Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rimsky-Korsakov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 2 Nov 2006 - 21:07

J'aime beaucoup Rimski et la musique russe de cette époque en général (entre autres, Borodine, Kalinnikov et ses deux symphonies).
RK a influencé non seulement Glazouvov mais aussi le jeune Stravinski dont la symphonie en mi bémol est tout à fait "rimskienne".

J'ai entendu plusieurs opéras, dont le Coq d'Or, Kitège, Tsar Saltan, Sadko, Snegourotchka, la Nuit de mai. Pas un seul ne m'a déplu. A vrai dire, je les préfère même aux deux Moussorgski : Boris et Khovantchina.

Infatigable, il a complété et souvent amélioré les oeuvres inachevées de ses collègues du groupe des cinq. Le pire est qu'il est de bon ton actuellement de le critiquer pour cela.
Pourtant, par exemple, entre la version originale "d'une nuit sur le mont chauve" de Moussorgski et le version révisée par Rimski, je préfère nettement la seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 2 Nov 2006 - 21:24

joachim a écrit:

Pourtant, par exemple, entre la version originale "d'une nuit sur le mont chauve" de Moussorgski et le version révisée par Rimski, je préfère nettement la seconde.

La version de Moussorgsky est bien plus étrange, bien plus originale pour l'époque.
La version Rimsky vise à quelque chose de plus efficace, plus traditionnel aussi; son orchestration est évidemment un modèle.
Personnellement j'aime beaucoup les deux versions.


Dernière édition par le Jeu 2 Nov 2006 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 2 Nov 2006 - 21:27

D'ou l'avantage du coffret Gergiev Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 21 Nov 2006 - 14:37

J'ai écouté il n'y a pas longtemps ses 3 symphonies, la 1ère est encore très classique, mais la seconde dites la "Symphonie Antar" (op.9) est magique, très chatoyante et pleine de vie, elle a du inspirer grandement Bernard Herrmann.

La 3ème symphonie m'a moins enthousiasmé par contre.
Revenir en haut Aller en bas
The End
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Entre l'article 4 et l'article 1497 du Code Civil
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mer 21 Fév 2007 - 23:55

Alors puisqu'il s'agit d'un topic sur Rimsky-Korsakov, j'aurai une demande, une annonce à faire !!!
HELP ME mdr

En fait, je cherche depuis maintenant 2 bonnes années, un enregistrement des Variations pour Hautbois et Orchestre (il me semble que c'est bien ça le bon titre) de ce sacré Rimsky-Korsakov...
Et je n'en ai trouvé aucun... Sad Crying or Very sad
Si jamais quelqu'un a des infos, ayez pitié de moi bounce Oui là ici, moi !!! mdr !

Celui qui me trouve ça est... un amour !!! I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 0:05

celui que j'ai est un vinyl Melodya LDX 78 815 Evgueny Lakovietski Htb
(pas délire cette oeuvre) avec le (merveilleux) quintette pour piano et vents, le réjouissant concerto pour trombone, celui pour clarinette. Je suis à peu près sûr qu'il y a eu un CD de la musique "militaire" de Rimsky avec quelques marches en plus
le titre complet variations sur un theème de Glinka avec orchestre d'harmonie (8'42)
Tu es oboïste? tu vas me jouer la Canzonetta de Barber et la symphonie concertante d'Ibert (je suppose que tu possèdes déjà sur le bout des doigts la sonate de Poulenc?)
Revenir en haut Aller en bas
The End
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Entre l'article 4 et l'article 1497 du Code Civil
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 0:40

sud273 a écrit:
celui que j'ai est un vinyl Melodya LDX 78 815 Evgueny Lakovietski Htb
(pas délire cette oeuvre) avec le (merveilleux) quintette pour piano et vents, le réjouissant concerto pour trombone, celui pour clarinette. Je suis à peu près sûr qu'il y a eu un CD de la musique "militaire" de Rimsky avec quelques marches en plus
le titre complet variations sur un theème de Glinka avec orchestre d'harmonie (8'42)
Tu es oboïste? tu vas me jouer la Canzonetta de Barber et la symphonie concertante d'Ibert (je suppose que tu possèdes déjà sur le bout des doigts la sonate de Poulenc?)


Un Vinyl ???!!! Et ben l'oeuvre n'a pas fait mousse... Non en fait je la cherchais plus parce que j'ai joué ce morceau, et que je voulais avoir différentes interprétations de la partie libre en particuliers...
Sinon oui je suis hauboïste (Vive les hautboïstes rambo !!!... Humm humm...), et jvais donc allé voir ce que sont ces Barber, Ibert et Poulenc... que je n'ai jamais eu l'occasion de travailler... on verra ce que les doigts en diront !!! Dois-je me préparer à souffrir ??? :eye:


Non en fait j'ai, avec un de mes professeurs, beaucoup travaillé dans le baroque... lol Pas tout à fait de l'époque de ces 3 compositeurs... qui me sont un peu inconnus... du moins je n'ai rien joué d'eux, même si j'ai déjà écouté un peu leurs oeuvres... En espérant ne pas trop te décevoir lol !

Mais je vais encore une fois remédier le plus vite possible à mes carences culturelles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 0:44

la sonate de Poulenc est une merveille, mais noire et difficile je pense...
N'y a-t-il pas un concerto de Mozart? (qui détestait la flûte)
A l'écoute le Barber est tout à fait faisable avec une réduction pour piano, plus facile que le Rimsky je pense
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 0:46

Et pourquoi pas ouvrir carrément un sujet sur le hautbois? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:07

Xavier a écrit:
Et pourquoi pas ouvrir carrément un sujet sur le hautbois? Wink

Le hautbois c'est tabou. silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:09

Ne pas pourrir Rimsky, non... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:11

sud273 a écrit:
je n'ose pas imaginer ce qui se cache derrière ces assonances!

Sûrement des horreurs qu'on n'ose pas imaginer, même dans nos pires fantasmes. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:11

Xavier a écrit:
Ne pas pourrir Rimsky, non... Neutral

Toi tu devais pas être là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The End
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Entre l'article 4 et l'article 1497 du Code Civil
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:27

Et ben oui pourquoi ne pas ouvrir un topic sur le hautbois c'est vrai...
Et de manière plus générale, sur les instruments "préférés" des forumeurs...
Mais je ferai ça demain matin... Là je ne suis plus en état... Demain vous aurez ptêt droit à une dissertation sur le hautbois!!! Mr. Green

Sinon pour le Concerto de Mozart, il y en a un, en Do Majeur si mes souvenirs sont bons... Que j'ai joué cette fois ci!!! (Oui enfin un morceau que je connais Yeapeahhhh Very Happy )
Assez difficile par endroit, mais très intéressant, et il laisse place à l'amusement... J'ai facilement pris du plaisir à le jouer... et à l'écouter.
La 1ere et la 2e partie étaient mes préférées... Malgré parfois quelques petits passages délicats pour les doitgs... :eye:
Mais pour la tessiture, c'est un morceau assez abordable. Je crois que ça ne doit pas monter plus haut que le Ré suraigu me semble-t-il...

Bon sur ce bonne nuit les petits !!! I don't want that I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 22 Fév 2007 - 1:49

Si j'ai bien compris, je suis invité à me retenir sur le hautbois jusqu'à demain ? Laughing

Oui, le concerto est bien en ut majeur, et l'un des deux concertos pour flûte en est une transposition.

Pour le reste, je ne tiens pas à m'attirer les foudre de BB (Big Boss).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 10 Avr 2007 - 16:22

je relis ce thread et j'ai du mal à comprendre qu'on puisse taxer Rimsky d'"académisme": sauf à méconnaître son oeuvre. Il est à mon avis beaucoup moins suspect d'académisme que Cui ou Balakirev (le chef).
D'abord, c'est un orchestrateur de génie: non seulement personne à part Berlioz ou Bantock ne lui arrive à la cheville, sinon Ravel et Koechlin à qui il a tout appris, mais ses révisions si décriées ont permis à des compositeurs "empéchés" ou "paresseux" de passer à la postérité, et à tant d'autre d'apprendre les rudiments du métier.

Rien de moins académique que ses propres compositions: un mépris total des règles de composition classiques, chaque forme est pour ainsi dire réinventée dès qu'il l'aborde, et pliée à son bon vouloir. Les concertos par exemple qui sont un modèle de liberté par rapport à ceux de ses contemporains. Les symphonies aussi, dont Schéhérazade qui se rapproche le plus de la coupe classique.

L'essentiel de l'oeuvre de Rimsky, comme chez Wagner, se concentre dans l'opéra, et nous n'y avons guère accès, à cause de la langue peut-être: il n'est que de constater les erreurs d'attribution ou de traduction; on parle dans ces pages de La fiancée du Tzar, de la Bonne de Psovsk (La jeune fille de Psovsk dit-on d'habitude), c'est le même opéra. La Légende de la ville invisible de Kitège est un sommet du 19ème et dont l'influence continue à se répandre jusque dans les meilleures pages de Prokofiev.

On aime peu Rimsky parce que son langage est terriblement romantique: son côté militaire déroute aussi, parce qu'en europe nous avons peu l'habitude des pièces pour orchestre d'harmonie, pourtant les concerti pour vents et bois, le quintette, sont les racines même de tous les grands compositeurs pour "band", de Persichetti à James Barnes.

S'il y avait une oeuvre entre toutes dont je recommande l'écoute c'est la Légende d'Oleg, rapsodie pour basse, choeur d'hommes et orchestre. Je crois que ce morceau d'une quinzaine de minutes a exercé une influence capitale sur la musique soviétique: il est à l'origine de toutes les oeuvres chorales des années 30 et bien sûr le modèle de la 13è symphonie de Shostakovich.
Non vraiment je crois que vous sous-estimez Rimsky; qu'on méprise sa musique, comme celle de Glazounov, peut-être, mais la portée du pédaguogue est toute autre. Ce qu'il a enseigné s'est répandu dans le monde entier. Il est, avec Glazounov, Glière, et Steinberg (son beau-fils) l'un des maîtres à penser de ce qu'on appelle les "écoles nationales". Un fantôme, un esprit qu'on n'a pas fini d'invoquer.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 10 Avr 2007 - 16:24

sud273 a écrit:
je relis ce thread et j'ai du mal à comprendre qu'on puisse taxer Rimsky d'"académisme": sauf à méconnaître son oeuvre.


Non vraiment je crois que vous sous-estimez Rimsky;

Qui est "vous"?

Il n'y a guère que Guigui qui a qualifié un quatuor d'"académique" me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 10 Avr 2007 - 16:31

je ne sais pas qui est vous: toi-même disais "Ne pas pourrir Rimsky" Et c'est une grave question, savoir à qui l'on parle...Je voulais dire que c'est une opinion assez admise que Rimsky est une vieille barbe sans importance
Revenir en haut Aller en bas
Zeugma
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Antar   Lun 17 Sep 2007 - 0:10

Je suis littéralement tombé sous le charme de la symphonie No 2 "Antar" de Rimski !!

Quels merveilleux thèmes, surtout dans le premier mouvement, très lyrique, très nostalgique...

Avez vous d'autres de Rimsky dans l'esprit d'Antar à me conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 29 Juin 2008 - 20:31

Alors, alors... bounce

J'ai commencé mon coffret Rimsky par la découverte d'une pièce de onze minutes, Sadko, sous-titrée une peinture musicale op.5. C'est une oeuvre inégale, mais intéressante, où se manifestent bien les qualités d'orchestrateur et de mélodiste de Rimsky, surtout au début, dans une cantilène douce et belle. Dommage que la fin de l'oeuvre, où les cymbales font beaucoup de bruit, soit pauvre et un peu pompière. Aucune trace d'orientalisme ici: on est, malgré le titre qui peut laisser penser une musique descriptive, dans l'abstraction et je dois dire que c'est quand même pas mal fait.
Sadko, chanson de l'Inde, porte le même titre mais n'a guère de rapport avec la pièce précédente: ici, la couleur locale prime. L'orchestration, boisée et poétique, présente une indéniable et charmeuse subtilité, tandis que le lyrisme facile mais efficace de la petite pièce de trois minutes a quelque chose de touchant. Joli, pas transcendant.
La 1ère symphonie, apparemment de 1865 (un an avant Tchaïkovski et sa propre 1ère, donc), est une oeuvre facile d'accès et attachante que j'ai beaucoup appréciée malgré ses faiblesses. Elle n'a pas l'impact de Schéhérazade, elle reste un peu simple, un peu évidente. La parenté avec l'univers "national" des premières oeuvres de Tchaikovski, de Glazounov aussi, me paraît évidente: le thème de l'Allegro du premier mouvement, précédé par une brève et belle introduction, rappelle d'ailleurs dans sa scansion rythmique celui de la 2è de Tchaikovski. C'est poétique, évocateur, très agréable. Le deuxième mouvement exploite, de façon assez peu variée, une jolie mélodie qui passe à peu près par tous les instruments: comme elle est très belle, c'est mignon et ça finit par être touchant. Une belle leçon de lyrisme sans prétentions, même si les développements ne sont pas toujours ni très renouvellés ni très habiles. Le scherzo est sobre et efficace, pas bien "méchant", imprégné d'une poésie sereine, comme le finale, d'ailleurs, dont le joli motif pourrait être celui d'une berceuse. Evidemment, ça ne casse pas des briques et ça ne laisse pas un souvenir hypnotisant, mais c'est une belle symphonie assez émouvante, qui parle au sale petit pleurnicheur larmoyant que je suis. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 29 Juin 2008 - 20:33

Il y a surtout un opéra nommé Sadko.

Je ne sais pas si les pièces que tu as écoutées ont un rapport direct ou indirect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 29 Juin 2008 - 20:34

Je pense que oui, mais mon coffret ne me le précise pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 29 Juin 2008 - 21:10

ce n'est pas le même oeuvre. Sadko op5 est un poème symphonique de jeunesse, l'opéra a été composé 13 ans plus tard. La célèbre chanson hindoue est en revanche une adaptation tirée de l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 8:51

L'ouverture The Tsar's Bride est vraiment très sympathique. Elle m'a fait penser, par son entrain, sa vigueur rythmique, son inspiration simple, à l'ouverture Walt Whitman de Holst, avec qui elle partage une bonne humeur très communicative. Style brillant, à la limite parfois du pompiérisme, mais très plaisant, jamais ennuyeux. A noter que des interludes lyriques s'intercalent dans les épisodes joyeux et théâtraux - et les deux dernières minutes sont d'une émotion dégoulinante mais sincère. Rimsky joue et gagne sur le plan du lyrisme comme sur celui du grand spectacle, avec ses atouts habituels d'orchestration et de mélodisme.
Fantaisia on Serbian themes est l'op.6 de Rimsky, donc juste après Sadko, le poème symphonique qui ne m'avait pas entièrement convaincu; ici, la musique me paraît beaucoup plus séduisante, un peu convenue certes, pour ne pas dire académique, dans son exploitation systématique du folklore local, mais finement orchestrée, attrayante par ses mélodies, bref, un truc chouette à entendre. Courte et ramassée, elle utilise des chansonnettes aux échos orientaux sifflotées par les bois, enrichies par les réponses des cordes. Pas très original, mais plaisant.
Ce matin, n'arrivant plus à dormir après 5h, je me suis mis la 2è symphonie "Antar". C'est remarquable, bien plus touchant que la gentille 1ère, et le commentaire de Zeugma se justifie à mon avis pleinement. Curieusement, il n'y a pas de mouvement lent, mais les deux volets extrêmes adoptent un tempo modéré, tandis que les centraux sont vifs et allants. L'académisme n'a pas lieu ici: on est dans un langage original et personnel qui se défait des stéréotypes, qui se rapproche à mon avis beaucoup de Tchaikovski et de Glazounov, tout en préfigurant Sibelius et Stravinski par moments, et en s'inspirant aussi de l'école tchèque contemporaine (Dvorak, Smetana). Style composite qui ne doit pas cacher une hauteur de vue, une cohérence vraiment abouties. Le premier mouvement débute sur une étonnante introduction lente, pleine de mystère, à la thématique insondable; puis l'Allegro qui suit, mélancolique par ses thèmes aux bois, est marqué par une méditation émouvante et réussie, sans l'animation joyeuse de son alter ego de la 1ère symphonie, mais sans jamais devenir ennuyeux ou statique non plus. Magnifique exemple d'un discours inattendu à cet endroit de l'oeuvre, qui progresse efficacement. Le deuxième mouvement est un scherzo tempêtueux, menaçant, où l'on retrouve un peu Sibelius et Stravinski. L'orchestration, sauvage, colorée et passionnée, est géniale, percussions, cuivres et cordes réalisant un bon équilibre. Le troisième volet débute alla marcia comme du bon Smetana, puis se diversifie: sa bonne humeur, ses coloris plaisants sont plus dvorakiens que russes, malgré la nationalité du matériau. Le finale, tout doux et modéré, surprend mais séduit par son inspiration mélodique, souvent émouvante.
Vraiment une belle symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 9:11

La Fiancée du Tsar est une très belle ouverture, oui, mais elle n'est pas autonome de l'opéra qui suit. Superbe aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 20:57

Le poème symphonique op.29 Skalka est attrayant mais a fini par un peu m'ennuyer, au cours de ces 16 minutes il y a quelques longueurs - et surtout beaucoup de beaux passages. Mon potentiel bavard à propos de Rimsky est en train de s'épuiser, car on retrouve toujours les mêmes remarquables: une belle orchestration, de belles mélodies, une légère tendance au pompiérisme occasionnel.
L'ouverture sur des thèmes russes est beaucoup plus parlante pour moi, déjà parce qu'on y entend le thème populaire que Tchaikovski utilise dans son ouverture 1812, qui fait l'effet d'une citation du coup. L'autre mélodie utilisée est très belle aussi, presque elgarienne, étonnant. L'ouverture, pas très originale, repose sur ces deux thèmes et du coup on ne s'ennuie pas. Pas transcendant, pas révolutionnaire, juste de la bonne musique sympathique et sans prétentions.
La 3è symphonie est à mon avis inférieure à la 2è, mais c'est un bon moment quand même. Rimsky me paraît ici plus classique, plus sobre encore en effets, vraiment de la musique simple et accessible. Le premier mouvement est le meilleur, d'une animation toute haydnienne, coloré avec des teintes nationalistes très séduisantes. Le schezo est plus dvorakien, assez semblable à celui de la 1ère symphonie, et le mouvement lent a des similitudes aussi avec cette oeuvre, par sa poésie mélodique sans détours et sans surprise. Agréable, sans plus - la 2è symphonie avait pour moi beaucoup plus d'impact, d'autant que le finale est ici assez creux, sans consistance. Une belle oeuvre tout de même, pas un coup de génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:08

Spiritus a écrit:
L'autre mélodie utilisée est très belle aussi, presque elgarienne, étonnant.
cesse de dire du mal de Rimsky...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:09

Tu avoueras pourtant qu'associer Rimsky et Elgar, ce n'est pas conformiste, si? cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:12

ça ne fait que nuire à Rimsky, et ça n'ajoute rien aux compositeurs victoriens compassés. C'est carrément rétrogade.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:14

Je préfère être rétrograde que conformiste. pig Et puis je ne comprends pas pourquoi tu en veux tant à Elgar, tu aimais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:17

j'en veux à Elgar de devenir la référence systématique censé excuser toutes les inclinations douteuses. Il pervertit la jeunesse, faisons lui boire la ciguë.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:17

C'est sûr que faire de Rimsky un épigone de l'eau tiède, c'est pour le moins surprenant. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:17

Mais il me fallait un symbole, je peux prendre Stanford à la place, si tu veux. Il a un nom qui sonne bien en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:18

Spiritus a écrit:
Mais il me fallait un symbole, je peux prendre Stanford à la place, si tu veux. Il a un nom qui sonne bien en plus.
C'est trop tard hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Lun 30 Juin 2008 - 21:20

ça évidemment quand on goûte Stanford et Debussy, l'eau tiède est un poison violent Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 8:46

Découverte ce matin d'une suite pour orchestre op.57, The Tale of Tsar Sultan. En trois mouvements, cette pièce d'un peu plus de vingt minutes est ma foi fort intéressante, très colorée, spectaculaire, dans la veine du meilleur Rimsky. L'élément militaire, très présent dans le premier mouvement, ne dérive jamais vers le pompiérisme ou le bruit pur, et on a l'impression très agréable d'une musique juste et vraie, sans prétentions existentielles certes, mais avec un côté évocateur qui ne me déplaît pas. Le premier volet est donc une marche, qui comporte des thèmes secondaires plus lyriques et de nombreux passages doux, lui permettant de ne pas devenir vulgaire; le deuxième, rêveur et passionné, est profondément poétique et les manières orientalisantes du dernier me plaisent beaucoup (ce n'est pas Beni Mora comme même). Une belle oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 9:09

Spiritus a écrit:
Découverte ce matin d'une suite pour orchestre op.57, The Tale of Tsar Sultan.
... qui est également tirée d'un opéra. Il va falloir t'y mettre, si tu veux passer sérieusement à Rimsky. bounce

Citation :
et les manières orientalisantes du dernier me plaisent beaucoup (ce n'est pas Beni Mora comme même).
Ni Ketelbey. Quel dommage.

Mon Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 9:10

Il va falloir que je me renseigne en effet...

sur Ketelbey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 19:29

J'ai adoré la Suite "Le Coq d'Or": c'est une oeuvre captivante, d'une richesse et d'un raffinement extrêmes, à mon avis la meilleure de Rimsky, après le Schéhérazade et la 2è symphonie. Tout est passionnant ici, à commencer par la diversité de climats, de l'érotisme oriental de mauvais goût (ce qui est un compliment, vous me connaissez) aux marches militaires triomphales, en passant par la poésie, le rêve, la danse. Tout cela est formidablement agencé, construit et orchestré par Rimsky, qui sait décidément ce qu'il fait, et brosse un tableau à plusieurs facettes très évocateur des aventures du Tsar. Remarquable de bout en bout, sans aucune longueur, sans aucun académisme non plus, écueil que le compositeur n'a pas toujours su éviter (mais qu'il dépasse généralement). Bref, un chef d'oeuvre marquant qui me plaira de réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 20:17

Il faut écouter l'opéra entier, on en a parlé au-dessus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 1 Juil 2008 - 21:24

J'essaierai. Wink

En attendant, j'ai fini avec la Suite Christmas's Eve. C'est encore mieux que Schéhérazade, pour le coup bounce délicieux de bout en bout. Le premier et le deuxième mouvement sont très lyriques, et dans le troisième, un thème aux cors semblable au Walhall de Wagner (donc I love you I love you I love you ) arrive, pour ne plus jamais repartir: il marque les trois derniers mouvements, le quatrième, une marche délicieuse de pompiérisme militariste, et le cinquième, étrange, méditatif, à la fin très émouvante. Vraiment, l'art de Rimsky me semble au plus haut ici: le premier volet, en forme de choral religieux, m'a fait monter les larmes aux yeux... Raffinement, subtilité, aisance et accessibilité résument cette musique aussi agréable à écouter que plaisante à dépecer. Un grand moment.

Ce Rimsky, c'était un type bien, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 10 Juil 2008 - 11:14

Citation :
En attendant, j'ai fini avec la Suite Christmas's Eve.
Gaffe, tu vas faire une overdose de suites ! Xavier a raison, passe aux opéras, sauf si tu crises sur la langue russe (que personnellement, je trouve très adaptée au chant). Kitège est un chef-d'oeuvre.

Citation :
aussi agréable à écouter que plaisante à dépecer.
Et voilà ce pauvre RK ravalé au rang d'un méchant lapin de garenne carton rouge

Citation :
Ce Rimsky, c'était un type bien, quand même.
Ah! Depuis le temps que je le dis. Peut-être trop "russe" pour nous autres occidentaux. Heureusement que Gergiev s'emploie à le faire connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 16 Oct 2008 - 21:08

Personne n'a parlé de la musique de chambre de Rimsky qui passe à tort pour un compositeur d'opéras, qualification qui a eu pour effet de faire passer sa musique de chambre, de niveau équivalent pourtant, aux oubliettes: le quintette en si bémol majeur pour piano, flûte clarinette cor et basson de Rimsky est pourtant un chef d'oeuvre sans prétention mais réjouissant, plein d'intelligence et de bonne humeur, le rondo est à lui seul un petit miracle de vivacité et de spiritualité.

Le sextuor à cordes en la majeur est également une oeuvre à connaître: le lyrisme du thème du premier mouvement est irrésistible !

Couplage excellent avec le Prague Wind quintet et les Kocian: superbe disque.
Deux témoignages précieux (et des facettes inédites) de l'art de Rimsky.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Jeu 16 Oct 2008 - 22:52

à tort? Rimsky n'a pratiquement plus rien composé en matière de musique de chambre ou de musique symphonique dès qu'il s'est mis à écrire des opéras (à part le concerto pour piano).
J'aime beaucoup le quintette, encore proche des pièces qu'il composait pour les harmonies militaires. Très bien conduit, frais, évident.
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Ven 17 Oct 2008 - 10:59

Certes, RK n'a pas composé que pour l'opéra. Mais c'est néanmoins là que sont ses chefs d'oeuvres. Sans compter les "produits dérivés" que sont les suites.
Cela ne signifie pas non plus qu'il faille négliger sa musique instrumentale. Je m'en vais essayer ces pièces de chambre que je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 30 Aoû 2009 - 2:12

Une oeuvre de relative jeunesse cet Antar (remanié plusieurs fois d'ailleurs), mais c'est du bon Rimsky, à écouter au moins rien que pour l'orchestration tellement séduisante et ciselée... Sinon, ce n'est pas majeur à mon sens.
Mais franchement, Rimsky, c'est tellement chouette de toute façon... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 30 Aoû 2009 - 2:29

Des trois symphonies, "Antar", la deuxième est la plus intéressante. Mais le meilleur de Rimsky est ailleurs.
Si j'avais à les classer par ordre d'intérêt : 2 - 1 - 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Dim 30 Aoû 2009 - 3:22

D'ailleurs ce n'est pas une symphonie, ça a été réédité ensuite en tant que 2è symphonie, mais c'est une suite, pas vraiment une symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JPC
Néophyte


Nombre de messages : 1
Age : 52
Localisation : Yvetot 76190
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Titre d'une oeuvre funèbre de Nicolaï Rimsky Korsakov   Mar 6 Oct 2009 - 23:20

Bonsoir à tous les membres présents sur le forum, si l'un de vous peut m'aider à trouver le titre d'une oeuvre funèbre de Nicolaï Rimsky Korsakov ca m'arrangerai, merci d'avance, c'est pour une amie.

Bonne semaine à tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   Mar 6 Oct 2009 - 23:30

JPC a écrit:
Bonsoir à tous les membres présents sur le forum, si l'un de vous peut m'aider à trouver le titre d'une oeuvre funèbre de Nicolaï Rimsky Korsakov ca m'arrangerai, merci d'avance, c'est pour une amie.

Bonne semaine à tous et toutes.

Tu peux donner plus de détails parce que je ne vois pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rimsky-Korsakov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rimsky-Korsakov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rimsky-Korsakov - Schéhérazade
» Rimsky-Korsakov - Opéras
» Rimski-Korsakov (1844-1908)
» Le Coq d'Or (Rimski Korsakov, 1909)
» Le Coq d'or (Rimsky) - Juillet 2013 - TCE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: