Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les symphonies de Prokofiev

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 8 Nov 2016 - 12:18

Xavier a écrit:
bAlexb a écrit:

(Je cherche toujours une intégrale recommandable à prix doux pour échapper aux références isolées qui, elles, sont relativement pléthore Rolling Eyes ...)

Tu as essayé Weller?

Ou Martinon ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 8 Nov 2016 - 12:31

Oui, Martinon est très bien aussi, mais on ne le trouve pas en économique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 8 Nov 2016 - 12:51

Xavier a écrit:
Oui, Martinon est très bien aussi, mais on ne le trouve pas en économique.

Peut-être mais on trouve les deux boitiers VoxBox de Martinon pour pas cher sur AmazonMarketPlace !
Ceci écrit, Weller a donné, lui aussi, d'excellentes interprétations.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6157
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 29 Jan 2017 - 14:06


Symphonie nº3 en ut mineur, op. 44
James Gaffigan / Orchestre Philharmonique de la Radio des Pays-Bas
Hilversum, XI.2013
Challenge Records


Attiré par une remarque de Xavier en Playlist, j’ai écouté cette version de la 3ᵉ, qui est la seule symphonie de Prokofiev que j’aime vraiment. En effet, c’est une excellente version: remarquablement mise en place, très fouillée (avec une prise de son vraiment remarquable de netteté), d’une tension continue, très précise dans le rendu de l’écriture rythmique, avec une remarquable gestion des dynamiques et des accentuations très nuancées.

Cela dit, c’est probablement plus une «version pour Xavier» (le côté «on entend tout», le détail de l’orchestration, la mise en évidence des tensions harmoniques), que pour moi: comme je suis surtout sensible au côté presque «décadent» de l’écriture, je trouve que celui-ci est finalement mieux rendu avec une direction plus globale et des orchestres plus capiteux (Weller / LPO) ou plus chatoyants (Chailly / Concertgebouw).

Mais dans l’absolu, c’est vraiment excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 29 Jan 2017 - 16:07

C'est sans doute vrai, ceci dit j'aime aussi beaucoup les deux versions que tu viens de citer. (et je rajouterais Kondrachine parmi mes versions préférées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 30 Juil 2017 - 11:24



Il me semble que ce disque n'est pas encore mentionné, mais je trouve que c'est un petit bijou. L'orchestre est d'une virtuosité sans faille, et implacalement dirigé par Andrew Litton, avec un sens de rythme assez bluffant. La 7e est donnée avec deux alternatifs du dernier mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 8 Nov 2017 - 1:46

Déception avec la 3è de Jurowski qui vient de sortir. (avec la 2è)
Moi qui aime les versions bien speed, là on a quelque chose de mou, lent, qui ronronne... du gâchis quand on sait ce que ça peut donner, notamment dans le 3è mouvement.
Après, je ne dis pas que c'est mauvais non plus... mais c'est vraiment très loin de ce que j'aime dans cette oeuvre.
J'ai du mal à comprendre quelle est l'optique en fait.
Très étonnant de la part de ce chef que j'aime d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 8 Nov 2017 - 7:06

Je suis d'accord, la lecture de Jurowski est décevante. Pour les 2e et 3e je reste fidèle à Leinsdorf et surtout Rozhdestvenski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 8 Nov 2017 - 9:06

J'ai écouté récemment la 2è par Kitajenko et ça m'a vraiment plu; ce n'est pas le répertoire que je fréquente le plus, mais j'ai vraiment passé un bon moment et j'ai trouvé cette version très bonne. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 8 Nov 2017 - 9:42

Je n'arrive pas encore à totalement cerner la 2e, notament la relation des 6 variations du 2e mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 8 Nov 2017 - 14:13


J'ai tjs été fasciné par l'incandescence de Dorati dans la 5ème fleurs (chez Mercury, je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 27 Déc 2017 - 20:06


Smile Merci des infos, j'avais envie de me laisser tenter par ce coffret, mais à te lire, ça n'a pas l'air impérissable.
De façon générale, les prises de son Supraphon manquent de basse.
Ce qui contribue aussi à l'impression de transparence des interprétations.



Anaxagore, in playlist, a écrit:



Prokofiev: symphonie n° 1 en ré majeur op. 25 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler). Bonne version standard, mais sans génie particulier.

Prokofiev: symphonie n° 2 en ré mineur op. 40 (id.) santa compress . Le mérite de cette version est sa parfaite lisibilité. Košler, qui n'a certes pas le génie d'un Ančerl, rend néanmoins les textures plutôt touffues de cette partition parfaitement transparentes. Sa lecture n'est en outre pas dépourvue d'âpreté même si celle-ci est hélas atténuée par une prise de son qui manque cruellement de chair et qui est déséquilibrée en faveur du haut du spectre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mer 27 Déc 2017 - 20:54

Ne tire pas trop vite les conclusions ... Je vais écouter les cinq autres symphonies et je ferai un compte-rendu général Smile . Tu as hélas raison pour les prises de son Supraphon ...; ça manque toujours de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Jeu 28 Déc 2017 - 7:55

Prokofiev: symphonie n° 3 en ut mineur op. 44 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler).

Les - : Une prise de son, fort à distance de l'orchestre, qui le noie dans la perspective très réverbérée du Rudolfinum et qui manque de corps et de grave. Du coup, les angles, les aspérités et l'âpreté de cette musique sont comme gommés. Cela manque de violence et c'est trop confortable. Je ne peux même plus vanter les qualités de transparence que je percevais pour la deuxième symphonie. Ici, tout est noyé ...

Les +: C'est très bien mis en place, avec beaucoup de finesse, de très belles couleurs et de la magie. Ce qui nous vaut une Troisième plus « impressionniste » qu'« expressionniste », mais qui est aussi sans doute un peu un contre-sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Ven 29 Déc 2017 - 7:09

Prokofiev: symphonie n° 4 en ut majeur op. 112 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler).

Cette fois, c'est une pleine réussite Very Happy . Košler tire le maximum possible de cette partition néo-classique un peu académique. L'architecture de l'oeuvre est parfaitement et vigoureusement mise en valeur et les timbres délicieux de la philharmonie tchèque lui donnent une incarnation très colorée. Par ailleurs, la forte réverbération n'est pas ici un handicap dans la mesure où l'écriture de cette pièce est beaucoup moins touffue. On notera qu'il s'agit de la révision de 1947 et pas de la version originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Sam 30 Déc 2017 - 11:52

Prokofiev: symphonie n° 5 en si bémol majeur op. 100 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler).

Cela m'a bien plu Smile ! Košler donne une version équilibrée, bien mise en place, très colorée et non dépourvue d'engagement de la Cinquième. J'apprécie tout particulièrement la sobriété de l'Adagio où tant de chefs déversent des litres de guimauve. Ma principale réserve est toujours la même : l'orchestre est complètement noyé dans l'acoustique réverbérée de la salle et les angles et autres aspérités sont arrondis et émoussés ; et d'aucuns trouveront cela sans doute rédhibitoire. Mais j'ai de plus en plus la conviction que, si la prise de son avait été plus rapprochée et plus charnue, on aurait tenu là une version beaucoup mieux qu'honorable. Las Confused  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 31 Déc 2017 - 2:15

Prokofiev: symphonie n° 6 en mi bémol mineur op. 111 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler).

Sans doute, la symphonie de Prokofiev la plus noire, la plus ambiguë et la plus difficile à réussir ... La version de Košler a toutes les qualités déjà distinguées pour les autres. À mon sens, il échoue néanmoins à rendre toute la noirceur de cette musique. Notamment, la conclusion du troisième mouvement, qui a le don de me glacer le sang, n'est ni assez déchirante ni assez goguenarde ... Une belle réalisation néanmoins, avec les mêmes limites sonores qu'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1861
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 31 Déc 2017 - 10:08

Prokofiev: symphonie n° 7 en ut dièse mineur op. 131 (Philharmonie Tchèque, Zdeněk Košler).

Cette symphonie, quand même assez académique, n'est pas l'oeuvre de Prokofiev qui me passionne le plus, tant s'en faut ; mais je ne vois pas ce qu'on pourrait reprocher ici à l'approche de Košler. Il me semble qu'il tire de cette partition tout ce qu'il est possible d'en tirer. Et il conclut ainsi de belle manière une intégrale qui n'est sans doute pas indispensable, mais qui n'est en rien déshonorante et qui n'a finalement pas à rougir face à beaucoup d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 24 Avr 2018 - 23:45

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Symphonie n°6 en mi bémol mineur, Op. 111

= Dimitri Kitajenko, Orchestre du Gürzenich de Cologne

(Capriccio, décembre 2007)

bounce  Les volumes de l'intégrale chostakovienne de Kitajenko chez le même éditeur que j'ai découverts jusque maintenant m'ont fait forte impression.
J'ai ainsi voulu tester le cycle Prokofiev par les mêmes interprètes, et après avoir entendu cette symphonie n°6 (particulièrement difficile à réussir
en raison de la fongibilité de ses climats étranges et versatiles) je pense tenir là encore une nouvelle intégrale de référence !
Lecture tendue, anguleuse et musclée, où l'orchestre rhénan luit comme dans une armure de métal froid et impavide.
Mais aussi caméléonesque quant à l'approche, capable de sentir et restituer tous les ressorts dramaturgiques,
toutes les variations d'ambiance de cette sombre caverne du bizarre, où le puéril côtoie le monstrueux.
Excellente prise de son, d'un relief exceptionnel
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5578
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Jeu 3 Mai 2018 - 15:05

J'ignorais qu'il avait fait une intégrale de ces symphonies. Ses Tchaïkovsky, avec le même orchestre, ont des qualités identiques à celles que tu relèves ici. A découvrir, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6157
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Dim 24 Juin 2018 - 20:14


Symphonie nº6 en mi bémol mineur, op. 111
Dmitri Kitaenko / Gürzenich-Orchester Köln
En public, Cologne, XII.2007
Capriccio


Grâce à la recommandation de Mélo, je viens enfin d’entrer dans cette symphonie que jusqu’ici je n’aimais pas vraiment. Lecture vraiment prenante: la direction de Kitaenko est tendue d’un bout à l’autre, très énergique et surtout rend de manière remarquablement efficace la diversité de climats bizarres de cette œuvre sombre et bizarre - qui profite aussi de la grande variété de textures que l’Orchestre du Gürzenich sait déployer comme peu (cf. ses 3ᵉ et 7ᵉ de Mahler avec Stenz.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 4 Sep 2018 - 0:40

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Sergueï Prokofiev (1891-1953) :

Symphonie n°5 en si bémol majeur, Op. 100

= Yoel Levi, Orchestre symphonique d'Atlanta

(Telarc, décembre 1990)

Smile Le second mouvement, son ironie persifleuse, son motorisme propulsif, ne m'a jamais semblé le plus difficile à réussir,
et l'orchestre américain s'acquitte ici avec professionnalisme.
Idem pour le Finale, activé au juste tempo, et qui manque moins de force que d'acidité quand les troupes d'Atlanta en exaltent les contrastes.

.
En revanche, le premier mouvement, noté con brio, s'avère un redoutable test pour les interprétations,
qui à mon sens doivent durcir le ton et assurer une forte tension sous-jacente pour éviter l'enlisement,
ce en quoi Karajan (à Berlin, DG) nous offrait une lecture d'une parfaite turgescence.
Au contraire, je trouve que Levi s'y égare entre la mollesse (plus d'un quart d'heure !) et l'emphase grandiloquente.

.
Les cordes devraient endosser un fort pouvoir couvrant pour garantir à l'Adagio toute sa densité ruminatrice, toute sa noirceur crispante.
Là encore, je trouve le propos de cet enregistrement bien trop anecdotique, faute d'assurer la profondeur et l'opacité des appuis,
faute d'instiller les rancœurs requérant bien davantage de causticité que ce qu'on entend ici.
Une telle approche semble négliger la puissante charge émotionnelle qui doit sourdre de cet Adagio où rien ne doit signifier un interlude apaisant, hormis la coda.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85061
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 4 Sep 2018 - 13:06

Tiens, ta description me fait au contraire assez envie : j'aime beaucoup la luminosité sans façon de Levi (et pas trop cette symphonie), ce pourrait bien fonctionner.

Bon, certes, envie qui ne sert à rien, puisque les disques Telarc sont assez difficiles à trouver. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 4 Sep 2018 - 20:31

DavidLeMarrec a écrit:

Bon, certes, envie qui ne sert à rien, puisque les disques Telarc sont assez difficiles à trouver.


Ah bon ? Surprised


DavidLeMarrec a écrit:

Tiens, ta description me fait au contraire assez envie : j'aime beaucoup la luminosité sans façon de Levi (et pas trop cette symphonie),
ce pourrait bien fonctionner.



Surprised Ordinairement, tu n'es pas le dernier à flinguer les disques que je chéris, et là que j'exprime des réticences tu veux te ruer dessus ; qu'en conclure ? rabbit
Sérieusement, les deux mouvements vifs sont plutôt réussis, même si sans génie particulier.
En revanche, l'Andante et l'Adagio m'ont semblé bouffis et emplâtrés.
Toi qui apprécie légèreté, finesse, allant et agilité rythmique, ça m'étonne que tu te sentes attiré par ces performances qui a priori ont tout pour te déplaire.
Mais tente, ton avis m'intéressera.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85061
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 4 Sep 2018 - 21:19

Comme je n'aime pas particulièrement cette symphonie et que ce n'est pas facile à trouver (le label a fait faillite il y a pas mal d'années déjà, sans être repris, donc les disques ne sont plus distribués, rarement disponibles en numérique, et de plus en plus chers sur le marché d'occasion à mesure que le temps passe), il est probable que je n'essaie pas.

Mais le côté paisible et antidramatique que tu décrivais me paraissait plutôt attirant, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   Mar 4 Sep 2018 - 23:31

DavidLeMarrec a écrit:

Comme je n'aime pas particulièrement cette symphonie et que ce n'est pas facile à trouver


albino Trouvé en 1/2 seconde, en plus c'est bradé : https://www.amazon.fr/Symphony-No-1-5-S-Prokofiev/dp/B000003CY1


DavidLeMarrec a écrit:

le label a fait faillite il y a pas mal d'années déjà


Oui, c'est une tragédie, on y admirait souvent de fort jolies pochettes très colorées  Crying or Very sad


DavidLeMarrec a écrit:

Mais le côté paisible et antidramatique que tu décrivais me paraissait plutôt attirant, oui.


Paisible et antidramatique, oui dans la mesure où les deux mouvements lents se sclérosent dans un brouet où fermentent d'emphatiques bulles de gras.
Bon, après ces provocations je suis sûr que David va écouter et nous donner un avis contraire rien que pour l'aimable plaisir de me contredire
hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les symphonies de Prokofiev   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les symphonies de Prokofiev
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Les symphonies de Prokofiev
» Prokofiev - Les symphonies
» Les 7 symphonies ( Prokofiev )
» Les 5° et 7° symphonies de Beethoven
» Joseph Haydn-Symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: