Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...

Aller en bas 
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Sam 1 Mai 2010 - 23:46

... comment ça, il n'y a pas grand chose d'autre ?

Certes, "à côté", la discographie est bien mince, néanmoins, elle existe.

Ne serait-ce que pour le fameux quatuor à cordes qui existe sous de nombreuses versions (par Scimone, le quatuor Paganini, Delmé, Albernt, Artémis etc.)
D'ailleurs, j'en profite pour mettre ici une anecdote (trouvée sur wikipedia) à propos de son quatuor :
« J'ai écrit un quatuor pendant mes moments de désœuvrement à Naples. Je l'ai donné un soir chez moi, sans y attacher la moindre importance et sans inviter personne en particulier. Seules les sept ou huit personnes qui viennent souvent me rendre visite étaient présentes. J'ignore s'il est beau ou laid, mais je sais que c'est un quatuor. »

D'ailleurs quelqu'un connait l'orchestration de ce quatuor ? (il y a notamment une version avec Prévin)

Sinon, il y a les mélodies de Verdi.
Je sais qu'il y a un CD avec Pertusi et Devia (que vaut-il d'ailleurs ?) et un autre avec Scotto et Washington... J'ai ce dernier et malheureusement, c'est une Scotto prise sur le tard et ça hullule pas mal... Du coup, j'ai eu beaucoup de mal à terminer ce CD...
Il y a aussi quelques mélodies de Verdi enregistrées chez Naxos avec Denis O'Neil.

Il y a d'autres enregistrements qui ont gravé des oeuvres verdiennes plus anecdotiques : comme le 'Verdi discoveries' de Chailly (qui a enregistré sa symphonie (ou plutôt un extrait, parce que ça dure 5 mins...), le prélude de la Forza (version 1862), un adagio pour trompette et orchestre, l'ouverture symphonique d'Aïda etc. (trouvable sur musicme)

Il y a aussi un CD intitulé CD unpublished (par l'orchestre de Busseto, dirigé par Fausto Pedretti). Là, le programme est un Credo pour Ténor, basse et choeur masculin, et orchestre ; ensuite, un capriccio pour basson et orchestre ; une "introduction, adante et thème avec variations" pour haut bois et orchestre (avec partition de Giacomo Mori pour la composition), la symphonie d'un giorno di regno, la cavatine et une scène d'Attila version pour orchestre (personnellement, je n'y vois guère d'intérêt).

La liste n'est évidemment pas exhaustive... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1517
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 3:22

J'ai un peu écouté les raretés de l'intégrale Decca... notamment les variations pour piano et orchestre sur la romance "Caro suono lusinghiero" de "Tebaldo e Isalina" de Francesco Morlacchi... (Apparemment il s'agit d'une reconstruction d'un certain Fortunato Orlombina, révisée par Riccardo Chailly... enfin, ça semble bien obscur)
Dommage qu'il n'y ait pas de notice qui explique un peu le contexte de l'œuvre... C'est assez difficile à décrire parce qu'on est ici dans quelque chose de très italien... Et on ne peut pas dire que le répertoire du piano romantique italien soit fort connu (et vaste ?)... En tout cas, ça se laisse écouter, et le thème principal est très beau...

Pour le quatuor, c'est quand même un peu rugueux et sommaire, voire rustique...

Le summum reste quand même les Quattro Pezzi Sacri... c'est pur, dépouillé, très différent de tout le reste de la production de Verdi...

Les mélodies sont interprétée par Margaret Price...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 3:29

Elvira a écrit:
D'ailleurs quelqu'un connait l'orchestration de ce quatuor ?

A moins d'avoir voulu faire l'original : 2 violons, 1 alto, 1 violoncelle ; comme à peu près tous les quatuors... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1517
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 3:33

WoO a écrit:
Elvira a écrit:
D'ailleurs quelqu'un connait l'orchestration de ce quatuor ?

A moins d'avoir voulu faire l'original : 2 violons, 1 alto, 1 violoncelle ; comme à peu près tous les quatuors... scratch

Est-ce qu'Elvira ne voulait pas tout simplement parler d'une version pour orchestre ou orchestre à cordes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 3:45

Oui, il est tard hehe

L'orchestration ne figure pas dans le coffret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 11:20

nugava a écrit:
J'ai un peu écouté les raretés de l'intégrale Decca... notamment les variations pour piano et orchestre sur la romance "Caro suono lusinghiero" de "Tebaldo e Isalina" de Francesco Morlacchi... (Apparemment il s'agit d'une reconstruction d'un certain Fortunato Orlombina, révisée par Riccardo Chailly... enfin, ça semble bien obscur)
Dommage qu'il n'y ait pas de notice qui explique un peu le contexte de l'œuvre... C'est assez difficile à décrire parce qu'on est ici dans quelque chose de très italien... Et on ne peut pas dire que le répertoire du piano romantique italien soit fort connu (et vaste ?)... En tout cas, ça se laisse écouter, et le thème principal est très beau...

Ah, je ne connaissais pas !
Citation :

Pour le quatuor, c'est quand même un peu rugueux et sommaire, voire rustique...

Rugueux, je suis bien d'accord, mais rustique, non quand même pas. C'est très simple et très épuré (très verdien quoi).

Citation :
Le summum reste quand même les Quattro Pezzi Sacri... c'est pur, dépouillé, très différent de tout le reste de la production de Verdi...

Les mélodies sont interprétée par Margaret Price...

Ah mais oui ! Comment ai-je pu les oublier ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 11:27

il existe :



(juste pour info, car j'ai pas acheté ni écouté)

et pour le quatuor il est contenu dans :



(qui contient aussi le quintette de Bruckner, du Smetana et du Dvorak)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 13:03

Elvira a écrit:
nugava a écrit:
J'ai un peu écouté les raretés de l'intégrale Decca... notamment les variations pour piano et orchestre sur la romance "Caro suono lusinghiero" de "Tebaldo e Isalina" de Francesco Morlacchi... (Apparemment il s'agit d'une reconstruction d'un certain Fortunato Orlombina, révisée par Riccardo Chailly... enfin, ça semble bien obscur)
Dommage qu'il n'y ait pas de notice qui explique un peu le contexte de l'œuvre... C'est assez difficile à décrire parce qu'on est ici dans quelque chose de très italien... Et on ne peut pas dire que le répertoire du piano romantique italien soit fort connu (et vaste ?)... En tout cas, ça se laisse écouter, et le thème principal est très beau...

Ah, je ne connaissais pas !

Heu, en fait c'est présent sur le CD "Verdi discoveries"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 15:31

Et si on parlait des oeuvres non opératiques... intéressantes ? siffle

Parce que les mélodies, c'est vraiment d'un fade extraordinaire. Une ou deux intuitions et puis du remplissage, de la mélodie gentillette développée à n'en plus finir.
Sans moi.

Il y a bien sûr le Requiem, et aussi les Pezzi sacrati, de très belles oeuvres à la fois spectaculaires et épurées, vraiment différentes du Verdi habituel.

Le Quatuor, c'est une belle pièce ; pas géniale, mais remarquablement faite. (Je suis un peu de l'avis de Verdi dessus...)

Mais le bijou de son oeuvre instrumentale, ce sont les extraits de Luisa Miller arrangés pour quatuor par Emanuele Muzio, c'est vraiment superbement réparti pour les voix du quatuor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 22:28

Citation :
Je sais qu'il y a un CD avec Pertusi et Devia

Je vais le réécouter dès demain matin pour rafraichir ma mémoire et j'en dirai quelques mots ensuite. Je ne me souviens même pas du ténor qui a enregistré avec eux Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 22:31

Par Chailly, j'ai un bien plus grand souvenir des raretés de Puccini que de celles de Verdi. Je ne veux pas déclencher un HS, mais ça serait un beau sujet jumeau de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 22:38

Bertram a écrit:
Par Chailly, j'ai un bien plus grand souvenir des raretés de Puccini que de celles de Verdi. Je ne veux pas déclencher un HS, mais ça serait un beau sujet jumeau de celui-ci.

Certes ! Very Happy C'est programmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Dim 2 Mai 2010 - 22:42

Je m'en doutais ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 11 Jan 2011 - 14:16

Belle pièce que son quatuor. Pas révolutionnaire du tout, mais très inspiré.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 11 Jan 2011 - 15:22

Existent également, outre le réquiem dont il a été largement question ici, quatre pièces sacrées qui seront données le 25 Mai prochain au Théâtre des Champs Elysées couplées avec des extraits de Vespri Siciliani
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mer 2 Nov 2011 - 12:34

Je ne connais pas les 4 Pezzi Sacri. Quelles sont les versions que vous conseilleriez ?

J'ai vu qu'il y avait Janet Baker/Giulini (en studio EMI et en live chez BBC), Sharon Sweet/Giulini, Minton/Mehta, Auger/Muti, Donna Brown/Gardiner, Remigio/Chung. il y en a sans doute d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vskarl
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mer 2 Nov 2011 - 16:01

j'ai celle-ci (lien amazon)
et elle me convient très bien.
c'est en bonus du second cd du requiem.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 10 Juil 2012 - 11:53

Hippolyte a écrit:
Je ne connais pas les 4 Pezzi Sacri. Quelles sont les versions que vous conseilleriez ?

J'ai vu qu'il y avait Janet Baker/Giulini (en studio EMI et en live chez BBC), Sharon Sweet/Giulini, Minton/Mehta, Auger/Muti, Donna Brown/Gardiner, Remigio/Chung. il y en a sans doute d'autres.

Entre Baker/Giulini et Sweet/Giulini, une fois n'est pas coutume, la seconde version est à mon sens de loin préférable. Il s'agit aussi, je trouve, du sommet discographique incontournable dans ces très belles pièces sacrées, très inspirées, partagées entre déchaînements et une austère religiosité assez surprenante et étonnante chez Verdi. Il y a d'ailleurs bien plus de religieux et de religion dans ces pièces sacrées, et notamment le Te Deum et le Stabat Mater, quand dans tous son Requiem. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 10 Juil 2012 - 12:00

son Requiem est très théâtral c'est entendu, mais après tout dépend de ce qu'on place dans "religieux".
Si on entend par celà dépouillé ou austère, c'est une certaine idée du "religieux".

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 10 Juil 2012 - 14:40

Cololi a écrit:
son Requiem est très théâtral c'est entendu, mais après tout dépend de ce qu'on place dans "religieux".
Si on entend par celà dépouillé ou austère, c'est une certaine idée du "religieux".

Bien sûr. En attendant, l'austérité me fait irrémédiablement plus penser au religieux que le carnaval ne le fait.

Disons que le dépouillement et la réduction dans ces oeuvres de la musicalité à une expression plus introspective et retenue me conduit davantage à songer à la spiritualité et à la religion que ne le fait le Requiem, trop dramatique, pour ne pas dire dramaturgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 10 Juil 2012 - 14:53

Ben. a écrit:
Cololi a écrit:
son Requiem est très théâtral c'est entendu, mais après tout dépend de ce qu'on place dans "religieux".
Si on entend par celà dépouillé ou austère, c'est une certaine idée du "religieux".

Bien sûr. En attendant, l'austérité me fait irrémédiablement plus penser au religieux que le carnaval ne le fait.

Disons que le dépouillement et la réduction dans ces oeuvres de la musicalité à une expression plus introspective et retenue me conduit davantage à songer à la spiritualité et à la religion que ne le fait le Requiem, trop dramatique, pour ne pas dire dramaturgique.

J'aurai tendance à me positionner au centre sur ce sujet, car tout les approches de la musique sacrée ont donné des chefs d'oeuvres.
Et si je dis ça, c'est aussi parce que ce débat austérité contre "rien n'est trop pour Dieu" est un débat éternel au sein de l'histoire du rapport à l'art de l'Eglise.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Mar 10 Juil 2012 - 14:55

C'est une question compliquée à laquelle je peinerais à apporter une réponse, tant mon approche du repértoire et de l'esthétique de la musique sacrée est marquée par mon propre rapport à la religiosité et à la spiritualité, et à ce que j'y projette de ma construction sociale et culturelle spécifique.

Après tu as raison, que Verdi s'éloigne d'un canon typique ou pas, il n'empêche que son Requiem reste un chef d'oeuvre musical, et c'est certainement le plus important dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Sam 10 Mai 2014 - 23:41

Bien, puisque je faisais une liste (assurément incomplète) des enregistrements du Quatuor, autant la remettre dans le bon fil :

DavidLeMarrec a écrit:
plenum a écrit:
Verdi, un nombre hallucinant de fois? Je crois pas, 6 ou 7 enregistrements max.

En me limitant à ce qui est disponible actuellement (je suis sûr qu'il y en a au moins quelques autres) :

=> Guarneri, RCA
=> Juilliard, Sony
=> Artemis, Ars Musici
=> Britten, Collins Classics
=> Carmirelli-Granat-Katz-Leonard à Marlboro, Bridge
=> David, BIS
=> Verdi, Hänssler
=> Stuttgart Arcata Chamber Orchestra dirigé par Strub, Hänssler
=> Accardo-Batjer-Hoffman-Wiley, Dynamic
=> Melos, HM
=> Joachim, Thorofon
=> Alberni, CRD
=> Brodsky, Chandos
=> Venezia, Dynamic
=> Hagen, DG
=> Amadeus, DG

Pas mal pour une rareté (RCA, Sony, deux chez DG, deux chez Hänssler !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25562
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Sam 1 Sep 2018 - 0:26

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


I. Markevitch (1912-1982)


Giuseppe Verdi (1813-1901) :

Giovanna d'Arco, -Ouverture
Macbeth, ballet de l'Acte III
La Battaglia di Legnano, -Ouverture
Luisa Miller, -Ouverture
La Forza del Destino, -Ouverture

= Igor Markevitch, Philharmonia Orchestra


(HMV, juin 1949 - janvier 1951)

I love you Avant son célèbre disque verdien avec le même orchestre chez Philips,
Markevitch s'était déjà penché sur cette musique qu'il sert avec subtilité, brio, et un pétillant sens du théâtre.
Son orchestre londonien répond avec une sensibilité pointue, et (vraiment !) une étonnante finesse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Sam 1 Sep 2018 - 15:08

Autant je vois pour les ouvertures rossiniennes (même si c'est un peu dur d'en écouter six sur le même patron à la suite !) ou les bouts de Wagner (des bouts, mais quand même pas mal écrits), autant pour les ouvertures de Verdi, je vois mal le grand frisson.

Non pas qu'il n'y ait pas de bonnes pages (l'ouverture de Nabucco, le ballet des Vêpres, le Prélude d'Aida, de réelles merveilles), mais en l'occurrence, ces ouvertures utilitaires de ses œuvres postbelcantistes les plus mineures – celle de Giovanna d'Arco, écrite dans un coche juste avant la première, dans les années où il se tuait à la tâche pour joindre les deux bouts ! –, ça m'échappe tout à fait.

C'est avant tout de la curiosité de ta part pour le legs remarquable de Markevitch, je suppose, mais de la sienne ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   Sam 1 Sep 2018 - 16:56

Ah, l'ouverture de la Forza del destino, c'est quand même quelque chose aussi ! Bon ok, les autres ouvertures de la sélection écoutée par Melo ne me semblent pas non plus très propices à une écoute séparée. Mais j'avoue avoir pas mal pratiqué l'opéra en tranches aussi (symphoniques essentiellement puisque c'était la voix qui ne me parlait pas) avant de me décider à me plonger un peu plus sérieusement dans le genre (via le versant Wagner pour commencer d'ailleurs !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas que l'opéra chez Verdi...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Verdi - Un bal masqué
» VERDI - Il Trovatore / Le Trouvère
» Antonín Dvořák
» Construire un home studio chez soi
» Salle Pleyel 2009-2010 (programme)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: