Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Antonio Caldara (1670 - 1736)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 15:08

Bonjour à tous,

J'ai en ma possession "Maddalena ai piedi di Cristo", oratorio baroque... or, j'ai un peu de mal avec le baroque italien. Alors ma question est fort simple : est-ce que cela vaut le coup que je perde mon temps à l'écouter ou non ? Ou bien, je risque d'aggraver mon cas ?
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 15:24

Hep Elvira!!

Je ne connais pas mais essaie (j'avoue avoir hésité longtemps à l'acheter!!)... C'est Jacobs sans doute? Ça ne peut pas être mauvais.
En plus, Caldara n'est pas beaucoup enregistré. On peut espérer que ce soit le meilleur tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 16:56

Moander a écrit:
Hep Elvira!!

Je ne connais pas mais essaie (j'avoue avoir hésité longtemps à l'acheter!!)... C'est Jacobs sans doute? Ça ne peut pas être mauvais.
En plus, Caldara n'est pas beaucoup enregistré. On peut espérer que ce soit le meilleur tout de suite.

Oui, c'est Jacobs... Bon, après tout, oui, pourquoi pas... Je ne risque pas grand chose. ET puis, si ça ne me fait pas plus aimer le baroque italien, c'est loin d'être grave...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 17:04

Pour ce que je connais de Caldara, ce n'est pas trop le genre à déclencher un coup de foudre irraisonné.
Tu avais aimé le baroque tiédasse à la Porpora ? Mr. Green

Mais, en effet, tu ne risques rien à essayer, au moins le début !
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 17:41

Une des plus belles œuvres de Caldara avec de superbes airs.

A écouter d'une traite, c'est un peu long. Écoute l'ouverture et met directement le second cd Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 19:23

C'est très beau, mais très contemplatif et un peu tout le temps pareil - du baroque italien, quoi.

Du coup, je te conseille d'écouter ça en faisant autre chose. Pas besoin de lire le livret, il ne se passe rien, c'est vraiment de l'oratorio statique, à côté la messe ordinaire est un drame verdien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 19:56

DavidLeMarrec a écrit:
C'est très beau, mais très contemplatif et un peu tout le temps pareil - du baroque italien, quoi.


C'est justement ce que je reproche au baroque italien...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 20:16

Dans ce cas, pourquoi tu en écoutes ? Mr. Green Parce que c'est quand même bien le trait commun du baroque en général et du baroque italien très particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 20:23

DavidLeMarrec a écrit:
Dans ce cas, pourquoi tu en écoutes ? Mr. Green Parce que c'est quand même bien le trait commun du baroque en général et du baroque italien très particulièrement.

Disons que je veux être sûre avant de rejeter tout un répertoire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 20:27

On ne le répétera jamais assez: le baroque, c'est toujours pareil! Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 20:40

Wolfgang a écrit:
On ne le répétera jamais assez: le baroque, c'est toujours pareil! Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_mrgreen

AAAAAAAAAAAAAmmmmeennn Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 20:51

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Dans ce cas, pourquoi tu en écoutes ? Mr. Green Parce que c'est quand même bien le trait commun du baroque en général et du baroque italien très particulièrement.

Disons que je veux être sûre avant de rejeter tout un répertoire. Smile
Ecoute plutôt du Monteverdi ou du Legrenzi, alors. Parce que Haendel / Vivaldi / Hasse / Caldara / Porpora / Leo / Jommelli et ceteri, même s'il y a de superbes choses, c'est un corpus fortement homogène.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 21:25

DavidLeMarrec a écrit:

Ecoute plutôt du Monteverdi ou du Legrenzi, alors. Parce que Haendel / Vivaldi / Hasse / Caldara / Porpora / Leo / Jommelli et ceteri, même s'il y a de superbes choses, c'est un corpus fortement homogène.

Je suis plutôt d'accord avec ça même si je rangerais Vivaldi dans une catégorie un peu à part. Il a un style plus personnel. En fait, le maître du genre quoi Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 21:36

Jorge a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ecoute plutôt du Monteverdi ou du Legrenzi, alors. Parce que Haendel / Vivaldi / Hasse / Caldara / Porpora / Leo / Jommelli et ceteri, même s'il y a de superbes choses, c'est un corpus fortement homogène.

Je suis plutôt d'accord avec ça même si je rangerais Vivaldi dans une catégorie un peu à part. Il a un style plus personnel. En fait, le maître du genre quoi Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_smile
Si je devais mettre quelqu'un à part, ce serait plutôt Jommelli, qui a vraiment une orchestration différente (mais pour le coup, comme pour Graun, on a changé d'époque et de format).

A tout prendre, je trouve la mélancolie de Haendel un peu plus originale.

Mais de là à les mettre à part... Legrenzi, OK. Mais c'est justement une autre époque, qui fait le pont entre l'esthétique Monteverdi et l'esthétique Vivaldi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1198
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 22:10

Jorge a écrit:
Une des plus belles œuvres de Caldara avec de superbes airs.

A écouter d'une traite, c'est un peu long. Écoute l'ouverture et met directement le second cd Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_mrgreen

Maddalena ai piedi di Cristo est une oeuvre magnifique ! Et je ne suis pas du genre à n'écouter que du baroque et avoir une collection exhaustive d'oratorios. Je trouve que celui-ci fait précisément partie de ceux qui sortent du lot.

Pour ce qui est de passer directement au second cd tu exagères un peu Jorge Laughing Comme disent certains ce n'est peut-être pas évident à écouter d'une traîte, et j'avais justement coché les plus beaux airs si ça peut te rendre service Elvira ma sélection était la suivante :

cd 1 :1-2-6-10-12-14-18-22-28
cd 2 : 1-3-7-13-17-27 , mais globalement je rejoins Jorge, dans son enchaînement ce 2è cd est plus intéressant (de 7 à 19 c'est très bien)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 2 Avr 2010 - 22:18

Je suis tout à fait d'accord avec ça. Je conseillais simplement à Elvira qui voulait se faire une idée de la qualité de l'œuvre d'aller directement au second cd qui fournit un excellent panorama du style de cet oratorio. Antonio Caldara (1670 - 1736) Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 3 Avr 2010 - 12:26

Je viens d'écouter l'ouverture. Effectivement, c'est très joli. Mais bon, j'arrive à bien supporter n'importe quel baroque du moment que ce soit musical. Avec la voix, j'ai plus de mal, allez savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Orfeo Euclides
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyMer 13 Oct 2010 - 20:20

C'est annoncé chez Virgin: un nouveau disque de jaroussky avec airs inconnus de Caldara, tous ecrits par Metastasio.

Caldara in Vienna - Forgotten Castrato Arias
Olimpiade: Lo seguitai felice · Mentre dormi Amor
Ifigenia in Aulide: Tutto fa nocchiero esporto
Lucio papirio dittatore: Troppo è insoffribile
Scipione nelle Spagne: O mi rendi il bel ch’io spero
Enone: Vado o sposa
Adriano in Siria: Tutti nemici e rei
Demofoonte: Sperai vicino il lido · Misero pargoletto
La clemenza di Tito: Se mai senti spirarti sul volto · Opprimete i contumaci
Temistocle: Non tremar vassallo indegno · Contrasto assai
Achille in Sciro: Se un core annodi

Philippe Jaroussky
Concerto Köln – Emmanuelle Haïm

http://www.emiclassics.com/releaseabout.php?rid=50248
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyVen 15 Oct 2010 - 23:32

J'ai été surpris d'apprendre ici qu'Antonio Caldara faisait partie du baroque italien, alors qu'il est revendiqué depuis longtemps comme étant l'un des rares compositeurs du baroque espagnol. (Sauf bien entendu pour son tout premier oratorio dont parlait effectivement Elvira Smile.) Pour ce qui est de sa discographie, un très bel album dédié à l'un de ses oratorios est sorti chez Glossa. C'est très beau, et je ne sais pas vous, mais j'ai du mal à l'écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Orfeo Euclides
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 16 Oct 2010 - 10:39

Bon, au XVIIIéme, comme presque toujours, l'art espagnol et la musique balançaient entre l'influence italienne et les elements autoctones -castizos-. De ce dernier coté on trouve la zarzuela baroque -Literes, Durón, Nebra...-; du premier, on trouve caldara, l'auteur de la premiére opera seria jouée en Espagne. "Il piu bel nome", si je ne me trompe pas, enregistrée il y a tres peu de temps par El concierto español pour cette precise raison. Un excellent enregistremet, il faut le dire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 16 Oct 2010 - 16:21

Froberger a écrit:
J'ai été surpris d'apprendre ici qu'Antonio Caldara faisait partie du baroque italien, alors qu'il est revendiqué depuis longtemps comme étant l'un des rares compositeurs du baroque espagnol.
Rares ? Il y en a quand même un certain nombre, mais passés sous silence. C'est dommage, magnifique répertoire très chaleureux.

Quant à Caldara, pourquoi baroque espagnol ? Un vénitien qui a écrit quatre-vingt cinq opéras sur des livrets de Salvi, Pariati, Silvano et bien sûr Zeno et Metastasio, c'est quand même bien téméraire de le transplanter ainsi. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 16 Oct 2010 - 23:17

Orfeo Euclides a écrit:
"Il piu bel nome", si je ne me trompe pas, enregistrée il y a tres peu de temps par El concierto español pour cette precise raison. Un excellent enregistremet, il faut le dire.
Malheureusement Orfeo Euclides, j'avoue que c'est de cet opéra dont je disais qu'il était assez médiocre. Joli plastique, mais très creux. Mais si tu me dis que c'est excellent, cela vaut sans doute que je réécoute pour être sûr...

DavidLeMarrec a écrit:
Froberger a écrit:
J'ai été surpris d'apprendre ici qu'Antonio Caldara faisait partie du baroque italien, alors qu'il est revendiqué depuis longtemps comme étant l'un des rares compositeurs du baroque espagnol.
Rares ? Il y en a quand même un certain nombre, mais passés sous silence. C'est dommage, magnifique répertoire très chaleureux.
Oui, sous-entendu « rarement enregistrés ». Peux-tu donner des exemples de compositeurs espagnols injustement passés sous silence (si possible enregistrés) ? J'allais découvrir l'opéra de Durón donné par Garrido en première à Ambronay, mais finalement...

DavidLeMarrec a écrit:
Quant à Caldara, pourquoi baroque espagnol ? Un vénitien qui a écrit quatre-vingt cinq opéras sur des livrets de Salvi, Pariati, Silvano et bien sûr Zeno et Metastasio, c'est quand même bien téméraire de le transplanter ainsi. Surprised
Hm, tu dirais que Giulio Cesare de Haendel est un opéra italien sous prétexte que le livret est de cette langue ? Very Happy Idem pour Pergolèse, enfin bon, j'ai pas besoin de continuer. Non, Caldara fait partie du baroque espagnol, tout simplement parce qu'il a composé en habitant l'Espagne !! Smile

Par ailleurs, il me semble que c'est l'influence madrilène, et plus généralement ibérique, qui donne à Scarlatti cette sonorité assez « nouvelle » et inédite, par rapport à ces contemporains. (À ce propos, merci, je viens de me souvenir que j'avais les sonates par Scott Ross, et que ça fait un moment que je ne les avais pas écoutées !!!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 16 Oct 2010 - 23:41

Froberger a écrit:
Peux-tu donner des exemples de compositeurs espagnols injustement passés sous silence (si possible enregistrés) ? J'allais découvrir l'opéra de Durón donné par Garrido en première à Ambronay, mais finalement...
Il faudrait que je recherche : ça fait longtemps que je n'en ai pas écouté, et en plus je n'ai pas forcément entendu quinze disque de chacun. hehe

Citation :
Hm, tu dirais que Giulio Cesare de Haendel est un opéra italien sous prétexte que le livret est de cette langue ? Very Happy
Oui, clairement. C'est pas tant une question de langue que de style, mais je classe plutôt les opéras par langue d'écriture et pas par nationalité du compositeur, c'est certain (et beaucoup plus pertinent). Evidemment il y a tout un tas de réserves, mais c'est très majoritairement opérant. Smile

Citation :
Non, Caldara fait partie du baroque espagnol, tout simplement parce qu'il a composé en habitant l'Espagne !! Smile
Oui mais non... le style est italien, les livrets sont italiens, sa naissance est italienne...

Citation :
Par ailleurs, il me semble que c'est l'influence madrilène, et plus généralement ibérique, qui donne à Scarlatti cette sonorité assez « nouvelle » et inédite, par rapport à ces contemporains.
Ca s'entend effectivement chez Scarlatti (surtout Alessandro), mais de là à dire que ça en fait de la musique espagnole... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 0:13

DavidLeMarrec a écrit:
Oui mais non... le style est italien, les livrets sont italiens, sa naissance est italienne...
Franchement, je connais (et me préoccupe) trop peu de Caldara pour contre-argumenter sérieusement !! Mr.Red

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Par ailleurs, il me semble que c'est l'influence madrilène, et plus généralement ibérique, qui donne à Scarlatti cette sonorité assez « nouvelle » et inédite, par rapport à ces contemporains.
Ca s'entend effectivement chez Scarlatti (surtout Alessandro), mais de là à dire que ça en fait de la musique espagnole... Surprised
Ah non, pas du tout, je pensais plutôt aux sonates pour clavecin de Scarlatti. J'avoue que je n'y avais jamais même pensé pour Alessandro. Et je n'ai pas dit que c'était de la musique espagnole David (d'où le connecteur logique « Par ailleurs »). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 0:35

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Non, Caldara fait partie du baroque espagnol, tout simplement parce qu'il a composé en habitant l'Espagne !! Smile
Oui mais non... le style est italien, les livrets sont italiens, sa naissance est italienne...
Non, il passe l'essentiel de son existence ailleurs qu'en Espagne, notamment à Vienne. Je n'ai rien d'autre sous la main que les ressources internet (wiki, http://www.haendel.it/compositori/caldara.htm , etc), mais tout indique qu'il n'ait fait au fond que quelques courts séjours en Espagne ! Dans ma tête, je l'associais d'ailleurs essentiellement à la cour de Vienne, où il a passé les 20 dernières années de sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 0:53

Rameau a écrit:
Non, il passe l'essentiel de son existence ailleurs qu'en Espagne, notamment à Vienne. Je n'ai rien d'autre sous la main que les ressources internet (wiki, http://www.haendel.it/compositori/caldara.htm , etc), mais tout indique qu'il n'ait fait au fond que quelques courts séjours en Espagne ! Dans ma tête, je l'associais d'ailleurs essentiellement à la cour de Vienne, où il a passé les 20 dernières années de sa vie...
Merci d'avoir levé le doute. Je ne sais pas d'où m'est venue l'idée qu'il était mort en Espagne !!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 7:32

Froberger a écrit:
J'avoue que je n'y avais jamais même pensé pour Alessandro.
Oui, j'ai bien vu (Ross...) que tu parlais de Domenico ; pourtant, il y a un petit côté trapu qui est plus ibérique chez Alessandro. Mais enfin, rien de tout cela n'est espagnol à mon sens.

Même la distinction opérée par Rameau, quoique pertinente, est en réalité inaudible. En tout cas, en ce qui me concerne, je ne suis pas capable de déterminer à l'oreille si un compositeur a composé un seria à Vienne plutôt qu'à Venise, tout simplement parce qu'il n'y a pas de règles stylistiques différentes...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 10:18

Tu ne vas pas me dire que la musique de Fux (que je connais quand même mieux que Caldara, et qui est un compositeur de tout premier plan à mes oreilles) ressemble à du Haendel, par exemple ? Et si j'écoute successivement du Fux et du Caldara, j'ai quand même le sentiment qu'il y a quelque chose de commun...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 10:27

Rameau a écrit:
Tu ne vas pas me dire que la musique de Fux (que je connais quand même mieux que Caldara, et qui est un compositeur de tout premier plan à mes oreilles) ressemble à du Haendel, par exemple ?
J'ai bien dit que je ne parlais que du seria pour simplifier la tâche. Fux est un peu à part, il ose des choses plus libres, mais je ne vois pas en quoi en revanche Caldara s'en rapproche particulièrement et s'opposerait fondamentalement à Haendel ou Vivaldi. Je ne dis pas que ce ne soit pas vrai, mais en tout cas je ne le sens pas et je ne vois pas quel élément serait déterminant.
Si tu as des pistes, je prends. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 11:14

Non, j'en suis à l'impression auditive pure et simple !
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 17 Oct 2010 - 19:37

Mais c'est rapport à la macrostructure, à la construction des airs, à l'harmonie ? Par exemple, Fux place l'exposition vocale du thème A de son air avant la ritournelle introductive, c'est inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Euphonia
Mélomane du dimanche
Euphonia

Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Sur ma partition
Date d'inscription : 09/11/2012

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptySam 10 Nov 2012 - 18:09

Bonsoir. J'ai récemment écouté une Cantate de Caldara : Che prodigio. C'est un ami chanteur qui me l'a fait connaitre, et je la trouve simplement sublime. Sauf que voilà, comme beaucoup d'autres cantates (entre autres morceaux à coeurs) il n'y a pas de traduction en français, ce qui empêche parfois une compréhension pleine et entière de l'oeuvre. Mon soucis est donc celui-ci : Pourrait-il y avoir une traduction qui permettrait de faire ressortir l'essence du texte affin de mieux ressentir toute l'émotion de ce morceau ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 11 Nov 2012 - 0:10

Pas de liens non libres de droits, donc j'efface. (voir la FAQ)

Si c'est libre de droits, merci de l'indiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Euphonia
Mélomane du dimanche
Euphonia

Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Sur ma partition
Date d'inscription : 09/11/2012

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 11 Nov 2012 - 1:08

Au temps pour moi, je ne l'avais pas marqué. Mais il l'était. Tant pis, je le saurais pour la prochaine fois, si prochaine fois il y a.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) EmptyDim 11 Nov 2012 - 1:25

Ca semblait bien récent quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty
MessageSujet: Re: Antonio Caldara (1670 - 1736)   Antonio Caldara (1670 - 1736) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Caldara (1670 - 1736)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antonio Caldara (1670 - 1736)
» Antonio Draghi (1634-1700)
» Antonio Salieri (1750-1825)
» His character : Antonio Salieri
» San Antonio (Municipal Auditorium) : 15 février 1968

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: