Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 James King (ténor dramatique)

Aller en bas 

A votre avis :
Fritz Uhl chante mieux que James King
0%
 0% [ 0 ]
James King chante moins bien que Helge Brillioth.
0%
 0% [ 0 ]
Rien ne vaut Manfred Jung.
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: James King (ténor dramatique)   Ven 26 Fév 2010 - 23:52

Je n'aime pas ouvrir des fils sur des chanteurs, ça pollue un peu la rubrique organisée par oeuvres, mais puisque Guillaume a absolument envie d'en parler, plutôt que d'enfourner ça dans la grotte aux glottes...

--

En deux mots, James King est un ténor dramatique spécialisé dans le domaine des ténors vaillants allemands, sans être un Heldentenor au sens strict. Il chante tout de même les grands lyriques straussiens et les ténors centraux wagnériens (Lohengrin, Siegmund, Parsifal).
Sa carrière s'étend des années 60 à 80, il bénéficie d'une aura considérable chez les amateurs de voix.

Une voix fortement chargée en métal (du bronze assurément), des aptitudes certaines à la vaillance. Il chantait comme cela assez naturellement, sa voix était placée de façon très sonore dès le départ, si bien qu'on raconte qu'il avait quelques difficultés pour enseigner : le son, chez lui, sortait en ouvrant la bouche, tout simplement.

On peut lui reprocher assez souvent une certaine réserve expressive et une tierce aiguë un peu forcée et blanchie (au lieu que la voix continue à se tendre, elle détimbre un peu à partir du la3, mais c'est cependant émis sans faiblesse).

--

A titre personnel, j'aime beaucoup certaines incarnations comme son Empereur de la Femme sans Ombre, son Bacchus d'Ariadne (Della Casa / Böhm) ou son Siegmund (chez Solti plus que chez Böhm). Son Lohengrin avec Kubelik, dans un environnement fabuleux (Janowitz, Jones, Stewart, Ridderbusch), est aussi très recommandable, mais il manque justement de cette grâce élégiaque.

D'autres choses sont à la limite de m'agacer, comme son Paul de la Ville Morte, très neutre, purement vocal.

Manière de changer des recommandations habituelles, je vais citer son récital de lieder de Schubert, très atypique (chanté avec beaucoup de legato et à pleine voix), mais extrêmement prenant. Das Wirtshaus comme un hurlement déchirant, c'est très impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Ven 26 Fév 2010 - 23:55

Alors, le matériel posté dans divers fils :




DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
et ne dites pas trop de mal de Rysanek ou de Callas...
Promis, on fera attention. J'ai justement envie de lancer un fil sur les duretés et l'expression neutre de King, ça nous occupera.

Tu n'as rien de mieux à faire que de cracher sur un superbe ténor wagnérien et straussien alors qu'il y a tant de médiocrité, et ce à la même époque (Hopf, Beirer, Uhl, Jung et même Kollo ou Thomas, sensiblement inférieurs sur le plan du timbre ou de la musicalité...) ?

Je veux bien qu'on le trouve métallique, neutre ou quoi que ce soit, mais de là à lancer un fil là-dessus...

Moi je l'aime énormément que ce soit en Siegmund, en Bacchus, en deuxième homme d'arme, en Empereur...
Pas mal. Cool

Guillaume a écrit:
Tu veux que je te découpe des bouts de piste pour te montrer son engagement, ses nuances, ses qualités musicales... ? (et je te fait un comparatif avec Kollo, que j'aime bien par ailleurs, ses détimbrages, son timbre pas beau...)

Guillaume a écrit:
Sous la menace de la comparaison avec Kollo voire Jung, il a fui. Cela veut tout dire.

(et par ailleurs, c'est un partenaire régulier de Leonie ce qui lui assure une immunité totale)

arnaud bellemontagne a écrit:
Guillaume a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Aprés l'eprouvante version Boulez grisâtre des Gurrelieder, un petit coup de la Ville Morte de Korngold histoire de me remettre d'aplomb. sunny

J'ai fait la même chose, parce que j'avais envie de faire une petite comparaison Kollo/King.

C'est quand même pas trés glorieux vocalement, Kollo. J'espère qu'ils vont enregistrer une version avec Dean Smith. Comment est Kerl ?

@ arnaud : tu verras quand tu reçevras ton coffret, il y a des photos de cette soirée (Böhm, Rysanek et Nilsson saluent, Rysanek et King, Nilsson, Berry...)

C'est sûr, si tu compares le pur Helden James King avec le minet Kollo, il n'est pas de taille, mais j'aime vraiment ce qu'il fait dans la Ville Morte, il force un peu, mais il est vrament ardent, enthousiaste et engagé...à mon sens, une de ses meilleures prestations avec son Tannhauser Soltien(le mot qu'il ne fallait pas Mr. Green ).

Concernant La femme Sans Ombre de Bohm, ça fait dejà un bon bout de temps que j'ai reçu ce coffret somptueux qui trône au firmament de ma discothèque cool-blue

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
J'essaierai le DVD ou la version ORFEO.
Il y a deux DVDs avec Kerl, et c'est Latham-König qui est vraiment réussi, mais la mise en scène n'est vraiment ni belle ni lisible.

Citation :
Ce qui est dommage, c'est qu'on ait pas King dans le rôle.
Ca existe, en vidéo. Tu as même des extraits sur le site fameux.

Personnellement, je n'aime pas du tout, c'est uniquement vocal, glacial, inexpressif. Et même vocalement, je trouve que ça cadre mal avec la musique et le personnage. Mais c'est indéniablement impressionnant.


Citation :
(et tes provocations continuent... ...aprés tu vas dire que tu préfères Jung... )
Tu as rapproché dans l'autre fil King de Jung et quelques autres Helden, mais ça n'est pas le même format.

Par ailleurs, subjectivement, il n'est pas impossible que l'investissement de Jung me parle plus, oui.

DavidLeMarrec a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
C'est sûr, si tu compares le pur Helden James King avec le minet Kollo,
James King n'est pas un Helden-t, alors que Kollo, sans l'être tout à fait, en a chanté énormément de rôles. Le coquet n'est pas celui qu'on dit...

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
J'essaierai le DVD ou la version ORFEO.
Il y a deux DVDs avec Kerl

Ah, je ne connaissais que celui avec Denoke.
C'est quoi le 2è?

arnaud bellemontagne a écrit:
Jung?...
tu ne parles tout de même pas du type qui ressemble a Jospin et qui ne fait que brailler dans le Ring de Chereau, quand même ?Mr. Green

arnaud bellemontagne a écrit:
.

Guillaume a écrit:
Mais pourquoi t'acharnes tu à enfoncer King ? Surtout pour valoriser Jung, dont je me suis surpris à penser que si il on avait été 15 ans avant, il aurait été Mime. (il n'a même pas la voix de Stolze...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Ven 26 Fév 2010 - 23:59

Il a attendu que je parte mais il n'avait pas prévu que je fasse un dernier tour.

Tu as fait une erreur, son Bacchus d'Ariadne c'est chez Kempe. Et tu as inversé Böhm et Solti pour le meilleur Siegmund. (moi je le trouve pas trés bon chez Solti...)

Et son Paul de la Ville morte, ce sont deux trois extraits de mauvaise qualité sur Youtube...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 0:01

Ca se trouve où ses Schubert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 0:01

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
et ne dites pas trop de mal de Rysanek ou de Callas...
Promis, on fera attention. J'ai justement envie de lancer un fil sur les duretés et l'expression neutre de King, ça nous occupera.

Tu n'as rien de mieux à faire que de cracher sur un superbe ténor wagnérien et straussien alors qu'il y a tant de médiocrité, et ce à la même époque (Hopf, Beirer, Uhl, Jung et même Kollo ou Thomas, sensiblement inférieurs sur le plan du timbre ou de la musicalité...) ?

Je veux bien qu'on le trouve métallique, neutre ou quoi que ce soit, mais de là à lancer un fil là-dessus...

Moi je l'aime énormément que ce soit en Siegmund, en Bacchus, en deuxième homme d'arme, en Empereur...[/quote]
Pas mal. Cool[/quote]
Bien, c'était uniquement pour te taquiner que j'avais lancé le débat sur James King. Si on mélange les dramatiques et les Helden (et il est vrai que les frontières sont poreuses), dans ta liste, Uhl me séduit beaucoup plus (il manque Brillioth aussi), et au niveau de la sympathie personnelle, même si c'est objectivement moins impressionnant, Hopf et Jung aussi. Kollo, c'est encore différent, il est limité techniquement mais se donne tellement que j'aime beaucoup au bout du compte.

En revanche, je n'aime pas du tout les timbres erraillés de Beirer et Thomas qui sont de surcroît bien moins vivants que King.

Guillaume a écrit:
Tu veux que je te découpe des bouts de piste pour te montrer son engagement, ses nuances, ses qualités musicales... ?
Pourquoi pas. Smile

[quoe](et je te fait un comparatif avec Kollo, que j'aime bien par ailleurs, ses détimbrages, son timbre pas beau...)[/quote]
Ca c'est pas la peine, je vois très bien ce que ça donne. Smile

Guillaume a écrit:
Mais pourquoi t'acharnes tu à enfoncer King ? Surtout pour valoriser Jung, dont je me suis surpris à penser que si il on avait été 15 ans avant, il aurait été Mime. (il n'a même pas la voix de Stolze...)
Je n'enfonce pas King, je t'ai taquiné, je l'ai même dit par un souriard assez clair, je crois, et tu as insisté jusqu'à ce que j'en remette une couche. Une couche au demeurant sincère, puisque je n'aime pas spécialement le timbre et les manières de King, même si je lui reconnais ses très grandes qualités : alors si tu me parles de Jung, j'aurai spontanément à peu près autant de sympathie pour lui que pour King. C'est toi qui te pièges, mais pour moi dire du bien de Jung, trop décrié dans un rôle difficile, n'a rien d'infamant pour King.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 0:15

Non, c'est aussi avec Böhm que je l'ai en Bacchus, mais c'est une prise inédite (avec Janowitz en Ariadne et Baltsa en Komponist).

Effectivement, avec Della Casa, c'est Schock, un peu mal à l'aise dans ces grands souliers.


Guillaume a écrit:
Il a attendu que je parte mais il n'avait pas prévu que je fasse un dernier tour.
C'est pour toi que j'ai ouvert ce fil. Rolling Eyes


Guillaume a écrit:
Ca se trouve où ses Schubert ?
Ah tiens, le fil t'intéresse finalement ? Il faudra que je cherche pour te dire quel label, mais j'ai eu le disque entre les mains (et entre les oreilles Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18552
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 14:06

Un chanteur que j'aime beaucoup, je dois dire. Very Happy

Beacoup d'ardeur, de panache, un grave soutenu et de superbes tenues de notes...bref, un Heldentenor splendide. cool-blue

J'adore ses deux Siegmund (Bohm et Solti avec une petite préférence pour le premier) et son Empereur.

Je suis plus circonspect sur son Parisfal, très bon dans l'absolu, mais le côté " minet évangeliste" du personnage passe à l'as... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 14:16

arnaud bellemontagne a écrit:
bref, un Heldentenor splendide. cool-blue
Le Heldentenor, à strictement parler, c'est le format pour Tristan et Siegfried. King est plutôt un dramatique de type allemand. Cela dit, ses rôles straussiens sont en commun avec les Helden.

Citation :
Je suis plus circonspect sur son Parisfal, très bon dans l'absolu, mais le côté " minet évangeliste" du personnage passe à l'as... Laughing
Ce n'est pas très extatique, ça c'est sûr. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83233
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 16:17

arnaud bellemontagne a écrit:
Un chanteur que j'aime beaucoup, je dois dire. Very Happy

Idem.
Le côté neutre ou un peu placide qu'on lui reproche est je trouve compensé par son simple magnétisme vocal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18552
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 17:11

Mais dis moi David, s'il l'avait voulu il aurait pu chanter Tristan et Siegfried non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30646
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 17:20

arnaud bellemontagne a écrit:
Mais dis moi David, s'il l'avait voulu il aurait pu chanter Tristan et Siegfried non?

A mon avis oui.
Seulement ... la prudence est restée de mise.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 27 Fév 2010 - 17:26

arnaud bellemontagne a écrit:
Mais dis moi David, s'il l'avait voulu il aurait pu chanter Tristan et Siegfried non?
Il lui manquait l'extension aiguë et l'endurance pour ça, je pense. Souvent, la différence est simplement une question de volume.

Tristan, il aurait pu, oui. Siegfried, c'était risqué. Et c'est un chanteur qui est toujours resté prudent.

Mais il a une voix un peu massive qui manque d'"élancement" pour chanter les vrais Helden, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 6 Mar 2010 - 20:07

Voilà les disques que je possède avec lui (pas mal finalement)

-Deuxième homme en armes (Zauberflöte) - Böhm 64
-Siegmund (Walküre) - Böhm 67
-Florestan (Fidelio) - Böhm 68
-Bacchus (Ariadne) - Kempe 69
-Max (Freischütz) - Sawallisch 73
-L'Empereur (Frosch) - Böhm 77

Et ce serait superbe que tu retrouves les références de son Schubert, David...

Et je suis trés intéressé par son Lohengrin avec Kubelik (la distribution : Jones, Janowitz, Ridderbusch, Stewart !). Y-a-t-il le livret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 6 Mar 2010 - 21:29

Je ne l'ai pas retrouvé, c'était peut-être bien un enregistrement privé (c'était l'élève de son accompagnateur qui m'avait fait passer la disque).

Quant au Lohengrin de Kubelik, c'est un brin rigide et studio mais c'est évidemment superbe.

Je trouve quand même King un peu trop 'musclé' pour Lohengrin, sans la dimension hésitante, évanescente ou élégiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 874
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Jeu 3 Jan 2019 - 22:22

DavidLeMarrec a écrit:

On peut lui reprocher assez souvent une certaine réserve expressive
Là : /watch?v=FHM0xNI7Xmk c'est tout sauf "réservé" au niveau de l'expressivité Wink

DavidLeMarrec a écrit:

A titre personnel, j'aime beaucoup certaines incarnations comme son Empereur de la Femme sans Ombre, son Bacchus d'Ariadne (Della Casa / Böhm) ou son Siegmund (chez Solti plus que chez Böhm). Son Lohengrin avec Kubelik, dans un environnement fabuleux (Janowitz, Jones, Stewart, Ridderbusch), est aussi très recommandable, mais il manque justement de cette grâce élégiaque.
Il est également formidable en Samson aux côtés de la Dalila envoûtante de Christa Ludwig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Ven 4 Jan 2019 - 17:28

Je n'aurais pas dû dire réserve expressive, plutôt une certaine uniformité dans le genre rocailleux / hâbleur. Un peu le Corelli du répertoire germanique, tout le temps éclatant, pas forcément à l'aise avec les nuances (Corelli si, c'est plutôt la sobriété qui lui posait des problèmes hehe ).

Mon message date de 2010, donc je ne dirais pas forcément la même chose aujourd'hui (j'évite plutôt King), mais effectivement, en Siegmund avec Janowski que tu mentionnes, ou même chez Solti, c'est assez parfait, vraiment dans ses bonnes notes (la tierce aiguë est un rien voilée) et dans ses points forts expressifs. En Samson, je n'ai jamais osé (et ça ne me tente pas beaucoup), c'est en allemand au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3415
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Ven 4 Jan 2019 - 18:00

Non, c'est en français. Un studio RCA dirigé par Patané. Mais c'est très beau, dans le genre héroïque "Ancien Testament", très concentré et dense et pourtant éclatant. Et Ludwig est absolument formidable dans une lecture odalisque sensuelle, sans doute la plus vocalement accomplie des Dalila que j'ai entendues (assez l'équivalent de Martina Arroyo dans la Dalila de Haendel).

Tiens, c'est dommage, j'imagine bien Corelli en Samson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83233
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 5 Jan 2019 - 0:04

DavidLeMarrec a écrit:
mais effectivement, en Siegmund avec Janowski que tu mentionnes, ou même chez Solti, c'est assez parfait

King en Siegmund avec Janowski? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86812
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 5 Jan 2019 - 13:48

On se calme, pas commercialisé. hehe C'est la bande mentionnée par Figaro dans son lien YT. (avec Zylis-Gara déchaînée !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 874
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Sam 5 Jan 2019 - 16:47

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
mais effectivement, en Siegmund avec Janowski que tu mentionnes, ou même chez Solti, c'est assez parfait

King en Siegmund avec Janowski?  scratch
À Paris le 02/02/1986 avec la Sieglinde de Teresa Zylis-Gara sur YT : /watch?v=FHM0xNI7Xmk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 718
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   Mar 8 Jan 2019 - 20:32

Grand Dieu, j'y étais, c'était au Châtelet, qui avait monté un Ring en version de concert... Zylis-Gara s'était réveillée dans les dernières mesures de l'acte, car je me souviens que, pendant le reste de la représentation, elle avait été d'une abominable mollesse (j'ai encore dans l'oreille le spectateur, qui, avec un accent anglais très prononcé, a attendu la fin des applaudissements pour dire à voix très haute et d'un ton dégoûté "salope de Zylis-Gara" pété de rire ).

Sinon j'aime beaucoup King, que ce soit en Siegmund ou en Florestan, ça envoie. On trouvera plus nuancé, sans doute, mais ce n'est pas non plus un braillard, il ne faut pas pousser. J'ai aussi un faible pour le rare Rinaldo de Brahms, avec Abbado ; là, pour le coup, il n'est pas très fin, mais au moins il domine sa partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James King (ténor dramatique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
James King (ténor dramatique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gwyneth Jones, soprano dramatique
» recording king vs harley benton !!!
» VEND Recording King MG10E
» fender steel king
» James Bowman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: