Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Guillou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Jean Guillou   Dim 11 Avr 2010 - 17:46

Jean Guillou


Si l’interprète est connu et reconnu,le compositeur l’est beaucoup moins.A quelques jours de son anniversaire(le 18 avril),à 80 ans,Jean Guillou a composé plus de 75 opus.Pour l’orgue,bien sûr,mais aussi des symphonies,des concertos,et de la musique de chambre.Ses influences musicales ont été essentiellement Stravinsky,et dans une certaine mesure,c’est lui-même qui le dit,Schönberg.Sa carrière de compositeur a commencé en même temps que celle de l’interprète,et du génial improvisateur qu’il a toujours été,dès 1954 avec son opus 1,Fantaisie pour orgue.Son art de la composition est assez atypique,refusant toujours de se laisser entraîner par des écoles,il a poursuivi son parcours,délaissant l’atonalisme systématique,mais en utilisant un langage résolument moderne.Finalement,on pourrait dire qu’il est assez proche de Dutilleux.
Quelques œuvres que je trouve marquantes :

-La Toccata op 9(1962),c’est presque un classique maintenant.Il l’a joué,il n’y pas longtemps,aux auditions dominicales de Saint-Eustache,et il n’avait rien perdu de sa fougue,bien au contraire.J’étais juste derrière lui,à la tribune,c’était fascinant de le voir sur les claviers et le pédalier.Au delà de la virtuosité,il pose ses thèmes comme des questions qui se superposent dans un enchevêtrement rythmique impressionnant.L’œuvre d’ailleurs se termine par un immense et obsédant point d’interrogation.

-La Judith Symphonie,pour mezzo-soprano et grand orchestre op 21.(1970).Pour moi,cest une œuvre incontournable.C’est chanté en latin,sur le texte de la Bible(Le Livre de Judith).L’œuvre a été crée à Paris,en 1971,par le Nouvel Orchestre Philarmonique,avec Krystyna Szostek Radkova.On ne l’a jamais rejoué depuis,il me semble.France musique l’avait diffusé,il y a bien longtemps,et c’est d’ailleurs ainsi que j’ai pu l’entendre.La partition débute dans un tourbillon incroyable,une impression de lave en fusion que je n’ai jamais entendu dans aucune musique.Il y a parfois quelques réminiscences de l’Œdipe Rex de Stravinsky,mais dans l’ensemble cela reste très personnel.Voilà cinquante minutes d’une grande intensité.Après l’épisode,au rythme suffocant,qui relate la détresse des Assyriens,la partition s’achève sur des longs tenus de basses,superbe !

-La Chapelle des Abîmes op 26 pour orgue(1973) Encore une œuvre fascinante.Inspirée par un chapitre de « Au château d’Argol » de Julien Gracq.Jean Guillou y développe magistralement ,selon ses termes,sa « rhétorique et fureur poétique ».On a l’impression d’être devant une longue improvisation-ce qui est le sujet du texte de Gracq-qui ne laisse pas d’autre choix que de s’y perdre,du début jusqu’à la fin.

-Andromeda op 39 pour soprano et orgue(1984)-Sur un poème de Gerard Manley Hopkins.
Le style est assez différent,plus retenu,et s’adapte merveilleusement au texte.Pas de cataclysmes ou d’orages poétiques,mais au contraire un travail très ciselé,qui traduit bien l’étrangeté des vers de Manley Hopkins.

-Hyperion ou la Rhétorique du Feu op 45 pour orgue(1988)
(Hermès,les feux du silence,phlogistique de l’âme,Agni-Ignis)Une œuvre majeure, envoûtante d’un bout à l’autre,d’une richesse stupéfiante dans les combinaisons de timbres.L’illustration de ce « chaos rampant » qui n’a cesse de se déployer,dans une fureur menaçante, jusqu’aux derniers accords.

Jean Guillou rêve de sortir l’orgue de l’église, avec son concept de « l’orgue à structure variable ».Il l’a, en fait, déjà fait en s’imposant comme un véritable dramaturge de l’instrument.
Sur France musique,du 12 au 16 avril(14h30-16h00)Jean Guillou(Grandes figures).
Le site de Jean Guillou
http://www.jean-guillou.org/

Jean Guillou,et Krystyna Szostek Radkova lors de la création de la Judith Symphonie en 1971,à Radio France.



Dernière édition par Gesualdo le Sam 9 Mai 2015 - 11:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lejoker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 11 Avr 2010 - 19:07

Merci pour ce topo, j'aime beaucoup aller à St Eustache le dimanche après-midi quand je peux (j'y étais tout à l'heure, même si ce n'est pas lui qui a joué).

Je vais me pencher sur ses oeuvres.

Petite question : Comment as-tu eu le privilège de le voir jouer à la tribune ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 11 Avr 2010 - 21:31

Merci Gesualdo de nous rappeler ce grand compositeur et organiste qu'est Jean Guillou et de nous faire partager ton témoignage. J'ai beaucoup apprécié ses fulgurances modernistes à l'orgue dans les années 60/70 qui couvraient, si ma mémoire est bonne, une partie de son activité aux prestigieuses orgues de Saint Eustache dont il fut un titulaire aussi remarquable que remarqué. Par la suite, j'ai eu l'impression qu'il était quelque peu "lâché" par le disque, de telle sorte que je l'ai un peu perdu de vue.
Plus récemment - il y a tout de même quelques années - j'étais resté dubitatif devant ses transcriptions de quelques oeuvres du répertoire dont les fameux Tableaux d'une Exposition. Toujours une grande qualité mais un retour à un style plus classique qui dévalorisait, à mon sens, son image avant-gardiste de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 11 Avr 2010 - 23:01

lejoker a écrit:
Merci pour ce topo, j'aime beaucoup aller à St Eustache le dimanche après-midi quand je peux (j'y étais tout à l'heure, même si ce n'est pas lui qui a joué).

Je vais me pencher sur ses oeuvres.

Petite question : Comment as-tu eu le privilège de le voir jouer à la tribune ?

Ah,Je connais Jean Guillou depuis que je suis né! Cool Un ami de mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 11 Avr 2010 - 23:16

Cocotier a écrit:
Merci Gesualdo de nous rappeler ce grand compositeur et organiste qu'est Jean Guillou et de nous faire partager ton témoignage. J'ai beaucoup apprécié ses fulgurances modernistes à l'orgue dans les années 60/70 qui couvraient, si ma mémoire est bonne, une partie de son activité aux prestigieuses orgues de Saint Eustache dont il fut un titulaire aussi remarquable que remarqué. Par la suite, j'ai eu l'impression qu'il était quelque peu "lâché" par le disque, de telle sorte que je l'ai un peu perdu de vue.
Plus récemment - il y a tout de même quelques années - j'étais resté dubitatif devant ses transcriptions de quelques oeuvres du répertoire dont les fameux Tableaux d'une Exposition. Toujours une grande qualité mais un retour à un style plus classique qui dévalorisait, à mon sens, son image avant-gardiste de jeunesse.

Pour cette transcription des Tableaux,je ne sais pas,je ne l'ai pas écouté depuis longtemps.Mais je n'avais pas eu cette impression.Cela dit,c'est possible,Jean Guillou revient parfois à des visions plus classiques.Je pense, par exemple,à une improvisation qu'il avait fait sur des thèmes du Requiem de Verdi.C'est pas un jugement négatif,cette improvisation était remarquable.En tout cas,le compositeur est toujours aussi moderne,comme en témoigne sa "Révolte des orgues",une de ses dernières compositions.Ou encore,son improvisation dans le cd "voyage à Naples" dédiée à qui... Laughing Gesualdo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 12 Avr 2010 - 8:24

lejoker a écrit:
Merci pour ce topo, j'aime beaucoup aller à St Eustache le dimanche après-midi quand je peux (j'y étais tout à l'heure, même si ce n'est pas lui qui a joué).

Je vais me pencher sur ses oeuvres.

Petite question : Comment as-tu eu le privilège de le voir jouer à la tribune ?

À la tribune, c'est peut-être une façon de parler, car les dernières fois où je l'ai vu (ça fait quand même un bout de temps), il était certes à la console, mais la console était dans la nef, et non à la tribune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 12 Avr 2010 - 11:26

La dernière fois que je l'ai vu il était à la tribune, d'où il faisait ses petits speech introductifs. J'ai le souvenir d'un thème de Widor revu à sa sauce qui nous avait fait une forte impression. L'orgue de Saint-Eustache est capable de déclencher un ouragan sonore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 12 Avr 2010 - 12:52

Pour les auditions dominicales de 17h30,Jean Guillou est à la tribune.Je l'ai toujours vu ainsi.
Aujourd'hui,de 14h30 à 16h00,sur France musique,on devrait pouvoir entendre son Concerto héroïque pour orgue et orchestre,ainsi que la sonate pour piano,et la sonate pour orgue de Julius Reubke,un élève de Liszt.Reubke est mort à 24 ans,et a laissé ces deux oeuvres qui sont remarquables.C'est Jean Guillou qui les a ressuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 12 Avr 2010 - 13:45

Gesualdo a écrit:
Pour les auditions dominicales de 17h30,Jean Guillou est à la tribune.Je l'ai toujours vu ainsi.
Aujourd'hui,de 14h30 à 16h00,sur France musique,on devrait pouvoir entendre son Concerto héroïque pour orgue et orchestre,ainsi que la sonate pour piano,et la sonate pour orgue de Julius Reubke,un élève de Liszt.Reubke est mort à 24 ans,et a laissé ces deux oeuvres qui sont remarquables.C'est Jean Guillou qui les a ressuscité.

Pour les auditions dominicales, vu qu'elles enchaînent avec la messe, on ne peut pas retourner les chaises pour voir la console de la nef. Pour les concerts spécifiques, en revanche, on l'utilisait plus volontiers, et on retournait les chaises vers elle ; c'est ainsi que j'ai pu admirer l'encore beau jeu de jambes du chenu et ingambe Guillou, non seulement sur le pédalier, mais pour pivoter sur son banc.

Guillou ressuscitant Reubke, tu n'exagères pas un peu ? J'ai eu en disque les sonates pour orgue et pour piano de Reubke depuis toujours, en tout cas depuis bien avant l'enregistrement de 1987 de Guillou. J'ai entendu la sonate pour orgue dans les concerts du dimanche à Notre-Dame plusieurs fois dans les années 70.

Néanmoins, Guillou reste cher à mon coeur, puisque mon premier disque d'orgue, vers la fin de années 60, était par lui (Bach chez Philips).

http://www.jeanguillou.org/JeanGuillou/JGdiscoFR.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 23 Mai 2010 - 12:07

Aujourd'hui,à 17h30,Jean Guillou va interpréter son opus 45:Hypérion ou la Rhétorique du Feu.Saint-Eustache-entrée libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lejoker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 23 Mai 2010 - 19:52

J'y étais et j'ai adoré (je connaissais déjà l'oeuvre).
C'est un véritable voyage, d'ailleurs l'explication de Guillou au début de l'audition était intéressante. On se demande s'il ne prend pas quelques substances illicites quand même Laughing

En tout cas il a eu droit à une véritable ovation à la fin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 23 Mai 2010 - 21:44

lejoker a écrit:
J'y étais et j'ai adoré (je connaissais déjà l'oeuvre).
C'est un véritable voyage, d'ailleurs l'explication de Guillou au début de l'audition était intéressante. On se demande s'il ne prend pas quelques substances illicites quand même Laughing

En tout cas il a eu droit à une véritable ovation à la fin Smile

Et bien on a du se croiser! Smile Que veux-tu dire par "substances illicites"?
Enfin,quelle partition extraordinaire!Finalement,je suis resté en bas,mais j'ai quand même eu le temps de croiser et saluer Jean Guillou.Tous les piliers de Saint-Eustache tremblaient sous les ondes incantatoires de cette symphonie en quatre mouvements,selon la présentation du compositeur.
1)-Hermes
2-Les feux du silence
3)-Phlogistique de l'âme
4-Agni-Ignis

Il a parlé de sa vision du feu,celle qui n'avait pas d'explication scientifique,et de toute sa magie.Je ne connaissais l'oeuvre que par les deux versions cd,ici à Saint-Eustache la puissance émotionnelle était à son paroxysme...Oui,standing ovation du public,cela fait plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lejoker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 23 Mai 2010 - 21:48

Gesualdo a écrit:
Que veux-tu dire par "substances illicites"?
Il a dû connaître les grandes heures du LSD...
Je plaisante, mais son discours était très onirique et m'y a un peu fait penser Smile

Je ne connaissais moi aussi qu'une version CD (The Great Organ Of Saint Eustache, enregistré en 89 pour son inauguration), et en live ça prend une autre dirmension...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Dim 23 Mai 2010 - 22:44

lejoker a écrit:
Gesualdo a écrit:
Que veux-tu dire par "substances illicites"?
Il a dû connaître les grandes heures du LSD...
Je plaisante, mais son discours était très onirique et m'y a un peu fait penser Smile


Franchement non,Jean Guillou a assez de ressources intérieures,et est vraiment à mille lieues de tout cela. Rolling Eyes Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lejoker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 24 Mai 2010 - 2:18

Transcription de la Badinerie de Bach :
youtube.com/watch?v=ORlnUUb-MVQ

C'est un peu bancal rythmiquement à quelques moments, mais l'indépendance entre les quatre membres... Je trouve ça sidérant !

(et puis quel look Mr. Green)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mar 25 Mai 2010 - 23:39

information importante:Jean Guillou confirme que l'orgue de Saint-Eustache est complètement faux...Suite à une conversation téléphonique chez un ami,cet après-midi.Ah,cela m'avais échappé;-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lejoker
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 26 Mai 2010 - 3:59

Arf... Et ça s'accorde comment, un orgue ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 26 Mai 2010 - 7:57

lejoker a écrit:
Arf... Et ça s'accorde comment, un orgue ??

http://pagesperso-orange.fr/organ-au-logis/Pages/RoretDB/Dombedos16.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 21 Juil 2010 - 22:52

Jean Guillou vient de refuser la légion d'honneur qu'on voulait lui affligé...
Sa réponse est parfaitement claire:
au téléphone sur RTL
http://www.rtl.fr/fiche/5945517816/jean-guillou-refuse-la-legion-d-honneur.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Lun 4 Juin 2012 - 0:02

Hier soir,j'étais à Saint-Eutache pour un concert de Jean Guillou.Le prélude et fugue en ré majeur BWV 532 de J.S.Bach inaugurait cette soirée.On y retrouve les idées de Guillou sur Bach,on peut contester l'approche,un prélude plutôt retenu mais qui met bien en valeur les contrastes,et une fugue très rapide,et j'approuve cette vision.
"Alice au pays de l'orgue" opus 54 de Jean Guillou,faisait suite,avec Brigitte Fossey,récitante du très beau texte du compositeur,toujours aussi séduisante.La partition est une suite imaginaire de Lewis Caroll à la découverte de l'orgue.On fait un voyage d'une trentaine de minutes dans les régistres de l"instrument.Avec de l'humour,de la fantaisie,et un final terriblement impressionnant où tous les jeux clament une fureur inconcevable...
Pour terminer,la transcription de Jean Guillou des "tableaux d'une exposition" de Moussorgsky.C'était fabuleux,la régistration est d'une telle subtilité.Qelle imagination!
Dire que le public n'avait même pas rempli la moitié de l'église... Surprised
Heureusement,France musique fait son travail.
Le 1er avril dernier,il y avaient les micros pour capter une série d'improvisations et la dernière composition de Jean Guillou,"Regard op 78".
Une improvisation sur "le Sacre du Printemps" et celle sur "les carceri de Piranese" qui est absolument renversante!

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/_c/php/emission/popupMP3.php?e=105000048&d=440000609
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Jeu 5 Sep 2013 - 23:53

Je vous invite à écouter une interview passionnante de Jean Guillou(en anglais):il évoque l'instrument,son histoire,l'interprétation(ce qu'il pense d'Horowitz),et la composition.+ un concert Bach-Guillou(Säya l'oiseau bleu)-Liszt-Moussorgsky donné à Denver en 2005.

http://www.snapshotsfoundation.com/index.php/articles/117-jean-guillou-in-portrait-vol-i
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 25 Jan 2014 - 2:25

lejoker a écrit:
Transcription de la Badinerie de Bach :
youtube.com/watch?v=ORlnUUb-MVQ

C'est un peu bancal rythmiquement à quelques moments, mais l'indépendance entre les quatre membres... Je trouve ça sidérant !

(et puis quel look Mr. Green)
bonsoir je vous approuve le joker. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22274
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Jeu 8 Mai 2014 - 20:47

plenum, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

4) Jean Guillou (1930-) :

Improvisations sur des Noëls traditionnels

Douce nuit, sainte nuit - Les anges dans nos campagnes, il est né le divin Enfant - Dans l'étable obscure - Entre le boeuf et l'âne gris - Adestes fideles

= Jean Guillou, orgue Gonzalez de l'église Saint-Eustache de Paris

(Philips, septembre 1968)

Very Happy Du réjouissant Guillou...



Guillou comme compositeur et improvisateur c'est autrement plus intéressant. Tu as déjà écouté ses colloques pour piano et orgue?



 Smile Oui, les Colloques, j'ai ça en stock...
Je vais les réécouter un de ces prochains jours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22274
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 10 Mai 2014 - 2:54

DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

D'abord, sous la néfaste influence salvatrice de Mélomaniac :

=> Guillou – improvisations sur des Noëls
=> Guillou – improvisation, variation sur un thème de Purcell

Puis :

=> Guillou – improvisation-sinfonietta
=> Guillou – improvisations sur des mots d'auditeurs
Beaucoup moins bien, d'ailleurs.



 Smile Qu'appelles-tu les « improvisations sur des mots d'auditeurs » : les Jeux d'orgue (à ne pas confondre avec la composition opus 34 qui porte le même nom) ?

Rappelons qu'il s'agit originellement d'un concours qui avait été lancé le 29 septembre 1969 auprès des auditeurs radiophoniques (France Inter, France Musique, France Culture), qui devaient choisir six thèmes parmi vingt proposés (joie, attente, bonheur, solitude, jeunesse, paix, vie, prière...), et sur lesquels improvisa Guillou. Moins de deux jours après le concert, Philips avait réussi l'exploit technique de déjà proposer à la vente les premiers microsillons encore tout chauds...

La même année, Guillou improvisait et enregistrait ses Visions cosmiques devant le public de Saint-Eustache ; j'espère que tu connais, c'est encore plus imaginatif et exaltant...  thumleft

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 10 Mai 2014 - 11:51

Mélomaniac a écrit:
 Smile Qu'appelles-tu les « improvisations sur des mots d'auditeurs » : les Jeux d'orgue
Voilà.


Citation :
La même année, Guillou improvisait et enregistrait ses Visions cosmiques devant le public de Saint-Eustache ; j'espère que tu connais, c'est encore plus imaginatif et exaltant...  thumleft

Oui, c'est sur le même disque. Smile C'est très impressionnant techniquement, peut-être un bon moyen d'intéresser les novices, parce que très figuratif. Mais tout de même, c'est bien moche – pas tant les couleurs harmoniques, d'ailleurs, travaillées et pour certaines vraiment belles, mais à force de rechercher l'effet, j'attends un peu la musique.

Ça m'évoque déjà beaucoup plus le Guillou compositeur (que je n'aime pas beaucoup) que les impros sur Noël et Purcell. Surchargé, ostentatoire... Moi, une impro suspendue sur les jeux de fond me convient très bien.

Et dans le genre spectaculaire, je me sens plus proche de l'univers harmonique de Kiviniemi, Latry ou Pincemaille, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 10 Mai 2014 - 14:56

Oui car tu préfères la concision, la tonalité et non l'atonalité.

J'aime beaucoup mieux aussi, Damjakob, Seifert, Schmidt, Lehrndorfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 10 Mai 2014 - 15:02

Oh, je n'ai rien contre l'atonalité, mais plutôt l'atonalité qui travaille la lisibilité que la plus profusive. Guillou, c'est plus de la tonalité tellement chargée en notes étrangères que le fil tonal n'est plus audible (avec, à l'arrivée, des pièces vraiment atonales) que de l'atonalité finement élaborée. Du moins ce que j'en entends depuis mon siège, hein, parce qu'entre la complexité intrinsèque des pièces, l'indisponibilité des partitions, la réverbération...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 10 Mai 2014 - 18:20

LES TUYAUX DE LA NUIT pété de rire 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mar 3 Fév 2015 - 16:28

bonjour selon moi jean guillou a refusé la légion d'honneur pour protester contre l'indifférence, l'oubli, l'abandon dont il est injustement victime, un peu comme dutilleux, car Jean Guillou est sans doute un des plus grands organistes vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mar 3 Fév 2015 - 22:27

Sauf que Dutilleux est mort...

Et puis protester contre une indifférence, un oubli dont il serait victime, alors qu'on lui donne la légion d'honneur, c'est pas un peu contradictoire? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 4 Fév 2015 - 10:28

Xavier a écrit:
Sauf que Dutilleux est mort...

Et puis protester contre une indifférence, un oubli dont il serait victime, alors qu'on lui donne la légion d'honneur, c'est pas un peu contradictoire? scratch
il aurait très bien pu penser cela :"maintenant ils veulent me donner la légion d'honneur alors que je viens d'avoir 80 ans ?? c'est pas un peu tard cette reconnaissance !" car il y a des artistes que l'on honore lorsqu'ils sont bien plus jeunes xavier ......
et puis cet homme n'est pas médiatique, pour faire parler de soi, susciter l'intérêt des médias il faut faire comme les "people" se montrer partout, jean guillou doit être discret, casanier, donc pas étonnant si on ne le connait pas, à l'opposé de Alagna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 4 Fév 2015 - 16:10

Guillou est quand même un des organistes dont on dispose du plus d'entretiens, et d'un nombre énorme de témoignages (pas tous officiels ils est vrai), il est maître d'une des tribunes les plus prestigieuses de France, au plus plein hypercentre de Paris… S'il se juge sous-admiré, il a un petit problème de perspective, ce n'est pas l'exil de Langgaard tout de même, ni la retraite anticipée de Schreker ou les films vivriers de Korngold…

Quant au fait ses compositeurs soient peu jouées par d'autres que lui, ça s'explique peut-être assez simplement parce qu'elles ne sont pas bonnes au point d'être rejouées. Mr. Green Enfin, une majorité d'entre elles.

Il avait donc peut-être des motivations tout à fait différentes pour refuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22274
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 4 Fév 2015 - 18:18

Concernant son refus de la Légion d'Honneur, on trouve quand même pas mal d'explications sur internet.

Pas assez joué, pas assez sollicité pour ses conseils organologiques.
Et globalement « à l’heure où la musique dite savante ou classique voit sa place diminuée par toutes les instances officielles », certainement en référence aux différentes baisses de subvention dans l'Hexagone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 4 Fév 2015 - 18:47

Ah oui, je crois que j'avais lu ça et que j'avais trouvé l'explication bien prétentieuse, quoique pas surprenante pour un organiste…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mer 1 Avr 2015 - 20:57

Deux nouveaux organistes titulaires à Saint-Eustache:

http://radionotredame.net/2015/culture/musique/succession-organistes-jean-guillou-saint-eustache-34993/


Et là,la dernière improvisation de Jean Guillou,dimanche dernier,comme titulaire.Ceux qui aiment ses improvisations "hallucinées" vont aimer. Cool

https://www.youtube.com/watch?v=Enwmw0Bnwl8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Jeu 2 Avr 2015 - 21:17

Tiens, il prend sa retraite ?

Chouette, l'impro ! bounce
Je suis tout de même étonné que les curés tolèrent qu'il joue des trucs comme ça. Les impros de Latry, Pincemaille ou Cochereau sont(/étaient) bien plus "audibles". C'est quand même hyper loin des chants qu'on chante à la messe.
Certes, ça fait phénomène de foire et ça attire les amateurs (une console est installée en bas, autour de laquelle s'agglutinent les curieux), et peut-être que l'éminence du personnage oblige...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Jeu 2 Avr 2015 - 23:10

Sa retraite,non...Vu le programme de ses prochains concerts,il va être très occupé.En attendant les improvisations sur "Nosferatu" qui seront données à la Philarmonie de Berlin en février 2016,on pourra l'entendre le 18 avril prochain à Saint-Eustache dans son son premier concerto pour orgue et orchestre.Une oeuvre de jeunesse,sous influence de Stravinsky,mais qui reste particulièrement originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Ven 3 Avr 2015 - 21:31

Gesualdo a écrit:
Et là,la dernière improvisation de Jean Guillou,dimanche dernier,comme titulaire.Ceux qui aiment ses improvisations "hallucinées" vont aimer. Cool

https://www.youtube.com/watch?v=Enwmw0Bnwl8

Bof, c'est toujours de l'effet, mais peu de concision. Un Pincemaille c'est d'un calibre incomparable.

Écoutes pour comparer le premier mouvement (Allegro vivace) et le dernier (Finale) d'une symphonie improvisée par Wolfgang Siefen à Altenberg, là on peut parler d'impro dans la plénitude de l'art:http://www.deezer.com/album/9316524 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Ven 3 Avr 2015 - 23:35

Plenum,merci pour ce partage.Je ne vais pas dire "bof",même pas envie.

J'ai écouté,mais c'est pas pour moi...Très loin de ce que j'espère d'une improvisation.

Tu n'aimes pas Guillou,je n'aime pas tes propositions.Mais bon,je ne suis pas borné,et on finira peut-être par se rejoindre. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Ven 3 Avr 2015 - 23:40

C'est ce que je pense également. Wink

Mais une petite question: Aimes-tu la musique de Marcel Dupré?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Ven 3 Avr 2015 - 23:55

Oui,bien sûr!Mais je n'ai pas encore exploré la totalité de son oeuvre.Mea culpa;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 0:57

La raison de ma question, est que le premier mouvement de la symphonie improvisée par Seifen, est une reconstitution extraordinaire de la pensée de Dupré compositeur, pas ses rythmiques, son chromatisme, son schème structurel de base. Mais bon, passons. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 1:33

Merci pour cette précision.

Mais voilà bien ce qui nous sépare,je n'ai pas envie d'entendre des réconstitutions,même bien réalisées,dans des improvisations.

Jean Guillou s'est toujours opposé à faire dans ses interprétations des réconstitutions,pour ne pas dire des autopsies d'antiquaires...

Je pense que tu as pu lire "L'orgue,souvenir et avenir",ou encore "La musique et le geste".Les sujets sont multiples,musique,facture d'orgue,littérature-son amitié avec Julien Gracq pour qui il a composé cette fabuleuse "Chapelle des Abîmes"(Le Chateau d'Argol)...

La musique c'est autre chose,des explorations inattendues,comme par exemple la première pièce pour orgue de Hugues Dufourt,"These livid flames" que je vais avoir la chance d'écouter chez le compositeur prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 1:57

Mais oui j'ai lu dès sa parution L'orgue souvenir et avenir. Mais ce qu'il prône comme quoi il ne faut pas tenter de reconstituer comme un antiquaire, cache son incapacité de RECONSTITUER. Il est bien plus difficile de reconstituer que pondre de son cru. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 16:37

plenum a écrit:
Il est bien plus difficile de reconstituer que pondre de son cru. Mr.Red

Oui,il faut beaucoup de talent pour réaliser des improvisations à la manière de...Mais voilà,cela provoque en moi très rapidement l'ennui,et je trouve l'exercice particulièrement vain.Faire du clonage serait plus difficile qu’une improvisation vraiment créatrice,je pense tout le contraire… Mr.Red

Au fait,d'ailleurs à propos de réconstitution,Pincemaille dit clairement que cela ne l'intéresse absolument pas...un concert diffusé par France musique en 2010 où il joue sur l'orgue Gonzalez-Dargassies,à Saint-Eloi de Dunkerque(01.X.2010)qui se terminait par une belle improvisation sur "Erschienen ist der herrliche Tag".Pas une impro à la manière de Bach,là le style est vraiment personnel,donc créateur.

Et Guillou,dans le style qui lui est si particulier,fait un acte de création.On avait pu entendre sur France musique,en 2012,une série d'improvisations,dont celle "Carceri de Piranèse" qui était absolument renversante.Elle mériterait d'être mise en partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 17:16

Bien-sûr qu'il ne faut pas systématiquement improviser à la manière de, mais justement Pincemaille contrairement à Guillou, fait une synthèse
des deux, il peut improviser une symphonie en cinq mouvements, improviser une fugue à 4 voix à la manière de J.S. Bach, improviser
une suite française classique, et enfin, faire comme Guillou, improviser DES EFFETS. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 23:03

plenum a écrit:
et enfin, faire comme Guillou, improviser DES EFFETS. bedo

L'argumentation-qui a besoin de s'appuyer sur des smileys comme béquilles-devient de plus en plus faible.Je m'attendais à mieux de ta part.
Les improvisations de Jean Guillou sont dans l'art de la CONSTRUCTION et de la TRANSITION.En tout cas,cela n' a rien à voir avec des EFFETS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Sam 4 Avr 2015 - 23:24

C'est qu'il manque de la concision. Il fait beaucoup d'accords, des écarts d'octaves, un peu d'arpèges, ce sont des formules pour des effets
sonores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Mar 7 Avr 2015 - 23:46

plenum a écrit:
C'est qu'il manque de la concision. Il fait beaucoup d'accords, des écarts d'octaves, un peu d'arpèges, ce sont des formules pour des effets
sonores.

"Des formules pour des effets sonores"...Non,cette description est une caricature.

Dans la "Musique et le Geste",Guillou fait un développement très pertinent sur l'improvisation.

["Le plaisir du jeu",telle est la définition que l'on pourrait donner à l'acte d'interpréter,de jouer dans l'instant
une musique non écrite.Faut-il dire "non écrite" ou qui excède l'acte d'écriture?]

Pour Jean Guillou,il y a les improvisateurs qui sont conduits par "la mémoire du geste et la cohabitation des auteurs",
"les formules apprises",et "un discours depuis longtemps tramé par l'habitude"...et ceux qui s'engagent dans
"la dialectique de l'imprévisible et du désir,au jeu non fait"....."dans la crainte de l'impossible"
et "pour le bonheur d'accueillir l'idée qui vous désire".

Choisissez votre camp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Jean Guillou   Jeu 9 Avr 2015 - 22:13

Je n'ai de camp à choisir. Guillou c'est inégal, surtout dans ses interprétations, exception de ses premières années discographiques. Pour
l'improvisation, je préfère mille fois un organiste versatile dans son style, son langage, que celui qui rabâche, surtout quand ça manque de concision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Guillou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Guillou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean Guillou
» Jean Guillou-Saint-Eustache -14.11.2010
» Jean Guillou joue Reubke
» Guillou sur YouTube : une rareté
» AUGURE - autour de Jean Guillou - nouveaux disques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: