Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mélomane, cet être si (a)sociable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 19:36

étant cadre dans une grande entreprise, je confirme que je ne fréquente ce forum que pour me donner l'impression que je suis cultivé !
Idem pour l'opéra qui me permet aussi de tester l'impact visuel de mes derniers costumes sur la gent féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 19:41

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 692
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 19:58

Je n'ai jamais dit que tous les cadres, etc. DLM s'interrogeait sur les gens qui vont à l'opéra parce que ça fait bien et, connaissant des exemples dans la vie réelle, j'en ai parlé. En parlant de "nombreux" cadres, j'ai sans doute extrapolé, en réalité, je n'ai aucune idée du nombre de gens qui vont à l'opéra pour se montrer et en parler. Au demeurant, les motivations peuvent se cumuler : il y a sans doute des gens qui aiment ça un minimum et qui se convainquent d'y aller parce que ça leur permet, en plus, de se mettre en valeur en société (parce qu'ils ont fait quelque chose plutôt que de rester chez eux. Tout de même, ne me dis pas que tu ne vois pas que les gens se mettent en valeur en racontant leurs sorties ou leurs voyages ; ça ne veut pas dire qu'ils ne sont sortis ou partis spécifiquement pour ça ou qu'ils n'ont pas passé un bon moment). Il est aussi certain, que, pour d'autres, l'aspect social est sans importance, soit parce qu'ils s'en moquent, soit parce que ça ne les met pas en valeur dans leur milieu. Je ne prétends pas faire de la sociologie des CSP+, juste exposer un phénomène que j'ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 20:00

oui mais tu m'as vexé quand même Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 20:39

Stolzing a écrit:
Tout de même, ne me dis pas que tu ne vois pas que les gens se mettent en valeur en racontant leurs sorties ou leurs voyages ; ça ne veut pas dire qu'ils ne sont sortis ou partis spécifiquement pour ça ou qu'ils n'ont pas passé un bon moment.
Bien sûr, mais ça n'a rien à voir avec les cadres ; ici aussi, il y ceux qui aiment bien dire quel disque ils ont écouté, quel morceau ils ont joué, quelle diva ils ont entendu sur scène ou au disque ... C'est dans la nature humaine et pas forcément pour se faire valoir. Ça doit s'appeler "partager".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:00

A titre personnel je dois dire que je ne vis pas dans le milieu pour épater la galerie avec le classique : la famille s'en fiche totalement ... au boulot ... ça se passe de commentaires Mr.Red ... et je n'ai jamais eu d'amis qui aiment ça ... donc au moins c'est vite réglé Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:19

Tu es cadre Cololi? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82667
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:21

Mais enfin... confused

Stolzing répondait juste à ma question sur à quoi ressemblait le public "d'apparat", il n'a jamais dit que les cadres étaient tous des décérébrés avides d'argent et de pouvoir, il a même parlé avec beaucoup de tendresse du phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:25

ysov a écrit:
Tu es cadre Cololi? hehe

Euuh ... petit cadre Smile

DavidLeMarrec a écrit:
Mais enfin... confused

Stolzing répondait juste à ma question sur à quoi ressemblait le public "d'apparat", il n'a jamais dit que les cadres étaient tous des décérébrés avides d'argent et de pouvoir, il a même parlé avec beaucoup de tendresse du phénomène.

Oui oui ça me semblait sans confusion possible pourtant.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:27

Cela va de soi. Il y a des cadres superficiels à mort, comme il en y a qui aiment sincèrement, mais que mentalement, ils ne peuvent approfondir, car leur emploi du temps moyen ne leur permettent pas,
autrement et se disent qu'à leur retraite, ils pourront s'affiner comme ils le souhaitent et enfin, d'autres qui approfondissent durant leur vie active de cadre. C'est relatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:29

Cololi a écrit:
ysov a écrit:
Tu es cadre Cololi? hehe

Euuh ... petit cadre Smile
tutut tutut

La hiérarchie est : esclave, grouillot, super-grouillot, chef, big chef, le Soleil ou Dieu c'est selon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 1 Mai 2011 - 21:32

DavidLeMarrec a écrit:
Mais enfin... confused

Stolzing répondait juste à ma question sur à quoi ressemblait le public "d'apparat", il n'a jamais dit que les cadres étaient tous des décérébrés avides d'argent et de pouvoir, il a même parlé avec beaucoup de tendresse du phénomène.

rassure-toi je blaguais moi-même en jouant le faux vexé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: DEBATS -> MDR pour le fun   Ven 10 Fév 2012 - 15:08

Je suis régulièrement confronté à des proches qui me certifient ne pas aimer la musique classique. Je n'est rien contre, mais ce sont souvent les points de leur argumentation qui me font rire. Tout particulièrement lorsqu'il s'agit de comparer certains artistes.

Je voudrait savoir si ca vous ai déja arrivé et surtout si vos aviez quelques anecdotes amusantes a partager.


Pour ma part en voice quelques exemples : "Et qui a vendu le plus de disques, Bach ou Elvis?.. Alors tu vois!"

"Oui mais Madona elle a évoluée avec la mode. Alors que Tchaikovsky est résté clasique"

"J'aime pas Wagner parce que Hitler l'aimait aussi"

"Quand j'écoute ca, j'ai l'impression d'être chez le dentiste"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:14

flo8678 a écrit:
"Oui mais Madona elle a évoluée avec la mode. Alors que Tchaikovsky est résté clasique"
I love you
Citation :
"Quand j'écoute ca, j'ai l'impression d'être chez le dentiste"
Ah oui, tiens, l'autre jour j'ai eu Daphnis et Chloé dans la salle d'attente ! Very Happy

-----
Un grand classique auquel j'ai droit assez régulièrement : "la musique faut que ça groove, sinon franchement, quel intérêt ?"
(si quelqu'un a une réponse toute faite, une ou deux phrases que je pourrais m'écrire sur un post-it, je prends.)

Une qui m'énerve particulièrement : "la musique c'est fait pour communiquer, si on ne ressent rien c'est juste de la musique pour musiciens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:20

"Mon radio-réveil est bloqué, je capte que France Musique ; c'est horrible, je suis réveillé par du Debussy".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:25

jerome a écrit:
Un grand classique auquel j'ai droit assez régulièrement : "la musique faut que ça groove, sinon franchement, quel intérêt ?"

Ah ça, je l'ai entendu de la bouche de Black Metaleux avertis, c'était grandiose. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:26

Surtout pour ce que ça groove, le black metal... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:26

Sur une œuvre pour Percussions de Xenakis : "C'est tout simple et bidon, y se passe rien, faut écouter chose plus élaborées" Faisant bien sûr référence à la playlist dance-groove. J'avoue avoir buggué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16727
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:27

@Ophanin et @Jerome:

Le groove du Black-Metal... afro


C'est vrai que c'est sidéral comme reflexion. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:31

Y avait déjà un sujet là-dessus mais je ne le retrouve pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:32

[Message sérieux autocensuré]


Dernière édition par Golisande le Ven 10 Fév 2012 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:35

Golisande a écrit:
Et quand on voit par exemple qu'une maison de disque propose une collection intitulée "J'aime pas le classique, mais ça j'aime bien", on s'aperçoit que même sous couvert de vouloir faire aimer "le classique" aux gens on trouve le moyen de les conforter là-dedans.

Le plus drôle étant le 2è: "je n'aime toujours pas le classique, mais ça j'aime bien", montrant bien que le but n'est pas de faire aimer, mais juste de vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1183
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:37

Y'a une pub que j'ai trouvée détestable récemment (pourtant j'écoute bcp de rock), c'est pour une voiture, où l'on voit un orchestre jouer, mais en fond sonore c'est du Marylin Manson. Le principe peut être rigolo, mais avec le slogan qui vient ensuite: "Changez d'époque"... grrr rambo


watch?v=3TUiPS04m2U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:38

Xavier a écrit:
Y avait déjà un sujet là-dessus mais je ne le retrouve pas...

C'est là : http://classik.forumactif.com/t4232-le-melomane-cet-etre-si-asociable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:41

Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
Et quand on voit par exemple qu'une maison de disque propose une collection intitulée "J'aime pas le classique, mais ça j'aime bien", on s'aperçoit que même sous couvert de vouloir faire aimer "le classique" aux gens on trouve le moyen de les conforter là-dedans.

Le plus drôle étant le 2è: "je n'aime toujours pas le classique, mais ça j'aime bien", montrant bien que le but n'est pas de faire aimer, mais juste de vendre.

Ah oui c'est vrai, je l'avais oublié celui-là... shaking Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:43

Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
Et quand on voit par exemple qu'une maison de disque propose une collection intitulée "J'aime pas le classique, mais ça j'aime bien", on s'aperçoit que même sous couvert de vouloir faire aimer "le classique" aux gens on trouve le moyen de les conforter là-dedans.

Le plus drôle étant le 2è: "je n'aime toujours pas le classique, mais ça j'aime bien", montrant bien que le but n'est pas de faire aimer, mais juste de vendre.

Tellement vrai hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 15:46

Resigned a écrit:
Y'a une pub que j'ai trouvée détestable récemment (pourtant j'écoute bcp de rock), c'est pour une voiture, où l'on voit un orchestre jouer, mais en fond sonore c'est du Marylin Manson. Le principe peut être rigolo, mais avec le slogan qui vient ensuite: "Changez d'époque"... grrr rambo


watch?v=3TUiPS04m2U

Ce genre de choses me rendait fou quand j'étais plus jeune, maintenant ça ne fait plus que m'agacer, mais ça fait plaisir de voir qu'il y a des gens qui le remarquent et que ça énerve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:05

Golisande a écrit:
Ouai, ça s'appelle des préjugés tout ça.
Et quand on voit par exemple qu'une maison de disque propose une collection intitulée "J'aime pas le classique, mais ça j'aime bien", on s'aperçoit que même sous couvert de vouloir faire aimer "le classique" aux gens on trouve le moyen de les conforter là-dedans.
Du coup, face à cette agression molle et généralisée se forme automatiquement un commando (beaucoup plus restreint mais d'autant plus extrémiste) d'intégristes de la musique classique, dont certains sévissent sur ce forum - et je ne parle pas de Cololi...

Mais comme ça fonctionne comme ça pour tout, il n'y a pas de raison qu'on y échappe Confused ; en revanche, bien que faute de temps je ne participe pas tellement au débat, je trouve très utile d'insister et d'argumenter : même si on a l'impression de faire du surplace, je suis persuadé que ça fait avancer les choses (très lentement et laborieusement, certes, le principal problème étant qu'il faudrait sans cesse faire gaffe aux mots qu'on emploie, et creuser toujours plus profondément son argumentation jusqu'à toucher à des questions philosophiques, anthropologiques, culturelles que je ne prétends pas maîtriser...).

Et voilà, je t'ai plombé ton topic... Embarassed



Effectivement. Le but était juste d'en rire. Une citation -> un rire, dynamique quoi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:10

Je dois avoir l'esprit chagrin, mais en fait je ne trouve pas ça drôle du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:16

je peux comprendre mais va pas te faire de mal, change de discution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:18

J'aime bien ce fil, très drôle.

Enfin... What the fuck ?!? sauf ça :
DavidLeMarrec a écrit:
Trouve-toi une soprane, normalement la taille du cerveau interdit d'aller chercher des choses trop complexes.
carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:30

D'accord : je vais donc essayer d'aller rire ailleurs. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 16:58

Pourquoi t'as supprimé ton message c'était censé ce que tu dis. En fait le sujet que j'avais créé a été rallié a celui-ci par les admins... c'est dommage par-ce qu'au final il n'avait pas forcement la même vocation.



Dernière édition par flo8678 le Ven 10 Fév 2012 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81003
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 17:01

Ben si on laisse des doublons, après on ne s'y retrouve plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4036
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 17:37

Resigned a écrit:
Y'a une pub que j'ai trouvée détestable récemment (pourtant j'écoute bcp de rock), c'est pour une voiture, où l'on voit un orchestre jouer, mais en fond sonore c'est du Marylin Manson. Le principe peut être rigolo, mais avec le slogan qui vient ensuite: "Changez d'époque"... grrr rambo


watch?v=3TUiPS04m2U

hehe
Le meilleur étant encore étant encore l'un des top comments, que je reproduis ici avec l'aimable et supposé accord de son auteur Mr.Red :

Un Youtuber a écrit:
Pour ceux qui n'aiment pas cette pub, sachez que je respecte votre avis. Vous n'aimez pas, vous n'aimez pas. Seulement, ce que je ne veux pas, c'est qu'on dise "c'est de la musique de merde". Parce que ce n'est pas vrai.
Marilyn Manson est un véritable artiste, qu'on le veuille ou non il a vendu plusieurs dizaines de millions de disques dans le monde. Par contre, certains ici font partis de ceux qui se sentent super bien intégrer dans la société actuelle, qui sont super instruits... Ceux-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 18:55

J'en ai une mignone de ma fille (2 ans 1/2) : " Tu peux mettre le loup tragique?" --> elle parlait de Pierre et le Loup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Ven 10 Fév 2012 - 18:56

Excellent pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 0:12

Siegmund a écrit:
"Mon radio-réveil est bloqué, je capte que France Musique ; c'est horrible, je suis réveillé par du Debussy".

et ça arrive bien plus souvent que l'on le croit.

"Au Secours ! Je me noie !" (c.f. La Mer)

Perso, comme pour certain(es) ayant fait part de leurs anecdotes - au tout début de ce fil -, au collège l'on n'arrêtait pas de m’appeler Mozart parce que j'écrivais sur des portées des mélodies qui me venaient dans ma tête sans avoir un piano à côté. Donc, il y avait différent cas de figure :

Figure 1) à la coure de récréation ou Préau pour les intimes => Tu viens jouer à un, deux, trois... Soleil !? - Merde... j'aurais dû écrire un la double dièse.
Figure 2) dans la salle de cours, donc y a le prof qui cause en plus => Anton ! Qu'est ce que tu fais ?! - Je compose m'sieur. - Àh, je vois, tu connais Mozart ? - J'préfères Scriabine m'sieur... - Scriaeuh ??? - SCRIABINE ! - (un élève chintok qui savait ce dont il parlait puisque toute sa famille en mangeait durant la famine de 1952) Scarabée !
Figure 3) Dans les couloirs, les partoches à la main => C'est toi qui a fait les portée ? (un élève intello'--') - Non, c'est ma règle. (j'avais 11 ans à cette époque, j'en étais très fier de ma réplique).
Figure 4) À la gymnastique => Le prof de sport de mes *** : Va't'en dans les vestiaires, tu retardes tout le monde ! - Youpi, enfin des choses sérieuses ! (Mouaih, enfin, ce n'est pas le plus fameux, à moins que je vous parle de la fois où j'ai massacré un camarade véreux avec ma canne de Hockey juste parce qu'il n'arrêtait pas de me dire qu'André Rieux c'est le plus grand violoniste du monde ! Résultat : 2 heures de colle X/).

Bref, même de nos jours, je suis un cas psychiatrique ! Au gymnase, toute ma classe m'appelle "Igor" (à cause de Facebook), mais il y en a qu'un seul qui a pigé la subtilité et me surnomme "Stravinsky" - Juste parce qu'il a bien suivis mon exposé sur Stravinsky au cours d'anglais...
Puis sinon, oui j'adore ce fil, c'est énorme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 0:31

ah oui j'adore Vino, moi on m'appelait Berlioz.
Tu sais que c'est du Cocteau ce que tu écris?
Tu as lu, vu, ou écouté les Enfants Terribles?
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 0:33

sud273 a écrit:
ah oui j'adore Vino, moi on m'appelait Berlioz.
Tu sais que c'est du Cocteau ce que tu écris?
Tu as lu, vu, ou écouté les Enfants Terribles?

Est ce que tu sais que mon ami imaginaire s'appelait Taneïev ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 0:36

ne me flatte pas, c'est mon avatar, je vais en changer.
Revenir en haut Aller en bas
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 0:39

sud273 a écrit:
ne me flatte pas, c'est mon avatar, je vais en changer.

Non, sérieux, parfois même je l'appelais Moujik parce qu'il buvait trop de coca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 31
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 9:45

On devrait appeler ce fil "la vengeance des mélomanes sur le monde qu'est trop méchant avec eux". calimero
Où l'on reproduit exactement les mêmes comportements qu'on peut avoir à notre égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flo8678
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 31
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 11:19

En ce qui me concerne, je voulais juste qu'on rigole un peu. Il n'y a pas d'aigreur dans mes propos. Je n'est jamais subit quoi que ce soit au collège ou au lycée, je ne pensais pas que le fil terminerai chez le psy... Ceci dit je rigole bien quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilban
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 29
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 12:33

Dans la continuité de l'exemple du même genre mentionné plus haut:

Je mets le début de la Sixième de Mahler, on écoute genre 3-4 minutes, et un pote qui faisait le DJ me demande: "T'as pas quelque chose qui bouge?" (air condescendant) Laughing J'ai été obligé de lui signifier que si Mahler-6 ça bougeait pas, rien ne bougeait vraiment...

D'ailleurs c'est marrant sur le coup j'ai repensé à cette discussion sur musique savante/populaire et je lui énoncé la théorie de je sais plus qui, sans doute Xavier, qui disait que les gens reprochent souvent à la musique classique de ne pas avoir une pulsation aussi marquée que la musique actuelle, qu'ils étaient des "drogués du beat", en somme. Le pote en question m'a regardé comme si j'avais parlé chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Pat17
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 54
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 12:58

Comme beaucoup d'entre vous je suis très discret sur mon goût pour la musique classique vis-à-vis de mon entourage. De toute façon il y a relativement peu d'occidentaux avec qui je suis en contact fréquent au niveau professionnel pour qu'il y ait une possibilité de trouver une personne susceptible de partager ou tout simplement de comprendre ce type de passion. Car, qu'on le veuille ou non, la musique classique est fortement reliée à la culture occidentale ; les quelques pays qui l'on pénétrée (je pense notamment au Japon, de plus en plus à la Corée, et un peu la Chine) sont très peu présents dans mon cercle professionnel local. Embarassed

Surprise divine, un collègue arrivé récemment dans la société s'est révélé être un pianiste émérite, féru de musique baroque. L'exception qui confirme la règle quelque part ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Sam 11 Fév 2012 - 21:56

Kilban a écrit:
Dans la continuité de l'exemple du même genre mentionné plus haut:

Je mets le début de la Sixième de Mahler, on écoute genre 3-4 minutes, et un pote qui faisait le DJ me demande: "T'as pas quelque chose qui bouge?" (air condescendant) Laughing J'ai été obligé de lui signifier que si Mahler-6 ça bougeait pas, rien ne bougeait vraiment...
Je l'ai tellement entendue celle-là ! Ou alors sa variante "Hooo Nooon du classique, on va s'endormir !!!!"
Je me demande si les gens qui évoquent si spontanément l'immobilité et le sommeil ne présentent pas une sorte de syndrome de la berceuse hérité de leur enfance : on leur passait peut-être du classique uniquement pour les aider à s'endormir, mais à aucune autre occasion, et du coup : réflexe pavlovien ; c'est la musique de la fin de la vie pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 12 Fév 2012 - 1:29

Pat17 a écrit:
Comme beaucoup d'entre vous je suis très discret sur mon goût pour la musique classique vis-à-vis de mon entourage. De toute façon il y a relativement peu d'occidentaux avec qui je suis en contact fréquent au niveau professionnel pour qu'il y ait une possibilité de trouver une personne susceptible de partager ou tout simplement de comprendre ce type de passion. Car, qu'on le veuille ou non, la musique classique est fortement reliée à la culture occidentale ; les quelques pays qui l'on pénétrée (je pense notamment au Japon, de plus en plus à la Corée, et un peu la Chine) sont très peu présents dans mon cercle professionnel local. Embarassed

Surprise divine, un collègue arrivé récemment dans la société s'est révélé être un pianiste émérite, féru de musique baroque. L'exception qui confirme la règle quelque part ! Wink

pourtant je me rappelle avoir lu un programme de concerts qui avaient lieu à Dubaï et qui ferait des jaloux même à Paris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 12 Fév 2012 - 1:54

OYO TOHO a écrit:
Pat17 a écrit:
Comme beaucoup d'entre vous je suis très discret sur mon goût pour la musique classique vis-à-vis de mon entourage. De toute façon il y a relativement peu d'occidentaux avec qui je suis en contact fréquent au niveau professionnel pour qu'il y ait une possibilité de trouver une personne susceptible de partager ou tout simplement de comprendre ce type de passion. Car, qu'on le veuille ou non, la musique classique est fortement reliée à la culture occidentale ; les quelques pays qui l'on pénétrée (je pense notamment au Japon, de plus en plus à la Corée, et un peu la Chine) sont très peu présents dans mon cercle professionnel local. Embarassed

Surprise divine, un collègue arrivé récemment dans la société s'est révélé être un pianiste émérite, féru de musique baroque. L'exception qui confirme la règle quelque part ! Wink

pourtant je me rappelle avoir lu un programme de concerts qui avaient lieu à Dubaï et qui ferait des jaloux même à Paris !

Tu sais, cela ne dépend pas de la classe ou de la place qu'entretiennent les personnes, mais de leur personnalité. Chacun est le produit de sa propre erreur passé. J'ai trop écouté Duke Elligton, maintenant je me farci du Golubev...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   Dim 12 Fév 2012 - 2:52

Ce que je lis un peu sur ce topic me fait tout de même penser que la musique classique n'est pas le genre de musique que l'on écoute entre potes au cours d'une soirée spaghetti-poker... C'est sensiblement peu une musique de loisir, et finalement la réaction négative d'une certaine partie de l'auditoire n'est pas si surprenante. Après il m'est arrivé, en tête à tête avec un pote, de mettre du Liszt sans provoquer de hurlement, ou de faire écouter en imposant le silence le premier mouvement de la Cinquième de Mahler sans que personne ne s'en plaigne. Au contraire, généralement, dans le second cas. Y a des trucs qui vous calment.

J'ai certes évoqué cette abrutie qui était donc venue chez moi et avait clamé qu'elle détestait le classique, puis menacé de s'en aller parce que j'avais mis du Grieg. Visiblement, tenter d'exciter un tantinet sa curiosité intellectuelle était un crime impardonnable. Maintenant cette nana c'était un plan teuch, elle provenait d'un monde qui n'est pas le mien. Son mec, c'était encore pire. Deux zombies dans mon salon, j'ai cru qu'il allait pleuvoir tellement la pression était basse.

J'ai sans doute, ou plutôt évidemment, la chance de fréquenter des gens qui, même s'ils n'écoutent pas du classique à longueur de journées, sont ouverts à la chose et ne rechignent jamais à découvrir ou à apprendre. Je les emmerde certainement beaucoup moins quand je veux leur faire écouter du Messiaen que du punk hardcore, en tout cas...

Mon petit bonheur a été de faire écouter le début de Turangalila à une fillette de dix ans qui ne s'est pas enfuie en courant mais s'est montré au contraire tout à fait désireuse d'entendre cela. Les parents qui lisent des livres, y a pas à dire, ça vous pond tout de même des gosses moins crétins que ceux fabriqués par la télévision et les mauvaises céréales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mélomane, cet être si (a)sociable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mélomane, cet être si (a)sociable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mélomane, cet être si (a)sociable
» Guide du mélomane averti de Jean-Bernard Piat
» Mélomane et musicien
» Rameau - Oeuvres pour clavier
» Lectures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: