Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mélomane, cet être si (a)sociable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 20 Avr 2010 - 23:13

La discussion dans le fil "présentation des membres" m'a donné l'idée d'en faire un fil, parce qu'il y a de jolies perles.

Si vous aussi, vous avez des anedoctes sur vos déconvenues avec votre entourage qui ne comprend pas comment on peut apprécier cette musique de bourge, alors ce fil est pour vous. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 20 Avr 2010 - 23:15

Franchement, je me demande si vous n'en rajoutez pas un peu... Ou alors, il faut croire qu'on ne vit pas sur la même planète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80639
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 20 Avr 2010 - 23:18

Elvira a écrit:

Si vous aussi, vous avez des anedoctes sur vos déconvenues avec votre entourage qui ne comprend pas comment on peut apprécier cette musique de bourge, alors ce fil est pour vous. Mr. Green

Ma moitié, pourtant chanteuse et mélomane, est toujours fatiguée par Schoenberg notamment, que je mette Pelléas, Moïse ou Von heute auf morgen... (ceci dit, pour les deux derniers, son sentiment est assez partagé hehe )
Comme quoi même avec des personnes "compatibles", c'est pas toujours évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 20 Avr 2010 - 23:37

Picrotal a écrit:
Franchement, je me demande si vous n'en rajoutez pas un peu... Ou alors, il faut croire qu'on ne vit pas sur la même planète...

Je le jure que non !

Citation :
Ma moitié, pourtant chanteuse et mélomane, est toujours fatiguée par Schoenberg notamment, que je mette Pelléas, Moïse ou Von heute auf morgen... (ceci dit, pour les deux derniers, son sentiment est assez partagé )
Comme quoi même avec des personnes "compatibles", c'est pas toujours évident.

A qui le dis-tu. hehe

Mes goûts ne font pas l'unanimité chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Play
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : var
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:00

la musique pour la plus part des gens c'est un vague mp3 pourri, d'une vague ritournelle tout aussi pourrite, couinée par le dernier trou du c... à la mode, mollement entendu au mieux sur un vulgaire pc faisant office de chaine hifi, voir sur quelque baladeur simplet aux multifonctions robotiques, voir robotesques, entre deux apero, ou dans des transports en communs, pollué par les conversation stupides de crétins à la mode aux portables flambant et boutoneux (les portables pas les crétins...quoi que si en fait souvent les deux).
Alors bon.
Ecouter de la zik classique gravé sur des cd originaux (des quoi ? huhuhhuh le ringard) voir de vinyles (heyyyy ? des ???) sur une chaine hifi dans un salon, en ne faisant que ça (ou éventuellement en tapotant placidement un message sur quelque forum de qualité comme celui ci hehe ) y a pas mieux pour passer pour un vieux schnok pédant...
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:01

A part ça, vous n'en rajoutez pas... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82068
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:07

ns oci oné kultivez !!!!!!!!!!!!!

vs aller arretez 2 rakonté n1port kwa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! b1 di Picro lolol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:08

Oh bon d'accord, si c'est pour me faire passer pour un con sous prétexte que je me permets d'émettre un autre son de cloche, je laisse pisser... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:09

mon entourage est totalement indifférent à la musique alors ils ne me prennent ni pour un bourge, ni pour un fou : c'est juste qu'ils n'en ont rien à faire !
Pour ceux qui me demandent ce que j'écoute comme style de musique, je leur dis que j'écoute du rap, pour couper court à la conversation.
J'ai arrêté de critiquer les goûts des autres... ça ne peut faire que du mal... De la même façon, je n'ai pas envie d'entendre les autres se moquer de mes goûts.
C'est justement l'avantage de ce forum : pouvoir parler plus facilement de ce que l'on aime, avec d'autres amateurs éclairés.


Dernière édition par Olivier le Mer 21 Avr 2010 - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82068
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 0:10

@ Picrotal :

Ce n'était absolument pas toi qui étais visé, c'était pour prolonger la caricature de Play. Smile

Tu n'as pas tout à fait perdu ta susceptibilité légendaire. Very Happy


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 21 Avr 2010 - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 1:50

Moi je suis passé aux yeux de mon entourage de l'incompréhension gothique ("c'est quoi cette musique braillarde, satanique" - métal - ) à l'incompréhension élitiste (je n'aime pas cette classification mais il faut s'y faire)...

Il n'y a que ma sœur qui comprenne plus ou moins (mais elle a une culture musicale elle-aussi).

Le seul regret de ma mère et de mes amis, c'est qu'avant, les chansons étaient en anglais, c'était mode et utile.
Maintenant, c'est en allemand, italien ou français, c'est vieux, usé et fatigué!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 9:06

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'était absolument pas toi qui étais visé, c'était pour prolonger la caricature de Play. Smile

Mais ce n'était pas une caricature Neutral
C'est bien là tout le drame. Par contre ce n'est pas qu'une question de milieu social ... Des bourges sans aucune culture, il y en a des tonnes (en gros on peut faire la différence entre vieille bourgeoisie et arrivistes).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
le rappeur fou
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 9:19

YO !
Mon name c’est René et il est chantmé

J ‘ai 64 ans, le rap c mon pass temps

Mes enfants me comprennent pas me prenant pour 1 callerat

Pourtant c des blaireaux des ignares des clandaux

Y zécoutes des mecs en perruques bien que moi jles éduque

Jleur apprend a tourner sur la tete mais eux y sla pete

Ouaich ouaich ouaich le classik c la dèche

Y collectionnent des milliers de CD et zen connnaisse meme pa la moitié

Y zecoute des man vocalisant mais au débit trop lent

Y perdent leur temps en médiathèque brulons les médiatheques

Voilà quoi jme sens incompris pour ça que chui aigri

Enfin jme sens tout nu sur ce forum qui pue.

YO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80639
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 11:25

Oui enfin le comique de répétition, pas trop... si on pouvait éviter de flooder à tout va...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 11:33

Xavier a écrit:
Oui enfin le comique de répétition, pas trop... si on pouvait éviter de flooder à tout va...

Heureusement que je suis pas admin, j'aurais cliqué il y a déjà longtemps sinon hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:00

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Oui enfin le comique de répétition, pas trop... si on pouvait éviter de flooder à tout va...

Heureusement que je suis pas admin, j'aurais cliqué il y a déjà longtemps sinon hehe

Sauf qu'au moins, le texte est drôle. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:08

J'vous jure que c'est pas moi ! calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambert
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:13

J'ai quand même l'impression que plus je m'initie à Scelsi, Berg, Boulez, Braxton et consorts plus je m'isole de mon entourage... heureusement il reste ce forum coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:16

Wolferl a écrit:
J'vous jure que c'est pas moi ! calimero

Qui se sent morveux, se mouche.

Citation :
J'ai quand même l'impression que plus je m'initie à Scelsi, Berg, Boulez, Braxton et consorts plus je m'isole de mon entourage... heureusement il reste ce forum
En même temps... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:23

Tu sais ce qu'il te dit le morveux ? fleurs


Sinon, pour revenir au sujet, au lycée ça me collait tellement à la peau que certains élèves voire profs me surnommaient "Mozart". Ce qui m'exaspérait copieusement, bien sûr.
Un jour, une prof arrive et me demande gentiment "Alors, comment va Mozart ?" - "Bah... il est mort." Elle est repartie en tirant la tronche et ne m'a plus jamais appelé comme ça. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:38

Moi au collège on m'appelait Bernard Pivot parce que j'avais des lunettes et que j'aimais lire calimero

Deux anecdotes amères sur l'incompréhension de l'entourage. C'est bon de pouvoir en parler Sad Mr.Red
A une époque où j'étudiais des partitions de big-band et passais du temps à recopier les sections de saxes, on me regarde comme le dernier des tarés et on me dit : "mais pourquoi tu te prends la tête avec ces p'tits détails, ces conneries ? On n'entend pas la différence, d'toutes façons".
Puis, devant mon meuble à CD pourtant assez éclectique : "Mais faut vraiment qu't'arrêtes d'écouter tous ces vieux trucs. C'est bon, c'est fini tout ça ! Faut qu't'écoutes la musique de maintenant, l'électro, tout ça, ça c'est actuel, c'est créatif !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 12:44

Wolferl a écrit:
Tu sais ce qu'il te dit le morveux ? fleurs


Sinon, pour revenir au sujet, au lycée ça me collait tellement à la peau que certains élèves voire profs me surnommaient "Mozart". Ce qui m'exaspérait copieusement, bien sûr.
Un jour, une prof arrive et me demande gentiment "Alors, comment va Mozart ?" - "Bah... il est mort." Elle est repartie en tirant la tronche et ne m'a plus jamais appelé comme ça. Mr. Green


pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwi
χλωροειδές κακόν
avatar

Nombre de messages : 1967
Age : 17
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 13:53

Les années collège/lycée ont été difficiles. Comme j'étais le petit clown de la classe, personne n'a jamais vraiment osé faire de critiques ouvertes, mais je sais que ma réputation a pris un sale coup le jour où la prof de français a sorti de mon sac à dos le "François 1er" d'André Castelot en s'exclamant "Ooooh mais c'est formidable, tu aimes vraiment l'Histoire". Ce jour-là mes camarades apprirent que je savais lire ... pale

Après le bac par contre, beaucoup mieux. Tous mes camarades étaient plus ou moins mélomanes, et si certains n'étaient absolument pas versés dans la musique classique, tout le monde était à peu près curieux et personne n'émettait de jugements de valeur lapidaires sur les goûts des autres ... Une camarade de classe passionnée de bel canto a même réussi l'exploit de faire écouter à la classe 5 versions différentes du Trouvère (en deux mois), et que je sache personne ne l'a lapidée hehe. (j'ai même réussi à convertir un mec de l'Opus Dei à Chick Corea ... c'est dire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 13:56

Kiwi a écrit:
Les années collège/lycée ont été difficiles. Comme j'étais le petit clown de la classe, personne n'a jamais vraiment osé faire de critiques ouvertes, mais je sais que ma réputation a pris un sale coup le jour où la prof de français a sorti de mon sac à dos le "François 1er" d'André Castelot en s'exclamant "Ooooh mais c'est formidable, tu aimes vraiment l'Histoire". Ce jour-là mes camarades apprirent que je savais lire ... pale

Après le bac par contre, beaucoup mieux. Tous mes camarades étaient plus ou moins mélomanes, et si certains n'étaient absolument pas versés dans la musique classique, tout le monde était à peu près curieux et personne n'émettait de jugements de valeur lapidaires sur les goûts des autres ... Une camarade de classe passionnée de bel canto a même réussi l'exploit de faire écouter à la classe 5 versions différentes du Trouvère (en deux mois), et que je sache personne ne l'a lapidée hehe. (j'ai même réussi à convertir un mec de l'Opus Dei à Chick Corea ... c'est dire)

5 versions du Trouvère ? Hum ... je vote David ou Elvira Smile (sont irrécupérables tout les 2)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7059
Age : 33
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 13:57

Kiwi a écrit:
(j'ai même réussi à convertir un mec de l'Opus Dei à Chick Corea ... c'est dire)
hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 13:59

Cololi a écrit:
Kiwi a écrit:
Les années collège/lycée ont été difficiles. Comme j'étais le petit clown de la classe, personne n'a jamais vraiment osé faire de critiques ouvertes, mais je sais que ma réputation a pris un sale coup le jour où la prof de français a sorti de mon sac à dos le "François 1er" d'André Castelot en s'exclamant "Ooooh mais c'est formidable, tu aimes vraiment l'Histoire". Ce jour-là mes camarades apprirent que je savais lire ... pale

Après le bac par contre, beaucoup mieux. Tous mes camarades étaient plus ou moins mélomanes, et si certains n'étaient absolument pas versés dans la musique classique, tout le monde était à peu près curieux et personne n'émettait de jugements de valeur lapidaires sur les goûts des autres ... Une camarade de classe passionnée de bel canto a même réussi l'exploit de faire écouter à la classe 5 versions différentes du Trouvère (en deux mois), et que je sache personne ne l'a lapidée hehe. (j'ai même réussi à convertir un mec de l'Opus Dei à Chick Corea ... c'est dire)

5 versions du Trouvère ? Hum ... je vote David ou Elvira Smile (sont irrécupérables tout les 2)

Dire que j'ai failli écrire "je plaide non coupable". Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16431
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 14:37

Moi c'est encore plus simple: je me surcontrefout de ce qu'autrui ou de ce que mon entourage peut penser de moi et ce dans tous les domaines. siffle


"Il m'est odieux de suivre autant que de guider" Nietzsche


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 21 Avr 2010 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 14:46

arnaud bellemontagne a écrit:
Moi c'est encore plus simple: je me surcontrefout de ce qu'autrui ou de ce que mon entourage peut penser de moi et ce dans tous les domaines. siffle


"Il m'est odieux de suivre autant que de guider" Nietszche

Pourtant tu guides les brebis égarées en terre viennoise fleurs

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16431
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 15:17

Bien vu Mr. Green
C'est vrai que je fais un peu de prosélytisme (mais soft), cela dit, le but ne reside pas dans une quelconque genuflexion devant Schoenberg à la façon d'un Leibowitz (je ne le fais pas moi même d'ailleurs... hehe ), mais plutôt l'occasion de decouvertes et d' echanges (les critiques que l'on adresse aux Viennois m'apprennent bcp). Very Happy


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 21 Avr 2010 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 15:18

pour ma part, j'essaie au maximum de ne pas "imposer" mes goûts aux autres et je leur parle le moins possible de musique. Mais j'avoue que j'ai parfois du mal à contenir mon enthousiasme débordant... Ici, nous avons la chance d'être sensibles à la musique classique alors nous pouvons en parler plutôt librement; mais je suis tellement gêné quand on me parle avec enthousiasme de quelque chose qui m'indiffère que je préfère ne pas faire subir la même gêne à autrui.


Dernière édition par Olivier le Mer 21 Avr 2010 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 15:25

Bon je vais te donner qq conseils de coms :

Bon déjà évite les photos :



Parce que là tu vois Arnold il fait franchement peur

Et là ... on dirait carrément une photo dans les dossiers de police :



Pas gagné de gagner des sympathisants quoi

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16431
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 15:33

Le legendaire portrait par Man Ray(photo 2) cool-blue
Toute l'inquietude du XXème siecle dont Schoenberg est porteur, est resumé dans ce regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 22:10

Un de mes premiers achats : Le Ring. J'arrive toute contente à la maison. "papa, maman ! J'ai le Ring !"
"C'est bien !"
"Et en plus, ça dure 15h !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 22:14

arnaud bellemontagne a écrit:
Le legendaire portrait par Man Ray(photo 2) cool-blue
Toute l'inquietude du XXème siecle dont Schoenberg est porteur, est resumé dans ce regard.

lol Il y a de ça oui. Mais c'est terrifiant !

Frère Elustaphe a écrit:
Un de mes premiers achats : Le Ring. J'arrive toute contente à la maison. "papa, maman ! J'ai le Ring !"
"C'est bien !"
"Et en plus, ça dure 15h !"

Sacrée Elu

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Play
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : var
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mer 21 Avr 2010 - 23:17

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'était absolument pas toi qui étais visé, c'était pour prolonger la caricature de Play. Smile

Cololi a écrit:

Mais ce n'était pas une caricature Neutral

DavidLeMarrec :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 9:37

C'est sûr que quand des amis non mélomanes farfouillent dans des CDs et qu'ils voient des pochettes comme ça, ça n'arrange pas les choses !
C'est tout noir, y'a marqué "testament" et on voit un vieux type avec des grosses lunettes et une cane. Bonjour l'image du mélomane

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambert
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 10:37

Effectivement là un effort de communication semble nécessaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16431
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 10:44

pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82068
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 11:06

Ah, ça ressemble à ça les anges de Himmlische Leben ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 11:26

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80639
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 13:02

C'est la soprano du final? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambert
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Jeu 22 Avr 2010 - 16:50

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, ça ressemble à ça les anges de Himmlische Leben ? Confused
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SatiesFaction
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 23 Avr 2010 - 12:12

En ce qui me concerne, je n'ai jamais de réflexion désagréable quand je passe un petit Prélude à l'Après-Midi d'un Faune, ou une petite Etude d'après Paganini, c'est plutôt ma pratique de la musique (2-3 heures tous les soirs de composition et/ou MAO) qui étonne. Pourquoi se créer un 2ème boulot quand on a déjà travaillé toute la journée ? On comprend dans une certaine mesure ma passion, mais je dois paraître un peu dérangé tout de même, à passer tout ce temps au piano ou à bidouiller des logiciels bizarres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.satiesfaction.net
Sarastro1985
Néophyte


Nombre de messages : 15
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Lun 24 Mai 2010 - 23:54

Pour ma part, je ne parle de mon interêt pour la musique classique / l'opéra qu'avec une petite poignée de personnes (quelques amis amateurs de musique, famille très proche). Je n'en parle pratiquement pas avec mes collègues (qui se moquent d'un autre collègue qui parle régulièrement de la chorale à laquelle il participe), ainsi qu'aux membres de ma familles / amis que je ne connais pas assez.
J'ai aussi été confronté à une cousine qui s'interressait surtout à l'opéra "parce que ca fait bien socialement" : ca aussi j'évite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82068
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 0:07

Sarastro1985 a écrit:
"parce que ca fait bien socialement"
Ca c'est un truc qui m'intrigue beaucoup, j'en ai souvent entendu parler, mais je n'en ai jamais vu. Sans doute que ça existe plus à Paris qu'en province, mais je guette toujours. Ca se manifeste comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6936
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 0:16

moi aussi j'évite de parler musique ! Pourtant je suis loin d'être asocial... ("asociable" n'existe pas pour info)
Mais ma famille n'aime pas la musique et aime encore moins savoir que j'aime ça. Ma copine est plus Lady Gaga que Debussy et mes collègues n'aiment la musique que quand elle leur permet de parler du physique de tel ou tel candidat de la nouvelle star Laughing
Enfin je chante dans un groupe de rock mais les autres membres du groupe sont tous des fans exclusifs de métal Confused
Non pour moi c'est un truc très personnel la musique... Sauf que je me défoule de temps en temps avec mon groupe... ou sur la plage avec ma guitare et mon pack de bières.
Maintenant, j'ai juste envie de jouer de la musique classique avec d'autres mais je m'aperçois que ce forum n'est pas le meilleur moyen de répéter souvent dans la même pièce que mes interlocuteurs !
Du coup, j'ai trouvé un tout nouveau petit orchestre baroque sur Le Havre (même si je n'écoute pas beaucoup de baroque en ce moment Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 12:49

Citation :
("asociable" n'existe pas pour info)

Sociable, si, et que je sache, les néologismes ne sont pas interdits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18943
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 13:59

ça se passe à peu près bien avec mon entourage, même si on a pas vraiment tous les mêmes centres d'intérêt!
Ils me prennent pour un fou quand je leur dis que je vais faire la queue pour avoir une place pas cher dès 5 heures du matin, ou quand je leur dis que je vais attendre 4 heures devant Bastille pour une place debout, mais sinon ça va! J'ai même réussi à en emmener certains voir quelques petites choses.

Après, c'est sûr que quand ils voient le meuble à CD, ils ont un peu peur... mais bon, ils ont tous leur petite faiblesse aussi : BD, musique, vélo, ... donc bon, chacun sa folie!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3574
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 14:05

Olivier a écrit:

Du coup, j'ai trouvé un tout nouveau petit orchestre baroque sur Le Havre (même si je n'écoute pas beaucoup de baroque en ce moment Laughing)

C'est bien ça ! thumleft
Moi, c'est un de mes grand regret de ne pouvoir jouer avec quelques autres musiciens passionnés en amateurs. Faut dire que le piano c'est compliqué pour ça, et que tout de suite, il faut avoir un niveau très solide pour jouer de la musique de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28978
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Mar 25 Mai 2010 - 14:09

Polyeucte a écrit:
ça se passe à peu près bien avec mon entourage, même si on a pas vraiment tous les mêmes centres d'intérêt!
Ils me prennent pour un fou quand je leur dis que je vais faire la queue pour avoir une place pas cher dès 5 heures du matin, ou quand je leur dis que je vais attendre 4 heures devant Bastille pour une place debout, mais sinon ça va! J'ai même réussi à en emmener certains voir quelques petites choses.

Après, c'est sûr que quand ils voient le meuble à CD, ils ont un peu peur... mais bon, ils ont tous leur petite faiblesse aussi : BD, musique, vélo, ... donc bon, chacun sa folie!

Tu crois pas que c'est le mauvais gout qui leur fait peur ? fleurs

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mélomane, cet être si (a)sociable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mélomane, cet être si (a)sociable
» Guide du mélomane averti de Jean-Bernard Piat
» Mélomane et musicien
» Rameau - Oeuvres pour clavier
» Lectures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: