Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Nathalie Stutzmann

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 2 Juin - 23:26

Elle a une discographie assez importante, notamment au niveau de la mélodie et du lied. J'aime beaucoup sa voix profonde de contralto. Au disque, j'ai sa Damira dans La Verità in cimento de Vivaldi sous la direction de Spinosi et Marziano dans L'Atenaide du même Vivaldi sous la direction de Sardelli. Elle est géniale dans le premier rôle, notamment au niveau de l'incarnation et décevante dans le second.
Quels sont vos enregistrements favoris de cette chanteuse, ceux qu'il faut éviter d'après vous?
Concernant sa personnalité, c'est quelqu'un de très humble, qui semble très sympathique. Elle a de l'humour également d'après quelques interviews que j'ai pu entendre. Elle doit énormément à sa mère (que je vais voir en vrai le 14 juin lors d'une conférence, voir fil "Etudes non musicales").
Par ailleurs, elle a pu réaliser son rêve en étant chef d'orchestre. Elle dirige son propre ensemble intitulé "Orfeo 55".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 0:23

Elle a enregistré notamment la Passion selon saint Matthieu avec Seiji Ozawa mais l'enregistrement est épuisé sur amazon.fr, coûte cher.
Quelqu'un connaît il cependant cet enregistrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31027
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 8:50

Elle a aussi chanter Geneviève dans Pelléas, L'Enfant et les sortilège avec Rattle, la 2° de Mahler ou encore le rôle d'Erda.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 10:42

Dans l'absolu, je connais assez sa discographie (mais pas la Saint Matthieu dont tu parles), il n'y a rien à "éviter absolument" si on est sensible à sa manière et à sa voix. A l'inverse si on déteste il est peu probable qu'on sera conquis par quoi que ce soit (je me rappelle d'une critique de son disque Poulenc qui était une des plus dures et surtout de plus subjectives que j'ai pu lire : on lisait clairement que l'auteur détestait sa voix et son timbre.)

C'est une chanteuse très cohérente qui a juste poussé se expérimentations vocales de plus en plus loin, mais je ne sais pas si on peut dire qu'elle s'est améliorée (même si elle a sans doute un peu gagné en volume et en aigu). Donc il n'y a pas vraiment de "creux" dans sa carrière. Et comme elle est très réfléchie et prudente, manifestement, on ne peut pas non plus parler d'erreur de parcours.

Le studio la sert bien. Il gomme l'absence d'ampleur et met en valeur ses intentions miniaturistes.
Pour l'avoir entendue en Cornelia à Pleyel elle me semble, cependant, aussi attentive et précise en live qu'en studio et si la voix est petite on n'a pas non plus, dans le répertoire qu'elle a choisi, à tendre l'oreille. Mais Erda à Bastille ce n'est pas pour demain.

A propos des disques j'aime particulièrement son récital Haendel, ouvertement maniériste, raffinant la finesse pour les nuances comme pour les couleurs. Elle vocalise très bien, sans bravura évidemment, mais avec un legato toujours parfait. La scène de folie d'Orlando est fantastique de noirceur.

Le disque Mozart est très beau aussi, avec un programme original (en particulier les airs de Judith de la Betulia Liberata) et quelque chose de presque hypnotique dans les airs lents. Je me demande d'ailleurs s'il est bien mozartien d'être aussi dangereuse et intellectuelle. Le phrasé est souvent surprenant, même quand la ligne des airs est évidente. On entend particulièrement cet art particulier (et un peu systématique) de la note longue très tenue qui se colore en diminuant.

Sinon, pour les programmes toujours exceptionnels, il faut vraiment entendre ses disques de mélodies françaises. Son émission très "grossie" gène un peu la clarté de sa diction, mais musicalement c'est souvent de première force et au moins toujours intéressant. Et puis elle ne chante pas du tout Ravel comme Fauré ou Fauré comme Chausson. Je crois que c'est ce dernier disque que je préfère avec des choses vraiment incroyables ("Hébé", "La Caravane" ...) pour la voix (le mezzo voce sur "couchez vous et dormez voyageurs haletants" !) comme pour l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 10:44

Personnellement je déteste absolument sa voix, c'est rare que je ressente ça, mais je ne peux pas écouter longtemps.
La seule fois où j'ai aimé, c'était dans la tasse chinoise de l'Enfant et les sortilèges, où elle cabotine de façon réjouissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 19/04/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 12:41

Je l'ai découverte au travers d'un de ses premiers CD, dans le Stabat Mater de Pergolese.
Comme beaucoup j'étais impressionné par certaines notes basses absolument hors du commun mais sinon je trouvais l'interprétation plutôt ennuyeuse.
Rien entendu à part la parenthèse lors des obsèques de Catherine Collard, jusqu'à ce début d'année où elle était Cornelia aux côtés de Bartoli en Cleopatra à Pleyel.
La technique semble maîtrisée, la voix mieux répartie dans les registres, l'investissement plus manifeste mais je ne peux m'empêcher de trouver cette chanteuse néanmoins placide, enfin je n'accroche pas particulièrement. Aux côtés de Scholl, Jaroussky et Bartoli bien sûr, pas facile de se faire une place mais Dumaux et surtout Ben Abdeslam y sont bien parvenus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 17:49

Elle a aussi enregistré Guercoeur aux côtés de Van Dam. Néanmoins Stutzmann a un type de voix qui m'a pas mal dérangée quand je l'ai écoutée pour la première fois. Il faut vraiment être un mordu de la voix de contralto pour trouver quelque chose d'intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 17:52

Elle chante aussi deux petits rôles dans le Guerre et Paix de Rostro...Au début, je croyais que c'était un homme qui chantait hehe

J'aime moyennement en fait...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 3 Juin - 17:53

Polyeucte a écrit:
Elle chante aussi deux petits rôles dans le Guerre et Paix de Rostro...Au début, je croyais que c'était un homme qui chantaithehe

J'aime moyennement en fait...

Tu m'étonnes hehe . Ca m'a fait un peu le même effet Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 13:19

Que pensez vous de ses interprétations dans le lied allemand : cycles de Schubert, cycles de Schumann?
J'ai commandé et j'ai reçu aujourd'hui son Winterreise avec son accompagnatrice Inge Södergren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 13:29

Personnellement, j'aime pas beaucoup (je l'ai même vue en salle pour ce cycle) : c'est tubé, tassé, avec des effets outrés (Södergren est passionnante en revanche). Mais il y a des idées. Dans Winterreise, ça passe plutôt pas mal (dans les autres cycles ou dans Schumann, beaucoup moins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 14:59

calbo a écrit:
Elle a aussi enregistré Guercoeur aux côtés de Van Dam. Néanmoins Stutzmann a un type de voix qui m'a pas mal dérangée quand je l'ai écoutée pour la première fois. Il faut vraiment être un mordu de la voix de contralto pour trouver quelque chose d'intéressant

Pas nécessairement...Mais rarement l'ambiguité de ce type de voix n'a atteint une telle dimension avec Stutzmann...
Je me rappelle avoir entendue les premières mesures de son WInterreise à la radio sur France Musiques, j'étais fasciné, comme happé par cette voix qui donnait une jeunesse adolescente au Voyageur.
Je n'ai toujours pas acheté ces cycles, ça fait des mois et des mois que c'est dans mon panier Amazon...
Après, il est vrai que la voix vibre d'une façon très particulière, mais on ne peut nier qu'il y a là une véritable personnalité vocale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:06

aurele a écrit:
Que pensez vous de ses interprétations dans le lied allemand : cycles de Schubert, cycles de Schumann?
J'ai commandé et j'ai reçu aujourd'hui son Winterreise avec son accompagnatrice Inge Södergren.

Ce qu'elle a fait des mieux ce sont les Mendelsshon et les Marie Stuart de Schumann peut-être.

Sinon j'aime bien sa version de Frauenliebe à la réécoute. Ce n'est pas "ça" (il faut chercher la spontanéïté et la dimension quotidienne chez une voix que sa singularité condamne à l'héroïsme et au mystère) mais cette lecture bousculante ne manque pas de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:08

Grégoire, cela m'intéresserait d'avoir ton avis sur ses Schubert si tu les connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:14

aurele a écrit:
Grégoire, cela m'intéresserait d'avoir ton avis sur ses Schubert si tu les connais.

Allez, vas y Grégoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:15

Grégoire de Tours a écrit:
aurele a écrit:
Que pensez vous de ses interprétations dans le lied allemand : cycles de Schubert, cycles de Schumann?
J'ai commandé et j'ai reçu aujourd'hui son Winterreise avec son accompagnatrice Inge Södergren.

Ce qu'elle a fait des mieux ce sont les Mendelsshon et les Marie Stuart de Schumann peut-être.

Sinon j'aime bien sa version de Frauenliebe à la réécoute. Ce n'est pas "ça" (il faut chercher la spontanéïté et la dimension quotidienne chez une voix que sa singularité condamne à l'héroïsme et au mystère) mais cette lecture bousculante ne manque pas de charme.

Et Myrthen ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:18

aurele a écrit:
Grégoire, cela m'intéresserait d'avoir ton avis sur ses Schubert si tu les connais.

Juste Winterreise justement (je connais mieux ses Schumann par lesquels elle a commencé : je me rappelle qu'elle disait qu'elle s'était d'abord sentie plus proche de Schumann). Müllerin j'ai vraiment écouté ça de manière trop superficielle (tu as vu que tu pouvais entendre des extraits sur son site ?).

J'ai trouvé ça assez radicale comme lecture. David dit "outré" : oui il y a quelque chose de ça, comme chez Fassbaender mais de manière différente. On sent qu'elle fabrique son étrangeté, ses murmures, son inquiétude alors que chez d'autres l'expressionisme est une voie évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:23

Richard a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
aurele a écrit:
Que pensez vous de ses interprétations dans le lied allemand : cycles de Schubert, cycles de Schumann?
J'ai commandé et j'ai reçu aujourd'hui son Winterreise avec son accompagnatrice Inge Södergren.

Ce qu'elle a fait des mieux ce sont les Mendelsshon et les Marie Stuart de Schumann peut-être.

Sinon j'aime bien sa version de Frauenliebe à la réécoute. Ce n'est pas "ça" (il faut chercher la spontanéïté et la dimension quotidienne chez une voix que sa singularité condamne à l'héroïsme et au mystère) mais cette lecture bousculante ne manque pas de charme.

Et Myrthen ?

Tu les a toujours pas acheté depuis le temps que je te les conseille Crying or Very sad
Richard tu me fais de la peine.

Non mais j'ai tendance à préférer (sauf pour Marie Stuart où je la trouve captivante) ses Schumann plus tardifs et plus caractéristiques de sa matière. Un des trucs que que je préfère par elle c'est Belsazzar, carrément épique (mais je ne sais pas si c'est "schumannien" cette façon de faire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:25

Grégoire de Tours a écrit:
Richard a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
aurele a écrit:
Que pensez vous de ses interprétations dans le lied allemand : cycles de Schubert, cycles de Schumann?
J'ai commandé et j'ai reçu aujourd'hui son Winterreise avec son accompagnatrice Inge Södergren.

Ce qu'elle a fait des mieux ce sont les Mendelsshon et les Marie Stuart de Schumann peut-être.

Sinon j'aime bien sa version de Frauenliebe à la réécoute. Ce n'est pas "ça" (il faut chercher la spontanéïté et la dimension quotidienne chez une voix que sa singularité condamne à l'héroïsme et au mystère) mais cette lecture bousculante ne manque pas de charme.

Et Myrthen ?

Tu les a toujours pas acheté depuis le temps que je te les conseille Crying or Very sad
Richard tu me fais de la peine.

Ah, non, mon Grégoire, je ne veux pas te faire de peine.
Plus sérieusement, pas si facile à trouver ce disque. Et puis, tu sais, moi, je préfère les grosses fanfares postromantiques qui cachent, selon certains, un amour refoulé pour la musique militaire... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 15:31

Oui mais rassure toi : Stutzmann a aussi enregistré du Chostakovitch et du Mahler (je ne connais pas) ... alors si tu aimes la fanfare, c'est pour toi ! Very Happy

Ce que je ne connais pas non plus ce sont ses Bach, parce qu'à l'époque où j'écoutais beaucoup Stutzmann j'évitais Bach autant que possible. Qui a entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 20:41

Je poste ce message dans ce fil car je ne vois pas où le poster ailleurs. Cela concerne la "conférence" ou plutôt l'échange avec Madame Christiane Stutzmann de lundi. Mon professeur aimerait bien que quelques élèves posent des questions et soit présent sur l'estrade avec lui. Il en posera évidemment également. Mes camarades pensent que je suis l'une des personnes les plus abilitées à faire cela. En effet, même si certains élèves vont parfois à l'opéra, je suis le plus abilité d'après eux à faire cela.
J'ai donc besoin de votre aide pour trouver des questions intéressantes.
J'en ai déjà une en tête mais je ne sais pas si elle est pertinente.

Pensez vous qu'aujoud'hui les chanteurs et les cantatrices vont trop vite dans leurs choix de rôles et donc ne sont pas assez prudent en voulant chanter tout et n'importe quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:03

C'est peut-être plus intéressant pour toi de chercher toi-même les questions, mais si tu en as besoin, en voici :

- D'où vient votre décision de faire carrière dans l'opéra ? (goût, opportunité ?)
- Qu'est-ce qui a fait la différence dans votre carrière, qui vous a permis de devenir soliste, d'enregistrer des disques... ?
- Quels étaient, techniquement, vos points forts et vos difficultés ?
- Pouvez-vous nous citer une anecdote amusante de la vie sur scène ou en coulisses ?
- Sur quoi insistez-vous particulièrement aujourd'hui dans votre enseignement du chant ?
- Pouvez-vous citer quelques chanteurs en activité que vous admirez ? Pourquoi ?

Et plein d'autres si tu veux.

Et si tu pouvais poser ces deux questions pour moi, je t'en saurais grandement gré. Very Happy
- Pourquoi a-t-on adopté partout dans le monde et définitivement la langue originale pour les ouvrages lyriques ? En avez-vous discuté avec les décideurs à cette époque ?
- Que pensez-vous de l'abandon des traductions françaises ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:06

aurele a écrit:
J'ai donc besoin de votre aide pour trouver des questions intéressantes.
J'en ai déjà une en tête mais je ne sais pas si elle est pertinente.

Pensez vous qu'aujoud'hui les chanteurs et les cantatrices vont trop vite dans leurs choix de rôles et donc ne sont pas assez prudent en voulant chanter tout et n'importe quoi?
La question est pertinente, mais elle est très orientée (tu veux lui faire dire "oui, c'est affreux, de mon temps gnagnagnagna"). Tu pourrais peut-être aussi la rendre moins vague.

Suggestion de reformulation : "Que pensez-vous de l'évolution des parcours dans une carrière de chanteur lyrique ? L'ordre dans lequel on aborde les rôles, les typologies vocales, la prudence des jeunes chanteurs, etc."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:08

DavidLeMarrec a écrit:
Et si tu pouvais poser ces deux questions pour moi, je t'en saurais grandement gré. Very Happy
- Pourquoi a-t-on adopté partout dans le monde et définitivement la langue originale pour les ouvrages lyriques ? En avez-vous discuté avec les décideurs à cette époque ?
- Que pensez-vous de l'abandon des traductions françaises ?

Je veux bien essayer de les poser. Il faut que mon professeur d'histoire les valide.
Tu veux dire qu'à l'époque de Madame Stutzmann, on chantait encore parfois les oeuvres dans la langue française même si elles étaient dans une autre.

Voici les autres questions que j'ai trouvé :

Parmi les héroines que vous avez interprété sur scène, de laquelle vous sentiez vous la plus proche?
Quel est votre rapport au répertoire du lied et à celui de la mélodie française en tant que cantatrice et professeur de chant?
Quel est votre plus beau souvenir sur une scène d'opéra ou en concert?
Quels partenaires vous ont le plus marqué par leur personnalité et leurs qualités de musicien?

Que penses tu de ces questions David?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:10

DavidLeMarrec a écrit:

Suggestion de reformulation : "Que pensez-vous de l'évolution des parcours dans une carrière de chanteur lyrique ? L'ordre dans lequel on aborde les rôles, les typologies vocales, la prudence des jeunes chanteurs, etc."

Merci pour la reformulation. Heureusement qu'il y a des jeunes chanteurs prudents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:16

aurele a écrit:
Je veux bien essayer de les poser. Il faut que mon professeur d'histoire les valide.
Tu veux dire qu'à l'époque de Madame Stutzmann, on chantait encore parfois les oeuvres dans la langue française même si elles étaient dans une autre.
Quand elle a dû commencer, oui. Pour la plupart de sa carrière, non (attention à ne pas la froisser en suggérant qu'elle a fait sa carrière dans les années 40 au lieu de 70-80 hehe ). Et ça fait longtemps que je voudrais avoir la réponse de la raison précise qui a poussé à ce changement.

Mais bien sûr, tu n'es pas obligé de les poser, c'est juste que si tu n'as pas d'idées, moi je serais curieux d'entendre sa réponse à ce sujet, puisqu'elle dû voir la disparition des troupes au début de sa carrière, et qu'elle hérite de toute façon par ses professeurs de l'ancienne tradition française. Smile



Citation :
Que penses tu de ces questions David?
Je te réponds franchement, hein, c'est juste pour causer, ne le prends surtout pas en mauvaise part. Smile


"Quel est votre plus beau souvenir sur une scène d'opéra ou en concert?"
"Parmi les héroines que vous avez interprété sur scène, de laquelle vous sentiez vous la plus proche?"
Celles-ci sont assez convenues (c'est pourquoi j'avais proposé un souvenir amusant, plutôt), je ne trouve pas qu'elles apportent beaucoup - mais si tu as envie d'avoir la réponse, il faut surtout les poser ! Very Happy


"Quel est votre rapport au répertoire du lied et à celui de la mélodie française en tant que cantatrice et professeur de chant? "

C'est intéressant, oui, bien sûr. Surtout vu son parcours dans le répertoire française et celui de sa fille dans les deux répertoires.


"Quels partenaires vous ont le plus marqué par leur personnalité et leurs qualités de musicien? "
Oui, c'est une bonne question, par ricochet, ça te fournira plus d'informations que si tu lui demandais quelque chose du genre "quelles sont les plus belles qualités que vous attendez etc.".

Tu pourrais aussi lui demander quelles qualités elle pense primordiales pour ce métier, on a souvent des surprises en posant ces questions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:20

Merci beaucoup pour tes commentaires David.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:30

Tu pourrais peut-être aussi l'interroger sur sa vision de l'art dramatique et de la mise en scène ? Quelle est l'évolution qu'elle a constaté de ce point de vue à l'opera ? Quelle est son opinion d'ailleurs ?

Et puis il y a la question des écoles aussi, que je trouve passionnante. A-t-elle eu l'impression que sa technique et sa manière de chanter était typiquement française ? Et, si oui, comment caractériser ce chant précisément ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 21:43

Grégoire de Tours a écrit:
Tu pourrais peut-être aussi l'interroger sur sa vision de l'art dramatique et de la mise en scène ? Quelle est l'évolution qu'elle a constaté de ce point de vue à l'opera ? Quelle est son opinion d'ailleurs ?

Et puis il y a la question des écoles aussi, que je trouve passionnante. A-t-elle eu l'impression que sa technique et sa manière de chanter était typiquement française ? Et, si oui, comment caractériser ce chant précisément ?

Pour la première, mon professeur a laissé entendre qu'il la poserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 22:22

Mon professeur a trouvé les questions très pertinentes. Il me remercie pour mon investissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 9 Juin - 22:38

DavidLeMarrec a écrit:
Pourquoi a-t-on adopté partout dans le monde et définitivement la langue originale pour les ouvrages lyriques ? En avez-vous discuté avec les décideurs à cette époque ?
on la connaît la réponse: l'internationalisation du chant à travers les répertoires, l'exigence des publics d'avoir droit aux meilleurs chanteurs du monde, la disparition progressive des troupes, le fait que la plupart des chanteurs étrangers et notamment italiens ont appris les ouvrages dans leur langue d'origine (et n'allaient pas se fendre d'une traduction française par exemple) et enfin et surtout le respect par principe de la langue originale qui est partie composante de l'écriture musicale et vocale: tout cela a sonné progressivement le glas des ouvrages chantés en traduction (et heureusement d'ailleurs!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 10:00

Grégoire de Tours a écrit:
Son émission très "grossie" gène un peu la clarté de sa diction, mais musicalement c'est souvent de première force et au moins toujours intéressant.


Concernant son enregistrement de la belle meunière, il y a un gros problème d'articulation. Comme ce n'est pas compensé par autre chose, je me suis séparé du disque. Elle donne régulièrement des récitals de lied à la cité de la musique mais j'avoue que je n'aime guère ce qu'elle y fait.

sinon, pour les personnes intéressées par ses Schumann, ils ont été regroupés dans le coffret Sony Schumann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 19:26

Otello a écrit:
on la connaît la réponse: l'internationalisation du chant à travers les répertoires, l'exigence des publics d'avoir droit aux meilleurs chanteurs du monde, la disparition progressive des troupes, le fait que la plupart des chanteurs étrangers et notamment italiens ont appris les ouvrages dans leur langue d'origine (et n'allaient pas se fendre d'une traduction française par exemple) et enfin et surtout le respect par principe de la langue originale qui est partie composante de l'écriture musicale et vocale: tout cela a sonné progressivement le glas des ouvrages chantés en traduction (et heureusement d'ailleurs!)
Pour l'"heureusement", on pourrait en débattre longuement, mais sinon, oui, tu décris très bien le processus. Mais je m'interrogeais sur l'impulsion. Comment, en l'espace de dix ans, tous les théâtres du monde ont renouvelé totalement leur matériel d'orchestre par exemple ! Comment a réagi le public (il n'y avait pas de surtitrage !), etc.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais trouvé de réponse qui corresponde à l'ampleur du phénomène.

Zwielicht a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
Son émission très "grossie" gène un peu la clarté de sa diction, mais musicalement c'est souvent de première force et au moins toujours intéressant.
Concernant son enregistrement de la belle meunière, il y a un gros problème d'articulation.
Je n'ai pas ce souvenir. Je n'aime pas l'affectation qu'elle y met, mais la diction, c'est même plus clair que Goerne, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 20:22

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas ce souvenir. Je n'aime pas l'affectation qu'elle y met, mais la diction, c'est même plus clair que Goerne, il me semble.

J'ai écouté le Cd récemment. En fait, je cherchais une belle meunière pour quelqu'un qui ne connaissait pas l'oeuvre et j'ai écouté Stutzmann et Prégardien (sa version récente avec Gees) et franchement, ce n'était pas clair sans doute pour les raisons que donne Grégoire. J'ai donc offert le cd Prégardien/Gees .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 20:29

Je ressens très fortement le côté trafiqué et tubé, mais je ne ressens pas ça sur la diction, du tout.

Oui, pour une première écoute, Prégardien est bien plus recommandable. Ou sinon, quelque chose qui bouge comme Kaufmann ou mieux encore, d'assez primesautier comme Bär.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 21:39

Euh je parlais du français, moi, hein ... en allemand je ne peux pas me permettre de pas de juger quoi que ce soit, en dehors de l'effet que ça produit à l'audition.

Mais en français, pour quelqu'un qui me semble clairement attentive aux mots il y a, à mes oreilles, quelque chose de trop etouffé, de trop uniforme dans la couleur, pour que la diction soit éblouissante de clarté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 10 Juin - 21:57

Il y a quand même de jolies choses dans Fauré et Chausson, avec les mêmes défauts cela dit (il y a des jours où je ne supporte vraiment pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 20 Aoû - 11:15

Nathalie Stutzmann étudie la direction d'orchestre avec Seiji Ozawa et Jorma Panula. C'est ce qu'elle a dit dans l'émission "La boîte à musique" diffusée hier de Zygel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
ojoj

Nombre de messages : 653
Age : 33
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 20 Aoû - 11:24

J'ai vu ça hier.
Trés bonne émission d'ailleurs méme si j'ai eut du mal à recconaitre Stuzmann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 20 Aoû - 11:27

ojoj a écrit:
J'ai vu ça hier.
Trés bonne émission d'ailleurs méme si j'ai eut du mal à recconaitre Stuzmann.

Pourquoi dis tu que tu as eu du mal à la reconnaître?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
ojoj

Nombre de messages : 653
Age : 33
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 20 Aoû - 11:34

aurele a écrit:
ojoj a écrit:
J'ai vu ça hier.
Trés bonne émission d'ailleurs méme si j'ai eut du mal à recconaitre Stuzmann.

Pourquoi dis tu que tu as eu du mal à la reconnaître?
je parle physiquement. Celà faisait longtemps que je ne l'avais pas vue. Elle a changé je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 19/04/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 20 Aoû - 14:39

Idem pour moi quand je l'ai vue à Pleyel en Cornélia en début d'année, un peu comme Argerich de la phase de jeunesse à maintenant... sans les étapes intermédiaires.
Je trouve que la voix a des couleurs remarquables, la technique est assurée mais il y a quelque chose de placide chez elle qui ne me touche pas et je n'arrive pas à saisir vraiment pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyVen 8 Avr - 19:11

http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=4611&identifiant=201146SJUQ7BM6UVTCCM4Y3MH0T56G5

Critique de son nouveau disque consacré à Vivaldi où elle est à la fois chef de son ensemble Orfeo 55 et interprète vocale. Je l'écouterai car c'est un répertoire dans lequel elle a fait ses preuves, le baroque en général. En Marziano dans L'Atenaide, elle est décevante mais en Damira dans La Verità in cimento, elle est géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 14 Avr - 14:04

Ce nouveau disque de Nathalie Stutzmann mérite l'écoute si on aime ce répertoire et cette contralto. J'adore la nature si particulière de ses graves. Ce disque est beaucoup plus réussi que celui de Kozena/Marcon et rejoint dans mon panthéon personnel celui de Bartoli/Antonini et celui de Prina/Dantone. Je ne connais pas encore le disque Jaroussky/Spinosi en entier. Dans ce disque de Stutzmann, il y a une progression sur l'ensemble de la carrière de Vivaldi. Certains airs sont déjà connus car il y a soit des intégrales de ces opéras ou d'autres interprètes les ont enregistré dans des récitals. Stutzmann s'attaque à des airs qui sont totalement dans sa tessiture, pas comme Kozena voire Bartoli dans une certaine mesure. Après, je n'ai pas les partitions et je me base sur l'article dont j'ai donné un lien. Il faut aimer évidemment comme cela a été dit plus haut le côté affecté du chant de la dame, les poses qu'elle prend. Elle n'est pas plus maniérée que Bartoli ou Prina, elle l'est même sans doute moins. On sent que tout part du coeur chez elle, il y a une sensibilité incroyable dans les lamenti. "Io sento in questo seno", "Sovvente il sole" sont magnifiques. "Cor mio prigion sei", elle l'interprètait déjà dans l'intégrale chez Naive de L'Atenaide. C'est un air qui lui convient très bien. Elle met du relief dans les récitatifs. On peut préférer Mingardo dans "Con questo ferro indegno...Gemo in punto e fremo" sous la direction d'Alessandrini dans l'intégrale Naive de L'Olimpiade mais le bouillonnement intérieur du personnage est parfaitement rendu par Stutzmann. "Con la face di Megera" est l'un des airs les plus excitants du disque. Stutzmann sort ses graves si particuliers en voix de poitrine. Quelle énergie et on comprend tout le texte. L'un de ses mérites, c'est l'articulation lorsqu'elle chante. Elle travaille beaucoup sur les détails du texte, les couleurs qu'elle veut donner à tel ou tel air. Sa direction rend bien le mélange des passions chez Vivaldi, l'effusion des sentiments. Dans les passages purement instrumentaux, c'est très vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 5 Mai - 11:25

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2560&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

Il s'agit d'une critique de son disque "Prima Donna "consacré à Vivaldi très enthousiaste. Ce concert de louanges est amplement mérité. On ne s'emmerde pas en écoutant ce disque contrairement à celui de Kozena pour rester dans les voix féminines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saint corentin
Mélomane averti
saint corentin

Nombre de messages : 219
Age : 58
Date d'inscription : 06/11/2007

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 5 Mai - 12:18

Un article sur elle dans La Croix.

Ah c'est payant maintenant. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyMer 7 Nov - 9:49

Son deuxième disque pour Deutsche Grammophon intitulé "Une cantate imaginaire" et enregistré en avril dernier à l'Arsenal de Metz est un pur bijou. Le titre n'est qu'un prétexte car on peut dire que ce disque est proche de ceux de Magdalena Kozena et de Anne Sofie von Otter chez Archiv Produktion, dépendant de DGG. Certes, ici, on a des choeurs et des sinfonia, ce qui n'est pas le cas dans les deux autres disques. De plus, Stutzmann est également chef puisqu'elle dirige Orfeo 55, son ensemble. Sa grande connaissance de ce répertoire en fait une interprète idéale et il est intéressant de voir que les deux mezzos et la contralto ont interprété ce compositeur sous la direction d'un même chef dans des cantates ou oeuvres sacrées intégrales : John Eliot Gardiner. Stutzmann avait fait chez RCA un disque de cantates de Bach. On retrouve dans "Une cantate imaginaire" en particulier "Kommt, ihr angefochten Sünder" et "Erbarme dich" enregistrés par Kozena et Von Otter ou encore "Nichts kann mich erretten" enregistré par Von Otter et Angelika Kirschlager qui elle aussi avait fait un disque Bach. La voix si particulière de Stutzmann convient idéalement à ce répertoire, c'est remarquablement interprété et c'est vécu. La chef est douée également, les tempos adoptés me semblent très convaincants et la connaissance de ce répertoire a dû l'aider à le diriger. Le Mikaeli Kammarkör sollicité à deux reprises est très bien. Ce n'est pas forcément un disque indispensable puisqu'il y a eu d'autres disques de ce genre mais je vous en recommande tout de même l'écoute car c'est un disque excellent et très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1457
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 8 Nov - 20:44

Xavier a écrit:
Personnellement je déteste absolument sa voix, c'est rare que je ressente ça, mais je ne peux pas écouter longtemps.
La seule fois où j'ai aimé, c'était dans la tasse chinoise de l'Enfant et les sortilèges, où elle cabotine de façon réjouissante.


Eh bien Xavier ! Ce n'est pas habituel que tu sois aussi intransigeant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 8 Nov - 20:56

Ce n'est pas tellement de l'intransigeance, au contraire je n'ai rien à lui reprocher, c'est une très bonne musicienne, c'est simplement un "rejet" (le mot est un peu fort) tout personnel, purement subjectif, dû à son timbre. (il faut dire que je n'aime pas souvent les contraltos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1457
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann EmptyJeu 8 Nov - 21:22

Xavier a écrit:
Ce n'est pas tellement de l'intransigeance, au contraire je n'ai rien à lui reprocher, c'est une très bonne musicienne, c'est simplement un "rejet" (le mot est un peu fort) tout personnel, purement subjectif, dû à son timbre. (il faut dire que je n'aime pas souvent les contraltos)


ok - comme on dit les goûts et les couleurs

ceci dit , les goûts et les couleurs donnent souvent des joutes électriques sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nathalie Stutzmann Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Stutzmann   Nathalie Stutzmann Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathalie Stutzmann
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» johnny et nathalie
» Recherche tout sur Johnny et Nathalie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: