Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'accordéon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: L'accordéon   L'accordéon EmptyVen 16 Avr 2010 - 8:22

Hier Adriaticoboy nous a fait redécouvrir Bach avec Galliano (et floodé avec Yvette Horner).
Il y a sans doute des transcriptions et autres compositions sympa pour cet instrument aux belles possibilités. Bernard Cavanna l'utilise fréquemment.
Les Russes ont l'air d'avoir une tradition Bach à l'accordéon vues toutes les vidéos Youtube qu'ils balancent.

Quelques préludes et fugues:
https://www.youtube.com/watch?v=nRMEKvgZNPw
https://www.youtube.com/watch?v=TGrJfyOKG7c&feature=related
https://www.youtube.com/watch?v=eKd5dIPcWgs&feature=related
https://www.youtube.com/watch?v=pgz4xHFw_qE&feature=related

La grande toccata et fugue BWV 565 par un Russe, dans la grande tradition des concerts de l'est, boiseries et ambiance salle des fêtes.
https://www.youtube.com/watch?v=1VVFu8GQyWw&feature=related

Une sonate de Scarlatti:
https://www.youtube.com/watch?v=RBJjCEsvUHg&feature=related

Un duo violon/accordéon dans Vivaldi. Là on se croirait presque dans le métro si ce n'est que le violoniste est très bon.
https://www.youtube.com/watch?v=64zApwHYdGk&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyVen 16 Avr 2010 - 11:33

natrav a écrit:

Les Russes ont l'air d'avoir une tradition Bach à l'accordéon vues toutes les vidéos Youtube qu'ils balancent.
La grande toccata et fugue BWV 565 par un Russe, dans la grande tradition des concerts de l'est, boiseries et ambiance salle des fêtes.
https://www.youtube.com/watch?v=1VVFu8GQyWw&feature=related

J'ai le souvenir ému d'un accordéoniste virtuose jouant cette toccata et fugue dans les courants d'air à Berlin, par un froid glacial, sous les arcades d'un monument qui donnaient une acoustique réverbérante transformant vraiment l'accordéon en grandes orgues. Magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyVen 16 Avr 2010 - 12:32

L'accordéon Welcome

Non, en fait, je n'ai rien contre l'accordéon bien que je n'en sois pas fan. Dans un certain contexte jazz, ça peut donner. Mais en classique, je ne connais pas et pour tout dire, j'imagine mal.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 17 Avr 2010 - 17:01

/watch?v=w5zpR_66HOM&feature=related I love you

Les fils sur les instruments auraient tout à fait leur place en général puisqu'on y parle du répertoire, amha.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 17 Avr 2010 - 17:38

Eotvos l'utilise dans Les trois soeurs. Ca le fait bien quand même.

Et puis cet instrument sonne très bien dans Higelin, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1219
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 17 Avr 2010 - 18:05

Quand Richard Galliano avait sorti Viaggio, un de ses albums les plus connus, il y avait en série limitée un cd bonus offert avec où Galliano jouait une transcription du final du 1er concerto pour piano de Tchaïkovsky. L'adaptation était plutôt réussie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
karl
Mélomane du dimanche
karl

Nombre de messages : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2010

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyVen 23 Avr 2010 - 22:32

La Passacaille de Bach à l'accordéon rend étonnamment bien ... je l'ai entendue dans un album du prof du cnsm (Max Bonnay), c'est très impressionnant, toute la polyphonie y est, et les registrations sont très subtiles ...

C'est sûr qu'à côté de ça il y a la Marche Turque par Verchuren ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 33
Date d'inscription : 09/12/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 24 Avr 2010 - 3:28

J'ai entendu les Correspondances de Dutilleux en concert il n'y a pas longtemps, et il y a un très discret accordéon dedans...

Sinon, j'avais entendu parlé d'un certain Frode Haltli mais je n'ai jamais écouté son album qui reprend des œuvres de contemporains...
En voici un chronique:
http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=3226
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 24 Avr 2010 - 12:50

@nugava a écrit:
J'ai entendu les Correspondances de Dutilleux en concert il n'y a pas longtemps, et il y a un très discret accordéon dedans...
Moi j'avais écouté la Sequenza de Berio (en écoute sur musicme), les moyens sont limités (soufflets, trilles) mais le rendu se laisse tout de même écouter Smile
Revenir en haut Aller en bas
karl
Mélomane du dimanche
karl

Nombre de messages : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2010

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 24 Avr 2010 - 14:00

Tiens, moi aussi je l'ai écoutée, je suis d'accord avec toi, le rendu se laisse écouter ...

En règle générale, j'ai l'impression que l'oeuvre de Berio et en particulier les Sequenza et Chemins gagne à être lue pour bien prendre la mesure du dépassement instrumental, sans quoi on tombe vite à l'audition dans une grisaille peu représentative de la virtuosité déployée par l'interprète . Confused
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMer 28 Avr 2010 - 13:31

Pour rester dans les transcriptions, je vous signale celles de pièces de Rameau par Joseph Petric.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMer 28 Avr 2010 - 19:16

Il y a quelques années, dans le sujet Messiaen, j'avais signalé cette vidéo d'un jeune prodige russe interprétant de manière très convaincante l'une des méditations de La Nativité du Seigneur.
https://www.youtube.com/watch?v=8mpqxUyYYFE

Et là j'ai trouvé une autre pièce par un autre Russe (décidément)
https://www.youtube.com/watch?v=FY8rErqsxvE
C'est peut-être encore plus impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMer 28 Avr 2010 - 21:40

Elle est très convaincante cette Méditation de Messiaen, ce russe est excellent, on finit par l'imaginer devant l'orgue de Saint-Eustache. Le timbre de l'accordéon est très beau ici. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31128
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMer 28 Avr 2010 - 21:47

natrav a écrit:
Elle est très convaincante cette Méditation de Messiaen, ce russe est excellent, on finit par l'imaginer devant l'orgue de Saint-Eustache. Le timbre de l'accordéon est très beau ici. Very Happy

Il te reste à écouter la Nativité en entier L'accordéon Icon_tongue

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMer 28 Avr 2010 - 22:10

Tout à fait, ça me fait de la matière pour une notule ça, merci Adriatico ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 23 Mai 2010 - 11:03

Je ne connais qu'un concerto pour accordéon et orchestre : celui de Jean Wiener daté de 1957.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Mélomane averti
Henri

Nombre de messages : 202
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 12/04/2014

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 21 Nov 2015 - 0:36

Salut Joachim. Mais tu n'es peut-être plus sur ce forum ?...

En écoutant le concerto pour accordéon et orchestre de Jean Wiener, je me sens transporté dans une ville, Paris, et dans une époque, les années 50, que je n’ai connues que dans ma plus tendre enfance. Il fut d’ailleurs écrit à cette même époque, en 1957. J’avais 3 ans et j’étais à l’école maternelle de Chênevière sur Marne. Autant vous dire que mes souvenirs de cette période de ma vie ne pullulent pas. Mais le concerto de Jean Wiener ne se prive pas de m’en inventer, qui s’accordent aux images du Paris de Willy Ronis. Drôles de souvenirs recréés qui mélangent les vues de Belleville et Ménilmontant de mon photographe préféré de l’”École humaniste” et les photos prises par mon père où l’on nous voit, ma mère, mon frère, ma soeur et moi dans des lieux de la banlieue sud-est de Paris que je serais incapable de retrouver aujourd’hui, même s’ils n’avaient pas du tout changé, ce qui est fort improbable.
Dans mon imagerie musicale intérieure, l’accordéon est inséparablement lié à la ville de Paris. Je ne suis guère original sur ce point car tout un pan du cinéma français des années 50 et 60 les a associés pour l’éternité. La télévision en a fait autant avec les feuilletons que nous regardions en famille, et je me souviens encore du générique du Maigret de l’époque, avec Jean Richard dans le rôle, dont la mélodie d’accordéon collait si bien aux ambiances sombres et mouillées du Paris où le commissaire à la pipe menait ses enquêtes. Souvenez-vous, les anciens...

Revenir en haut Aller en bas
http://henrimanguy.photodeck.com/
darkmagus
Mélomaniaque
darkmagus

Nombre de messages : 1834
Age : 70
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 04/10/2013

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyLun 30 Oct 2017 - 21:33

Point de nostalgie pour moi Henri, mais peut-être n’es-tu plus sur le forum, Wink un an déjà qu’on a eu le bonheur de lire ton dernier post L'accordéon 2661413304

J’évite pour ma part tant que je peux ces regards pernicieux sur mes jeunes années, je les fuis comme la vérole, le passé est mort, je vais rarement sur sa tombe et je m’en accommode très bien, mais pas de critique de ma part hein, ton texte est très beau m’évoquant même la nostalgie des romans de Modiano, drunken et je comprends très bien qu’on trouve du plaisir à revisiter son passé, d’ailleurs, mon beau-frère…mais je m’égare, revenons au cœur du sujet.


Donc l’accordéon : pêché chez un de mes soldeurs favori cette galette laissée pour compte par un amateur déçu (de ne pas y retrouver Copenhague peut-être ? hehe je rigole Henri, ne le prends pas mal si tu nous lis encore), donc mon euro cinquante dûment réglé, j’ai mis ça dans la voiture sans attendre, puis réécouté ce soir chez moi…bon…c’est de l’accordéon quoi, mais ça peut ravir les amateurs de l’instrument, d’où mon message altruiste moi qui ne suis que très modérément amateur de l’orgue à bretelles, pas plus que de l’autre d’ailleurs, particulièrement…mais je m’égare encore.

Donc le CD (de musique danoise contemporaine ( Question ) )

L'accordéon 51ivExCxcbL._SS500



Mogens Ellegaard, accordéon
Orchestre Symphonique de la Radio du Danemark
Ole Schmidt, direction

Steen Pade : Excursion with detours, accordéon solo
Per Nørgård : Introduction and toccata, accordéon solo
Ole Schmidt : Toccata n° 1 Op. 24, accordéon solo
Niels Viggo Bentzon : in the zoo, op 64, accordéon solo
Ole Schmidt : Escape of the meat-ball over the fence, Shocked accordéon solo
Ole Schmidt : symphonic fantasy & allegro, pour accordéon et orchestre de chambre

Lassant tout du long quand même, le Nørgård est intéressant, j’ai bien aimé, l’excursion de Pade et la toccata de Schmidt, me semblent par contre pas mal bavarder dans le vide, quand au bout de viande, il est trop vite passé pour avoir pu en sentir le goût (2 :07)
La ballade au zoo de Bentzon qui va de cage en cage observer six animaux, façon visite d’une exposition de qui-vous-savez, est agréable à l’écoute, sans expressivité excessive.

Le mets principal se situe à la fin du CD :
Rien d’exceptionnel non plus dans la musique concertante qui clot le disque, Schmidt (en 1958) nous donne là une musique très néo-romantique, ça n’est pas révolutionnaire, ni dissonant, ni minimaliste, ni répétitif ni rien qui se rapproche d’un langage contemporain, mais c’est très agréable à entendre, sinon à écouter. C’est en tout cas à ce thème que je reviendrai le plus souvent, et à Nørgård, et au zoo aussi, de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Mélomane averti
Henri

Nombre de messages : 202
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 12/04/2014

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 31 Oct 2017 - 9:03

Bonjour Darkmagus.

C’est vrai que je ne suis pas très assidu sur ce forum, et je ne me souvenais même plus avoir posté quelque chose il y a un an. C’était quoi ?

Bon, je ne suis quand même pas un grand fan de l’accordéon, surtout en tant qu’instrument solo. J’ai trouvé une copie de ce disque sur youtube et je l’ai écouté hier soir. Disons que j’ai bien aimé l’Excursion with detours de Steen Pade. De belles sonorités, une composition très variée et un jeu très expressif qui nous emmènent dans une promenade jamais ennuyeuse, comme un voyage dans un de ces tortillards des pays andins qui traversent des paysages grandioses, par moment à des vitesses vertigineuses, et à d’autres à une allure d’escargot. Les autres morceaux m’ont moyennement ennuyé. Je pensais avoir un peu plus de plaisir avec la Symphonic fantasy & allegro de Ole Schmidt, que je possédais d'ailleurs depuis quelques années dans ma bibliothèque Itunes, mais si je l’ai écouté deux fois en tout et pour tout c'est le grand maximum. Du coup, cela fera trois avec cette fois-ci, et franchement, je ne suis pas sûr qu’il y en ait une quatrième. Cela dit, j’ai trouvé récemment des choses qui m’ont plus plu en matière d’accordéon avec orchestre (ou même sans), et puisque tu me relances sur le sujet, ce sera peut-être l’occasion d’un nouveau post sur le forum.

A (peut-être) bientôt, donc.
Revenir en haut Aller en bas
http://henrimanguy.photodeck.com/
Henri
Mélomane averti
Henri

Nombre de messages : 202
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 12/04/2014

L'accordéon Empty
MessageSujet: Accordéoniste dans le métro   L'accordéon EmptyMar 31 Oct 2017 - 9:14

Tiens, je reviens même tout de suite pour signaler aux parisiens amateurs d'accordéon classique : au métro "Duroc" vous pouvez entendre - et même écouter - un accordéoniste qui joue du Bach, du Vivaldi, du Chostakovitch, du Chopin et autres compositeurs classiques. Plutôt que de lui jeter négligemment une pièce, achetez lui le CD qu'il vend 10 Euros. Il s'appelle Valery Kolyaduk.
Revenir en haut Aller en bas
http://henrimanguy.photodeck.com/
darkmagus
Mélomaniaque
darkmagus

Nombre de messages : 1834
Age : 70
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 04/10/2013

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 31 Oct 2017 - 11:31

Hello Henri, ravi de t’avoir ramené, ne serait-ce que pour quelques posts, sur le forum. Very Happy

@Henri a écrit:
je ne me souvenais même plus avoir posté quelque chose il y a un an. C’était quoi ?

facile: L'accordéon Sm.ordi02 tu cliques sur ton profil, puis sur message, et tu l'as:

http://classik.forumactif.com/spa/Henri

@Henri a écrit:
Bon, je ne suis quand même pas un grand fan de l’accordéon, surtout en tant qu’instrument solo. J’ai trouvé une copie de ce disque sur youtube et je l’ai écouté hier soir. Disons que j’ai bien aimé l’Excursion with detours de Steen Pade. De belles sonorités, une composition très variée et un jeu très expressif qui nous emmènent dans une promenade jamais ennuyeuse, comme un voyage dans un de ces tortillards des pays andins qui traversent des paysages grandioses, par moment à des vitesses vertigineuses, et à d’autres à une allure d’escargot..

Confused Je réessayerai, je n’y ai pas entendu tout ça, copie à revoir pour moi donc.

@Henri a écrit:
Les autres morceaux m’ont moyennement ennuyé.

globalement, je suis un peu dans le même cas, c'est une musique de fonds sonore plus que d'écoute attentive, en study par exemple
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 16 Fév 2019 - 10:32

"A vous de choisir ! Pour alimenter les accros des sobriquets, voici quelques autres perles : piano à bretelles, boite à punaises, piano du pauvre, boîte à frissons, bouèze, boîte à boutons, soufflet à punaises, boîte du diable, branle poumon…." Bruno Maurice

Une mine organologique: le site de Georges Pellegrini
https://www.mon-accordeon.com/plan-site

Le site de Bruno Maurice sur le Bayan
http://www.brunomaurice.com/appassionata/bayan.html

Sur le bandonéon Per Arne Glorvigen
Arrow http://classik.forumactif.com/t3387p50-bandoneon?highlight=bandon%E9on

Ou autres cousins
https://www.lesaccordeons.com/lutherie/cousins-accordeon/

J’essaierai de faire un petit topo de mes écoutes récentes ou moins, dans pas trop longtemps

PS autre mine:
Benjamin Claviere
http://www.cefedem-aura.org/sites/default/files/recherche/memoire/CLAVIERE_Memoire_Cefedem_-_juin_2015.pdf


Dernière édition par xoph le Sam 19 Oct 2019 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 4 Mai 2019 - 16:39

J’ai mis un peu plus de temps que prévu
Faire une cartographie, aussi peu exhaustive soit-elle, du polymorphisme de l’accordéon, pas simple.
Instrument(s), à la croisée de la musique populaire, du jazz, de la variété et de la musique savante. Même à tracer ses meilleurs instrumentistes, rien qui permette d’assurer que la classification puisse se faire entre « a) appartenant à l'Empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lait, e) sirènes, f) fabuleux, g) chiens en liberté, h) inclus dans la présente classification, i) qui s'agitent comme des fous, j) innombrables, k) dessinés avec un très fin pinceau de poils de chameau, l) et caetera, m) qui viennent de casser la cruche, n) qui de loin semblent des mouches." Pour citer un amoureux du tango et du bandonéon : J.L Borges ("La langue analytique de John Wilkins", in: Autres inquisitions, 1952.)
La perception actuelle de cet instrument, longtemps cantonné au musette, au bastringue et autres flirts inavouables a heureusement changé. Des instrumentistes exceptionnels : Pascal Contet, Richard Galliano (touche à tout de génie, et par lequel cet instrument a tout à la fois conquis un public et une reconnaissance), Vincent Peirani, pour exemple, ont largement contribué à donner ses lettres de noblesse (avec risques et périls) à cet instrument. Enseigné dans les conservatoires, le chemin qu'a ouvert en parallèle la musique contemporaine pour sa reconnaissance n'est pas clôt.

Quelque pistes, toutes personnelles, sous forme de classification arbitraire et réductrice, on s'en doute.

1) Chanson française
- Quant, à moi : les interventions de Joss Baselli,  Roland Romanelli sur les premiers albums de Barbara sont une de mes sources, et sans doute ce qui m'a fait aimer cet instrument. Sur ces albums, on note la présence d'Eddy Louiss, Michel Portal, qui, ce n'est pas un hasard, feront avec Galliano quelques uns des plus beaux albums versant Jazz. Ce même Galliano qui collaborera avec Nougaro, Barbara encore, Annegarn, Reggiani. Respect.
- Dans mes coups de cœur du moment
> Liz Cherhal, chanteuse et accordéoniste sur son album Il est arrivé quelque chose
> Chloé Lacan, chanteuse et accordéoniste sur son album Plaisirs solitaires. Fort jolie mise en valeur des possibilités sonores et expressives de l'accordéon. Le DVD qui accompagne le CD est parfait à cet égard (souffles "à vide", percussion, ...)
- Un disque valeureux, qui pour moi reste un peu en deçà à de son ambition : Accordéons nous (Peirani et Romanelli) (j'en avais rendu compte en Playlist : http://classik.forumactif.com/t4632p200-chanson-francaise-playlist#1093095 )
- Didier Ithursarry, est de tous les bons coups : accompagnateur de Sanseverino ou François Béranger (et un peu plus: arrangeur de son album hommage à Félix Leclerc)

Là maintenant, je dois faire les courses, mais je reviendrai probablement, car j'ai un sacré plan

2) Musiques populaires et musette
3) Jazz
4) Elisez-moi à l'Académie des Beaux-Arts (mais pas que)
5) Musique contemporaine


Dernière édition par xoph le Dim 12 Mai 2019 - 18:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8964
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 4 Mai 2019 - 19:37

@xoph a écrit:
4) Elisez-moi à l'Académie des Beaux-Arts (mais pas que)
Non, les accordéonistes, c'est d'abord à la Présidence de la République, et ensuite à l'Académie française.
/watch?v=GPxVgPGM-DQ
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12889
Age : 25
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 4 Mai 2019 - 20:32

Mais d'abord dans un train en direction de Vostok !

/watch?v=Ke7jM0Pvqe4
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 4 Mai 2019 - 22:45

Mazette ! vous avez déjà tout compris au musette, et à la musique pop. Mais êtes un peu en avance par rapport au développement scientifique et argumenté de mon plan (en 5 parties et peut-être quinquennal, qui sait)
Wink
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 5 Mai 2019 - 10:38

2) Musiques populaires et musette

L'évocation de l'accordéon déclenche à ce seul mot l'hilarité, c'est une de ses vertus, mais là on peut carrément se fendre la poire. Aimable, VGE, Horner autant de motifs infinis de franche rigolade. Je ne parlerai donc pas de Marcel « chauffe, Marcel, chauffe » Azzola, rendu célèbre par Brel (Vesoul), et sa contribution généreuse et constante à ce genre décrié : le musette. Grâce lui soit rendue cependant.
La, le, musette, le bal musette, la musette de cour : vous voyez où je veux en venir, car assoyez -vous: dans le grand tout, c'est Un. Et, en plus c'est presque vrai. De là à voir dans l'accordéon le rejeton indigne de la musette de cour... Par contre établir une filiation entre la musette de cour et le bal musette: oui, cf :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bal_musette
et parce que vous commencez à y prendre goût :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Azzola

Donc, le musette, patrimonial avec le p'tit verre de blanc sous la tonnelle, va voler en éclats, lumineux et toniques grâce à Piazzolla, qui prend en affection Richard Galliano et lui dit: c'est bien joli tout ça, mais ces vieilleries … Et voilà, c'est tout simple, plus de musette : « new musette ». C'est tellement simple que j'ai fini sur la musette, car
> il y a beaucoup d'autres sous-chapitres à développer dans ce chapitre
> j'en reparlerai au 3): en effet, sur cet album fondateur de Galliano, l'on trouve Philip Catherine, Aldo Romano et Pierre Michelot.
https://www.francemusique.fr/emissions/france-musique-la-nuit-vibrato/richard-galliano-quartet-new-musette-8948
et un peu en avance
https://www.latins-de-jazz.com/richard-galliano-honore-son-new-musette-avec-new-jazz-musette/
> Qu'il faut vous laisser le temps de vous marrer et de vous exercer aux quolibets
> Que j'irais bien à la piscine

L'accordéon 81mswm10


Dernière édition par xoph le Lun 13 Mai 2019 - 23:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87989
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 5 Mai 2019 - 13:21

Même si le sujet déborde sur la musique populaire, il serait sans doute plus judicieux de mettre ce beau panorama dans le forum général, non ? Ainsi il sera référencé dans l'index. (et on pourrait en faire de même pour tous les sujets traitant des instruments, certains sont en général et d'autres en divers).

Merci en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyJeu 9 Mai 2019 - 23:53

2) Musiques populaires et musette

Sur un air de tango

Le bref passage ci-avant par le musette et les conseils "émancipateurs" de Piazzolla à l'adresse de Galliano de passer à autre chose, rejoue un autre air. Celui du tango et du bandonéon que Piazzolla aura contribué à revitaliser et métamorphoser. Du bandonéon, on en parle là http://classik.forumactif.com/t3387-bandoneon?highlight=bandon%C3%A9on . Je redirai seulement tout le bien que je pense de Per Arne Glorvigen. Derrière le « tango/bandonéon/virgin and whore », c'est aussi les pérégrinations d'un instrument qui, du Konzertina allemand "la seule invention allemande [1850] illogique à jamais", se fait bandonéon, emblématique du tango et descend du bateau, comme tous les argentins on le sait. "Cet instrument est dans un premier temps destiné à jouer du folklore d'Europe centrale. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que le bandonéon arrive en Argentine. Il devient l'instrument emblématique du tango" in Wikipédia à bandonéon.
http://classik.forumactif.com/t3387p50-bandoneon?highlight=bandon%C3%A9on#1139136
L'accordéon 61dzmm10


Autres rivages

A l'est
Musique tzigane, jazz manouche dont se souvient Sanseverino ( https://www.youtube.com/watch?v=VAPn_4KkrTY ), et qui irrigue la musique que joue Marcel Loeffler, ou Gus Viseur me souffle à l'oreille Alifie. Mais pas que; quelques références que j'aime :
> EST
François Salque - violoncelle
Vincent Peirani – accordéon
http://classik.forumactif.com/t5475p100-musiques-du-monde-playlist#1069522
L'accordéon 51rwq310
Où s'invente et se réécrit une mémoire contemporaine et imaginaire des répertoires populaires d'Europe Centrale
> Ted Reichman
Emigré
http://classik.forumactif.com/t5475p150-musiques-du-monde-playlist#1083759
L'accordéon 413unl10
« Autour de la figure d'André Kertész (en autoportrait sur la pochette) et autour de la musique Klezmer, dont l'appropriation new-yorkaise et jazz par Ted Reichman (parmi d'autres) renvoie de nouveau à Kertész (Budapest, Paris, New-York, Paris). Certains des plus beaux morceaux -distorsions 1, 4- évoquent directement l'œuvre de Kertész, d'autres son (leurs) parcours. » Pour me citer

Au sud
Instrument polyphonique, lui même au cœur des transes et entrelacements instrumentaux des premier(e)s disques K7 de Cheb Khaled (et auquel il reviendra, comme instrumentiste). Instrument fétiche du Raï
> Khaled
liberté
http://classik.forumactif.com/t5475p200-musiques-du-monde-playlist#1138370
L'accordéon Image-10
ou, pour info
> https://www.youtube.com/watch?v=gaaC94GeWq0
ou Cheb Mami et Khaled aux accordéons
> /watch?v=lHFAEl-3Gac
ou Khaled à nouveau
> /watch?v=CkBDjA6X_zU , et je reconseille /watch?v=F3f6jacCqng même si pas d'accordéon ! et /watch?v=H7E4BteXONg même si pas plus de vidéo !
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 11 Mai 2019 - 1:29

Interlude

A propos d'André Kertész (via Ted Reichman)

L'accordéon Photo410
Pierre Mac Orlan
que Kertész photographiera de nouveau avec son accordéon et clope au bec

L'accordéon Thumb_10
L'accordéoniste
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 11 Mai 2019 - 13:13

3) Jazz

1 Galliano

Charlie Haden, Eddy Louiss, Michel Portal (et par 3 fois s'il vous plait) avec ou sans son bandonéon, Toots Thielemans, pour les disques que je connais, partageront la tête d'affiche avec Galliano sans oublier autres colistiers ou partenaires
« Chet Baker, Ron Carter, Joe Zawinul, Al Foster, Pierre Michelot, Birèli Lagrene, Jean François Jenny-Clark, Philip Catherine, Aldo Romano, Daniel Humair, André Ceccarelli, Didier Lockwood, Maurice Vander, Jimmy Gourley, Steve Potts, Stefanobollani, Hervé Sellin , Hamilton De Holanda, Lolo Bellonzi, Enrico Rava, Bobby Mc Ferrin, Jean Charles Capon, George Mraz, Mark Feldman, Larry Grenadier, Scott Colley, Clarence Penn, Gil Goldstein, Jan Garbarek, Paquito Di Rivera, Michel Petrucciani, Gilberto Gil, Sivuca, Martial Solal, Philippe Aerts, Antonello Salis, Richard Bona, Manu Katché, Paolo Fresu, Jan Lundgren, Daniel Goyone »
dont on trouve la liste ici
http://www.sunnysiderecords.com/artist.php?id=316
and many others, bien sûr. Respect j'avais dit ?

Si j'avais quelques albums de Galliano à conseiller ce serait, euh, les plus connus
> Blow up. Richard Galliano et Michel Portal
Vendu à 100 000 exemplaires tout de même !
Parcouru d'hommages à Piazzolla (Libertango, Oblivion) , Hermeto Pascoal (Chorinho pra ele, Leo estante num instante), on y croise  les balkans (Taraf), Barbara (Ten years ago), tiens donc …
« Souffler, respirer à l'unisson, notre principale préoccupation (RG)». A couper le souffle plutôt. Portal et Galliano sur un nuage, en totale complicité. Fusion, enlacements mais aussi énergie et riffs cinglants. Lyrisme superbe « Le lyrisme est aussi une forme de défi auquel nous tenions (MP)». Phrasés de musiciens d'exception. Galliano entre vocalité et assise rythmique implacable.
Et on y entend Galliano au piano (par contre au trombone dont il fut premier prix avec excellence au conservatoire de Nice, pas de trace à ce jour), et Portal au jazzophone.
Bon, pour moi c'est une merveille, et comme la photo est bonne …
L'accordéon 36589210
> French touch. Richard Galliano,  Daniel Humair, J.F Jenny-Clark, André Ceccarelli, Rémi Vignolo, Jean-Marie Ecay et … Portal (sur un titre seulement J.F.)
On retrouve Hermeto Pascoal (Bébé).
Album au titre un peu racoleur (ou qui l'est devenu, suite aux usages ultérieurs de ce non concept), mais juste pour cet album de 1998, entre "New musette" 1991 et "New Jazz Musette" 2016, et qui en constitue bien, pourtant, la pierre de touche (bon, oui). Galliano signe là de façon incandescente son apport, entre jazz et musette justement.
La palette des ressources sonores qu'il y déploie est formidable, et comme toujours son sens du phrasé intense et fluide, ses attaques à blanc tranchantes. Certaines plages chavirantes (Caruso, avec un Jean-François Jenny-Clark impeccable et plus encore, ou l'envers du décor) sont pour moi à l'égal des plus belles ballades de jazz.
Une merveille de plus
L'accordéon French10

Des merveilles, il y en a d'autres: l'album avec Eddy Louiss, Laurita, le duo « live » avec Portal, le trio « live » avec J.F Jenny-Clark et Daniel Humair de nouveau …

C'est tout pour Galliano, je reviendrai pour d'autres artistes du jazz accordéon.
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 18/03/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 12 Mai 2019 - 13:44

Pascal Contet

http://pascalcontet.com/project/fantaisies-lyriques/




Fanny Vicens

http://fannyvicens.com/parcours






en disque Schirft/Pièces Contemporaines pour Accordéon
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 12 Mai 2019 - 14:16

Wink voilà de quoi alimenter les historiettes à venir
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 14 Mai 2019 - 9:24

Interlude 2

Comme vous vous demandez pourquoi Galliano joue sur un Victoria, et comment, sans trop savoir pourquoi, le nom de Castelfidardo vous semble familier:

https://www.youtube.com/watch?v=1eoHMKuX76o
Wink café conseillé

Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 18/03/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 14 Mai 2019 - 12:59

L'accodéon un instrument en devenir

Kimmo Pohjonen

Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 14 Mai 2019 - 19:03

A ce rythme là et avec un tel projet régénérant: pas exclu que l'on explose une page en 9 ans, mais c'est pas gagné Wink
et merci pour la découverte
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyMar 14 Mai 2019 - 22:18

3) Jazz

2 A peine croyable

Il se dit qu'il y aurait un avant et un après Galliano côté jazz :
Avant, que je connais pas : Gus Viseur, déjà cité.
Après, que je connais mal Daniel Mille, Marcel Loeffler déjà cité lui aussi, et certainement d'autres instrumentistes talentueux, dont on peut trouver une liste ici :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Accord%C3%A9oniste_de_jazz

Mais je connais un peu néanmoins, et aime une chose ou deux, voire 3 :

> 3.
Album de Joëlle Léandre (« il n'y a que quelques fous qui restent ») et Pascal Contet dont frgirard a donné un lien vers Fantaisies lyriques un peu plus haut.
Fort bel album, fait d'écoutes mutuelles, où la contrebasse (et voix) de Joëlle Léandre, tour à tour ensorcelante ou de pulsations s'allie aux nappes, glissements, éclats sonores de Pascal Contet à l'accordéon. On est dans une recherche sur les sons, les enchevêtrements, et les alliages de timbres, les métamorphoses de climats qui pourrait aussi bien avoir sa place à accordéon contemporain. J'y entends aussi les traces, réminiscences de mélodies évanouies, qui donnent à cet album son pouvoir d'évocation singulier.
L'accordéon Aylcd-10

> Vincent Peirani
Nice, Nice ... ! La ville.
Son fameux conservatoire, où il remporte 3 premiers prix dont clarinette (après que Galliano y eut remporté un prix de trombone). Comment douter que l'accordéon est un instrument à vent ? Et que, de Nice à Castelfidardo, il n'y a que quelques jours de marche pour retrouver ses origines italiennes (là, je m'avance beaucoup pour Peirani, mais c'est vrai pour Galliano, fils d’immigré italien). Ces liens quelques peu abusifs, sont heureusement remplacés par ceux-ci : des parcours aussi foisonnants que talentueux, des traits d'union qui se nomment Daniel Humair ou Michel Portal (tiens, tiens ...).
De Vincent Peirani, outre les albums précédemment évoqués à Musique populaire, ou Chanson française (et au passage, merci à Glocktahr de ne pas m'avoir permis de rester sur l'impression mitigée que m'avait laissée Accordéons-nous), une brève selection:
Belle Epoque
Vincent Peirani et Emile Parisien
Virtuose clin d'œil à la belle époque, mais laquelle ? Et si ce disque, sous ses atours d'hommage délicieusement mélodieux à Sydney Bechet (mais pas que : Ellington via Dancers in Love, Armstrong via St. James infirmary) nous parlait d'autre chose, d'une belle époque plus du côté de la « saudade », de la nostalgie d'un pays que l'on ne connait pas. On ne trouvera pas là la tension palpable de 3, mais à réécouter Song Of Medina, celle-ci se fait insidieuse et vous projette dans des abîmes aussi incertains. Ensuite, c'est d'une maîtrise et raffinement instrumental fabuleux. J'adore ce disque.
L'accordéon 41arzl10
• J'ai pas fini de défricher, en travail comme on dit. Mais, à mon avis : une très belle session qu'Alifie m'avait glissée derrière l'oreille
Vincent Peirani - Living Being
Live, wdr 3 jazzfest theater guetersloh, germany 02.02.2019
Vincent Peirani - accordéon
Emile Parisien - saxophone soprano
Tony Paelemann - piano électrique Rhodes
Julien Herné - basse
Yoann Serra – batterie

Qui ferait suite aux living Being I et II

Des sessions avec Peirani, gageons qu'il y en aura d'autres. (je prends des risques mesurés)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Peirani
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 18 Mai 2019 - 14:03

4) Elisez-moi à l'Académie des Beaux-Arts (mais pas que)
C'est une erreur
Mais les joueurs
D'accordéon
Au grand jamais
On ne les met
Au Panthéon

Brassens / le vieux Léon

Que réparation soit faite ! Et quoi de mieux que la Grande Musique pour avoir son mausolée en bonne place. C'est d'ailleurs en partie gagné. Galliano est Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, adoubé par DG, invité par la Cité de la Musique en juin 2015 (six mois après son inauguration) pour un concert comportant le Concerto pour guitare, bandonéon et orchestre à cordes de Piazzolla.
Et, le plus important : par un travail remarquable et de longue haleine, David Le Marrec a permis de sortir ce fil d'un infamant divers, pour le porter à la pleine lumière de la rubrique générale (pour le bandonéon, j'ai bon espoir qu'un tel événement puisse se produire sous dizaine, mais je ne m'avancerai pas sur l’unité de temps).

On trouve ci-avant dans le fil des pistes que je n'ai pas toutes explorées, dont un accordéoniste à Duroc, signalé par Henri et dont je me souviens aussi, et plus récemment signalée par frgirard : Fanny Vicens dans Rameau que je ne connaissais pas

Cette soif légitime de reconnaissance d'un instrument ou d'un style de musique par le biais de la grande musique est un classique, à défaut d'être toujours une réussite. Je mettrai comme d'habitude l'accent sur les CD que je connais et aime, en laissant la musique contemporaine et du XXème siècle pour d'autres développements.

La période baroque se prête particulièrement bien à l'exercice, Galliano toujours, pour un Vivaldi que je trouve excellent, un Bach un peu moins. Mais mon coup de cœur, pour une fois partagé sur ce forum:

> Domenico Scarlatti / Mie Miki
Dont Pierre Hantaï écrit « Il faut un effort de compréhension pour admettre l'inaptitude de Scarlatti à « vivre » dans son milieu […] Voilà pourquoi les pianistes qui aiment et jouent Scarlatti, malgré leur culture inadaptée à la musique baroque réussissent souvent mieux [que les clavecinistes] (ou les accordéonistes : écoutez Mie Miki !)."
Je l'ai fait et j'en disais ceci « J'ai longtemps cherché et pas trouvé Mie Miki, je n'avais plus d'excuses. Merci forum et Mr C. Ogier. Eh bien, comme tout objet de (presque) fantasme, à l'écoute cela s'avère dé...., oui décapant, décoiffant, formidable en un mot. C'est bien plus qu'une curiosité. La palette polymorphe de l'accordéon sert au mieux le "génie" de paysagiste de Scarlatti: ombre et lumière, ruissellement et incises, respiration et halètement. » ici : http://classik.forumactif.com/t2376p150-domenico-scarlatti-discographie-selective?highlight=scarlatti#939765
L'accordéon 51zh3910

> JS Bach.  Extraits Clavier Bien Tempéré / Mie Miki
Dont il est rendu compte du caractère adorable par Benedictus, un peu moins par moi. Mais on est bien sûr dans l'excellence. Ici
http://classik.forumactif.com/t885p450-versions-du-clavier-bien-tempere-de-js-bach?highlight=bach+clavier#1105304
L'accordéon 61auh-10

Ensuite Bach et Scarlatti, ont la faveur d'autres accordéonistes de renom, et de talent : Teodoro Anzellotti notamment dont je reparlerai un peu après, et dans le chapitre Musique Contemporaine un peu plus tard. Mais sur cette période je signale, même si je n’ai pas été parfaitement convaincu par le disque

> Poetical Humors de Vincent Lhermet et Marianne Muller (viole de gambe) qui défriche les inattendus : Bull, Gibbons, Dowland. Et joue sur les affinités de timbre et registre entre les deux instruments
L'accordéon 71mwjy11

Passé la période baroque et jusqu'à l'orée du XXème siècle, certainement beaucoup de choses, mais c'est une musique que j'écoute moins. A resignaler, ce que fait frgirard un peu plus haut : le disque de Pascal Contet et Paul Meyer (clarinette) Fantaisies Lyriques où l'on croise Schubert, Wagner et Verdi (mais aussi les plus attendus Bach ou Carlos Gardel)

Début XXème siècle : pour moi un très beau disque, même si à l'instar de Philip Glass, R.C. ou JS Bach, ce compositeur jouit sur le forum d'une mésestime regrettable :
> Erik Satie / Teodoro Anzellotti
Songes et affleurements, éclats et miroitements.
On en trouve un joli compte rendu ici
« En adaptant pour l'accordéon quelques partitions pianistiques célèbres du père du minimalisme Erik Satie, Teodoro Anzellotti court un tout autre risque. Quel pianiste amateur n'a pas déchiffré telle Gnossienne ou Gymnopédie sur le piano droit familial? Mais l'interprète parvient rapidement à faire oublier les originaux, tant ses arrangements conservent intact le climat intime et quintessencié des miniatures. Le compositeur de la Messe des pauvres aurait apprécié qu'on associe sa musique à l'instrument des quartiers populaires par excellence. La sonorité un brin désincarnée de l'accordéon renforce même l'humour pince-sans-rire des Sports et Divertissements (diabolique Tango!) et des Avant-Dernières Pensées. Quant aux célèbres Gnossiennes, elles distillent leurs lenteurs hypnotiques avec un sens du mystère envoûtant, échos frémissants des vestiges musicaux de quelque civilisation disparue… Superbement illustré, ce CD est un must. » Luca Sabbatini in https://www.letemps.ch/culture/disques-vive-laccordeon-popu-sophistique
L'accordéon 10

La collaboration d'Anzellotti avec l'éditeur Winter & Winter se poursuivra au prochain chapitre.


Dernière édition par xoph le Lun 20 Mai 2019 - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8964
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 18 Mai 2019 - 14:15

@xoph a écrit:
La collaboration d'Anzellotti avec l'éditeur Winter & Winter se poursuivra au prochain chapitre.
Pas que chez Winter & Winter: si on y trouve un de mes disques préférés (Fetzen de Rihm), on le trouve sur des disques DG (Sequenze de Berio), ECM (Holliger, Hoskawa), Kairos (Saunders, Rihm, Mundry), Wergo (Stäbler, Mundry), Accord (Schöllhorn), Hat Hut (Stiebler), æon (Pesson)...
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 18 Mai 2019 - 14:58

Wink je suis donc pas prêt d'aborder le volet 5) sans parler de l'écoute de Bossa Nova de Bedrossian à mon programme.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1718
Date d'inscription : 04/03/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 18 Mai 2019 - 16:25

Puisque Xoph cite Ellington joué à l'accordéon par Vincent Peirani, signalons 2 titres enregistrés par Ellington en mars 1930 avec Joe Cornell à l'accordéon: "Double Check Stomp" et "Accordion Joe".
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptySam 18 Mai 2019 - 17:20

coucou En écrivant "Cette soif légitime de reconnaissance d'un instrument ou d'un style de musique par le biais de la grande musique est un classique" c'est en premier lieu à Ellington que je pensais ... justement.

Sinon: à tou·te·s les savant·e·s. Si vous avez l'envie et le temps de faire des compléments, et combler les trous des petites notices en cours, c'est bien volontiers. Et bien volontiers que j'éditerai si cela se présente.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 26 Mai 2019 - 18:56

Autre interlude

"T'es trop grand pour jouer Roland [Romanelli*], on te filmera assis"
Mathieu Amalric à Vincent Peirani dans le beau film Barbara de Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar

* accompagnateur de Barbara pendant une vingtaine d'années. Presque seconde rencontre entre Roland Romanelli et Vincent Peirani (la première étant le disque Accordéons-nous)
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyJeu 30 Mai 2019 - 1:10

5) Musique contemporaine

Échapperait-on à Galliano ? Ce n'est pas ce que pense Thierry Escaich, dont le disque Aria avec Galliano, regarde de façon élégante et séduisante vers une réinterprétation de standards ou arias archétypiques. C'est un beau disque où Galliano pour la seconde fois allie les sonorités de son instrument à l'orgue (le premier étant le disque avec Eddy Louiss). Avec comme toujours : finesse, subtilité et ductilité. Réimproviser sur la Follia, on peut faire plus risque-tout mais, ça marche du tonnerre, et avec un plaisir de l'invention sonore, que ne renierait pas Franck Bedrossian dans sa nouvelle « Bossa nova » *.
L'accordéon 71anlf10

Franck Bedrossian, Pascal Contet (lui, vraiment de tous les coups pour donner à l'accordéon sa « modernité ») : sursaturation un peu scolaire (et un poil ennuyeuse), mais ce qui sursature assurément c'est la place de l'accordéon dans la musique contemporaine.

J'ouvre les mirettes et finis écarquillé à la lecture du site auquel collaborent Fanny Vicens et Thierry Lhermet (déjà cité·e·s)
http://ricordoalfuturo.huma-num.fr/#/
«  Malgré l’existence de catalogues antérieurs, réalisés notamment dans les années 1980-1990, aucun inventaire à l’échelle internationale n’avait été entrepris depuis. Ricordo al futuro inclut donc plus de 9150 œuvres qui comprennent au moins un accordéon et composées depuis 1922, année de la création de l’œuvre emblématique de Paul Hindemith, Kammermusik N.1. ». Soit, 316 pages dans la database.

On va l'écrire en toutes lettres : trois-cent-seize pages !
Et encore : est-il seulement question du Bayan, ou de l'accordéon micro-tonal ?
http://larevue.conservatoiredeparis.fr/index.php?id=1618.

Par où commencer : par le disque commenté de façon détaillée par Darkmagnus un peu plus haut : Mogens Ellegaard / Contemporary Danish Accordion Music ? Par la page 202 du site Ricordo al futuro ? Par ordre alphabétique ?

Ça file le vertige !
Justement :

> Vertige
Ligeti (auquel le disque emprunte le titre) / Schnittke / Jukka Tiensuu / Sofia Gubajdulina / Anatoli Kusjakov
• Trio Soloratev / Germano Scurti / Walter Di Girolamo / Dario Flammini (bajans) et Francesco Dillon (violoncelle)
Le Bayan (voir plus haut dans le fil les liens organologiques, allez, je redonne le lien https://www.brunomaurice.com/le-bayan ) est la machine de guerre la plus sophistiquée dans la famille des accordéons. Il est, semble-t-il indissociable du renouveau de l'accordéon dans la musique contemporaine (via l'enseignement), et certainement indissociable de compositeurs et compositrices russes (on peut en voir un bel exemple jubilatoire posté par Анастасия231 un peu plus haut).
Germano Scurti** est comme Pascal Contet ou Teodoro Anzellotti un ouvreur de première. Ce disque est à cet égard exemplaire.
Des cavalcades (ou colonne sans fin) enfiévrées de Ligeti aux raréfactions poignantes de Gubajdulina, en passant par les souffles percussifs de Jukka Tiensuu : c'est un florilège dans le meilleur sens du terme, aussi intense que démonstratif des possibilités inouïes de l'accordéon.
L'accordéon 51ii6w11

> Am Horizont
Rihm / Fedele /  Gubajdulina (de nouveau) / Toshio Hosokawa
• Germano Scurti, Bayan et Ex Novo Ensemble
Tout aussi bon
L'accordéon 51uf7w12

On abandonne le Bayan et ses interprètes transalpins. Retour à l'accordéon : un Bugari *** pure souche (qui s'avère être un Bayan Prime) et  un interprète … transalpin : Anzellotti

>  … of waters making moan
Gérard Pesson / Rebecca Saunders / Marco Stroppa / Hans Zender / Jonathan Harvey
• Anzellotti (accordéon), Christophe Desjardins (alto).
Album singulier à deux titres : le jeu entre l'alto et l'accordéon avec les distances, confrontations ou fusions qui président au disque, mais aussi : l'on quitte le domaine de la transcription pour celui d'œuvres composées ad hoc.
L'accordéon 71mj4m10

Anzellotti toujours, pour, juste retour des amuseurs,  deux albums du côté de compositeurs, dont l’absence de sérieux est patente (une bastringue contemporaine en quelque sorte)

> Kagel / Anzellotti
Et une Ragtime Waltz à se damner.
L'accordéon R-275511

> Cage / Anzellotti
Pour un album contemplatif, un accordéon en épure de souffle, minimal et monodique. Fort loin des interludes ludiques et jouissifs pour piano préparé, mais bien dans la veine « zen » de Cage
L'accordéon R-228813

Anzellotti encore pour les albums ou œuvres évoquées par Benedictus un peu plus haut, et une discographie foisonnante : Berio, Froberger (un vrai moderne), Sciarrino, Kurtàg, Rihm, Mathias Pintscher, …
Mais je laisse le soin à Benedictus de développer s'il le souhaite

* http://larevue.conservatoiredeparis.fr/index.php?id=2334#tocto2n1
** http://barattelli.it/artisti/germano-scurti/
*** http://www.nouvelaccord.com/bugari.php
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyLun 10 Juin 2019 - 13:01

Suite à l'émission d'Arte sur les traces de Césaria Evora
https://www.arte.tv/fr/videos/086914-000-A/sur-les-traces-de-cesaria-evora-les-musiques-du-cap-vert/

... et la place de la Gaïta (accordéon cap-verdien) dans la musique du Cap-Vert
http://www.afrisson.com/Gaita-1811.html

Je tombe sur cet article d'Eliane Azoulay, les liens n'ont plus tous l'air actifs mais beaucoup de choses
https://www.telerama.fr/musique/21582-de_paname_zanzibar_accordeon_travers_le_monde.php
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyLun 17 Juin 2019 - 23:42

L'accordéon 123_310
Jean Dubuffet par Bill Brandt

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 18/03/2007

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:21

Bonjour,

Ramon Lazkano

Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 11 Aoû 2019 - 13:40

@frgirard a écrit:
Bonjour,

Ramon Lazkano


C'est bien, mais sur la caravane du Tour de France, je ne suis pas sûr qu'il fasse un tabac... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyLun 12 Aoû 2019 - 8:52

Je ne connaissais ni le compositeur Ramon Lazkano http://www.lazkano.info/ , ni l'accordéoniste Nikola Tanaskovic http://www.tanaskovicnikola.com/ au parcours déjà impressionnant.
Bel accordéon, et belle œuvre, qui met si bien en valeur les registres expressifs de l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2613
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon EmptyDim 13 Oct 2019 - 12:47

Basha Slavinska
Pablo de Sarasate : Airs bohémiens op. 20
watch?v=CqDpA-MtnDU

https://www.jeunes-talents.org/musiciens/744/Basha-Slavinska/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'accordéon Empty
MessageSujet: Re: L'accordéon   L'accordéon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'accordéon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dés'accordés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: