Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DVD - Les plus beaux films d'opéra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:22

Wolferl a écrit:
Sans prendre part au débat - dont l'intérêt me passe légèrement au dessus - je signale juste que vous vous êtes bien éloignés du sujet. coucou

Merci. C'est purement rhétorique tout ça (par rapport à l'intérêt.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:40

Grégoire de Tours a écrit:
Oui mais, sauf erreur, et juste pour le plaisir de polémiquer, c'est bien toi qui avais expliqué que tu considérais une partie du répertoire lyrique du XIXème comme représentatif de cet art "bourgeois" que tu exècres et que tu dis maintenant être, au XIXème, circonscrit, cet art qui imite l'art sans y parvenir (comme le kitsch imite le beau sans en être).

Or sauf erreur ce dont nous parlons (toujours la musique lyrique italienne du XIXème) est de plus en plus souvent destiné, au moins après l'épopée napoléonienne, à un public très important (et de manière essentielle, bourgeois d'ailleurs.)

C'est pour tout cela qu'il me semble plus risqué de qualifier Rossini (qui ne se coupe jamais de ses racines) de bourgeois (à TOUS les sens du terme, sociologique, historique, "artistique") que Verdi. Pour rester à quelque chose de volontairement schématique par rapport à ta pensée, il me semble évident que Verdi cherchait davantage à flatter son public que Rossini, dont les expériences compliquées avec les divers auditoires qu'il a rencontrés sont particulièrement intéressantes de ce point de vue. (Pour ne rien dire de son superbe silence d'après l'échec de Guillaume Tell).
Je n'ai pas qualifié Rossini de bourgeois dans ce fil (par contre de médiocre, oui). J'ai surtout qualifié la majorité des films d'opéra (en particulier ceux de Ponelle) comme bourgeois.
Cela a pu transparaître dans mes propos, mais comme je n'ai aucun argument sérieux pour avancer que l'opéra italien soit bourgeois, je m'abstiens de le faire.

Sinon (en réaction à ton 2e paragraphe), l'art est toujours plus ou moins destiné aux masses (d'ailleurs c'est pourquoi certains considèrent l'art comme universalisable). Et puis, comme je l'ai dit, Roslavets composait une musique destinée aux masses mais anti-bourgeoise. Je ne pense pas que ce critère puisse suffire pour qualifier un art de bourgeois.

Enfin, je ne connais pas très bien les biographies de Verdi et de Rossini donc je pense que tu es plus apte que moi à en tirer des conséquences. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:50

Ericc a écrit:
alexandreg a écrit:
[ J'ai plutôt tendance à penser que la radicalité républicaine est anti-bourgeoise.
Intéressant bien que HS... c'est quoi la "radicalité républicaine " ?
J'entends par là une idéologie qui soutient que le peuple est totalement souverain et apte à gouverner. A cela s'ajoute un système égalitaire (plus ou moins tel que fantasmé au XIXe) et un système éducatif mû par un idéal supposant que tout que le monde peut accéder au plus haut savoir et aux plus hautes fonctions. C'est une idéologie que l'on retrouve en partie dans le communisme, mais qui n'implique pas nécessairement le communisme. Par contre elle implique d'une façon ou d'une autre un Etat fort interventionniste dans d'autres domaines que dans les domaines régaliens.
C'est quelque-chose qui me travaille un peu en ce moment, donc ma définition n'est probablement pas très claire, et dans ce cas j'aurais peut-être dû m'abstenir d'utiliser le terme.

C'est chez moi surtout une posture (en tout cas une base de réflexion), puisque par ailleurs je reste attaché à la propriété et à l'économie de marché. J'espère quand même (peut-être naïvement) que ces deux dernières choses pourraient cohabiter avec une forme avancée de républicanisme.
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:55

alexandreg a écrit:
Guillaume a écrit:
L'art bourgeois n'est par définition pas un "art de masse", puisque par "bourgeois", ce sont les catégories moyennes-supérieures de la population qui sont désignées, et que, à priori, ces catégories ne représentent pas une part importante de la population. Le véritable "art de masse", c'est l'art populaire.
Alors là tu te plantes totalement. Quand je parle d'art bourgeois je parle de la musique classique telle qu'elle est donnée aux masses. C'est aussi ce que l'on appelle art petit-bourgeois. La musique classique telle qu'elle est présentée par Radio Classique (qui est l'exemple d'une musique marketée pour la consommation de masse) est une représentation bourgeoise de l'art, accessible à tous mais déformant totalement le fond.
La culture est aujourd'hui accessible aux masses, simplement la forme sous laquelle elle est accessible est très souvent bourgeoise.
Et l'art populaire est lui aussi très souvent une excroissance de l'art bourgeois.

Allons Alex, "art bourgeois", pire "petit-bourgeois", tu n'as pas l'impression que cette phraséologie soixantehuitarde est un peu dépassée ? Ce sont des expressions toutes faites, mais qui ne veulent rien dire. Je discerne ce que tu entends par là, mais, à ce compte-là, tout compositeur né avant 1950 devient "petit bourgeois" Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:57

alexandreg a écrit:
Ce n'est pas parce-que j'émets un jugement de valeur sur les œuvres et les compositeurs que je considère mon goût comme supérieur (j'écoute des œuvres médiocres de temps en temps). Et puis si tu n'as pas envie de discuter avec moi, je ne vois pas pourquoi tu te fends de ces attaques.
les attaques viennent de toi cher ami Wink
quand on parle de culture de philistins, on va au delà du jugement de valeur musical et on montre beaucoup de mépris et c'est là que j'ai du mal à accepter ton discours. Quant aux oeuvres médiocres, elles ne le sont par principe que pour toi.
Dans l'absolu, je n'ai rien contre le fait de discuter avec toi mais sois un peu plus respectueux des autres stp. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 18:59

Toxic a écrit:

Allons Alex, "art bourgeois", pire "petit-bourgeois", tu n'as pas l'impression que cette phraséologie soixantehuitarde est un peu dépassée ? Ce sont des expressions toutes faites, mais qui ne veulent rien dire. Je discerne ce que tu entends par là, mais, à ce compte-là, tout compositeur né avant 1950 devient "petit bourgeois" Wink .
Je suis très loin d'être soixante-huitard.
Pour moi elles ont un sens très clair, qui a justement été galvaudé par 68 (comme "fascisme" d'ailleurs). C'est une acception qui est certes un peu conceptuelle, mais les concepts ont un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 19:04

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Ce n'est pas parce-que j'émets un jugement de valeur sur les œuvres et les compositeurs que je considère mon goût comme supérieur (j'écoute des œuvres médiocres de temps en temps). Et puis si tu n'as pas envie de discuter avec moi, je ne vois pas pourquoi tu te fends de ces attaques.
les attaques viennent de toi cher ami Wink
quand on parle de culture de philistins, on va au delà du jugement de valeur musical et on montre beaucoup de mépris et c'est là que j'ai du mal à accepter ton discours. Quant aux oeuvres médiocres, elles ne le sont par principe que pour toi.
Dans l'absolu, je n'ai rien contre le fait de discuter avec toi mais sois un peu plus respectueux des autres stp. Wink
Tu n'étais pas obligé de prendre mes attaques sur l'opéra italien pour toi.
Et puis si on ne peut plus utiliser d'adjectifs dévalorisants, le débat perd en pertinence. Dès que je deviens un peu radical dans mes propos, tu vois ça comme un signe d'arrogance.
Je sais très bien que tu ne veux pas objectiver la valeur des œuvres, mais tu sais très bien que je suis fondamentalement opposé à toi sur ce plan. Donc je ne reviendrai pas sur cette possibilité d'objectiver.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 19:14

alexandreg a écrit:
Tu n'étais pas obligé de prendre mes attaques sur l'opéra italien pour toi.
Et puis si on ne peut plus utiliser d'adjectifs dévalorisants, le débat perd en pertinence. Dès que je deviens un peu radical dans mes propos, tu vois ça comme un signe d'arrogance.
Je sais très bien que tu ne veux pas objectiver la valeur des œuvres, mais tu sais très bien que je suis fondamentalement opposé à toi sur ce plan. Donc je ne reviendrai pas sur cette possibilité d'objectiver.
Absolument pas besoin de recourir à la dévalorisation pour garder une pertinence dans le débat, bien au contraire.
Quant à objectiver la valeur des oeuvres, tu n'es pas détenteur de cette objectivation et par conséquent ça reste subjectif. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 19:26

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Tu n'étais pas obligé de prendre mes attaques sur l'opéra italien pour toi.
Et puis si on ne peut plus utiliser d'adjectifs dévalorisants, le débat perd en pertinence. Dès que je deviens un peu radical dans mes propos, tu vois ça comme un signe d'arrogance.
Je sais très bien que tu ne veux pas objectiver la valeur des œuvres, mais tu sais très bien que je suis fondamentalement opposé à toi sur ce plan. Donc je ne reviendrai pas sur cette possibilité d'objectiver.
Absolument pas besoin de recourir à la dévalorisation pour garder une pertinence dans le débat, bien au contraire.
Quant à objectiver la valeur des oeuvres, tu n'es pas détenteur de cette objectivation et par conséquent ça reste subjectif. Wink
Un débat où tout le monde dit que tout est bien et mérite d'être valorisé n'a aucune valeur à mes yeux.
Et puis je t'ai déjà dit que je distinguait sentiment et jugement, donc que pour moi il existe des jugements objectivables. Dès le premier message de WoO, ce dernier sépare ces deux plans, et reconnaît que malgré qu'il aime certains de ces films d'opéra il les juge comme kitsch (il dit même qu'il ne les conseillerait pas).
Peut-être que je suis arrogant, prétentieux et pédant dans mes propos, mais tu me laisses l'impression que tu considères que toutes les œuvres que tu aimes sont d'excellente qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 19:40

alexandreg a écrit:
Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Tu n'étais pas obligé de prendre mes attaques sur l'opéra italien pour toi.
Et puis si on ne peut plus utiliser d'adjectifs dévalorisants, le débat perd en pertinence. Dès que je deviens un peu radical dans mes propos, tu vois ça comme un signe d'arrogance.
Je sais très bien que tu ne veux pas objectiver la valeur des œuvres, mais tu sais très bien que je suis fondamentalement opposé à toi sur ce plan. Donc je ne reviendrai pas sur cette possibilité d'objectiver.
Absolument pas besoin de recourir à la dévalorisation pour garder une pertinence dans le débat, bien au contraire.
Quant à objectiver la valeur des oeuvres, tu n'es pas détenteur de cette objectivation et par conséquent ça reste subjectif. Wink
Un débat où tout le monde dit que tout est bien et mérite d'être valorisé n'a aucune valeur à mes yeux.
Et puis je t'ai déjà dit que je distinguait sentiment et jugement, donc que pour moi il existe des jugements objectivables. Dès le premier message de WoO, ce dernier sépare ces deux plans, et reconnaît que malgré qu'il aime certains de ces films d'opéra il les juge comme kitsch (il dit même qu'il ne les conseillerait pas).
Peut-être que je suis arrogant, prétentieux et pédant dans mes propos, mais tu me laisses l'impression que tu considères que toutes les œuvres que tu aimes sont d'excellente qualité.
ton propos manquant sensiblement de nuances, on est bien obligé d'opposer à ta radicalité infondée une radicalité adverse à laquelle en temps normal on ne se sentirait pas obligé d'avoir recours.
Et encore une fois tu n'es pas détenteur des jugements objectivables. Et ce n'est pas parce que toi tu auras émis tel ou tel jugement pour ou contre que par définition le dit jugement en deviendra objectif et donc universel.
Quant à WoO, il n'émettait qu'une opinion toute personnelle sur les films d'opéra. C'est son point de vue que je respecte profondément et que je ne partage pourtant pas. Il n'a ni tort ni raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 19:50

Otello a écrit:
ton propos manquant sensiblement de nuances, on est bien obligé d'opposer à ta radicalité infondée une radicalité adverse à laquelle en temps normal on ne se sentirait pas obligé d'avoir recours.
Et encore une fois tu n'es pas détenteur des jugements objectivables. Et ce n'est pas parce que toi tu auras émis tel ou tel jugement pour ou contre que par définition le dit jugement en deviendra objectif et donc universel.
Je n'ai jamais dit que tous mes jugements étaient objectivables (on tourne en rond depuis la dernière fois). Simplement j'essaye de progresser par des raisonnement plus ou moins pertinents vers des jugements qui seraient objectifs.
Lorsque je distingue sentiment et jugement, je vois le premier comme subjectif et le second objectif. WoO me contradira peut-être, mais quand il dit que les films d'opéra sont kitsch on semble être dans le cadre d'un jugement objectif alors que lorsqu'il dit qu'il les aime on est plutôt dans le cadre d'un sentiment subjectif.

D'ailleurs, Kiwi, si tu nous lis, est-ce que tu pourrais t'atteler au message sur le relativisme que tu nous avais promis ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:05

alexandreg a écrit:
WoO me contradira peut-être, mais quand il dit que les films d'opéra sont kitsch on semble être dans le cadre d'un jugement objectif alors que lorsqu'il dit qu'il les aime on est plutôt dans le cadre d'un sentiment subjectif.
ah ok donc moi si je dis: "les films d'opéra ne sont pas kitsch", moi aussi je suis objectif alors. Et si je rajoute: "je les trouve géniaux", là je suis subjectif. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:10

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
WoO me contradira peut-être, mais quand il dit que les films d'opéra sont kitsch on semble être dans le cadre d'un jugement objectif alors que lorsqu'il dit qu'il les aime on est plutôt dans le cadre d'un sentiment subjectif.
ah ok donc moi si je dis: "les films d'opéra ne sont pas kitsch", moi aussi je suis objectif alors. Et si je rajoute: "je les trouve géniaux", là je suis subjectif. Very Happy
Neutral
Tu as beaucoup d'humour (si on considère que tu as suffisamment de recul pour voir que ces films sont kitsch).
Pour revenir à ces films, je vois pas en quoi ils ne seraient pas kitsch : les perruques, les intérieurs dorés, les gestes emphatiques et totalement artificiels, les costumes d'époque, une façon de filmer digne d'Amour, Gloire et Beauté. C'est une donnée immédiatement saisissable.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:32

alexandreg a écrit:
Cololi a écrit:
Alexandreg il n'y a pas que de l'opéra italien : il y a Salome, Elektra, Wozzeck, DG ...
C'est pas très honnête d'extrapoler mes goûts en opéra à partir de mes attaques sur Donizetti et Rossini.
Justement, j'adore l'opéra baroque, la tragédie lyrique, l'opéra romantique allemand, les opéras post-romantiques,... Et comparé à ceux-là, je trouve l'opéra italien bien peu intéressant musicalement.

Je disais simplement qu'il y avait des opéras autres que l'opéra italien qui ont fait l'objet de films. Sont ils dignent d'intérêt pour toi ?
Après je suis d'accord que dans le lot des opéras italiens filmés, il y a des kitcheries énormes (le Paillasse de Zefirelli : au passage Domingo à parler de ce tournage ... le pauvre Domingo essayait de rendre tout celà moins ridicule, Zefirelli ne voulait rien savoir ^^). Donc pour moi clairement chez Zefirelli tout est à jetter.
Ponelle j'avoue ne connaître que son Tristan ... dont certains disent ici que c'est sa seule réussite (ça je n'en jugerai pas), mais ce qui est sur c'est que ce Tristan est une réussite magistrale (comme celle de Chéreau). Bon ce n'est pas un film certes, mais c'était pour parler de Ponelle.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:45

En fait je ne vois pas vraiment l'intérêt de cet objet hybride : il existe des mises en scène pour l'opéra, et il existe des B.O. pour les films.
Même si c'est de bonne facture, je trouve que ça n'apporte pas à l'œuvre.
Après, dans les cas de films très kitschs, là il me semble que ça peut même dénaturer l'œuvre. Sans compter que c'est rarement mieux filmé qu'une simple mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:47

alexandreg a écrit:
Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
WoO me contradira peut-être, mais quand il dit que les films d'opéra sont kitsch on semble être dans le cadre d'un jugement objectif alors que lorsqu'il dit qu'il les aime on est plutôt dans le cadre d'un sentiment subjectif.
ah ok donc moi si je dis: "les films d'opéra ne sont pas kitsch", moi aussi je suis objectif alors. Et si je rajoute: "je les trouve géniaux", là je suis subjectif. Very Happy
Neutral
Tu as beaucoup d'humour (si on considère que tu as suffisamment de recul pour voir que ces films sont kitsch).
Pour revenir à ces films, je vois pas en quoi ils ne seraient pas kitsch : les perruques, les intérieurs dorés, les gestes emphatiques et totalement artificiels, les costumes d'époque, une façon de filmer digne d'Amour, Gloire et Beauté. C'est une donnée immédiatement saisissable.

Non, désolé encore, mais le kitsch ça répond quand même à des règles assez précises (il y a des choses intéressantes à lire du côté de chez Lotte Eisner par exemple ou Susan Sontag).

Une perruques et des intérieurs dorés, pas plus que des costumes d'époque ne relèvent spécialement du kistch. Evidemment quelque chose de volontairement laid ne pourra pas être kistch (puisqu'encore ne fois celui ci se veut beau) mais il n'y a pas dans le projet de flatter l'oeil systématiquement kitscherie. Le mot étant, de plus, péjoratif, l'utiliser à tort et à travers avec la signification de "vieillie" ou encore de "ridicule" me semble dangeureux et tu tombes précisément dans ce que tu reprochais à Figaro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:47

alexandreg a écrit:
Pour revenir à ces films, je vois pas en quoi ils ne seraient pas kitsch : les perruques, les intérieurs dorés, les gestes emphatiques et totalement artificiels, les costumes d'époque, une façon de filmer digne d'Amour, Gloire et Beauté. C'est une donnée immédiatement saisissable.
mais tout ce qui respectueux du cadre spatio-temporel des livrets que ce soit en termes de décors et de costumes n'est pas kitsch par définition. Et puis le kitsch est une notion toute personnelle! Il y a autant de kitschs que de personnes tellement cette notion est corollaire aux goûts de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:48

Grégoire de Tours a écrit:
Non, désolé encore, mais le kitsch ça répond quand même à des règles assez précises (il y a des choses intéressantes à lire du côté de chez Lotte Eisner par exemple ou Susan Sontag).
Une perruques et des intérieurs dorés, pas plus que des costumes d'époque ne relèvent spécialement du kistch. Evidemment quelque chose de volontairement laid ne pourra pas être kistch (puisqu'encore ne fois celui ci se veut beau) mais il n'y a pas dans le projet de flatter l'oeil systématiquement kitscherie. Le mot étant, de plus, péjoratif, l'utiliser à tort et à travers avec la signification de "vieillie" ou encore de "ridicule" me semble dangeureux et tu tombes précisément dans ce que tu reprochais à Figaro.
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 20:51

Cololi a écrit:
le Paillasse de Zefirelli : au passage Domingo à parler de ce tournage ... le pauvre Domingo essayait de rendre tout celà moins ridicule, Zefirelli ne voulait rien savoir ^^
source ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:21

Comme je l'ai dit plus haut, je considère que ces films d'opéra nuisent aux œuvres, essayent de faire passer un bon moment comme si la musique et une simple mise en scène ne suffisaient pas.
Et je vois ces films comme inhautentiques car n'étant pas vraiment conformes à l'esprit de l'œuvre. Le CFT de Ponnelle rend cet opéra mièvre et totalement artificiel alors que ce n'est pas vraiment le cas. Cette reconstruction de l'authenticité est totalement triviale et est potentiellement kitsch : le rococo de Potsdam ne peut pas être kitsch, mais une reconstitution peut être considérée comme kitsch car elle n'est pas réalisée dans le contexte qui lui permettrait de ne pas être éligible à ce qualificatif. C'est comme la Venus de Milo : celle du Louvre n'est pas kitsch, la reproduction dans le jardin du voisin l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:30

alexandreg a écrit:
Comme je l'ai dit plus haut, je considère que ces films d'opéra nuisent aux œuvres, essayent de faire passer un bon moment comme si la musique et une simple mise en scène ne suffisaient pas.
Et je vois ces films comme inhautentiques car n'étant pas vraiment conformes à l'esprit de l'œuvre. Le CFT de Ponnelle rend cet opéra mièvre et totalement artificiel alors que ce n'est pas vraiment le cas. Cette reconstruction de l'authenticité est totalement triviale et est potentiellement kitsch : le rococo de Potsdam ne peut pas être kitsch, mais une reconstitution peut être considérée comme kitsch car elle n'est pas réalisée dans le contexte qui lui permettrait de ne pas être éligible à ce qualificatif. C'est comme la Venus de Milo : celle du Louvre n'est pas kitsch, la reproduction dans le jardin du voisin l'est.
nous sommes donc d'accord Smile la notion de kitsch est vraiment corollaire au point de vue et aux goûts personnels de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:37

Otello a écrit:
nous sommes donc d'accord Smile la notion de kitsch est vraiment corollaire au point de vue et aux goûts personnels de chacun.
Pas tout à fait, puisque je vois une primauté du contexte sur le point de vue dans ce cas précis.
Et comme le contexte des Ponelle est totalement décalé historiquement, le qualificatif de kitsch pour ces films dépend assez peu du point de vue, mais plutôt d'une analyse de la trivialité et de l'inauthenticité de ces films.
Mais vous allez me dire que la trivialité et l'inauthenticité dépendent du goût de chacun et on se mordra à nouveau la queue.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:38

Tu trouves la Flute de Bergman kistch ? (non parce que selon ta définition ça l'est tout à fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:40

Grégoire de Tours a écrit:
Tu trouves la Flute de Bergman kistch ? (non parce que selon ta définition ça l'est tout à fait).
Je ne l'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:41

alexandreg a écrit:
Et comme le contexte des Ponelle est totalement décalé historiquement
quel aurait dû être le contexte selon toi pour Ponnelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:45

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Et comme le contexte des Ponelle est totalement décalé historiquement
quel aurait dû être le contexte selon toi pour Ponnelle ?
Quand je dis ça, c'est juste pour avoir la condition nécessaire à l'applicabilité du terme "kitsch". Le décalage historique ne suffit évidemment pas à faire du kitsch.
Il n'y a pas de bon ou de mauvais contexte pour une mise en scène. Tout dépend de la façon dont on traite l'œuvre une fois le contexte établi.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:45

Le problème avec ta vision des choses en fait c'est que toute manifestation culturelle qui répond à ces caractéristiques somme toute somaires... je ne sais ... l'Atys de Christie par exemple (mais peut être que tu trouves ça ridicule aussi )... devient potentiellement "kistch". En étant pas assez précis tu apportes de l'eau au moulin des gens qui vont hurler de rire devant ce genre de chose.

Mais au fond ce n'est pas très important et effectivement on tourne en rond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:50

Comme je viens de le dire, le décalage historique est nécessaire pour que le terme de kitsch soit applicable. Après je ne généralise pas en disant que tout ce qui est décalé historiquement est kitsch. Là il faut regarder au cas par cas.

Par contre je ne connais que des photos de l'Atys de Christie, donc je ne me prononcerai pas dessus. Et je ne pars pas avec un a priori négatif sous prétexte que c'est de la reconstitution historique.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:52

alexandreg a écrit:
Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Et comme le contexte des Ponelle est totalement décalé historiquement
quel aurait dû être le contexte selon toi pour Ponnelle ?
Quand je dis ça, c'est juste pour avoir la condition nécessaire à l'applicabilité du terme "kitsch". Le décalage historique ne suffit évidemment pas à faire du kitsch.
Il n'y a pas de bon ou de mauvais contexte pour une mise en scène. Tout dépend de la façon dont on traite l'œuvre une fois le contexte établi.
Laughing parfait! eh ben la plupart des films de Ponnelle traitent merveilleusement et fidèlement les oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:52

alexandreg a écrit:
Comme je viens de le dire, le décalage historique est nécessaire pour que le terme de kitsch soit applicable. Après je ne généralise pas en disant que tout ce qui est décalé historiquement est kitsch. Là il faut regarder au cas par cas.
mais décalage historique de quoi par rapport à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:54

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Comme je viens de le dire, le décalage historique est nécessaire pour que le terme de kitsch soit applicable. Après je ne généralise pas en disant que tout ce qui est décalé historiquement est kitsch. Là il faut regarder au cas par cas.
mais décalage historique de quoi par rapport à quoi ?
De l'époque de mise en scène par rapport à l'époque de création.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:55

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et puis Ponnelle, c'est quand même tellement mal filmé dans ses films (la caméra bouge en permanence, on a des zooms prétendument expressifs sans arrête, comme chez un quidam à qui on vient d'offrir un caméscope...), que considérer ça comme ce qui se fait de mieux (son CFT en sachet, absolument pas drôle, avec des plans hyper mal raccordés... affraid ), ça me laisse plus admiratif que révolté. Surprised
analyse caricaturale! Ponnelle c'est globalement très bien! Le seul film que je trouve discutable, c'est le Rigoletto.
Ce n'est pas du tout caricatural. Compte le nombre de fois où la caméra bouge (Idoménée !), le nombre de contre-plongées (à peu près tout le temps, quoi), le nombre de zooms absurdes sur les visages (oui, aujourd'hui on fait trop souvent pareil, mais il n'y a pas les autres défauts), le nombre de fois où en changeant d'angle on voit clairement qu'on a changé d'espace...

Tout amateur de cinéma ne peut qu'être épouvanté par ce genre de film amateur.

Et je n'ai pas parlé de la question plus subjective du fond inexistant, de la littéralité tellement exagérée qu'elle en est vulgaire...


Je n'ai pas de ressentiment contre les films de Ponnelle, le côté carton-pâte ou théâtre de Guignol peut être très sympathique... mais en faire une grande réussite cinématographique, il faut peut-être conserver de la mesure.
Le problème, en fait, est que j'ai l'impression que tu mets l'intérêt d'une mise en scène à l'aune de sa littéralité maximale pour qu'elle ne te gêne pas. Un peu comme un amateur de musique qui ne supporterait rien en dehors de l'accord parfait et qui soutiendrait que Cannabich est supérieur à Wagner. Que ça te satisfasse, fort bien (et on a tous du goût pour des choses qui ne sont pas géniales), mais dire que c'est grand et inspiré, peut-être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:55

Otello a écrit:
Laughing parfait! eh ben la plupart des films de Ponnelle traitent merveilleusement et fidèlement les oeuvres.
On pourrait donc en déduire que Mozart écrit une musique artificielle et ennuyeuse (ce qu'évidemment je ne pense pas).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 21:56

alexandreg a écrit:
Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Comme je viens de le dire, le décalage historique est nécessaire pour que le terme de kitsch soit applicable. Après je ne généralise pas en disant que tout ce qui est décalé historiquement est kitsch. Là il faut regarder au cas par cas.
mais décalage historique de quoi par rapport à quoi ?
De l'époque de mise en scène par rapport à l'époque de création.
l'époque traduite dans la mise en scène ou l'époque pendant laquelle la mise en scène a été réalisée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:01

DavidLeMarrec a écrit:
Le problème, en fait, est que j'ai l'impression que tu mets l'intérêt d'une mise en scène à l'aune de sa littéralité maximale pour qu'elle ne te gêne pas. Que ça te satisfasse, fort bien (et on a tous du goût pour des choses qui ne sont pas géniales), mais dire que c'est grand et inspiré, peut-être pas...
ouiiiiiiiiii tu as tout bon là! Very Happy c'est exactement ça! et ce n'est justement pas un problème Wink ah ben ça c'est uniquement affaire de point de vue perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:03

alexandreg a écrit:
En fait je ne vois pas vraiment l'intérêt de cet objet hybride : il existe des mises en scène pour l'opéra, et il existe des B.O. pour les films.
Même si c'est de bonne facture, je trouve que ça n'apporte pas à l'œuvre.
Après, dans les cas de films très kitschs, là il me semble que ça peut même dénaturer l'œuvre. Sans compter que c'est rarement mieux filmé qu'une simple mise en scène.

L'intérêt ? Pas vital je te le concède. J'y vois p être un intérêt : élargir le public. Tu as vu le film sur Wozzeck avec Jurinac ? Bon beh je trouve que ça apporte : on peut avec avoir ses transitions dans la ville même, qui sont impossible sur une scène.
C'est pas indispensable on est d'accord. Mais je suis pas du tout contre, si c'est fait intelligement.

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
le Paillasse de Zefirelli : au passage Domingo à parler de ce tournage ... le pauvre Domingo essayait de rendre tout celà moins ridicule, Zefirelli ne voulait rien savoir ^^
source ????

Un reportage sur Domingo, passé je crois sur Arte il y a pas longtemps. Domingo faisait des propositions ... (montrant que lui avait quand même réfléchi un peu au personnage), et Zefirelli n'a rien voulu savoir ^^.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Mar 29 Juin 2010 - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:03

Ce serait bien que vous différenciez la réalisation et la mise en scène parce qu'on se perd un peu dans les argumentaires des uns et des autres en fait. Je ne suis même pas sûr que vous parliez de la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:04

Zeffirelli semble être vraiment peu sympathique (voir l'affaire Daniela Dessi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:13

Cololi a écrit:
Un reportage sur Domingo, passé je crois sur Arte il y a pas longtemps. Domingo faisait des propositions ... (montrant que lui avait quand même réfléchi un peu au personnage), et Zefirelli n'a rien voulu savoir ^^.
Oui je me souviens en effet de ce reportage. Mais je ne vois pas où est le problème. Un chanteur peut proposer mais le metteur en scène dispose et si Zeffirelli avait une vision personnelle et arrêtée de l'oeuvre, c'était son droit le plus absolu sans que pour autant on décoche aujourd'hui contre lui toutes les malédictions. La mise en scène de Cav/Pag par Zeffirelli a fait le tour de la plupart des grandes maisons internationales et y a été triomphalement accueillie (idem pour celle de La Traviata) et les films de Zeffirelli sur ces 3 ouvrages s'appuient exclusivement sur les mêmes concepts que ses mises en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:14

aurele a écrit:
Zeffirelli semble être vraiment peu sympathique (voir l'affaire Daniela Dessi).
le bonhomme semble mal vieillir au niveau du caractère mais ça ne compte pas quant au bilan de sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28757
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:16

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Un reportage sur Domingo, passé je crois sur Arte il y a pas longtemps. Domingo faisait des propositions ... (montrant que lui avait quand même réfléchi un peu au personnage), et Zefirelli n'a rien voulu savoir ^^.
Oui je me souviens en effet de ce reportage. Mais je ne vois pas où est le problème. Un chanteur peut proposer mais le metteur en scène dispose et si Zeffirelli avait une vision personnelle et arrêtée de l'oeuvre, c'était son droit le plus absolu sans que pour autant on décoche aujourd'hui contre lui toutes les malédictions. La mise en scène de Cav/Pag par Zeffirelli a fait le tour de la plupart des grandes maisons internationales et y a été triomphalement accueillie (idem pour celle de La Traviata) et les films de Zeffirelli sur ces 3 ouvrages s'appuient exclusivement sur les mêmes concepts que ses mises en scène.

Franchement dans le cas de Cav / Pag, l'intérêt ce sont les chanteurs : Domingo / Stratas / Pons. Zefirelli perso je supporte pas

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:17

Cololi a écrit:
Franchement dans le cas de Cav / Pag, l'intérêt ce sont les chanteurs : Domingo / Stratas / Pons. Zefirelli perso je supporte pas
ben comme quoi... ben moi j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:21

Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Otello a écrit:
alexandreg a écrit:
Comme je viens de le dire, le décalage historique est nécessaire pour que le terme de kitsch soit applicable. Après je ne généralise pas en disant que tout ce qui est décalé historiquement est kitsch. Là il faut regarder au cas par cas.
mais décalage historique de quoi par rapport à quoi ?
De l'époque de mise en scène par rapport à l'époque de création.
l'époque traduite dans la mise en scène ou l'époque pendant laquelle la mise en scène a été réalisée?
Décalage en réalité entre la période pendant laquelle la mise en scène est réalisée et la période qui est représentée dans la mise en scène (là on a le décalage qui permet l'éventuelle utilisation du terme "kitsch"). La période représentée dans la mise en scène est celle de la création de l'œuvre, d'où mon propos précédent.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 29 Juin 2010 - 22:25

Zeffirelli, c'est vraiment kitschissime. Je ne dis pas que c'est nul cependant mais c'est assez dépassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ah
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Ven 6 Juil 2012 - 10:55

Ah a écrit:
Moi j'ai vraiment horreur de tous ces opera-cinema. Je fais une exception (et encore..) pour celui-là car je trouve les décors et les costumes très beaux mais jamais je ne rentre sérieusement dans le drame. Je que c'est à la limite du ridicule.

calbo a écrit:
C'est vai que film+opéra ca donne un univers un peu particulier auquel on adhère ou pas; après tout dépend du metteur en scène et des artistes choisis pour l'occasion.

Parsifal a écrit:
Eh ben pour ma part je ne vois pas en quoi c'est a la limite du ridicule, je trouve très interessant de mêler opéra et cinema puisque ce sont deux arts a mon sens appeler a se rencontrer, après le résultat n'a pas souvent été a la hauteur il faut bien le reconnaitre. Le film de Losey pour ma part je le trouve très beau, les chanteurs Calbo a cités ceux qui était a suivre et je n'ai rien a rajouter en ce qui me concerne ils sont très bon!!!
orchestralement ce n'est pas forcément ce qui s'est fait de mieux, mais franchement dans le film je trouve que ça passe sans problème. Et cinématographiquement Losey est un maitre de la mise en scène et c'est absolument magnifique de bout en bout, d'autant plus que le décors choisis est superbe, je regrette juste que cette mise en scène soit finalement assez illustrative, que Losey ne se servent pas du cinema pour apporter un niveau supplémentaire a l’opéra (du moins a mon sens), il se contente de l'illustré, mais il l'illustre superbement et c'est déjà beaucoup.
Cela dit dans le genre je préfère la flute enchanté de Bergman, qui pour le coup avec le parti pris d'une fausse théâtralité était finalement plus cinématographique puisque Bergman portait un véritable sur le théâtre et la musique tout en illustrant la flute enchanté, et ce regard qui venait se surajouté a l’opéra était véhiculé par la mise en scène (après vocalement c'est beaucoup moins interessant que Don Giovanni de Losey)

Ah a écrit:
Alors voilà pourquoi je trouve cela ridicule (je ne dis pas ça pour faire de la provocation, ça me fait réellement rigoler par moment).

Le théâtre laisse infiniment plus de place à l'imagination que le cinéma, tout comme la littérature laisse infiniment plus de place à l'imagination que le théâtre.
Si quelqu'un n'est pas d'accord avec cela je suis intéressé par un réponse.

Au théâtre, les dialogues, les gestes des personnages ne sont volontairement pas réalistes (je généralise) et personne n'imagine que si la scène s'était réellement déroulée, les protagonistes réagiraient avec les mêmes intonations, le même vocabulaire que les acteurs récitant leur texte. Le but est de laisser une impression au spectateur qui par la suite imagine lui-même comment aurait bien pu se dérouler la scène en vrai. C'est un peu comme le mouvement impressionniste en peinture, je trouve.

Au cinéma, c'est très différent, tout (je généralise) doit donner l'illusion de la réalité. Aussi quand je vois dans le DG de Losey des décors et une chorégraphie hypers réalistes alors que les filles sont entrain de hurler leurs vocalises (très bien executées, ça on est d'accord), ça me fait autant rire que si j'allais à la boulangerie et que le mec devant moi demandais une baguette pas trop cuite en chantant sur la mélodie de La donna e mobile Laughing

Parsifal a écrit:
Ah a écrit:
Alors voilà pourquoi je trouve cela ridicule (je ne dis pas ça pour faire de la provocation, ça me fait réellement rigoler par moment).

Le théâtre laisse infiniment plus de place à l'imagination que le cinéma, tout comme la littérature laisse infiniment plus de place à l'imagination que le théâtre.
Si quelqu'un n'est pas d'accord avec cela je suis intéressé par un réponse.

Le cinema et le théâtre laisse a mon avis une bien plus grande liberté interprétative au spectateur que la littérature a son lecteur, pour la bonne et simple raison qu'en littérature l'auteur nous assène forcément son point de vue par ses descriptions (pas seulement physique mais aussi psychologique), là ou le metteur en scène qu'il soit de cinema ou de théâtre oriente certes le spectateur, par son montage et ses cadrage (pour le cinema) et par les décors, les éclairages ou les déplacements des acteurs (pour le théâtre) mais celui ci est bien plus libre d'interpréter le sens de tel choix artistique que dans un livre ou il a finalement accès a toutes les informations. Il n'a peut être pas la possibilité d'imaginer le décors et les personnages tel qu'il le voudrait, puisque tout ceci lui est donné mais a mon sens il est finalement bien plus libre de s'emparer du sujet et d'interpréter a partir de ce que lui donne le metteur en scéne a sa guise les motivations des personnages et les enjeux du drame. je ne sais pas si j'ai été très clair...

Ah a écrit:

Au cinéma, c'est très différent, tout (je généralise) doit donner l'illusion de la réalité

Hmmm plus qu'une généralisation c'est une vision a mon sens excessivement caricaturale Mr.Red
Il y a tellement de film qui se passe totalement du réalisme y compris dans le cinema classique Hollywoodien, dont l'un des genre majeure est tout de même la comédie musicale siffle
Le cinema est un monde de convention au même titre que le théâtre, certes il est plus réaliste, parce qu'il permet de capter la réalité, mais il n'en donne pas moins quelques chose de fragmentaire et de transformer qui n'est pas tellement plus réel que le décors de théâtre, et ça fonctionne parce que le spectateur abandonne une partie de sa crédulité quand il entre dans les salles obscurs.
Après ça ne marche chez toi par rapport a l’opéra au cinema, ben tant pis c'est ton droit, on tous des choses auxquels on est réfractaire, mais ta théorisation de l'incompatibilité opéra/cinema n'engage que toi et me laisse totalement perplexe Mr.Red
(après tu devrais peut être voir la flute enchanté de Bergman, qui justement assume ses origine théâtrale, vu que l'ensemble est une fausse représentation de l'opera)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ah
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Ven 6 Juil 2012 - 11:07

Suite de la discussion maintenant :

Parsifal a écrit:


Le cinema et le théâtre laisse a mon avis une bien plus grande liberté interprétative au spectateur que la littérature a son lecteur, pour la bonne et simple raison qu'en littérature l'auteur nous assène forcément son point de vue par ses descriptions (pas seulement physique mais aussi psychologique), là ou le metteur en scène qu'il soit de cinema ou de théâtre oriente certes le spectateur, par son montage et ses cadrage (pour le cinema) et par les décors, les éclairages ou les déplacements des acteurs (pour le théâtre) mais celui ci est bien plus libre d'interpréter le sens de tel choix artistique que dans un livre ou il a finalement accès a toutes les informations. Il n'a peut être pas la possibilité d'imaginer le décors et les personnages tel qu'il le voudrait, puisque tout ceci lui est donné mais a mon sens il est finalement bien plus libre de s'emparer du sujet et d'interpréter a partir de ce que lui donne le metteur en scéne a sa guise les motivations des personnages et les enjeux du drame. je ne sais pas si j'ai été très clair...


Clair oui, convaincant... non. Le pourquoi est contenu dans ton paragraphe : pour moi même si en littérature l'auteur nous "assène" son point de vue (encore que je ne sois pas vraiment d'accord là-dessus non-plus mais je veux bien te l'accorder), cela ne compense pas le fait, dans un film, de ne pouvoir imaginer la situation à sa guise.
Je ne pense pas qu'on arrivera à se mettre d'accord sur ce point je propose qu'on laisse tomber cette partie du débat.

Parsifal a écrit:
Ah a écrit:

Au cinéma, c'est très différent, tout (je généralise) doit donner l'illusion de la réalité

Hmmm plus qu'une généralisation c'est une vision a mon sens excessivement caricaturale Mr.Red

En effet je n'aurais pas du dire ça, on ne peut pas et on ne doit pas généraliser. Mais l'important est que c'est exactement ça dans le cas du film de Losey: chercher à donner constamment l'illusion de la réalité ce qui est incohérent avec le fait que les personnages chantent pour s'exprimer, et c'est pourquoi (je reprends mon exemple, je voudrais que tu réfléchisses dessus car il décrit ce que je ressens lorsque je vois ce film mieux que toutes mes explications précédentes :

Ah a écrit:
Aussi quand je vois dans le DG de Losey des décors et une chorégraphie hypers réalistes alors que les filles sont entrain de hurler leurs vocalises (très bien executées, ça on est d'accord), ça me fait autant rire que si j'allais à la boulangerie et que le mec devant moi demandais une baguette pas trop cuite en chantant sur la mélodie de La donna e mobile Laughing

Du coup, si tu me dis :

Parsifal a écrit:

(après tu devrais peut être voir la flute enchanté de Bergman, qui justement assume ses origine théâtrale, vu que l'ensemble est une fausse représentation de l'opera)

Là je suis intéressé Wink


Dernière édition par Ah le Ven 6 Juil 2012 - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Ven 6 Juil 2012 - 14:21

Pour me mêler à la discussion entre Ah et Parsifal (que j'aime bien contredire), je n'ai personnellement jamais rien vu de très convaincant au cinéma dans le genre (et surtout pas le soporifique Don Giovanni de Losey), à de rares exceptions près, La Tosca de Jacquot (David est un sage, personne n'en doute sur ce forum) et surtout "La Tragédie de Carmen" de Peter Brook, adaptation de Jean-Claude Carrière pour le livret avec une très belle réduction pour orchestre de chambre de Marius Constant, dont Brook a sorti à l'époque trois versions au cinéma, correspondant aux trois distributions complètes sur scène (ce dindon de Toscan du Plantier avait alors claironné, à propos du boursouflé Carmen de Rosi : "Nous, nous avons fait la version intégrale de Carmen"). Un petit faible aussi pour La Bohême de Comencini, malgré ou peut-être à cause de certains passages particulièrement kitsch, mais émouvants de naïveté ... et pour La Flûte de Bergman bien sûr (je finis toujours par trouver un point d'accord avec Parsifal, même quand on passe notre temps à s'asticoter).

Ah, si tu es la recherche de films qui laissent une grande place à l'imagination, je te recommande par exemple "Son nom de Venise dans Calcutta désert", de Marguerite Duras, où on largement le temps, au bout d'une minute 30, de penser à autre chose, du moins si on ne pique pas un bon roupillon jusqu'à la fin du "film" (c'est un gimmick que je partage avec Parsifal, autre point d'accord mutuel) hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 10 Juil 2012 - 17:51

Concernant le Don Giovanni de Losey, je viens d'en parler dans le fil dédié à la discographie de cette oeuvre. En un mot, malgré quelques ratés au niveau de la distribution, je trouve que ce film est une très belle oeuvre cinématographique, à rapprocher du Barry Lyndon de Kubrick. Autrement dit : mêmes qualités et défauts : beauté des images, film intemporel, et film soporifique selon certains.

Pour ce qui est de la Tosca de Jacquot, désolé mais je n'adhère pas du tout. Pour cette oeuvre je préfère de beaucoup le film tourné en "direct" sur les lieux et aux heures du drame en 1992 avec Malfitano, Domingo et Raimondi ou encore celui avec Kabaivanska, Domingo et Milnes.

Concernant la Tragédie de Carmen, je trouve que ça ne présente aucun intérêt tant sur le plan musical que dramatique et visuel, c'est moche, pas spécialement bien chanté, il ne se passe pas grand chose et l'oeuvre de Bizet est complètement charcutée. Ca me fait exactement le même effet que la Flûte enchantée de Bergman, pour exactement les mêmes raisons. Pour Carmen, bien au contraire, je ne vois pas grand chose à reprocher au film de Rosi qui sert très fidèlement l'oeuvre. Quitte à faire une réinterprétation, je trouve par contre la Flûte de Brannagh assez réussie et pleines d'idées.

La bohème de Comencini, la Traviata de Zeffirelli et Macbeth de D'Anna, ont pour moi les mêmes qualités et défauts que les films télé de Ponnelle ou ceux des années 60-70 faits en Allemagne de l'est (Traviata-Moffo, Bonisolli, Rigoletto-Panerai, Bonisolli), avec un budget supérieur et des moyens techniques supérieurs. Mais globalement : fidèle à l'esprit de l'oeuvre et sans grande originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ah
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 10 Juil 2012 - 18:18

Figaro a écrit:
Rigoletto-Panerai, Bonisolli), avec un budget supérieur et des moyens techniques supérieurs. Mais globalement : fidèle à l'esprit de l'oeuvre et sans grande originalité.

ça existe en vidéo ? Avec Molinari-Pradelli ? Parce que j'ai le CD et c'est un de mes Rigoletto préférés alors ça m'intéresse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   Mar 10 Juil 2012 - 19:21

Ah a écrit:
Figaro a écrit:
Rigoletto-Panerai, Bonisolli), avec un budget supérieur et des moyens techniques supérieurs. Mais globalement : fidèle à l'esprit de l'oeuvre et sans grande originalité.

ça existe en vidéo ? Avec Molinari-Pradelli ? Parce que j'ai le CD et c'est un de mes Rigoletto préférés alors ça m'intéresse!

Je ne sais pas si c'est disponible en France en DVD, mais il y a de nombreux extraits sur le tube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DVD - Les plus beaux films d'opéra   

Revenir en haut Aller en bas
 
DVD - Les plus beaux films d'opéra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 100 + beaux films
» DVD - Les plus beaux films d'opéra
» Le jeu des plus beaux films à coucher dehors
» Le jeu des plus beaux films à coucher dehors
» Le jeu des plus beaux films à coucher dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: