Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Patrizia Ciofi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 29 Avr 2015 - 14:09

Suite à une discussion ouverte sur Facebook, on apprend que Ciofi devrait changer Marguerite des Huguenots à Berlin, qu'elle ne chantera a priori jamais Butterfly (ou alors son tout dernier rôle... ça semble être un de ses souhaits!), et est très heureuse de reprendre Mimi en scénique...

Et pour rappel, dimanche la première de Hamlet à Avignon!! bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 29 Avr 2015 - 14:12

Polyeucte a écrit:
Suite à une discussion ouverte sur Facebook, on apprend que Ciofi devrait changer Marguerite des Huguenots à Berlin, qu'elle ne chantera a priori jamais Butterfly (ou alors son tout dernier rôle... ça semble être un de ses souhaits!), et est très heureuse de reprendre Mimi en scénique...

Et pour rappel, dimanche la première de Hamlet à Avignon!! bounce bounce

Wink
Pour l'immédiat, c'est à dire Ophélie, je plussoie largement : bounce bounce bounce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 29 Avr 2015 - 14:17

hehe

Ah et sinon, elle a aussi dit que ses Lucia de Bastille seraient les dernières avant longtemps. Trop de stress dans ce personnage et ce rôle. Sad
Grand dommage parce que sa prestation avait été quand même grandiose. Mais bon, si elle nous donne plus de choses à la hauteur de Dinorah dans l'opéra français, je lui pardonne! Mr.Red (je suis gentil hein??)


désolé pour les possibles redites ou ce que vous saviez déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 8:44

... Un (trop court Sad ) entretien, ici : http://www.opera-online.com/articles/rencontre-avec-patrizia-ciofi-ophelie-a-lopera-grand-avignon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 9:04

bAlexb a écrit:
... Un (trop court Sad ) entretien, ici : http://www.opera-online.com/articles/rencontre-avec-patrizia-ciofi-ophelie-a-lopera-grand-avignon .

Oui, mais un entretien très intéressant... son ressenti de l'évolution de sa voix, son sentiment lors des Lucia de Paris en 2013...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 9:38

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
... Un (trop court Sad ) entretien, ici : http://www.opera-online.com/articles/rencontre-avec-patrizia-ciofi-ophelie-a-lopera-grand-avignon .

Oui, mais un entretien très intéressant... son ressenti de l'évolution de sa voix, son sentiment lors des Lucia de Paris en 2013...

Ressenti largement partagé, par ailleurs ; il est vrai que "l'air" circule autrement dans le medium depuis quelques saisons et que le centre de gravité de l'instrument s'est considérablement décalé vers le bas (je l'ai écrit souvent, pour ma part, et notamment au sujet des dernière Violetta ; de Lucia pour qui l'a entendue à Orange par exemple puis à Paris, aussi, tu as raison). Assurément la Manon à venir à Marseille aura une autre physionomie (vocale, j'entends ; pas stylistique) que celle d'Avignon en 2009 Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 9:43

bAlexb a écrit:
Ressenti largement partagé, par ailleurs ; il est vrai que "l'air" circule autrement dans le medium depuis quelques saisons et que le centre de gravité de l'instrument s'est considérablement décalé vers le bas (je l'ai écrit souvent, pour ma part, et notamment au sujet des dernière Violetta ; de Lucia pour qui l'a entendue à Orange par exemple puis à Paris, aussi, tu as raison). Assurément la Manon à venir à Marseille aura une autre physionomie (vocale, j'entends ; pas stylistique) que celle d'Avignon en 2009 Smile !

Oui, mais je trouve très bien de le lire d'elle en fait Embarassed
ça montre qu'elle est tout à fait consciente de ses évolutions. Toutes n'ont pas la même clairvoyance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 9:50

Polyeucte a écrit:
ça montre qu'elle est tout à fait consciente de ses évolutions. Toutes n'ont pas la même clairvoyance...

Tu penses/trouves vraiment ? C'est une question que je me pose souvent, en fait.
Toujours est-il que je suis curieux de savoir ce que la nouvelle voix/"voie" de Ciofi donnera reprises et prises de rôles confondues, la saison prochaine dans Stuarda, dans Giulietta (rôles déjà bien connus par elle) et dans Zelmira, par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 9:59

bAlexb a écrit:
Tu penses/trouves vraiment ? C'est une question que je me pose souvent, en fait.
Disons que si je compare avec une Dessay... là où Ciofi avoue que l'aigu est plus difficile qu'avant, Dessay ne me semble jamais avoir fait ce genre de déclaration. Dire que son medium s'était élargi oui... mais que du coup l'aigu avait perdu... je n'ai jamais rien entendu de tel Confused (alors que ça semble tout de même assez logique...)

Après, c'est surtout que je n'ai pas souvent lu des choses comme ça... peut-être que d'autres l'avouent ou le savent... mais je n'y ai jamais été confronté...

Citation :
Toujours est-il que je suis curieux de savoir ce que la nouvelle voix/"voie" de Ciofi donnera reprises et prises de rôles confondues, la saison prochaine dans Stuarda, dans Giulietta (rôles déjà bien connus par elle) et dans Zelmira, par exemple ?

Surprise! Very Happy
Mais on pourra en parler pour Stuarda et Zelmira! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 20 Mai 2015 - 11:07

Polyeucte a écrit:
Mais on pourra en parler pour Stuarda et Zelmira! Wink

Sûr Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Juin 2015 - 8:42

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Mais on pourra en parler pour Stuarda et Zelmira! Wink

Sûr Smile !

Et en attendant "d'en" parler, Ciofi a donné un entretien à La Croix : http://www.la-croix.com/Culture/Musique/Patrizia-Ciofi-a-fleur-de-voix-2015-06-23-1326739 .
(NB : le Requiem de Verdi à Saint-Denis, qui occupe une partie de cet entretien, est diffusé ce soir sur France Inter, http://www.franceinter.fr/emission-concert-classique-en-direct-du-festival-de-saint-denis-l-ultima-chung-requiem-de-verdi-en-d .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Juin 2015 - 8:45

Houla! Faut que je sois chez moi pour tenter d'enregistrer ça! Very Happy
Merci de l'info en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Juin 2015 - 8:52

Polyeucte a écrit:
Houla! Faut que je sois chez moi pour tenter d'enregistrer ça! Very Happy
Merci de l'info en tout cas...

Oh ! J'imagine que ça doit être disponible à la réécoute ?
(Mais oui, assurément, c'est à entendre Wink !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Juin 2015 - 11:44

bAlexb a écrit:
Oh ! J'imagine que ça doit être disponible à la réécoute ?
(Mais oui, assurément, c'est à entendre Wink !)

Oui, sûrement... mais je deviens difficile avec le 128k (où est le temps où j'écoutais du mono en 32k pour des vieux trucs introuvables??? Orphée par Rita Gorr, un Don Carlos avec Sarroca... Je me fais vieux, je deviens difficile! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Juin 2015 - 12:25

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Oh ! J'imagine que ça doit être disponible à la réécoute ?
(Mais oui, assurément, c'est à entendre Wink !)

Oui, sûrement... mais je deviens difficile avec le 128k (où est le temps où j'écoutais du mono en 32k pour des vieux trucs introuvables??? Orphée par Rita Gorr, un Don Carlos avec Sarroca... Je me fais vieux, je deviens difficile! hehe)

pété de rire A 32 ans c'est assez savoureux de dire ça pété de rire . Tu pourras en causer quand tu auras atteint, voire dépassé, les 40 ans Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 1 Juil 2015 - 8:05

Le Requiem de Verdi à Saint-Denis ? ""Una delle più intense e profonde esperienze della mia vita di cantante e di essere umano ! Grazie alla Vita !"
Avis d'un blogueur : http://www.franzmuzzano.com/2015/06/requiem-de-verdi-a-saint-denis-l-humeur-de-chung-et-la-lux-perpetua-patrizia-ciofi.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_twitter&utm_campagne=_ob_header_bar .
Et dans foulée, en route pour la reprise de la Traviata de Friedrich à Berlin : http://www.deutscheoperberlin.de/en_EN/calendar/la-traviata.12120522# .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 1 Juil 2015 - 9:09

Je l'ai ré-écouté, et c'est clair qu'il y a une émotion impressionnante dans ce que chante Ciofi... avec Castronovo, ils tiennent magnifiquement l'attention.
Une prise de risque calculée, mais qui donne naissance à un vrai moment d'émotions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 1 Juil 2015 - 10:08

Polyeucte a écrit:
Une prise de risque calculée, mais qui donne naissance à un vrai moment d'émotions!

Personnellement, je suis toujours très attaché/intéressé (et quand je dis attaché, c'est à entendre au sens propre : pris, lié) par les frictions musicales, émotionnelles voire émotives dès lors que les chanteurs sont captés/saisis au vol sur leurs marges de confort/inconfort. La frontière est ténue mais ça entraîne en général (en tout cas, ça devrait entraîner silent ) une forme d'exhaussement du discours, cf. l'exemple Janowitz que je cite souvent. Qu'on adhère ou pas, c'est une autre question ; mais dans le même temps où ça "oblige" l'artiste (au sens propre, là encore), ça engage l'auditeur. Et cet échange-là, cette communica(c)tion n'a pas de prix à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Dim 12 Juil 2015 - 17:12

Polyeucte a écrit:
Je l'ai ré-écouté, et c'est clair qu'il y a une émotion impressionnante dans ce que chante Ciofi... avec Castronovo, ils tiennent magnifiquement l'attention.
Une prise de risque calculée, mais qui donne naissance à un vrai moment d'émotions!

A revoir, ici : /watch?v=kGG-d5IkkKg Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Lun 3 Aoû 2015 - 11:27

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je l'ai ré-écouté, et c'est clair qu'il y a une émotion impressionnante dans ce que chante Ciofi... avec Castronovo, ils tiennent magnifiquement l'attention.
Une prise de risque calculée, mais qui donne naissance à un vrai moment d'émotions!

A revoir, ici : /watch?v=kGG-d5IkkKg Wink .

Pour mémoire, France Musique vient de reprendre la captation diffusée sur France Inter en juin ; session de rattrapage ici : http://www.francemusique.fr/emission/le-concert-du-soir/2015-ete/myung-whun-chung-dirige-le-requiem-de-verdi-au-festival-de-saint-denis-08-02-2015-19-00 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3954
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Lun 2 Nov 2015 - 20:53

Les choses commencent à se préciser. Je ne sais pas encore comment cela se passera (téléphone ou entrevue en vis a vis) mais je devrais bientôt réaliser une interview de la dame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mar 10 Nov 2015 - 8:12

Où il est annoncé que Ciofi, qui chante actuellement la Zelmira de Rossini à Lyon, fera bientôt sa prise de rôle en Contessa des Nozze de Mozart : http://www.leprogres.fr/sortir/2015/11/08/patrizia-ciofi-la-plus-francaise-des-divas-italiennes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3954
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 10 Déc 2015 - 18:24

Etonnant car elle ne m'en n'a pas parlé hier. Or si quelqu'un connait son planning c'est elle. Par contre elle a évoqué une 1ère version scénique, pour elle, de Bohême qu'elle a déjà chanté en VC à plusieurs reprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 10 Déc 2015 - 20:49

luisa miller a écrit:
elle a évoqué une 1ère version scénique, pour elle, de Bohême qu'elle a déjà chanté en VC à plusieurs reprises

A Liège en juin prochain, oui ; check Wink !
(Après la très très convaincante prise de rôle en concert, effectivement, à Pleyel en juin 2014 drunken !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 10 Déc 2015 - 23:59

J'ai vu qu'elle chante le 27 décembre Violetta à l'ONR et je serai dans la région à ce moment là. Le hic, c'est que le site ne me propose pas de réservation de place pour ce jour là mais uniquement pour la représentation de demain. Comme je veux rentrer sur Nancy après la représentation et que je n'ai toujours pas le permis, j'espère que cela pourra se combiner, pas comme Les Huguenots il y a quelques années puisque j'avais loupé la fin du dernier acte pour rentrer. Je vais sans doute téléphoner demain à l'ONR pour être fixé et voir s'il reste des places pour cette date même si j'ai peu d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3954
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 11 Déc 2015 - 10:59

aurele a écrit:
J'ai vu qu'elle chante le 27 décembre Violetta à l'ONR et je serai dans la région à ce moment là. Le hic, c'est que le site ne me propose pas de réservation de place pour ce jour là mais uniquement pour la représentation de demain. Comme je veux rentrer sur Nancy après la représentation et que je n'ai toujours pas le permis, j'espère que cela pourra se combiner, pas comme Les Huguenots il y a quelques années puisque j'avais loupé la fin du dernier acte pour rentrer. Je vais sans doute téléphoner demain à l'ONR pour être fixé et voir s'il reste des places pour cette date même si j'ai peu d'espoir.

Oui, ca sera d'ailleurs la dernière représentation de la série. Tu peux toujours demander s'il y a des places de dernière minute ou des retours comme ça tu sauras à quoi t'en tenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 11 Déc 2015 - 11:09

J'ai essayé d'appeler deux fois ce matin le service de location par téléphone, impossible d'avoir quelqu'un donc j'ai envoyé un mail. Le fait que l'on passe d'abord par un serveur vocal, que ce soit payant en plus, c'est très mal fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 17 Déc 2015 - 18:44

Pour mémoire, elle chante "Addio del passato" quelque part vers 34 min. du Fauteuil d'orchestre consacré à Ruggero Raimondi ; et avec les deux couplets (ce qui n'est pas évident en soi compte tenu du cahier des charges de l'exercice ; autant dire, au crédit de la programmation, que c'est laisser le temps au temps, à la coloration, bref à la musique ) : http://www.france3.fr/emissions/fauteuils-d-orchestre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 17 Déc 2015 - 20:24

Oui, c'est vraiment à saluer! Les deux couplets c'est déjà rare en scène, mais alors sur une émission radio! Shocked (et surtout que par exemple le prélude du monologue de Philippe II était coupé, commençant directement par "Dormiro...")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 17 Déc 2015 - 22:18

Polyeucte a écrit:
Oui, c'est vraiment à saluer! Les deux couplets c'est déjà rare en scène, mais alors sur une émission radio! Shocked (et surtout que par exemple le prélude du monologue de Philippe II était coupé, commençant directement par "Dormiro...")

Disons qu'avec elle, c'est 2 fois sur 3 ; et je pense que je ne me lasserai jamais de son "La tomba ai mortali", qu'elle appuie (quelle scande, qu'elle morcelle, qu'elle divise aussi ?), pratiquement toujours de manière différente. C'est assez étonnant, en terme de comparaison ; parce que ça tient à la voix, à l'état du moment (voix et état d'âme, peut-être aussi), j'imagine à ce qu'elle sent/perçoit de la salle, etc. Parce que c'est de la musique (c'est Verdi, ce sont ses notes) mais pas seulement ; à moins que ça ne tienne à ce que ça nous dit à nous, auditeurs/scrutateurs, au moment où nous l'entendons ?
(EDIT : les deux couplets, c'était le cas à Marseille pour le concert de février, non scratch ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 17 Déc 2015 - 22:33

bAlexb a écrit:
Disons qu'avec elle, c'est 2 fois sur 3 ; et je pense que je ne me lasserai jamais de son "La tomba ai mortali", qu'elle appuie (quelle scande, qu'elle morcelle, qu'elle divise aussi ?), pratiquement toujours de manière différente. C'est assez étonnant, en terme de comparaison ; parce que ça tient à la voix, à l'état du moment (voix et état d'âme, peut-être aussi), j'imagine à ce qu'elle sent/perçoit de la salle, etc. Parce que c'est de la musique (c'est Verdi, ce sont ses notes) mais pas seulement ; à moins que ça ne tienne à ce que ça nous dit à nous, auditeurs/scrutateurs, au moment où nous l'entendons ?
(EDIT : les deux couplets, c'était le cas à Marseille pour le concert de février, non scratch ?)

Selon mes notes, oui, c'était complet! Mr.Red
Sinon assez d'accord sur les changements. Quand j'écoute ce qu'elle fait à Venise dans la mise en scène de Carsen en DVD, on voit combien elle a approfondi et creusé sont interprétation. Non pas que c'était superficiel, mais maintenant on a une profondeur pas possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6975
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Jeu 17 Déc 2015 - 23:58

Désolé mais moi, avec Ciofi j'ai rarement été aussi peu ému par cet air pourtant sublime. Je suis profondément gêné par le manque de matière vocale et par le voile permanent qui envahit le timbre au point qu'elle me donne envie de me racler la gorge. Je me suis ennuyé profondément à l'écouter l'autre soir. Fort heureusement La Traviata de Verdi est ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 8:06

Otello a écrit:
Je suis profondément gêné par le manque de matière vocale et par le voile permanent qui envahit le timbre au point qu'elle me donne envie de me racler la gorge.

Et Callas (toutes proportions gardées, évidemment, hein Wink ) répétait qu'il n'y avait aucun inconvénient à ce qu'elle eût un aigu instable dans cet air où elle est mourante (c'était au sujet des représentations de Londres 58, je dirais parce que, de mémoire, c'était Rescigno qui rapportait l'anecdote)...
Là, pour le coup, la santé vocale (ou son apparence, ou tout ce qui peut/pourrait en donner l'air quelles que soient les ressources mises en oeuvre) me paraît très très contre-productive, a contrario du 1er air où je conçois parfaitement qu'on attende du brillante (ou du brillanté ; nature vs art, en somme), et ce sont souvent les matériaux les moins glorieux (hauteur, largeur, profondeur ; je souligne volontairement parce que je ne tiens, par principe, jamais aucune porte close) auxquels je m'abandonne avec le plus d'immédiateté dans ce contexte.
(EDIT : et c'est, naturellement, très personnel ; ça ne prétend pas à plus et je sais qu'on aura toujours des difficultés à trouver un point d'accord sur ce sujet... comme sur beaucoup, en fait silent .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6975
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 20:09

C'est pas une question d'instabilité de l'aigu! L'argument que tu rappelles de la part de Callas est parfaitement acceptable pour des raisons dramatiquement contextuelles. Pour autant Violetta se bat contre la maladie! Pas contre sa voix! le principe quand même pour ce rôle c'est d'amoindrir volontairement ses moyens vocaux au dernier acte pour ce dernier air afin d'être crédible dramatiquement et de paraître mourante. Grosso modo passer de sa limite plafond à sa limite plancher. Elle est là la force de l'art: pouvoir moduler ses moyens vocaux naturels à volonté.
Le problème avec Ciofi, c'est que c'est sa limite plafond qu'elle a donné à entendre. Quoi qu'elle chante, cette femme a systématiquement et de plus en plus, tous contextes dramatiques confondus, par nature vocale, une voix "mourante": ce souffle permanent qui passe sur le côté du timbre, ce voile de plus en plus envahissant et audible sur l'ensemble de la tessiture ne me touchent pas du tout, même dans une situation dramatique comme l'est celle de Violetta au dernier acte tout simplement parce que j'entends que ça relève moins d'une volonté interprétative que d'une voix naturellement et totalement restreinte. Quelle marge de manoeuvre pour moduler ses moyens vocaux quand ceux-ci sont petits et étroits dès le départ ?
Alors oui l'artiste est sensible et visiblement très sincère dans son interprétation mais elle est pour ce rôle (comme pour d'autres!) trop sous-dotée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 20:50

Otello a écrit:
Le problème avec Ciofi, c'est que c'est sa limite plafond qu'elle a donné à entendre. Quoi qu'elle chante, cette femme a systématiquement et de plus en plus, tous contextes dramatiques confondus, par nature vocale, une voix "mourante": ce souffle permanent qui passe sur le côté du timbre, ce voile de plus en plus envahissant et audible sur l'ensemble de la tessiture ne me touchent pas du tout, même dans une situation dramatique comme l'est celle de Violetta au dernier acte tout simplement parce que j'entends que ça relève moins d'une volonté interprétative que d'une voix naturellement et totalement restreinte. Quelle marge de manoeuvre pour moduler ses moyens vocaux quand ceux-ci sont petits et étroits dès le départ ?
Alors oui l'artiste est sensible et visiblement très sincère dans son interprétation mais elle est pour ce rôle (comme pour d'autres!) trop sous-dotée!

Grosso modo, dans l'ordre :
1- Je pense fondamentalement que c'est aussi (entre autres, il faut être juste) ce qu'aiment, chez elle, ceux qui l'apprécient.
2- "Ne/me" ; c'est justement ce que je disais plus haut, dans mon cas ça reste personnel, comme dans le tien. Et c'est parfaitement légitime, à mon sens, tous argumentaires confondus.
3- Mais je ne suis pas sûr que la question consiste tellement à moduler les moyens vocaux et quand bien même, elle me paraît assez infinie dès lors que la salle, les partenaires, l'orchestre, la baguette, etc. changent (et s'agissant de Ciofi je peux t'assurer que pour l'avoir entendue dans ce rôle-ci dans des salles de formats très différents avec des acoustiques sèches ou non, dans des plein-air "commodes" ou pas comme à Avenches, moi j'ai ressenti une vraie adaptation et une vraie manière de faire sonner autrement/différemment ET la voix ET les mots qui l'accompagnent, ou la précèdent ou la suivent, y compris dans la même salle, cf. Berlin) ; moi, j'ai toujours pensé, défendu, écrit que Ciofi est peut-être plus une chanteuse "atmosphérique" que strictement textuelle. Chez elle la modulation est interne ou externe, très honnêtement je l'ignore ; et je ne me mettrais certainement pas à sa place pour essayer ou bien de le comprendre, ou bien de le formuler. Je pense qu'elle connaît le métier, qu'elle en a saisi depuis longtemps les ficelles, qu'elle sait aussi très intimement ce dont elle est capable (y compris en fonction de sa voix du moment, que ce soit "événementiel" ou une tendance de fond comme celle qu'on a observé ces dernières saisons avec un déplacement vers un centre de gravité beaucoup plus... central, de l'instrument), et ce qu'elle cherche à atteindre (et comment).
La discussion est toujours largement ouverte et je ne crois pas qu'il n'y ait pas quelque part sur terre de la place pour deux manières, non pas d'entendre la musique (parce qu'à des nuances infimes près qui, d'ailleurs, relèvent souvent plus de la "mise en mots" que de l'écoute proprement dite) mais de la vivre. Et je ne cherche pas à te convaincre ; pas toi plus qu'un autre (et certainement toi moins qu'un autre, en fait ; non pas parce que je pense que ça n'en vaille pas la peine mais parce que je ne cherche pas à m'immiscer dans ta pratique).
J'ai envie d'ajouter (même si c'est très frustrant, parce que tu sais que j'aime à la fois comprendre les choses, surtout celles qui me concernent, surtout ce que je vis, et être capable de mettre des mots dessus) ... et je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 21:07

Otello a écrit:

Le problème avec Ciofi, c'est que c'est sa limite plafond qu'elle a donné à entendre. Quoi qu'elle chante, cette femme a systématiquement et de plus en plus, tous contextes dramatiques confondus, par nature vocale, une voix "mourante": ce souffle permanent qui passe sur le côté du timbre, ce voile de plus en plus envahissant et audible sur l'ensemble de la tessiture ne me touchent pas du tout, même dans une situation dramatique comme l'est celle de Violetta au dernier acte tout simplement parce que j'entends que ça relève moins d'une volonté interprétative que d'une voix naturellement et totalement restreinte. Quelle marge de manoeuvre pour moduler ses moyens vocaux quand ceux-ci sont petits et étroits dès le départ ?
Alors oui l'artiste est sensible et visiblement très sincère dans son interprétation mais elle est pour ce rôle (comme pour d'autres!) trop sous-dotée!

Alors je me permets... Very Happy
Pour l'avoir entendue plusieurs fois ces dernières années dans différentes configurations, je ne suis pas certain que ces qualificatifs soient réels.
Pour le souffle, oui, je suis d'accord, mais c'est aussi ce qui fait son charme, cette sensibilité qui touche.

Par contre pour la voix en elle-même, comment dire qu'elle est restreinte, petite et étroite alors qu'elle remplit sans soucis Bastille dans Lucia? Je l'ai entendue deux soirs différents et à des placements différents. Et toujours cette voix sonne et atteint sans soucis l'oreille.
Ensuite dans Hamlet à Avignon... théâtre plus petit mais répertoire différent où elle se montre à la fois vocalement superbe (mis à part un sur-aigu un peu raté et honteusement hué par un spectateur!) et dramatiquement magistrale (cette fin de scène de folie drunken).
Et là où je l'ai entendue la plus en voix, c'est le récital à Marseille où malgré une grippe carabinée (elle finit presque aphone Sad j'en aurai pleuré de la voir comme ça tout désespérée), elle nous avait montré une voix qui sonnait diablement, timbrée, percutante et juste.

Donc que l'instrument évolue et perde de cette rondeur que tu appelles, sûrement... que les aigus perdent de la facilité oui... mais que la voix soit réduite et incapable de sortir d'une seule émotion et d'une seule nuance, non... Passer en un soir de Traviata à Elettra avec un aplomb sidérant, ça montre une voix capable de bien des choses et sûrement pas réduite.

Après, que le son produit ne te convienne pas à tes critères, je comprends tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 21:24

Polyeucte a écrit:
Ensuite dans Hamlet à Avignon... théâtre plus petit mais répertoire différent où elle se montre à la fois vocalement superbe (mis à part un sur-aigu un peu raté et honteusement hué par un spectateur!) et dramatiquement magistrale (cette fin de scène de folie drunken).

Et à la fin du premier air ; le monsieur en question n'avait pas le sens du théâtre, du timing, pas vraiment de panache pour le coup (pour l'anecdote j'avais des connaissances assises à côté de lui et il avait annoncé avant le lever du rideau qu'il allait se la "payer"). Quitte à huer, autant attendre l'acte IV (évidemment, là, il aurait du mal à se faire entendre, vue l'ovation siffle ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 21:29

bAlexb a écrit:
Et à la fin du premier air ; le monsieur en question n'avait pas le sens du théâtre, du timing, pas vraiment de panache pour le coup (pour l'anecdote j'avais des connaissances assises à côté de lui et il avait annoncé avant le lever du rideau qu'il allait se la "payer"). Quitte à huer, autant attendre l'acte IV (évidemment, là, il aurait du mal à se faire entendre, vue l'ovation siffle ).

Ah oui! C'est vrai c'était à la fin du premier air...
Le "pauvre", il s'est fait rembarrer par le public après son coup d'éclat! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Ven 18 Déc 2015 - 21:32

Polyeucte a écrit:
Le "pauvre", il s'est fait rembarrer par le public après son coup d'éclat! hehe

Assez sévèrement, oui ; et sans le voir parce que ça n'était pas dans ma "zone", c'était bien perceptible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Sam 30 Avr 2016 - 15:37

Pêle-mêle, la saison prochaine, sont annoncés pour le moment : Marguerite des Huguenots à Berlin ; et Violetta au même endroit (octobre et avril, compte tenu du système du répertoire au Deutsche Oper). Ophélie d'Hamlet (reprise de la production de Marseille/Avignon) et Giulietta des Capuleti de Bellini à Marseille ; un récital avec Leo Nucci à Avignon ; Stabat Mater de Rossini au TCE ; reprise du programme "Enchanteresse" de Haendel, qu'on entendra à Menton en juillet avec Il Pomo d'Oro à la Philharmonie de Paris ( http://www.festival-musique-menton.fr/concert-patrizia-ciofi-orchestre-il-pomo-doro.html ) ; Viva la Mamma ! de Donizetti à Lyon (mise en scène de Pelly ; prometteur, sujet aidant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Lun 2 Mai 2016 - 10:31

Ciofi remplace Damrau aujourd'hui et vendredi dans la reprise de production de la Traviata de Götz Friedrich qu'elle a déjà souvent chantée, à Berlin : www.deutscheoperberlin.de/#magazine-215529 . Pirgu & Petean complètent la distribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mar 7 Juin 2016 - 9:51

bAlexb a écrit:
Quelques impressions au sortir du concert de lundi à Marseille.

Programme original, d'abord, qui juxtapose (hardiment ; mais tout cela est, en fait, tellement, naturel), mélodies françaises et airs d'opéras italiens.

Au premier versant : Fauré, Viardot, Duparc, Delibes ("Les filles de Cadix", forcément) ; sur le second, Bellini (Capuleti et Sonnambula), Donizetti (Stuarda, la Fille du Régiment) et Rossini (Turco).

Comme toujours, la présence seule est phénoménale, comme la concentration, le masque de tragédienne qui voile, en l'espèce d'une seconde, le visage. Le regard en lui-même est tout un ailleurs. La voix est sonore (infiniment), couvrant le piano même et l'intonation irréprochable ; l'instrument est, en tout cas, reconnaissable entre mille, jusque dans les limites qu'on lui connait (bien sûr le grave et un aigu parfois tendu même si parfaitement libre).

Rien à dire du programme italien qui est un sans faute, à la fois dans les lignes infinies des airs de Stuarda et de Bellini en général et dans l'aplomb des coloratures ("Ah non giunge", forcément mais aussi l'air de Fiorilla). L'intensité, l'électricité étant partout palpable (le long crescendo de l'air de Marie, la cabalette de Stuarda) !

Je savais que Ciofi faisait, parfois, de la mélodie française ; ce qui, finalement, ne saurait étonner chez une chanteuse qui défend excellemment Massenet ou Bizet.

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=316&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01dateformat=%25d-%25m-%25Y&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=64

Elle reprend, ainsi, tout ou partie du programme du récital de 2008 à Pesaro. Avec, à la fois profondeur et fraîcheur. En tout cas quelque chose qui s'écarte résolument du cadre habituel dans lequel peut paraître confiné le genre. C'est tout un luxe de détails, de mots, de colorations (avec toute la valeur ajoutée par le timbre légèrement voilé qui confère à chaque mélodie un ton d'étrangeté d'une poésie superbe) mais aussi un vrai chant, décomplexé, opératisé en fait. Autour de moi les avis étaient très partagés entre ceux qui regrettaient une ligne tirée au cordeau et des effets infinitésimaux (ceux-là citaient souvent Mesplé)  et ceux qui ont été embarqués (comme moi) par cette confrontation bruissante entre musique et littérature. Il en ressort des mélodies au relief sublime, intimement vécues certes mais ardemment partagées, aussi.

Bref, il me semble qu'elle a beaucoup à apporter à ce répertoire-ci.

Trois bis réclamés par une audience chauffée à blanc. L'air de l'Ensoleillad du Chérubin de Massenet, poudreux comme un soir d'été ; "Il bel sogno" de la Rondine de Puccini moite, moelleux, irradié et une reprise des "Fille de Cadix" d'un abattage hallucinant !

Tout cela avec la complicité attentive et fervente, à la fois, de Carmen Santoro qui déploie un piano superbe de soutien, d'écoute, etc.

Concert "cueillant" !

Programme franco/italien apparemment assez similaire à celui de Marseille annoncé à Clermont-Ferrand, en janvier prochain : http://www.centre-lyrique.com/saisonlyrique/recital-patrizia-ciofi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3954
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mar 7 Juin 2016 - 10:50

Aujourd'hui c'est son anniversaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mar 7 Juin 2016 - 10:55

luisa miller a écrit:
Aujourd'hui c'est son anniversaire Wink

Ça ne m'avait pas échappé Wink Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Dim 10 Juil 2016 - 10:18

Concert à Paris, dans le cadre de l'Instant lyrique, avec Antoine Palloc, en janvier prochain : http://www.elephantpaname.com/fr/programmation/l-instant-lyrique-13 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 24 Aoû 2016 - 19:55

Ciofi remplace, ce 28/08, Olga Peretyatko, toujours souffrante apparemment, après ses ennuis de santé à Pesaro, dans l'Amenaide de Tancredi, à Brême ; un rôle qu'elle connaît bien et dans lequel elle a fait sa prise de rôle à Pesaro, justement, en 2004 : http://www.musikfest-bremen.de/programm/veranstaltungs-detail-seite/tancredi/show/Event/ . Pizzolato dans le rôle titre & direction de Dantone ; prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Mer 28 Sep 2016 - 11:47

"Le public français me fait du bien" ; à propos de la reprise d'Ophélie d'Hamlet à Marseille, dans la production de Vincent Boussard, de la carrière, de la/sa voix, du public en général, du public-et-de-certaines-salles, des "langues [qui] sont de la musique, qui s’ajoute à la musique elle-même", etc. : https://bachtrack.com/fr_FR/interview-patrizia-ciofi-hamlet-marseille-septembre-2016 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Dim 9 Déc 2018 - 18:27

Dans le sujet sur la Stuarda du TCE :

Adalbéron a écrit:
Entièrement d'accord, ici aussi ! Elle a été bouleversante, au second acte. Toute en frémissement, sensibilité à fleur de lèvre, et, surtout, très loin de l'état vocal dans lequel je l'avais entendue à Lyon il y a un an, dans Viva la mamma (avec Scala, d'ailleurs).

Viva la Mamma ! qu'elle reprend, d'ailleurs, dans la foulée, à Genève : https://www.geneveopera.ch/programmation/saison-18-19/viva-la-mamma/ thumright .
(Avant de s'embarquer vers deux prises de rôle mozartiennes : Contessa des Nozze à Marseille et Vitellia de la Clemenza à Liège !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Dim 30 Déc 2018 - 18:57

Je viens d'écouter le récital chez Dynamic qui regroupe des extraits divers pris sur le vif (Robert le Diable, La Fille du Régiment, Chérubin, Otello de Rossini, La Traviata...) et c'est assez magnifique d'un bout à l'autre.
Alors une question me vient. Pourquoi n'a-t-elle jamais eu les honneurs d'un récital studio au moins? Il y a bien les duos de Haendel avec DiDonato, un disque de motets de Vivaldi dirigé par Biondi... mais son répertoire romantique n'est finalement que peu documenté au disque.

Du coup c'est un choix de sa part? Un manque de proposition? Son programme des Reines du Bel-Canto par exemple aurait été chouette en studio...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6975
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   Dim 30 Déc 2018 - 22:11

Personnellement, je n'aurai pas de tels regrets tant je la trouve surévaluée dans le répertoire belcantiste: moyens vocaux modestes, émission voilée, plein d'air qui passe sur les côtés d'une voix mate, virtuosité assez peu électrisante, suraigu induré et vilain. Elle fait d'assez jolies choses parce qu'elle a du style et qu'elle est émotionnellement investie mais au point d'avoir les honneurs d'un album studio, non merci ça ira!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patrizia Ciofi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrizia Ciofi
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Patrizia Ciofi
» Opéra National du Rhin - Saison 2015-2016
» TCE .19/09/12. Ciofi/Nucci
» Il viaggio a Reims (Rossini, 1825)
» Deutsche Oper Berlin 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: