Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les opéras de Janacek

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 30 Oct 2011 - 20:15

Normal, c'est le moins bon. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 30 Oct 2011 - 20:33

Heureusement, il n'a pas cité Feuersnot et la Femme sans voix, sinon on le passait par l'épée. Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 30 Oct 2011 - 20:46

Xavier a écrit:
Citation :
Oui ! Mais pas comme spécialiste du genre en revanche.
Pourtant c'est comme Schreker: une grande réussite et demi. Smile
Mais non, je parle numériquement. Tsk, un troll de gâché. A croire que ce n'est pas toi qui les payes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 30 Oct 2011 - 23:00

DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement, il n'a pas cité Feuersnot et la Femme sans voix, sinon on le passait par l'épée. Laughing


Le pire c'est que je crois que j'ai préféré la Femme silencieuse... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 31 Oct 2011 - 9:50

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement, il n'a pas cité Feuersnot et la Femme sans voix, sinon on le passait par l'épée. Laughing


Le pire c'est que je crois que j'ai préféré la Femme silencieuse... Neutral
Ce n'est pas pire, c'est logique.

Arabella s'adresse à une portion très particulière d'auditeurs, il faut avoir un profil vaguement midinette comme Atom ou Octavian pour partager mon inclination. Toi, tu n'es pas comme nous. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 31 Oct 2011 - 9:52

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement, il n'a pas cité Feuersnot et la Femme sans voix, sinon on le passait par l'épée. Laughing


Le pire c'est que je crois que j'ai préféré la Femme silencieuse... Neutral
Ce n'est pas pire, c'est logique.

Arabella s'adresse à une portion très particulière d'auditeurs, il faut avoir un profil vaguement midinette comme Atom ou Octavian pour partager mon inclination. Toi, tu n'es pas comme nous. hehe

pété de rire

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 31 Oct 2011 - 11:18

Bon quand vous aurez fini de flooder en racontant n'importe quoi dans le fil Janáček !... fesse

Arabella, c'est non seulement mieux que Daphné, Hélène, et même Ariane (après j'irai jusqu'à dire qu'à titre personnel je le préfère à La Femme sans ombre, mais j'ai conscience que je m'aventure peut-être sur un terrain plus discutable), MAIS, histoire de recoller au sujet, c'est aussi supérieur à tous les opéras de Janáček, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 54
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 31 Oct 2011 - 12:40

Octavian a écrit:
Bon quand vous aurez fini de flooder en racontant n'importe quoi dans le fil Janáček !... fesse

Arabella, c'est non seulement mieux que Daphné, Hélène, et même Ariane (après j'irai jusqu'à dire qu'à titre personnel je le préfère à La Femme sans ombre, mais j'ai conscience que je m'aventure peut-être sur un terrain plus discutable), MAIS, histoire de recoller au sujet, c'est aussi supérieur à tous les opéras de Janáček, voilà.

fesse carton rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 54
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 31 Oct 2011 - 12:48

Xavier a écrit:
Rafsan a écrit:
Mais Strauss, non; certes, il y a Salome et Elektra, mais après? Capriccio?

Le Chevalier, La Femme sans ombre, Hélène d'Egypte, Intermezzo, Ariane, Danae... après, si tu trouves que tous ceux-là sont des navets... Neutral

Et franchement, même si ce n'était que Salomé et Elektra, ça serait déjà énorme! (Janacek n'en a pas fait un seul d'aussi fort)

Non. Franchement, ces Strauss ne me disent vraiment rien. (Je n'ai jamais affirmé, par contre, que ce sont des navets; ça ne m'intéresse seulement pas.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22983
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 10 Aoû 2012 - 13:50

Après Katya Kabanova (à réécouter voire visionner un DVD pourquoi pas) que j'avais trouvé plutôt plaisant comme opéra, après L'Affaire Makropoulos, j'ai vu Jenufa en DVD. Je n'en connaissais que le magnifique grand air au II. L'Affaire Makropoulos ne m'avait pas emballé malgré ses qualités alors que j'ai beaucoup aimé Jenufa. L'intrigue se rapproche de celle de Katya Kabanova, l'ambiance familiale y est pour quelque chose. C'est un huit clos prenant. Les personnages sont plus touchants que dans L'Affaire Makropoulos, même la Sacristine, pathétique suite à son crime et surtout lors de la révélation au III. Vous comprendrez cette impression lorsque je toucherai quelques mots du DVD de Glyndebourne avec Roberta Alexander, Philip Langridge et Anja Silja. Le livret est plus simple mais fonctionne très bien. L'orchestration est moins riche mais tout aussi intéressante et surtout très belle. J'ai moins de souvenirs de Katya Kabanova, voilà pourquoi je ne compare pas trop avec Jenufa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 10 Aoû 2012 - 13:56

aurele a écrit:
Après Katya Kabanova (à réécouter voire visionner un DVD pourquoi pas) que j'avais trouvé plutôt plaisant comme opéra, après L'Affaire Makropoulos, j'ai vu Jenufa en DVD. Je n'en connaissais que le magnifique grand air au II. L'Affaire Makropoulos ne m'avait pas emballé malgré ses qualités alors que j'ai beaucoup aimé Jenufa. L'intrigue se rapproche de celle de Katya Kabanova, l'ambiance familiale y est pour quelque chose. C'est un huit clos prenant. Les personnages sont plus touchants que dans L'Affaire Makropoulos, même la Sacristine, pathétique suite à son crime et surtout lors de la révélation au III. Vous comprendrez cette impression lorsque je toucherai quelques mots du DVD de Glyndebourne avec Roberta Alexander, Philip Langridge et Anja Silja. Le livret est plus simple mais fonctionne très bien. L'orchestration est moins riche mais tout aussi intéressante et surtout très belle. J'ai moins de souvenirs de Katya Kabanova, voilà pourquoi je ne compare pas trop avec Jenufa.

C'est l'opéra qui sera donné la saison prochaine au Théâtre Auditorium de Poitiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 7 Sep 2012 - 9:22

J'ai revu avec un immense plaisir cette version avec un trio de chanteurs vraiment très bons R Alexander , A Silja et P Landgridge



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 7 Sep 2012 - 13:52

J'avais un peu peur d'Andrew Davis qui me déçoit presque toujours. Après, si le trio est bon, je vais jeter un coup d'oreille. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 7 Sep 2012 - 16:22

Ben. a écrit:
J'avais un peu peur d'Andrew Davis qui me déçoit presque toujours. Après, si le trio est bon, je vais jeter un coup d'oreille. Smile

A Davis, ici ,donne vie à cette musique. La scène finale est poignante.

Bonne écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 7 Sep 2012 - 16:56

marc.d a écrit:
Ben. a écrit:
J'avais un peu peur d'Andrew Davis qui me déçoit presque toujours. Après, si le trio est bon, je vais jeter un coup d'oreille. Smile

A Davis, ici ,donne vie à cette musique. La scène finale est poignante.

Bonne écoute.

La scène finale ... c'est p être ma plus grosses émotion d'opéra ... à égalité avec Wagner.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Azbinebrozer
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 29 Sep 2013 - 19:17

]Je recopie ici un commentaire très court sur la représentation sept 2013 de Makropoulos, qui dérivait en bien trop long sur les opéras de Janacek !! Embarassed Après une journée de recul mon texte me parait être assez capillotracté... mais sait-on pour des chauves comme moi peut-être ?... Confused 

Bonjour, j'étais hier à la représentation de cette version que j'avais déjà vue il y a quelques années.
Je vais peu à l'opéra, étant tout petit amateur. Mais Janacek est un compositeur que j'ai découvert et adoré depuis quelques années. Sans rentrer dans les nuances, j'ai donc passé tout simplement une très bonne soirée ! Je suis un peu plus amateur de rock, jazz... Et je crois que cela m'aide à aimer la musique de Janacek ou que cela aide à la dénigrer ?... Wink
Je rebondis sur le ressenti de certains qui n'arrivaient « pas à y trouver une logique, une mélodie définissable... quelque chose à quoi m'accrocher » et le comparer aux dernières répliques de l'héroïne elle-même.
« Tout est égal c'est la même chose
- Ah on ne doit pas vivre si longtemps ! Oh si vous saviez comme il est si difficile de vivre ! Vous êtes proche de tout ! Pour vous tout a un sens ! Tout a pour vous de la valeur ! Innocents, vous avez tellement de chance... »
Il me semble qu'il y a dans le fond de l'histoire comme un écho de la forme musicale typique de Janacek.

Le programme accompagnant le spectacle (dans le texte de Vanda Prochazka) nous indique que Janacek a été contraint d'écrire le livret de l'opéra lui-même. Qu'il a modifié notamment le final du dramaturge Capek très tourné vers la nécessité d'une conciliation collective et qu'il a ôté ainsi la possibilité d'écrire un véritable opéra philosophique...
Janacek a accentué le drame dans le 3ème acte. Il reste alors, de façon explicite, un ode humaniste « Vous croyez en l'humanité, la grandeur, l'amour ! Vous ne pouvez rien vouloir de plus ! ». On reconnaît bien Janacek. L'héroïne condamnée elle à l'immortalité perd le sens des choses ou plutôt du lien entre elles. Rien n'a vraiment de valeur pour qui peut toujours tout. Les sentiments ne peuvent émerger, restent des sensations...
Là on pourrait se dit encore que le Janacek humaniste, hyper sensible, attaché à faire vivre chaque instant, serait bien dans une simple condamnation de son héroïne, et de l'inhumanité de l'immortalité ? Mais l'héroïne n'a pas choisi l'immortalité !... Au plus en a-t-elle abusé... Au passage, lit-on souvent, Janacek se serait ici moqué de l 'insensibilité de sa muse dans la vie... Doit-on en rester là ? Est-ce les seules raison de son attrait pour cette pièce ? Il me semble que le drame que dresse Janacek c'est aussi en filigrane le sien, celui de sa façon de sentir, et donc aussi de sa façon de composer.

En choisissant une intrigue sous le règne de l'immortalité, Janacek attire l'attention sur le fait que nous ne pouvons plus ressentir de sentiments, que nous sommes condamnés à l'instant et à ses sensations ? Pour Emilia l'héroïne, rien ne fait plus lien, chaque moment vaut pour lui-même !
Nous sommes ici il me semble très près du risque inhérent au projet esthétique de Janacek et à son écriture. Son rêve esthétique est de trouver la vérité de chaque parole en elle-même : il y a pour lui une musique du parlé qui parle d'elle-même. Janacek ne lie donc pas autant que ça les éléments musicaux car ils ont chacun déjà leur vérité. Il n'élabore pas, ne développe pas. Il n'installe pas de sentiments établis, liés. Il fait vivre chaque instant pour lui-même. En cela sa musique n'est pas sentimentaliste, mais plutôt dirait-on très sensible. On retrouve cela dans sa démarche d'écriture, brouillonne, faite de micros idées qui s'ajoutent, se superposent, sans fin... Les versions sont sans arrêt retouchées, quasi illisibles. Janacek n'est-il pas avec son héroïne, condamné lui aussi à une part d'infini ?!
Autrement dit le drame apparent à teneur humaniste de l 'affaire Makrouplos, serait aussi le sien, celui d'un artiste condamné à devoir assumer beaucoup plus que tout autre compositeur, l'instantanéité, l'infini de l'écriture et un certain chaos !  L'attrait de Janacek pour cette pièce pourrait donc être celui d'un artiste qui paradoxalement y retrouve un sentiment de vertige éprouvé.

" Vous croyez en l'humanité, la grandeur, l'amour ! Vous ne pouvez rien vouloir de plus ! »
Janacek sait trop bien en son fort intérieur qu'il ne veut pas, lui non plus, que cela. Mais idéaliste, il ne l'assume pas totalement. Le désir est infini. La muse lointaine de l'artiste pointée en apparence dans cette opéra, n'est-elle pas dans la vie de Janacek qu'un prétexte à sa posture d'artiste, alimentant sans cesse sa démarche et ses vertiges esthétique dramatisée ici, à couvert sous le masque de la belle !

Cela change votre écoute ? Non pas forcément ! Wink
Janacek est il me semble classique dans son idéalisme, moderne dans sa forme mais avec cœur et peut-être sans trop de lucidité ? En tout cas sans jouer, comme il me semble un Debussy dans ses motifs dans « Jeux » et comme une bonne partie de la musique contemporaine ensuite. L'article de David Putney dans le programme compare Janacek et Berg, dans leur démarche commune de proposer un théâtre avec une évolution dramatique accélérée non linéaire, obtenue par des techniques de juxtapositions et de collages. Et rend à Janacek le mérite d'avoir mené cela seul. Et à hauteur d'homme, toujours soucieux de fixer le processus d'évolution de la pensée et des agissements humains. Janacek ne joue donc pas. Il fouille chaque élément et essaie de tracer avec une évolution. Boulot de dingue !
Désolé pour la longueur... Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 4 Avr 2014 - 19:15

De la Maison morte (Boulez / Chéreau)

Découverte.
Je ne mâcherai pas mes mots : c'est une immense découverte. C'est totalement génial ! Musique très originale, inspirée tout au long de l'œuvre, très inventive ...
Alors pourquoi cet opéra est sensiblement moins représenté que ses autres ? A l'écoute ça ne se justifie pas en tout cas.
Ca vaut largement plus que le détour pour ceux qui aiment la musique du début du XX°.

Mais du coup au CD vers quelle version se tourner ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 4 Avr 2014 - 20:48

Smile On traduit habituellement le titre par De la Maison des Morts, non ?

Ce DVD avait été couvert de louanges par la presse. Ces lauriers m'avaient incité à l'acheter, lors d'une de mes tentatives de pénétrer le genre opéra avant mon arrivée sur le Forum.

Hélas, je n'ai jamais regardé en entier, tellement je trouve ça ch...

Mais bon, faut dire que les drames lyriques et moi...  Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 4 Avr 2014 - 21:46

Mélomaniac a écrit:
Mais bon, faut dire que les drames lyriques et moi...  Neutral 

Non, non, en l'occurrence, il y a de quoi désespérer même les laudateurs les plus extrémistes de Pelléas.

Mais Cololi a tellement peur de s'avouer son amour pour Elgar qu'il s'interdit d'écouter les partitions moins hideuses que Wozzeck. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 4 Avr 2014 - 21:49

J'étais sûr que tu en dirais du mal remarque  hehe 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Jeu 15 Jan 2015 - 18:10

chers amis bonsoir, je n'ai jamais écouté un opera entier de janacek, lequel est le plus accessible selon vous, le "moins ennuyeux"...à moins qu'aucun ne le soit ! merci !
musicalement janacek ressemble à quel musicien de l'ouest ? allemand ou français ? merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Jeu 15 Jan 2015 - 19:58

hommepiano a écrit:
chers amis bonsoir, je n'ai jamais écouté un opera entier de janacek, lequel est le plus accessible selon vous, le "moins ennuyeux"...à moins qu'aucun ne le soit ! merci !
musicalement janacek ressemble à quel musicien de l'ouest ? allemand ou français ? merci encore !

Je ne suis pas la meilleure personne pour y répondre, vu que Janáček n'est vraiment pas un compositeur que je chéris violemment. Dans ses opéras, il y a Jenůfa qui a l'avantage d'être écrit dans une veine plutôt lyrique, avec un livret réaliste plutôt bien fait. Sinon, moins resserré dramatiquement mais avec de belles atmosphères, il y a la Petite Renarde rusée.

Musicalement, je trouve que ça ressemble à du Puccini snob, avec une écriture assez sophistiquée, de grandes poussées de lyrisme, et beaucoup de choses plus retorses et grises. Ce n'est pas particulièrement difficile d'accès, néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Jeu 15 Jan 2015 - 20:49

La Petite renarde rusée est en effet très accessible : belles couleurs orchestrales, mélodies très accrocheuses, bon rythme et histoire sympa, pas forcément - et même pas vraiment, en fait - pour les tous petits contrairement à ce qu'on pourrait s'imaginer. En plus il n'est pas très long (1h20).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 9:31

DavidLeMarrec a écrit:
hommepiano a écrit:
chers amis bonsoir, je n'ai jamais écouté un opera entier de janacek, lequel est le plus accessible selon vous, le "moins ennuyeux"...à moins qu'aucun ne le soit ! merci !
musicalement janacek ressemble à quel musicien de l'ouest ? allemand ou français ? merci encore !

Je ne suis pas la meilleure personne pour y répondre, vu que Janáček n'est vraiment pas un compositeur que je chéris violemment. Dans ses opéras, il y a Jenůfa qui a l'avantage d'être écrit dans une veine plutôt lyrique, avec un livret réaliste plutôt bien fait. Sinon, moins resserré dramatiquement mais avec de belles atmosphères, il y a la Petite Renarde rusée.

Musicalement, je trouve que ça ressemble à du Puccini snob, avec une écriture assez sophistiquée, de grandes poussées de lyrisme, et beaucoup de choses plus retorses et grises. Ce n'est pas particulièrement difficile d'accès, néanmoins.

J'ai toujours trouvé les opéras de Janacek, du moins ceux que je connais (Katia Kabanova, l'affaire Makropulos) très ch..avec des effets qui, selon moi, tombent à plat. Un peu comme pour Britten, je ne vois pas où il veut vraiment en venir...Ecriture très travaillée mais qui ne sonne jamais de manière spontanée...Je préfère nettement Strauss, Schreker et Berg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19679
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 9:36

J'en ai vu trois... deux en salle (Affaire Makropoulos, et Petite Renarde) et un en DVD (Katia Kabanova) et contre toute attente, c'est vraiment ce dernier qui m'a le plus retenu...
Makropoulos, j'ai vraiment eu du mal à m'intéresser à l'histoire et vu que la musique ne me parle pas vraiment Confused
La Petite Renarde, j'ai vraiment ressenti un malaise avec le final et le reste ne m'a pas bien passionné non plus.
Pour Katia Kabanova, je ne sais pas si ce sont les interprètes (Mattila) ou la mise en scène (Carsen), mais j'ai vraiment été frappé par l'oeuvre et la musique aussi... qui m'a semblé plus accessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 9:49

C’est un langage tellement particulier. Il faut s'y habituer, ça demande une certaine connexion avec, sans quoi je peux comprendre qu’on trouve cette musique décousue, sans but, ou même plate etc ... ( il n’en est rien de tout ça, bien évidemment ! ) Même pour Britten d’ailleurs, et j’ai ressenti la même chose pendant longtemps, avant d’avoir la « révélation » du Tour d’Ecrou. Ce jour là j’ai compris ce que voulait me dire Britten dans son oeuvre, et je l’aime  Smile ! Tout est là  Wink . trouver la clé, déchiffrer, s’aligner avec lui, parler la même langue.
Je n’ai pas eu ce problème avec Janacek, ça a été immédiat ! Je trouve que c’est une musique au contraire très efficace, et spontanée si si (d’ailleurs je crois qu’il écrivait assez vite si j’ai bonne mémoire) ! Mais peut-être justement suis-je particulièrement réceptif de nature à sa démarche.

M’enfin quand même
pour moi Janacek a la capacité fascinante de trouver le ton juste et irrésistiblement expressif, toujours bouleversant, pour traduire son idée et nous raconter son histoire. Quelle poésie !
Surtout Katja Kabanova ( L’Affaire encore, à la limite ... ), c’est loin d’être chiant ! J’en suis complètement dépendant ! Alors bien sûr, c’est une question d’habitude, à côté de Strauss ou Berg ce n’est pas le même language, pas le même message, pas les mêmes moyens ni le même but ! Il faut se rendre réceptif à Janacek, comme avec Britten qui est aussi merveilleux  Smile .
Je ne vois pas comment on pourrait bloquer trop longtemps contre son génie  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 10:14

Rav-phaël a écrit:
Alors bien sûr, c’est une question d’habitude, à côté de Strauss ou Berg ce n’est pas le même language, pas le même message, pas les mêmes moyens ni le même but ! Il faut se rendre réceptif à Janacek, comme avec Britten qui est aussi merveilleux  Smile .

Tu le dis bien, je crois que ce sont des esthétiques dramatiques si différentes qu'on ne gagne rien à les confronter, parce que ni Britten ni Janacek ne se placent dans la lignée de l'opéra (post-)romantique.

Je suis un peu étonné du rapprochement entre Janacek et Puccini que David a fait plus haut... vraiment, je ne vois pas bien scratch .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 11:09

Horatio a écrit:

Je suis un peu étonné du rapprochement entre Janacek et Puccini que David a fait plus haut... vraiment, je ne vois pas bien scratch .

Ce sont des quasi contemporains, et leur livrets véristes ? Le côté très lyrique des deux également.
Mais c'est surtout que David aime voir des snobs parmi ceux qui aiment Janacek (snobant Puccini dans le même temps du coup).
Evidemment ça ne tient pas la route 2 secondes, car Janacek c'est vraiment génial comme musique ... et Puccini aussi d'ailleurs ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19679
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 11:15

Cololi a écrit:
Ce sont des quasi contemporains, et leur livrets véristes ? Le côté très lyrique des deux également.
Mais c'est surtout que David aime voir des snobs parmi ceux qui aiment Janacek (snobant Puccini dans le même temps du coup).
Evidemment ça ne tient pas la route 2 secondes, car Janacek c'est vraiment génial comme musique ... et Puccini aussi d'ailleurs ...

Très lyrique Janacek?? Là je ne te suis pas vraiment...
Les lignes sont quand même très floues et on a peu de grands épanchements lyriques qui débordent chez Puccini!
Je dois dire que sur le résultat j'ai aussi du mal à voir le lien. Mais peut-être après sur une forme d'écriture... sauf que là je suis bien incapable de regarder et voir les rapprochements si musicalement ça ne s'entend pas trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 11:27

Le "lyrisme" de Janacek est tout de même éloigné de celui de Puccini... la musique du premier est pleine de ruptures, plus indécise - et il me semble que Janacek était davantage préoccupé par la problématique de la parenté entre la parole et la musique que Puccini.

EDIT : Sur ce dernier point, je rejoins ce que disais Iskender il y a quelques temps : le passage de la langue parlée à la langue chantée intéressait particulièrement Janacek - et dans une proportion qui dépasse l'intérêt légitime d'un compositeur d'opéras sérieux et intéressants Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Ven 16 Jan 2015 - 22:26

starluc a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
hommepiano a écrit:
chers amis bonsoir, je n'ai jamais écouté un opera entier de janacek, lequel est le plus accessible selon vous, le "moins ennuyeux"...à moins qu'aucun ne le soit ! merci !
musicalement janacek ressemble à quel musicien de l'ouest ? allemand ou français ? merci encore !

Je ne suis pas la meilleure personne pour y répondre, vu que Janáček n'est vraiment pas un compositeur que je chéris violemment. Dans ses opéras, il y a Jenůfa qui a l'avantage d'être écrit dans une veine plutôt lyrique, avec un livret réaliste plutôt bien fait. Sinon, moins resserré dramatiquement mais avec de belles atmosphères, il y a la Petite Renarde rusée.

Musicalement, je trouve que ça ressemble à du Puccini snob, avec une écriture assez sophistiquée, de grandes poussées de lyrisme, et beaucoup de choses plus retorses et grises. Ce n'est pas particulièrement difficile d'accès, néanmoins.

J'ai toujours trouvé les opéras de Janacek, du moins ceux que je connais (Katia Kabanova, l'affaire Makropulos) très ch..avec des effets qui, selon moi, tombent à plat. Un peu comme pour Britten, je ne vois pas où il veut vraiment en venir...Ecriture très travaillée mais qui ne sonne jamais de manière spontanée...Je préfère nettement Strauss, Schreker et Berg...
ça y est j'ai ecouté la renarde rusée et après j'ai écouté peter grimes de britten....je me demande si vous arrivez également à juger un opera suite à une seule ecoute ou alors faut-il egalement que vous l'"ecoutiez au moins une 2ème fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Sam 17 Jan 2015 - 14:12

Horatio a écrit:
ni Britten ni Janacek ne se placent dans la lignée de l'opéra (post-)romantique.

Ah si, quand même, Kabanová, Jenůfa, même Makropulos et la Renarde…


Citation :
Je suis un peu étonné du rapprochement entre Janacek et Puccini que David a fait plus haut... vraiment, je ne vois pas bien scratch .


Cololi a écrit:
Ce sont des quasi contemporains, et leur livrets véristes ? Le côté très lyrique des deux également.

Voilà. Tous les deux sont très sophistiqués et intensément lyriques, sauf que Janáček n'a aucune prise mélodique, si bien qu'il parvient à être à la fois complexe, sirupeux et pas du tout entraînant. Mr. Green
Mais comme je le disais, je ne suis pas la bonne personne pour en parler.


Citation :
Mais c'est surtout que David aime voir des snobs parmi ceux qui aiment Janacek (snobant Puccini dans le même temps du coup).

Pas du tout. Quand je dis « Puccini snob », je parle bien de sa musique, qui ne touche pas beaucoup plus profond que Puccini, mais avec un discours musical beaucoup plus complexe. D'où l'impression d'une certaine vanité.

Mais je ne critique en rien ceux qui aiment Janáček, et ne formule aucun postulat quant à leur goût par ailleurs pour Puccini.


Polyeucte a écrit:
Très lyrique Janacek?? Là je ne te suis pas vraiment...
Les lignes sont quand même très floues et on a peu de grands épanchements lyriques qui débordent chez Puccini!

Si, si, beaucoup de grandes lignes, de doublures… sauf que ce n'est pas du tout prégnant mélodiquement. Une sorte de grand lyrisme qui semble n'aller nulle part. J'ai vraiment de la peine à saisir soit l'intérêt, soit la rationnalité de cette musique.


hommepiano a écrit:
ça y est j'ai ecouté la renarde rusée et après j'ai écouté peter grimes de britten....je me demande si vous arrivez également à juger un opera suite à une seule ecoute ou alors faut-il egalement que vous l'"ecoutiez au moins une 2ème fois ?

Ça dépend de plein de choses… La complexité de l'opéra, l'habitude du répertoire concerné… Et puis dès fois, on finit par aimer un opéra qu'on a détesté dix fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Sam 17 Jan 2015 - 19:35

J’ai vraiment du mal à admettre que vous puissiez avoir autant de mal avec la musique de Janacek, j’aime tellement ces oeuvres ! Mais j’admets effectivement que son langage musical est très particulier, comme je l’ai dit plus haut. C’est vraiment difficile de saisir le chemin de sa pensée musicale, je comprends parfaitement.
Enfin, Janacek pas du tout entrainant, sans aucune prise mélodique, qui semble n’aller nul part ...  tutut  ! Je ne peux rien répondre à David, à part que je ressens tout le contraire ( comment vous expliquer un ressenti ? ), et je tiens à préciser que je chante Janacek comme je chante Poulenc quand je l'écoute ( c’est à dire, aussi, comme un dingue ^^ ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 0:32

Rav-phaël a écrit:
J’ai vraiment du mal à admettre que vous puissiez avoir autant de mal avec la musique de Janacek, j’aime tellement ces oeuvres ! Mais j’admets effectivement que son langage musical est très particulier, comme je l’ai dit plus haut. C’est vraiment difficile de saisir le chemin de sa pensée musicale, je comprends parfaitement.
Enfin, Janacek pas du tout entrainant, sans aucune prise mélodique, qui semble n’aller nul part ...  tutut  ! Je ne peux rien répondre à David, à part que je ressens tout le contraire ( comment vous expliquer un ressenti ? ), et je tiens à préciser que je chante Janacek comme je chante Poulenc quand je l'écoute ( c’est à dire, aussi, comme un dingue ^^ ) !
bonsoir ravphael je ne comprends rien car c'est du slave et je trouve que cette langue pour l'opera c'est vraiment pas ça....à l'oreille on n'entend que des consommes le slave polonais tchèque etc c'est vraiment pas une langue chantante très sec agressif avec toutes ces consonnes.
resumé : opera et langue slave c'est pas compatible....pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 8:43

Ah ... moui, je comprends  Smile  même si je pense encore une fois le contraire, j’ai du être tchèque dans une autre vie peut-être ^^. Cette langue résonne à mes oreilles pleine du charme si particulier de la musique de Janacek. Je lui trouve au contraire une coloration, une manière tout à fait enivrante !  I love you
 
Sans elle d’ailleurs tu penses bien que toute la magie de cette musique tomberait à l’eau, d’autant que le fonctionnement même de la composition chez Janacek dérive, entre autres choses, d’un travail sur le parler en tchèque et les observations, études ethnographiques importantes qu’il a faites à ce sujet. Il recherchait dans le langage quotidien l’essence de l’être humain, autour de concepts comme le sčasování rythmique, etc ... Janacek est un compositeur-théoricien fascinant, tout à fait inclassable !

Je ne parle bien évidement pas le tchèque, alors je l’écoute comme j’écouterais un violon avec son timbre et ses intonations, comme j’écouterais Janacek lui-même me parler justement et, on ne se refait pas, j’adore Janacek, je trouve cette langue jouissive !

Non, je crois qu’on ne se mettra pas d’accord là dessus ! ^^  kiss L’Opéra de Janacek, c’est trop mégabien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI21
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 9:02

"Katia Kabanova" sera jouée cette semaine à l'auditorium de Dijon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 9:07

Ah bah voilà ! La chance Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 11:46

Rav-phaël a écrit:
Ah ... moui, je comprends  Smile  même si je pense encore une fois le contraire, j’ai du être tchèque dans une autre vie peut-être ^^. Cette langue résonne à mes oreilles pleine du charme si particulier de la musique de Janacek. Je lui trouve au contraire une coloration, une manière tout à fait enivrante !  I love you
 
Sans elle d’ailleurs tu penses bien que toute la magie de cette musique tomberait à l’eau, d’autant que le fonctionnement même de la composition chez Janacek dérive, entre autres choses, d’un travail sur le parler en tchèque et les observations, études ethnographiques importantes qu’il a faites à ce sujet. Il recherchait dans le langage quotidien l’essence de l’être humain, autour de concepts comme le sčasování rythmique, etc ... Janacek est un compositeur-théoricien fascinant, tout à fait inclassable !

Je ne parle bien évidement pas le tchèque, alors je l’écoute comme j’écouterais un violon avec son timbre et ses intonations, comme j’écouterais Janacek lui-même me parler justement et, on ne se refait pas, j’adore Janacek, je trouve cette langue jouissive !

Non, je crois qu’on ne se mettra pas d’accord là dessus ! ^^  kiss L’Opéra de Janacek, c’est trop mégabien !!!
je te comprends et je respecte ce que tu as dit....tu dois avoir meme raison
je suis honnête je vais sans doute vous etonner ou agacer TOUS, car il y a quelques années de cela, je n'avais jamais écouté de la musique classique est-europeenne, j'avais l'idiote pensee qu'entre l'allemagne et la russe, c'est des pays pauvres et que tout ce qui venait de ces pays ne pouvait qu'être secondaire accessoire, alors volontairement j'avais banni tous les compositeurs tchèques, polonais, hongrois, roumains, je m'étais bien trompé..le seul que j'écoutais etait chopin et pourtant je pensais qu'il était français......quelle idiotie de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 12:20

Je rejoins complètement Rav-phaël sur le lien indissociable entre la langue tchèque et la musique de Janáček.

Hommepiano tu dis que les langues slaves et l'opéra ne font pas bon ménage : la musique de Janáček n'étant pas la plus accessible, peut-être en écoutant une oeuvre plus lyrique ou/et romantique chantée en tchèque pourrais-tu être ensuite moins réfractaire à cette langue (je pense par exemple à Rusalka de Dvořák, superbe).

Sinon pour te répondre sur l'opéra de Janáček avec lequel commencer, je peux te donner mon avis car Janáček est un de mes compositeurs préférés dans toute sa musique hors-opéra (symphonique, quatuors, piano, chorale) mais j'ai toujours eu du mal avec ses opéras. Pour moi le plus lyrique et accessible (même si j'ai mis un peu de temps) est sans conteste Jenůfa. Je le compte parmi les oeuvres de Janáček que j'adore et c'est devenu un de mes opéras préférés.
Ensuite dans un second temps je dirais Katya Kobanova, qui mélange les côtés lyriques et les côtés plus âpres du langage de Janáček. La petite renarde on le conseille souvent pour commencer mais je suis plus réservé : si les couleurs et les lignes mélodiques orchestrales sont sublimes, le chant n'est pas si accessible que ça là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Dim 18 Jan 2015 - 12:42

C'est sûr qu'il vaut mieux commencer par Jenufa et la Petite Renarde ... que De la maison des morts, mais franchement c'est de la musique à la fois accessible, intéressante, originale, lyrique ... que demander de mieux ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 9:27

hommepiano a écrit:
starluc a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
hommepiano a écrit:
chers amis bonsoir, je n'ai jamais écouté un opera entier de janacek, lequel est le plus accessible selon vous, le "moins ennuyeux"...à moins qu'aucun ne le soit ! merci !
musicalement janacek ressemble à quel musicien de l'ouest ? allemand ou français ? merci encore !

Je ne suis pas la meilleure personne pour y répondre, vu que Janáček n'est vraiment pas un compositeur que je chéris violemment. Dans ses opéras, il y a Jenůfa qui a l'avantage d'être écrit dans une veine plutôt lyrique, avec un livret réaliste plutôt bien fait. Sinon, moins resserré dramatiquement mais avec de belles atmosphères, il y a la Petite Renarde rusée.

Musicalement, je trouve que ça ressemble à du Puccini snob, avec une écriture assez sophistiquée, de grandes poussées de lyrisme, et beaucoup de choses plus retorses et grises. Ce n'est pas particulièrement difficile d'accès, néanmoins.

J'ai toujours trouvé les opéras de Janacek, du moins ceux que je connais (Katia Kabanova, l'affaire Makropulos) très ch..avec des effets qui, selon moi, tombent à plat. Un peu comme pour Britten, je ne vois pas où il veut vraiment en venir...Ecriture très travaillée mais qui ne sonne jamais de manière spontanée...Je préfère nettement Strauss, Schreker et Berg...
ça y est j'ai ecouté la renarde rusée et après j'ai écouté peter grimes de britten....je me demande si vous arrivez également à juger un opera suite à une seule ecoute ou alors faut-il egalement que vous l'"ecoutiez au moins une 2ème fois ?

Je veux bien l'écouter une deuxième et même un troisième...Mais je sais que cela sera du temps perdu tout simplement parce que ce n'est pas mon esthétique et que je m'emm...profondément une fois encore. A 58 ans, je sais ce que j'aime et ce que je n'aime pas...Et si je me régale au "Château de Barbe bleu" de Bartok, aux opéras de Karol Szymnanovski , ou au "Juha" d'Aare Merikanto (chef d'oeuvre méconnu) sans parler, bien sûr, de Berg, Strauss, de Schreker ou de Schoek, je n'aima pas les opéras de Janacek non plus que ceux de Britten...

Les causes? pour le premier, je ne vois pas ce qui "saille" dans cette musique...Et je n'y trouve pas la fluidité musicale que je retrouve chez les premiers cités. Je ressens même, une sorte de "socle", d'épaisseur sonore sonore à la Bruckner qui me déplait.

Quant à Britten, je ne vois pas où il veut en venir. Sa musique n'est ni sensuelle, ni moderne, ni élégante...Que reste-til?

Je me souviens d'une émission sur France -mu où une animatrice très snobinette, aujourd'hui décédée, avait invité une journaliste non moins snobinette qui avait fait son concert égoïste avec uniquement du Janacek. Et de gloser sur l'universalité du discours de Janacek, sa défense des reprouvés et tout un galimatias pseudo-gauchisant-parisianniste assez déplaisant. J'avais éteint, tant la musique que l'invitée et que l'animatrice me hérissaient le poil....







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30332
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 9:38

Non mais ça serait franchement cool d'éviter de lier "snob" ou "galimatias pseudo-gauchisant-parisianniste" à la musique de Janacek qui mérite largement mieux que ça Neutral
De même que le réflexe de l'opposer à d'autres compositeurs ... on peut très bien aimer Bartok ET Janacek ET Strauss ET Berg ET Puccini (c'est mon cas ... et le cas de milliers de personnes). Szymnanovski je ne le cite pas ... non que je ne l'aime pas, mais que je ne le connais pas (encore).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 9:47

Cololi a écrit:
Non mais ça serait franchement cool d'éviter de lier "snob" ou "galimatias pseudo-gauchisant-parisianniste" à la musique de Janacek qui mérite largement mieux que ça Neutral
De même que le réflexe de l'opposer à d'autres compositeurs ... on peut très bien aimer Bartok ET Janacek ET Strauss ET Berg ET Puccini (c'est mon cas ... et le cas de milliers de personnes). Szymnanovski je ne le cite pas ... non que je ne l'aime pas, mais que je ne le connais pas (encore).

Pour ta réflexion, certes, la musique de Janacek mérite mieux que ça...Mais c'était un simple exemple...Qui, toutefois, n'a pas contribué à me réconcilier avec sa musique...

Pour ta seconde réflexion, oui, on peut aimer et Puccini, et Berg et Janacek etc...Le problème est que, selon moi, me cultiver n'est pas apprécier un cumul d'artistes et créateurs mais de reconnaître ceux avec qui je me sens une profonde affinité, afin de les aimer profondément, de me sentir bien et, par conséquent, de donner le meilleur de moi-même aux autres...Voilà, voilà....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MIMI21
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 16:52

Et pour écouter la meilleure version de Katia Kabanova en CD, que me conseillez-vous ?


A toutes fins utiles, le directeur de l'auditorium était sur France Musique ce matin :

http://www.francemusique.fr/emission/le-dossier-du-jour/2014-2015/katia-kabanova-l-opera-de-dijon-avec-laurent-joyeux-01-19-2015-08-13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:13

bonsoir je comprends qu'il y ait des gens qui aiment janacek ou qui n'aiment pas janacek.
par contre je ne comprends pas que 95% des gens ici aiment pelleas et melisande de debussy ou que 90% des gens au moins aiment les oeuvres de pierre boulez..bon pas les gens dans la rue mais les membres de classik.forumactif.com.
un tel consensus !!!! tout le monde aime pelleas et l'oeuvre de boulez ici.
boulez est vraiment déifié dans le monde de la musique classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85798
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:23

hommepiano a écrit:
tout le monde aime pelleas et l'oeuvre de boulez ici.
boulez est vraiment déifié dans le monde de la musique classique.

En voilà un autre qui a fait semblant de lire le fil Boulez. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:28

Oh non, tout le monde n'aime pas Pelléas sur le forum. C'est simplement que certains des membres les plus bavards en sont de fervents admirateurs, ce qui peut donner l'impression d'un consensus qui, je le crois, n'existe pas (et c'est normal, c'est quand même une oeuvre très singulière, rien que pour son chant). En tout cas je ne le classerais pas parmi les oeuvres qui font "presque l'unanimité".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:40

Faut dire aussi que Pelléas c’est un truc de malade !!!   I love you sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19679
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:47

Rav-phaël a écrit:
Faut dire aussi que Pelléas c’est un truc de malade !!!   I love you sunny

En effet, un truc de malade! affraid pale


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6360
Age : 25
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   Lun 19 Jan 2015 - 21:50

Polyeucte a écrit:
Rav-phaël a écrit:
Faut dire aussi que Pelléas c’est un truc de malade !!!   I love you sunny

En effet, un truc de malade! affraid pale



Roh non mais j’y crois pas !  pale
si j’avais su j’aurais pas venu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les opéras de Janacek   

Revenir en haut Aller en bas
 
les opéras de Janacek
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bastille - Janacek - La petite renarde rusée
» Leos Janacek (hors opéras et messe)
» Journal d'un disparu ( Janacek)
» Leos Janacek
» Pleyel Rabaud Janacek Strauss Russell Davies 19/12/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: