Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Martha Mödl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Sam 21 Jan 2012 - 2:06

Chaque fois que je tombe par hasard sur le Tristan de 1952, j'écoute plusieurs fois de suite le "Höchste Lust" final : c'est une vraie drogue, et invariablement... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 22 Jan 2012 - 16:10

bAlexb a écrit:
calbo a écrit:
Tu es très éloquent et c'est une excellente chose mais pour l'instant insuffisant pour me faire changer d'avis. Quand je pense que je n'avais plus l'intention d'intervenir ici, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est raté hehe

Je t'assure que ça n'était pas le but ; il s'agissait plutôt de partager une expérience récente(et pour une fois, je ne suis même pas HS). Quant à intervenir ici, c'est pas non plus une fatalité Wink ...

Je m'en doute bien et je ne voyais pas les choses autrement; Mödl t'a séduit apparemment, tu le dis et tu as complètement raison Cool . Sinon ne connaissant pas du tout la dame, je ne voyais aucune raison d'aller plus avant dans la discussion; il ne faut surtout pas prendre la fin de mon post autrement Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 22 Jan 2012 - 16:41

J'avoue, Calbo, ne pas comprendre très bien pourquoi tu as ouvert un fil sur cette chanteuse non seulement sans la connaître, mais avec l'intention manifeste et apparemment inébranlable de ne rien faire pour la découvrir, intention dans laquelle tu sembles même mettre une sorte de fierté ("je ne connais pas du tout la dame", "je suis farouchement antiwagnérienne", "je ne m'intéresse pas au répertoire allemand", etc.).
Ce n'est pas un procès que je te fais, mais simplement le sens de ta démarche m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mar 31 Jan 2012 - 3:39

Je bois Mödl dans la scène finale de Siegfried (oui, toujours Wagner et toujours le Ring, je n'atterris pas)...
Et le problème est que ma soif, au lieu de s'apaiser, s'aiguise...

Edit : la seule chose que je pourrais à la rigueur lui reprocher est de prononcer "SÂÂÂÂgfried" quand la première syllabe est une tenue aiguë, ce qui arrive très souvent (systématiquement, pour être plus précis) ; mais ce n'est pas vraiment un grief, eu égard au nectar sonore qu'est par ailleurs ce "ÂÂÂÂ"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 8 Fév 2012 - 12:31

Deus ex machina ; Mödl en Despina ?

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News%2Ccntnt01%2Cdetail%2C0&cntnt01articleid=3421&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 20 Avr 2012 - 19:51

Hänssler a sorti une boîte de 2 Cds que je ne trouve qu'en téléchargement mp3 sur amazon France scratch

http://www.amazon.co.uk/Martha-Modl-Portrait-Anniversary-Edition/dp/B00715WOFQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 20 Avr 2012 - 19:54

Peut-être que le pressage a pris du retard...
En tout cas, une critique enthousiaste : ResMusica

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 3 Oct 2012 - 16:17

Polyeucte a écrit:
Peut-être que le pressage a pris du retard...
En tout cas, une critique enthousiaste : ResMusica

Personne qui aurait écouté le coffret, depuis ? Si les Gellert de Beethoven peuvent paraître exotiques/anecdotiques (mais depuis les Schubert et Schumann de Gebhardt, on sait quelles ressources infinies pouvait déployer Mödl, même à bout de voix, dans le répertoire de lieder), si Elektra et la Dame de pique ne sont pas de parfaites nouveautés (mais jamais inutiles, non plus), j'avoue qu'une "Immolation" de plus mais dit-on, incendiaire (c'est le moins !), un Adriano de Rienzi, les extraits de Fortner, de Reimann me paraissent bien excitants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 3 Oct 2012 - 16:45

Je l'avais complètement oublié… Je viens de l'acheter sur le market place Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 3 Oct 2012 - 16:47

Mariefran a écrit:
Je l'avais complètement oublié… Je viens de l'acheter sur le market place Wink

Alors vraiment très curieux/impatient d'avoir ton avis Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 20 Fév 2013 - 10:59

Quelqu'un connaît cet Oedipus d'Orff : http://www.resmusica.com/2013/02/19/oedipe-ou-la-monotonie-selon-carl-orff/ ? Je ne peux pas dire que j'ai été tellement fasciné par la version Kubelik avec Varnay ; affaire de monotonie, à mon goût, après le saisissement du début et son espèce de force rituelle inflexible qui correspond bien à l'idée que je me fais du thâtre antique (mais la récurrence de la formule m'a lassé sur la durée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mer 20 Fév 2013 - 12:14

bAlexb a écrit:
Quelqu'un connaît cet Oedipus d'Orff : http://www.resmusica.com/2013/02/19/oedipe-ou-la-monotonie-selon-carl-orff/ ? Je ne peux pas dire que j'ai été tellement fasciné par la version Kubelik avec Varnay ; affaire de monotonie, à mon goût, après le saisissement du début et son espèce de force rituelle inflexible qui correspond bien à l'idée que je me fais du thâtre antique (mais la récurrence de la formule m'a lassé sur la durée).
De toute façon, Orff a largement refait ses Carmina Burana, il expliquait lui-même qu'il avait produit dans sa jeunesse une forme de sommet de l'art musical, auquel il est ensuite revenu puiser. Effectivement, le problème reste le langage assez pauvre et répétitif dans ses opéras, même s'il y a un côté primitif pas inintéressant - et qui fonctionne mieux, à mon sens, à l'Opéra que dans l'oratorio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
twizzle
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 33
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 17:16

Mariefran a écrit:
Hänssler a sorti une boîte de 2 Cds que je ne trouve qu'en téléchargement mp3 sur amazon France scratch

http://www.amazon.co.uk/Martha-Modl-Portrait-Anniversary-Edition/dp/B00715WOFQ

J'ai achete ce cd en format mp3 pour connaitre un peu mieux l'art de Martha Modl. Et j'adore! Je crois que c'est la chanteuse wagnerienne qui me touche le plus..
Par contre, dans la scene de l'immolation de Brunnhilde, le debut est superbe mais a la fin, a partir de "Grane, mein Ross" elle crie vraiment tous ses aigus. Sais-tu de quand date cet enregistrement? Jimagine que ce n'est plus dans ces meilleures annees car j'ai ecoute d'autres immolation avec elles ou elle s'en sort mieux dans les aigus... viking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 17:37

twizzle a écrit:
Sais-tu de quand date cet enregistrement? Jimagine que ce n'est plus dans ces meilleures annees car j'ai ecoute d'autres immolation avec elles ou elle s'en sort mieux dans les aigus... viking

Vichy en 57, non c'est pas ça ? Il faudrait que je vérifie sur la pochette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 17:46

On ne critique jamais Martha ! Les extraits du Crépuscule datent du 1er juillet 1957, orchestre symphonique de Vichy (ça existe ?!?) sous la direction de Georges Sebastian.
coucou

Quelle mémoire, Alex !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 17:53

Mariefran a écrit:
On ne critique jamais Martha ! Les extraits du Crépuscule datent du 1er juillet 1957, orchestre symphonique de Vichy (ça existe ?!?) sous la direction de Georges Sebastian.
coucou

ça existait l'Orchestre Symphonique de Vichy... maintenant, c'est l'Orchestre d'Harmonie de Vichy... c'est moins bien Confused Confused
Mais bon, il fut un temps où Vichy attirait de bien grands noms! Very Happy

(les seuls grands noms que j'y ai entendu, c'était Françoise Pollet et Anne Eavens... Sad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 18:14

Polyeucte a écrit:
Mariefran a écrit:
On ne critique jamais Martha ! Les extraits du Crépuscule datent du 1er juillet 1957, orchestre symphonique de Vichy (ça existe ?!?) sous la direction de Georges Sebastian.
coucou

ça existait l'Orchestre Symphonique de Vichy... maintenant, c'est l'Orchestre d'Harmonie de Vichy... c'est moins bien Confused Confused
Mais bon, il fut un temps où Vichy attirait de bien grands noms! Very Happy

(les seuls grands noms que j'y ai entendu, c'était Françoise Pollet et Anne Eavens... Sad)

Strauss y a dirigé Salome dans les années '30 !
(J'aurais pu dire que fut un temps, Vichy a été une capitale... subrogée silent !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twizzle
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 33
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Avr 2013 - 18:36

Mariefran a écrit:
On ne critique jamais Martha !

Ce n'est pas mon intention!...Merci beaucoup pour l'info!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 30 Sep 2013 - 14:11

Quelqu'un a entendu ces deux Orff : http://www.amazon.fr/Antigonae-Orff/dp/B0031O7V7W/ref=sr_1_3?s=music&ie=UTF8&qid=1380542903&sr=1-3&keywords=modl et http://www.amazon.fr/Oedipe-Tyran-Martha-Helmut-Melchert/dp/B00B2HHBNY/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1380542922&sr=1-1&keywords=modl (les pochettes... sublimes !) ?
Je connais les versions studio parues chez DGG et je suis quand même diablement tenté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 30 Sep 2013 - 14:17

J'ai beau révérer Mödl, même elle ne me fera pas écouter du Orff. tutut Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mar 1 Oct 2013 - 2:03

bAlexb a écrit:
Quelqu'un a entendu ces deux Orff : http://www.amazon.fr/Antigonae-Orff/dp/B0031O7V7W/ref=sr_1_3?s=music&ie=UTF8&qid=1380542903&sr=1-3&keywords=modl et http://www.amazon.fr/Oedipe-Tyran-Martha-Helmut-Melchert/dp/B00B2HHBNY/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1380542922&sr=1-1&keywords=modl (les pochettes... sublimes !) ?
Je connais les versions studio parues chez DGG et je suis quand même diablement tenté...
On l'entend évidemment davantage dans Antigonae (coups de glotte sublimes !) ; c'est du Orff psalmodié, donc ça ne peut pas donner plus que ça ne vaut, mais le disque Sawallisch est effectivement impressionnant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 27 Oct 2013 - 11:00

Bizarre : je suis en train de l'écouter en Klytämnestra avec Mitropoulos à Florence en 1950, et par moments je ne la reconnais pas du tout... Shocked 
C'est sûrement en grande partie une question de prise de son, mais j'ai quand même l'impression que Mödl n'est devenue pleinement "elle-même", avec toutes ses particularités, qu'au cours du début des années 50 : en 52 ça y était complètement (Isolde évidemment), mais en 51 peut-être pas encore — d'où peut-être (et en plus du reste) le fait que sa Kundry de la "fameuse" version Knappertsbusch me convainc moins que celles qu'elle a laissées les années suivantes, chez Krauss et Leitner surtout.

Du coup, on peut presque dire que cette chanteuse n'a été pleinement elle-même que durant trois ans (de 1952 à 1954) — même si je suis de plus en plus sensible à ce qu'elle a fait plus tard (par ex. sa Kundry de 59 ou sa Klyto de 64, sans parler de sa Waltraute hallucinante avec Böhm, et même d'une Brünnhilde de 1960 dans un Crépuscule dirigé par un certain Fritz Zaun à Duisbourg, merci bAlexb).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 27 Oct 2013 - 13:18

Là où on reconnais Mödl malgré tout, c'est que cette Klytämnestra de 1950 est absolument époustouflante. bounce 

Vraiment dommage qu'on n'ait qu'une Anny Konetzni - et une Daniza Ilitsch Shit - en face, et que le son (et dans une certaine mesure l'orchestre florentin) soi(en)t aussi précaire(s)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 27 Oct 2013 - 22:59

Hier j'écoutais Varnay dans la scène de l'Immolation de Brünnhilde (Hermann Weigert, alias Monsieur Varnay). Aujourd'hui c'était au tour de Mödl dans le même extrait. Bayreuth 1955, Keilberth. Tout un monde lointain... Quelle différence de matériel, de techique, d'intention, d'approche.

Vocalement Varnay est éclatante. Ce studio donne une vision idéale de ses capacités vocales et dramatiques. Dramatiquement elle est transcendante. Mödl a un son plus couvert, presque éteint en comparaison. Mais, comme le prouvent d'éclatants accents ici et là, on se rend vite compte que ce n'est pas faute de ressources. Cette Brünnhilde n'est pas une créature transfigurée (Varnay), mais anéantie - et qui plus est, déterminée à entraîner le Monde (les dieux) à sa suite. Il y a un weltschmerz tout-puissant qui se dégage de son interprétation.

Je préfère l'approche de Varnay, qui correspond plus à ce que je perçois come étant la dynamique propre au Ring - l'aboutissement de la saga vue comme une transcendance plutôt que comme un anéantissement. Mais l'intrprétation de Mödl est prenante, bouleversante et totalement humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 27 Oct 2013 - 23:05

Parmi les différentes Immolations de Brünnhilde, il y en a une que je trouve encore plus saisissante que les autres, c'est celle du Götterdämmerung de Furtwängler avec la RAI en 1953. L'orchestre est souvent fascinant malgré des défauts technique apparents, Furtwängler a un geste d'un naturel éblouissant pour cette fin de Götterdämmerung. Et Mödl est clairement au sommet de ses moyens, elle se consume avec Brünnhilde.
/watch?v=E1Buqo7H6KU
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 27 Oct 2013 - 23:18

André a écrit:
Mödl a un son plus couvert, presque éteint en comparaison. Mais, comme le prouvent d'éclatants accents ici et là, on se rend vite compte que ce n'est pas faute de ressources. Cette Brünnhilde n'est pas une créature transfigurée (Varnay), mais anéantie - et qui plus est, déterminée à entraîner le Monde (les dieux) à sa suite. Il y a un weltschmerz tout-puissant qui se dégage de son interprétation.
J'ai l'impression de radoter  , mais si tu veux entendre la Brünnhilde Mödl dans toute sa splendeur dans l'immolation (et tout le reste), écoute 1953 — également à Bayreuth et avec Keilberth, mais à mon avis sans commune mesure avec 55 (par contre, c'est en mono)... Tu peux aussi l'écouter avec Furt et la RAI la même année (alexandre. m'a devancé Smile ), mais pour moi c'est d'abord Keilberth 53.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 28 Nov 2013 - 18:59

Mödl dans le rôle de la Momie (hehe) de la Gespenstersonate de Reimann en vidéo, lors de sa création : http://www.amazon.fr/Die-Gespenstersonate-Reimann/dp/B009IF11W4/ref=sr_1_2?s=dvd&ie=UTF8&qid=1385661415&sr=1-2&keywords=reimann !
Sinon, ici, Klytämnestra en 71 avec Kleiber : /watch?v=DDFUWC0xwzk .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mar 19 Aoû 2014 - 13:18

Pas nécessairement ce à quoi on s'attend, spontanément, en pensant Mödl : /watch?v=JLuuhZ3li2Y .
Ça, ça entre mieux dans le "cadre", a priori : /watch?v=sA3wjN2l0lA .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 11 Sep 2014 - 17:58

J'ai aussi du Rimsky dans ma giberne ; en Fée Printemps dans Snegourotchka : /watch?v=EfpxSmFPRxA (Poly' Wink ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 9 Juin 2016 - 13:22

Rareté : Mödl & Peter Pears dans un extrait d'Oedipus Rex, malheureusement non daté, /watch?v=B-LoCcKGKJc&feature=share !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 10 Juin 2016 - 7:34

ça doit être octobre 51, avec Stravinsky à la baguette, pour la radio allemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 10 Juin 2016 - 9:24

Bertram a écrit:
ça doit être octobre 51, avec Stravinsky à la baguette, pour la radio allemande.

Elle (Mödl, je veux dire), paraît extrêmement ferme, élancée et claire ; effectivement comme ce qu'elle donne dans sa Klytämnestra contemporaine avec Mitropoulos. Merci pour l'info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 10 Juin 2016 - 20:18

Malheureusement, le biographe de Pears, à qui je dois cette information, ne donne pas le sentiment du ténor sur sa collègue d'un jour... Admiration pour Krebs, en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 22 Sep 2016 - 22:11

Golisande a écrit:
J'ai l'impression de radoter  , mais si tu veux entendre la Brünnhilde Mödl dans toute sa splendeur dans l'immolation (et tout le reste), écoute 1953 — également à Bayreuth et avec Keilberth, mais à mon avis sans commune mesure avec 55 (par contre, c'est en mono)... Tu peux aussi l'écouter avec Furt et la RAI la même année (alexandre. m'a devancé Smile ), mais pour moi c'est d'abord Keilberth 53.

L'immolation de 1953 est franchement incroyable, elle me fait palpiter. Dans une récente compilation, je suis toutefois tombé sur encore plus délirant avec l'orchestre symphonique de Vichy sous la baguette de Georges Sébastian en 1957 : une vraie immolation, tant Mödl se consume sur place. La voix est presque au bord de la rupture lors des derniers "Siegfried, Siegfried, sieh...". Pour moi, une drogue.

En ce qui me concerne, Mödl c'est notamment et surtout dans Wagner (du moins de ce que je connais) :

*Sa Kundry de 51, 53 et 54 (Kna et Krauss)
*Son Isolde de 52 (Karajan)
*Sa Brünnhilde de 53 et 55 (Keilberth)
*Sa Sieglinde de 54 (Keilberth)
*Sa Gutrune de 51 (Kna)
*Sa 3e norne de 51 (Kna)
*Sa Waltraute de 67 (Böhm).

J'aime beaucoup la Mödl première manière de 51, 52 et 53 où la voix est superbe. Ensuite, il y a quelque chose de la ruine, mais quelle ruine... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3332
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Jeu 22 Sep 2016 - 22:34

Aussi en 57, avec effectivement une voix ruinée mais une diction et un engagement absolument prodigieux (ce qui est de toute manière idéal pour le rôle), il y a sa Penthésilée de Schoeck dans un live de Stuttgart dirigé par Leitner (et avec l’Achille de Waechter).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Ven 23 Sep 2016 - 10:32

Benedictus a écrit:
Aussi en 57, avec effectivement une voix ruinée mais une diction et un engagement absolument prodigieux (ce qui est de toute manière idéal pour le rôle), il y a sa Penthésilée de Schoeck dans un live de Stuttgart dirigé par Leitner (et avec l’Achille de Waechter).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 4 Déc 2016 - 19:22

J'aime beaucoup Mödl dans ses incarnations de Brünnhilde, notamment chez Keilberth. Je connais bien le Crépuscule de 1955 à Bayreuth où elle est remarquable, mais je me demandais s'il existait une trace sonore de sa Brünnhilde dans le Siegfried du même cycle. J'ai beau chercher, je ne trouve rien ! Apparemment, Varnay a eu la préférence des enregistrements de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 4 Déc 2016 - 20:00

Du même cycle, ça n'a pas été publié (officiellement du moins, je ne suis pas trop à jour sur ce qui a été capté et ce qui a été diffusé commercialement), mais on peut l'entendre avec Windgassen et Keilberth en 53 (dans un son et des distributions que je trouve beaucoup plus adéquates que 55, Keilberth plus dramatique aussi). Et c'est incomparable.

(Sans parler de Furtwängler la même année, évidemment.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Petrus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Dim 4 Déc 2016 - 22:21

Oui, je connais déjà sa Brünnhilde de 1953 et celles de Furtwängler (53/54). En 1953, la voix est encore bien tenue, ce qui est moins le cas ensuite. Je serais quand même bien curieux d'entendre son duo final de Siegfried en 55... Peut-être qu'un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 8:33

Donc tu cherches une version où Mödl chante moins bien, si j'ai bien suivi ? hehe

Je ne devrais pas me moquer, puisque j'ai un peu fait la même chose en collectionnant les témoignages pas forcément utiles, et bien sûr Mödl, si sensible à l'instant, est susceptible de varier beaucoup ; mais à lire, l'incohérence de la démarche saute un peu aux yeux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 9:57

Je comprends que Petrus ait envie de multiplier les enregistrements de Mödl. bounce

Après, évidemment, une Brünnhilde de 1952, si elle existait... Ou 51... (pas forcément trop tôt non plus, d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80169
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 13:21

DavidLeMarrec a écrit:

Je ne devrais pas me moquer, puisque j'ai un peu fait la même chose en collectionnant les témoignages pas forcément utiles, et bien sûr Mödl, si sensible à l'instant, est susceptible de varier beaucoup ;

Tu veux dire que si ça se trouve il y a une version où elle chante les notes de la partition??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 14:31

DavidLeMarrec a écrit:
j'ai un peu fait la même chose en collectionnant les témoignages pas forcément utiles, et bien sûr Mödl, si sensible à l'instant, est susceptible de varier beaucoup

Götterdämmerung à Duisburg en 60 thumright !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petrus
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 17:32

DavidLeMarrec a écrit:
Donc tu cherches une version où Mödl chante moins bien, si j'ai bien suivi ? hehe

Oui, c'est un peu ça hehe
Mais c'est bien parce que je suis fan drink
Il faut bien l'être pour trouver ensorcelante sa Brünnhilde du Crépuscule de 1960 à Duisburg. On peut même entendre sur YouTube sa dernière immolation en 1966 ! J'ai entendu récemment quelques extraits de sa Fricka bayreuthienne dans des enregistrements pirates rambo

J'aurais tellement voulu qu'elle eût la place que Varnay prît dans les vieux enregistrements des années 50. On aurait eu de si belles choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Lun 5 Déc 2016 - 22:31

J'aurais bien aimé avoir plus de Mödl et un peu moins de Varnay, mais personnellement je n'aimerais pas devoir me passer de cette dernière (dont je trouve les incarnations vocales plus fouillées, même si le plaisir physique que Mödl me fait éprouver est sans commune mesure — et, comme vous, y compris en 60, et en 59 en Kundry...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Martha Mödl   Mar 6 Déc 2016 - 10:20

Golisande a écrit:
même si le plaisir physique que Mödl me fait éprouver est sans commune mesure — et, comme vous, y compris en 60, et en 59 en Kundry...

Ah la la ! Si, de Bayreuth, on avait ne serait-ce que des bribes (allez ! rien que le duo du II et la Liebestod) de l'Isolde qu'elle alternait avec Nilsson, en 62 Sad !
Mais je crois que si Fricka existe, si même l'Altstimme du dernier Parsifal a été conservée, cette Isolde-ci restera définitivement de l'ordre de la légende et du regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martha Mödl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martha Mödl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Clara Haskil et Martha Argerich
» Martha Argerich
» Martha Graham
» Martha scanlan
» Sergueï Prokofiev (1891-1953)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: