Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Meyerbeer - Discographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29162
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Ven 6 Juin 2014 - 11:28

opera a écrit:
Guillaume a écrit:
la confirmation d'une Meyerbeer-Renaissance qui trouvera son couronnement dans la Tétralogie meyerbeerienne à Berlin.

Pourquoi utiliser ce terme de "tétralogie" ? ça concerne quels opéras ?

Parce que Guillaume essaye de hisser Meyerbeer à la hauteur du Maître  hehe 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Ven 6 Juin 2014 - 23:06

De l'Élève, tu veux dire.

Tétralogie est un raccourci (éloquent), mais il existe en réalité cinq opéras français majeurs de Meyerbeer : Robert, Huguenots, Prophète, Dinorah et Africaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Ven 13 Juin 2014 - 20:10

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Sam 14 Juin 2014 - 22:17

Le MFC publie ouvertement des bootlegs ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Sam 14 Juin 2014 - 23:38

DavidLeMarrec a écrit:
Le MFC publie ouvertement des bootlegs ? Surprised

La question est de savoir où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 13:45

Otello a écrit:
 


Je me permets donc de ré-itérer ma question...
Où peut-on trouver ces enregistrements?

Car si l'enregistrement de la Monnaie avec Cutler/Delunsch/Varnier/... a été diffusé à la radio, je n'ai jamais vu de trace de l'existence d'un enregistrement complet de la distribution menée par Osborn...

Merci d'avance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:09

C'est vrai qu'il y a là de quoi attirer le chaland, en tous cas si jamais ils sont en vente, je prends les trois à n'importe quel prix.  hehe

Je suis encore confiant pour la parution du DVD, certes ils ont un peu de retard, mais j'attends et j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29162
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:29

"Meyerbeer Fan Club" ça ne vous met pas la puce à l'oreille ?  hehe 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:39

Guillaume a écrit:
C'est vrai qu'il y a là de quoi attirer le chaland, en tous cas si jamais ils sont en vente, je prends les trois à n'importe quel prix.  hehe

Je suis encore confiant pour la parution du DVD, certes ils ont un peu de retard, mais j'attends et j'espère.

Moi je suis de plus en plus sceptique pour le DVD... vu que c'est un soucis de qualité technique de la bande (pas prévue à l'origine pour un DVD mais juste pour une archive), il faudrait que la Monnaie trouve une maison qui accepte une qualité moindre, ou alors qu'ils éditent en leur nom...

Il faut espérer, mais je crains.


Pour le nom "Meyerbeer Fan Club", ça existe bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:42

Le Meyerbeer Fan Club est inactif depuis des années webistiquement, je ne suis vraiment pas sûr qu'ils se soient lancés dans la distribution de pirates en ligne. D'autant que, juridiquement, c'est prêter le flanc à pas mal de choses pour une petite association.

Polyeucte a écrit:
Où peut-on trouver ces enregistrements?

Chez les revendeurs de bootlegs comme House of Opera, Belcanto Society, Haydn House, je suppose. Ce n'est de toute façon pas une parution officielle, mais un repiquage de bandes radio, voire de pirates de salle.

Donc pour les effrénés du disque, méfiez-vous, ce peut être le repiquage sur CD d'un mp3 à 128 kbps pris par un dictaphone...


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 16 Juin 2014 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29162
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:42

Polyeucte a écrit:

Pour le nom "Meyerbeer Fan Club", ça existe bien...

 Surprised  Le label de David ??  Surprised 

Et bien frère convers ... vous êtes très riche en fait ???  Shocked 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 16 Juin 2014 - 14:46

Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:

Pour le nom "Meyerbeer Fan Club", ça existe bien...

 Surprised   Le label de David ??  Surprised 

Et bien frère convers ... vous êtes très riche en fait ???  Shocked 

Le poste de Maître du Monde était réservé à l'aîné de la famille. Moi je suis entré dans les Ordres, comme ça se fait dans les bons milieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4470
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Dim 22 Juin 2014 - 23:12

Compte-rendu d’écoute des Huguenots, que je viens de découvrir (intégralement, s’entend) dans la version de Cyril Diederich.

1. L’œuvre

Tout à fait épatante. Je dirais, en termes de valeur objective, que si elle ne vient pas détrôner Berlioz ou Weber dans mon classement des opéras XIXe pré-Wagner ou pré-Verdi, elle ne m’en paraît pas moins devoir être considérablement réévaluée (à coup sûr, on est très loin au-dessus de la production italienne contemporaine).

  1.1. Le livret

Sans doute la chose la plus difficile à évaluer: d’un côté, il y a tout ce qu’on lui reproche depuis sa création (les problèmes de vraisemblance, certains solécismes...); d’un autre côté, je me demande s’il n’y a pas là-dedans quelque chose de plus subtil: d’un côté, on ficelle un livret vraiment efficace sur le plan dramatique (une action qui avance, des personnages bien campés), mais d’un autre côté, on indique en grossissant les habituels travers du genre que tout cela n’est pas complètement à prendre au sérieux.

J’en veux pour exemple les effets de prétérition, qu’il semble facile de moquer («Coligny, Médicis ont juré devant Dieu une éternelle paix - Qui ne durera pas»): mais d’un côté, cela permet de renforcer la marche de l’action vers la tragédie finale (ça pose efficacement la massacre de la Saint-Barthélémy comme «horizon d’attente»); et de l’autre, cela introduit un effet d’ironie ou de mise à distance (procédé que l’on retrouve chez Meilhac et Halévy, ou dans les comédies «historiques» de Guitry...)

Enfin, j’ai trouvé cela très conforme au programme romantique dans l’alliance du grotesque et du sublime - et plus finement que dans une bonne part du théâtre romantique (le personnage de Marcel passe ainsi constamment de l’un à l’autre, mais sans jamais perdre de sa cohérence, du seul fait du contexte dans lequel il se trouve).

  1.2. La musique

Beaucoup plus facilement défendable. On est bien loin du dzim-boum et des flonflons auxquels on associe Meyerbeer. Certes, il y a des effets un peu faciles, mais l’harmonie, le contrepoint et l’orchestration sont autrement travaillés que chez un Donizetti: maîtrise qui apparaît aussi bien dans les multiples effets archaïsants qui émaillent la partition que dans la qualité des passages à plusieurs chœurs.

L’écriture vocale est certes glottophore*, mais sans que ce soit sa visée prioritaire: on sent bien que c’est l’intelligibilité du livret qui importe, plus que la multiplication des prouesses de virtuosité vocale. (Vocalement, je pense que les Huguenots sont plus faciles à distribuer que n’importe quel ouvrage belcantiste.)

Et puis, surtout, ce qui est remarquable, c’est que cette musique semble sans arrêt rebondir, se relancer d’elle-même, on dirait qu’elle anticipe toujours un peu le livret et prépare toujours musicalement le prochain effet dramatique. (Quelque chose comme l’esprit du ballet qui passerait dans le chant.)

2. L’interprétation

Là aussi: épatante de bout en bout.

Quelques grands moments vocaux - sachant que, pour moi, la qualité d’incarnation compte plus que les pyrotechnies vocales. J’ai cependant été particulièrement sensible à Ghylaine Raphanel, époustouflante de présence et d’autorité, et au Nevers de Gilles Cachemaille, dont la sobriété et l’intelligibilité parfaite mettent en relief les ambiguïtés (au lieu de surcharger dans le contraste). J’ai bien aimé le côté «balourd bien chantant» de Richard Leech, plus en situation ici que dans le Faust de Gounod; j’ai été agréablement surpris par Pollet, qui articule et incarne bien mieux qu’à l’accoutumée; et j’ai trouvé Danielle Borst séduisante de chic. Même si le timbre de Nicola Ghiuselev m’a paru désagréable, j’ai trouvé ce chant fruste et rêche bien adapté au personnage de Marcel. Mais, surtout, l’ensemble est ici supérieur à la somme des parties (conforme en cela à l’esprit de l’œuvre) - et j’ai été particulièrement séduit par les «petits rôles» qui ne laissent jamais une occasion de faire entendre ici une inflexion mordante, là un timbre saillant.

Le Philharmonique de Montpellier est juste ce qu’il faut: assez bel orchestre pour mettre en valeur les qualités d’écriture de Meyerbeer, mais pas capiteux ou imposant au point de déséquilibrer l’ensemble - aidé en cela par la direction alerte et simple de Cyril Diederich. Même chose pour les chœurs: ni virtuoses ni grandioses, mais intelligibles et énergiques - c’est tout ce qu’il faut ici.

Je me demande d’ailleurs si je dois écouter à présent la version Bonynge: nul doute qu’elle soit plus somptueuse, mais je crains qu’elle perde ce qui m’a justement le plus séduit ici: cet allant théâtral parfait.


* Glottophore (néol.): destiné à mettre en valeur les voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Dim 22 Juin 2014 - 23:23

Very Happy

Étant d'accord avec tout, je vais me contenter de répondre sur la partie la plus superficielle (où se situe ma seule divergence).


Citation :
(Vocalement, je pense que les Huguenots sont plus faciles à distribuer que n’importe quel ouvrage belcantiste.)

Non, c'est plutôt plus difficile à distribuer que les ouvrages belcantistes donizettiens, justement parce qu'il faut des qualités multiples : pyrotechniques (si on n'a pas de ligne ou d'agilité, tout s'effondre, même si comme tu le dis ce n'est pas l'essentiel), mais aussi déclamatoires. Par ailleurs, la nécessité du français réduit aussi le champ de recrutement par rapport à l'italien, pratiqué par 100% des chanteurs d'opéra (à part quelques allemands peut-être).


Citation :
et j’ai été particulièrement séduit par les «petits rôles» qui ne laissent jamais une occasion de faire entendre ici une inflexion mordante, là un timbre saillant.

Oh oui, Tavannes particulièrement électrisant.


Citation :
Je me demande d’ailleurs si je dois écouter à présent la version Bonynge: nul doute qu’elle soit plus somptueuse, mais je crains qu’elle perde ce qui m’a justement le plus séduit ici: cet allant théâtral parfait.

C'est un studio, et dans un français un peu moins bon... Néanmoins, les qualités restent comparables, avec un orchestre un peu plus rond. J'ai une tendresse pour Diederich (plus sec, mieux déclamé), mais il y aun essoufflement (que l'on ne trouve pas dans les reprises avec Miricioiu et Kunde) aux actes IV et V, très ternes.

Ce n'est donc pas une découverte indispensable, mais tu ne devrais pas perdre ce qui t'a plu dans l'aventure non plus.


Merci pour ce commentaire détaillé. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4470
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Dim 22 Juin 2014 - 23:44

DavidLeMarrec a écrit:

Non, c'est plutôt plus difficile à distribuer que les ouvrages belcantistes donizettiens, justement parce qu'il faut des qualités multiples : pyrotechniques (si on n'a pas de ligne ou d'agilité, tout s'effondre, même si comme tu le dis ce n'est pas l'essentiel), mais aussi déclamatoires. Par ailleurs, la nécessité du français réduit aussi le champ de recrutement par rapport à l'italien, pratiqué par 100% des chanteurs d'opéra (à part quelques allemands peut-être).

En effet, les pyrotechnies meyerbeeriennes m’ayant paru nettement moins extrêmes que les bellino-donizettiennes, j’avais juste oublié (où donc avais-je la tête?) qu’on doit trouver bien plus de chanteuses ayant les notes de la folie de Lucia que de chanteuses capables de déclamer dans un français intelligible.

DavidLeMarrec a écrit:

J'ai une tendresse pour Diederich (plus sec, mieux déclamé), mais il y aun essoufflement (que l'on ne trouve pas dans les reprises avec Miricioiu et Kunde) aux actes IV et V, très ternes.

C’est vrai, cette baisse de tension, mais par ailleurs, cet enregistrement a tellement de qualités...


DavidLeMarrec a écrit:

Merci pour ce commentaire détaillé. bounce

De rien; merci de m’avoir donné envie de découvrir Meyerbeer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 8 Sep 2014 - 8:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Ven 3 Oct 2014 - 10:20

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
(EDIT : Opdebeeck, c'est l'enregistrement de Compiègne ?)

Oui.

Citation :
Est-ce que les récitatifs, conçus dans un second temps, ici, ne rallongent pas le spectacle ? Pour les opéras-comiques j'aime assez le rythme induit par les dialogues (ça a d'autres inconvénients, évidemment, qui tiennent à l'exigence de la maîtrise de la langue), cf. Mignon. Souvent, je trouve que les récitatifs génèrent une hypertrophie, voire un excès de sérieux ; disons, en tout cas, que ça peut sensiblement changer l'économie générale du propos (pour certains compositeurs, mais je veux bien croire qu'avec Meyerbeer, ils ne fonctionnent pas que comme un motif de liaison/remplissage et qu'ils constituent de la "vraie" musique).
Tu as tout dit. Oui, d'ordinaire ça change les équilibres, et apporte un fondu plus sérieux, parfois plus épais. Mais ici, Meyerbeer prolonge les ensembles avec la même qualité d'écriture, et sans perdre en jovialité. Pour moi, choisir les dialogues, ce serait un peu comme faire ça avec Tristan : pourquoi pas, mais comment se résoudre à perdre une musique de cette trempe ?

En plus les articulations sont tellement naturelles que les remplacer par la brutalité des alternances dialogues / numéros, ce serait vraiment dommage. Pour Carmen ou les Contes, j'accepte tout à fait les deux options (plutôt avec récitatifs pour Carmen, plutôt avec dialogues pour les Contes...) ; mais ici, clairement, le choix me paraît facile à opérer.

Programme de Dinorah à Berlin : estampille du Palazetto Bru Zane et dates annoncées pour la suite des festivités Meyerbeer in loco (je ne l'ai pas sous les yeux mais je confirme dès que possible) Wink . Par ailleurs, il s'agit là, nous dit-on, de la première représentation de l'édition critique conforme à la version donnée à l'Opéra-Comique en 1859 ; donc avec dialogues (désolé David ).
Je fais un point sur la représentation (vraiment réjouissante), dès que j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 16 Déc 2015 - 16:49

Finalement, pas de retour circonstanciés de Vasco de Gama? Tout se perd sur ce forum mes pauvres enfants!




Vasco de Gama : Bernhard Berchtold
Sélika : Claudia Sorokina
Inès : Guibee Yang
Nélusko : Pierre-Yves Pruvot
Don Pédro : Kouta Räsänen
Don Diégo : Martin Gäbler
Don Alvar : André Riemer
Le Grand Inquisiteur / Le Prêtre de Brahma : Rolf Broman
Anna, suivante d’Inès : Tiina Penttinen
Un matelot / Un prêtre : Tommaso Randazzo
Un huissier : Harald Meyer

Chœur de l'Opéra de Chemnitz
Robert Schumann Philharmonie

Direction musicale : Frank Beerman

Enregistré en février 2013


Alors pour une deuxième écoute, je suis tout de même assez fasciné par certains passages. Globalement, ce sont plus les moments centrés sur Selika où la musique de Meyerbeer trouve des couleurs assez rares chez lui, qui sans aller singer un exotisme de pacotille montre des alliages d'instruments originaux.
N'ayant jamais écouté L'Africaine dans sa version habituelle, difficile de comparer les coupures et le gain dramaturgique de cette version reconstituée. Toujours est-il que l'action avance bien et les scènes sont variées. On perd en effet un peu de second degré comme Les Huguenots ou Robert le Diable pouvaient nous en donner, mais je ne retrouve pas non plus les poncifs meyerbeeriens (pourtant, je les avais drôlement ces poncifs dans ma tête avant l'illumination!).

Musicalement, on pouvait redouter un français affreux ou des voix très peu séduisantes comme parfois chez CPO (La Nonne Sanglante de Gounod est moyennement servie par exemple Confused). Il n'en est rien puisque le français est très bien rendu par la grande majorité de la distribution, avec des voix assez franches et dramatiques. Il ne faut pas chercher des beautés de timbres extraordinaires bien sûr, mais le chant est beau et sans raideur.
L'orchestre est bien traité, mettant en avant des solistes ou des textures et évitant les ploumploums qui peuvent rapidement transformer du Meyerbeer en pouding indigeste. Belles couleurs, délicatesse des accompagnements... très belle direction de Frank Beerman.

On passera rapidement sur les petits rôles assez bien tenus, mais qui pêchent parfois avec un français extrêmement déformé ou une voix plutôt laide. On reste sur des rôles très secondaires dans ces cas là, avec les autres participants qui tiennent bien leur rang.

La jeune et fraîche Inès est chantée par Guibee Yang avec beaucoup de grâce. Son soprano pure et cristallin se hisse sans soucis dans les aigus, mais ne verse jamais dans la mièvrerie ou le mauvais goût. Le personnage manque un peu de force, mais le livret ne doit pas beaucoup aider d'un autre côté. En tout cas, chant et diction sont très beaux.
Le seul francophone de la partie est Pierre-Yves Pruvot pour le méchant Nélusko. Là on ne peut nier un gain pour la diction et la prosodie. Le timbre est un peu frustre, mais le personnage s'en accommode très bien. La noirceur de l'accent et l'impact de la voix font un bel effet.
Bernhard Berchtold est le héros si l'on peut dire (vu le caractère assez désagréable du personnage Confused). On pourrait attendre un peu plus de vaillance à certains moments, mais le ténor est très à l'aise dans l'élégie qui compose une bonne part de son rôle. La voix est plutôt claire et sans raideurs pour composer un personnage falot parfait.
Enfin, celle qui à mon sens se distingue reste la Sélika de Claudia Sorokina! Le personnage déjà est particulièrement fort : combien de situations différentes pour cette reine esclave! Elle peut donner toute la palette des sentiments avec un chant très expressif et qui arrive à passer toutes les difficultés d'un rôle assez inhumain pour la tessiture et l'écriture. Les graves sont habilement négociés et les aigus sont là (un peu tendus par moments, mais qu'importe!). On est vraiment ici dans un soprano dramatique assez éloquent, qui sait allier violence et une douceur extrême. Impressionnante prestation notamment dans la grande scène finale vraiment magnifique (partition comme prestation!).

Un enregistrement majeur dans la discographie de Meyebeer donc, déjà parce que les autres enregistrements de L'Africaine proposaient majoritairement un chant très international (là où ici le travail de style est impressionnant!) ainsi qu'une partition non conforme à l'original écrit par Meyerbeer. Mais il y a aussi la qualité du chant ici qui est à saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 16 Déc 2015 - 17:34

Circonstancié, non, mais j'en avais touché un mot au moment où c'était sorti (et au fil des différents voyages de cette édition critique). Le disque est assez irréprochable, un superbe orchestre comme Meyerbeer n'en a pas souvent vu, un souci considérable du style, de très bons chanteurs (certes un peu corsetés par endroit)… mais l'œuvre ne fonctionne pas, il n'y a rien à faire. Du Scribe et du Meyerbeer prétentieux, ça tourne sur soi-même et sombre lentement.

On dirait une version améliorée de Rienzi plutôt qu'une œuvre qui fait suite aux Huguenots ou au Prophète…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 16 Déc 2015 - 17:39

DavidLeMarrec a écrit:
Circonstancié, non, mais j'en avais touché un mot au moment où c'était sorti (et au fil des différents voyages de cette édition critique). Le disque est assez irréprochable, un superbe orchestre comme Meyerbeer n'en a pas souvent vu, un souci considérable du style, de très bons chanteurs (certes un peu corsetés par endroit)… mais l'œuvre ne fonctionne pas, il n'y a rien à faire. Du Scribe et du Meyerbeer prétentieux, ça tourne sur soi-même et sombre lentement.

On dirait une version améliorée de Rienzi plutôt qu'une œuvre qui fait suite aux Huguenots ou au Prophète…  

Oui, j'ai regardé tes impressions... après, circonstancié, c'est un peu lourd comme mot... surtout que bon, le mien ne l'est pas non plus hehe
Mais disons que en cherchant un peu j'ai trouvé étrange de ne pas voir un compte-rendu plus développé...

Pour la qualité de l'oeuvre, je ne suis pas vraiment d'accord... Rienzi c'est quand même beaucoup moins passionnant et de loin!
Là j'accroche vraiment... oui on est pas au niveau des Huguenots bien sûr... mais j'aime bien! Very Happy
(et puis quand c'est bien chanté comme ici, ma composante glottophile est ravie! Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 11:36

Beau mois de Mars en perspective pour les meyerbeeriens :
- Ré-édition du Prophête dirigé par Henry Lewis avec Marylin Horne, James McCraken et Renata Scotto



- Publication prévue (20 mars chez JPC) chez CPO de Dinorah enregistré à Berlin (Patrizia Ciofi, Etienne Dupuis, Philippe Talbot, Gideon Poppe, Orchester der Deutschen Oper Berlin, Enrique Mazzola)

En voilà des bonnes nouvelles! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2742
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 11:48

Polyeucte a écrit:


- Publication prévue (20 mars chez JPC) chez CPO de Dinorah enregistré à Berlin (Patrizia Ciofi, Etienne Dupuis, Philippe Talbot, Gideon Poppe, Orchester der Deutschen Oper Berlin, Enrique Mazzola)

J'en connais un qui va se jeter dessus hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 11:53

luisa miller a écrit:
Polyeucte a écrit:


- Publication prévue (20 mars chez JPC) chez CPO de Dinorah enregistré à Berlin (Patrizia Ciofi, Etienne Dupuis, Philippe Talbot, Gideon Poppe, Orchester der Deutschen Oper Berlin, Enrique Mazzola)

J'en connais un qui va se jeter dessus hehe

Tu peux aussi mettre en gras Etienne Dupuis et Philippe Talbot... parfaits l'un et l'autre dans leurs rôles.
En fait, j'adore la captation radio, donc je suis super content que ce soit publié! Very Happy
Après le très beau Vasco, peut-être aura-t-on aussi d'autres Meyerbeer à Berlin chez CPO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 12:13

Polyeucte a écrit:
luisa miller a écrit:
Polyeucte a écrit:


- Publication prévue (20 mars chez JPC) chez CPO de Dinorah enregistré à Berlin (Patrizia Ciofi, Etienne Dupuis, Philippe Talbot, Gideon Poppe, Orchester der Deutschen Oper Berlin, Enrique Mazzola)

J'en connais un qui va se jeter dessus hehe

Tu peux aussi mettre en gras Etienne Dupuis et Philippe Talbot... parfaits l'un et l'autre dans leurs rôles.
En fait, j'adore la captation radio, donc je suis super content que ce soit publié! Very Happy
Après le très beau Vasco, peut-être aura-t-on aussi d'autres Meyerbeer à Berlin chez CPO!

Ça avait été diffusé à la radio (nonobstant le fait que j'étais dans la salle... évidemment siffle !). Donc par totalement une nouveauté ; mais j'emboîte le pas à Poly' pour souligner la remarquable homogénéité de la distribution (je ne sais plus où j'avais laissé un CR de la représentation ; ah si ! ici, http://classik.forumactif.com/t7547-meyerbeer-une-tetralogie-berlinoise-2014-2018?highlight=meyerbeer Wink ).
Pardon si j'me la pète un peu Embarassed ! (Ou si j'en ai l'air, c'est pas tout à fait pareil Wink ...)


Dernière édition par bAlexb le Mer 2 Mar 2016 - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 12:53

bAlexb a écrit:
Ça avait été diffusé à la radio (nonobstant le fait que j'étais dans la salle... évidemment siffle !). Donc par totalement une nouveauté ;
Non, pas une nouveauté, mais une bonne nouvelle tout de même car ça fixe et permet une meilleure diffusion de l'ouvrage et de l'interprétation!

Citation :
mais j'emboîte le pas à Poly' pour souligner la remarquable homogénéité de la distribution (je ne sais plus où j'avais laissé un CR de la représentation ; ah si ! ici, http://classik.forumactif.com/t7547-meyerbeer-une-tetralogie-berlinoise-2014-2018?highlight=meyerbeer Wink ).

Oh que oui... je l'écoute régulièrement cette Dinorah et toujours avec un immense plaisir! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 15:08

Polyeucte a écrit:
ça fixe et permet une meilleure diffusion de l'ouvrage et de l'interprétation!

Ah ! Pour ça je ne vais certainement pas prétendre le contraire (et on peut même espérer, à l'orchestre une plus-value encore supérieure à la captation radio pour restituer l'inventivité de Meyerbeer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 2 Mar 2016 - 21:10

Dommage d'avoir choisi la version avec moins de musique, mais il est vrai que la vieille version Judd documentait l'autre édition. Au demeurant, belle version, oui – même si je reste frustré sur plein de détails (hors orchestre !) par rapport à la production de Compiègne : un Hoël un peu lourd, un Corentin pas trop amusant, et surtout une Dinorah peu versée dans le verbe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 8:59

Réédition du Prophète de Lewis (studio), la seule version valable sur le marché (avec Lewis sur le vif, justement). cheers On l'attendait depuis une vingtaine d'années, il me semble – je n'ai pu l'avoir, pour ma part, qu'en le captant sur une radio spécialisée américaine, il y a dix ou quinze ans.

Prévu pour le 18 mars, à moins de 15€. Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 12:44

DavidLeMarrec a écrit:
Réédition du Prophète de Lewis (studio), la seule version valable sur le marché (avec Lewis sur le vif, justement). cheers  On l'attendait depuis une vingtaine d'années, il me semble – je n'ai pu l'avoir, pour ma part, qu'en le captant sur une radio spécialisée américaine, il y a dix ou quinze ans.

Prévu pour le 18 mars, à moins de 15€. Shocked

Oui, c'est une grande nouvelle ça...
Manquerait plus que DECCA nous propose ses Huguenots en version économique aussi... Very Happy

Après, on devrait avoir une Prophête dans les saisons à venir à Toulouse. On peut rêver à une sortie DVD à cette occasion. Des bruits annoncent Osborn en Jean. Espérons une Fidès au niveau (moi j'aimerai bien Lemieux Embarassed)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 13:38

Polyeucte a écrit:
Espérons une Fidès au niveau (moi j'aimerai bien Lemieux Embarassed)

Brunet ; Todorovitch... Podles silent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 15:04

bAlexb a écrit:
Brunet ; Todorovitch... Podles silent ?

Ah oui, Brunet bien sûr!
Todorovitch, ça me semble un peu trop caractérisé maintenant. La voix convient bien pour des personnages un peu caricaturaux, mais j'ai du mal pour un personnage "sérieux".
Podles bien sûr... mais je ne suis pas certain qu'elle se lance maintenant dans ce genre de grand rôle! Mais sinon forcément c'était parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 15:07

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Brunet ; Todorovitch... Podles silent ?

Ah oui, Brunet bien sûr!
Todorovitch, ça me semble un peu trop caractérisé maintenant. La voix convient bien pour des personnages un peu caricaturaux, mais j'ai du mal pour un personnage "sérieux".
Podles bien sûr... mais je ne suis pas certain qu'elle se lance maintenant dans ce genre de grand rôle! Mais sinon forcément c'était parfait!

Tiens, tu m'y fais penser : Lagrange !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 15:25

bAlexb a écrit:
Tiens, tu m'y fais penser : Lagrange !

Elle chante encore?? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 15:40

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Tiens, tu m'y fais penser : Lagrange !

Elle chante encore?? Shocked

Elle a encore chanté la Comtesse dans Chérubin de Massenet à Montpellier il y a quelques mois Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 16:19

Ah je pensais qu'elle ne chantait plus que des petits rôles voir même plus (en fait, je crois que je l'ai vue dans La Petite Renarde Rusée il y a quelques années...).

En tout cas, j'espère pas mal de ce Prophête, en espérant que la distribution soit à la hauteur question style et investissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22908
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 17:18

J'imagine très mal Lagrange en Fidès, puisque je l'ai entendue justement dans Chérubin.
Comme Polyeucte, j'aimerais beaucoup que Marie-Nicole Lemieux se voit proposer le rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 22:02

Ah non, pas Lemieux !  Elle va totalement s'enliser dans les graves (déjà que dans le médium, c'est toujours très « en-dedans »).

Brunet évidemment (grave pour elle aussi, mais elle peut !), le tempérament est exactement ce qu'il faut. Pour Todorovitch et Podleś, il est un peu tard, je crois : ça fait quand même bien dix ans que Todorovitch hulule méchamment dès le médium aigu), et Podleś commence à avoir beaucoup de trous pour tout ce qui est au-dessus de la voix de poitrine, même si l'artiste demeure magnétique.

Je voudrais bien Sophie Fournier, mais ce doit être très grave pour elle qui peut tenir des rôles de soprano. Encore pire pour Gens qui l'a superbement enregistré en récital, mais sur tout un rôle, dangereux.

Je ne suis pas fanatique de l'esthétique de Crebassa, mais avec un peu de maquillage, elle s'en sortirait sans doute très bien, elle a l'autorité et le volume.

Et puis, si elles ont le français qui sied (ce dont je doute un peu), il y aurait bien Randi Stene, Anna Tobella, Luciana D'Intino, Marie-José Trullu ou Christianne Stotijn qui seraient très intéressantes.

(Le problème étant que la plupart des mezzos françaises officient dans une esthétique très épaisse, pas du tout compatible avec le répertoire français.)  

Ah, tenez, Lamprecht, ce pourrait être amusant si on n'en attend pas trop sur le plan de la ligne. Et Larmore, ça ne vous dirait pas ?

Brunet, Fournier, Crebassa, Larmore, ça fait quand même quelques titulaires assez naturels qu'on pourrait espérer, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mar 8 Mar 2016 - 22:25

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, pas Lemieux !  Elle va totalement s'enliser dans les graves (déjà que dans le médium, c'est toujours très « en-dedans »).

Je n'aurais pas mieux dit mains .

DavidLeMarrec a écrit:
Et Larmore, ça ne vous dirait pas ?

Ben oui zen ! C'était tellement évident ; ça crevait les yeux et je n'y avais même pas pensé. Même si le profil vocal, aujourd'hui, est sensiblement plus clair que celui de l'époque où elle a enregistré son récital français avec De Billy, tout de même (c'est plutôt le profil Bumbry/Verrett seconde manière, dans l'absolu et ça pourrait pêcher par le manque d'endurance/de creux dans le bas médium/grave).
Viardot, tout de même, pour la création ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 9 Mar 2016 - 8:18

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, pas Lemieux !  Elle va totalement s'enliser dans les graves (déjà que dans le médium, c'est toujours très « en-dedans »).

Rho... vous êtes bien difficiles... personnellement, ça ne me poserait pas de soucis pour Fidès un grave un peu trop marqué...

Citation :
Brunet évidemment (grave pour elle aussi, mais elle peut !), le tempérament est exactement ce qu'il faut. Pour Todorovitch et Podleś, il est un peu tard, je crois : ça fait quand même bien dix ans que Todorovitch hulule méchamment dès le médium aigu), et Podleś commence à avoir beaucoup de trous pour tout ce qui est au-dessus de la voix de poitrine, même si l'artiste demeure magnétique.

Voilà pour Todorovitch... pour Podles par contre, c'est plus l'endurance qui me semble difficile... parce que si sa Madame de la Haltière montrait en effet des trous, je pense que c'était un peu fait exprès car quelques temps après, son Ciro était impressionnant de tenue justement avec une belle continuité!
Maintenant, c'était déjà il y a quelques années...

Citation :
Je voudrais bien Sophie Fournier, mais ce doit être très grave pour elle qui peut tenir des rôles de soprano. Encore pire pour Gens qui l'a superbement enregistré en récital, mais sur tout un rôle, dangereux.

Oui, ça me semble extrêmement dangereux pour une Gens...

Citation :
Je ne suis pas fanatique de l'esthétique de Crebassa, mais avec un peu de maquillage, elle s'en sortirait sans doute très bien, elle a l'autorité et le volume.
Oui, j'y ai pensé... mais après, ce qui me ferait un peu peur, c'est la fatigue en résultant. L'instrument est impressionnant et facile, mais le rôle est quand même très exposé j'ai l'impression...

Citation :
Et puis, si elles ont le français qui sied (ce dont je doute un peu), il y aurait bien Randi Stene, Anna Tobella, Luciana D'Intino, Marie-José Trullu ou Christianne Stotijn qui seraient très intéressantes.

Ah oui! D'Intino en effet! Ou sinon Barcelona aussi! Very Happy (ou Borodina! Mr.Red)

Enfin espérons que le choix aura été fait avec intelligence Very Happy remonter un Meyerbeer en France c'est tellement rare qu'ils ont intérêt de faire ça bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 9 Mar 2016 - 9:06

Polyeucte a écrit:

Enfin espérons que le choix aura été fait avec intelligence Very Happy remonter un Meyerbeer en France c'est tellement rare qu'ils ont intérêt de faire ça bien!

Comme la Damnation de Faust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 9 Mar 2016 - 9:07

malko a écrit:
Polyeucte a écrit:

Enfin espérons que le choix aura été fait avec intelligence Very Happy remonter un Meyerbeer en France c'est tellement rare qu'ils ont intérêt de faire ça bien!

Comme la Damnation de Faust ?

Euh... La Damnation de Faust est quand même loin d'être rare il me semble... je l'ai vue deux fois depuis quelques années, et j'aurais largement pu la voir plus souvent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82702
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 9 Mar 2016 - 16:54

Polyeucte a écrit:
Rho... vous êtes bien difficiles... personnellement, ça ne me poserait pas de soucis pour Fidès un grave un peu trop marqué...

Mais justement, Lemieux a très peu de graves, c'est bien le problème… (et considérant son émission en gorge, elle n'a pas beaucoup d'aigus non plus, fatalement)


Citation :
Voilà pour Todorovitch... pour Podles par contre, c'est plus l'endurance qui me semble difficile... parce que si sa Madame de la Haltière montrait en effet des trous, je pense que c'était un peu fait exprès

Ses Haltière montrent très bien l'évolution : à l'Opéra-Comique, c'était glorieux même si on sentait le timbre mûr ; les dernières qu'elle a faites sont quand même plus problématiques, dès qu'elle ne poitrine plus, le son peine un peu à sortir. Vu sa nature et sa technique, ça fonctionne encore très bien, mais dans un rôle aussi long et exposé, ce serait peut-être difficile. (J'irais volontiers si elle le chantait, cela dit !)


Citation :
Oui, ça me semble extrêmement dangereux pour une Gens...

Pas certain. Elle est capable de tenir des tessitures basses sans forcer, elle a une décontraction de l'instrument qui est telle que je suis sûr qu'elle pourrait le faire. Mais c'est bien sûr risqué pour elle, parce qu'ensuite, il faut regonfler l'instrument vers le haut, ce qui, à ce stade de sa carrière, est forcément plus difficile.


Citation :
Oui, j'y ai pensé... mais après, ce qui me ferait un peu peur, c'est la fatigue en résultant. L'instrument est impressionnant et facile, mais le rôle est quand même très exposé j'ai l'impression...


Qu'y a-t-il de pire que dans la Magicienne ?  


Citation :
Enfin espérons que le choix aura été fait avec intelligence Very Happy remonter un Meyerbeer en France c'est tellement rare qu'ils ont intérêt de faire ça bien!

Le Capitole a plutôt de bons réseaux dans ce domaine (même hors du répertoire français, cf. leur dernier Tristan, leurs Strauss…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Mer 9 Mar 2016 - 17:46

DavidLeMarrec a écrit:

Le Capitole a plutôt de bons réseaux dans ce domaine (même hors du répertoire français, cf. leur dernier Tristan, leurs Strauss…).  

J'ai eu beau essayer, plusieurs fois in vivo, je suis très loin de partager ton enthousiame pour son chef.

Je n'entends plus la francité unique qu'avait atteint l'orchestre sous son prédécesseur (qui n'est pas immortel de toutes façons) mais qu'a-il-gagné en échange que n'offre déja toute autre phalange d'importance comparable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Jeu 10 Mar 2016 - 8:28

DavidLeMarrec a écrit:
Mais justement, Lemieux a très peu de graves, c'est bien le problème… (et considérant son émission en gorge, elle n'a pas beaucoup d'aigus non plus, fatalement)
Elle les poitrine quand même sacrément bien ses graves! Mr.Red


Citation :
Ses Haltière montrent très bien l'évolution : à l'Opéra-Comique, c'était glorieux même si on sentait le timbre mûr ; les dernières qu'elle a faites sont quand même plus problématiques, dès qu'elle ne poitrine plus, le son peine un peu à sortir. Vu sa nature et sa technique, ça fonctionne encore très bien, mais dans un rôle aussi long et exposé, ce serait peut-être difficile. (J'irais volontiers si elle le chantait, cela dit !)

Je ne l'ai entendue en vrai que pour Cendrillon à l'Opéra-Comique, puis sa prestation éclaire à la Philharmonie l'année dernière. Donc difficile de juger...

Citation :
Pas certain. Elle est capable de tenir des tessitures basses sans forcer, elle a une décontraction de l'instrument qui est telle que je suis sûr qu'elle pourrait le faire. Mais c'est bien sûr risqué pour elle, parce qu'ensuite, il faut regonfler l'instrument vers le haut, ce qui, à ce stade de sa carrière, est forcément plus difficile.

Ce n'est quand même pas vraiment sa tessiture habituelle, qui tend plutôt à monter j'ai l'impression depuis quelques années...

Citation :
Qu'y a-t-il de pire que dans la Magicienne ?  
Fidès me semble plus "puissant" à incarner... mais c'est sûr que La Magicienne n'était pas une petite chose légère... donc pourquoi pas! Very Happy


Citation :
Le Capitole a plutôt de bons réseaux dans ce domaine (même hors du répertoire français, cf. leur dernier Tristan, leurs Strauss…).  

Oui... en tout cas, je ferais peut-être un petit tour sur Toulouse si la distribution est prometteuse! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Jeu 10 Mar 2016 - 13:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2742
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Jeu 10 Mar 2016 - 14:23

BalexB n'a plus qu'à faire chauffer sa carte bleue Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Jeu 10 Mar 2016 - 14:26

luisa miller a écrit:
BalexB n'a plus qu'à faire chauffer sa carte bleue Cool

D'après ce que j'ai vu sur JPC, ça reste très raisonnable ; tout juste un petit tiédissement Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2742
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Jeu 10 Mar 2016 - 14:28

Sauf s'ils sortent d'autres CDs avec Ciofi hehe . Et la je ne jure plus de rien siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19032
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 21 Mar 2016 - 15:40

Ré-écoute du Prophète en studio dirigé par Lewis.

Déjà une petite critique sur la prise de son : les voix sont souvent très en arrière, comme éloignées... du coup, on est obligé d'écouter assez fort pour que les voix sonnent. Pourtant on est loin de la distribution poids-plume! Mr.Red

L'ouvrage est vraiment chouette sinon, avec les personnages de Jean et Fidès qui marquent vraiment les esprits.
Chouette direction de Lewis, ça avance sans lourdeur, avec beaucoup d'allant et un beau sens du drame je trouve!
Diction assez affreuse chez une bonne partie de la distribution. Seules sont compréhensibles Bastin (forcément!) et Horne. Chez les autres, c'est au mieux déformé (McCraken), au pire de la bouillie (Scotto).
Mais vocalement, ça dépote! des seconds rôles très solides, une Scotto affreusement stridente mais qui se démène comme une folle avec contre-notes (prévoir les protections vu le métal), McCraken qui nuance comme il peut (en passant souvent en voix de tête, mais pas trop moche!) et Horne qui est grandiose d'un bout à l'autre!

En gros, c'est très investi, vivant... mais ça manque un peu de style chez certains.
Mais ça reste un grand moment! Very Happy

Espérons que la production du Capitole de Toulouse propose un autre éclairage! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Lun 21 Mar 2016 - 15:53

Polyeucte a écrit:
mais ça manque un peu de style chez certains.

C'est un euphémisme, oui silent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meyerbeer - Discographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Meyerbeer - Discographie
» Les Huguenots - Meyerbeer
» Hector Berlioz (discographie sélective)
» Schumann - Musique de chambre, discographie
» Mahler discographie exhaustive: symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: