Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Panorama de la symphonie française des origines à nos jours

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Jeu 13 Mar 2014 - 12:08

bonjour à tous chers amis,

je viens d'écouter la Symphonie n°2 "Sarajevo" (1994) de Philippe Chamouard (1952-)
et c'est vraiment accessible pour une oeuvre tres recente,
il y a un passage dans cette oeuvre où un instrument joue l'air amazing grace..........un compositeur a-t-il le droit d'emprunter une mélodie de quelqu'un d'autre ?
sinon l'oeuvre est belle, douce musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Ven 14 Mar 2014 - 0:55

Le travail de WoO en première page est vraiment remarquable.

Quelques suggestions :

=> Pourquoi ne pas ajouter un mot sur la disponibilité discographique ?  Je ne parle pas de référencer les versions, mais d'indiquer si c'est trouvable (en disque, à défaut en bande radio...).
Ah non, c'est fait, c'est juste que j'ai regardé là où il n'y avait rien. Mr. Green Mais il en reste que tu n'as pas mentionnés : par exemple Le Duc se trouve chez CPO (au moins une monographie sympa que j'ai écoutée, avec beaucoup de symphonies dedans... et vu leur penchant intégraliste, je suppose qu'ils vont tout faire).

=> Ce serait plus éloquent classé par ordre de naissance des compositeurs plutôt que par ordre alphabétique, à mon avis.

Godard s'écrit avec un « -d » à la fin.


Vraiment une super somme, ça permet de fouiner là où on n'aurait pas forcément cherché. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 13:13

hommepiano a écrit:
bonjour à tous chers amis,

je viens d'écouter la Symphonie n°2 "Sarajevo" (1994) de Philippe Chamouard (1952-)
et c'est vraiment accessible pour une oeuvre tres recente,
il y a un passage dans cette oeuvre où un instrument joue l'air amazing grace..........un compositeur a-t-il le droit d'emprunter une mélodie de quelqu'un d'autre ?
sinon l'oeuvre est belle, douce musique.

Philippe Chamouard... Je retiens le nom !

Sinon, bien sûr que les compositeurs ont le droit d'emprunter des thèmes écrits par d'autres... et ils ne s'en sont pas privés ! Il y a quelques mois, j'avais ainsi mis en parallèle, dans le fil sur la question musicale du jour, des rapprochements musicaux évidents entre plusieurs oeuvres. Il faut bien sûr distinguer les réminiscences inconscientes et les emprunts volontaires : mais dans la mesure où l'on ignore le compositeur d'Amazing grace et vu que la mélodie est tombée depuis belle lurette dans le domaine public, il n'y a rien de scandaleux. On peut citer (je sais, j'en oublie, mais c'est juste de mémoire !) le fameux Frère Jacques de la symphonie n°1 d'un compositeur prématurément éliminé d'un certain jeu, la Marseillaise (Schumann, Tchaikovsky dans son Ouverture 1812, sans oublier les Beatles... et Mel Brooks dans la Folle histoire du monde), Ah vous dirais-je maman par Mozart, le premier prélude du Clavier bien tempéré de Bach par Gounod (le célébrissime Ave Maria), Tea for two par Chostakovitch (Tahiti trot), Don Giovanni dans les Variations Diabelli, Pergolèse dans le Pulcinella de Stravinsky, Mahler (et d'autres !) dans le fameux 3è mouvement de la Sinfonia de Berio, sans omettre bien sûr les collages, par exemple Pousseur dans Votre Faust et Zimmerman dans Requiem pour un jeune poète.
Et puis j'y pense : Schubert dans sa Mélodie hongroise, et Brahms, Smetana, Janacek, Enesco, Kodaly, Bartok, Janacek, n'ont-ils pas puisé dans le vaste fonds du répertoire folklorique de leur musique nationale ? Idem avec Bloch ou Milhaud, qui ont inclus des thèmes juifs dans nombre de leurs pièces. Et si mes souvenirs sont bons, il me semble bien que Ives aussi a utilisé des comptines et des airs populaires de son pays dans certaines de ses compositions. La liste pourrait être encore bien plus exhaustive évidemment...
J'ajoute, parce que j'adore ce morceau, sauf que là on est dans une parodie assumée, le joyeux quadrille de Fauré et Messager pour piano à 4 mains, qui reprend dans une verve irrésistible, quelques grands thèmes wagnériens (à rapprocher du Chabrier des Souvenirs de Munich), ce qui m'amène pour conclure à Saint-Saëns, qui pouvait être un joyeux drille lui aussi, puisque dans le Carnaval des animaux, il reprend nombre de thèmes connus, y compris... celui de la Danse macabre, dans Fossiles, of course.
That's all, folks !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 21:50

Je ne vois pas Neukomm dans la liste. Il a fait une Grande Symphonie Héroïque, assez belle d'ailleurs. (Un peu dans le style de Norbert Burgmüller, vraiment germanique de facture... mais ça a été fait lors de sa longue résidence parisienne.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 22:08

Je n'ai pas cité Neukomm pour plusieurs raisons :
D'abord, je n'avais pas la prétention d'être complet, parce que cela aurait fini par être fastidieux, et puis mes connaissances en la matière ont des limites... La preuve, je ne connaissais pas ce Neukomm, et en allant voir sur internet qui était ce compositeur, j'ai vu que ce neveu de Haffner avait effectivement tendance à s'inspirer d'illustres prédécesseurs, Haendel, Mozart ou Haydn entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 22:20

Pardon, je parlais de la liste de WoO en première page. Je n'avais pas pris ton message autrement qu'une anthologie. Smile

(Très beau quintette avec clarinette de Neukomm, d'ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 22:26

Mais même s'il a été influencé par Gossec et Méhul, peut-on dire que Neukomm est un compositeur français ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Sam 15 Mar 2014 - 22:30

Peu importe, il a écrit de la musique pour le public parisien en résidant à Paris, et on peut sentir certaines influences. Je ne vois pas pourquoi cette symphonie faite pour Paris et au titre français ne pourrait pas être incluse.

Après, stylistiquement, oui, Neukomm me paraît avant tout marqué par sa formation germanique, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Dim 16 Mar 2014 - 12:31

chers amis bon dimanche,
pardon pour ce petit hors sujet,
je souhaite vous demander s'il existe aussi sur ce forum un panorama des opéras français.
je voudrais connaitre des opéras français de 1850 à 1950 par exemple .....merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Dim 16 Mar 2014 - 12:45

Il y a un index qui répertorie tous les sujets je le rappelle.

Pour le XIXè: http://classik.forumactif.com/t4564-le-grand-opera-a-la-francaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Dim 16 Mar 2014 - 16:42

Les extraits de la Symphonie Française de Dubois sont effectivement très intrigants, d'un chromatisme bien germanique. Je suis très curieux d'entendre ça en entier.

EDIT : Je regarde le début de la partition... effectivement, ça fait très tristanien (avec des glissements chromatiques comme on en voit chez Ropartz scratch ). Pas franchement son aire de jeu habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Mer 19 Mar 2014 - 22:43

DavidLeMarrec a écrit:

Quelques suggestions :

=> Pourquoi ne pas ajouter un mot sur la disponibilité discographique ?  Je ne parle pas de référencer les versions, mais d'indiquer si c'est trouvable (en disque, à défaut en bande radio...).
Ah non, c'est fait, c'est juste que j'ai regardé là où il n'y avait rien. Mr. Green Mais il en reste que tu n'as pas mentionnés : par exemple Le Duc se trouve chez CPO (au moins une monographie sympa que j'ai écoutée, avec beaucoup de symphonies dedans... et vu leur penchant intégraliste, je suppose qu'ils vont tout faire).

=> Ce serait plus éloquent classé par ordre de naissance des compositeurs plutôt que par ordre alphabétique, à mon avis.

Merci pour ces remarques. Smile Pour la disco j'avais un peu commencé, tout en laissant rapidement ça de côté, sentant que l'exhaustivité m'aurait pris pas mal de temps supplémentaire. Mais j'ai bien l'intention de compléter. Je posterai un message dès que ça sera fait.
Le classement est difficile du fait des dates des compositeurs et des symphonies parfois à cheval sur deux siècles... Ce n'est pas un classement très rigoureux et je le reprendrai aussi complètement. En fait, ce n'est pas un classement alphabétique : j'ai essayé de placer les compositeurs en fonction de la date des oeuvres, pour qu'on puisse voir la "progression" ou plutôt la succession des symphonies dans le temps. Mais ce n'est pas vraiment possible quand le corpus est très étendu ou quand le compositeur compose deux symphonies à 50 ans d'intervalle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Mer 19 Mar 2014 - 23:21

WoO a écrit:
En fait, ce n'est pas un classement alphabétique : j'ai essayé de placer les compositeurs en fonction de la date des oeuvres, pour qu'on puisse voir la "progression" ou plutôt la succession des symphonies dans le temps. Mais ce n'est pas vraiment possible quand le corpus est très étendu ou quand le compositeur compose deux symphonies à 50 ans d'intervalle...
Je m'en suis aperçu après, j'ai pris une portion où c'était alphabétique par hasard, le reste ne l'est pas du tout.

Dans ces cas, j'utilise la date de naissance du compositeur : en général, en plus, ça donne une assez bonne image de ses références, alors qu'une date de composition peut être plus trompeuse, elon l'âge du compositeur.

Merci en tout cas, super travail que j'ai largement exploité ces derniers jours. Very Happy Je me suis rendu compte que certains trucs avaient été honteusement publiés derrière mon dos. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Mer 9 Avr 2014 - 23:09

bonsoir chers amis je suis entrain d'écouter cela :
Jacques Chailley (1910-1999) : la Symphonie n°1 (1945)
je trouve que c'est plaisant. connaissez-vous cette oeuvre ? si oui quels sont vos avis ? merci !
watch?v=_aVRLCyPRWo

j'ai du retard, je désire écouter toutes les symphonies françaises disponibles sur youtube grâce au superbe sujet le panorama de la symphonie française....et je commence par les compositeurs les plus récents aux plus anciens. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6664
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   Ven 23 Nov 2018 - 0:55


Paul LE FLEM: Symphonie nº1 en la majeur (1906-08)
Claude Schnitzler / Orchestre de Bretagne
Rennes, X.1993
Timpani


Belle découverte que cette symphonie! Une œuvre vraiment étonnante: le langage est complètement debussyste, mais avec quelque chose de beaucoup plus franc dans l’expression - qui doit en partie à l’insertion d’éléments folkorisants.

Il y a des passages entiers qui semblent des décalques de Debussy (c’est très frappant dans le premier mouvement : certains ressacs rythmiques des cordes, certains traits qui se répondent entre les pupitres de la petite harmonie sont de quasi-citations de La Mer), mais avec un élément mélodique plus franchement mis en avant, et moins d’ambiguïtés (ni diffraction de l’orchestration - ici, on a clairement des lignes principales et des arrière-plans - ni ces harmonies évasives, ni ces rythmes glissants) pour se résorber dans de vigoureux moments d’inspiration folklorique bien marqués - jusqu’au Final qui semble proposer comme une version frontale et roborative des passages les plus dansants des Images pour orchestre. Nulle naïveté, cependant, dans cette musique: l’orchestration est savamment travaillée, avec un beau sens des couleurs presque ravélien (les anches, les cuivres, les harpes!)

Pas une œuvre forcément essentielle ou profonde, mais lumineuse et directe, pleine d’un bel allant mais savamment élaborée et avec un beau sens des couleurs presque ravélien (les anches, les cuivres, les harpes!)

(J’ai bien cherché, mais je n’ai pas trouvé de fil Le Flem – bizarre que David n’en ait pas ouvert un, parce qu’il me semble que cette symphonie, c’est une musique tout à fait pour lui.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panorama de la symphonie française des origines à nos jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panorama de la symphonie française des origines à nos jours
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Panorama de la symphonie française des origines à nos jours
» Pop française (Playlist)
» Thalassa : la Polynésie française.
» Ouverture à la française
» Une danseuse française à l’école du Bolchoï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: