Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Peter Lieberson (1946)

Aller en bas 
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) EmptyMar 2 Mar 2010 - 20:43

Compositeur américain, il s'est particulièrement attacher à composer de la musique de chambre, mais s'est aussi illustré dans des concertos, de la musique orchestral, et a composé un opéra, Ashoka's Dream.

Je découvre ce compositeur par le biais de ses oeuvres orchestrales, et je suis drôlement séduit:


Trois mélodies pour soprano et orchestre
(1981)
Une musique assez sombre, tourmentée, fuyante dans l'aiguë. Le traitement orchestral est très intéressant. J'aime bien la structure, et la voix laisse de la place à l'orchestre.
Lieberson nous préserve des points de repères et d'appuis.
Ne doit pas du tout être facile à chanter, avec ces grands écarts. "The reed broken" est vraiment très bon, le temps est étiré.

Fire pour grand orchestre (1994/95)
Superbe maîtrise des textures, une certaine richesse évocatrice, de l'énergie. Il arrive vraiment à imprimer un mouvement à son orchestre, et je crois que c'est ce qui m'impressionne le plus.

Drala, pour orchestre (1986)
Grand talent d'orchestration, des textures et des couleurs superbes, cristallines dans l'aigu, denses dans le grave. La finesse d'un Lindberg avec le propos musical en plus.
La musique s'emballe superbement dans la deuxième partie (sans transition avec la première). Tout cela est extrêmement bien fini. On est presque surpris d'avoir affaire à une telle richesse dans le discours musical pour une oeuvre contemporaine, dans une palette expressive si large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5692
Date d'inscription : 03/01/2007

Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Re: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 9:47

Petite info pour raviver ce fil: le L.A. Phil va créer en octobre son concerto pour percussions Shing Kham achevé par Knussen (qui en profite pour reporter à nouveau la création de son propre concerto pour violoncelle - il n'a que 5 ans de retard et 2 premières postposées, on ne va pas se formaliser Rolling Eyes).

L.A. PHIL a écrit:

The late Peter Lieberson was long associated with the LA Phil – Esa-Pekka Salonen led the orchestra in the premiere of Lieberson’s Grawemeyer-winning Neruda Songs here at Walt Disney Concert Hall in 2005. When he passed away in April 2011, Lieberson was working on the LA Phil-commissioned percussion concerto that would become Shing Kham. This new work (as realized by Oliver Knussen) is paired with Tchaikovsky’s First Piano Concerto, played by Yefim Bronfman, a frequent LA Phil guest who regularly shares his passion and his deep musicality with Walt Disney Concert Hall audiences.


Dernière édition par Cello le Ven 16 Aoû 2013 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Re: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 9:50

Merci d'avoir exhumé ce fil (j'étais passé à côté). Les commentaires de Percy Bhysse donnent envie de découvrir ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Re: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 13:17

Le disque qui contient les œuvres mentionnées par Percy mérite vraiment la découverte !  Drala n'a rien de révolutionnaire, mais dans la perspective descendance du Sacre et de Messiaen, beaucoup de jolies choses dans les rythmes et les couleurs orchestrales. Les Mélodies tirent plutôt vers une sorte de Fauré décadent, avec beaucoup de charme ici encore.

N'ont pas été cités (parmi les titres publiés au disque) le concerto pour piano, et puis les fameux Sonnets de Neruda (je crois qu'ils n'ont été publiés en disque qu'après la mort de Lorraine, je n'avais trouvé qu'une bande radio à l'époque...), plus traditionnels, très calmes, assez postromantiques. Pas l'œuvre du siècle, mais ça se laisse très agréablement écouter, surtout avec le timbre immédiatement touchant de Hunt.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 16 Aoû 2013 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5692
Date d'inscription : 03/01/2007

Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Re: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) EmptyVen 16 Aoû 2013 - 15:34

Lieberson est assez estimé aux Etats-Unis, son nom revient souvent dans les articles et les programmes.

Outre les oeuvres mentionnées ci-dessus, il a écrit une dizaine de concertos: 3 pour piano, 2 pour violoncelle, 1 pour alto et 1 pour cor plus celui pour percussions qui va finalement être créé dans une version courte faute de matériel et l'une ou l'autre pièce de moindre ampleur.

Beaucoup de pièces vocales aussi, en particulier les Neruda Songs dont on a un peu parlé et qui semblent avoir été très bien reçues. Pas mal de musique de chambre aussi.

C'est l'occasion de m'y mettre, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Peter Lieberson (1946) Empty
MessageSujet: Re: Peter Lieberson (1946)   Peter Lieberson (1946) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Lieberson (1946)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter Lieberson (1946)
» Sting Vs Peter Gabriel
» Peter Hammill & Van der Graaf Generator
» Peter Josef von Lindpaintner
» Peter Cornelius (1824-1874)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: