Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les analyses d' Eve Ruggieri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 22:02

Duault moins pire que Lodéon et Ruggeri ?

Pour moi c'est le pire.
Préfère largement Lodéon.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 22:04

Ses écrits ne sont pas mauvais à Alain Duault!

J'ai un copain d'armée qui a fait une thèse sur Victor Hugo et Ruy Blas, sujet aussi de Rigoletto (et de la Folie des Grandeurs!!!!)!

Il a lu la biographie de Verdi par Alain Duault, et il a été surpris par le livre! Il pensait avoir affaire à un bouquin qu'on lit dans le train ou sur la plage, et bien, non, il a trouvé des infos intéressantes!

Mais il est quand même assez pédant et monsieur je-sais-tout, je suis d'accord avec toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 22:06

olivier le normand a écrit:
Ses écrits ne sont pas mauvais à Alain Duault!
Si, justement. Il y a pas mal d'approximations, voire d'erreurs. Confused

Moi j'aime beaucoup son ton que je trouve à la fois érudit, assez évocateur et agréablement bonhomme... mais le contenu est souvent, malheureusement, très approximatif.

Disons qu'il me motiverait facilement à écouter de la musique, mais qu'il ne faut surtout pas prendre au sérieux ce qu'il dit sans le vérifier précisément...

En ce qui concerne la programmation, j'ai un assez bon souvenir de ses émissions il y a une dizaine d'années, assez variées, plutôt originales, accessibles et de bon niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16440
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 22:28



Moi j'adore sa degaine de caillera du 9-3.
bon je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 22:38

Cololi a écrit:
Duault moins pire que Lodéon et Ruggeri ?

Pour moi c'est le pire.
Préfère largement Lodéon.

Sauf que l'humour débile de Lodéon m'agace What the fuck ?!? . Finalement Olivier le normand a raison, aucun des présentateurs d'émissions culturelles ne me plait excepté Zygel , mais je trouve que son émission passe trop tard Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Lun 3 Mai 2010 - 23:00

olivier le normand a écrit:
Avez-vous remarqué que calbo n'aime personne: ni Lodéon, ni Ruggieri, ni les Drucker!!

Calbo, apprécies-tu quelqu'un?
Détester Ne pas apprécier le/la/les Drucker, c'est juste de la décence élémentaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mar 4 Mai 2010 - 1:35

olivier le normand a écrit:
Cela fait longtemps que je voulais poster à ce sujet!

Je pense qu'Eve Ruggieri a de réelles compétences! Je crois, si ma mémoire est bonne, qu'elle a fait le conservatoire (à Nice, non?), et je me rappelle d'une émission où Domingo lui mimait une valse de Chopin qu'elle devait reconnaître, et qu'elle a reconnu! Je ne suis pas un grand spécialiste, mais je pense qu'il faut être balèze pour faire ça!

Il y a beaucoup de gens ici qui ont fait le conservatoire et qui savent reconnaître des choses bien plus pointues qu'une valse de Chopin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mar 4 Mai 2010 - 19:04

adriaticoboy a écrit:
olivier le normand a écrit:
Avez-vous remarqué que calbo n'aime personne: ni Lodéon, ni Ruggieri, ni les Drucker!!

Calbo, apprécies-tu quelqu'un?
Détester Ne pas apprécier le/la/les Drucker, c'est juste de la décence élémentaire !

+1

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 19:25

olivier le normand a écrit:
Cela fait longtemps que je voulais poster à ce sujet!

Je pense qu'Eve Ruggieri a de réelles compétences! Je crois, si ma mémoire est bonne, qu'elle a fait le conservatoire (à Nice, non?), et je me rappelle d'une émission où Domingo lui mimait une valse de Chopin qu'elle devait reconnaître, et qu'elle a reconnu! Je ne suis pas un grand spécialiste, mais je pense qu'il faut être balèze pour faire ça!

Le petit souci, c'est que ses émissions ne font la part belle qu'au lyrique, et ses livres sont tous du genre: "Les amours de Mozart", ou "La vie sentimentale de Chopin", etc!

J'aimerais que parfois, elle soit plus éclectique!

Ce n'est pas une question de compétences. Sans doute elle en a, mais ne s'en sert pas.
Juste une affaire d'audience. Déjà qu'elle est cantonnée à 23.00 pour nous causer de musique, pas mauvaise du tout, mais que nous connaissons tous, alors si elle se met à promouvoir Ariane et BB ou le Nez, elle disparaît complètement. Tuée par la direction de la chaîne (ce serait peut-être préférable hehe ).
Elle est obligée, pour des questions d'audimat, de se limiter à Mozart, Bizet, Rossini et Offenbach and Co. Difficile de "démocratiser" (quel vilain mot!) la musique classique en diffusant sur des chaines généralistes du Webern ou du Dusapin. Ceux-là, et plein d'autres plus accessibles, mais pas assez, resteront confidentiels.
Je ne juge pas, c'est ainsi, et pour longtemps, du moins je le crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 20:16

C'est aussi son goût (voir le Festival d'Antibes)... mais je suis d'accord avec l'analyse de Toxic (comme c'est pas tous les jours que nous convergeons, je le dis Very Happy ) : ce n'est pas vraiment une question de compétence, c'est plutôt le format qui prévaut (qu'on l'ait choisie pour assurer ce format ou qu'elle s'y soit prêtée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 21:42

Ben oui, c'est facile à jouer et à reconnaître une valse de Chopin!

Quelle inculture cet Olivier le Normand!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 21:47

Toxic a écrit:
Juste une affaire d'audience. Déjà qu'elle est cantonnée à 23.00 pour nous causer de musique, pas mauvaise du tout, mais que nous connaissons tous, alors si elle se met à promouvoir Ariane et BB ou le Nez, elle disparaît complètement. Tuée par la direction de la chaîne (ce serait peut-être préférable hehe ).
Elle est obligée, pour des questions d'audimat, de se limiter à Mozart, Bizet, Rossini et Offenbach and Co. Difficile de "démocratiser" (quel vilain mot!) la musique classique en diffusant sur des chaines généralistes du Webern ou du Dusapin. Ceux-là, et plein d'autres plus accessibles, mais pas assez, resteront confidentiels.
C'est l'éternel débat sur la médiatisation du classique, et je pense franchement que si elle le voulait elle pourrait caser une tranche de Dusapin entre deux couches de Gounod, oui. Pas besoin de faire des émissions spéciales Ecole de Vienne, mais petit à petit on peut élargir le répertoire.

En tout cas je suis d'accord sur le fait qu'il ne s'agit probablement pas d'un manque de compétences, mais plutôt d'audace et de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 21:49

Tu sais quand on dit que la fille du régiment est vraiment un opéra extraordinaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 5 Mai 2010 - 23:15

olivier le normand a écrit:
Ben oui, c'est facile à jouer et à reconnaître une valse de Chopin!
Ca dépend laquelle. Il y en a de faciles et de très connues (elles sont toutes célèbres, mais certaines plus que d'autres.

Citation :
Quelle inculture cet Olivier le Normand!!!!
C'est pas sa faute, on le force à lire Diapason depuis des années Sad !!!!!!!!!!!!!!

Smile Very Happy mains Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 6:21

DavidLeMarrec a écrit:
olivier le normand a écrit:
Ben oui, c'est facile à jouer et à reconnaître une valse de Chopin!
Ca dépend laquelle. Il y en a de faciles et de très connues (elles sont toutes célèbres, mais certaines plus que d'autres.

Citation :
Quelle inculture cet Olivier le Normand!!!!
C'est pas sa faute, on le force à lire Diapason depuis des années Sad !!!!!!!!!!!!!!

Smile Very Happy mains Wink

Qu'est-ce que vous devez penser de moi alors, vu que j'achète Diapason (et Classica) chaque mois, sans que personne ne me force Shocked ... et que j'y trouve toujours plusieurs critiques de disques qui me donnent envie de les écouter et/ou acheter hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 16:38

C'est juste une plaisanterie récurrente avec Olivier le Normand. Smile

Ce n'est pas parce que moi je trouve ces revues sans intérêt, pour tout un tas de raisons, qu'il est défendu ou infamant de les lire, bienheureusement !

A l'époque où il n'y avait pas d'Internet pour lire des avis étayés et développés et où je n'avais pas forcément de fréquentations mélomanes, j'étais bien content de les lire d'ailleurs. Wink

Aujourd'hui, à mon humble avis, il ne leur reste plus que le plaisir de feuilleter un magazine, parce que pour le contenu, c'est nettement inférieur à ce qui se trouve gratuitement en ligne, réalisé selon les cas par des pros ou des amateurs.


Je ne pense bien sûr pas le moindre mal de ceux qui ont un avis contraire Exclamation On n'a pas tous le même parcours et les mêmes attentes de toute façon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 16:46

Hidraot a écrit:
Tu sais quand on dit que la fille du régiment est vraiment un opéra extraordinaire ...

Il faut quand même se taper les contre-ut... c'est pas rien!!Rolling Eyes

En même temps, vu que je la soupçonne de trouver intéressant la Sonnambula, son jugement est respectable!! Il lui manque juste beaucoup de répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 16:49

Ah parce-que l'intérêt d'une oeuvre ce résume à un contre-machin ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 17:41

DavidLeMarrec a écrit:
C'est juste une plaisanterie récurrente avec Olivier le Normand. Smile

Ce n'est pas parce que moi je trouve ces revues sans intérêt, pour tout un tas de raisons, qu'il est défendu ou infamant de les lire, bienheureusement !

A l'époque où il n'y avait pas d'Internet pour lire des avis étayés et développés et où je n'avais pas forcément de fréquentations mélomanes, j'étais bien content de les lire d'ailleurs. Wink

Aujourd'hui, à mon humble avis, il ne leur reste plus que le plaisir de feuilleter un magazine, parce que pour le contenu, c'est nettement inférieur à ce qui se trouve gratuitement en ligne, réalisé selon les cas par des pros ou des amateurs.


Je ne pense bien sûr pas le moindre mal de ceux qui ont un avis contraire Exclamation On n'a pas tous le même parcours et les mêmes attentes de toute façon. Smile

De mon côté, je les achète pour tout un tas de raisons :

1- Pour lire, j'aime bien le format papier, surtout que je lis essentiellement le soir au lit, ce qui est bien plus pratique qu'un ordinateur, quand en plus ce dernier n'est pas un portable !

2- J'aime bien les CD Diapason d'or / Choc et les analyses qui vont avec, même si je n'aime pas forcément les extraits ou que je ne suis pas d'accord avec l'analyse. Cette association extrait + analyse permet justement de se faire une idée de la personne qui a écrit la critique ce qui peut aider pour les critiques sans extraits.

3- J'aime bien le long catalogue de disques critiqués. Il y a toujours dans le lot plusieurs disques qui me tentent, soit des versions d'oeuvres que je connais, soit des oeuvres voire des compositeurs inconnus.

4- Je ne peux pas juger de la véracité des articles, mais la variété au fil des mois, ainsi que le format 4-5 pages me satisfont pleinement.

5- Je trouve que c'est un bon complément à ce que je peux lire sur internet, principalement ici, d'ailleurs.

6- J'adore aller dans ma petite librairie/maison de la presse, une fois par mois, et feuilleter diverses revues (hifi et musique classique) et y "faire mon marché". J'aime le contact avec les commerçants de proximité. J'y suis connu, pas un anonyme ... et malheureusement, même dans les petits villages comme le mien, ils tendent à disparaître.

Voilà brièvement quelques raisons, même si je n'ai pas à me justifier hehe .

Christophe ... grand spécialiste du HS, ces derniers temps Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 18:40

Hidraot a écrit:
Ah parce-que l'intérêt d'une oeuvre ce résume à un contre-machin ? scratch

Non et heureusement, mais c'est vrai que dans certaines oeuvres on attend les principaux solistes sur une contre note en général non écrite par le compositeur mais que la tradition a généreusement rajouté pour permettre aux créatuers(trices) de certains rôle de se faire mousser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 21:29

Merci à David d'avoir répondu avec humour à ce que j'ai écrit, mais en réalité, je voulais surtout souligner le fait que la remarque de Xavier m'avait un peu blessé!


"olivier le normand a écrit:
Cela fait longtemps que je voulais poster à ce sujet!

Je pense qu'Eve Ruggieri a de réelles compétences! Je crois, si ma mémoire est bonne, qu'elle a fait le conservatoire (à Nice, non?), et je me rappelle d'une émission où Domingo lui mimait une valse de Chopin qu'elle devait reconnaître, et qu'elle a reconnu! Je ne suis pas un grand spécialiste, mais je pense qu'il faut être balèze pour faire ça!


Xavier
Il y a beaucoup de gens ici qui ont fait le conservatoire et qui savent reconnaître des choses bien plus pointues qu'une valse de Chopin..."

Je pense également qu'il y a beaucoup d'inscrits sur ce forum qui n'ont pas fait le conservatoire, qui, comme moi, aiment la musique en "simple" mélomane, et qui trouvent que reconnaître une valse de Chopin rien qu'en la mimant est un exercice difficile! Je suis déjà heureux quand je reconnais le numéro d'une valse ou d'un nocturne de Chopin quand j'en entends un au hasard, et encore plus heureux quand je reconnais l'interprète (oui, ça arrive, des fois), alors qu'une personne reconnaisse une valse de Chopin qu'un autre lui mime, oui, je trouve ça assez fort!

Maintenant, je reconnais que mes compétences musicales sont assez limitées en pratique, mais j'essaie de surmonter ce handicap par un amour vrai du classique, et j'essaie de découvrir de nouveaux horizons par mes propres moyens, aussi limités soient-ils!

La remarque de Xavier m'a un peu sauté à la figure, et j'y ai vu une sorte de "vas jouer avec tes billes dans ta cour, et laisse ceux qui savent s'exprimer". Beaucoup de personnes trouvent que le monde du classique est cloisonné, réservé à une élite, mais ce genre de réflexion ne peut leur donner tort!

Xavier a beau être le chef, et ce forum a beau être très bien fait, je trouve sa remarque blessante, très condescendante, et extrêmement pédante!

Ceci dit, je pense que certaines personnes sur ce forum qui ont aussi une grande culture musicale savent se mettre beaucoup plus à la portée des "non-initiés" si je puis dire!

@Christophe: ce que tu as dit sur les magazines de musique, c'est exactement ce que je pense! Et pour les maisons de la presse, idem!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 21:37

Olivier, pour pratiquer Xavier depuis quelques années, je pense que tu te méprends. Pour plusieurs raisons.
Premièrement, parce que Xavier ne se vante jamais de ses titres (pourtant tout à fait glorieux), et qu'il a parfois une façon de parler un peu laconique qui peut donner l'impression qu'il laisse tomber un couperet, ce qui n'est pas du tout son intention.
Secondement et surtout, ici il reprenait juste ton propos sur Eve Ruggieri qui avait fait le conservatoire. Je pense qu'il voulait dit quelque chose du genre : "bof, c'est pas un exploit d'avoir fait le conservatoire" (sous-entendu, c'est pas ça qui différencie le bon mélomane des autres).

C'était plus pour relativiser le conservatoire que pour dire "nous, on est bien plus forts, il y a Eve Ruggieri et ceux qui l'aiment d'un côté, et de l'autre nous, les Princes de l'Humanité". Smile

Il s'expliquera lui-même, mais je pense qu'il vaut mieux lever le malentendu le plus vite possible, surtout si ça te fait de la peine.

C'est en tout cas comme cela que j'ai compris son message. Mais c'est sûr que si tu l'as pris comme "on est les plus forts", c'était pas agréable à lire, et j'espère que ça ne t'a pas trop blessé. Smile (C'est terrible pour ça, le Net, on voit pas son interlocuteur et les nuances, il faut parfois les deviner...)

Wink mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 21:45

Christophe a écrit:
De mon côté, je les achète pour tout un tas de raisons :
Si tu veux du papier, c'est sûr que c'est mieux, comme je le disais, le format magazine est très agréable, et ça peut justifier l'achat.

Pour ce qui est de l'exactitude que tu évoquais en 4, je peux te rassurer : certes, pour les critiques, la subjectivité peut produire du grand n'importe quoi, mais en termes de précision, je n'ai pas souvenir d'avoir relevé d'erreurs grossières dans Diapason ou Classica. Ca doit se trouver, comme ailleurs, puisque ce n'est pas non plus une publication universitaire et que les rédacteurs ne sont pas tous, loin s'en faut, diplômés de musicologie.
Mais c'est suffisamment sérieux pour qu'on y prête foi, sans problème.
Mon reproche vient plutôt de la subjectivité de la partie critique et de la pauvreté en contenu informatif.
Après, les dossiers, on aime, on n'aime pas, mais il y a un minimum de fond.

Citation :
6- J'adore aller dans ma petite librairie/maison de la presse, une fois par mois, et feuilleter diverses revues (hifi et musique classique) et y "faire mon marché". J'aime le contact avec les commerçants de proximité. J'y suis connu, pas un anonyme ... et malheureusement, même dans les petits villages comme le mien, ils tendent à disparaître.
C'est aussi un plaisir (de catégorie 6) qui a son prix. Smile Pour moi aussi, l'échange fait partie intégrante du plaisir musical, et j'ai déjà dit que parler de musique avec d'autres était un plaisir pas si éloigné en intensité que la musique elle-même.
Donc j'accepte très bien tes raisons, qui me semblent fort bonnes. Very Happy


... même si en effet tu n'avais pas à te justifier. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 21:46

Oui, c'est possible que je l'ai mal pris, c'est vrai!

Etant assez susceptible, c'est même fort probable!

Mais il est vrai aussi que la formule laconique comme tu dis peut déformer le propos!

Mais quand j'ai lu sa remarque, je l'ai pris comme "je ne comprends pas que tu puisses t'enthousiasmer de reconnaître une valse de Chopin en la mimant, ceux qui ont fait le conservatoire trouvent que ce n'est pas difficile"! Bah, pour moi, si, c'est un truc assez balèze!

D'où le fait que ma peine!

Mais tu as sans doute raison, je me trompe sur ses intentions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 21:59

Citation :


Mon reproche vient plutôt de la subjectivité de la partie critique


Je pense, mais je me trompe peut-être que la critique est par essence subjective!

Mais à force de lire Diapason, pour certains critiques, on devine leurs partis pris, et leurs amours/désamours pour certains artistes! Pour prendre un exemple marquant (que j'ai déjà du citer), Alain Lompech déteste Zimerman, qu'à une époque je tenais pour le meilleur piansite existant sue cette Terre! Du coup, je pensais que Lompech était un abruti! Et puis, j'ai lu d'autres articles de Lompech, bien plus intéressants, dans lesquels il militait pour la reconnaissance de pianistes "oubliés" comme Novaes ou Rosita Renard, et en ce moment, j'achète toutes les semaines les numéros du Monde du piano, où ses écrits sont très instructifs je trouve (je crois qu'on n'a jamais mieux résumé l'art de Michelangeli, débarrassé de toutes les légendes qui lui collent à la peau, ou de Clara Haskil, ou de Gilels), et j'oublie un peu ce qu'il a pu écrire sur Zimerman (en plus, il s'est fait un peu oublié le Zimerman, il est loin de l'artiste que j'aimais tant), ou d'autres!

Je crois que nous avons tous nos artistes préférés et nos têtes de turc (moi, c'est Barenboïm et Alagna, désolés), et je crois que pour les critiques, c'est pareil! Même sous une apparence d'objectivité, ils ont aussi leurs préférences!

Je crois qu'il faut savoir en prendre et en laisser!

Tiens, David, à propos, je pestais contre Diapason récemment, car en plein anniversaire Pergolesi, pas une ligne sur ce compsiteur génial, que je vénère tant! sais-tu où je pourrais trouver quelque chose de potable sur lui sur le net?

Je sais, je suis méga-HS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 22:01

Ah, je pense effectivement que Xavier voulait dire que ce n'était pas impressionnant du tout, cela dit.

Je vais le formuler autrement : moi non plus je n'ai pas fait le conservatoire, mais je peux reconnaître, je pense, certaines Valses de Chopin sans le son.

Pas parce que je serais un esprit supérieur doté de superpouvoirs : tout simplement parce que lorsqu'on l'a déjà joué, on a une idée de certains mouvements, de l'endroit où les doigts se posent.

Si tu n'es pas pianiste, c'est difficile ; si tu l'es, ce n'est pas très compliqué si tu as déjà joué le morceau.

C'est un peu la même chose : parler, c'est pas très compliqué lorsqu'on a une langue. Sinon c'est vraiment dur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 22:08

olivier le normand a écrit:
Je pense, mais je me trompe peut-être que la critique est par essence subjective!
Oui, bien sûr que tu as raison. Smile Je visais le fait que (faute de place aussi, je ne cherche pas absolument à leur jeter la pierre) les critères de cette subjectivité ne sont presque jamais explicités.

Peu importe que ce soit subjectif, mais parfois on se contente de dire "bon", "meilleur" au lieu de nous décrire le climat d'une version, ce qui est plus informatif que "j'aime" / "j'aime pas". Smile


Citation :
Je crois que nous avons tous nos artistes préférés et nos têtes de turc (moi, c'est Barenboïm et Alagna, désolés), et je crois que pour les critiques, c'est pareil! Même sous une apparence d'objectivité, ils ont aussi leurs préférences!
Bien entendu. Tant qu'ils les expliquent... Mais finalement, à cause du format aussi, ils ne le font pas si souvent...


Citation :
Tiens, David, à propos, je pestais contre Diapason récemment, car en plein anniversaire Pergolesi, pas une ligne sur ce compsiteur génial, que je vénère tant! sais-tu où je pourrais trouver quelque chose de potable sur lui sur le net?
Côté opéra, je pense qu'on peut te recommander sans hésiter la mine d'or de Jean-Claude Brenac, Operabaroque.com.
Fouille peut-être aussi dans les archives de Goldberg.

(Pour la suite, rendez-vous sur le fil Pergolèse. Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 22:21

@David: désolé, mais c'est quoi les archives de Goldberg? Le type qui a fait les variations? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 6 Mai 2010 - 22:56

olivier le normand a écrit:
@David: désolé, mais c'est quoi les archives de Goldberg? Le type qui a fait les variations? hehe
Le magazine, mais ce n'est étrangement pas accessible. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 7 Mai 2010 - 0:34

DavidLeMarrec a écrit:
olivier le normand a écrit:
@David: désolé, mais c'est quoi les archives de Goldberg? Le type qui a fait les variations? hehe
Le magazine, mais ce n'est étrangement pas accessible. Confused

Certains numéros l'étaient quand j'étais plongé dans la musique renaissance. C'est une vraie mine d'informations.
Et puis, c'est pas dans Diapason que tu auras Palestrina, Byrd, Morales, Josquin en première couverture!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 7 Mai 2010 - 7:02

@David: tu peux me donner le lien pour le magazine Goldberg?

Merci!!!

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 7 Mai 2010 - 12:21

olivier le normand a écrit:

Je pense également qu'il y a beaucoup d'inscrits sur ce forum qui n'ont pas fait le conservatoire

Heureusement ! Sinon, cet endroit deviendrait vite insupportable et infréquentable. hehe

Citation :

Maintenant, je reconnais que mes compétences musicales sont assez limitées en pratique, mais j'essaie de surmonter ce handicap par un amour vrai du classique, et j'essaie de découvrir de nouveaux horizons par mes propres moyens, aussi limités soient-ils!
Te bile pas! Et surtout ne considère pas cela comme un handicap, en tout cas vis-à-vis des autres (il est sans doute un peu tard pour toi pour faire le conservatoire, mais pas pour te mettre à jouer d'un instrument). On est tout de même assez nombreux ici dans cette situation. L'important, c'est de se faire plaisir, même en écoutant E. Ruggieri ou en lisant Diapason, et de faire, grâce aux échanges, de nouvelles découvertes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 0:46

Il est évident que c'est David qui a bien interprété ce que je voulais dire, tout le monde ici je pense sait que je suis à des années-lumière de mépriser les mélomanes ici présent qui ne sont pas musiciens... sinon pourquoi aurais-je créé ce forum?
J'aurais spécifié que je créais un forum réservé aux musiciens confirmés sinon.
Je ne comprends même pas qu'on puisse penser ça à mon encontre à vrai dire...
Et David a bien expliqué aussi ce que je voulais dire en disant "il y a beaucoup de gens ici qui ont fait le conservatoire".
Si tous les gens qui ont ces compétences-là se retrouvent à la télé, ma foi, il va falloir démultiplier les émissions de musique classique sur le service public!

Ce que je voulais dire, effectivement, c'est qu'être capable de reconnaître une valse de Chopin... eh bien en effet pas de quoi se pâmer, on fait tous bien mieux ici à chaque BT il me semble! (y compris ceux qui n'ont jamais fait d'études musicales, soyons d'accord!)
Si c'est ça les "compétences" d'Eve Ruggieri... hehe
(mais comme je l'avoue je n'ai pas compris ce que voulait dire "mimer" une valse de Chopin... scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 0:54

Juste en regardant les doigts bouger sur le piano, j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 0:59

Ah...

Bah de toute façon, une chance sur deux que ce soit un truc prévu avant le tournage de l'émission...
Mais il peut y en avoir certaines où la mélodie suit une courbe très ascendante ou quelque chose comme ça, et où ça peut se repérer vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 3:02

Xavier a écrit:
Bah de toute façon, une chance sur deux que ce soit un truc prévu avant le tournage de l'émission...

Peut-être même qu'on lui a soufflé la réponse dans son oreillette hehe


Dernière édition par WoO le Sam 8 Mai 2010 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 8:33

@Xavier: dont acte!

J'ai mal interprété tes propos, excuse-moi, mais je crois que le complexe que j'ai de ne pas savoir jouer d'instrument ou de ne pas savoir lire la musique a joué à plein dans mon interprétation de tes propos!

Pour revenir à cette histoire de mime, Domingo et Ruggieri étaient face à face et Domingo a pianoté devant Ruggieri un morceau et lui a demandé ce que c'était! Et elle a deviné que c'était une valse de Chopin! Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 10:50

C'est bizarre ils n'ont toujours pas mis la vidéo de l'émission en ligne scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Sam 8 Mai 2010 - 20:43

olivier le normand a écrit:
@David: tu peux me donner le lien pour le magazine Goldberg?

Merci!!!

A+
Il semble ne plus être en service. Confused

GoldbergWeb.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mar 15 Juin 2010 - 22:44

je me suis toujours demandé si elle ne récitait pas un texte d'un musicologue. Son style tape à l"oeil est agaçant. Elle parle rarement de la musique elle-même, de son contenu mais toujours du compositeur avec des anecdotes faciles qu'on trouve partout. Le commentaire est toujours périphérique. Elle ne fait pas progresser les amateurs de musique classique à cet égard.
C'est ce qu'on fait quand on ne peut traiter un sujet, parler du bonhomme, de sa vie, de la petite histoire, coquine si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mar 15 Juin 2010 - 23:54

Alain92 a écrit:
je me suis toujours demandé si elle ne récitait pas un texte d'un musicologue. Son style tape à l"oeil est agaçant. Elle parle rarement de la musique elle-même, de son contenu mais toujours du compositeur avec des anecdotes faciles qu'on trouve partout. Le commentaire est toujours périphérique. Elle ne fait pas progresser les amateurs de musique classique à cet égard.
C'est ce qu'on fait quand on ne peut traiter un sujet, parler du bonhomme, de sa vie, de la petite histoire, coquine si possible.
Je pense qu'elle procède ainsi par choix délibéré d'attirer un autre public que les amateurs de musique classique. Ce n'est pas un problème de compétences intrinsèquement parlant. Cette femme qui dirige 3 festivals de musique classique et lyrique connaît beaucoup mieux son sujet que tu ne sembles le penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 16 Juin 2010 - 7:56

Alain92 a écrit:
je me suis toujours demandé si elle ne récitait pas un texte d'un musicologue.
Pour le fond, si, elle utilise amplement les dictionnaires de musique, sans beaucoup étoffer. A sa décharge, c'est fréquemment le cas sur France Musique[s] avec des musicologues croulant sous les diplômes.

Citation :
Elle parle rarement de la musique elle-même, de son contenu mais toujours du compositeur avec des anecdotes faciles qu'on trouve partout. Le commentaire est toujours périphérique. Elle ne fait pas progresser les amateurs de musique classique à cet égard.
Je suis tout à fait d'accord avec ça, ça ne m'a jamais intéressé... mais comme le dit Otello, c'est pour attirer un plus vaste public, pour regarder les chanteurs d'opéra comme une sorte de vieille aristocratie et susciter la curiosité du luxe un peu comme pour les princesses.

Ca n'a pas grand intérêt à mon avis non plus, mais c'est délibéré, et elle est sans doute capable de plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Mer 16 Juin 2010 - 8:03

DavidLeMarrec a écrit:
Alain92 a écrit:
je me suis toujours demandé si elle ne récitait pas un texte d'un musicologue.
Pour le fond, si, elle utilise amplement les dictionnaires de musique, sans beaucoup étoffer. A sa décharge, c'est fréquemment le cas sur France Musique[s] avec des musicologues croulant sous les diplômes.
Mais c'est faux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22865
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 29 Juil 2010 - 23:54

Ruggieri a-t-elle été remerciée par France Télévisions? Il n'y a plus "Musiques au coeur 5 étoiles". J'aimais assez cette émission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 29 Juil 2010 - 23:55

Elle est peut-être en vacances ou en maison de retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22865
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Jeu 29 Juil 2010 - 23:57

WoO a écrit:
Elle est peut-être en vacances ou en maison de retraite.

Elle est sur Radio Classique pour "Eve Ruggieri Raconte". Je n'écoute pas beaucoup Radio Classique. Je la trouve sympathique même si elle dit des bêtises assez souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 30 Juil 2010 - 8:38

Ouai enfin Eve Ruggieri c'est quand même très bourge / ump

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 30 Juil 2010 - 11:26

Cololi a écrit:
Ouai enfin Eve Ruggieri c'est quand même très bourge / ump

Ça, on n'en aurait cure si elle racontait des choses intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 30 Juil 2010 - 11:37

T-A-M de Glédel a écrit:
Cololi a écrit:
Ouai enfin Eve Ruggieri c'est quand même très bourge / ump

Ça, on n'en aurait cure si elle racontait des choses intéressantes...

Mais c'est lié mon cher

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   Ven 30 Juil 2010 - 13:31

Bien sûr, et les bobos / PS ne racontent que des choses intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les analyses d' Eve Ruggieri   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les analyses d' Eve Ruggieri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eve Ruggeri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: