Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 13:21

J'aurais aimé pour ma part un Alden ou un Wieler, mais je crois en effet que même un Zeffirelli aurait fait significativement mieux que ce naufrage en eaux calmes !
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 13:44

Rameau a écrit:

je dis quand même que réduire Ariane à cette "chatoyance et féérie" me paraît être extrêmement dommageable pour l'oeuvre,

Qui fait cette réduction ? Moi, je n'ai parlé que de l'ouverture des portes.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 15:13

[HS toujours...]
Mais justement, Ariane elle-même nous incite à ne pas nous laisser prendre par cette chatoyance qui n'est là que pour nous éblouir, autrement dit nous empêcher de voir... La chatoyance, c'est bon pour la Nourrice ; Anna Viebrock nous fait voir, elle, avec les yeux d'Ariane... en plein accord avec la direction de Cambreling, d'ailleurs...
[fin du HS, désolé...]
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 15:18


Pour mémoire : /www.webthea.com/actualites/?Ariane-et-Barbe-Bleue-de-Paul,1246.

A et B B est une oeuvre tout a fait intéressante, et c'était de la part de Mortier une bonne initiative de la monter - ça a été un grand ratage : la diction de Deborah Polaski a rendu le livret incompréhensible - seule était au rendez-vous l'orchestre, bien dirigé par Cambreling.

Montfort

Désolé pour cette digression...
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 16:18

Bon, on peut peut-être conclure la digression en disant que si cette production a été très contestée et peu appréciée dans l'ensemble, elle n'entre pas dans la catégorie des ratages complets du fait que certains ont considéré que c'était une grande production? Comme ça tout le monde est content...

Entre les décors de Frigerio et ceux d'une grande artiste comme Anna Viebrock, je place la laideur clairement du côté du premier, même si je reconnais qu'il a fait dans le passé (notamment pour le ballet) des décors pas totalement dépourvus de mérite...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 18:29

Rameau a écrit:

Mais justement, Ariane elle-même nous incite à ne pas nous laisser prendre par cette chatoyance qui n'est là que pour nous éblouir, autrement dit nous empêcher de voir... La chatoyance, c'est bon pour la Nourrice ; Anna Viebrock nous fait voir, elle, avec les yeux d'Ariane... en plein accord avec la direction de Cambreling, d'ailleurs...

Pour ne pas nous laisser prendre par la chatoyance, il faudrait d'abord qu'elle y soit, la chatoyance. C'est comme les saints : ils n'ont de mérite à ne pas pécher que s'ils sont tentés par le péché ! La musique est étincelante dans ces passages et la mise en scène n'en tient aucun compte.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 18:33

Ca ternissait presque la musique même à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyDim 4 Juil 2010 - 22:35

La mise en scène en tenait compte, même si elle ne l'illustrait pas. Cette chatoyance, c'est une illusion, rien de plus. Vous avez déjà vu une mise en scène du Château de Barbe-Bleue où on verrait tout ce que décrivent Barbe-Bleue et Judith? Moi pas. C'est pareil pour le chef-d'oeuvre de Dukas, l'essentiel est vraiment ailleurs, pas dans une espèce de luxuriance à la Rimsky. Au théâtre, on n'a pas besoin de montrer ! La mise en scène de Viebrock était extrêmement intelligente, extrêmement riche, et je regrette vraiment qu'elle ait été victime d'un tel malentendu.
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 0:35

Rameau a écrit:
La mise en scène en tenait compte, même si elle ne l'illustrait pas. Cette chatoyance, c'est une illusion, rien de plus. Vous avez déjà vu une mise en scène du Château de Barbe-Bleue où on verrait tout ce que décrivent Barbe-Bleue et Judith? Moi pas.

Certes mais de là à nous re-balancer des éviers et du miséreux...

Rameau a écrit:
C'est pareil pour le chef-d'oeuvre de Dukas, l'essentiel est vraiment ailleurs, pas dans une espèce de luxuriance à la Rimsky. Au théâtre, on n'a pas besoin de montrer ! La mise en scène de Viebrock était extrêmement intelligente, extrêmement riche, et je regrette vraiment qu'elle ait été victime d'un tel malentendu.

Pourquoi serait-ce forcément un malentendu si les gens n'ont pas aimé?
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 8:06

Rameau a écrit:
La mise en scène en tenait compte, même si elle ne l'illustrait pas. Cette chatoyance, c'est une illusion, rien de plus. Vous avez déjà vu une mise en scène du Château de Barbe-Bleue où on verrait tout ce que décrivent Barbe-Bleue et Judith? Moi pas. C'est pareil pour le chef-d'oeuvre de Dukas, l'essentiel est vraiment ailleurs, pas dans une espèce de luxuriance à la Rimsky. Au théâtre, on n'a pas besoin de montrer ! La mise en scène de Viebrock était extrêmement intelligente, extrêmement riche, et je regrette vraiment qu'elle ait été victime d'un tel malentendu.

Montrer, non. Suggérer intelligemment, oui. J'adore discuter avec toi, dans ce merveilleux sur-place, mais je vais en rester là, si tu veux bien.
Revenir en haut Aller en bas
Ciro
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:28

Rameau a écrit:

Entre les décors de Frigerio et ceux d'une grande artiste comme Anna Viebrock,...
Viebrock une grand artiste? On croit rêver. C'est quelqu'un qui a trouvé un système et l'exploite jusqu'à la corde, c'est tout. Après ça, que ça plaise à certains pseudo-intellos, c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 21:02

Ciro a écrit:
que ça plaise à certains pseudo-intellos, c'est autre chose.
Le recours à l'insulte, c'est tellement plus intelligent ! Dois-je m'excuser d'aimer ce que j'aime?
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 22:31

Bon, que chacun se calme, si c'était pour "débattre" de façon aussi agressive vous avez frappé à la mauvaise porte.


Dernière édition par Wolferl le Lun 5 Juil 2010 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyLun 5 Juil 2010 - 22:39

Je ne me suis pas énervé, pour ma part, je n'ai fait qu'expliquer mon amour pour une production qui avait été évoquée...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 0:39

Tiens, j'avais pas mis de compte rendu de la première fois que je l'ai vu...

Alors vu que je reprend pas tout dans le deuxième, vous aurez droit aux deux! Vous êtes contents? Mr.Red



La Donna del Lago : 27/06/2010

Opéra Garnier, Paris


Giacomo V (Uberto di Snowdon) : Juan Diego Florez
Duglas d'Angus : Simon Orfila
Rodrigodi Dhu : Colin Lee
Elena : Joyce diDonato
Malfolm Groeme : Daniela Barcelona
Albina : Diana Axentii
Srrano : Jason Bridges
Bertram : Philippe Talbot

Choeur et Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction : Roberto Abbado

Mise en scène : Lluis Pasqual




Que dire de la mise en scène… De beaux décors, mais rien de plus? Oui, et encore… comment ne pas rire en voyant cet arbre en tissu s'envoler dans les cintres? Et les apparitions sorties des bancs et autres accessoires par le petit ascenseur? A ces détails vraiment légers vient s'ajouter ces chorégraphies bouche-trou ridicules et éléphantesques. Est-ce la chorégraphie en elle-même ou les danseurs qui sont mauvais qui rend leurs interventions ridicules? Toujours est-il qu'on a qu'une envie : qu'ils s'en aillent (ou alors qu'ils tombent par la trape!!). Donc au final une mise en scène qui semble vouloir dire : Rossini ne peut pas être monté sérieusement, alors on fait du beau et on bouche les longueurs…
La direction d'orchestre semble un peu dire la même chose, manquant d'allant et se contentant de faire des ploum-ploums réguliers. S'il a le nom d'Abbado, Roberto n'a pas le tallent de Claudio dans ce répertoire!
Le chœur est au même niveau, ne sachant pas nuancer ou se faire délicat : on est pas chez Verdi ici! Un peu de retenue que diable!


Le vrai bonheur de la représentation vient de la distribution!
Jason Bridges et Diana Axentii sont de très bon seconds rôles.
Le Duglas de Simon Orfila nous propose le service minimum ici : quelques vocalises sont esquissées, mais rien de vraiment tranchant et rossinien. Surtout que face à lui, le reste de la distribution est d'une toute autre carrure!
Colin Lee tout d'abord. Son entrée est un petit peu scabreuse, avec des aigus tentés mais difficilement réussis. Mais peut importe, le risque est là. Et juste après, il prend de l'assurance, le lançant dans des variations héroïque avec applomb. Le registre aigu est impressionnant, le medium aussi. Par contre, les graves ne sont pas assez développés et manquent d'ampleur.
Daniela Barcelona est parfaite en Malcolm. Son grand air d'entrée lui vaut une grande ovation bien méritée, alliant virilité et douceur. Sa partie lente montre une belle voix chaude alors que la cabalette est enlevée avec brio, lançant aigus et vocalises impressionnantes. Par la suite, elle restera au même niveau, Barcelona s'imposant facilement dans ce répertoire rossinien où elle fait merveille!
Le couple star était composé de DiDonato et Florez. Ce dernier possède une très belle voix, aucun doute. La vocalise est aisée, les aigus faciles. La seule chose qu'on pourrait lui reprocher est un petit manque d'imagination et de prise de risque. En effet, là où Lee et Barcelona se lancent dans des variations à la limite de leurs possibilités, Florez semble rester dans ses petits chaussons. De très beaux chaussons mais bon. Dans le deuxième acte, au contant de DiDonato et Lee, il va être obligé de se lancer dans des choses un petit peu plus aventureuse si il veut pouvoir tenir face aux deux autres et là on va entendre un ténor qui se lance! Très impressionnant, mais pourquoi ne pas avoir dès le début pris quelques petits risques? Dommage.
DiDonato faisait craindre à certains de ne pas pouvoir chanter Elena, rôle plutôt distribué à un soprano d'habitude. Et bien elle montre que sa voix est parfaitement à sa place ici! Déjà le timbre fait merveille, mais en plus de cela, la technique est bluffant tout comme l'étendue vocale qu'elle propose, n'hésitant pas à vocaliser sur toute l'étendue de sa voix! Si elle est très bien tout le long de l'opéra, c'est dans sa scène finale qu'elle va vraiment montrer tout ce qu'elle peut faire, ahurissante de virtuosité et de prise de risque. Une vraie splendeur!


Au final, un triomphe comme rarement pour l'ensemble de la distribution, le rideau se relevant au moins 6 fois, l'avant dernière avec un chœur à moitié parti, et la dernière fois avec uniquement les solistes et lumières éteintes sur scène. Les chanteurs étaient heureux, mais les spectateurs aussi, ne voulant manifestement pas que la soirée se termine. Historique pour la distribution des 4 rôles principaux. A oublier par contre pour la mise en scène, les chœurs et la direction…




La Donna del Lago : 27/07/2010

Opéra Garnier, Paris


Giacomo V (Uberto di Snowdon) : Javier Camarena
Duglas d'Angus : Simon Orfila
Rodrigodi Dhu : Colin Lee
Elena : Karine Deshayes
Malfolm Groeme : Daniela Barcelona
Albina : Diana Axentii
Srrano : Jason Bridges
Bertram : Philippe Talbot

Choeur et Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction : Roberto Abbado

Mise en scène : Lluis Pasqual



Mise en scène toujours aussi ridicule…

Question chanteur, pour les communs on retrouve le même niveau, avec une Barcelona peut-être encore plus en forme. Lee tente toujours autant de choses, et ça passe plutôt bien. En bref, toujours aussi bien du côté de tous ces rôles.

Mais bien sûr, c'était du côté du couple vedette qu'on attendait la relève… L'entrée de Deshayes se fait de façon très très prudente. La voix ne semble pas très chaude et du coup, les registres me semblent un peu hétérogènes. Mais au bout de quelques minutes, la chanteuse prend de l'assurance. Il faut dire aussi que le stress était peut-être au rendez-vous. Passer après DiDonato, il faut assurer. Et au final, elle assure! On le sent transformée dans le deuxième acte, vivant vraiment le personnage et se lançant vocalement dans des acrobaties plus périeuses. Les ornementations et vocalises sont exécutées avec goût et un certain tallent, se faisant de plus en plus précise au fil de la soirée. Un petit peu moins véloce que DiDonato, mais tout à fait capable tout de même. Du point de vue tessiture, elle monte peut-être moins haut, mais se permet quelques belles escapades dans l'aigu. Par contre, cet aigu est toujours un peu trop éclatant : il sort toujours très puissant et un peu déconnecté. La scène finale la montre très en forme, adaptant les ornementations que faisaient DiDonato à sa tessiture, mais ne cédant quasiment rien! Vraiment impressionnant donc et tout à fait digne de la suite! Par contre, le contraste avec la voix de Malcolm est moins important. Du coup, le duo n'a pas la beauté de la première distribution.
Camarena lui arrive sur scène et nous dit tout de suite ce qu'il va faire : se lancer dans plein de choses… aigus tout particulièrement! La vocalisation est au début aux abonnés absents, mais les aigus et sur-aigus sont eux bien présents! La vocalisation va prendre plus de forme, mais sera tout de même quelques fois savonnée. Mais ce registre aigu et ces risques pris méritent le plus grand respect. D'autant plus que l'incarnation est très forte! La voix est un peu plus corsée que celle de Florez, et là encore le contraste avec Lee n'est pas assez important.
Mais vraiment, ces deux là n'ont pas à rougir de leur prestation, même en comparaison des prestations géniales des deux stars!

Public extrêmement froid par contre… Dommage…

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 9:20

C'est bizarre, ça fait plusieurs fois que je lis que la matinée du 27 a été un triomphe ; j'y étais, et franchement je n'ai pas du tout la même impression : évidemment que les chanteurs ont été très applaudis, à juste titre, mais ça n'a pas duré si longtemps, et les ovations n'étaient pas si nourries, je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:02

Rameau a écrit:
C'est bizarre, ça fait plusieurs fois que je lis que la matinée du 27 a été un triomphe ; j'y étais, et franchement je n'ai pas du tout la même impression : évidemment que les chanteurs ont été très applaudis, à juste titre, mais ça n'a pas duré si longtemps, et les ovations n'étaient pas si nourries, je trouve...

C'était bien la première fois que je voyais une salle aussi expressive dans ses applaudissements...
AU début, ça a commencé très mollement, mais quand même, on a eu à la fin notamment un triomphe non? Le nombre de relevé de rideaux (dont les deux derniers absolument pas prévu, sans chœur et même sans lumière pour le tout dernier...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:02

Le 2 juillet, le public est resté de marbre pratiquement toute la soirée - il faisait aussi très chaud dans la salle, mais ce n'est pas pour moi l'explication - les spectateurs étaient, AMHA, surtout accablés par le spectacle, au point d'ailleurs de ne pas faire de différence entre le mauvais et le bon : Deshayes, Colin Lee.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:09

Montfort a écrit:
Le 2 juillet, le public est resté de marbre pratiquement toute la soirée - il faisait aussi très chaud dans la salle, mais ce n'est pas pour moi l'explication - les spectateurs étaient, AMHA, surtout accablés par le spectacle, au point d'ailleurs de ne pas faire de différence entre le mauvais et le bon : Deshayes, Colin Lee.

Hier soir aussi, c'était assez mou dans le public...

Mais tu sous-entend que Deshayes était mauvaise et que Lee était bien le 2? Parce que ce que j'ai entendu hier, c'est deux bons chanteurs quand même!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:22


Je me suis mal exprimé : c'étaient pour moi les seuls à chanter cette musique dans le style approprié - ils étaient bien.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:23

Barcellona était hors style ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:24

Et même Camarena, ce n'est pas Florez, je te l'accorde, mais ce qu'il propose est de très haute tenue quand même!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:31


Barcellona partiellement du fait de son manque de vélocité.

Et pour moi Camarena était vraiment hors sujet...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:42

Montfort a écrit:

Barcellona partiellement du fait de son manque de vélocité.

Shocked
Alors qui?
La vélocité est tout à fait convenable! Ce n'est pas une machine à vocalise, oui, mais ce qu'elle donne est rossinien tout de même... Mis à part une Podles et une Horne (qui par contre n'aurait pas le timbre mâle de Barcelonna), je ne vois pas trop qui peut être directement considérée comme meilleure!


Citation :
Et pour moi Camarena était vraiment hors sujet...

Et en quoi?

Vocalisation : Ok
Aigus : Ok
Timbre : Ok

Alors oui, ce n'est ni Blake ni Florez, mais tout de même! On nous aurait proposé uniquement cette distribution je pense qu'il y aurait eu plein de bravos. Alors oui, les deux petits sont un peu moins impressionnants que DiDonato et Florez, mais ils ont à mon avis tout à fait leur place et beaucoup de mérite! Ce qu'ils proposent est à la hauteur de l'oeuvre et de la scène je trouve!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 12:10

Polyeucte a écrit:
Montfort a écrit:
Barcellona partiellement du fait de son manque de vélocité.
Shocked
Alors qui?
La vélocité est tout à fait convenable! Ce n'est pas une machine à vocalise, oui, mais ce qu'elle donne est rossinien tout de même... Mis à part une Podles et une Horne (qui par contre n'aurait pas le timbre mâle de Barcelonna), je ne vois pas trop qui peut être directement considérée comme meilleure!
dans l'absolu oui Horne (qui avait parfaitement le timbre mâle adéquat) et Podles ainsi que Dupuy et Valentini Terrani. Mais ces chanteuses, soit ne chantent plus, soit ne chantent plus Rossini, soit sont décédées. Alors aujourd'hui ????
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87689
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 12:14

Et surtout Pisaroni, qui avait quand même un timbre d'une densité et une souplesse hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 12:15

Podles chante toujours Rossini même si moins qu'avant à ma connaissance, en particulier le rôle de Tancredi.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 12:40

aurele a écrit:
Podles chante toujours Rossini même si moins qu'avant à ma connaissance, en particulier le rôle de Tancredi.
oui ben Tancredi et basta! et encore anecdotiquement en 2007 et 2009 (3 représentations) et puis visiblement plus aucun Rossini à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 12:48

Otello a écrit:
oui ben Tancredi et basta! et encore anecdotiquement en 2007 et 2009 (3 représentations) et puis visiblement plus aucun Rossini à l'horizon.

Ben c'est normal, elle a découvert de la musique intéressante! Mr.Red
Elle a chanté Erda, et puis elle semble se tourner vers la musique russe un petit peu (pas trop quand même hein...). J'aimerai tellement qu'elle nous propose une Marfa de Khovanshchina... Embarassed

Et pour le timbre de Horne... il est tellement moins naturel que Barcelona... en fait j'ai de plus en plus de mal avec Horne j'ai l'impression après avoir écouté d'autres du même genre. Le côté canard m'embête...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:31

Polyeucte a écrit:
Et pour le timbre de Horne... il est tellement moins naturel que Barcelona... en fait j'ai de plus en plus de mal avec Horne j'ai l'impression après avoir écouté d'autres du même genre. Le côté canard m'embête...
aucun côté canard, très cher, sauf peut-être dans votre oreille. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:38

Otello a écrit:
aucun côté canard, très cher, sauf peut-être dans votre oreille. hehe

Disons que canard est exagéré... mais ça ne sonne pas tout à fait naturel comme une Podles par exemple... et surtout avec le temps, Horne sonne de plus en plus étrange je trouve.

Ce qui ne m'empêche pas de beaucoup l'aimer en Arsace par exemple. mais depuis quelques temps, Podles prend la tête sans conteste...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:40

Polyeucte a écrit:
Disons que canard est exagéré... mais ça ne sonne pas tout à fait naturel comme une Podles par exemple... et surtout avec le temps, Horne sonne de plus en plus étrange je trouve.

Podles ne chante pas de manière plus naturel que Marilyn Horne. Certes, c'est une contralto, ce que n'est pas Horne. Néanmoins, en terme de sons grossis et tubés, Podles est une championne. Cela dépote beaucoup mais ne dit pas que son chant est naturel.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:41

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
oui ben Tancredi et basta! et encore anecdotiquement en 2007 et 2009 (3 représentations) et puis visiblement plus aucun Rossini à l'horizon.

Ben c'est normal, elle a découvert de la musique intéressante! Mr.Red
Elle a chanté Erda, et puis elle semble se tourner vers la musique russe un petit peu (pas trop quand même hein...). J'aimerai tellement qu'elle nous propose une Marfa de Khovanshchina... Embarassed

Et pour le timbre de Horne... il est tellement moins naturel que Barcelona... en fait j'ai de plus en plus de mal avec Horne j'ai l'impression après avoir écouté d'autres du même genre. Le côté canard m'embête...

J'ai expliqué quelque part le pourquoi du comment. A l'origine Horne était soprano dramatique; mais elle a expliqué que se sentant très mal à l'aise dans les emplois de soprano qu'on lui confiait elle a tout envoyé bouler pendant environ deux ans pour retravailler la voix et la technique avant de se lancer dans la carrière que tout le monde lui connait; ceci dit je comprends que le timbre de voix de Horne puisse te gêner car en fait il est assez nasal je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:42

Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
Montfort a écrit:
Barcellona partiellement du fait de son manque de vélocité.
Shocked
Alors qui?
La vélocité est tout à fait convenable! Ce n'est pas une machine à vocalise, oui, mais ce qu'elle donne est rossinien tout de même... Mis à part une Podles et une Horne (qui par contre n'aurait pas le timbre mâle de Barcelonna), je ne vois pas trop qui peut être directement considérée comme meilleure!
dans l'absolu oui Horne (qui avait parfaitement le timbre mâle adéquat) et Podles ainsi que Dupuy et Valentini Terrani. Mais ces chanteuses, soit ne chantent plus, soit ne chantent plus Rossini, soit sont décédées. Alors aujourd'hui ????

En effet, tes références sont les bonnes, et plus aucune d'entre elles ne chantent ça - encore que Podles, je ne sais pas.
Mais si tu es allé voir Sémélé au TCE ces derniers jours, il y avait dans le role de Junon une certaine Vivica Genaux - d'accord, c'est une mezzo, mais il me semble qu'elle possède tout ce qu'il faut pour chanter ce role de contraltino - musico. Barcellona à tout le reste : timbre, projection..., mais sa cabalette après Mura felici était vraiment poussive.

Camarena, je ne sais pas si on l'a entendu le même soir, mais je l'ai trouvé franchement insuffisant :
Timbre gris, aigus tirés et surtout un manque total de séduction et de charisme, si important dans ce role.
Mon jugement est évidemment sévère, déformé par l'écoute de Rockwell Blake, un véritable dieu - mais sans atteindre le niveau de Blake, j'imagine que Florez a du faire quelque chose de très bien.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:45

aurele a écrit:
Polyeucte a écrit:
Disons que canard est exagéré... mais ça ne sonne pas tout à fait naturel comme une Podles par exemple... et surtout avec le temps, Horne sonne de plus en plus étrange je trouve.
Podles ne chante pas de manière plus naturel que Marilyn Horne. Certes, c'est une contralto, ce que n'est pas Horne. Néanmoins, en terme de sons grossis et tubés, Podles est une championne. Cela dépote beaucoup mais ne dit pas que son chant est naturel.
ah si! ça je suis désolé Horne était un vrai contralto: son registre grave était extraordinairement coloré, sombre et sonore. Podles sonne de façon un peu caverneuse parce qu'elle grossit et tube les sons. Podless c'est la relève de Horne en plus brut.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:48

Otello a écrit:
ah si! ça je suis désolé Horne était un vrai contralto: son registre grave était extraordinairement coloré, sombre et sonore. Podles sonne de façon un peu caverneuse parce qu'elle grossit et tube les sons. Podless c'est la relève de Horne en plus brut.

Les dénominations contralto et mezzo sont parfois interchangeables par rapport à certaines chanteuses. Horne étaient les deux selon les rôles qu'elle abordait.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:50

aurele a écrit:
Podles ne chante pas de manière plus naturel que Marilyn Horne. Certes, c'est une contralto, ce que n'est pas Horne. Néanmoins, en terme de sons grossis et tubés, Podles est une championne. Cela dépote beaucoup mais ne dit pas que son chant est naturel.

Excuse moi, mais les graves sont tout à fait naturels et le tessiture continue, là où on peut entendre les changements de registres "fabriqué" comme l'explique Calbo ci-dessus...
Après, les sons grossis et tubés, je ne les ai pas entendus... Une voix large et grosse, pourquoi pas... mais c'est d'autant plus impressionnant ce qu'elle fait par sa technique!

calbo a écrit:
J'ai expliqué quelque part le pourquoi du comment. A l'origine Horne était soprano dramatique; mais elle a expliqué que se sentant très mal à l'aise dans les emplois de soprano qu'on lui confiait elle a tout envoyé bouler pendant environ deux ans pour retravailler la voix et la technique avant de se lancer dans la carrière que tout le monde lui connait; ceci dit je comprends que le timbre de voix de Horne puisse te gêner car en fait il est assez nasal je trouve.

thumright

Montfort a écrit:
Barcellona à tout le reste : timbre, projection..., mais sa cabalette après Mura felici était vraiment poussive.

Vue deux fois... et je ne l'ai vraiment pas trouvée poussive... Alors oui, quelques aigus étaient pris à l'arraché parce que un peu hauts pour elle, mais au moins elle essaye et se lance!

Citation :

Camarena, je ne sais pas si on l'a entendu le même soir, mais je l'ai trouvé franchement insuffisant :
Timbre gris, aigus tirés et surtout un manque total de séduction et de charisme, si important dans ce role.
Mon jugement est évidemment sévère, déformé par l'écoute de Rockwell Blake, un véritable dieu - mais sans atteindre le niveau de Blake, j'imagine que Florez a du faire quelque chose de très bien.

Alors moi, c'était hier et le timbre était au contraire très beau! Les aigus sont parfois tirés oui... mais comme Barcelona, il les tente!
ALors oui, Florez est beaucoup plus propre... Par contre, niveau charisme... heu... c'est du pareil au même. Et puis niveau inventivité et prise de risque, on repassera quand même!

Entendre un chanteur rossinien qui fait juste ce qu'il peut sans essayer de repousser un peu ses limites, ça me passionne pas vraiment. où alors faut que ce soit vraiment ébouriffant! Camarena lui se lançait à corps perdu dans ses variations, prenant risques sur risque. Et vu que ça passait presque toujours, je passe moi sur les petits accros.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:52

Montfort a écrit:
En effet, tes références sont les bonnes, et plus aucune d'entre elles ne chantent ça - encore que Podles, je ne sais pas.
Mais si tu es allé voir Sémélé au TCE ces derniers jours, il y avait dans le role de Junon une certaine Vivica Genaux - d'accord, c'est une mezzo, mais il me semble qu'elle possède tout ce qu'il faut pour chanter ce role de contraltino - musico. Barcellona à tout le reste : timbre, projection..., mais sa cabalette après Mura felici était vraiment poussive.
ouhla attention! le rôle de Malcolm n'est pas un emploi de contraltino (assez proche du simple mezzo). Rosina du Barbiere, ça oui c'en est un mais Malcolm c'est un vrai contralto qui est nécessaire. Et Genaux, c'est pas un contralto.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:55

aurele a écrit:
Otello a écrit:
ah si! ça je suis désolé Horne était un vrai contralto: son registre grave était extraordinairement coloré, sombre et sonore. Podles sonne de façon un peu caverneuse parce qu'elle grossit et tube les sons. Podless c'est la relève de Horne en plus brut.
Les dénominations contralto et mezzo sont parfois interchangeables par rapport à certaines chanteuses. Horne étaient les deux selon les rôles qu'elle abordait.
Horne était une chanteuse exceptionnelle mais, une fois sortie de ses quelques années de soprano, elle a toujours chanté en contralto, ce qui fait d'ailleurs que sa Rosine par exemple, stylistiquement et techniquement impeccable, est beaucoup trop lourde et trop grave vocalement parlant.


Dernière édition par Otello le Jeu 8 Juil 2010 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 13:55

Polyeucte a écrit:
Excuse moi, mais les graves sont tout à fait naturels et le tessiture continue, là où on peut entendre les changements de registres "fabriqué" comme l'explique Calbo ci-dessus...
Après, les sons grossis et tubés, je ne les ai pas entendus... Une voix large et grosse, pourquoi pas... mais c'est d'autant plus impressionnant ce qu'elle fait par sa technique!

/watch?v=__aZNWfHyVk
/watch?v=mUcfWx7uh9k

Une comparaison entre les deux chanteuses. Podles a effectivement un matériau plus lourd que celui de Horne, elle est donc un petit peu moins à l'aise dans la vocalisation même si cela reste impressionnant. J'ai peut être parlé effectivement dit des bêtises en parlant de son tubés et grossis, c'est plutôt dû à la nature de sa voix. Toutes les autres contraltos à côté de Podles au niveau des graves sont beaucoup plus pâles de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 14:02

aurele a écrit:
Polyeucte a écrit:
Excuse moi, mais les graves sont tout à fait naturels et le tessiture continue, là où on peut entendre les changements de registres "fabriqué" comme l'explique Calbo ci-dessus...
Après, les sons grossis et tubés, je ne les ai pas entendus... Une voix large et grosse, pourquoi pas... mais c'est d'autant plus impressionnant ce qu'elle fait par sa technique!
/watch?v=__aZNWfHyVk
/watch?v=mUcfWx7uh9k
Une comparaison entre les deux chanteuses. Podles a effectivement un matériau plus lourd que celui de Horne, elle est donc un petit peu moins à l'aise dans la vocalisation même si cela reste impressionnant. J'ai peut être parlé effectivement dit des bêtises en parlant de son tubés et grossis, c'est plutôt dû à la nature de sa voix. Toutes les autres contraltos à côté de Podles au niveau des graves sont beaucoup plus pâles de toute manière.
attention nuance quand même: là Podles est en studio et a le micro "dans la bouche" alors que Horne est en live et nettement plus distante des micros, donc globalement ça se vaut.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 15:02

Polyeucte a écrit:
Rameau a écrit:
C'est bizarre, ça fait plusieurs fois que je lis que la matinée du 27 a été un triomphe ; j'y étais, et franchement je n'ai pas du tout la même impression : évidemment que les chanteurs ont été très applaudis, à juste titre, mais ça n'a pas duré si longtemps, et les ovations n'étaient pas si nourries, je trouve...

C'était bien la première fois que je voyais une salle aussi expressive dans ses applaudissements...
AU début, ça a commencé très mollement, mais quand même, on a eu à la fin notamment un triomphe non? Le nombre de relevé de rideaux (dont les deux derniers absolument pas prévu, sans chœur et même sans lumière pour le tout dernier...)
Oui, mais la salle s'était quand même déjà pas mal vidée à ce moment-là. Ca ressemble un peu à ce qu'on peut voir à Munich pour les Gruberoveries : 22 minutes d'applaudissements, certes, mais avec 90 % des spectateurs partis au bout de 5 minutes !
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 15:21

Rameau a écrit:
Oui, mais la salle s'était quand même déjà pas mal vidée à ce moment-là. Ca ressemble un peu à ce qu'on peut voir à Munich pour les Gruberoveries : 22 minutes d'applaudissements, certes, mais avec 90 % des spectateurs partis au bout de 5 minutes !

J'étais tout en haut... et on voyait à peu près encore la moitié du parterre de ce que j'en voyais.
Après oui, certains étaient déjà parti...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 18:21

Otello a écrit:
Montfort a écrit:
En effet, tes références sont les bonnes, et plus aucune d'entre elles ne chantent ça - encore que Podles, je ne sais pas.
Mais si tu es allé voir Sémélé au TCE ces derniers jours, il y avait dans le role de Junon une certaine Vivica Genaux - d'accord, c'est une mezzo, mais il me semble qu'elle possède tout ce qu'il faut pour chanter ce role de contraltino - musico. Barcellona à tout le reste : timbre, projection..., mais sa cabalette après Mura felici était vraiment poussive.
ouhla attention! le rôle de Malcolm n'est pas un emploi de contraltino (assez proche du simple mezzo). Rosina du Barbiere, ça oui c'en est un mais Malcolm c'est un vrai contralto qui est nécessaire. Et Genaux, c'est pas un contralto.

En principe oui, mais la manière dont elle a chanté 'Iris, hence away" mardi soir au TCE me laisse penser qu'elle pourrait bien chanter Malcolm.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 20:39

... surtout dans une esthétique rossinienne dans le genre de ce que René Jacobs a fait dans Tancredi, à juste titre à mon goût...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
venitiane
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/07/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: petit recadrage sur les chanteuses HORNE et PODLES   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 21:31

Je suis très déçue de certains dialogues de soit disant mélomannes qui parlent de Marilyn Horne ou Ewa Podles en les enterrant toutes les deux.
Pour ma part je connais personnellement Ewa, je puis vous assurer qu'elle chante encore Rossini et si vous suiviez sa carrière vous sauriez qu'elle viendra chanter à Paris en mars 2011 ce qui est malheureusement trop rare pour nous français mais le public américain l'entend plus souvent que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 21:48

Quand on vient sur un forum, on s'attend a priori de trouver des avis divergents, et ce n'est pas la peine de traiter ceux qui les ont de "pseudo-mélomanes" ; en plus, si vous connaissez X ou Y personnellement, vous comprendrez bien qu'on risque d'avoir un peu tendance à douter de l'objectivité de votre jugement.
Que cela ne vous empêche pas de vous exprimer à loisir, mais de préférence avec l'idée d'un dialogue...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
venitiane
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/07/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: recadrage sur les chanteuses HORNE et PODLES   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 22:20

Si vous aviez lu le titre du message "recadrage sur les chanteuses HORNE et PODLES" vous ne feriez pas une telle polémique. Je voulais simplement faire par à ceux qui les avaient enterrés les deux chanteuses avant l'heure étaient bien de ce monde et que l'une chantait toujours.
Aimeriez-vous apprendre par un chatt sur le net que vous êtes mort depuis belle lurette !
Je ne suis pas intervenue sur la différence des deux voix, car effectivement je n'aurai pas été objective du fait que je connaisse Ewa, le rapelle quand même qu'elles ne sont pas de la même génération.
Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 22:29

venitiane a écrit:
Si vous aviez lu le titre du message "recadrage sur les chanteuses HORNE et PODLES" vous ne feriez pas une telle polémique. Je voulais simplement faire par à ceux qui les avaient enterrés les deux chanteuses avant l'heure étaient bien de ce monde et que l'une chantait toujours.
Aimeriez-vous apprendre par un chatt sur le net que vous êtes mort depuis belle lurette !
Je ne suis pas intervenue sur la différence des deux voix, car effectivement je n'aurai pas été objective du fait que je connaisse Ewa, le rapelle quand même qu'elles ne sont pas de la même génération.
Evil or Very Mad
il n'a jamais été dit que Horne et Podles n'étaient plus de ce monde!!
Revenir en haut Aller en bas
venitiane
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/07/2010

La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Recadrage sur les chanteuses HORNE et PODLES   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 22:54

C"est un certain Polyeute qui écrit :
"dans l'absolu oui Horne (qui avait parfaitement le timbre mâle adéquat) et Podles ainsi que Dupuy et Valentini Terrani. Mais ces chanteuses, soit ne chantent plus, soit ne chantent plus Rossini, soit sont décédées. Alors aujourd'hui ????". A ma connaissance il n'y a que Valentini Terrani qui est décédée.
Il faut bien comprendre que si on chatt sur le net et si l'on tombe sur une information mal formulée ou erronée, l'on puisse rétablir une vérité surtout si c'est une personne que l'on connait et dont on a régulièrement des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010   La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Donna del lago - Garnier - juin juillet 2010
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» LULLY - Psyché - Paris 2010
» FESTIVAL A SAINT JULIEN EN GENEVOIS JUILLET 2010
» Génération Moonwalk - 27 juin 2010 au Zénith de Paris
» 20 juin 2010 - 14h
» JP au Zénith de Paris le 20 juin 2011 !!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: