Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bernard Haitink

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 0:41

C'est un chef qui fait toujours des choses très soignées d'après ce que j'ai pu entendre de lui. Il faut dire qu'il a souvent dirigé le Concertgebouw d'Amsterdam qui est un des plus beaux orchestres au monde. Cela aide.
Comme je ne le connais pas assez, j'aimerais que vous me disiez quels sont d'après vous ses plus grandes réussites, notamment en terme de symphonies. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 0:56

D'autres pourront t'aider mieux que moi, mais je suis satisfait par sa 7me de Bruckner. On m'a aussi dit qu'il avait enregistré de très belles versions de certaines de Mahler mais je n'ai pas écouté encore.

Sinon il a fait un ring pas cher (45 euros) qui me parait plutot bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17917
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 1:34

Ses Debussy sont merveilleux. sunny
Entre de nombreuses autres reussites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 9:42

arnaud bellemontagne a écrit:

Ses Debussy sont merveilleux. sunny

Je l'ai longtemps pensé. Depuis les relativement récents enregistrements d'Abbado, je suis moins enthousiaste quand je réécoute la mer d'Haïtink. Neutral
Il reste un chef que j'apprécie beaucoup. Pour répondre directement à aurele sur ses enregistrements de symphonies, j'aime beaucoup ses Brahms avec Boston (surtout la 2è)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 11:19

C'est un chef d'une grande probité, et qui a eu la chance de pouvoir diriger, très jeune, un orchestre de grande classe à Amsterdam. Son intégrale des symphonies de Mahler (la première) reste à mon avis une grande réussite, de même que celle des symphonies de Chostakovich, dans une optique "occidentale".
Il a également eu la chance de pouvoir enregistrer des concertos avec de grands artistes, qu'il a toujours servis sans vouloir prendre le dessus.
On a pu parfois lui reprocher un manque d'engagement, qui s'est estompé avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 11:22

Diablotin a écrit:

Il a également eu la chance de pouvoir enregistrer des
concertos avec de grands artistes, qu'il a toujours servis sans vouloir prendre le dessus.

J'aime beaucoup son Beethoven Piano Concerto 4 avec Arrau.

Diablotin a écrit:
Son intégrale des symphonies de Mahler (la première) reste à mon avis une grande réussite.

Son Mahler est romantique – trop romantique pour moi en fait. Son Symphonie 7 me plait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oleo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 12:51

j'ai son intégrale des symphonies de brahms que je trouve très bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 13:15

Sa discographie est tellement pléthorique ! Il a enregistré tout le grand répertoire symphonique et concertant, et plutôt deux fois qu'une. Je trouve sa direction très attentive à l'architecture, très probe et sans aucun excès dans l'épanchement lyrique. Sa dernière intégrale Beethoven montre combien sa direction a évolué et su intégrer les nouvelles connaissances musicologiques.

Il y a ses Mahler exceptionnels, Chostakovitch, Brahms (symphonies et concertos avec Arrau), Beethoven (l'intégrale avec le LSO), Debussy (Mer et Faune), Schumann (concerto pour violoncelle avec Schiff), Strauss (Symphonie alpestre). Et puis son Peter Grimes, son Ring et son Château de Barbe-Bleue. Et d'autres sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 14:28

Ce chef est l'un de mes favoris: les enregistrements que je connais sont tous d'un haut niveau, avec un grand soin des couleurs orchestrales et du détail, sans jamais oublier la grande forme, l'architecture générale.

De Bernard Haitink, j'aime particulièrement ses 4ème et 7ème de Mahler à Amsterdam, ainsi que les 8ème et 9ème de Bruckner, à Amsterdam toujours (années 80).
J'aime aussi beaucoup son intégrale Brahms avec le Concertgebouw, ainsi que le Château de Barbe-Bleue, avec Berlin il me semble.

Récemment, son dernier enregistrement de la Symphonie Alpestre en concert avec le LSO a été un choc, très représentatif de l'art de B.Haitink: vraiment très abouti, soigné, sans pour autant manquer de vie ou d'engagement, et avec en plus une excellente prise de son. Splendide! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 16:58

jpwol a écrit:

Récemment, son dernier enregistrement de la Symphonie Alpestre en concert avec le LSO a été un choc, très représentatif de l'art de B.Haitink: vraiment très abouti, soigné, sans pour autant manquer de vie ou d'engagement, et avec en plus une excellente prise de son. Splendide! sunny


Ah oui, je ne pensais plus à ça, mais sa symphonie alpestre (R.Strauss)est magnifique, avec un son très ample, vraiment impressionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 19:36

Glocktahr a écrit:
jpwol a écrit:

Récemment, son dernier enregistrement de la Symphonie Alpestre en concert avec le LSO a été un choc, très représentatif de l'art de B.Haitink: vraiment très abouti, soigné, sans pour autant manquer de vie ou d'engagement, et avec en plus une excellente prise de son. Splendide! sunny


Ah oui, je ne pensais plus à ça, mais sa symphonie alpestre (R.Strauss)est magnifique, avec un son très ample, vraiment impressionnant...

De laquelle parles-tu? Je parlais de celle avec le LSO, sortie tout récemment et que j'admire vraiment beaucoup, mais il existe un enregistement avec le Concertgebouw que je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 18 Avr 2010 - 22:49

jpwol a écrit:
De laquelle parles-tu? Je parlais de celle avec le LSO, sortie tout récemment et que j'admire vraiment beaucoup, mais il existe un enregistement avec le Concertgebouw que je ne connais pas.
Je parle aussi de celle du LSO. J'étais chez harmonia Mundi quand la vendeuse l'a mis en écoute, j'ai craqué dessus à la première minute. La vendeuse m'a dit qu'elle n'avait jamais pu l'écouter en entier tant les clients l'achètent à chaque fois qu'elle la met en route...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 8:50

J'ai l'intégrale de la musique orchestrale de Brahms, la 6ème et la 7ème de Mahler. En DVD, j'ai les deux premières de Mahler avec le Berliner. C'est lui qui dirigeait Pelleas quand c'est passé le mois dernier sur Arte. J'aime bien ce chef. J'ai l'impression qu'il dégage beaucoup d'humanité quand il dirige. Pour Mahler, je le mettrais bien sur mon podium avec Abbado et Boulez. Par contre, je préfère Celibidach dans Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 9:21

Je suis désolé de vous contredire mais je trouve Haitink souvent trop neutre dans le répertoire symphonique , à titre d'exemple son intégrale des symphonies de Brahms , ses Mahler..

Par contre,pour moi, c'est un bon chef d'opéra .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 9:33

Ne t'inquiète pas pour cela. L'interprétation d'un chef parle surtout à notre manière d'écouter une oeuvre. Tout dépend de nos envie quand on veut se passer quelque chose. Je comprends complétement ce que tu écris, j'éprouve la même chose avec beaucoup de choses dirigées par Bernstein ou Karajan) mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 10:37

Pour Mahler, j'ai un excellent souvenir de sa 10è (adagio) avec le Concertgebouw.

Sinon, son intégrale Chostakovitch est de très haute volée, tout comme ses Debussy, comme ça a été souligné plus haut. (dont son Pelléas avec Lapointe et Kozena)
Son Ring est également une excellente référence, bien qu'un chouilla sage quand même par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 11:23

Je vais redire la même chose.

Mahler, tous ses enregistrement sont très bons, rien à jeter, même si il n'est jamais mon préféré dans aucune symphonie.
Debussy, Brahms.....magnifique.
J'aime moins ses Bruckner.
Sinon pour Chosta c'est tout de même très inégal, mais ses 4e, 5e, 8e et 14e sont de grandes réussites.
En concert c'est quelque chose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 12:11

Je suis étonné en lisant ce fil, j'ai l'impression que la plupart du temps ici on dit plutôt des choses tièdes sur Haitink. Personnellement, la plupart de ses disques me paraissent froid (effectivement, exceptions pour le Ring et Chosta), ses Brahms, ses Mahler, etc.

En revanche, sur le vif ces dernières années, il a fait de très belles choses.

D'une manière général, c'est toujours très sûr, très probe, mais parfois un peu rigide, une sorte de Sawallisch, mais sans engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Nounou
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 13:32

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis étonné en lisant ce fil, j'ai l'impression que la plupart du temps ici on dit plutôt des choses tièdes sur Haitink. Personnellement, la plupart de ses disques me paraissent froid (effectivement, exceptions pour le Ring et Chosta), ses Brahms, ses Mahler, etc.

En revanche, sur le vif ces dernières années, il a fait de très belles choses.

D'une manière général, c'est toujours très sûr, très probe, mais parfois un peu rigide, une sorte de Sawallisch, mais sans engagement.

Haitink = probité
Haitink = effacement devant le compositeur

C'est souvent très beau, souvent frustrant ("lache toi bon sang").
Il bénéficie toujours d'orchestre somptueux, mais devrait les pousser un peu plus dans leur retranchement...

Parmi mes références : ses Mahler à Berlin, ses chosta, ses Richard Strauss, quelques Beethoven à Londres. Entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 19 Avr 2010 - 13:36

Nounou a écrit:
Haitink = effacement devant le compositeur
Des fois, c'est en deçà de ça, tout de même (Tannhäuser par exemple). Et j'ai entendu beaucoup d'interprétations peu "typées" qui poussaient à fond l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 0:33

J'arrive après la bataille, mais puisque David m'invite gentiment à dire du mal de Boring Bernard, je vais prendre le contre-pied et faire simplement preuve de bonne foi.
Si Haitink me fait presque immanquablement piquer du nez dans le répertoire classique et dans le premier romantisme, je suis obligé de reconnaître que c'est un chef de premier plan en ce qui concerne les compositeurs de la seconde moitié du XIXème et du début du XXème.
Il ne m'est pas forcément fondamental dans Bruckner et Mahler, mais j'apprécie toujours beaucoup certains de ses disques Strauss et Debussy.
Son anthologie Liszt a de beaux moments aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nounou
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 9:33

Nounou a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je suis étonné en lisant ce fil, j'ai l'impression que la plupart du temps ici on dit plutôt des choses tièdes sur Haitink. Personnellement, la plupart de ses disques me paraissent froid (effectivement, exceptions pour le Ring et Chosta), ses Brahms, ses Mahler, etc.

En revanche, sur le vif ces dernières années, il a fait de très belles choses.

D'une manière général, c'est toujours très sûr, très probe, mais parfois un peu rigide, une sorte de Sawallisch, mais sans engagement.

Haitink = probité
Haitink = effacement devant le compositeur

C'est souvent très beau, souvent frustrant ("lache toi bon sang").
Il bénéficie toujours d'orchestre somptueux, mais devrait les pousser un peu plus dans leur retranchement...

Parmi mes références : ses Mahler à Berlin, ses chosta, ses Richard Strauss, quelques Beethoven à Londres. Entre autres.

Et j'ai oublié sa 2ème 9ème de Bruckner avec Amsterdam. C'est en tout point magnifique, parfois un rien trop lisse (III), mais rien que pour la coda devastatrice de I, ses martellements uniques aux timbales, ça vaut le coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 28
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 13:52

Nounou a écrit:
Nounou a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je suis étonné en lisant ce fil, j'ai l'impression que la plupart du temps ici on dit plutôt des choses tièdes sur Haitink. Personnellement, la plupart de ses disques me paraissent froid (effectivement, exceptions pour le Ring et Chosta), ses Brahms, ses Mahler, etc.

En revanche, sur le vif ces dernières années, il a fait de très belles choses.

D'une manière général, c'est toujours très sûr, très probe, mais parfois un peu rigide, une sorte de Sawallisch, mais sans engagement.

Haitink = probité
Haitink = effacement devant le compositeur

C'est souvent très beau, souvent frustrant ("lache toi bon sang").
Il bénéficie toujours d'orchestre somptueux, mais devrait les pousser un peu plus dans leur retranchement...

Parmi mes références : ses Mahler à Berlin, ses chosta, ses Richard Strauss, quelques Beethoven à Londres. Entre autres.

Et j'ai oublié sa 2ème 9ème de Bruckner avec Amsterdam. C'est en tout point magnifique, parfois un rien trop lisse (III), mais rien que pour la coda devastatrice de I, ses martellements uniques aux timbales, ça vaut le coup !

thumleft Toutafé d'accord!

Cette coda est incroyable, je ne l'ai entendue comme ça nulle part ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 16:09

Haitink me paraît bien plus intéressant que Sawallisch, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 18:06

Rameau a écrit:
Haitink me paraît bien plus intéressant que Sawallisch, quand même...

Le Sawallisch des années 70 (dans ses symphonies de Schumann par exemple ) est fondamental . Et sa 6 ème symphonie de Bruckner chez Orfeo!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 19:23

marc.d a écrit:
Rameau a écrit:
Haitink me paraît bien plus intéressant que Sawallisch, quand même...

Le Sawallisch des années 70 (dans ses symphonies de Schumann par exemple ) est fondamental . Et sa 6 ème symphonie de Bruckner chez Orfeo!!!

Je suis du même avis. J'aime beaucoup son Tannhauser également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 21 Avr 2010 - 21:34

Rameau a écrit:
Haitink me paraît bien plus intéressant que Sawallisch, quand même...
A quel titre ? Tu as des exemples précis dans leur répertoire commun ? Dans Wagner, je ne suis vraiment pas d'accord par exemple.

Dans Strauss, je n'ai pas écouté l'Arabella de Haitink, mais je doute que ce soit de même trempe.

De toute façon, il y a peu de choses chez Sawallisch que je n'aime pas : une poignée de studios en boîte comme Capriccio, et son Hérold.

Il me semble y avoir beaucoup, sinon de déchet, je choses non fondamentales chez Haitink. Mais ce serait intéressant que tu détailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 25 Avr 2010 - 17:10

Quelques indispensables d'Haitink, à mon sens :

-Ses nocturnes de Debussy, avec le concertgebouw
-Mahler : sa 2e avec Berlin (personne ici ne pourra piquer du nez)
-Ses Brahms avec Amsterdam, y compris les concertos pour piano avec Arrau
-Ses Chosta chez Decca, notamment les 13e "Babi Yar" et 14e.
-Sa splendide Alpensinfonie avec le LSO (C'est le plus bel enregistrement de cet oeuvre qu'il m'ait été donné d'entendre...)

J'ai eu le malheur d'acheter ses 1ere et 6e de Mahler avec Chicago, en live, et là, c'est l'autre face d'un chef qui peut être routinier.
Cela m'a fait hésiter à acquérir au moins un volume de son intégrale Beethoven chez LSO. Qui peut m'en dire un mot ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 25 Avr 2010 - 18:42

milia a écrit:
Quelques indispensables d'Haitink, à mon sens :
-Ses nocturnes de Debussy, avec le concertgebouw
-Mahler : sa 2e avec Berlin (personne ici ne pourra piquer du nez)

Pour Debussy, il y a aussi La Mer et le Prélude.
Et pour Mahler, au moins sa 6e avec Berlin. Et sa 2e studio avec le Concertgebouw et Aafje Heynis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 45
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 26 Avr 2010 - 18:51

je me rapelle d'un enregistrement de la symphonie alpestre de richard strauss avec haitink et amsterdam vraiment exceptionnel!
son intégrale bruckner est vraiment un sommet que beaucoup de monde a tendance a sous estimer!
de toute façon le nom de haitink est étroitement lié au concertgebouw orchestre splendide s'il en est! il a été aidé par cette phalange remarquable mais même sans ça il est un des meilleurs chefs vivant de ce monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 26 Avr 2010 - 19:08

milia a écrit:
Quelques indispensables d'Haitink, à mon sens :

-Ses nocturnes de Debussy, avec le concertgebouw
-Mahler : sa 2e avec Berlin (personne ici ne pourra piquer du nez)
-Ses Brahms avec Amsterdam, y compris les concertos pour piano avec Arrau
-Ses Chosta chez Decca, notamment les 13e "Babi Yar" et 14e.
-Sa splendide Alpensinfonie avec le LSO (C'est le plus bel enregistrement de cet oeuvre qu'il m'ait été donné d'entendre...)

J'ai eu le malheur d'acheter ses 1ere et 6e de Mahler avec Chicago, en live, et là, c'est l'autre face d'un chef qui peut être routinier.
Cela m'a fait hésiter à acquérir au moins un volume de son intégrale Beethoven chez LSO. Qui peut m'en dire un mot ?


C'est amusant, les Brahms d'Haïtink à Amsterdam ont trés bonne réputation alors que je m'y ennuie sec. Ce Brahms sans un faux pli me parait trop prévisible et je lui préfère la poésie chambriste de son remake à Boston ou dans une optique très différente le tranchant d'un Dorati chez Mercury ou la lame de fond d'un Carlos Kleiber.

Sinon, j'aime aussi beaucoup l'intégrale Debussy avec Amsterdam (choisir le double CD de la version Duo préférable à l'édition tronquée en un CD sortie pour le 50 ème anniversaire de Philips) ainsi que les symphonies n°2, 6 et 7 de Mahler avec Berlin. En revanche dans Chosta, je trouve ses lectures trop occidentalisées et préfère la rudesse de Kondrachine chez Melodiya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOJITO67
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 51
Localisation : Mojito Land
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Dim 9 Mai 2010 - 21:34

Son intégrale des symphonies de Chosta est au sommet (des interprétation dirons-nous "occidentales)!
De plus d'exceptionnelles prises de son, et deux orchestre top niveau, le Concergebow et le LSO

Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 11:27

-


Dernière édition par Barbuz le Ven 7 Oct 2011 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 45
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 12:00

sans oublier ses bruckner avec le concertgebouw!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 12:02

-


Dernière édition par Barbuz le Ven 7 Oct 2011 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1034
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 12:27

Barbuz a écrit:
Je voudrais ajouter son enregistrement des poèmes symphoniques de Liszt, chez Philips, vraiment très bon.
Ca devait être une intégrale en deux doubles CD, mais seul le premier volume est sorti - me semble-t-il.

Non les deux volumes existent, il me semble : deux doubles en Philips duo. (Un coffret de cinq vinyles à l'époque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 12:38

-


Dernière édition par Barbuz le Ven 7 Oct 2011 - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 17:30

Ça vient de ressortir en coffret éco (il y a 4 cd).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 17:34

-


Dernière édition par Barbuz le Ven 7 Oct 2011 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 45
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Mer 12 Mai 2010 - 19:41

j'ai le souvenir d'une merveilleuse symphonie alpestre avec le concertgebow!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 20:28

Merci pour l'info de l'intégrale des poèmes symphoniques de Liszt par Haitink, car c'est la meilleure version intégrale que j'ai trouvé jusqu'à présent, à part une autre par Kurt Masur qui ne m'a pas passionné du tout.

Pour Haitink, les symphonies de Mahler dans son intégrale avec le Concertgebouw sont magnifiques, j'ai aussi la 2e avec Berlin, que je trouve moins intéressante. En revanche, il existe une très belle 3e avec Berlin en live du 15 décembre 1990, que je préfère à celle toujours live avec Berlin du 23 septembre 2004.

Pour la 7e symphonie, la version avec Berlin respecte plus la partition lors du mouvement final, mais n'atteint pas la même intensité qu'avec le Concertgebouw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 21:52

Chez Haitink, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une grande probité dans l'approche de la musique, ça a été dit. Et ça me semble d'une précision incroyable.
Mais il y a aussi le fait, je pense, qu'il arrive à trouver un son incroyable à tous les orchestres qui lui passent entre les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 22:08

Richard a écrit:
Chez Haitink, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une grande probité dans l'approche de la musique, ça a été dit. Et ça me semble d'une précision incroyable.
Mais il y a aussi le fait, je pense, qu'il arrive à trouver un son incroyable à tous les orchestres qui lui passent entre les mains...

J'ai entendu plusieurs fois Haitink diriger l'ONF en concert : c'est curieux mais avec lui l'orchestre joue beaucoup mieux, surtout les violons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 22:10

Utnapishtim a écrit:
Richard a écrit:
Chez Haitink, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une grande probité dans l'approche de la musique, ça a été dit. Et ça me semble d'une précision incroyable.
Mais il y a aussi le fait, je pense, qu'il arrive à trouver un son incroyable à tous les orchestres qui lui passent entre les mains...

J'ai entendu plusieurs fois Haitink diriger l'ONF en concert : c'est curieux mais avec lui l'orchestre joue beaucoup mieux, surtout les violons !

C'est peut être aussi le résultat d'un surplus de motivation de la part des instrumentistes.... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 22:42

C'est ça, les grands chefs. Vous leur filez un oeuf et ils vous en font un plat succulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 24 Mai 2010 - 23:09

Richard a écrit:
Utnapishtim a écrit:
Richard a écrit:
Chez Haitink, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une grande probité dans l'approche de la musique, ça a été dit. Et ça me semble d'une précision incroyable.
Mais il y a aussi le fait, je pense, qu'il arrive à trouver un son incroyable à tous les orchestres qui lui passent entre les mains...

J'ai entendu plusieurs fois Haitink diriger l'ONF en concert : c'est curieux mais avec lui l'orchestre joue beaucoup mieux, surtout les violons !

C'est peut être aussi le résultat d'un surplus de motivation de la part des instrumentistes.... Smile

Après la superbe 6e de Mahler donnée au TCE, un violoncelliste de l'orchestre m'a indiqué qu'il a joué pour rien ce soir là (il avait dépassé son temps de jeu en tant que soliste, ou un truc dans le genre) mais qu'il voulait absolument jouer sous la direction d'Haitink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 69
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 31 Mai 2010 - 13:29

C'est une référence dans Mahler et Chostakovitch.

J'ai deux souvenirs marquants le concernant :
Son Pelléas avec l'ONF et sa Xème de Chostakovitch avec les viennois.

Pourtant, quand on discute avec des mélomanes londoniens, son passage comme directeur musical à Covent Garden est critiqué - je ne sais pas si ce sont les critiques britanniques qui l'ont décrit comme "boring Bernard" - succédant à Solti, on pourrait comprendre pourquoi....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 31 Mai 2010 - 19:33

D'un pays à l'autre, nous n'avons peut-être pas la même perception de ce chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6866
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 31 Mai 2010 - 20:02

Haitink est capable du meilleur comme du "pire".
Chez Mozart, Beethoven et Mahler, il est passionnant. Chez Verdi et parfois chez Wagner, à côté de moments de grâce, il fait preuve d'impavidité avec des moments de torpeur assez pénibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bernard Haitink   Lun 31 Mai 2010 - 22:49

Disons qu'il faut relativiser le mot pire.
C'est quand même quelqu'un qui fait très rarement du médiocre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bernard Haitink   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernard Haitink
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bernard Haitink
» Bernard Haitink et CSO a Pleyel, sept 2009
» Chostakovitch - Symphonie n°10
» Wagner - Ring - Haitink
» Pleyel 18 Juin LSO Haitink Pires Purcell Mozart Schubert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: