Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maria Grinberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mar 30 Nov 2010 - 19:57

J'ai ajouté les pochettes des CD. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Jeu 9 Déc 2010 - 18:40

J'ai étoffé la bio de Grinberg grâce à des sites russes et je suis en train de mettre sur Musique ouverte ce qui est libre de droits (la plupart des liens de mes précédents uploads sont morts).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Jeu 9 Déc 2010 - 20:13

Merci Mariefran cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 10 Déc 2010 - 10:59

Est-ce que les D.899 de Denon sont les mêmes que ceux de Vista Vera ?
Et plus globalement, est-ce qu'il vaut mieux acheter les Vista Vera ou les Denon ?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 10 Déc 2010 - 11:39

Ce sont les mêmes, le concert du 14/10/1974. Pour ce qui est du son, il y a moins de vibrations sur le CD Denon mais il semble que ce double album ne soit plus disponible sur HMV Japan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 12 Déc 2010 - 19:12

J'ai retiré de Musique ouverte l'enregistrement du premier Concerto de Beethoven. Le dos du disque indiquait 1947 mais la pochette intérieure 1970 ! C'est Sud qui a attiré mon attention sur cette erreur en me posant une question sur le chef, Kitaenko, qui ne pouvait avoir dirigé cette œuvre en 1947, étant né en 1940 Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 15 Déc 2010 - 16:47

Je viens d'écouter sur le site de vidéos bien connu la sonate n°12 de Beethoven par Maria Grinberg. Sublime d'engagement, sans concession, sans mignardise, droit au but...

Avant de me lancer dans l'achat de son intégrale, j'aimerais bien savoir si vous savez où je peux écouter d'autres sonates, notamment la Hammerklavier et l'opus 111...

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 15 Déc 2010 - 18:10

D'ailleurs pour ceux qui seraient intéressés par cette génialissime intégrale Beethoven, l'édition Melodiya en disques séparés est de plus en plus difficile à obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 15 Déc 2010 - 20:18

alexandre. a écrit:
D'ailleurs pour ceux qui seraient intéressés par cette génialissime intégrale Beethoven, l'édition Melodiya en disques séparés est de plus en plus difficile à obtenir.

Mais heureusement il y a le coffret de l'intégrale édité par Venezia ! On le trouve sans problème sur HMV Japan ou sur CD Japan (ou les deux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 15 Déc 2010 - 20:46

D'ailleurs, est-ce que quelqu'un a déjà eu l'occasion de comparer l'édition Melodiya à l'édition Venezia ?

Parce que la première, entre les points de montage tellement subtils qu'on a parfois l'impression que Grinberg change de piano en plein milieu d'un mouvement, le pré-echo récurrent et des drop out de temps à autre, ce n'est pas la panacée.
Je ne me plains pas, cette intégrale est déjà monumentale comme elle est, mais si jamais le son chez Venezia était un peu mieux (ce dont je doute), je me laisserais bien tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 15 Déc 2010 - 21:20

adriaticoboy a écrit:
D'ailleurs, est-ce que quelqu'un a déjà eu l'occasion de comparer l'édition Melodiya à l'édition Venezia ?

Parce que la première, entre les points de montage tellement subtils qu'on a parfois l'impression que Grinberg change de piano en plein milieu d'un mouvement, le pré-echo récurrent et des drop out de temps à autre, ce n'est pas la panacée.
Je ne me plains pas, cette intégrale est déjà monumentale comme elle est, mais si jamais le son chez Venezia était un peu mieux (ce dont je doute), je me laisserais bien tenter.

Collectionneur !!! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Jeu 16 Déc 2010 - 15:26

adriaticoboy (Mer 15 Déc 2010 - 20:46) a écrit:
D'ailleurs, est-ce que quelqu'un a déjà eu l'occasion de comparer l'édition Melodiya à l'édition Venezia ?

Parce que la première, entre les points de montage tellement subtils qu'on a parfois l'impression que Grinberg change de piano en plein milieu d'un mouvement, le pré-echo récurrent et des drop out de temps à autre, ce n'est pas la panacée.
Je ne me plains pas, cette intégrale est déjà monumentale comme elle est, mais si jamais le son chez Venezia était un peu mieux (ce dont je doute), je me laisserais bien tenter.

J'ai les deux Embarassed Tu peux m'indiquer un exemple précis de ce que tu veux que je vérifie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 17 Déc 2010 - 0:33

Alors, un exemple comme ça: Hammerklavier: II. Scherzo: à 0'17" écoute-moi ça, ce n'est plus un point de montage, c'est un passage de relais !

Pour le pré-écho*, il y en a plein tout au long de l'intégrale, mais pour rester sur le même CD, on l'entend bien lors des silences du 4e mouvement de la sonate n° 28.

Ces problèmes étant intrinsèques aux bandes, je ne vois pas trop comment Venezia aurait pu les régler beaucoup mieux que Melodiya, mais on ne sait jamais.


*sur un enregistrement, le pré-écho est le fait d'entendre tout bas la musique 1 à 2 secondes avant qu'elle ne commence effectivement. Ce phénomène provient le plus souvent d'une surimpresssion à travers la bande embobinée quand celle-ci a été mal conservée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 17 Déc 2010 - 17:48

Les CD Melodiya et Venezia semblent être exactement les mêmes, si l'on en croit les courbes dans audacity.

Venezia


Melodiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 17 Déc 2010 - 19:34

C'est confirmé par les spectres :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 17 Déc 2010 - 23:57

Merci pour cette comparaison scientifique, Mariefran. mains
Je crois que c'est clair, il n'y a aucune différence. Je vais donc maintenant pouvoir apprécier mes CDs Melodiya sans chercher à savoir s'il y a mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 18 Déc 2010 - 1:31

adriaticoboy a écrit:
Je vais donc maintenant pouvoir apprécier mes CDs Melodiya sans chercher à savoir s'il y a mieux.

T'es un angoissé. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2997
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 18 Déc 2010 - 8:41

adriaticoboy a écrit:
[...] Je vais donc maintenant pouvoir apprécier mes CDs Melodiya sans chercher à savoir s'il y a mieux.
C'est juste moi, ou je sens poindre une infime trace de déception dans la formulation de cette phrase ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 18 Déc 2010 - 12:32

Scherzian a écrit:
adriaticoboy a écrit:
[...] Je vais donc maintenant pouvoir apprécier mes CDs Melodiya sans chercher à savoir s'il y a mieux.
C'est juste moi, ou je sens poindre une infime trace de déception dans la formulation de cette phrase ? Wink
Alors là non, pas du tout, c'est vraiment de la satisfaction. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2997
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 11:54

Tiré du fil sur Vladimir Sofronitsky, à propos du travail éditorial :

Théo a écrit:
C'est très intéressant, merci : je serai curieux de voir des comparatifs similaires pour les Grinberg Denon / Vista Vera !
J'ai fait une comparaison du même type avec un enregistrement « moderne » et techniquement très bon dès le départ, celui en public le 14/X/1974 de l'Impromptu D899 n°1 de Schubert. L'extrait que j'ai retenu concerne les mesures n°82 à n°87, à peu près de 4'18'' à 4'42'' dans l'interprétation ; il y a un pianissimo, un forte, un retour pianissimo et même une toux spectaculaire (vers 4'24''). Voici tout d'abord les spectres (les deux canaux Denon sont en haut et les deux canaux Vista Vera sont en bas). On peut cliquer sur chaque image pour l'agrandir. On constate bien le « nettoyage » beaucoup plus envahissant des bandes effectué par Vista Vera en bas, puisque la « grisaille bleutée » y disparaît presque complètement.

(spectres)

Ensuite l'analyse en fréquences dans le cas de Denon. Il n'y a pas de plongée significative avant 17kHz et le pic assez monstrueux vers 15,5kHz reste relativement bien maîtrisé (dynamique relative raisonnable par rapport à celle du fond environnant).

(analyse pour Denon)

Enfin l'analyse en fréquences dans le cas de Vista Vera. Tout le spectre au-delà de 10kHz, si important pour refléter fidèlement les timbres du piano et de la salle, me semble quand même bien bas, au-delà de -80dB, et le pic à 15,5kHz est beaucoup plus proéminent (voir sa dynamique par rapport à celle du fond voisin) et doit donc accuser une coloration et une dureté, d'autant qu'à 15,5kHz il reste bien audible même pour des oreilles qui ne sont plus très jeunes.

(analyse pour Vista Vera)

Les résultats peuvent être généralisés au reste de l'Impromptu D899 n°1 et aux trois autres. Dans le cas d'enregistrements plus anciens et/ou techniquement plus précaires, l'expérience suggère en général une comparaison plus cruelle encore (je ne m'attendais d'ailleurs pas à ce que ce soit déjà aussi tranché, somme toute, dans le cas d'un enregistrement du milieu des années 1970).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 12:01

Les écarts sont énormes Confused
Et comme Vista Vera est le seul éditeur à s'attaquer aujourd'hui à ce fonds de façon raisonnée, c'est vraiment dommage. Ils pourraient faire un travail quasi définitif, et à la place on se retrouve avec des enregistrements totalement sourds.

D'ailleurs qu'est-ce que tu penses de la qualité sonore des Russian School de chez Appian (je n'ai pas de point de comparaison) ?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 13:30

Mes oreilles le savaient mais le voir a quelque chose de terrifiant. Ni Grinberg ni nous n'avons mérité ça, c'est une honte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2997
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 14:47

alexandre. a écrit:
[...] Et comme Vista Vera est le seul éditeur à s'attaquer aujourd'hui à ce fonds de façon raisonnée, c'est vraiment dommage. Ils pourraient faire un travail quasi définitif, et à la place on se retrouve avec des enregistrements totalement sourds.
C'est précisément mon avis aussi. Il faut cependant commencer par redire cela et remercier Vista Vera de se consacrer avec détermination à un fonds qui est à la fois si essentiel, si vaste et si éloigné des canons assoupis de la production occidentale. Selon Mariefran, tout sera publié de ce qui existe et est connu de ceux qui savent. Si elle a raison dans son optimisme, ce que j'espère, bien sûr, alors on peut sans doute annoncer sotto voce que les deux séries Sofronitsky chez Vista Vera sont encore loin d'être achevées (encore au moins trois CD dans la série principale et six autres dans celle au Musée). Pour le reste, on en avait déjà parlé un peu avec Adriaticoboy dans le fil Sofronitsky : je pense que les ingénieurs responsables sont parmi les meilleurs connaisseurs des fonds en question. Ils s'en occupaient déjà activement au début des années 1980, à l'ère du vinyle et des collections d'enregistrements complets de certains artistes russes. Beaucoup de temps a passé et l'on sait bien, par exemple, que Toscanini vieillissant demandait toujours à de jeunes musiciens de son orchestre de l'accompagner en salle d'écoute pour vérifier les prises effectuées, parce qu'il savait les altérations du temps sur la perception humaine de la partie supérieure du spectre audio. Ici, nous avons un travail systématique et rationnel, comme tu l'as dit, avec en outre un appareil éditorial (attribution des lieux et des dates) fiable, en dehors de quelques coquilles, mais une ingénierie audio volontairement très interventionniste, sans doute parce qu'une oreille moins jeune ne peut plus guère se rendre compte de ce qui a ainsi été supprimé, et en fin de compte un résultat frustrant car, bien souvent, leurs bandes ont une dynamique enthousiasmante. Il y a quand même des exceptions et je note, depuis quelques temps (fin 2009 et ensuite), des travaux sensiblement moins filtrés. Par exemple, le Vista Vera VVCD-00218 consacré au prodigieux récital (plus complet que ce que l'on en connaissait à l'époque des vinyles) de Sofronitsky le 11 juin 1954 à la petite salle du conservatoire de Moscou est en très grande partie un peu moins filtré que cela dans l'aigu. La sonorité générale reste cassante et assez peu naturelle, mais elle est sensiblement moins sourde et je n'ai aucun mal à me projeter dans la salle le jour où le récital a eu lieu.

Citation :
D'ailleurs qu'est-ce que tu penses de la qualité sonore des Russian School de chez Appian (je n'ai pas de point de comparaison) ?
J'ai un point de comparaison avec l'opus 106 de Beethoven par Maria Yudina : la récente réédition chez Appian et le travail fait par la Fondation Yudina. J'ai besoin d'un peu de temps, mais je reprendrai la discussion dans le fil sur « Vos pianistes préférés » (il me semble qu'il n'existe pas encore de fil pour Maria Yudina -- mais que fait donc Mariefran ?! Wink).

De toute manière, le meilleur travail que j'aie entendu jusqu'ici, en dehors des CD Harmonia Mundi et Le Chant du monde, c'est celui de Konstantin Musatov directement à partir (de très bons exemplaires) des vinyles Melodiya d'origine. Konstantin Musatov propose la Valse opus 70 n°3 de Chopin par Sofronitsky (début 1960, donc libre) en téléchargement sur son site. C'est un fichier audio à 88,2kHz (échantillonnage double par rapport à celui du CD) avec une dynamique de 24bits. C'est à tomber à la renverse. Konstantin Musatov n'applique strictement aucun filtre, sauf un (de sa propre conception) destiné à retirer les « cracs » et les « plops » des vinyles (ces bruits ont une signature spectrale spécifique, pas blanche du tout, et leur suppression peut se faire, si l'on n'en abuse pas, sans que ce soit au détriment du reste du contenu audio).

Mariefran a écrit:
Mes oreilles le savaient mais le voir a quelque chose de terrifiant. Ni Grinberg ni nous n'avons mérité ça, c'est une honte !
C'est le seul intérêt de ce genre d'expérience : mettre des grandeurs observables et chiffrées sur un ressenti. L'oreille humaine est capable d'extrapoler dans une certaine mesure, en extrayant le signal musical du bruit de fond ambiant (qui est essentiellement au départ un bruit blanc, ensuite plus ou moins filtré, donc plus ou moins coloré). Je vais faire hurler les audiophiles, mais dans le cas du Vista Vera consacré aux Impromptus D899 de Schubert par Maria Grinberg, les hautes fréquences sont toujours là et un paramétrage raisonnable de l'égaliseur peut rétablir en bonne partie un équilibre spectral plus correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 15:07

Comment fait-on quand on n'a pas d'égaliseur sur son ampli ???? Shit Plus on paie cher, moins il y a de boutons… Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 6 Mar 2011 - 15:10

Scherzian a écrit:
il me semble qu'il n'existe pas encore de fil pour Maria Yudina -- mais que fait donc Mariefran ?! Wink)

Je veux bien en ouvrir un, ça va être rapide. Il y a en tout et pour tout 33 Cds de Maria Yudina et ils sont tous listés sur un site russe bien connu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 16 Avr 2011 - 17:35

Le répertoire discographique :

Arensky

Fantasie sur un thème de I. Ryabinin, opus 48

Bach

Concerto pour piano n°5 BWV 1056

Capriccio "Sopra la lontanaza del suo fratello dilettissimo" BWV 992
Duettos BWV 802 à 805
Partita n°2 BWV 826
Sarabande con partita BWV 990
Toccata BWV 915

Prélude et fugue BWV 543 (arrangement Liszt)
Prélude et fugue BWV 532 (arrangement Busoni)
Largo de la Sonate n°5, BWV 529 (arrangement Samuel Feinberg)

Sonate pour viole de gambe, transcrite pour violoncelle n°2 BWV 1028

Beethoven

Concertos pour piano n°1 à 5

Ecossaises WoO. 83
Rondo opus 51 n°2
Rondo a capriccio opus 129
32 Sonates pour piano
32 Variations WoO. 80

Bizet

Chants du Rhin

Borodin

Quintette pour piano

Brahms

Ballade opus 10 n°3 et 4
Capriccio, op.76 n°2
Danses hongroises, n°3, 7, 9, 11 et 14
Intermezzi, opus 117
Valses, opus 39 n°1, 3, 6, 7, 15 et 16
Variations sur un thème original opus 21 n°1
Variations sur un thème de Robert Schumann, opus 9

Sonate pour violon et piano, opus 100

Concerto pour piano n°1

Chopin

Ballade n°1 op.23
Ballade n°3 op.47
Ballade n°4 op.52
Mazurkas op.6 n°2 à 4, op.30 n°3, op.33 n°1, op.50 n°1, op.63 n°2, op.68 n°3, op.67 n°1 et 2
Tarentella op.43
Variations brillantes op.12

Chostakovitch

Concerto pour piano opus 35

Préludes et fugues n° 1, 7, 8, 11, 13 à 15 et 17
Doll's dances : Waltz-joke, Romance, Dance

Debussy

La soirée dans Grenade - Voiles - Des pas sur la neige - La sérénade interrompue - Ce qu'a vu le vent d'ouest - La fille aux cheveux de lin - La danse de Puck - Minstrels - Feux d'artifice
6 Epigraphes antiques arrangés pour deux pianos par Maria Grinberg

Franck

Variations symphoniques

Glazunov / Blumenfeld

Waltz n°1, opus 47

Glinka

Andalusian Dance
Children's polka
Farewell Waltz
Mazurka
Tarentella
Variations sur un thème d'Alyabiev's Romance "Nightingale"


Granados

Spanish dance, op.37 n°10

Grieg

Butterfly op.43 n°1
Holberg suite, opus 40
Poetic tone-pictures, opus 3
Valse-caprice op37 n°1

Liszt

Fantasie über ungarische Volksmelodien

Rhapsodie espagnole
Sonate en si mineur

Lokschin

Variations

Lyadov

Etudes op.5, op.37, op.12, op.40
Variations sur un thème polonais op.51

Medtner

2 Märchen op.20
6 pièces du cycle "Vergessene Weisen" (1948)
Sonate op.22


Mendelssohn

Fantasy opus 28
16 Romances sans paroles
Scherzo a capriccio

Mozart

Fantasie K.396
Sonate n°12 K.332
Sonate n°17, K.576
Sonate n°18, K.533/494
12 Variations K.500


Prokofiev

Scherzo op.12 n°10
Sonates n°2, 5 et 6

Rachmaninov

Concerto pour piano n°3

Liebeslied
Moments musicaux, op.16 n°3
Morceau de fantaisie
Préludes op.23 n° 2, 4, 7, 9
Préludes opus 32 n°1, 5, 8, 10 et 11

Scarlatti

Sonates L.104, L.345, L.352, L.360, L.382, L.413

Schubert

Barcarolle
Impromptus op. 90, D.899
Sonate n°13 D.664
Sonate n°16, opus 42, D.845
Waltzes, Ländler & Deutsche Tänze (sélection par Grinberg)
Fantaisie D.940 (arrangement pour deux mains) /watch?v=4eQclerLx-A et /watch?v=8tgrMzAs0vY

Der Wanderer - Liebesbotsbalt - Der Atlas - Abschied - Die Stadt - Estarrung - Auf dem Wasser zu singen (arranfements Liszt)

Schumann

Concerto pour piano, opus 54

Bunte Blätter, op.99 (10 extraits)
Etudes symphoniques, opus 13
Fantasiestücke, op. 111
Kinderszenen, op.15

Frühlonggsnacht (Liszt) et Widmung (Liszt)

Seixas

Menuet
Toccata

Soler

allegro des Sonates n° 2, 11 et 12

Wagner-Liszt

Spinnerchor "Der fliegende Holländer"


Dernière édition par Mariefran le Mer 21 Nov 2012 - 15:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 16 Avr 2011 - 19:02

Bonsoir Mariefran,

la discographie que tu nous présentes se trouve-t-elle intégralement en CD ? Granados, notamment.
Et sais-tu où se procurer la série Denon ? (les seuls liens que j'ai pu trouver renvoient sur le site HMV japonais, et même si graphiquement c'est joli, j'y entrave que dalle...)
(je rencontre le même problème pour essayer de télécharger l'intégrale des sonates de Beethoven par Backhaus; ça renvoie sur un site russe qui apparemment (mes quelques années de russe sont maintenant bien lointaines) demande de télécharger une appli. et j'ai tendance à être méfiant avec l'informatique en cyrillique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 16 Avr 2011 - 19:24

Le problème, c'est que les Denon sont en voie de disparition… Sur HMV, tu peux mettre les pages en anglais mais encore une fois, il n'y a plus grand chose. Il faut se tourner vers Vista Vera au prix d'un son beaucoup plus médiocre…

http://www.hmv.co.jp/en/search/index.asp?keyword=grinberg&site=&target=SEARCH&type=sr
http://www.vistavera.com/index.php?searchstring=grinberg&x=0&y=0

Le Granados ne fait que 3'47 et est libre de droits (1959). Je vais te l'envoyer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 16 Avr 2011 - 20:25

Mariefran a écrit:
Le répertoire discographique :

Bach

[...]
Sonate pour violoncelle n°2 BWV 1028
Sonate pour viole de gambe, transcrite pour violoncelle, madame. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 16 Avr 2011 - 20:59

Je sais mais comme c'est joué par Shafran hehe Je corrige salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Jeu 19 Mai 2011 - 23:49

Un ami m'a numérisé le Lp de Grinberg acheté en Russie. Des inédits. Une pathétique d'une noirceur absolue, un jalon essentiel dans la discographie à mon avis. Un Rondo opus 129 hallucinant de virtuosité. Un opus 111, mon Dieu, tellement bouleversant que les mots me manquent. Je n'ai jamais entendu la sonate jouée ainsi. Incapable de me concentrer sur autre chose après tant j'étais bouleversée et pourtant je lui ai fait découvrir quelques Bartok par les Fine Arts. Mais ça glissait… Je vous le livrerai quand il aura recommencé le travail (disque bien abimé donc le son est parfois limite), je pense que ça date de l'époque de la Sonate de Liszt. Il n'y a pas de mots pour dire ce que j'ai ressenti dans l'arietta et dans la Pathétique…

EDIT : ces enregistrements ont été uploadés sur Musique ouverte.


Dernière édition par Mariefran le Dim 29 Mai 2011 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Jeu 26 Mai 2011 - 16:14

Quelques photos plus ou moins rares trouvées dans le volume 10 de Denon. Very Happy



en 1940
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mar 21 Juin 2011 - 16:50

J'ai reçu mes 3 "nouveaux" CD de Russie. The Art of Maria Grinberg volumes 7 (Mozart), 9 (Schumann - 2) et 12 (Rachmaninov) dans la vieille édition Denon.
Aucune nouveauté, si ce n'est des fragments de la sonate n°1, opus 11 : les deux premiers mouvements, enregistrés en 1948… C'est mieux que rien…

Il y a aussi une nouvelle photo de Maria entourée de ses élèves… Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 5 Oct 2011 - 20:38

Est ce qu'il y a quelqu'un qui connait son Concerto 4 de Beethoven avec Jarvi? Est-il intéressant et spécial?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Mer 5 Oct 2011 - 22:53

C'est très bien d'un point de vue pianistique. L'orchestre, malheureusement, est un peu à la peine, ce qui n'en fait pas une grande version. Mais j'aime vraiment beaucoup, évidemment… Grinberg n'a pas eu de chance, elle est toujours mal accompagnée dans les concertos…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Ven 20 Jan 2012 - 12:12

La Waldstein par Grinberg dans les années 50. Numérisation d'un LP au pressage typiquement soviétique, c'est-à-dire horrible, alors que le disque ne présente aucun défaut de surface… J'enrage… Donc, si l'on fait abstraction du souffle, digne des enregistrements 78 tours, j'exagère à peine, nous sommes en présence ici d'une version terrible de l'opus 53. Il y a une tension incroyable dans son jeu, elle ne nous laisse pas respirer un instant - le mouvement lent est hallucinant ! C'est une dramaturgie inexorable qui s'installe dès le début et qui ne lâche son auditeur qu'à la dernière note. On en ressort groggy - comment peut-elle faire ça ? C'est joué à une vitesse incroyable, on a l'impression qu'elle a deux mains droites tant la gauche est belle et puissante ! C'est une vision qui fait la part belle à l'ombre, rien de solaire ici. J'ai eu le souffle coupé, la gorge serrée. Une interprétation à marquer d'une pierre blanche !
Sur musique ouverte, bien sûr !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82354
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 21 Jan 2012 - 12:07

Mariefran a écrit:
La Waldstein par Grinberg dans les années 50. Numérisation d'un LP au pressage typiquement soviétique, c'est-à-dire horrible, alors que le disque ne présente aucun défaut de surface… J'enrage… Donc, si l'on fait abstraction du souffle, digne des enregistrements 78 tours, j'exagère à peine, nous sommes en présence ici d'une version terrible de l'opus 53. Il y a une tension incroyable dans son jeu, elle ne nous laisse pas respirer un instant - le mouvement lent est hallucinant ! C'est une dramaturgie inexorable qui s'installe dès le début et qui ne lâche son auditeur qu'à la dernière note. On en ressort groggy - comment peut-elle faire ça ? C'est joué à une vitesse incroyable, on a l'impression qu'elle a deux mains droites tant la gauche est belle et puissante ! C'est une vision qui fait la part belle à l'ombre, rien de solaire ici. J'ai eu le souffle coupé, la gorge serrée. Une interprétation à marquer d'une pierre blanche !
Sur musique ouverte, bien sûr !

Ca fait très envie, même à un non-amateur du piano méchant et des pianistes nécrosés, parce que ce que tu dis correspond avec une parfaite justesse à ce que Grinberg est capable d'y faire, si j'en crois ce que j'ai entendu d'elle à ce jour. Surprised

Elle a d'ailleurs le pouvoir, généralement, de transfigurer ses lectures oppressantes en quelque chose d'extrêmement stimulant, avec au bout du chemin la communication d'une énergie très positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 21 Jan 2012 - 22:53

Je viens de finir d'écouter cette Waldstein mono de Grinberg, et, même si je dois avouer que je n'ai sans doute pas été aussi estomaqué que toi, c'est une lecture qui fait incontestablement partie des bombes de la discographie. Le Finale est d'une rage noire qui détruit tout sur son passage (ça me rappelle un peu Yudina complètement torchée dans le Finale de la K.331 de Mozart en 1951!*).
Bref, encore une perle rare rendue accessible grâce à tes largesses. Merci Mariefran ! kiss
(Pour la datation, si j'en crois les explications données sur cette page, ton disque daterait de 1959.)

*une autre rareté que je n'avais pas pris la peine de sauvegarder à l'époque (écoute comparée de Kia) et qui mériterait bien d'apparaître sur Musique Ouverte, si quelqu'un a le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 21 Jan 2012 - 22:58

Je m'en souviens, tu parles ! La marche turque la plus déjantée qui soit… J'ai le CD, c'est moi qui l'avais envoyée à Kia. geek Je ripperai ça demain.

Contente que tu aies apprécié la Waldstein de Grinberg Very Happy J'attends les commentaires de David, maintenant bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Sam 21 Jan 2012 - 23:05

Mariefran a écrit:
Je m'en souviens, tu parles ! La marche turque la plus déjantée qui soit… J'ai le CD, c'est moi qui l'avais envoyée à Kia. geek Je ripperai ça demain.
cheers
(Je ne me souvenais plus si c'était toi ou Scherzian qui nous avait glissé en douce ce psychotrope dans la sélection ! hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 6:54

adriaticoboy a écrit:
(ça me rappelle un peu Yudina complètement torchée dans le Finale de la K.331 de Mozart en 1951!*)
Un massacre !... Cela a dû plaire à Staline une fois de plus... pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 14:51

Vos remarques, Charles, sont d'un intérêt musical qui me bouleverse. Nous avons rarement eu la chance d'avoir en ces lieux un forumeur aussi digne d'intérêt… Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 16:48

Je viens d'écouter cette Waldstein, merci Mariefran, je n'aurais jamais découvert ça sans toi. kiss
Que dire... je n'ai pas pu rester assis pendant le IIIème mouvement, c'est trop enthousiasmant! Very Happy

Sinon, je suis complètement d'accord pour la Marche turque de Yudina, et je suis même prêt à défendre cette version sur le terrain de la justesse esthétique. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 18:04

Percy Bysshe a écrit:
Sinon, je suis complètement d'accord pour la Marche turque de Yudina, et je suis même prêt à défendre cette version sur le terrain de la justesse esthétique. Basketball
Je crois qu'à peu près tout ce qu'a enregistré Yudina est défendable sur le terrain de la justesse esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 18:14

Oui, mais ici ça peut ne pas paraître aussi évident que dans ses Brahms. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 19:17

Percy Bysshe a écrit:
Je viens d'écouter cette Waldstein, merci Mariefran, je n'aurais jamais découvert ça sans toi. kiss
Que dire... je n'ai pas pu rester assis pendant le IIIème mouvement, c'est trop enthousiasmant! Very Happy

Sinon, je suis complètement d'accord pour la Marche turque de Yudina, et je suis même prêt à défendre cette version sur le terrain de la justesse esthétique. Basketball

ça fait super plaisir, ça ! kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 23:17

Je viens de trouver une photo de Grinberg et Abendroth sur un forum russe. Vino, tu ne voudrais pas me servir de traducteur pour poster un message ?
Il y aurait un enregistrement d'elle dans la 6° sonate de Weinberg… Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 23:46

elle a enregistré les 32 sonates de Beethoven?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 23:56

La preuve ultime que tu ne suis pas les discussions beethoveniennes de ce forum ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2997
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Maria Grinberg   Dim 22 Jan 2012 - 23:58

Oui, l'intégrale en studio dans les années 1960. Elle est sans doute la première Russe à les avoir enregistrées, même si un bruit court que Konstantin Igumnov avait aussi enregistré l'intégrale et que ses bandes auraient été perdues quand on voulait les sortir de Moscou devant l'avancée des armées nazies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maria Grinberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maria Grinberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maria Grinberg
» Playlist (31)
» Franz Schubert : Musique pour Piano
» Carlo Maria Giulini
» Maria Stader

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: