Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bach - Sonates et partitas pour violon seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 21 Oct 2017 - 14:19

Franchement ça ne m'a pas gêné chez Tetzlaff .

Faire sautiller l'archet avec cette vitesse d'exécution ? Enfin je ne sais pas, je ne suis pas violoniste.

Il y a les versions auxquelles on est habitué et une nouvelle interprétation, différente, interpelle forcément. Smile


Dernière édition par Rubato le Sam 21 Oct 2017 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 21 Oct 2017 - 14:29

Rubato a écrit:

Faire sautiller l'archet avec cette vitesse d'exécution ?

Ca s'appelle un staccato Wink Ce n'est pas très difficile à réaliser, c'est même plus facile qu'un légato car on en profite le rebonde sur les cordes et demande moins l'effort du poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 21 Oct 2017 - 14:54

Je suppose que tu es violoniste ? Smile

Pour en revenir à Tetzlaff, je trouve même qu'avec ce jeu on gagne en intelligibilité. Mais bon, ça n'engage que moi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 21 Oct 2017 - 15:21

Ce passage me surprend mais ne m'irrite pas.

Oui il varie beaucoup les accents, couleurs, vibratos mais et c'est rare que j'ai l'impression fait de manière bizarre (sauf le passage discuté), on ne s'ennuie pas.

En tout cas j'aime mieux maintenant que la 1ere fois quand j'écoute en streaming où je trouve les graves de Tetzlaff n'est pas assez nourries, il se trouve que sur le CD avec une bonne chaine ca sonne bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 21 Oct 2017 - 15:48

J'aime beaucoup Amandine Beyer aussi, avec son violon/diapason baroque, 1/2 ton en dessous. Très belle sonorité que j'apprécie vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4212
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 1 Nov 2017 - 22:34

Après Rubato et Bruno:


• Christian Tetzlaff (violon)
Brême, X.2016
Ondine


J’ai moi aussi beaucoup aimé cette version effectivement très personnelle, à la fois très fouillée et très mobile: variété des accents, des couleurs, des modes de jeu (comme il a été dit, Tetzlaff peut recourir à un staccato piqué comme à des variations de vibrato) - c’est du coup très stimulant et en même temps, ça a beaucoup de fluidité et de naturel, ça ne sonne jamais tarabiscoté ou autre-chosiste (ce qu’au demeurant je peux aimer - chez Hélène Schmidt - ou pas - chez Gidon Kremer.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82417
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 2 Nov 2017 - 10:51

Je n'ai pas tout écouté, mais j'en avais fait les deux tiers, et c'est effectivement très beau, très habité et varié, très équilibré aussi (ni vraiment lyrique ni vraiment baroqueux). Un peu le résumé à lui-même de ce qui se fait de bon actuellement dans ces pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 884
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Sam 4 Nov 2017 - 22:42

Bruno Luong a écrit:
Rubato a écrit:

Faire sautiller l'archet avec cette vitesse d'exécution ?

Ca s'appelle un staccato Wink Ce n'est pas très difficile à réaliser, c'est même plus facile qu'un légato car on en profite le rebonde sur les cordes et demande moins l'effort du poignet.

tutut

Le staccato n'a rien à voir avec les effets de sautillés : c'est plusieurs notes jouées dans le même coup d'archet en les séparant, c'est-à-dire en arrêtant très brièvement l'archet et en attaquant chaque note avec un accent. Difficile dans la vitesse. On l'écrit avec une liaison et en y ajoutant un point sur chaque note pour différencier le staccato du legato.

Pour ce qui est de faire sauter l'archet : quand on fait sauter l'archet "volontairement", en contrôlant le fait de soulever l'archet, c'est spiccato. Quand l'archet décolle avec l'effet de la vitesse (mouvement qu'on ne peut pas ralentir ou décomposer comme le spiccato), c'est sautillé.
L'attribution de ces deux derniers termes à leurs effets respectifs peut faire débat (j'ai longtemps cru que c'était l'inverse), mais le staccato c'est comme je l'ai dit tout à fait autre chose.

Pour ce qui est de cette version Tetzlaff III j'aime beaucoup. Je rejoins ce qu'en dit David "ni lyrique ni baroqueux" et ce qu'en dit Benedictus sur le fait que cette vision personnelle ne tombe pas dans la prétention, nonobstant l'usage parfois abusif de sonorités détimbrées. C'est le résultat du travail d'un violoniste qui a a réfléchi, intégré et digéré un corpus remis à l'ouvrage pendant toute sa carrière.
Dans un style très différent de la première version - plus classique et objective - les incroyables qualités instrumentales de Tetzlaff sont intactes. La sonorité est toujours aussi ronde et l'attaque sans dureté des accords de trois et quatre sons idéale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 8:58

Iskender a écrit:

Le staccato n'a rien à voir avec les effets de sautillés : c'est plusieurs notes jouées dans le même coup d'archet en les séparant, c'est-à-dire en arrêtant très brièvement l'archet et en attaquant chaque note avec un accent. Difficile dans la vitesse.

C'est même impossible de ne pas décoller l'archet. A cette vitesse tout le monde joue sur la pression sur l'archet sur la corde et il est obligé de rebondir un peu.

En tout cas revenons sur Bach, je n'ai pas trouvé la notation staccato sur la partition du 2e Double du 1er partita, c'est donc la touche personelle de Tetzlaff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 884
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 11:46

Tu n'as pas trouvé cette mention et ne risques pas de la trouver, parce que comme j'ai tenté de l'expliquer - pardon d'insister - la notion de staccato n'a rien à voir avec le sautillé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 422
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 11:57

Pardon mais d'insister à mon tour mais même le staccato n'a pas écrit et c'est ce que Tetzlaff jouait, ca personne ne peut nier.

Comment manipuler l'archet pour arriver à des staccatos à cette vitesse, c'est un autre débat. Il me semble impossible de la faire sans faire rebondir l'archet (spiccato).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 884
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 12:47

Bon je vais dissiper ce malentendu : je réagissais juste à une confusion entre le staccato et le sautillé en terme de définition du terme. Confusion courante et que j'ai cru lire dans un de tes posts que j'ai cité. Si je ne pense pas me tromper mais désolé d'avoir campé sur mes positions sur une définition alors que tu parles d'une interprétation bien précise.

Voyant donc notre incompréhension mutuelle j'ai relu les deux dernières pages de cette discussion et ai réécouté l'extrait en question. À l'oreille Tetzlaff donne en effet l'impression de jouer staccato (c'est à dire comme je le disais avec les notes détachées dans une même longueur d'archet); j'en conviens et comprends maintenant bien ce que tu veux dire Wink . En revanche je ne vois pas comment c'est possible, ce qui du coup nous met d'accord. Cool Very Happy

En fait avec un tel violoniste je conçois que la prouesse technique soit réalisable (après tout on trouve ça dans les Caprices) mais dans ces phrases-là je ne vois pas, et surtout je ne vois pas ce qui justifierait ce choix musicalement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 13:08

Iskender a écrit:
Bon je vais dissiper ce malentendu : je réagissais juste à une confusion entre le staccato et le sautillé en terme de définition du terme. Confusion courante et que j'ai cru lire dans un de tes posts que j'ai cité. Si je ne pense pas me tromper mais désolé d'avoir campé sur mes positions sur une définition alors que tu parles d'une interprétation bien précise.

Voyant donc notre incompréhension mutuelle j'ai relu les deux dernières pages de cette discussion et ai réécouté l'extrait en question. À l'oreille Tetzlaff donne en effet l'impression de jouer staccato (c'est à dire comme je le disais avec les notes détachées dans une même longueur d'archet); j'en conviens et comprends maintenant bien ce que tu veux dire Wink . En revanche je ne vois pas comment c'est possible, ce qui du coup nous met d'accord. Cool Very Happy

En fait avec un tel violoniste je conçois que la prouesse technique soit réalisable (après tout on trouve ça dans les Caprices) mais dans ces phrases-là je ne vois pas, et surtout je ne vois pas ce qui justifierait ce choix musicalement parlant.

C'est bien la question que je me posais un peu plus "haut" !

...et on m'a même répondu que ce n'était pas difficile à réaliser... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 13:18

De "playlist"

Ravélavélo a écrit:
J. S. Bach
* Six Sonates et Partitas pour violon seul
James Ehnes
CD Analekta 'fleur de lys', 2000

Oui, mais encore? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3605
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 13:54

Oui, c'est super,
j'ai remonté le fil, on en parle peu, j'aurai l'occasion d'y revenir plus en profondeur dès demain, aujourd'hui je suis pris de court par le temps. France Musique en parle comme d'un aristocrate du violon. Il y a des extraits qui te permettront de juger par toi-même. Smile

https://www.francemusique.fr/emissions/horizons-chimeriques/james-ehnes-aristocrate-du-violon-23490
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3605
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 14:00

Ah !
Et puis j'ai une autre version: pas le temps d'écouter maintenant, mais demain sans faute, celle de Félix Ayo (Coffret 2 CD Philips, 1975/1978).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6870
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 5 Nov 2017 - 14:41

Ravélavélo a écrit:
Ah !
Et puis j'ai une autre version: pas le temps d'écouter maintenant, mais demain sans faute, celle de Félix Ayo (Coffret 2 CD Philips, 1975/1978).

Félix Ayo, ça me fait penser aussitôt aux "Quatre saisons" de I Musici ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3605
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 6 Nov 2017 - 4:32

Rubato a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Ah !
Et puis j'ai une autre version: pas le temps d'écouter maintenant, mais demain sans faute, celle de Félix Ayo (Coffret 2 CD Philips, 1975/1978).

Félix Ayo, ça me fait penser aussitôt aux "Quatre saisons" de I Musici ! hehe

En effet: Félix Ayo est l'un des fondateurs de I Musici et il en fut premier violon solo pendant seize ans.
Comment son intégrale des Sonates et Partitas de Bach a-elle vieilli, est-elle dépassée, s'est-elle bonifiée et représente-t-elle encore un quelconque intérêt aujourd'hui?
Je lance l'écoute à l'instant:

Sonate no.1 en sol mineur BWV 1001
AYO:
Adagio: 4:36
Fuga (Allegor) 5:50
Siciliana: 4:04
Presto: 2:48
La prise sonore est ici tout à fait acceptable et recommandable.

EHNES:
Adagio: 5:10
Fuga (Allegor) 5:47
Siciliana: 3:04
Presto: 3:22
J'ai comme l'impression que la prise sonore du CD Ayo est plus riche, meilleure, le violon plus présent, plus rapproché.
Je m'attendais à plus d'amplitude avec Ehnes.
La rapidité d'exécution d'Ayo me plaît dans son ensemble.
Ehnes est toutefois intéressant dans le mouvement Fuga, il gagne ici de façon très nette en intensité.
Les nuances sont très belles, bien rendues, L'interprétation est époustouflante. Il devance Ayo de trois petites secondes dans la Fugue et d'une minute dans la Sicilienne, c'est énorme. L'attaque du Presto se fait avec beaucoup de mordant, le reste du mouvement vous laisse comme sans voix tant c'est joué avec virtuosité et panache.

Je reviens à Ayo pour le Presto final, c'est curieux pour la perception du tempo me semble ici plus lente que chez Ehnes malgré le fait que Ayo affiche un chrono plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bach - Sonates et partitas pour violon seul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Les sonates pour flute de J.S. Bach.
» Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier
» Beethoven Sonates pour piano
» Johann Wilhelm Hassler (Hässler) (1747-1822)
» L'oeuvre pour Piano de Chostakovitch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: