Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Théodore Gouvy (1819-1898)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31027
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 17 Avr 2010 - 14:13

Théodore Gouvy (1819-1898) Theodore_Gouvy



J'ai écouté :

Théodore Gouvy (1819-1898) 61B0jV25k-L._SL500_AA300_

Il s'agit donc de ses symphonies 3 et 5. La smyphonie française dans le milieu du 19° c'est franchement rare. Alors je ne sais pas franchement à quoi on peut bien comparer celà.
La symphonie n°3 est réussie, surtout les mouvement 2 & 3. Très agréable, inspirée.
La n°5 me parait moins bonne (à la 1° écoute), mais ça reste agréable.
Un disque pas indispensable, mais une belle découverte.

A noter que CPO a également sorti :

Théodore Gouvy (1819-1898) 61NV+JmiF6L._SL500_AA300_

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 17 Avr 2010 - 14:51

A noter aussi chez Gouvy, une très belle sonate pour clarinette et piano, enregistrée par Béatrice Berne et Laurent Martin. Une de mes oeuvres françaises pour clarinette préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 17 Avr 2010 - 14:54

Sa Messe des Morts a des parentés étonnantes avec Berlioz. Et effectivement sa musique de chambre est raffinée et mélancolique, de haute volée. Quelques belles mélodies aussi.

La Région Lorraine avait subventionné trois disques à l'époque où CPO n'officiait pas encore, ça vaut vraiment le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31027
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 17 Avr 2010 - 15:04

DavidLeMarrec a écrit:
Sa Messe des Morts a des parentés étonnantes avec Berlioz. Et effectivement sa musique de chambre est raffinée et mélancolique, de haute volée. Quelques belles mélodies aussi.

La Région Lorraine avait subventionné trois disques à l'époque où CPO n'officiait pas encore, ça vaut vraiment le détour.

Les disques CPO sont aidés par la région Lorraine apparement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyMar 7 Juin 2011 - 17:30

Quelqu'un sait si le Mateo Falcone créé récemment à Metz a fait l'objet d'une captation ?
Drame concentré en moins d'une heure, cette oeuvre a l'air intéressante (peut-être plus pour le drame que pour la musique). Classiquenews a consacré un reportage à cette création mondiale (Opéra de Metz - 27, 29 et 31 mai 2011) :
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=4745&identifiant=2011526IW24T0ULDU5D03ZGH2I0N79AF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAGON
Néophyte
DAGON

Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/06/2011

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 11 Juin 2011 - 19:07

Berlioz qualifiait Gouvy de grand musicien et manifestait son estime pour ses oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptySam 11 Juin 2011 - 20:58

pas tout à fait, il avait bien aimé sa 1ère symphonie... il n'a heureusement pas eu le temps d'évaluer le reste.
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 52
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyVen 29 Juil 2011 - 15:12

WoO a écrit:
Quelqu'un sait si le Mateo Falcone créé récemment à Metz a fait l'objet d'une captation ?
Drame concentré en moins d'une heure, cette oeuvre a l'air intéressante (peut-être plus pour le drame que pour la musique). Classiquenews a consacré un reportage à cette création mondiale (Opéra de Metz - 27, 29 et 31 mai 2011) :
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=4745&identifiant=2011526IW24T0ULDU5D03ZGH2I0N79AF

Je ne pense pas , mais prochainement celà apparaitra sans doute sous le manteau.
En revanche un autre opéra de Gouvy a été donné en Allemagne Le Cid . Ce dernier a été diffusé sur une radio allemande
Une très belle autre version du sujet exploité en autre par Massenet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 52
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyVen 29 Juil 2011 - 15:30

DavidLeMarrec a écrit:
Sa Messe des Morts a des parentés étonnantes avec Berlioz. Et effectivement sa musique de chambre est raffinée et mélancolique, de haute volée. Quelques belles mélodies aussi.

La Région Lorraine avait subventionné trois disques à l'époque où CPO n'officiait pas encore, ça vaut vraiment le détour.


J' adore le requiem de Berlioz , ta remarque a aiguisé ma curiosité et en effet c ' est évident la parenté est majeure . On retrouve très peu cette appartenance avec ces autres oeuvres?

Si un jour on se décide enfin a donné du Lesueur (composition de la fin de sa vie) ,On comprendra vite que Berlioz a puisé son inspiration .
Je pense à La Mort d' Adam de 1809 ( de larges extraits dans un cd festival de la Chaise-Dieu )
En revanche Paul et Virginie de 1794 n' est pas significatif ( donné il y a quelques années)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyVen 29 Juil 2011 - 18:19

J'ai récemment joué le Requiem et j'ai eu un véritable coup de coeur, c'est une musique vraiment originale et singulière malgré d'évidentes parentés avec Berlioz (ce qui n'est pas pour me déplaire...). sunny Ca m'a paru assez syncrétique comme style en fait, dans le Recordare (pour moi, peut-être le sommet absolu de la partition drunken) on peut presque penser parfois au meilleur Verdi, celui du Requiem notamment...on discerne bien sûr la prépondérence du style français de l'époque, mais enrichi et "annobli" par les influences germaniques... L'introït est incroyable, dans une atmosphère recueillie et sombre, mais avec quelques rayons de lumière: l'entrée du quatuor de soliste à la fin, sur un thème-choral qui sera repris plusieurs fois par la suite, est absolument bouleversante. Sad
Dans le Dies Irae j'ai été particulièrement marqué par une trouvaille fulgurante digne du meilleur Berlioz, un motif tourbillonnant en broderies chromatiques joué à la triple octave par le piccolo et les basses, qui, émergeant du brasier incandescent attisé par les trémolos des cordes, donne un effet cataclysmique incroyable... Shocked je soupçonne un peu Gouvy d'avoir bien potassé l'Hostias du Requiem de tonton Hector... siffle
L'Offertoire est également magnifique, une vaste progression, noble et grandiose, vers un sublime climax...quant au Benedictus, il baigne dans une splendide atmosphère de sérénité radieuse et recueillie...l' Agnus Dei enfin, renoue avec la douloureuse tension du début, dans une sublime imploration du quatuor de solistes précédant la reprise sinistre et ténébreuse de l'Introït..ce n'est pas un Requiem des plus optimistes!!! pale
Seul (énorme) point faible: le Sanctus, épuisant de pompiérisme et de lourde grandiloquence, avec une fugue des plus amphigouriques, on dirait vraiment une parodie involontaire du plus mauvais style d'église... puker dommage.... Neutral
Mais à tout prendre une très belle oeuvre, qui me donne envie de découvrir le reste de la production du Monsieur!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyDim 25 Mar 2012 - 11:52

Je suis en train de découvrir le Stabat Mater, et c'est également de très haute volée, l'ensemble est plus lyrique et intime que le Requiem mais on retrouve la même finesse d'écriture, la même inspiration raffinée et fervente...il y a notamment deux arias (pour ténor et pour soprano) qui sont réellement époustouflants de beauté, de la musique à découvrir!!! cheers
Mais pourquoi avoir, comme dans le Requiem, saccagé l'ensemble avec une fugue finale ignoble? Shit
Je ne connais pas encore ses symphonies même si j'en ai entendu rapidement plusieurs extraits qui m'ont laissé des impressions partagées, allant du très bon au un peu quelconque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beathoven
Néophyte
beathoven

Nombre de messages : 8
Localisation : moselle
Date d'inscription : 07/04/2012

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyDim 15 Avr 2012 - 16:43

j'ai la chance d'avoir comme prof de piano,la persone qui s'occupe de transcrir les partitions de gouvy(il fait parti de l'institut gouvy a hambourg- haut, la ville ou est enterré le compositeur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyJeu 2 Jan 2014 - 16:30

La fondation Bru-Zane fait encore des heureux :

Théodore Gouvy (1819-1898) FGxe8Wcom4_201412TDJ29OXATP
Parution de livre/disque de 3 CD consacrés à Gouvy.
Au sommaire, des oeuvres symphoniques, de la musique de chambres et une cantate...

Deux articles sur Classiquenews :
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=6975&identifiant=201312291ZVHIUO2XC9BG8EQ2W232VM7L
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=6983&identifiant=201412QUGB9S9646E014O8M86CLFAZS

Parution prévue le 28 janvier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyJeu 18 Sep 2014 - 14:08

Quelqu'un a écouté son Oedipe à Colone?
Théodore Gouvy (1819-1898) 0761203782529

Pour avoir écouté le livre disque de la collection "Portraits", ça me donne envie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyVen 19 Sep 2014 - 0:08

Oui, j'ai dû en parler quelque part (en Playlist, je crois).

L'œuvre est peut-être bien, mais jouée comme ça, franchement, c'est sans intérêt. Encore de la tragédie dans la veine classique d'avant 1800, plus quelques teintes romantiques, mais jouée de façon visqueuse et chantée en volapük. Très décevant pour une alliance CPO-Bru Zane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyVen 19 Sep 2014 - 0:45

Une occasion loupée donc... dommage!
Mais merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) EmptyLun 2 Mar 2015 - 11:03

Je suis tombé par hasard sur ça :
Théodore Gouvy (1819-1898) Biggest_472420

J'ai bien sûr écouté (Electre, plus Gouvy...) et au final, j'ai trouvé ça assez terne. Bien sûr la forme de "Scènes dramatiques" n'est pas prompte à faire trembler les murs, mais bon, ça reste quand même bien gentil d'un bout à l'autre.

Quelques passages sont intéressants, mais le personnage d'Electre par exemple est vraiment trop effacé... En fait, il n'y a bien que Egisthe qui ressorte vraiment.

Après, il faut avouer que l'interprétation ne me semble pas vraiment être au top, avec une Françoise Pollet dans ses moins bons jours (chant hyper opaque, ça bouge, c'est mou... Rolling Eyes) et le reste de la distribution plutôt correcte. Direction elle aussi un peu terne j'ai l'impression.

A croire que Bru Zane a choisi ce qui se faisait de mieux dans son "Portrait", ou alors c'est tellement mieux interprété que ça donne une toute autre ampleur aux partitions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Théodore Gouvy (1819-1898) Empty
MessageSujet: Re: Théodore Gouvy (1819-1898)   Théodore Gouvy (1819-1898) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Théodore Gouvy (1819-1898)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Gershwin (1898-1937)
» Emmanuel Bondeville (1898-1987)
» Theodore Fontaine
» Josef Bayer (1852-1913)
» Jascha Horenstein (1898-1973)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: