Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Offenbach-Les Contes d'Hoffmann

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 23 Oct 2013 - 22:18

pété de rire Merci col, je viens encore de m'écrouler de rire sur mon clavier; il me deviens décidément bien difficile de ne pas passer pour une débile profonde auprès de mes proches hehe .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 23 Oct 2013 - 22:44

Cololi a écrit:
Bien que frère Elu possédait toutes les sciencEEEEEEEs
Et pouvait prophétiser en révélant les choses musicales
Et les secrets des cœurs
Sache ... et retient bien ... que toute cela ... n'est pas la joooooie ... la jooooie parfaite !
Je vais finir par croire que, très satisfait de toi-même, tu t'es arrêté à la deuxième minute de l'opéra. Je te concède que sinon il est un peu long. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31158
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyJeu 24 Oct 2013 - 8:39

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Bien que frère Elu possédait toutes les sciencEEEEEEEs
Et pouvait prophétiser en révélant les choses musicales
Et les secrets des cœurs
Sache ... et retient bien ... que toute cela ... n'est pas la joooooie ... la jooooie parfaite !
Je vais finir par croire que, très satisfait de toi-même, tu t'es arrêté à la deuxième minute de l'opéra. Je te concède que sinon il est un peu long. hehe
Mais quelle médisance Shit 

Ecoute plutôt le tableau 7 dans l'acte III plutôt que de dire des bétises ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31158
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 13:43

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 41kCGdnjQtL._SX450_

Réédition éco de la fameuse version Nagano.
Je suis quand même bien deg quand je repense au prix que j'ai payé cette intégrale il y a quelques années  Neutral 
(Bon sinon elle est géniale et indépassable cette intégrale !)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 13:55

Avec Alagna en Hoffamnn ? Euh ….  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31158
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 13:59

calbo a écrit:
Avec Alagna en Hoffamnn ? Euh ….  scratch 

Oui ! Une de ses plus belles réussites discographiques (avec son Roméo).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 13:59

Indépassable ? Tu as essayé Bonynge avec Domingo, Sutherland, Tourangeau et Bacquier ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 14:51

Hum... si c'est de son Roméo en studio dont il est question... on a fait quand même mieux (lui-même à Londres avec Vaduva!)

Sinon, pour les Contes, je dois dire que Bonynges ne me va pas vraiment, que j'ai un doute sur cet intégrale Nagano (Van Dam en méchant Confused même si j'aime beaucoup Van Dam, ça reste souvent assez plat je trouve...)

Non, il faut vraiment que Naïve sorte l'enregistrement de Minko... enfin mieux, les deux enregistrements de Minko!! (version opéra-comique, et puis version "grand" opéra... Very Happy Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31158
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 15:01

WoO a écrit:
Indépassable ? Tu as essayé Bonynge avec Domingo, Sutherland, Tourangeau et Bacquier ?

Non. J'avoue que je disqualifie d'emblée cet enregistrement, évidemment à cause de Domingo et Sutherland, qui n'ont à mon sens pas grand chose à faire ici (et côté Domingo, on ne peut pas dire que je ne sois pas fan de Domingo, mais clairement non plus dans n'importe quoi) : question de style.
Bien évidemment je peux me tromper, vu que je n'ai pas écouté.

(c'est dommage, Bacquier doit être parfait par contre)

Polyeucte a écrit:
Hum... si c'est de son Roméo en studio dont il est question... on a fait quand même mieux (lui-même à Londres avec Vaduva!)

C'est vrai !
Je préfère moi aussi sa version de 94 avec Vaduva au studio de Plasson. Mais enfin ... on nage pour moi dans l'excellence.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 15:05

Cololi a écrit:
Non. J'avoue que je disqualifie d'emblée cet enregistrement, évidemment à cause de Domingo et Sutherland, qui n'ont à mon sens pas grand chose à faire ici (et côté Domingo, on ne peut pas dire que je ne sois pas fan de Domingo, mais clairement non plus dans n'importe quoi) : question de style.
Bien évidemment je peux me tromper, vu que je n'ai pas écouté.
Et Bonynge aussi question style Confused

Citation :
(c'est dommage, Bacquier doit être parfait par contre)
Et Tourangeau!!!

Citation :
C'est vrai !
Je préfère moi aussi sa version de 94 avec Vaduva au studio de Plasson. Mais enfin ... on nage pour moi dans l'excellence.
Enfin en studio, ça commence à pleurnicher et se relâcher je trouve Confused
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7058
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 15:22

Cololi a écrit:
Bien évidemment je peux me tromper, vu que je n'ai pas écouté.
Je confirme que tu te trompes!  Wink 
Avant de disqualifier, ce serait quand même mieux d'écouter ... parce que là pour le coup ton avis n'a vraiment aucune valeur!
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 18:03

Cololi a écrit:

Polyeucte a écrit:
Hum... si c'est de son Roméo en studio dont il est question... on a fait quand même mieux (lui-même à Londres avec Vaduva!)

C'est vrai !
Je préfère moi aussi sa version de 94 avec Vaduva au studio de Plasson.

Même sentiment. la preuve par l'image et le son :

/watch?v=SnObknpiPQ0

Et en plus, on évite Gheorghiu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 19:37

on en pense ce qu'on veut, l'interprétation, si bonne soit-elle, ne peut réussir à sauver quiconque du naufrage qu'est cette oeuvrette toute de rapiéçage et inachevée! Comme le recommandait -à réception de la partition du Barbier- Beethoven à Rossini (qui en avait déjà commis deux douzaines) "ne vous avisez pas d'écrire un opéra sérieux". batman 
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7058
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 21:16

C'est ton point de vue et il n'engage que toi et il n'a aucune valeur autre et sûrement pas celle de vérité.
Cette oeuvre est mieux qu'appréciée; elle contient de réelles beautés; dramatiquement elle fonctionne très bien; elle n'est en rien un naufrage ni une oeuvrette et son succès permanent te contredit!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 21:27

Cololi a écrit:
Réédition éco de la fameuse version Nagano.
Je suis quand même bien deg quand je repense au prix que j'ai payé cette intégrale il y a quelques années  Neutral 
(Bon sinon elle est géniale et indépassable cette intégrale !)

Elle peut difficilement être indépassable dans la mesure où les versions alternatives du texte sont si nombreuses, même si l'édition Kaye fait partie de celles qui se tiennent le mieux.
Et en deçà des changements d'intrigue et des pièces alternatives, il faut tout de même accepter qu'on puisse vouloir entendre plutôt des dialogues ou plutôt des récitatifs.

Sinon, la version Nagano fait partie des meilleures en effet, l'une des rares, au disque, dans un style correct ; néanmoins pour chacun des rôles féminins, on peut trouver mieux ; on peut aussi trouver Alagna très « positif » pour un héros maudit, même si à ce degré d'excellence, le péché est particulièrement véniel. Orchestralement, comme toujours, Nagano privilégie la rondeur sur l'urgence, là aussi on peut discuter.

Sur Bonynge, effectivement, tu as tort : cette version, même si elle privilégie le côté « grand format » plutôt que le style français, tombe très bien dans les notes d'Offenbach, et l'édition Bonynge est l'une des plus convaincantes, alors même qu'on n'est même pas aux balbutiements des redécouvertes de matériau de ces trente dernières années. Si moi, je dis que Sutherland est excellente (et Domingo tout à fait acceptable), je crois que je peux être cru. Mr. Green


Quant à Alagna en Roméo, je le trouve plus intéressant avec Plasson, la voix ayant gagné en patine, l'interprétation étant un peu plus nuancée. Il est à son faîte à ce moment-là, comme pour le Werther studio. Et puis ces coups de glotte permanents dans la version Mackerras !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7058
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 21:53

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, la version Nagano fait partie des meilleures en effet, l'une des rares, au disque, dans un style correct ; néanmoins pour chacun des rôles féminins, on peut trouver mieux
oui sauf quand même que pour le rôle de Giulietta en mode coloratura (encore plus virtuose qu'Olympia), je n'ai pas encore entendu mieux que Sumi Jo dans cette intégrale!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptySam 15 Fév 2014 - 22:02

Peu de monde l'a enregistré (ou même joué), il faut dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 13:30

Ecoute successives des deux version Keck dirigées par Minkowski :
- 2003 pour une version avec dialogues parlés
- 2012 pour la version avec récitatifs

Lausanne 2003Paris 2012
HoffmannMarlin MillerJohn Osborn
Les 4 DamesMireille DelunschSonya Yoncheva
Les 4 DiablesLaurent NaouriLaurent Naouri
Nicklausse, la museStéphanie d'OustracMichèle Losier
Les 4 ValetsSteven ColeJean-Paul Fouchécourt
SpalanzaniEric HuchetEric Huchet
CrespelFrançois Le RouxLaurent Alvaro
Maître LutherBrian Bannatyne-ScottLaurent Alvaro
La MèreSylvie BrunetSylvie Brunet
HermannFranck LeguérinelMarc Mauillon
SchlémilFranck LeguérinelMarc Mauillon
NathanaëlEmiliano Gonzalez-ToroJulien Behr
ChoeurOpéra de LausanneEnsemble Aedes
OrchestreOrchestre de Chambre de LausanneLes Musiciens du Louvre Grenoble

Et ce sont vraiment deux versions assez différentes tant dans leurs structures que dans les interprétations...
Si le Prologue et les actes d'Olympia et Antonia évoluent assez peu (quelques petites choses en plus, comme le trio avec Copélius plus long en 2012), l'acte de Giulietta est vraiment très différent, beaucoup plus long et chanté en 2012 là où il est plus resserré et dramatique en 2003. L'Epilogue de même varie beaucoup puisque en 2003 nous avons un duo Stella/Hoffmann qui disparaît en 2012...

Et dans les interprétations aussi c'est vraiment différent! Les 4 dames par exemple ne peuvent pas beaucoup être plus différentes. Mireille Delunsch joue sur le mot et le théâtre avant tout là où Yoncheva offre plus de notes et de présence "globale". Ainsi, les personnages de Delunsch sont particulièrement personnels : Olympia déglinguée dès le début, Antonia fragile et Giulietta dominatrice... Yoncheva est moins différenciée, mais offre des moments de chant d'une beauté impressionnante!
Autre variation chez Nicklausse. Stéphanie d'Oustrac est déjà un adolescent presque adulte, n'hésitant pas à élever le ton pour se faire comprendre d'Hoffmann... Michèle Losier elle s'amuse d'un bout à l'autre, plus piquante et légère que vraiment autoritaire.
Pour les 4 diables, Naouri nous propose toujours autant de personnalité même si en 2012 le cynisme est encore plus marqué.

En tout cas deux versions passionnantes et superbement distribuées jusqu'aux plus petits rôles.
Seule réserve pour moi : l'Hoffmann de 2003 n'est guère agréable à l'écoute. Marlin Miller chante bien, mais tout cela manque de grâce et de finesse avec parfois des accents assez laids. Osborn est plus poète et la voix sonne de superbe manière! Et puis après l'avoir entendu conclure le dernier couplet de Kleinzach par ces contre-rés, toute autre fin est bien fade Embarassed

Grand désespoir dans les deux cas : aucune captation officielle n'existe... des bandes radios oui, mais aucune commercialisation. J'imagine que le remplacement dans les deux cas de Natalie Dessay qui devait chanter les 4 dames aura mis un coup d'arrêt aux éventuelle publications... Sad
Et pourtant, elle est remplacée dans les deux cas de superbe manière!!


Dernière édition par Polyeucte le Lun 9 Mar 2015 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 13:44

Polyeucte a écrit:
Ecoute successives des deux version Key dirigées par Minkowski :

Je vais encore donner l'impression de pinailler mais c'est Michael Kaye ou Jean-Christophe Keck Wink ; le second, en l'occurrence, ici (Kaye, c'est la version enregistrée par Nagano).
Quant aux mérites des deux versions (la seconde seulement entendue à la radio), il me semble que celle de 2003 est très clairement beaucoup plus adaptée à la scène avec, par exemple, un acte de Venise crédible et d'une efficacité redoutable.

Polyeucte a écrit:
Yoncheva est moins différenciée, mais offre des moments de chant d'une beauté impressionnante!

Dans les deux cas, est-ce que c'est réellement ce qu'on lui demande ? Là, pour le coup, Delunsch (Ciofi aussi, qui a fait la version de 2003 à Marseille et à Lyon) me semble autrement percussive, incarnée, adaptée en fait (on connaît mes réserves à propos de Yoncheva mais, ça va, j'assume : http://classik.forumactif.com/t7612-sonya-yoncheva?highlight=yoncheva Twisted Evil ) et finalement peut-être pas moins lyrique quand j'y réfléchis bien (Antonia est phrasée large et frémissante). Avec toutes les qualités que tu notes et, par-dessus tout, une présence de soufre en Giulietta affraid !

EDIT : je renvoie (comme toujours !) à ce dossier très complet, http://www.forumopera.com/v1/dossiers/hoffmann.htm et, notamment aux articles suivants http://www.forumopera.com/v1/opera-n18/hoffmann.htm & http://www.forumopera.com/v1/opera-n18/interview-keck.htm silent .


Dernière édition par bAlexb le Mar 10 Mar 2015 - 8:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 13:49

bAlexb a écrit:
Je vais encore donner l'impression de pinailler mais c'est Michael Kaye ou Jean-Christophe Keck Wink ; le second, en l'occurrence, ici (Kaye, c'est la version enregistrée par Nagano).
Ah mais non, tu fais bien... j'ai corrigé... Embarassed

Citation :
Quant aux mérites des deux versions (la seconde seulement entendue à la radio), il me semble que celle de 2003 est très clairement beaucoup plus adaptée à la scène avec, par exemple, un acte de Venise crédible et d'une efficacité redoutable.

A mon sens, les deux sont valables, en fonction après du cadre et de la distribution... Delunsch et Yoncheva auraient difficilement échangé de production par exemple : question de personnalité et de style.

Parce que l'acte de Venise en 2012 est aussi assez efficace, avec Giulietta chantant durant le jeu, le duel autrement présenté et la mort de Pitichinaccio...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 13:55

Polyeucte a écrit:
A mon sens, les deux sont valables, en fonction après du cadre et de la distribution... Delunsch et Yoncheva auraient difficilement échangé de production par exemple : question de personnalité et de style.

Parce que l'acte de Venise en 2012 est aussi assez efficace, avec Giulietta chantant durant le jeu, le duel autrement présenté et la mort de Pitichinaccio...

Pardon, j'ai complété pour ce qui concerne la confrontation Delunsch/Yoncheva ; quant à l'acte de Venise, lui-même, il me semble perdre beaucoup à être allongé (sans compter les questions toujours pendantes des airs pour Giulietta, cf. "L'amour lui dit : la belle" ou "Vénus dit à Fortune" que chantait Wesseling dans la production de Py à Genève). Que la version de 2003 soit parfaite et parfaitement équilibrée, je ne le dirais pas forcément (mais l'économie générale des Contes reste affaire de choix et de goûts), mais je pense que c'est celle qui passe le mieux la rampe.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 13:57

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
A mon sens, les deux sont valables, en fonction après du cadre et de la distribution... Delunsch et Yoncheva auraient difficilement échangé de production par exemple : question de personnalité et de style.

Parce que l'acte de Venise en 2012 est aussi assez efficace, avec Giulietta chantant durant le jeu, le duel autrement présenté et la mort de Pitichinaccio...

Pardon, j'ai complété pour ce qui concerne la confrontation Delunsch/Yoncheva ; quant à l'acte de Venise, lui-même, il me semble perdre beaucoup à être allongé (sans compter les questions toujours pendantes des airs pour Giulietta, cf. "L'amour lui dit : la belle" ou "Vénus dit à Fortune" que chantait Wesseling dans la production de Py à Genève et, par bien des côtés, j'aime Choudens et je préfère Kaye à Oeser, etc.). Que la version de 2003 soit parfaite et parfaitement équilibrée, je ne le dirais pas forcément (mais l'économie générale des Contes reste affaire de choix et de goûts), mais je pense que c'est celle qui passe le mieux la rampe.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 14:04

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Yoncheva est moins différenciée, mais offre des moments de chant d'une beauté impressionnante!

Dans les deux cas, est-ce que c'est réellement ce qu'on lui demande ? Là, pour le coup, Delunsch (Ciofi aussi, qui a fait la version de 2003 à Marseille et à Lyon) me semble autrement percussive, incarnée, adaptée en fait (on connaît mes réserves à propos de Yoncheva) et finalement peut-être pas moins lyrique quand j'y réfléchis bien (Antonia est phrasée large et frémissante). Avec toutes les qualités que tu notes et, par-dessus tout, une présence de soufre en Giulietta affraid !

Ce qu'on demande non, pas forcément... mais cela flatte admirablement l'oreille toute de même. Je n'ai pas entendu Ciofi, mais je me doute bien qu'elle y apporte quelque chose d'autre.
Yoncheva apporte une pulpe, un peu de souffre... presque de la luxure à certains moments à Venise... Delunsch y est plus sèche et impérieuse...

De toute façon, entre les deux je me refuse de choisir car je trouve chez l'une et l'autre de qualités différentes et parfois même antinomiques... donc pourquoi se contenter d'une interprétation quand on peut en avoir deux? Very Happy Very Happy

bAlexb a écrit:
Pardon, j'ai complété pour ce qui concerne la confrontation Delunsch/Yoncheva ; quant à l'acte de Venise, lui-même, il me semble perdre beaucoup à être allongé (sans compter les questions toujours pendantes des airs pour Giulietta, cf. "L'amour lui dit : la belle" ou "Vénus dit à Fortune" que chantait Wesseling dans la production de Py à Genève). Que la version de 2003 soit parfaite et parfaitement équilibrée, je ne le dirais pas forcément (mais l'économie générale des Contes reste affaire de choix et de goûts), mais je pense que c'est celle qui passe le mieux la rampe.

Oui, 2003 est plus frappant... mais 2012 déploie une plus grande évolution dans le drame, permet aux personnages de s'affirmer... En 2003 je trouve ça presque trop rapide Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2015 - 14:12

Polyeucte a écrit:
Oui, 2003 est plus frappant... mais 2012 déploie une plus grande évolution dans le drame, permet aux personnages de s'affirmer... En 2003 je trouve ça presque trop rapide Embarassed

Ça l'est assurément ; mais le final avec le meurtre apparaît d'autant plus comme un gouffre, un tourbillon dans lequel Hoffmann est englouti in petto et... sans autre forme de procès, c'est le cas de le dire ! Il y a une sagacité particulière, chez Keck, à penser le drame de manière aussi cinématographique, presque hitchcockienne je trouve ; et les morceaux chantés s'en détachent avec d'autant plus de prégnance, si ce n'est d'évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 14 Avr 2015 - 17:42

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 71ry8N9AEhL._SY550_

bAlexb a écrit:
Ce qui est une belle nouvelle ; d'abord parce qu'on fixe la production de Pelly qui a déjà beaucoup tourné et, ensuite, parce qu'on fixe aussi la version "Grand Opéra" de Keck (j'avais peu/mal suivi les débats mais il semble que cette reprise diffère sur certains points , comme la version parisienne de Minko, de la version "Opéra-Comique" vue/entendue déjà à Lausanne et à Marseille). Un regret, toujours, pour moi : qu'on n'ait pas soit les 4 rôles par Dessay (le fantasme longtemps nourri parce que longtemps annoncé, dès la création de la production de Pelly, justement) soit les 4 rôles chantés par une seule soprano dans cette version-ci, pour diffracter à l'infini le rêve d'Hoffmann, comme ce sera le cas à Lyon en décembre (Ciofi/Rancatore).

Vu et écouté...
Pas la version du siècle, mais oui, elle a le mérite de fixer la mise en scène assez bien faite de Pelly... de très belles idées à bien des moments et un point de vu film en noir et blanc vraiment superbe.
Après, la version n'est ni Keck Opéra-Comique, ni Keck Grand-Opéra... encore une version entre les deux. Avec quelques dialogues parlés (mais vraiment quelques!!) et pas le même acte de Venise je crois... En tout cas je ne l'ai pas reconnu dans l'une ou l'autre version (ici c'est Giulietta qui meurt!).

Après d'un point de vue musique... Denève est un peu ploum ploum par endroits, le choeur trop lourd (mais après l'ensemble Aedes ou les Musiciens du Louvre, forcément Confused)
Michael Spyres assez bluffant dans sa composition torturée... diction presque parfaite. Vraiment grand ce qu'il fait, encore différent d'un Osborn par exemple (ma référence personnelle Mr.Red).
Naouri toujours aussi magnétique dans ce rôle. Et le voir chanter comme ça, c'est à glacer!
Losier parfaite elle aussi...
Pour les trois dames, Kim est une chouette Olympia, Dessay une superbe Antonia, mais Tatiana Pavlovskaya est assez affreuse en Giulietta dans le genre gros mezzo russe... elle n'a rien à faire ici!
Les valets sont bien tristes globalement...

Donc bon, pour Spyres, Naouri, Losier, Dessay et la mise en scène oui... mais on est loin de la référence malheureusement Confused

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 14 Avr 2015 - 21:55

C'est passé et repassé sur mezzo à m'en donner le tournis. Version certes intéressante mais effectivement pas non plus LA version
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 14 Avr 2015 - 22:19

calbo a écrit:
Version certes intéressante mais effectivement pas non plus LA version

Version plutôt très intéressante, je dirais ; sans être LA version effectivement mais laquelle peut y prétendre, après tout ?
(EDIT : proposition[s] beaucoup plus homogène[s] pour la production de Pelly à Lausanne, j'ajoute ; pour les raisons que j'ai évoquées plus haut.)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 11:51

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Mais quand on regarde que les deux séries dirigées par Minkowski n'ont pas eu droit aux honneurs d'un enregistrement commercial malgré des distributions ahurissantes... ça laisse rêveur Confused

Au moins pour la version de Lausanne, je ne suis pas intimement persuadé, même si elle était formidablement "intégrée" et prodigieusement vivante (intensément, immédiatement et avec quelle variété dans le silhouettage "à vue", si j'ose dire), que Delunsch ait été un argument de nature à peser en faveur d'un enregistrement ; assurément, il en aurait été autrement si ça avait été, comme prévu, Dessay qui avait endossé les quatre "peaux" féminines.
De la même manière, je ne suis pas certain que la version Grand-Opéra soit fondamentalement vendeuse, aux yeux d'une major ; à tort, sans doute (même si, pour moi, la version opéra-comique est beaucoup plus équilibrée, notamment à l'acte de Venise ; mais c'est un autre débat).

Alors je vais m'auto-citer pour les distributions...

Polyeucte a écrit:

Lausanne 2003Paris 2012
HoffmannMarlin MillerJohn Osborn
Les 4 DamesMireille DelunschSonya Yoncheva
Les 4 DiablesLaurent NaouriLaurent Naouri
Nicklausse, la museStéphanie d'OustracMichèle Losier
Les 4 ValetsSteven ColeJean-Paul Fouchécourt
SpalanzaniEric HuchetEric Huchet
CrespelFrançois Le RouxLaurent Alvaro
Maître LutherBrian Bannatyne-ScottLaurent Alvaro
La MèreSylvie BrunetSylvie Brunet
HermannFranck LeguérinelMarc Mauillon
SchlémilFranck LeguérinelMarc Mauillon
NathanaëlEmiliano Gonzalez-ToroJulien Behr
ChoeurOpéra de LausanneEnsemble Aedes
OrchestreOrchestre de Chambre de LausanneLes Musiciens du Louvre Grenoble
Il est vrai que Delunsch n'ait pas forcément très vendeur... et la distribution de 2003 est fantastique mais guère vendeuse en regardant de prêt...
Pour 2012 par contre, on a quand même deux noms qui se font de plus en plus remarqués : Yoncheva (époque brillante en plus!) et Osborn...
Et dans les deux cas les noms de Minkowski et Naouri.

C'est vrai que si Dessay avait chanté dans l'une et l'autre, ça aurait été encore plus vendeur. Mais dans les deux cas ça n'a pas été le cas... (et on y perd pas au change je trouve!).
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 12:07

J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4311
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 12:36

bAlexb a écrit:
J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .

Est ce que l'Opéra de Lyon a conservé l'immonde production du début des années 2000 ? A l'époque a retransmission TV tombait le même jour que l'eurovision. Pour la première et dernière fois de ma vie j'ai regardé l'eurovision du début à la fin de la soirée Neutral
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 15:06

luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .

Est ce que l'Opéra de Lyon a conservé l'immonde production du début des années 2000 ? A l'époque a retransmission TV tombait le même jour que l'eurovision. Pour la première et dernière fois de ma vie j'ai regardé l'eurovision du début à la fin de la soirée Neutral

Tu veux parler de celle de l'ouverture de l'Opéra "Nouvel" plutôt, non scratch ? Qui intégrait une partie du matériel critique de l'édition Kaye (la version enregistrée, ensuite, pour Erato avec Alagna & Co).
La version de 2013, c'est celle de Pelly qu'on a vue, notamment, à Marseille ; c'est celle qui a été filmée au Liceu et qui, notamment pour les actes d'Antonia & Giulietta est d'une efficacité redoutable (avec, pour Antonia, un fond d'expressionnisme façon Murnau ou Hitchcock dans Blackmail qui, dans la salle, embarquait complètement le spectateur).
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4311
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 15:09

bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .

Est ce que l'Opéra de Lyon a conservé l'immonde production du début des années 2000 ? A l'époque a retransmission TV tombait le même jour que l'eurovision. Pour la première et dernière fois de ma vie j'ai regardé l'eurovision du début à la fin de la soirée Neutral

Tu veux parler de celle de l'ouverture de l'Opéra "Nouvel" plutôt, non scratch ? Qui intégrait une partie du matériel critique de l'édition Kaye (la version enregistrée, ensuite, pour Erato avec Alagna & Co).
La version de 2013, c'est celle de Pelly qu'on a vue, notamment, à Marseille ; c'est celle qui a été filmée au Liceu et qui, notamment pour les actes d'Antonia & Giulietta est d'une efficacité redoutable (avec, pour Antonia, un fond d'expressionnisme façon Murnau ou Hitchcock dans Blackmail qui, dans la salle, embarquait complètement le spectateur).

Je parle de celle qui se déroulait dans un asile d'aliénés affraid . Perso, j'ai eu vite fait de prendre la fuite
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 15:12

luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .

Est ce que l'Opéra de Lyon a conservé l'immonde production du début des années 2000 ? A l'époque a retransmission TV tombait le même jour que l'eurovision. Pour la première et dernière fois de ma vie j'ai regardé l'eurovision du début à la fin de la soirée Neutral

Tu veux parler de celle de l'ouverture de l'Opéra "Nouvel" plutôt, non scratch ? Qui intégrait une partie du matériel critique de l'édition Kaye (la version enregistrée, ensuite, pour Erato avec Alagna & Co).
La version de 2013, c'est celle de Pelly qu'on a vue, notamment, à Marseille ; c'est celle qui a été filmée au Liceu et qui, notamment pour les actes d'Antonia & Giulietta est d'une efficacité redoutable (avec, pour Antonia, un fond d'expressionnisme façon Murnau ou Hitchcock dans Blackmail qui, dans la salle, embarquait complètement le spectateur).

Je parle de celle qui se déroulait dans un asile d'aliénés  affraid . Perso, j'ai eu vite fait de prendre la fuite

On parle donc bien de la même : la production de Louis Erlo avec Dessay, Isabelle Vernet, Barbara Hendricks, Daniel Galvez-Vallejo & José Van Dam. Je crois que ça avait pas mal tangué dans la salle d'autant que, musicalement, ça n'avait pas la cohérence de l'enregistrement Erato-à-venir (malheureusement seulement des bribes de découvertes et pas tellement de liant).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 15:28

bAlexb a écrit:
La version de 2013, c'est celle de Pelly qu'on a vue, notamment, à Marseille ; c'est celle qui a été filmée au Liceu et qui, notamment pour les actes d'Antonia & Giulietta est d'une efficacité redoutable (avec, pour Antonia, un fond d'expressionnisme façon Murnau ou Hitchcock dans Blackmail qui, dans la salle, embarquait complètement le spectateur).

Oui, cette production de Pelly fonctionne très bien... En effet l'acte d'Olympia est peut-être le moins réussi et celui d'Antonia magnifique avec ces jeux de lumières et d'ombres.
C'est aussi la production de Lausanne en 2003.
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4311
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 15:40

bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
J'insiste ; mais pour moi, c'est ou bien Lausanne 2002 ou bien Lyon 2013. Avec le regret (immense) que le dvd du Liceu ne soit pas fondé/fondu au creuset d'une seule interprète féminine ; on aurait tenu là, si ce n'est une référence, au moins un très très sérieux jalon discographique Mad .

Est ce que l'Opéra de Lyon a conservé l'immonde production du début des années 2000 ? A l'époque a retransmission TV tombait le même jour que l'eurovision. Pour la première et dernière fois de ma vie j'ai regardé l'eurovision du début à la fin de la soirée Neutral

Tu veux parler de celle de l'ouverture de l'Opéra "Nouvel" plutôt, non scratch ? Qui intégrait une partie du matériel critique de l'édition Kaye (la version enregistrée, ensuite, pour Erato avec Alagna & Co).
La version de 2013, c'est celle de Pelly qu'on a vue, notamment, à Marseille ; c'est celle qui a été filmée au Liceu et qui, notamment pour les actes d'Antonia & Giulietta est d'une efficacité redoutable (avec, pour Antonia, un fond d'expressionnisme façon Murnau ou Hitchcock dans Blackmail qui, dans la salle, embarquait complètement le spectateur).

Je parle de celle qui se déroulait dans un asile d'aliénés  affraid . Perso, j'ai eu vite fait de prendre la fuite

On parle donc bien de la même : la production de Louis Erlo avec Dessay, Isabelle Vernet, Barbara Hendricks, Daniel Galvez-Vallejo & José Van Dam. Je crois que ça avait pas mal tangué dans la salle d'autant que, musicalement, ça n'avait pas la cohérence de l'enregistrement Erato-à-venir (malheureusement seulement des bribes de découvertes et pas tellement de liant).

Si j'ai fui une fois, je doute de changer d'avis 15 ans après tant je suis encore traumatisée par cette chose. Même Van Dam et, me semble-t-il Bacquier se moquaient de cette production hors scène
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 16:09

luisa miller a écrit:
Si j'ai fui une fois, je doute de changer d'avis 15 ans après tant je suis encore traumatisée par cette chose. Même Van Dam et, me semble-t-il Bacquier se moquaient de cette production hors scène

Mais à Lyon en 2013 (et au Liceu où ça a été filmé), ce n'est pas cette production... c'est une production assez tradi au contraire je trouve, mais très intelligente.

La présentation du Liceu : /watch?v=eg_vdMUxpDI
Et puis une petite vidéo qui présente l'acte d'Antonia avec Delunsch et Naouri : /watch?v=D_5y0Zx2RRA
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4311
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 16:17

La production lyonnaise dont je parle est celle ci : /watch?v=e1k5l4oiCEc (Olympia sous prozac). Ce jour la, je crois que j'ai dégainé ma télécommande plus vite que mon ombre.

Pour le Liceu, si on parle de ceci : /watch?v=f5IBbO-Ijfs ça ne me pose aucun problème et j'ai tenu le coup toute la soirée lors de la retransmission TV
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMer 2 Mar 2016 - 17:28

bAlexb a écrit:
On parle donc bien de la même : la production de Louis Erlo avec Dessay, Isabelle Vernet, Barbara Hendricks, Daniel Galvez-Vallejo & José Van Dam. Je crois que ça avait pas mal tangué dans la salle d'autant que, musicalement, ça n'avait pas la cohérence de l'enregistrement Erato-à-venir (malheureusement seulement des bribes de découvertes et pas tellement de liant).

Les chanteurs étaient remarquables, mais la production d'Erlo, en plus de son propos très modeste (et déjà, à l'époque, mainte fois vu et revu), nageait dans le grand n'importe quoi musicologique… des bouts d'un peu tout pour faire une place à Stella… (en plus de cela, comme le souligne Luisa Miller, c'était quand même visuellement assez hideux)

Pour moi aussi, la version « définitive » reste Lausanne, beaucoup plus dense que la relecture grand opéra donnée à Paris. Je n'ai pas entendu Lyon ni Barcelone (il faut que je regarde la production de Pelly, au moins, vu que Bordeaux l'a payée mais jamais montée… et qu'elle est paraît-il particulièrement sombre et réussie).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 23 Mai 2016 - 22:37

Quelqu'un connait-il (elle) cette version ?

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 71yk6-jotiL._SX522_.

"Historic broadcast quality" , mentionne l'avertissement à l'arrière du coffret.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20278
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 23 Mai 2016 - 22:54

Oui... j'écoute régulièrement...
La qualité est tout à fait bonne. Sûrement un enregistrement d'un concert radio ou quelque chose comme ça vu la qualité!

Très chouette en tout cas particulièrement pour Simoneau bien sûr! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyLun 23 Mai 2016 - 23:21

Merci de ta réponse ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 9:00

Polyeucte a écrit:
Oui... j'écoute régulièrement...
La qualité est tout à fait bonne. Sûrement un enregistrement d'un concert radio ou quelque chose comme ça vu la qualité!

Très chouette en tout cas particulièrement pour Simoneau bien sûr! Very Happy

+1 mains
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1033
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 10:39

Les contes d'Hoffmann ont bien été donnés le 6 janvier 1954 à l'Opéra National de Vienne mais la distribution et le chef ne sont pas ceux indiqués par Walhall :
https://db-staatsoper.die-antwort.eu/performances/19946

Il s'agit, en fait, d'un enregistrement fait à Milan par la RAI courant 1956.
La RAI de Milan l'a diffusé le 9 septembre 1956.

fomalhaut


Source :
Giorgio Gualerzi & Carlo Marinelli Rosconi
50 anni di Opera lirica alla Rai 1931-1980
1981, ERI/EDIZIONE RAI
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 13:57

Attends, laisse-moi essayer de comprendre: ce que le disque Walhall présente est bel et bien la distribution indiquée (Simoneau, Alarie) mais c'est avec la RAI et ça date de 1956, c'est bien ça ?

Et le lien que tu indiques (représentation de janvier 54) est pour une production qui n'a jamais été endisquée ?

Comme c'est curieux !
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1033
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 16:07

André a écrit:
Attends, laisse-moi essayer de comprendre: ce que le disque Walhall présente est bel et bien la distribution indiquée (Simoneau, Alarie) mais c'est avec la RAI et ça date de 1956, c'est bien ça ?

Et le lien que tu indiques (représentation de janvier 54) est pour une production qui n'a jamais été endisquée ?

Comme c'est curieux !

C'est bien cela.
L'enregistrement proposé par Walhall d'un spectacle soit disant donné à L'Opéra National de Vienne le 6 janvier 1954 est une production de la RAI Milan, avec les chanteurs et le chef indiqués. Cette production fut diffusée le 9 septembre 1956.

A ma connaissance, le spectacle donné à l'Opéra de Vienne en janvier 1954 n'a pas fait l'objet d'une production discographique (J'entends une production discographique officielle). Il n'a pas été "endisqué", comme tu l'écris si savoureusement et fort pertinemment. Ce spectacle a-t-il d'ailleurs été radiodiffusé ?

Par contre et pour autant qu'il m'en souvienne, une production de la Radio Bavaroise de 1956 avec les mêmes Teresa Stich Randall, Rita Streich, George London et Rudolf Moralt qui s'étaient produits à Vienne a circulé sous le manteau sur support magnétique. Waldemar Kmentt y interprétait Hoffmann et l'œuvre était chantée en allemand.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 16:44

fomalhaut a écrit:
Par contre et pour autant qu'il m'en souvienne, une production de la Radio Bavaroise de 1956 avec les mêmes Teresa Stich Randall, Rita Streich, George London et Rudolf Moralt qui s'étaient produits à Vienne a circulé sous le manteau sur support magnétique. Waldemar Kmentt y interprétait Hoffmann et l'œuvre était chantée en allemand.

Pas tant sous le manteau que ça ; elle a également été éditée par Walhall et elle est portée, notamment, par des figures féminines très typées (Stich-Randall, évidemment, d'une poésie presque étouffante ; Schlemm, aussi, très tenue et sans excès) : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Walhall/WLCD0196 .
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1033
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 20:02

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Par contre et pour autant qu'il m'en souvienne, une production de la Radio Bavaroise de 1956 avec les mêmes Teresa Stich Randall, Rita Streich, George London et Rudolf Moralt qui s'étaient produits à Vienne a circulé sous le manteau sur support magnétique. Waldemar Kmentt y interprétait Hoffmann et l'œuvre était chantée en allemand.

Pas tant sous le manteau que ça ; elle a également été éditée par Walhall et elle est portée, notamment, par des figures féminines très typées (Stich-Randall, évidemment, d'une poésie presque étouffante ; Schlemm, aussi, très tenue et sans excès) : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Walhall/WLCD0196 .


Autant pour moi !...
Que ne trouve-t-on pas de nos jours...toujours faire un tour sur internet avant de clavioter !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyMar 24 Mai 2016 - 20:42

fomalhaut a écrit:
Que ne trouve-t-on pas de nos jours...

O tempora (et avec une note d'optimisme, une fois n'est pas coutume) Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 173236763 ...
Revenir en haut Aller en bas
Bloups
Mélomane averti


Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 30/03/2017

Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 EmptyJeu 23 Aoû 2018 - 12:27

Vu sur operavision cet été, Les Contes d'Hoffmann donnés au Dutch National Opera avec l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam dirigé par Carlo Rizzi
https://operavision.eu/en/library/performances/operas/les-contes-dhoffmann

Distribution complète :
Olympia : Nina Minasyan
Antonia : Ermonela Jaho
Giulietta : Christine Rice
The Muse / Nicklausse : Irene Roberts
The Voice of Antonia's Mother : Eva Kroon
Hoffmann : John Osborn
Lindorf / Coppelius / Dr Miracle / Dapertutto : Erwin Schrott
Spalanzani : Rodolphe Briand
Crespel / Luther : Paul Gay
Peter Schlémil : François Lis
Andrès / Cochenille / Frantz / Pittichinaccio : Sunnyboy Dladla
Nathanaël : Mark Omvlee
Hermann : Frederik Bergman
Wilhelm : Alexander de Jong - DNO talent
The captain of the Henchmen : Peter Arink
Chorus : Dutch National Opera

Dans les choses intéressantes :
- La mise en scène (Tobias Kratzer) est assez intelligente, met en avant les différents axes de l'intrigue dans une spatialisation particulière : plein de salles autour de la chambre d'Hoffmann qui est centrée et reste toujours présente au cours des actes. Après certains parti-pris obligent à des coupes (audacieuses pig ) dans le livret.
- Le livret justement : la version est plutôt complète et conforme à ce qui s'est fait ces dernières années (l'acte de Giulietta est a priori complet [contrairement notamment à la version du Liceu présentée au-dessus]. Cependant dans les points plus étonnants, notamment dans le prologue : Nicklausse n'existe pas (donc pas de récitatif "du fidèle Nicklausse empruntons le visage" et Hoffmann est déjà sur scène (ce qui provoque une autre coupe avant son entrée habituelle). Bon, on a vu pire musicalement mais c'est surprenant à l'écoute surtout que ce sont des passages habituellement présents dans l'ensemble des versions. Stella non plus n'apparaît pas et donc son air dans l'Epilogue (Adieu je t'abandonne) est offert aux 3 femmes rejointes ensuite par les rôles secondaires masculins puis le choeur).

Pour prendre chronologiquement chaque partie :
- On retrouve Osborn en Hoffmann comme dans la version Keck/Minkowski 2012 et il est excellent.
- Erwin Schrott pour les 4 Diables est vraiment problématique. J'aime plutôt bien sa voix mais dans la diction ça pose quand même problème. Ca offre des moments où il a l'air perdu (final d'Antonia) ou des décalages/moments de galère (son entrée dans l'acte de Giulietta...)
- Les 3 dames sont plutôt bien réalisées avec une forte personnalité dans chaque rôle.
- La Muse par contre semble un peu plus faible que dans les versions récentes (d'Oustrac avec Minkowski ou à l'ONP en 2015) ou Losier (Liceu) mais tout à fait satisfaisante pour le rôle.
- Dans les rôles plus secondaires, je trouve Schlémil (François Lis) excellent, au moins théâtralement puisque vocalement le rôle est moins intéressant.
- L'orchestre est excellent aussi (beaucoup plus vif que chez Denève, plus riche que dans la version Nagano, faudrait que je réécoute Minkowski ici par contre).

Dans un opéra sans cesse en mouvement, ça rajoute au moins une nouvelle version intéressante, ce qui n'est pas plus mal Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Offenbach-Les Contes d'Hoffmann   Offenbach-Les Contes d'Hoffmann - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Offenbach-Les Contes d'Hoffmann
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: