Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Offenbach-Les Contes d'Hoffmann

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 20:04

Assez d'accord sur pas mal de choses... sauf sur le couple Bonynge... Confused

Je n'arrive pas à trouver un machiavélisme quelconque chez sa Giulietta... Et question diction, c'est vraiment l'élément le plus faible de la distribution; Alors oui, c'est assumé crânement... mais guère bien différencié je trouve.

Et pour le chef... oui, il dirige ça comme un grand opéra... mais en est-ce vraiment un? J'en doute pour moi... ça manque justement de poésie et de délicatesse. Cluytens I par exempe est beaucoup plus léger et coloré...

Alors un bon enregistrement oui... mais pas encore une version qui me parait "complète" dans le sens où il me manque des femmes plus différenciées et une direction plus détaillée et légère... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23258
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 20:30

Merci beaucoup pour ce compte-rendu plutôt enthousiaste Guillaume. Je te recommande l'écoute de la version Nagano. Je sais que tu n'aimes pas tellement Alagna mais sur le plan strictement vocal, c'est un merveilleux Hoffmann et puis la diction est comme toujours irréprochable. En terme d'incarnation, je ne le trouve pas aussi intéressant que Domingo. Bacquier est génial dans les 4 Diables mais Van Dam est encore plus extraordinaire à mon avis en terme d'incarnation et plus parfait sur le plan vocal. Dessay et Vaduva sont magnifiques. Jo est loin de démériter en Giulietta dans la version choisie par Nagano c'est-à-dire celle de Kaye avec les récitatifs de Guiraud. Le point faible malheureusement de cette version, c'est la Muse/Nicklausse de Catherine Dubosc. Les seconds rôles sont luxueux : Bacquier en Crespel, Tézier en Schlémil. Ragon est très bien dans les 4 valets. La direction de Nagano est d'un très bon niveau, vivante. Dommage que la prise de son ne soit pas optimale, à cause du lieu d'enregistrement de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 20:50

Même s'il s'agit d'une oeuvre que je tiens en très haute estime et qui me paraît véritablement le chef d'oeuvre de son auteur, je ne compte pas doublonner trop vite, tellement je trouve mon bonheur avec Bonynge. Very Happy J'avoue ne pas avoir tant d'envie que ça d'entendre les différentes variantes, j'ai d'autres choses sur le feu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 22:20

Polyeucte a écrit:
Et pour le chef... oui, il dirige ça comme un grand opéra... mais en est-ce vraiment un? J'en doute pour moi...
Ca n'a pas été créé à l'Opéra, et initialement il n'était que dialogué, mais il y a clairement la présence de composantes du Grand Opéra. On est à mi-chemin entre cette esthétique et une autre, effectivement plus bizarre, plus onirique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 22:23

Guillaume a écrit:
Gabriel Bacquier (les quatre diables) me paraît difficilement surpassable
Si, si, vocalement, ça l'est. Après, il est sûr qu'il est à son maximum d'abatage, c'est incarné en diable.


Citation :
Enfin, mention spéciale à Jacques Charon (Spalanzani), c'est réjouissant d'entendre un tel niveau de diction.
... d'autant plus que ça n'existe plus. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 22:27

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Gabriel Bacquier (les quatre diables) me paraît difficilement surpassable
Si, si, vocalement, ça l'est. Après, il est sûr qu'il est à son maximum d'abatage, c'est incarné en diable.

Vocalement, peut-être.

C'est vrai que par exemple Blanc est plus délicatement maléfique dans Scintille, diamant.

Citation :

Citation :
Enfin, mention spéciale à Jacques Charon (Spalanzani), c'est réjouissant d'entendre un tel niveau de diction.
... d'autant plus que ça n'existe plus. Sad

Même chez les acteurs de la Comédie - Fr. ?? Et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23258
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyDim 13 Fév 2011 - 22:35

DavidLeMarrec a écrit:
Si, si, vocalement, ça l'est.

Je n'ai pas encore beaucoup de points de comparaison mais ça l'est par Van Dam incontestablement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyLun 14 Fév 2011 - 0:25

Guillaume a écrit:
Citation :
Enfin, mention spéciale à Jacques Charon (Spalanzani), c'est réjouissant d'entendre un tel niveau de diction.
... d'autant plus que ça n'existe plus. Sad
Même chez les acteurs de la Comédie - Fr. ?? Et pourquoi ?[/quote]
Il existe encore chez certains (pas forcément la majorité...) une très belle technique vocale... mais ils sont tous abondamment sonorisés, à présent, et leurs organes ne font pas trembler les murs. Quand on entend ceux des années soixante, on rêve... Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23258
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 18 Fév 2011 - 23:25

version Nagano :

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
correct ([...] Théruel, Frémeau).
Non mais ça va pas ? carton rouge

Je dis "correct" car ils ne m'ont pas marqué. Je ne les connais pas bien par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 18 Fév 2011 - 23:46

Théruel en particulier, c'est l'un des plus grands barytons de tous les temps. Pas au sens verdien du terme, mais la qualité de la couleur, la beauté de l'expression... proprement miraculeux. En Pelléas, il est au moins aussi bien que Le Roux !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23258
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 18 Fév 2011 - 23:49

DavidLeMarrec a écrit:
Théruel en particulier, c'est l'un des plus grands barytons de tous les temps. Pas au sens verdien du terme, mais la qualité de la couleur, la beauté de l'expression... proprement miraculeux. En Pelléas, il est au moins aussi bien que Le Roux !

Difficile de juger sa prestation dans le rôle d'Hermann qui reste très secondaire. Il faudrait que je l'entende dans un rôle plus important, comme Pelléas justement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 18 Fév 2011 - 23:52

Oui, je faisais la remarque à la marge, il est clair qu'il peut difficilement s'exprimer dans un rôle comme celui-ci. Malheureusement, on trouve peu de choses avec lui : de fantastiques Histoires Naturelles, Pelléas, Oromases (Zoroastre Rousset / Audi) un peu tard pour lui, et puis peu de rôles importants...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 19 Fév 2011 - 8:50

DavidLeMarrec a écrit:
Théruel en particulier, c'est l'un des plus grands barytons de tous les temps. Pas au sens verdien du terme, mais la qualité de la couleur, la beauté de l'expression... proprement miraculeux. En Pelléas, il est au moins aussi bien que Le Roux !

Que penses-tu de son papa ténor?
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 19 Fév 2011 - 10:29

Réaction un peu tardive (et un peu HS pour tout arranger Mr.Red), mais :

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Enfin, mention spéciale à Jacques Charon (Spalanzani), c'est réjouissant d'entendre un tel niveau de diction.
... d'autant plus que ça n'existe plus. Sad
Même chez les acteurs de la Comédie - Fr. ?? Et pourquoi ?
Il existe encore chez certains (pas forcément la majorité...) une très belle technique vocale... mais ils sont tous abondamment sonorisés, à présent, et leurs organes ne font pas trembler les murs. Quand on entend ceux des années soixante, on rêve... Sad
J'ai lu que la récente m.e.s. signée Lee Brauer d'Un tramway nommé désir au Français les acteurs portaient tous des micros, ce qui n'a pas manqué de faire des remous - la choses est en tout cas signalée, en bien ou en mal, dans tous les compte-rendus que j'ai lu.

Mais il y a quelques semaines, j'ai eu la chance d'entendre Michel Favory (de la C.Fr. donc), qui avait fait le déplacement à l'université d'Aix pour y lire des textes d'Italo Calvino en marge d'un colloque consacré à cet auteur (colloque co-organisé avec l'Institut Culturel Italien de Marseille: eux ont des sous et ça se voyait Mr. Green). Ouverture du show, dans le plus grand amphi de la fac : le passage obligé des "huiles" - organisateurs, vice-président - qui viennent balbutier des platitudes d'usage dans un micro ; malgré ce dernier point, la plupart sont difficilement audibles. Michel Favory arrive, s'assoit, et commence ses lectures... sans micro, d'une voix dix fois plus audible que ses prédécesseurs "sonorisés" - j'avais presque l'impression qu'il était à un ou deux rangs de moi alors que j'étais dans les hauteurs de l'amphi.

Littéralement parlant ça n'a peut-être pas "fait trembler les murs" (en même temps vu l'état de la fac, vaut mieux pas Laughing) mais c'était quand même assez impressionnant - sans parler de ses autres qualités d'acteur mises en jeu dans cette lecture.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 19 Fév 2011 - 11:14

Rien du tout, Cornélius, c'est la première fois que je vois mention de son existence. Ca peut s'écouter dans quoi ?

Octavian a écrit:
J'ai lu que la récente m.e.s. signée Lee Brauer d'Un tramway nommé désir au Français les acteurs portaient tous des micros, ce qui n'a pas manqué de faire des remous - la choses est en tout cas signalée, en bien ou en mal, dans tous les compte-rendus que j'ai lu.
Ok, mais en fait c'est très bien fait, ça suit progressivement les chanteurs quand ils se tournent... mais systématique. C'est difficilement détectable, mais quand on est en loge d'avant-scène, on perçoit très bien tout cela.

Après, pour ton exemple, je ne crois pas avoir entendu Michel Favory en vrai jusqu'à présent, donc je ne puis rien dire. J'ai signalé qu'il y avait de vrais excellents techniciens, mais aussi un certain nombre de voix pas très efficacement projetées...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 19 Fév 2011 - 13:16

DavidLeMarrec a écrit:
Rien du tout, Cornélius, c'est la première fois que je vois mention de son existence. Ca peut s'écouter dans quoi ?


Dans l'unique intégrale studio de Sapho de Massenet avec Renée Doria
/watch?v=jhCQxlTssnQ

ou sur ce récital en vinyle:
Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 51329933

Je l'avais entendu plusieurs fois sur scène: une voix vraiment superbe de ténor lyrique à la française, hélas un peu gachée par des incertitudes de diapason et de justesse.

Mon premier prof de chant l'appréciait beaucoup.
Il a fait partie de ceux que la critique pressentait comme de possibles "nouveaux Vanzo"... avant Jean-Luc Viala et quelques autres...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 19 Fév 2011 - 16:29

Cornélius a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Rien du tout, Cornélius, c'est la première fois que je vois mention de son existence. Ca peut s'écouter dans quoi ?


Dans l'unique intégrale studio de Sapho de Massenet avec Renée Doria
/watch?v=jhCQxlTssnQ

Je l'avais entendu plusieurs fois sur scène: une voix vraiment superbe de ténor lyrique à la française, hélas un peu gachée par des incertitudes de diapason et de justesse
Je pouvais difficilement imaginer qu'ils étaient parents ! Oui, très belle voix, mais je n'y trouve pas le charme (dû à la clarté inhabituelle, mais aussi à la beauté de l'expression verbale) du fils.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23258
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMar 6 Sep 2011 - 12:05

live vidéo Anvers 2000 :

J'ai vu une production non commercialisée dans une mise en scène de David McVicar mais différente de sa mise en scène donnée à Salzburg en 2003. J'aime beaucoup en général le travail de ce metteur en scène et cela n'a pas manqué de plaire une fois de plus. C'est très sombre, très peu éclairé tout au long de l'oeuvre mais cela colle bien avec l'oeuvre. Le fait de présenter Hoffmann et la Muse dans une maison au début avant de faire apparaître Lindorf par le toit et de faire apparaître la taverne est très pertinente. Les décors sont très crédibles et il y a une véritable direction d'acteurs comme souvent avec ce metteur en scène. Les différentes figures féminines réapparaissent dans l'épilogue et c'est une autre chose très pertinente. En général, le mobilier est plus grand que les chanteurs, notamment un fauteuil sur lequel Antonia s'installe pour chanter à plusieurs reprises.

La version choisie comporte les récitatifs de Guiraud mais je n'ai pas su repérer malgré mon numéro de l'ASO quelle version a été retenue. A l'Acte de Giulietta, il y a du trifouillage et on s'y perd en suivant avec le livret car il y a des inversions entre les deux tableaux. Après avoir trouvé un article, je peux dire qu'il s'agit de la version Choudens associée à des passages de Oeser.

La direction de Jean-Claude Casadesus est excellente globalement et rend bien les différentes ambiances de l'oeuvre.

Gerard Powers a une voix assez nasale mais il fait preuve d'une belle vaillance tout au long de l'oeuvre et est même capable de distiller quelques trésors de poésie. La voix serait plus agréable et ce serait parfait car il y a une incarnation certaine. On est loin de la splendeur de Domingo chez Bonynge, de l'insolence vocale d'Alagna chez Nagano ou de Calleja au Met pour les versions que je connais intégralement.

Armand Arapian que je découvrais est un excellent baryton-basse et est tout simplement parfait tant sur le plan du jeu scénique que vocalement. Il a une très belle voix, très noire et donc idéale. Il sait apporter de l'ironie quand c'est nécessaire;

Charlotte Hellekant que je connais surtout dans le répertoire baroque est une excellente Muse/Nicklausse. Elle est très espiègle mais en même temps très tendre. Elle est magnifique en particulier dans l'épilogue et son interprétation de "Vois sous l'archet frémissant" est très réussie. La diction est tout à fait bonne globalement par ailleurs.

Laura Claycomb est une Olympia qui tient tout à fait la route et même très bien d'ailleurs. Le timbre ne me ravit pas plus que cela néanmoins. On est loin d'une Dessay ou d'une Sutherland pour remonter plus loin.

Mireille Delunsch qui a osé les 4 rôles est juste tout simplement parfaite en Antonia tant scéniquement (elle a une présence naturelle de toute manière en scène) que vocalement. Les aigus ne sont pas si désagréables que cela pour une fois. Elle offre une interprétation très touchante du personnage, c'est très incarné et c'est très bien chanté. Je lui reprocherais simplement un certain flou au niveau de la diction et c'est embêtant selon moi quand on est française.

Stéphanie Friede est une Giulietta assez mauvaise vocalement avec un timbre très désagréable et un petit côté Callas physiquement. Néanmoins, elle a une présence certaine qui permet de compenser.

François Nicolas-Geslot est excellent tant en terme de jeu que scéniquement dans les 4 valets.

C'est globalement une version à connaître qui n'a malheureusement pas été éditée. Il faudrait que je vois et entende celle de Salzburg 2003 pour comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27786
Date d'inscription : 21/09/2012

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 21:51

Cololi, in Playlist, a écrit:
Mélomaniac a écrit:


Soirée Opéra sur grand écran

Spoiler:
 

Excellente version !

Je n'ai regardé hier soir que le Prologue et l'Acte 1.
En voyant d'entrée Hoffmann vautré par terre, et Lindorf apparaître en costard et imperméable dans un rai de lumière tel un inquisiteur des temps modernes, j'ai d'abord craint une aride approche Regietheater, mais ensuite le spectacle prend corps quand arrivent les figurants, qu'on voit trinquer face à un comptoir vu de derrière (assez ingénieux comme idée ça).
Le choeur, chacun fringué en casual à tel point que ça semble artificieux, n'est pas toujours très audible dans cette partie, mais la scénographie convainc malgré son statisme. Amusant travestissement pour Il était une fois à la cour d'Eisenach où Neil Shicoff (que je ne connaissais pas du tout) révèle son talent d'acteur. J'ai trouvé son incarnation fort juste, campant un personnage à la fois fier et fragile. Bonne diction, ainsi que de Terfel que je ne soupçonnais pas capable d'un tel accent français.

L'Acte I semblerait planté dans une morgue, avec ses savants en blouse blanche et gants verts. Je n'aime pas trop un tel décor, où apparaît une Olympia aux penchants nymphomanes (elle enfourche carrément Hoffmann sur une charrette de foin, pendant sa célèbre chanson que je trouve chantée un peu en-dessous des notes -mais je ne suis pas spécialiste).
L'assemblée manque un peu de mobilité, de même que l'épisode de la valse qui ne décolle pas. Très bonne prestation de Nicklausse (habillée à la garçonne, dans un même vêtement qu'Hoffmann), notamment Voyez-vous là son éventail, bien enlevé...

Je pense que visionner la suite va me laisser une impression mitigée.
Je ne connais qu'un autre DVD (une magnifique fiction de Schlesinger filmée en 1981 à Covent Garden, dirigé par Prêtre), qui correspond exactement à mes goûts de mise en scène (somptueuse, intelligente, imaginative et parfaitement en situation) mais desservie par une diction peu idiomatique, des images et une sonorité un peu vétustes. Dommage car ce serait assurément ma version idéale.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84059
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:28

Mélomaniac a écrit:
L'Acte I semblerait planté dans une morgue, avec ses savants en blouse blanche et gants verts. Je n'aime pas trop un tel décor, où apparaît une Olympia aux penchants nymphomanes (elle enfourche carrément Hoffmann sur une charrette de foin, pendant sa célèbre chanson que je trouve chantée un peu en-dessous des notes -mais je ne suis pas spécialiste).

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:30

Xavier a écrit:
Mélomaniac a écrit:
L'Acte I semblerait planté dans une morgue, avec ses savants en blouse blanche et gants verts. Je n'aime pas trop un tel décor, où apparaît une Olympia aux penchants nymphomanes (elle enfourche carrément Hoffmann sur une charrette de foin, pendant sa célèbre chanson que je trouve chantée un peu en-dessous des notes -mais je ne suis pas spécialiste).

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)

Et Rancatore a plutôt l'habitude inverse : chanter un peu au dessus ses aigus! Mr.Red
Mais je trouve cette mise en scène vraiment très bien faite! Et chaque acte fait parti d'un tout...

Tu verras Mélomaniac dans les actes suivants que ce décors n'est pas gratuit du tout! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27786
Date d'inscription : 21/09/2012

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:36

Xavier a écrit:

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)

Rolling Eyes Pour cet air des Oiseaux dans la charmille, j'ai dans la tête Mado Robin dont je me délecte depuis des lustres, je n'arrive pas à m'en déprendre.

Comparativement, la voix de Madame Rancatore me semble plus grave, plus corsée.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:38

Mélomaniac a écrit:
Rolling Eyes Pour cet air des Oiseaux dans la charmille, j'ai dans la tête Mado Robin dont je me délecte depuis des lustres, je n'arrive pas à m'en défaire.

Comparativement, la voix de Madame Rancatore me semble plus grave, plus corsée.

En même temps, une voix plus grave et corsée que Mado Robin... pas trop difficile à trouver non? Wink
Mais oui, Rancatore est plus percutante, moins instrumentale aussi... Du coup, je trouve que ça correspond tout à fait au personnage proposé par Carsen, cette poupée un peu détraquée par moments, loin du gentil jouet souvent montré...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84059
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:39

Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)

Rolling Eyes Pour cet air des Oiseaux dans la charmille, j'ai dans la tête Mado Robin dont je me délecte depuis des lustres, je n'arrive pas à m'en déprendre.

Comparativement, la voix de Madame Rancatore me semble plus grave, plus corsée.

Que le timbre soit plus sombre ne veut pas dire qu'elle chante trop bas, et donc faux!
C'est tout à fait différent.
Les notes chantées (à moins qu'elle ait transposée l'air, mais ça ne me semble vraiment pas le cas ici) sont strictement les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27786
Date d'inscription : 21/09/2012

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyVen 1 Mar 2013 - 23:45

Embarassed Oui, je sais. Je m'étais mal exprimé.

N'empêche que la façon dont elle le chante, je préfère encore la soprano dans la production Covent Garden (je ne sais plus qui c'est).

Je trouve aussi que la scène du sabotage passe ici un peu vite, alors qu'elle représentait un élément dramatique plus développé dans la réalisation de Schlesinger.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 2 Mar 2013 - 9:08

Polyeucte a écrit:
Et Rancatore a plutôt l'habitude inverse : chanter un peu au dessus ses aigus! Mr.Red

Tu me l'enlèves de la bouche Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31141
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 2 Mar 2013 - 9:11

Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)

Rolling Eyes Pour cet air des Oiseaux dans la charmille, j'ai dans la tête Mado Robin dont je me délecte depuis des lustres, je n'arrive pas à m'en déprendre.

Comparativement, la voix de Madame Rancatore me semble plus grave, plus corsée.

hehe

Mais Mado Robin il n'y a pas plus aigu comme voix dans toute l'histoire du disque, tout répertoire confondu !
Bref toutes les voix sont plus graves que la sienne.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptySam 2 Mar 2013 - 9:42

Cololi a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:

Ah oui là tu es sévère, je trouve Rancatore épatante! (et en-dessous des notes, je crois que je l'aurais remarqué...)

Rolling Eyes Pour cet air des Oiseaux dans la charmille, j'ai dans la tête Mado Robin dont je me délecte depuis des lustres, je n'arrive pas à m'en déprendre.

Comparativement, la voix de Madame Rancatore me semble plus grave, plus corsée.

hehe

Mais Mado Robin il n'y a pas plus aigu comme voix dans toute l'histoire du disque, tout répertoire confondu !
Bref toutes les voix sont plus graves que la sienne.

Plus corsée, c'est une évidence. Mais ça n'enlève rien au mérite un peu "sépia" de Mado Robin ; dont, moi non plus, je ne me déprends pas complètement (pas nécessairement ici, d'ailleurs : "Tu m'as donné le plus doux rêve" avec Sebastian).
Doria chez Cluytens I, ah la la !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 9:20

Annoncé chez EMI pour début décembre, la sortie de la vidéo des Contes enregistré au Liceu :


Stéphane Denève (direction)
Orchestra Symphonique et Choeur du Gran Teatre del Liceu de Barcelona

Laurent Pelly (mise en scène, costumes)
Chantal Thomas (décors)
Joël Adam (lumières)
Agathe Melinand (nouvelle version du livret, dramaturgie)

Kathleen Kim (Olympia)
Natalie Dessay (Antonia)
Tatiana Pavlovskaya (Giulietta)
Michèle Losier (La muse, Nicklausse)
Michael Spyres (Hoffmann)
Laurent Naouri (Lindorf, Coppélius, Docteur Miracle, Dapertutto)
Manel Esteve (Spalanzani)
Carlos Chausson (Crespel)
Isaac Galán (Peter Schlémil)
Francisco Vas (Andrès, Cochenille, Frantz, Pitichinaccio)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 9:27

Polyeucte a écrit:
Annoncé chez EMI pour début décembre, la sortie de la vidéo des Contes enregistré au Liceu
Ce qui est une belle nouvelle ; d'abord parce qu'on fixe la production de Pelly qui a déjà beaucoup tourné et, ensuite, parce qu'on fixe aussi la version "Grand Opéra" de Keck (j'avais peu/mal suivi les débats mais il semble que cette reprise diffère sur certains points , comme la version parisienne de Minko, de la version "Opéra-Comique" vue/entendue déjà à Lausanne et à Marseille). Un regret, toujours, pour moi : qu'on n'ait pas soit les 4 rôles par Dessay (le fantasme longtemps nourri parce que longtemps annoncé, dès la création de la production de Pelly, justement) soit les 4 rôles chantés par une seule soprano dans cette version-ci, pour diffracter à l'infini le rêve d'Hoffmann, comme ce sera le cas à Lyon en décembre (Ciofi/Rancatore).
Ceci dit, j'introduis une toute petite nuance parce que je pense que l'adéquation d'une seule chanteuse aux quatre rôles dépend beaucoup de la version retenue (version Choudens, Oeser, Keck, etc.). J'aime bien, par exemple, Choudens chanté par trois sopranos bien typés ; a contrario, Massis à Nice m'avait parue un peu mal à l'aise dans l'acte de Giulietta (alors que j'aurais vraiment été curieux de l'entendre dans "L'amour lui dit la belle"). De la même manière, je ne suis pas sûr qu'une chair tendre, idéalement employée/déployée dans Antonia et capable de s'élever dans Olympia réussisse bien dans "Vénus dit à Fortune" ?
Si Sills me séduit énormément dans les trois rôles (comme Gruberova qui, poussée sur ses marges dans Giulietta, par exemple, est dopée par sa propre adrénaline), c'est peut-être moins immédiatement le cas pour Aliberti ou Moser que j'ai dû écouter longtemps avant de pénétrer dans leurs mondes respectifs ; c'est à peu près pareil avec Sutherland que j'aime beaucoup dans Antonia (studio et live) et beaucoup moins ailleurs (carrément inutile, pour moi, dans Olympia et encore plus lorsque je la vois ; déplacée dans Giulietta alors qu'elle y est assez souveraine vocalement).
Et les individualités fortes (Rancatore dans Olympia, Varady/Schellenberger/Vaduva dans Antonia, Bovy dans Giulietta ; ce ne sont que des exemples) peuvent apporter autant aux rôles que l'omniprésence d'une seule chanteuse mal à son aise, peut en atténuer l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 12:11

bAlexb a écrit:
(j'avais peu/mal suivi les débats
Je ne suis pas sûr qu'il y ait eu beaucoup de débats dans la mesure où cela réclame plus ou moins d'avoir écouté toute la discographie ou lu toutes les versions de partitions... et d'être allé voir les représentations de la dernière version (qui n'a pas été radiodiffusée, je crois). Ça fait beaucoup de conditions pour trouver assez de monde pour un grand débat. n

Citation :
mais il semble que cette reprise diffère sur certains points , comme la version parisienne de Minko, de la version "Opéra-Comique" vue/entendue déjà à Lausanne et à Marseille
Les versions Keck 2003 et Keck 2012 sont non seulement très différentes dans leur contenu, mais surtout radicalement opposée dans leurs postulats. J'ai été totalement convaincu par la version opéra comique, qui résolvait à mon avis la plupart des problèmes dramaturgiques – alors même que j'aime beaucoup les récitatifs de Guiraud ; en revanche, la version grand opéra m'a paru beaucoup plus épaisse et déséquilibrée, malgré les revendications d'apothéose de la part de Keck.

Si ç'a t'intéresse, j'avais essayé de remettre ces dernières versions en perspective.


Citation :
soit les 4 rôles chantés par une seule soprano dans cette version-ci
On avait Delunsch, en plus. Sad Ou Yoncheva tout récemment.

Pour une fois, je vais dire que je ne suis pas convaincu complètement par Sills (tout est un peu caractérisé pareil), alors que contrairement à toi, la Giulietta de Sutherland me séduit assez. Dans cette version, c'est plutôt le Hoffmann musculeux de Domingo qui m'apporte des regrets.

Je me moque bien cela dit, et quelle que soit la version, qu'on distribue le rôle à trois chanteuses différentes (évidemment, lorsque Stella chante, ça rend visuellement la difficulté un peu plus sensible), si ça permet que ce soit bien chanté. Et puis, au passage, si on n'aime pas une interprète, ça évite de ruiner la production. Mr. Green (À mon avis, Dessay dans les trois rôles, c'était difficilement viable.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 12:56

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne suis pas sûr qu'il y ait eu beaucoup de débats dans la mesure où cela réclame plus ou moins d'avoir écouté toute la discographie ou lu toutes les versions de partitions... et d'être allé voir les représentations de la dernière version (qui n'a pas été radiodiffusée, je crois). Ça fait beaucoup de conditions pour trouver assez de monde pour un grand débat. n
Sissi... (pardon Embarassed) le concert de Pleyel a été diffusé sur France-Musique! Very Happy

Citation :
Les versions Keck 2003 et Keck 2012 sont non seulement très différentes dans leur contenu, mais surtout radicalement opposée dans leurs postulats. J'ai été totalement convaincu par la version opéra comique, qui résolvait à mon avis la plupart des problèmes dramaturgiques – alors même que j'aime beaucoup les récitatifs de Guiraud ; en revanche, la version grand opéra m'a paru beaucoup plus épaisse et déséquilibrée, malgré les revendications d'apothéose de la part de Keck.

Si ç'a t'intéresse, j'avais essayé de remettre ces dernières versions en perspective.
Je dois dire que les deux versions Keck me sont tout aussi chères... passionnantes dans leurs différences. En effet, on perd un peu de légèreté avec le "tout chanté", on lisse un peu le discours... mais d'un autre côté, on gagne en lyrisme...


Citation :
On avait Delunsch, en plus. Sad  Ou Yoncheva tout récemment.

Pour une fois, je vais dire que je ne suis pas convaincu complètement par Sills (tout est un peu caractérisé pareil), alors que contrairement à toi, la Giulietta de Sutherland me séduit assez. Dans cette version, c'est plutôt le Hoffmann musculeux de Domingo qui m'apporte des regrets.
Là encore, deux visions des personnages totalement différentes! Delunsch en héroïne maudite d'un bout à l'autre, là où Yoncheva était vraiment dans le lyrisme capiteux...

Sutherland... Confused Confused Pas possible... et par contre je te rejoins sur Domingo! Heureusement qu'on a Huguette (drunken) et Bacquier dans cette version Bonynge...

Citation :
Je me moque bien cela dit, et quelle que soit la version, qu'on distribue le rôle à trois chanteuses différentes (évidemment, lorsque Stella chante, ça rend visuellement la difficulté un peu plus sensible), si ça permet que ce soit bien chanté. Et puis, au passage, si on n'aime pas une interprète, ça évite de ruiner la production. Mr. Green(À mon avis, Dessay dans les trois rôles, c'était difficilement viable.)
ça aurait peut-être été possible au début de sa "reconversion", alors qu'elle conservait des sur-aigus pour Olympia et que le grave s'était un peu développé... Après, c'est le soucis de la personnification... je la vois assez mal en Giulietta Dessay...
Mais c'est une très bonne chose que ce soit diffusé, une sorte d'hommage à Dessay dans sa dernière prise de rôle Sad
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 13:08

DavidLeMarrec a écrit:
Si ç'a t'intéresse, j'avais essayé de remettre ces dernières versions en perspective.
Tu m'étonnes que ça m'intéresse cheers !

Polyeucte a écrit:
Heureusement qu'on a Huguette (drunken) et Bacquier dans cette version Bonynge...
Mais Bacquier se trouve ailleurs, certes en live, mais assez facilement et dans un son de bonne qualité. Notamment dans une représentation du MET, dirigée par Baudo, en 71 avec Gedda, Amara (Antonia) et Crespin (Giuletta) drunken !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 13:28

Polyeucte a écrit:
Sissi... (pardon Embarassed) le concert de Pleyel a été diffusé sur France-Musique! Very Happy
Très bien alors ! Very Happy
Comme j'avais déjà une bande, je ne m'en suis pas trop préoccupé. Embarassed


Citation :
En effet, on perd un peu de légèreté avec le "tout chanté", on lisse un peu le discours... mais d'un autre côté, on gagne en lyrisme...
On perdu surtout en dramaturgie... il manque des articulations logiques dans l'acte de Venise, et les duos d'amour s'y enchaînent de façon totalement déséquilibrée. En plus, la musique ajoutée n'est pas fameuse. Et pour Antonia, ce n'est pas beaucoup mieux.

Citation :
[Dessay] ça aurait peut-être été possible au début de sa "reconversion", alors qu'elle conservait des sur-aigus pour Olympia et que le grave s'était un peu développé...
Enfin, tu veux dire le haut médium. Mr. Green Oui, je suis d'accord avec toi, c'était le bon moment, mais elle se sentait sans doute encore fragile (et l'aigu était déjà un peu durci). Plus encore qu'en Giulietta, c'est dans Antonia que ça manquerait beaucoup de corps (et de chaleur), à mon avis. Ça ne me faisait pas du tout envie, j'étais enchanté qu'elle soit remplacée, surtout par Yoncheva. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 13:38

DavidLeMarrec a écrit:
Très bien alors ! Very Happy
Comme j'avais déjà une bande, je ne m'en suis pas trop préoccupé. Embarassed
Je l'écoute depuis un an en boucle presque! hehe


Citation :
On perdu surtout en dramaturgie... il manque des articulations logiques dans l'acte de Venise, et les duos d'amour s'y enchaînent de façon totalement déséquilibrée. En plus, la musique ajoutée n'est pas fameuse. Et pour Antonia, ce n'est pas beaucoup mieux.
Oui, c'est un peu ce que je voulais dire... de manière moins claire bien sûr! hehe

Citation :
Enfin, tu veux dire le haut médium. Mr. Green Oui, je suis d'accord avec toi, c'était le bon moment, mais elle se sentait sans doute encore fragile (et l'aigu était déjà un peu durci). Plus encore qu'en Giulietta, c'est dans Antonia que ça manquerait beaucoup de corps (et de chaleur), à mon avis. Ça ne me faisait pas du tout envie, j'étais enchanté qu'elle soit remplacée, surtout par Yoncheva. Very Happy
Rho... que tu es méchant!
Moi aussi j'ai été enchanté qu'elle soit remplacée, et de quelle manière en plus!
Cette version avait une distribution de rêve de toute façon! Honte aux maisons de disque de ne pas avoir planté leurs micros!!Evil or Very Mad 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 13:56

Polyeucte a écrit:
Rho... que tu es méchant!
Pas du tout, je n'ai jamais particulièrement aimé Dessay, c'est tout. Alors a fortiori hors de son meilleur répertoire, le médium et la déclamation n'ayant jamais été ses grands points forts...

Citation :
Cette version avait une distribution de rêve de toute façon!
Presque, si on avait eu Duhamel dans les quatre diables et Mauillon en Hoffmann. Very Happy

Citation :
Honte aux maisons de disque de ne pas avoir planté leurs micros!!Evil or Very Mad 
Ils devaient avoir une Traviata avec Erdmann, Villazón et Schrott à capter quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 14:00

DavidLeMarrec a écrit:
Pas du tout, je n'ai jamais particulièrement aimé Dessay, c'est tout. Alors a fortiori hors de son meilleur répertoire, le médium et la déclamation n'ayant jamais été ses grands points forts...
C'était juste sur la référence à son haut-medium que je te trouvais méchant! Mr.Red

Citation :
Presque, si on avait eu Duhamel dans les quatre diables et Mauillon en Hoffmann. Very Happy
Et pourquoi pas Mauillon dans les 4 diables? Mr.Red
Honnêtement, je trouve que Naouri est assez épatant dans ces rôles... Noir mais pas uniformément méchant, joueur et badin par moments... et quelle présence en plus! Very Happy

Citation :
Ils devaient avoir une Traviata avec Erdmann, Villazón et Schrott à capter quelque part.
Enfin quand même! Naïve va bien sortir les Vaisseaux...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 17:20

Polyeucte a écrit:
C'était juste sur la référence à son haut-medium que je te trouvais méchant! Mr.Red
C'est vrai. Embarassed

Néanmoins, c'est toi qui m'as poussé au crime, en parlant de l'arrivée de ses graves (le colis s'est manifestement perdu en route Mr. Green ).

Citation :
Et pourquoi pas Mauillon dans les 4 diables? Mr.Red
Oh, très bien, pour te complaire, Mauillon dans les quatre diables et en Hoffmann. En Stella aussi si tu veux.


Citation :
Honnêtement, je trouve que Naouri est assez épatant dans ces rôles... Noir mais pas uniformément méchant, joueur et badin par moments... et quelle présence en plus! Very Happy
Oui, il est très bien en effet.


Citation :
Citation :
Ils devaient avoir une Traviata avec Erdmann, Villazón et Schrott à capter quelque part.
Enfin quand même! Naïve va bien sortir les Vaisseaux...
Non, effectivement, c'était un Don Giovanni avec à peu près les mêmes. Mr. Green

Oui, Naïve a sorti ça, je me demande d'ailleurs quel intense lobbying il a fallu pour gâcher deux disques pour créer un inédit qui ne doit intéresser personne (en tout cas parmi le public habituel de Naïve...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 17:23

DavidLeMarrec a écrit:
Néanmoins, c'est toi qui m'as poussé au crime, en parlant de l'arrivée de ses graves (le colis s'est manifestement perdu en route Mr. Green).
Pour elle disons que c'était des graves! Mr.Red
(comme disait mon prof de physique : tout dépend du référentiel!)

Citation :
Non, effectivement, c'était un Don Giovanni avec à peu près les mêmes. Mr. Green
Bon, il est bien ce DG... mais quand même!

Citation :
Oui, Naïve a sorti ça, je me demande d'ailleurs quel intense lobbying il a fallu pour gâcher deux disques pour créer un inédit qui ne doit intéresser personne (en tout cas parmi le public habituel de Naïve...).
Minkowski doit avoir fait un gros lobbying... je pense qu'il a le poids chez Naïve pour imposer quelques-un de ses projets... il fera un petit truc bien vendeur pour compenser! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 17:39

Polyeucte a écrit:
(comme disait mon prof de physique : tout dépend du référentiel!)
Justement, on l'a, c'est la partition. Et...

Citation :
Bon, il est bien ce DG...
Oui. C'est surtout leur CFT qui est extraordinaire. Il devrait te plaire, lecture pas profonde pour un sou, mais remarquable.

Citation :
Minkowski doit avoir fait un gros lobbying... je pense qu'il a le poids chez Naïve pour imposer quelques-un de ses projets... il fera un petit truc bien vendeur pour compenser! Very Happy
Il leur a fait l'Arlésienne (très beau disque d'ailleurs), difficile de faire mieux... Et puis il y a un Wagner avec pour faire semblant que Dietsch est fait n'est pas intéressant. Rolling Eyes [Je dis ça juste pour faire semblant de râler, super initiative, ce couplage !]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 18:17

DavidLeMarrec a écrit:
Justement, on l'a, c'est la partition. Et...
Ah non... pour moi c'était le centre de gravité de sa voix à elle... et pour elle, elle a gagné des graves! Mr.Red

Citation :
Oui. C'est surtout leur CFT qui est extraordinaire. Il devrait te plaire, lecture pas profonde pour un sou, mais remarquable.
Que dois-je comprendre?What the fuck ?!? Que seules les choses pas profondes pour un sou me plaisent?

Je suis choqué monsieur Le Marrec...

hehe
Le soucis reste pour moi que c'est Cosi! Mr.Red


Citation :
Il leur a fait l'Arlésienne (très beau disque d'ailleurs), difficile de faire mieux... Et puis il y a un Wagner avec pour faire semblant que Dietsch est fait n'est pas intéressant. Rolling Eyes[Je dis ça juste pour faire semblant de râler, super initiative, ce couplage !]
En même temps, si ils avaient publié le DIetsch tout seul, ça se serait vendu à 3 exemplaires! hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 18:27

Polyeucte a écrit:
Que dois-je comprendre?What the fuck ?!? Que seules les choses pas profondes pour un sou me plaisent?
Mais non, puisque tu vénères LULLY. Very Happy

Mais tu trouves généralement CFT ennuyeux. Or, ici, ça virevolte, on dirait les Noces ou Don Giovanni. Sauf que c'est mieux parce que c'est CFT. Ça manque un brin de vertige métaphysique à mon goût, mais on est dans l'une des toutes meilleures versions.

Citation :
En même temps, si ils avaient publié le DIetsch tout seul, ça se serait vendu à 3 exemplaires! hehe
Et puis la comparaison est très intéressante, puisque c'est un avatar du même synopsis wagnérien, que c'est composé à la même époque... et que tout le monde avait envie d'entendre comment pouvait sonner Wagner par Minkowski ! Donc, oui, ça se justifiait complètement.

Après l'avoir entendu, en revanche, je ne vois pas forcément de caractère indispensable au Wagner de Minko, alors que le Dietsch... bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 18:35

DavidLeMarrec a écrit:
Mais non, puisque tu vénères LULLY. Very Happy

Mais tu trouves généralement CFT ennuyeux. Or, ici, ça virevolte, on dirait les Noces ou Don Giovanni. Sauf que c'est mieux parce que c'est CFT. Ça manque un brin de vertige métaphysique à mon goût, mais on est dans l'une des toutes meilleures versions.
On se rattrape comme on peut! hehe

Ok... si je tente Cosi, je tenterai cette version... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31141
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 19:13

Polyeucte a écrit:
Que dois-je comprendre?What the fuck ?!? Que seules les choses pas profondes pour un sou me plaisent?
Mais non !!!
Enfin ... disons que le jour où tu aimeras Cosi, Pelléas et que tu n'aimeras plus Mireille ça sera parfait Very Happy 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20277
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 20:33

Cololi a écrit:
Mais non !!!
Enfin ... disons que le jour où tu aimeras Cosi, Pelléas et que tu n'aimeras plus Mireille ça sera parfait Very Happy 
Je ne reçois pas de leçon de quelqu'un qui n'adore par FROSCH, et trouve que le Roi Arthus est du sous Wagner! Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31141
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 20:39

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Mais non !!!
Enfin ... disons que le jour où tu aimeras Cosi, Pelléas et que tu n'aimeras plus Mireille ça sera parfait Very Happy 
Je ne reçois pas de leçon de quelqu'un qui n'adore par FROSCH, et trouve que le Roi Arthus est du sous Wagner! Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 
Mais ça me semble la meilleure preuve de bon goût ça au contraire Mr. Green 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 21:13

Ben voyons hehe . Tu n'es qu'un sous-troll de David toi d'abord Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 


Blague à part pour Les contes je rêve encore d'un cast comme celui ci

- Hoffmann : Luca Lombardo

- Olympia : Natalie Dessay (celle des grands jours, bien sur)

- Giulietta : Christine Schweitzer

- Antonia : Nicole Fournié

- Les 4 diables : Alain Verhnes

- Les 4 valets : Jean Paul Fouchécourt

- Muse/Nicklausse : Rolselyne Allouche

- Nathanaël/Spalanzani : NN

- Luther/Crespel : NN
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88064
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 21:53

Polyeucte a écrit:
On se rattrape comme on peut! hehe
Ah, tu as réellement cru que je serais embarrassé pour te dire que tu as des goûts ridicules ? Je suis ému de ta confiance (mal placée). Sad

Polyeucte a écrit:
Je ne reçois pas de leçon de quelqu'un qui n'adore par FROSCH, et trouve que le Roi Arthus est du sous Wagner! Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 
... et qui tient pour plus grand opéra du vingtième siècle un patchwork dévot new age.

calbo a écrit:
Ben voyons hehe . Tu n'es qu'un sous-troll de David toi d'abord  Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 
Je l'avoue, Cololi est une autre de mes créatures. Je lui laisse me mordiller les mollets pour lui laisser l'illusion qu'il a une conscience indépendante de mon pouvoir. batman 

Citation :
Blague à part pour Les contes je rêve encore d'un cast comme celui ci
Il est trop tard pour tes deux ténors, c'est dommage. Tant pis, on mettra Piolino en Hoffmann et (Steven) Cole en 4 valets.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 22:09

J'ai bien dit qu'il s'agissait d'un rêve hehe .

Sinon, je savais bien que tu avais une influence malsaine sur ce forum siffle 
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31141
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 EmptyMer 23 Oct 2013 - 22:15

calbo a écrit:
Ben voyons hehe . Tu n'es qu'un sous-troll de David toi d'abord  Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 
Aïe ... ça pique ça Sad 

DavidLeMarrec a écrit:

... et qui tient pour plus grand opéra du vingtième siècle un patchwork dévot new age.
tutut 

Bien que frère Elu possédait toutes les sciencEEEEEEEs
Et pouvait prophétiser en révélant les choses musicales
Et les secrets des cœurs
Sache ... et retient bien ... que toute cela ... n'est pas la joooooie ... la jooooie parfaite !

Citation :
Je l'avoue, Cololi est une autre de mes créatures. Je lui laisse me mordiller les mollets pour lui laisser l'illusion qu'il a une conscience indépendante de mon pouvoir. batman 
La bave du caniche n'atteint pas le blanc immaculé de l'historien Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 2749678541 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Offenbach-Les Contes d'Hoffmann
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: