Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Felix Weingartner (1863-1942)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Felix Weingartner (1863-1942)   Jeu 8 Avr 2010 - 23:00

Je laisse à David le soin de presenter Weingartner,vu que c'est par son intermediaire que j'ai decouvert ce compositeur. Very Happy

Je me suis donc écouté ce disque:


La Symphonie n°1 qui est plutôt classique d'allure, possede des aspects bucoliques et pastoraux qui peuvent rappeler Sibelius (celui de la 6ème) par exemple...

Beaucoup de raffinement et de maitrise dans la facture de cette symphonie, ce qui en rend l'ecoute très agréable malgré le fait que rien de veritablement saisissant ou marquant ne surgisse aux oreilles d'une premiere audition.

Le poème symphonique Konig Lear est plus enlevé et véhément. Une oeuvre post-romantique plutôt plaisante à entendre mais guère marquante, à vrai dire.

Bref, à mon sens c'est un très beau disque, d'ecoute très agrèable mais si on attend le fremissement esthétique ou le bouleversement formel, un léger désappointement risque de poindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Jeu 8 Avr 2010 - 23:02

c'est dispo sur musicme ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Jeu 8 Avr 2010 - 23:04

Non, il faut acheter pour entendre. C'est du SACD hybride et super bien capté.

Merci d'avoir ouvert le fil... et d'y avoir laissé tes impressions ! cheers

Je présenterai volontiers, mais pas ce soir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Jeu 8 Avr 2010 - 23:06

En effet, j'ai oublié de dire que la prise de son est superbe! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Jeu 8 Avr 2010 - 23:09

Le chef et l'orchestre également...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 8:45

Si je te suis bien c'est plus du Sibelius que du Schoenberg ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 10:15

Pas de trace de Schoenberg à l'horizon et concernant Sibelius c'est juste 2/3 climats pas plus...en fait c'est plutôt classique et sage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 12:06

Bon David et Arnaus vous pouvez être un peu plus bavard - sur ce sujet - pour décider les indécis ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 13:00

Je me souviens avoir évoqué la musique de Weingartner avec David, il y a pas mal de temps (je ne sais plus dans quelle rubrique), et qu'il m' avait dit que, connaissant mes goûts, elle me plairait.

Et effectivement, j'ai d'abord acheté, le CD ci dessus, et j'en ai été tellement enthousiasmé que je me suis également procuré les autres CD de symphonies ! Je ne sais trop comment qualifier le style de Weingartner, post romantique sûr, sinon romantique tout court, un peu comme Furtwaengler qui, lui, serait genre Bruckner. Mais Weingartner n'a pas composé des symphonies démesurées comme Furt, elles sont sans doute plus "simples", plus abordables.

En tout cas, j'adore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 13:53

Cololi a écrit:
Si je te suis bien c'est plus du Sibelius que du Schoenberg ?

Pourquoi, Sibélius, c'est de la soupe au lait ? rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:10

joachim a écrit:
Je me souviens avoir évoqué la musique de Weingartner avec David, il y a pas mal de temps (je ne sais plus dans quelle rubrique), et qu'il m' avait dit que, connaissant mes goûts, elle me plairait.

Et effectivement, j'ai d'abord acheté, le CD ci dessus, et j'en ai été tellement enthousiasmé que je me suis également procuré les autres CD de symphonies ! Je ne sais trop comment qualifier le style de Weingartner, post romantique sûr, sinon romantique tout court, un peu comme Furtwaengler qui, lui, serait genre Bruckner. Mais Weingartner n'a pas composé des symphonies démesurées comme Furt, elles sont sans doute plus "simples", plus abordables.

En tout cas, j'adore Very Happy

Encore un truc pour moi, quoi ! Mais vous en avez encore beaucoup à me faire découvrir, parce que, entre les étagères qui se remplissent et le compte en banque qui se vide !!! pété de rire

Christophe ... petit coucou post-digestif coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:13

Christophe a écrit:


Encore un truc pour moi, quoi ! Mais vous en avez encore beaucoup à me faire découvrir, parce que, entre les étagères qui se remplissent et le compte en banque qui se vide !!! pété de rire

M'en parle pas ! C'est un drame

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:16

Cololi a écrit:
Christophe a écrit:


Encore un truc pour moi, quoi ! Mais vous en avez encore beaucoup à me faire découvrir, parce que, entre les étagères qui se remplissent et le compte en banque qui se vide !!! pété de rire

M'en parle pas ! C'est un drame

Qu'est ce que tu penses d'une mutinerie, ou d'un boycott ? pirat hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:19

Christophe a écrit:
Cololi a écrit:
Christophe a écrit:


Encore un truc pour moi, quoi ! Mais vous en avez encore beaucoup à me faire découvrir, parce que, entre les étagères qui se remplissent et le compte en banque qui se vide !!! pété de rire

M'en parle pas ! C'est un drame

Qu'est ce que tu penses d'une mutinerie, ou d'un boycott ? pirat hehe

Il faudrait bailloner David pendant 1 an au moins. A cause de lui il me faudrait un 400m²

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:20

Elvira a écrit:
Cololi a écrit:
Si je te suis bien c'est plus du Sibelius que du Schoenberg ?

Pourquoi, Sibélius, c'est de la soupe au lait ? rabbit

Non c'est pas ça, mais c'est plutôt introspectif comme musique, ça te cisaille pas la tête à coups de grands contrastes esthétiques comme chez un Mahler ou un Schoenberg par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:28

arnaud bellemontagne a écrit:
Elvira a écrit:
Cololi a écrit:
Si je te suis bien c'est plus du Sibelius que du Schoenberg ?

Pourquoi, Sibélius, c'est de la soupe au lait ? rabbit

Non c'est pas ça, mais c'est plutôt introspectif comme musique, ça te cisaille pas la tête à coups de grands contrastes esthétiques comme chez un Mahler ou un Schoenberg par exemple.

Ah d'accord, merci.

En tout cas, ta description fait bien envie. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 14:43

http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/art/Felix-Weingartner-Symphonie-Nr-1/hnum/8472027

Voici le lien jpc, ça permet d'écouter des extraits de 30 sec. Et de voir que c'est seulement 8€

Les extraits me plaisent bien, je crois que je vais me laisser tenter.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 15:02

T'attends pas à decouvrir un nouveau Mahler ou une nouvelle 9ème de Bruckner hein... bounce
C'est de la belle musique, mais on est pas sur le mont Olympe. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 15:08

arnaud bellemontagne a écrit:
T'attends pas à decouvrir un nouveau Mahler ou une nouvelle 9ème de Bruckner hein... bounce
C'est de la belle musique, mais on est pas sur le mont Olympe. Wink

Je sais bien.
Il n'y a que 1 Mahler et 1 Bruckner

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16587
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 15:16

En effet. Wink
Bon ben tu es dans les dispositions idéales pour pouvoir apprecier Weingartner. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 9 Avr 2010 - 19:11

Cololi a écrit:
Bon David et Arnaus vous pouvez être un peu plus bavard - sur ce sujet - pour décider les indécis ?
Si tu permets, le vendredi, je travaille de temps en temps, quand même. Mr. Green
Dès que possible, je rebondis un peu plus longuement.

Quant au bâillon, une déposition de brevet est prévue (avec obturation possible de la fonction DLM sur différents supports).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 11 Avr 2010 - 11:41



J'ai écouté une bonne partie de ce disque :
D'abord l'Ouverture de Der Sturm. Puis la Symphonie n°4.

Née en 1863 (donc même génération que Mahler et Strauss), il est clair que ces oeuvres font passer Le Chevalier à la Rose comme affreusement avant gardiste ^^. Vous voilà prévenus. Mais l'essentiel est il là ? Non, car à défaut d'être essentielle cette musique est inspirée. C'est très agréable. Et finalement rien ne justifie qu'elle soit tombée dans l'oublie.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 11 Avr 2010 - 12:27

Je trouve ce disque un peu plus tiède que que celui de la Première Symphonie : ce sont des oeuvres qui fleurent un peu leur Tchaïkovsky germanisé, mais qui n'ont pas la plénitude de la réussite de la Première Symphonie, que je trouve personnellement vraiment magique.

Pour le coup, tu peux vraiment plutôt te jeter dans Herzogenberg !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 11 Avr 2010 - 12:59

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve ce disque un peu plus tiède que que celui de la Première Symphonie : ce sont des oeuvres qui fleurent un peu leur Tchaïkovsky germanisé, mais qui n'ont pas la plénitude de la réussite de la Première Symphonie, que je trouve personnellement vraiment magique.

Pour le coup, tu peux vraiment plutôt te jeter dans Herzogenberg !

C'est simplement que j'ai trouvé seulement la 4 et la 6 dans les bacs. Pour la 1 faudra attendre que jpc me livre !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 16 Avr 2010 - 18:31

Je viens d'écouter la 1° symphonie de Weingartner : c'est franchement pas mal du tout ! Et la question demeure : pk ce n'est jamais joué ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 16 Avr 2010 - 20:57

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Oui, d'autant plus que comme la Sérénade de Stenhammar, ça pourrait plaire même au grand public (et c'est beaucoup plus relevé que ladite Sérénade).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Ven 23 Avr 2010 - 15:01

j'ai donc bien aimé la 1 et la 4, les autres symphonies sont du même tonneau ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Mar 18 Mai 2010 - 22:50

Concernant la Sixième Symphonie que j'écoute ce soir... je suis consterné.

C'est bien mignon, mais d'un académisme extraordinaire, on entend même la reprise de l'exposition au premier mouvement, très nettement (un peu comme dans l'Italienne de Mendelssohn, quoi, pas avec des gants).

Le scherzo est quand même très beau (ses trios sont vraiment remarquables), mais il y a tellement plus urgent à découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 23 Mai 2010 - 10:34

DavidLeMarrec a écrit:
Concernant la Sixième Symphonie que j'écoute ce soir... je suis consterné.

C'est bien mignon, mais d'un académisme extraordinaire, on entend même la reprise de l'exposition au premier mouvement, très nettement (un peu comme dans l'Italienne de Mendelssohn, quoi, pas avec des gants).

Le scherzo est quand même très beau (ses trios sont vraiment remarquables), mais il y a tellement plus urgent à découvrir...

C'est la seule qui me manque. Tu dis qu'elle est moins bien que les autres parce que trop "académique" ? Mais dans ce cas, les autres sont également académiques, non ? Si tu veux dire par là : pas de leur siècle, pas assez moderne, je trouve que c'est justement ce qui fait leur charme.

Cette sixième est chez CPO comme les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 23 Mai 2010 - 11:04

Elle est chez CPO comme les autres

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 23 Mai 2010 - 13:38

joachim a écrit:
C'est la seule qui me manque. Tu dis qu'elle est moins bien que les autres parce que trop "académique" ? Mais dans ce cas, les autres sont également académiques, non ? Si tu veux dire par là : pas de leur siècle, pas assez moderne, je trouve que c'est justement ce qui fait leur charme.
Non, la Première aussi n'est pas très moderne, mais j'adore. L'académisme implique l'application de recettes toutes faites, quelque chose de scolaire, sans grande imagination.

La Sixième, on a l'impression qu'en écoutant l'exposition on aurait pu écrire la suite.

Et on n'a plus du tout la fraîcheur de la Première. Autant la Quatrième est un peu sage, agréable sans souffle particulier, autant la Sixième m'a vraiment déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 20 Juin 2010 - 12:45

Quatuors

On n'en a pas parlé. C'est dans la même veine académique que les Symphonies, mais c'est quelque chose que je cherchais depuis longtemps dans le répertoire pour quatuor. Une sorte de plénitude romantique, lumineuse et pleine, pas naïve comme du langage postclassique, une sorte de mouvement lent de Mendelssohn en continu.

Pas du génie, mais un charme extraordinaire, j'adore ça.

La version du Quatuor Sarastro qui enregistre l'intégrale chez CPO est très lisible et sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 20 Juin 2010 - 21:16

DavidLeMarrec a écrit:
Quatuors

On n'en a pas parlé. C'est dans la même veine académique que les Symphonies, mais c'est quelque chose que je cherchais depuis longtemps dans le répertoire pour quatuor. Une sorte de plénitude romantique, lumineuse et pleine, pas naïve comme du langage postclassique, une sorte de mouvement lent de Mendelssohn en continu.

Pas du génie, mais un charme extraordinaire, j'adore ça.

La version du Quatuor Sarastro qui enregistre l'intégrale chez CPO est très lisible et sensible.

C'est du même niveau d'inspiration que les symphonies ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 20 Juin 2010 - 21:20

C'est sensiblement la même esthétique (encore un peu plus classique), mais ce n'est pas tout à fait aussi inspiré que la Première Symphonie (bien plus que la Sixième en revanche) ni aussi typé que König Lear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 20 Juin 2010 - 21:57

DavidLeMarrec a écrit:
Quatuors

On n'en a pas parlé. C'est dans la même veine académique que les Symphonies, mais c'est quelque chose que je cherchais depuis longtemps dans le répertoire pour quatuor. Une sorte de plénitude romantique, lumineuse et pleine, pas naïve comme du langage postclassique, une sorte de mouvement lent de Mendelssohn en continu.

Pas du génie, mais un charme extraordinaire, j'adore ça.

La version du Quatuor Sarastro qui enregistre l'intégrale chez CPO est très lisible et sensible.

Du niveau de l'opus 80 ? Parce que si c'est le cas, je prends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Dim 20 Juin 2010 - 21:57

Zeno a écrit:
Du niveau de l'opus 80 ?
Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
greg skywalker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Lun 28 Fév 2011 - 17:12

En ce moment j'écoute assez souvent le Sextuor pour piano , 2 violons , alto , violoncelle et contrebasse ( paru chez CPO ) , c'est vraiment une musique délicieuse , très mélodique , romantique mais pas trop , et quand Weingartner sent qu'il sombrer dans la pathos ou le mélo salonnard il se resaisit très vite , et ça marche très bien .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Lun 23 Déc 2013 - 0:58

J'ai écouté la symphonie 7 : c'est d'un ennui... Grand orchestre avec orgue, choeurs, solistes, c'est la grosse armada mise au service d'une oeuvre anémiée : le quatrième et dernier mouvement, pas moins de 28 minutes est mortel. Le premier mouvement est d'une pesanteur toute germanique, le second est celui qui a le plus attiré mon attention (beau mouvement lent avec première intervention des solistes puis des choeurs - ils reviennent évidemment dans le final...), le reste ne mérite pas vraiment qu'on en parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Mar 4 Mar 2014 - 23:54

bonsoir mes amis je vous conseille d'écouter la symphonie n°3 :

Allegro Con Brio -
II. Allegro un Poco Moderato -
III. Adagio Ma non Troppo -
IV. Allegro Moderato -

watch?v=v1x8hfygj3g.

en tout cas ça ressemble moins à hausegger ou schreker qu'à tchaikovsky ou dvorak.
aucune influence impressionniste française,
je ne pense pas à r.strauss ni à wagner
je préfère schrecker hausegger...mais ça s'écoute

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dave r symph chamber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Sam 18 Avr 2015 - 21:19

J'ai écouté les symphonies 1, 2 et 4 de Weingartner ; je suis d'accord avec la plupart des avis mentionés : cela ne relève pas du hatu chef d'oeuvre, mais je trouve que c'est très agréable à écouter, et c'est une musique assez accessible : le style est romatique tardif, et semble être un mix de Brahms et du premier Mahler (celui des 2 premières symphonies).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   Sam 18 Avr 2015 - 21:30

Ah, je ne sens pas du tout Mahler là-dedans… le romantisme allemand effectivement, avec une petite nostalgie de Mozart et un rien de teinte straussienne dans le contrepoint. C'est surtout la Première que je trouve formidable, dans son genre pastoral. Les autres, effectivement, sont aimables mais plus dispensables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Felix Weingartner (1863-1942)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Felix Weingartner (1863-1942)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Felix Weingartner (1863-1942)
» Félix Weingartner
» Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847)
» Jean-Baptiste Vuillaume
» Felix Mendelssohn jaloux de sa soeur Fanny?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: