Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emil Guilels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 5 Oct 2012 - 19:12

Hippolyte a écrit:
Il y a l'Aria variata alla maniera italiana dans un enregistrement de 1959 pour la BBC, sur ce disque BBC Legends :

Merci pour ça – le Bach est superbe sur ce disque lá.

J’écoutais hier la Hammerklavier de Moscou en 1984, qui me plait plus que l’enregistrement en studio de DG. Est-ce qu’il y a des enregistrements en live de l’op 109 et l’op 110?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 5 Oct 2012 - 19:16

Pas de lives de l'op.109 & de l'op.110, il les avait préparés pour les dernières sessions d'enregistrement pour DG en 1985.
Revenir en haut Aller en bas
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 5 Oct 2012 - 22:41

Pour sortir des sentiers battus par Szell et Masur, je cherchais un nouvel enregistrement du 3ème concerto de Beethoven par Guilels et j'ai trouvé ceci :



Quelqu'un connaît-il ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 2 Nov 2012 - 18:02

pianissimo a écrit:
Pour sortir des sentiers battus par Szell et Masur, je cherchais un nouvel enregistrement du 3ème concerto de Beethoven par Guilels et j'ai trouvé ceci :



Quelqu'un connaît-il ?

Pour Szell tu parles du studio avec Cleveland ou du live avec Vienne ?
Pour changer, je recommanderais la version avec Cluytens et la Société des Concerts du Conservatoire. L'orchestre est magnifique, Guilels est plus inventif qu'avec Cleveland.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Sam 1 Déc 2012 - 14:25

La Waldstein à Ossiach : /watch?v=BZYuHFYQLCQ
28ème de Beethoven toujours à Ossiach : /watch?v=zelBdmTM25g
Revenir en haut Aller en bas
kiril
Néophyte


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 3 Déc 2012 - 18:20

Ah Gilels...


Dernière édition par GB le Mar 18 Juin 2013 - 12:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 20 Jan 2013 - 21:59

Salut.
Je viens d'acheter un double cd comprenant notamment les deux concertos de Brahms pour piano par Guilels. J'ai beaucoup apprécié ceux-ci et j'aimerais savoir un peu vers quels autres enregistrements me diriger.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 21 Jan 2013 - 15:27

J'ai un peu envie de répondre tout.

Chez DG, les sonates de Beethoven, l'album Grieg et la 3ème de Chopin
Ensuite tout chez Melodiya.
Et le récital de Locarno, que l'on trouve pour pas cher : http://www.amazon.fr/Scarlatti-Debussy-Schumann-Emil-Gilels/dp/B000050V4S
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 21 Jan 2013 - 19:22

alexandre. a écrit:
J'ai un peu envie de répondre tout.

Chez DG, les sonates de Beethoven, l'album Grieg et la 3ème de Chopin
Ensuite tout chez Melodiya.
Et le récital de Locarno, que l'on trouve pour pas cher : http://www.amazon.fr/Scarlatti-Debussy-Schumann-Emil-Gilels/dp/B000050V4S

J'ajouterais ce disque Liszt/Schubert disponible pour une bouchée de pain : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-piano-Liszt-mineur/dp/B004NSHB7U/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1358792431&sr=1-2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 21 Jan 2013 - 20:53

CD que l'on peut également trouver dans ce coffret également bon marché : http://www.amazon.fr/Gilels-plays-Great-Concertos-Sonatas/dp/B008CG1HRO
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 22 Jan 2013 - 9:53

Hippolyte a écrit:
alexandre. a écrit:
J'ai un peu envie de répondre tout.

Chez DG, les sonates de Beethoven, l'album Grieg et la 3ème de Chopin
Ensuite tout chez Melodiya.
Et le récital de Locarno, que l'on trouve pour pas cher : http://www.amazon.fr/Scarlatti-Debussy-Schumann-Emil-Gilels/dp/B000050V4S

J'ajouterais ce disque Liszt/Schubert disponible pour une bouchée de pain : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-piano-Liszt-mineur/dp/B004NSHB7U/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1358792431&sr=1-2

Bizarre mais j'ai toujours détesté ce disque : une sonate D845 de Schubert complètement amorphe avec un mouvement lent soporifique (17' contre 12' partout ailleurs) et une "si mineur" fade et sans arêtes très loin des références signées par Horowitz et Zimerman. Sinon, pour un Gilels vraiment engagé et vivant : la 7ème de Beethoven chez DG. Là, c'est formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 22 Jan 2013 - 10:05

hugo75 a écrit:
Hippolyte a écrit:
J'ajouterais ce disque Liszt/Schubert disponible pour une bouchée de pain : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-piano-Liszt-mineur/dp/B004NSHB7U/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1358792431&sr=1-2

Bizarre mais j'ai toujours détesté ce disque : une sonate D845 de Schubert complètement amorphe avec un mouvement lent soporifique (17' contre 12' partout ailleurs) et une "si mineur" fade et sans arêtes très loin des références signées par Horowitz et Zimerman. Sinon, pour un Gilels vraiment engagé et vivant : la 7ème de Beethoven chez DG. Là, c'est formidable.
Normal que ce ne soient pas les bons minutages, c'est une D.850 dwarf . Bon Richter joue ça en 15:40, ce n'est pas très rapide non plus.
Le problème n'est pas le tempo en soi, et chez Schubert je préfère presque toujours quand c'est joué le plus lentement possible, à partir du moment où le pianiste est capable de maintenir la tension et de maintenir ses phrases.
Ici on est dans un enregistrement typique du Guilels marmoréen, tout est étendu au maximum, mais rien ne rompt puisque Guilels réussit à habiter ce tempo grâce tout d'abord à un son de piano superbement timbré ce qui permet de remplir magnifiquement l'espace sonore. Aussi un de ces studios où il paraît maîtriser toutes les nuances de l'instrument, assez parfait dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 22 Jan 2013 - 11:05

alexandre. a écrit:
hugo75 a écrit:
Hippolyte a écrit:
J'ajouterais ce disque Liszt/Schubert disponible pour une bouchée de pain : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-piano-Liszt-mineur/dp/B004NSHB7U/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1358792431&sr=1-2

Bizarre mais j'ai toujours détesté ce disque : une sonate D845 de Schubert complètement amorphe avec un mouvement lent soporifique (17' contre 12' partout ailleurs) et une "si mineur" fade et sans arêtes très loin des références signées par Horowitz et Zimerman. Sinon, pour un Gilels vraiment engagé et vivant : la 7ème de Beethoven chez DG. Là, c'est formidable.
Normal que ce ne soient pas les bons minutages, c'est une D.850 dwarf . Bon Richter joue ça en 15:40, ce n'est pas très rapide non plus.
Le problème n'est pas le tempo en soi, et chez Schubert je préfère presque toujours quand c'est joué le plus lentement possible, à partir du moment où le pianiste est capable de maintenir la tension et de maintenir ses phrases.
Ici on est dans un enregistrement typique du Guilels marmoréen, tout est étendu au maximum, mais rien ne rompt puisque Guilels réussit à habiter ce tempo grâce tout d'abord à un son de piano superbement timbré ce qui permet de remplir magnifiquement l'espace sonore. Aussi un de ces studios où il paraît maîtriser toutes les nuances de l'instrument, assez parfait dans son genre.

Oups, je me suis emmêlé dans les Deutsch...mais c'est bien à la D850 que je pensais et la lecture de Gilels me semble soporifique car :
1- La plupart des pianistes (Brendel...) joue le mouvement lent en moins de 12 minutes contre 16'26 chez Gilels.
2- Mais surtout, ce mouvement est indiqué "con moto" qu'on peut traduire par "avec du mouvement" ou "enlevé". Et ce n'est pas parce qu'on s'appelle Gilels ou Richter qu'on peut faire n'importe quoi avec les indications de Schubert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 22 Jan 2013 - 21:16

Merci de vos réponses, j'ai commencé par acheter le CD du récital de Locarno. Je me dirigerai ensuite vers les autres enregistrements mentionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 1:39

Moi, cette D850 par Guilels, je la révère et la trouve toujours meilleure que toutes celles que j'ai entendues, même Richter, sauf Schnabel peut-être. Quant à sa sonate de Liszt, olympienne, il en a certes fait de plus tendues en live, notamment celle qu'on trouve chez Orfeo avec une D784 et des Moments musicaux d'anthologie.

Le tempo, ça ne veut pas dire grand-chose en soi, ça dépend de comment il est tenu et habité. Si on exclut les versions qui ne respectent pas le tempo indiqué, on se prive d'un sacré nombre d'interprétations géniales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 9:01

Hippolyte a écrit:

Le tempo, ça ne veut pas dire grand-chose en soi, ça dépend de comment il est tenu et habité. Si on exclut les versions qui ne respectent pas le tempo indiqué, on se prive d'un sacré nombre d'interprétations géniales.

Et bien si justement : si la lecture de Gilels me parait soporifique, c'est justement parce qu'elle est beaucoup trop lente et jamais habitée. A mes oreilles, c'est juste un piano qui se regarde le nombril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 11:22

hugo75 a écrit:
alexandre. a écrit:
hugo75 a écrit:
Hippolyte a écrit:
J'ajouterais ce disque Liszt/Schubert disponible pour une bouchée de pain : http://www.amazon.fr/Schubert-Sonate-piano-Liszt-mineur/dp/B004NSHB7U/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1358792431&sr=1-2

Bizarre mais j'ai toujours détesté ce disque : une sonate D845 de Schubert complètement amorphe avec un mouvement lent soporifique (17' contre 12' partout ailleurs) et une "si mineur" fade et sans arêtes très loin des références signées par Horowitz et Zimerman. Sinon, pour un Gilels vraiment engagé et vivant : la 7ème de Beethoven chez DG. Là, c'est formidable.
Normal que ce ne soient pas les bons minutages, c'est une D.850 dwarf . Bon Richter joue ça en 15:40, ce n'est pas très rapide non plus.
Le problème n'est pas le tempo en soi, et chez Schubert je préfère presque toujours quand c'est joué le plus lentement possible, à partir du moment où le pianiste est capable de maintenir la tension et de maintenir ses phrases.
Ici on est dans un enregistrement typique du Guilels marmoréen, tout est étendu au maximum, mais rien ne rompt puisque Guilels réussit à habiter ce tempo grâce tout d'abord à un son de piano superbement timbré ce qui permet de remplir magnifiquement l'espace sonore. Aussi un de ces studios où il paraît maîtriser toutes les nuances de l'instrument, assez parfait dans son genre.

Oups, je me suis emmêlé dans les Deutsch...mais c'est bien à la D850 que je pensais et la lecture de Gilels me semble soporifique car :
1- La plupart des pianistes (Brendel...) joue le mouvement lent en moins de 12 minutes contre 16'26 chez Gilels.
2- Mais surtout, ce mouvement est indiqué "con moto" qu'on peut traduire par "avec du mouvement" ou "enlevé". Et ce n'est pas parce qu'on s'appelle Gilels ou Richter qu'on peut faire n'importe quoi avec les indications de Schubert...
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 12:17

hugo75 a écrit:
Oups, je me suis emmêlé dans les Deutsch...mais c'est bien à la D850 que je pensais et la lecture de Gilels me semble soporifique car :
1- La plupart des pianistes (Brendel...) joue le mouvement lent en moins de 12 minutes contre 16'26 chez Gilels.
2- Mais surtout, ce mouvement est indiqué "con moto" qu'on peut traduire par "avec du mouvement" ou "enlevé". Et ce n'est pas parce qu'on s'appelle Gilels ou Richter qu'on peut faire n'importe quoi avec les indications de Schubert...
1/ Que la plupart des pianistes joue le mouvement en moins de 12 mn ou à peu près est une indication, pas un impératif.
2/ Con moto n'est pas a priori une indication de tempo, mais de nuance de ce même tempo. Rythme et vitesse ne sont pas la même chose, et le fait de mettre du mouvement dans un tempo lent n'est pas contradictoire.
Par contre, qu'ensuite tu trouves Gilels soporifique, ça, ça se conçoit pleinement.
Juste une petite provoc pour finir, en réponse à ta dernière phrase: C'est justement parce qu'on s'appelle Gilels ou Richter qu'on peut se permettre des libertés avec les indications de Schubert. A un degré artistique moindre, c'est du Schubert joué par un pianiste; dans le cas présent, c'est Gilels ou Richter jouant Schubert: ce n'est pas la même chose, à mon sens. A chacun de définir ensuite les artistes qui peuvent prétendre à cette "liberté", Gilels, Richter, ... ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 12:31

Sauf peut-être la dernière partie (Richter n'aurait jamais accepté que l'on dise qu'il prenait des libertés avec la partition, au contraire, il tenait à y être parfaitement fidèle), je suis en plein accord avec ce que tu écris.
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 19:27

néthou a écrit:
1/ Que la plupart des pianistes joue le mouvement en moins de 12 mn ou à peu près est une indication, pas un impératif.
2/ Con moto n'est pas a priori une indication de tempo, mais de nuance de ce même tempo. Rythme et vitesse ne sont pas la même chose, et le fait de mettre du mouvement dans un tempo lent n'est pas contradictoire.
Par contre, qu'ensuite tu trouves Gilels soporifique, ça, ça se conçoit pleinement.

Bof, je ne vois pas comment on peut jouer cela de manière "enlevée" ou "avec du mouvement" (ce sont quand même les deux traductions possibles du "con moto") si on avance à un pas de sénateur...et c'est d'ailleurs ce que tous les pianistes, sauf Gilels, ont compris. Et je ne parle même pas de la section centrale du dernier mouvement où Gilels lit la météo quand Uchida ou Brendel sont bouleversants d'intensité avec, chez elle surtout, des changements de couleurs assez sidérants. Mais bon, l'un et l'autre ne sont pas russes et morts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 23 Jan 2013 - 19:31

hugo75 a écrit:
Mais bon, l'un et l'autre ne sont pas russes et morts...
lol
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 31 Mar 2013 - 13:20

Sortie d'un très beau CD Beethoven live (1980), avec les sonates 7, 25 et 26 et une très grande version des variations Eroica, chez Hänssler. Vivement recommandé !!!
http://www.haenssler-classic.de/en/detail-view/titel/emil-gilels-plays-beethoven/181334/181334/181334.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 31 Mar 2013 - 16:20

Merci Very Happy
J'avais repéré cette sortie, et attendais un éventuel avis.

Dommage qu'ils n'aient pas publié la 27ème sonate jouée ce soir là, ça aurait permis de confronter directement cet enregistrement avec le récital similaire enregistré à Moscou (20.X.1980).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 24 Juin 2013 - 15:03

C'est un peu anecdotique, mais j'ai trouvé deux inédits au disque, a priori ce sont les bis donné le 6 décembre 1959 à Leningrad. Je n'ai pas trouvé le récital complet par contre, je ne sais pas s'il a été enregistré (programme : Bach - 5ème suite française / Schubert - Sonate D.850 / Kabalevski - Sonate n°2 / Schumann - Arabeske, Toccata).

Liszt - 15ème Rhapsodie hongroise : /watch?v=6BXeIgl6pwI
Borodine - Scherzo : /watch?v=QvgjJKn51Cc

Le Borodine est le seul enregistrement connu de Guilels dans cette œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 28 Juin 2013 - 16:56


Le concert du 29.III.1964 à Leningrad est important à de nombreux égards. Il s'agit du seul concert public donné par Guilels avec son beau-frère Leonid Kogan. C'est aussi un des très rares enregistrements de Guilels en pianiste dans un duo violon / piano. Et c'est également le seul enregistrement connu de Guilels dans ces œuvres (il est fort possible que ce soit la seule fois qu'il les aient joué).
Ce soir là Guilels et Kogan jouaient les 3ème, 5ème et 9ème sonates de Beethoven. La tension est immense, en partie à cause de relations tendues entre les deux musiciens. Kogan déploie des prodiges de puissance pour faire face au piano de Guilels qui est loin de proposer un accompagnement discret. Mais ce sont des œuvres qui tolèrent sans souci une approche aussi intense.

La 3ème sonate : /watch?v=XBIhB7583kA
La 5ème sonate : /watch?v=pIKDbzFW8v8
La 9ème sonate : /watch?v=aC7qA9NRBNo
Revenir en haut Aller en bas
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 30 Juin 2013 - 12:00

alexandre. a écrit:

Le concert du 29.III.1964 à Leningrad est important à de nombreux égards. Il s'agit du seul concert public donné par Guilels avec son beau-frère Leonid Kogan. C'est aussi un des très rares enregistrements de Guilels en pianiste dans un duo violon / piano. Et c'est également le seul enregistrement connu de Guilels dans ces œuvres (il est fort possible que ce soit la seule fois qu'il les aient joué).
Ce soir là Guilels et Kogan jouaient les 3ème, 5ème et 9ème sonates de Beethoven. La tension est immense, en partie à cause de relations tendues entre les deux musiciens. Kogan déploie des prodiges de puissance pour faire face au piano de Guilels qui est loin de proposer un accompagnement discret. Mais ce sont des œuvres qui tolèrent sans souci une approche aussi intense.

La 3ème sonate : /watch?v=XBIhB7583kA
La 5ème sonate : /watch?v=pIKDbzFW8v8
La 9ème sonate : /watch?v=aC7qA9NRBNo

Effectivement, disque d'un combat céleste également disponible chez Doremi. Magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 21 Juil 2013 - 16:32

A venir chez Orfeo :

bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 21 Juil 2013 - 19:25

Ca peut être sympa les ballades. Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 21 Juil 2013 - 19:52

Le 12 février 1976 à Moscou ça donnait ceci dans les Ballades : /watch?v=6CjDhmcpJCY

Ce programme de Salzbourg est identique à une œuvre près à ce récital :
Revenir en haut Aller en bas
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Lun 22 Juil 2013 - 20:26

Belle nouvelle que ce nouvel opus guilelsien chez Orféo. Je n'ai jamais été déçu par les parutions des concerts salzbourgeois de Guilels. A cette époque, il donnait des ballades op 10 rugueuses, austères, intensément habitées, tant à Moscou qu'à Prague (ma version préférée parue chez Praga et couplée avec des fantaisies op 116 emportées -et où le navire tangue et Guilels se rattrape aux branches dans le capriccio final- et une sonate n°2 de Weber.) Perso, j'apprécie beaucoup la version de studio, enregistré en 75 à Turku, en Finlande, dans ce silence finlandais que Guilels aimait tant. C'est chez DG bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Jeu 1 Aoû 2013 - 13:19

Nouvelle parution ica classics : http://icartists.co.uk/classics/catalog/cds/emil-gilels-3

Schumann - Klavierstücke op.32
Brahms - Ballades op.10
Chopin - Polonaise n°2, Sonate n°3
Mozart - Fantaisie K.397

Abbotsholme, 22.V.1979

cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 25 Aoû 2013 - 8:44

Voici une liste fiable de récitals complets enregistrés mais jamais publiés :

Spoiler:
 

La Radio Bavaroise a reçu l'autorisation des détenteurs des droits d'Emil Guilels pour publier les récitals enregistrés par la BR. Il y a également plusieurs concertos avec Sawallisch (dont une intégrale Beethoven).

Et enfin, Claves va publier deux concertos enregistrés par la Radio Suisse :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 25 Aoû 2013 - 8:50

Super alexandre ,moi j'adore ce pianiste aussi, mais c'est Mariefran qui va être contente , si il lui reste des sous à son retour de vacances lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 25 Aoû 2013 - 11:07

Le live de 1966 a Aix-En-Provence a déjà été publié, en 1987, sous label Rodolphe (je l'avais acheté dès sa sortie, le texte de présentation est excellent, qui plus est) et, plus tardivement sous une autre étiquette, si je ne m'abuse... La qualité du son en est, dirons-nous, perfectible. Je pense qu'un bon remastering devrait améliorer grandement les choses !
Pour le reste, que du bonheur, malgré les doublons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 25 Aoû 2013 - 11:12

Le petit-fils d'Emil Gilels et responsable de l'Emil Gilels Estate (société détenant les droits sur les enregistrement de Gilels) a récemment ouvert une chaîne youtube sur laquelle il poste des récitals jamais publiés, et qui ne paraîtront probablement jamais en cd : /channel/UC238AhpqnFPYpAdOfHAKjzw
Revenir en haut Aller en bas
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 15 Nov 2013 - 23:28

Diablotin a écrit:
Le live de 1966 a Aix-En-Provence a déjà été publié, en 1987, sous label Rodolphe (je l'avais acheté dès sa sortie, le texte de présentation est excellent, qui plus est) et, plus tardivement sous une autre étiquette, si je ne m'abuse... La qualité du son en est, dirons-nous, perfectible. Je pense qu'un bon remastering devrait améliorer grandement les choses !
Pour le reste, que du bonheur, malgré les doublons...
le texte était de Denise Tolkowski, grande amie de Guilels et on le retrouve (en anglais...) sur ce lien : http://archiv.emilgilelsfoundation.net/erinnerungen/denise-de-vries-tolkowsky/

Par ailleurs, s'annonce une sortie intéressante : le 2e concerto de Brahms avec l'Orchestre de Moscou sous la direction de Kondrashin. En 1972. Une parution Doremi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 670
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 17 Nov 2013 - 19:12

Un de mes grands regrets, c'est que ce pianiste que j'aimais entre tous n'ait jamais finalisé l'intégrale des sonates de Beethoven...Entre lui, Yves Nat et quelques autres, les comparaisons eussent été enrichissantes.
Pourtant, il ne me semble pas qu'il eut couramment interprèté énormément de sonates de Beethoven et, en particulier, celles qui "manquent" à l'intégrale initiée par DGG.
Il me semble que l'initiative de DGG était plus un argument commercial qu'une vision artistique. Guilels m'a toujours semblé avoir, tel Robert Casadesus, un répertoire "sélectif" et restreint.
Ai-je tort ? Quelqu'un en sait-il plus au sujet des sonates de Beethoven ?
Pour ma part, j'ai cherché, sans y parvenir, à en savoir plus en marge de plusieurs voyages professionnels en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Dim 17 Nov 2013 - 20:09

Non, au contraire, il avait un répertoire très étendu, qu'il a peu à peu limité à partir du milieu des années 70 ! Avec même quelques "raretés" de ses contemporains russes.
Quant à Beethoven, il l'a beaucoup joué en concert dès sa prime jeunesse, mais il prenait également le temps de mûrir longuement chaque sonate. Il a également joué quelques séries de variations, et des trios... Ainsi que les concerti, à de très nombreuses reprises -il semblerait qu'avec Schnabel, ce soit l'interprète qui ait le plus joué les concerti de Beethoven au 20 ème siècle. Simplement, je pense surtout qu'il n'envisageait pas de mourir à une âge pas si avancé que cela, et que c'est une santé parfois capricieuse qui l'a empêché de jouer tout ce qu'il voulait en fin de vie -il a annulé souvent les variations Paganini de Brahms, les soirs où les forces lui manquaient, et les remplaçaient par des sonates de Scarlatti, par exemple-. Mais les grands soirs, même vers la toute fin, il pouvait encore les jouer, de même que la Hammerklavier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 670
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 19 Nov 2013 - 15:06

Diablotin a écrit:
Non, au contraire, il avait un répertoire très étendu, qu'il a peu à peu limité à partir du milieu des années 70 ! Avec même quelques "raretés" de ses contemporains russes.
Quant à Beethoven, il l'a beaucoup joué en concert dès sa prime jeunesse, mais il prenait également le temps de mûrir longuement chaque sonate. Il a également joué quelques séries de variations, et des trios... Ainsi que les concerti, à de très nombreuses reprises -il semblerait qu'avec Schnabel, ce soit l'interprète qui ait le plus joué les concerti de Beethoven au 20 ème siècle. Simplement, je pense surtout qu'il n'envisageait pas de mourir à une âge pas si avancé que cela, et que c'est une santé parfois capricieuse qui l'a empêché de jouer tout ce qu'il voulait en fin de vie -il a annulé souvent les variations Paganini de Brahms, les soirs où les forces lui manquaient, et les remplaçaient par des sonates de Scarlatti, par exemple-. Mais les grands soirs, même vers la toute fin, il pouvait encore les jouer, de même que la Hammerklavier.
C'est vrai, Guilels était un grand interprète de Beethoven et il a effectivement joué très souvent les concertos. Je me rappelle avoir lu dans une revue anglo-saxonne qu'il avait beaucoup surpris en demandant à les enregistrer sous la direction de George Szell et avait du beaucoup insister pour avoir gain de cause.

J'ai écrit que Guilels me semblait avoir un répertoire "sélectif et restreint", c'est peut-être une expression maladroite mais, en fait, ce que je cherchais à écrire c'est mon sentiment profond que Guilels choisissait soigneusement et particulièrement les pages qu'il interprétait : s'il fut un interprète marquant du 2ème concerto de Brahms, il n'a apparemment jamais donné le 1er en public (Ce qui n'empêche pas l'enregistrement DGG d'être une réussite). De même, il a peu joué Schumann mais quand il l'a joué, il n'en a pas retenu les pages les plus fameuses, (Fantaisie, Kreisleriana, Davidbundsler, Fantasiestücke). Il a joué le 3ème concerto de Rachmaninov mais pas le 2ème.....et il a, finalement, interprèté peu de pages de Prokofiev.

La discographie d'Ates Tanin date de 2006 (http://www.doremi.com/DiscGilComp.html), elle n'est probablement plus à jour eu égard aux références discographiques mais donne une idée du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 19 Nov 2013 - 15:58

Le centenaire de Gilels en 2016 verra probablement l'édition des concertos de Beethoven avec Sawallisch. Si je comprends bien les intentions de la Fondation Emil Gilels, présidé par son petit-fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 19 Nov 2013 - 16:15

réécouté ce matin les sonates 2/3/et 8 de Prokofiev , ainsi que les deux sonates de Chopin,par Guilels, c'est vraiment un très grand interprète , il se plie à chaque oeuvre, aucune facilité, que de la musique en tout et pour tout et surtout servir le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 797
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Ven 13 Déc 2013 - 13:20

Salut tout le monde Smile 

Les amateurs de vieilles cires et fins connaisseurs des institutions musicales soviétiques sont appelés à la rescousse.

Quelqu'un sait si Guilels a gravé le Concerto n°3 de Kabalevsky à plusieurs reprises sous la direction du compositeur ?

Je vois qu'il existe un enregistrement de 1954, paru entre autres chez Olympia, avec l'Orchestre de la Radio Soviétique (ou quelqu'autre de ses 473 dénominations d'époque), mais j'ai sous les yeux un vinyle sur lequel est indiqué "Orchestre Philharmonique National de Moscou" ou "Orchestre National de Moscou". Or une telle formation existe bien à l'époque de l'enregistrement dont je dispose, mais je ne trouve aucune trace sur internet d'une telle collaboration...

Est-ce qu'il s'agit d'une erreur de l'éditeur (mais alors pourquoi serait-il allé inventer un nom pareil ?) ou bien suis-je en présence d'un autre enregistrement ?

Je pense qu'il faudrait que je fasse une recherche en russe, que je ne maîtrise pas...

Merci d'avance pour le coup de main !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mar 13 Oct 2015 - 23:44

Smile A paraître, dans la perspective en 2016 du centenaire de sa naissance : réédition de l'intégrale des enregistrements DG en 24 CDs :

http://www.amazon.fr/Gilels-Complete-Recordings-Dg-Ltd-Edt/dp/B015P76E2U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 17:26

Mélomaniac a écrit:
Smile A paraître, dans la perspective en 2016 du centenaire de sa naissance : réédition de l'intégrale des enregistrements DG en 24 CDs :

http://www.amazon.fr/Gilels-Complete-Recordings-Dg-Ltd-Edt/dp/B015P76E2U


Environ 60/70 euros... Que du très connu a priori :
• les sonates de Beethoven
Brahms : concerti, quatuor avec piano, ballades...
Chopin : sonate n°3 + qq. autres pièces
Grieg : les pièces lyriques
Haydn : musique de chambre avec piano
Mozart : des concerti et des sonates
Schubert : fantaisie 4 mains, Quintette La Truite
Je dois en oublier quelques-uns, mais le choix est très restreint : finalement, Gilels a peu enregistré chez DGG durant sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 19:05

Neutral C'est bien ce que je pensais, j'ai déjà quasiment tout en stock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 20:38

Du Haydn, vraiment ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 20:58

André a écrit:
Du Haydn, vraiment   ??
Oui, trio avec Rostropovich et Kogan, couplé avec Fauré et Schumann entre autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 20:59

Je ne pensais pas que c'était paru sur DGG. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Emil Guilels   Mer 14 Oct 2015 - 21:08

Mélomaniac a écrit:
Neutral C'est bien ce que je pensais, j'ai déjà quasiment tout en stock.
Après vérification, je crois qu'il ne doit pas me manquer grand-chose non plus C'est décevant, j'attendais cette annonce depuis longtemps, je ne pensais pas son legs aussi léger chez cet éditeur. En même temps, j'ai plus d'une centaine de CD de Gilels, qui a fréquenté de nombreux labels tout au long de sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jotarra
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 75
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Guilels   Dim 18 Oct 2015 - 22:52

Bonsoir,
J'ai eu la chance d'assister à deux concerts d'Emil Guilels. Le premier, c'était le 19 juin 1959, au Théâtre des Champs Elysées pour le 25ème anniversaire de l'Orchestre National dirigé par André Cluytens; au programme la Marseillaise orchestrée par Berlioz, la symphonie de Franck et le 1er concerto de Tchaïkovsky avec Guilels (il existe un DVD de ce concert). Le second, ici à Lausanne, le 9 mai 1974 avec Guilels dans le 2ème concerto de Brahms et l'orchestre de la Suisse Romande dirigé par Wolfgang Sawallisch (il est possible qu'il a été édité en CD par Cascavelle). Les deux m'ont laissé un souvenir inoubliable.
Bien sûr Guilels a énormément enregistré mais j'aimerai rappeler tout particulièrement les quelques magnifiques enregistrements qu'il a fait chez Columbia dans les années 50. Ils ont été à plusieurs reprises réédités mais souvent dans une qualité sonore qui laisse à désirer comparée à l'édition originale (en particulier les rééditions en 33 t/m Trianon des années 1970-80 sont à fuir). En voici trois dans l'édition originale "de luxe" (pochette baguette) de Columbia, avec les superbes pochettes de Cassandre et d'excellentes prises de son pourvu qu'on les lise avec une vraie cellule mono (Decca, GE-RPX, Clément, etc.).

Le 5ème concerto "Empereur" de Beethoven avec l'orchestre Philharmonia dirigé par Léopold Ludwig (FCX 674), enregistré les 30 avril et 1er mai 1957. Guilels y est souverain, malheureusement Léopold Ludwig se contente, à mon avis, trop souvent de seulement l'accompagner mais le Philharmonia Orchestra est somptueux:



Le 3ème concerto de Beethoven avec l'orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire dirigé par André Cluytens (FCX 672), enregistré le 9 mars 1954. Magnifique. Une version apollonienne, d'une poésie rare dans le 2ème mouvement. Guilels et Cluytens en totale communion et un superbe orchestre. Une de mes versions préférées de ce concerto avec Michelangeli/Giulini et Rubinstein/Krips:



Le 3ème concerto de Rachmaninov avec l'orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire dirigé par André Cluytens (FCX 432), enregistré le 13 juin 1955 au Théatre des Champs Elysées. Une merveille. De mon point de vue la plus belle version de ce concerto avec Byron Janis (et Rachmaninov lui-même mais d'une grande pauvreté de son). La profondeur que Guilels donne au texte, loin de toute démonstration de virtuosité, est à pleurer et, en plus, c'est d'un naturel confondant. Là aussi Cluytens et lui sont en totale harmonie et l'orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire est en état de grâce:



Une remarque amusante: vous pouvez voir, qu'à l'époque, le nom de Guilels était toujours suivi de la mention "Artiste du Peuple de l'Union Soviétique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emil Guilels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emil Guilels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emil Guilels
» Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)
» Emil Nikolaus von Reznicek
» Emil HARTMANN (1836-1898)
» Emil von Sauer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: