Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Reri Grist

Aller en bas 
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 1:00

petit panorama discographique:

Reri Grist Grists10Reri Grist Poch_4244Reri Grist L70976qhomj
Reri Grist Gristm10Reri Grist 51ot0%2BPQk4L._SL500_AA300_Reri Grist 2166126
Reri Grist Poch_4458Reri Grist Gristc10Reri Grist Rigoletto_1967_vinyl
Reri Grist L93677c6g81Reri Grist L291487t4njReri Grist Ariadne_auf_naxos_1969_cd
Reri Grist Poch_2524Reri Grist West_side_story_1957_cd


Reri Grist L613994wdziReri Grist Der_barbier_von_sevilla_1966_cdReri Grist Lelisir_damore_1973_cd
Reri Grist M18068kn6t7Reri Grist Die_schweigsame_frau_1971_cd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 1:05

Reri Grist Le_nozze_di_figaro_1970_cd

Il y a évidemment d'autres pochettes ou éditions. Le disque me semble cependant difficile à trouver. Pour la distribution, il y a des choses qui me paraissent très bien : Bacquier en Conte Almaviva, Söderström en Contessa, Teresa Berganza en Cherubino + la jeune Margaret Price en Barberina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 1:12

Et le lied de la 4ème de Mahler version Bernstein I (New York). Je n'ai pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 8:22

aurele a écrit:
Reri Grist Le_nozze_di_figaro_1970_cd

Il y a évidemment d'autres pochettes ou éditions. Le disque me semble cependant difficile à trouver. Pour la distribution, il y a des choses qui me paraissent très bien : Bacquier en Conte Almaviva, Söderström en Contessa, Teresa Berganza en Cherubino + la jeune Margaret Price en Barberina.
Bacquier est effectivement excellent en Comte, pour Söderström, j'ai du mal à accorcher. Berganza est bien, mais trop sage, il vaut mieux l'écouter en live à la Scala dirigée par Abbado avec van Dam, Prey et Freni. Price est (très) belle vocalement (comme troujours), mais (comme souvent) soporifique. Très gros points noirs : la direction hyper lourde de Klemperer et le Figaro caricatural de G.Evans, avec un timbre d'une rare laideur. Par contre Grist est une Suzanne adorable : le rayon de soleil de cette version
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 8:25

Il y a également une Flûte Enchantée live dirigée par Karajan en 1974 (si ma mémoire est bonne) avec R.Kollo en Tamino, E.Mathis en Pamina, E.Gruberova en Reine, P.Meven en Sarastro, Prey en Papageno, van Dam en Sprecher et R.Grist parfaite en Papagena. Très belle version, dans un son plus que correct pour du live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 9:14

C'est marrant, on ouvre un fil sur Grist et c'est pour parler de ses partenaires dans les différentes versions. hehe

Comme je l'ai dit, et redit récemment, ailleurs, j'ai découvert Reri Grist en Gilda dans le Rigoletto dirigé par Molinari-Pradelli. Un opéra que je n'aime pas beaucoup, un enregistrement qui n'aurait rien d'exceptionnel, sauf que... au milieu de ce paysage terne, soudain, une apparition lumineuse, une source d'eau pure. Reri Grist 0022

Depuis je l'ai croisée aussi dans la Schweigsame Frau de Strauss par Sawallisch. Elle est assez formidable dans le rôle principal de cet opéra méconnu et qui mérite le détour.

Malheureusement, je n'ai pas eu d'autres occasions de l'écouter pour l'instant. Sad Sa discographie disponible est quand même assez limitée, et ce sont souvent des enregistrements assez difficiles à trouver, pas des "références" pour leurs titres. Quel dommage qu'elle n'ait pas fait une carrière plus brillante ! On sait pourquoi, d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 9:21

Je ne suis pas vraiment fan de la dame...

Bon, je ne connais que très peu de choses, et ce que j'en connais le mieux, c'est son Oscar avec Leinsdorf...
Ce timbre hyper pincé et un peu acide, ça peut aller dans le rôle du page excité, mais quand je vois qu'elle a chanté l'Elixir d'Amour par exemple, j'ai du mal à imaginer! hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 9:30

Elle a quand même fait une belle carrière et a été reconnue aussi bien à Vienne, Salzburg, Munich, Londres etc, qu'au Met de New York son pays d'origine, ce qui n'est pas toujours le cas des chanteurs américains (ou des expatriés en général vis à vis de leur patrie d'origine malgré leur carrière internationale).
Mais sans doute qu'à l'époque, on n'était pas autant médiatisé, je pense par exemple à Kathleen Battle, y compris dans ses excès.
Pas certain non plus qu'elle aurait voulu se lancer dans une carrière façon Barbara Hendricks.
Reri Grist c'était la "troupière" dans le bon sens du terme, renouant malgré des équipes devenues internationales, l'esprit d'avant, dans Mozart en Suzanna, Despina ou Blonde avec Janowitz, Fassbaender ou Gruberova, dans Strauss en Zerbinetta ou Sophie aux côtés de Rysanek, Ludwig, Jurinac etc, du beau monde quand même qu'elle ne dépariait pas du tout, bien au contraire.
Il y avait des chanteuses noires fantastiques à cette époque: Price, Verrett, Grist (d'ailleurs toutes ensembles dans un enregistrement du Bal Masqué), Bumbry, Arroyo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 9:35

Polyeucte a écrit:
Je ne suis pas vraiment fan de la dame...

Bon, je ne connais que très peu de choses, et ce que j'en connais le mieux, c'est son Oscar avec Leinsdorf...
Ce timbre hyper pincé et un peu acide, ça peut aller dans le rôle du page excité, mais quand je vois qu'elle a chanté l'Elixir d'Amour par exemple, j'ai du mal à imaginer! hehe

J'ai remarqué que suivant l'enregistrement, on pouvait vraiment se focaliser sur certains points uniquement devenant des défauts, ce côté pincé par exemple ou pépiant.
Le Rigoletto et l'Ariadne montrent au contraire une belle voix ronde et bien timbrée, lumineuse.
Le Bal Masqué, le Cosi surtout ainsi que le Don Giovanni avec Böhm (l'Enlèvement aussi dans une moindre mesure) ne la mettent pas vraiment en valeur mais les prises de son y sont un peu sèches, sans respect de la rondeur des voix et de la plénitude du timbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 9:37

AD a écrit:
Le Bal Masqué, le Cosi surtout ainsi que le Don Giovanni avec Böhm (l'Enlèvement aussi dans une moindre mesure) ne la mettent pas vraiment en valeur mais les prises de son y sont un peu sèches, sans respect de la rondeur des voix et de la plénitude du timbre.

Ah mais pour Oscar, ça me va très bien, mais voilà, j'ai été très surpris de voir ce qu'elle avait chanté d'autre!
Et puis question timbre, faut dire que face à Price, Bergonzi et Verrett, faut assurer pour se faire remarquer! I love you

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 10:33

Octavian a écrit:
C'est marrant, on ouvre un fil sur Grist et c'est pour parler de ses partenaires dans les différentes versions. hehe

Comme je l'ai dit, et redit récemment, ailleurs, j'ai découvert Reri Grist en Gilda dans le Rigoletto dirigé par Molinari-Pradelli. Un opéra que je n'aime pas beaucoup, un enregistrement qui n'aurait rien d'exceptionnel, sauf que... au milieu de ce paysage terne, soudain, une apparition lumineuse, une source d'eau pure. Reri Grist 0022

Depuis je l'ai croisée aussi dans la Schweigsame Frau de Strauss par Sawallisch. Elle est assez formidable dans le rôle principal de cet opéra méconnu et qui mérite le détour.

Malheureusement, je n'ai pas eu d'autres occasions de l'écouter pour l'instant. Sad Sa discographie disponible est quand même assez limitée, et ce sont souvent des enregistrements assez difficiles à trouver, pas des "références" pour leurs titres. Quel dommage qu'elle n'ait pas fait une carrière plus brillante ! On sait pourquoi, d'ailleurs ?

Je crois qu'elle a eu une carrière tout à fait honorable en fait, c'est juste qu'elle n'était pas sous contrat avec une grande maison de disque et du coup ça change un peu notre perception des choses.

Sinon c'est vraiment une formidable Zerbinette dans trois enregistrements (deux CD, un DVD). Plutôt se tourner vers le DVD parce que l'image est un vrai plus pour Grist et que Hillebrecht est plus belle en live qu'en studio (où elle était vraiment terne). Ou alors choisir le live avec Ludwig. Dans les trois cas c'est Böhm qui dirige et deux fois sur trois (DVD et live) tu as le droit en plus à un des plus grands Compositeurs de la discographie avec une formidable, à tous les sens du terme (quelle solidité !) Jurinac (qui ne le cède pour moi qu'à une virevoltante Seefried).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 10:41

Grégoire de Tours a écrit:
Sinon c'est vraiment une formidable Zerbinette dans trois enregistrements (deux CD, un DVD). Plutôt se tourner vers le DVD parce que l'image est un vrai plus pour Grist et que Hillebrecht est plus belle en live qu'en studio (où elle était vraiment terne). Ou alors choisir le live avec Ludwig. Dans les trois cas c'est Böhm qui dirige et deux fois sur trois (DVD et live) tu as le droit en plus à un des plus grands Compositeurs de la discographie avec une formidable, à tous les sens du terme (quelle solidité !) Jurinac (qui ne le cède pour moi qu'à une virevoltante Seefried).

Même avis! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 10:51

AD a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
Sinon c'est vraiment une formidable Zerbinette dans trois enregistrements (deux CD, un DVD). Plutôt se tourner vers le DVD parce que l'image est un vrai plus pour Grist et que Hillebrecht est plus belle en live qu'en studio (où elle était vraiment terne). Ou alors choisir le live avec Ludwig. Dans les trois cas c'est Böhm qui dirige et deux fois sur trois (DVD et live) tu as le droit en plus à un des plus grands Compositeurs de la discographie avec une formidable, à tous les sens du terme (quelle solidité !) Jurinac (qui ne le cède pour moi qu'à une virevoltante Seefried).

Même avis! Very Happy

M'étonne pas, j'ai tout de suite repéré que tu avais du goût Wink

Bon je constate quand même que le club des amateurs de Grist est plus fourni qu'on ne le pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:15

Polyeucte a écrit:
Je ne suis pas vraiment fan de la dame...

Bon, je ne connais que très peu de choses, et ce que j'en connais le mieux, c'est son Oscar avec Leinsdorf...
Ce timbre hyper pincé et un peu acide, ça peut aller dans le rôle du page excité, mais quand je vois qu'elle a chanté l'Elixir d'Amour par exemple, j'ai du mal à imaginer! hehe
Exactement pareil, j'ai été étonné de voir tout ce qu'elle a chanté, ne connaissant que sa Despina chez Böhm. On sent bien que la mauvaise prise de son rend le timbre (encore plus) ingrat : acide, oui, voire aigre. Le souffle semble aussi un peu court, pas très bien maîtrisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:24

Wolferl a écrit:
Polyeucte a écrit:
Je ne suis pas vraiment fan de la dame...

Bon, je ne connais que très peu de choses, et ce que j'en connais le mieux, c'est son Oscar avec Leinsdorf...
Ce timbre hyper pincé et un peu acide, ça peut aller dans le rôle du page excité, mais quand je vois qu'elle a chanté l'Elixir d'Amour par exemple, j'ai du mal à imaginer! hehe
Exactement pareil, j'ai été étonné de voir tout ce qu'elle a chanté, ne connaissant que sa Despina chez Böhm. On sent bien que la mauvaise prise de son rend le timbre (encore plus) ingrat : acide, oui, voire aigre. Le souffle semble aussi un peu court, pas très bien maîtrisé.

Dans ce Cosi, même le timbre de Janowitz semble réduit à sa trame la plus sèche et on y retient plus facilement les personnalités comme Fassbaender ou Prey alors qu'un Schreier y sonne "vilain".
Il s'agit vraiment de la prise de son DG, car il existe une bande radio de 1972 où les voix sont bien plus consistantes (mais avec DFD à la place de Panerai)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:29

AD a écrit:
Dans ce Cosi, même le timbre de Janowitz semble réduit à sa trame la plus sèche et on y retient plus facilement les personnalités comme Fassbaender ou Prey alors qu'un Schreier y sonne "vilain".
Il s'agit vraiment de la prise de son DG, car il existe une bande radio de 1972 où les voix sont bien plus consistantes (mais avec DFD à la place de Panerai)
Parce que d'habitude Schreier sonne beau et rond ? Mr. Green
On est un peu HS, mais j'ai un assez mauvais souvenir de la version de 72, avec un son moins sec mais beaucoup plus étouffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:38

Polyeucte a écrit:
Je ne suis pas vraiment fan de la dame...

Bon, je ne connais que très peu de choses, et ce que j'en connais le mieux, c'est son Oscar avec Leinsdorf...
Ce timbre hyper pincé et un peu acide, ça peut aller dans le rôle du page excité, mais quand je vois qu'elle a chanté l'Elixir d'Amour par exemple, j'ai du mal à imaginer! hehe

Bien d'accord avec Polyeuthe en étant même plus sévère : son Oscar est hyper pincé et acide...en comparaison de Kathleen Battle chez Solti qui est la séduction même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:43

Je pense que le côté pincé est arrivé par la suite, progressivement pas à ses débuts sinon elle n'aurait pas été aussi appréciée.
Battle c'est aussi un autre style plus moderne à nos oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:46

keane a écrit:
Bien d'accord avec Polyeuthe en étant même plus sévère : son Oscar est hyper pincé et acide...en comparaison de Kathleen Battle chez Solti qui est la séduction même.

De toute façon, je reste marqué par Camilla Tilling là dedans à Bastille il y a quelques années... un vrai rayon de soleil... et puis en plus :
Spoiler:
 

drunken

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:49

AD a écrit:
Je pense que le côté pincé est arrivé par la suite, progressivement pas à ses débuts sinon elle n'aurait pas été aussi appréciée.
Battle c'est aussi un autre style plus moderne à nos oreilles.

Le style est plus moderne, tu as raison, mais en même temps pour moi ce sont deux voix très comparables justement, pour le côté sucré, presque tagada et entêtant jusqu'à l'écoeurement (que Grist bien captée a à revendre. Sa Suzanne en DVD encore une fois). Mais j'entends chez Grist plus d'esprit que chez Battle (on lui a souvent reproché de surjouer vocalement mais moi je trouve que ça ne manque pas de charme) et la Zerbinette de Reri est vraiment passionnante par comparaison avec celle de Battle, en tout cas à mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:59

Concernant le style de Reri Grist, parfois je me dis qu'une chanteuse avec ce style de nos jours ne serait sans doute pas appréciée, mais ce serait comme parler du style de Bardot aujourd'hui.
Si on écoute par contre beaucoup de CDs et non des DVDs, on se rend compte que les enregistrements passés accentuent plus les personnalités vocales (par exemple le Don Giovanni de Böhm cité ici en est une caricature avec Nilsson, Arroyo, etc), voire peut être même les couleurs et volumes plus que les interprétations, histoire de ne pas pouvoir se tromper dans le qui chante quoi.
Dans certains enregistrements récents d'opéras de Mozart (Gardiner ou Jacobs chez Cosi surtout), parfois je dois vraiment me concentrer pour savoir qui chante à tel moment.
Avec Grist, pas moyen de se tromper et effectivement moi aussi je la trouve bien plus intéressante que Battle en Zebinetta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 12:09

Dans le cas du Don Gio de Böhm je suis entièrement d'accord avec toi, la contraste est tellement poussé entre les différentes voix que c'en est hétéroclite (mais au fond j'aime bien cette version).

Je suis d'accord aussi pour le reste : on en a déjà parlé mais aujourd'hui les chanteurs ont une formation plus poussée je pense, c'est pour ça que j'ai le sentiment qu'ils sont meilleurs. Mais le revers c'est que finalement ils chantent tous très bien et de la même manière (même émission, même style scrupuleux) ce qui fait qu'ils m'intéressent moins finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 13:01

Autant j'apprécie sa voix en Gilda, où son timbre est lumineux, ou en Despina, autant je déteste sa Zerline. Vous avez sans doute raison concernant la prise de son. Dans cet enregistrement, son timbre est aigre et surtout complètement sec et plat. Le récitatif avec DFD avant "Là ci darem" est horrible à ce niveau.

Je ne connais son Oscar dans la version de Leinsdorf, et ... j'ose avouer que c'est un de mes Oscar préféré. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 19/04/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 14:17

Grégoire de Tours a écrit:
Dans le cas du Don Gio de Böhm je suis entièrement d'accord avec toi, la contraste est tellement poussé entre les différentes voix que c'en est hétéroclite (mais au fond j'aime bien cette version).

Je suis d'accord aussi pour le reste : on en a déjà parlé mais aujourd'hui les chanteurs ont une formation plus poussée je pense, c'est pour ça que j'ai le sentiment qu'ils sont meilleurs. Mais le revers c'est que finalement ils chantent tous très bien et de la même manière (même émission, même style scrupuleux) ce qui fait qu'ils m'intéressent moins finalement.

Et bien tu viens de répondre à une interrogation que j'avais depuis longtemps, merci de m'avoir éclairé! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 15:57

Grégoire de Tours a écrit:
aujourd'hui les chanteurs ont une formation plus poussée je pense, c'est pour ça que j'ai le sentiment qu'ils sont meilleurs. Mais le revers c'est que finalement ils chantent tous très bien et de la même manière (même émission, même style scrupuleux) ce qui fait qu'ils m'intéressent moins finalement.
pas d'accord du tout avec ça! Les chanteurs d'aujourd'hui n'ont pas une formation plus poussée que ceux d'hier ou alors elle n'est que théorique. Et non, ils ne chantent pas tous très bien loin de là et très souvent beaucoup moins bien que ceux d'hier avec en plus une méconnaissance effarante des répertoires et de leurs exigences vocales, techniques et stylistiques.
Ce qui est assez uniforme aujourd'hui, c'est qu'on a beaucoup de plutôt petites voix (comparées aux voix à grands moyens des années 50/60/70/80 et début 90) qui veulent tout chanter.
Donc aujourd'hui ils chantent tous plutôt pas mal mais rien de véritablement transcendant non plus (à quelques exceptions près)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 17:12

Que penses tu de Reri Grist Otello dans la plupart des rôles cités par les autres? J'ai bien compris que tu n'aimes pas du tout sa Zerlina. Je ne peux rien en dire car je ne la connais pas dans le rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pottolo
Néophyte


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 20/03/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: reri grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 18:33

C'est vrai qu'au disque,la voix de Reri grist peut paraître légère,aigrelette un tantinet acide...mais, sur scène,(je l'ai vue à Salzbourg en Suzanna et Despina),la fille avait de l'abattage et on oubliait ses défauts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist EmptyVen 11 Juin 2010 - 19:43

aurele a écrit:
Que penses tu de Reri Grist Otello dans la plupart des rôles cités par les autres? J'ai bien compris que tu n'aimes pas du tout sa Zerlina. Je ne peux rien en dire car je ne la connais pas dans le rôle.
ce n'est pas tout à fait ça. Ce qui me pose problème, c'est plutôt le déséquilibre de sa voix par rapport aux 2 "mastodontes" wagnero-verdiens que sont Nilsson et Arroyo.
Sinon j'aime bien Reri Grist dont la voix est jolie, fruitée et homogène. Sa Gilda est délicieuse de chant et en même temps très émouvante et ce que je respecte énormément chez elle, c'est qu'elle a eu la sagesse de s'en tenir essentiellement au répertoire propre à sa typologie vocale (exemple que quelqu'un... aurait été bien inspiré de suivre...).
Très jolie et pétillante Zerbinette, espiègle Blondchen par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Reri Grist Empty
MessageSujet: Re: Reri Grist   Reri Grist Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Reri Grist
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: