Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Chopin, oeuvres à piano non soliste

Aller en bas 

Avez-vous déjà écouté :
de la musique de chambre de Chopin
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap20%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 20% [ 2 ]
des mélodies de Chopin
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap10%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 10% [ 1 ]
les deux
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap20%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 20% [ 2 ]
chacune des oeuvres de ces corpus
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap20%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 20% [ 2 ]
rien des deux
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap20%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 20% [ 2 ]
rien de Chopin
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap0%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 0% [ 0 ]
je suis glottophile
Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_lcap10%Chopin, oeuvres à piano non soliste Vote_rcap
 10% [ 1 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste EmptyDim 20 Juin 2010 - 13:31

Pour les autres oeuvres de Chopin, se reporter ici :
http://classik.forumactif.com/general-f1/chopin-la-vie-l-oeuvre-t1524.htm .

Chopin n'a écrit aucune oeuvre qui ne comporte pas de piano, mais il existe tout de même quelques oeuvres où le piano n'est pas seule vedette, voire où il peut accompagner.

--

Musique de chambre

On y trouve :

- Le Trio avec piano, une oeuvre enfiévrée dont Clara Wieck-Schumann conserve quelques réminiscences dans son propre trio (peut-être encore plus beau). Ce n'est pas forcément très original, mais c'est une oeuvre de jeunesse dotée d'une véritable inspiration.

- Plus noir et plus virtuose, la Sonate pour violoncelle et piano est elle aussi une réussite, avec une splendide cantilène dans son largo et un scherzo sarcastique saisissant. J'aime moins le développement des mouvements extrêmes, conçu pour soutenir la virtuosité des deux instrumentistes, avec l'impression qu'on dévale sans cesse des pentes.

- Introduction et Polonaise pour violoncelle et piano. Une pièce très dansante, simple et jubilatoire, écrite pour un aristocrate violoncelliste de niveau modeste (si bien que certains interprètes y ajoutent des traits - les retours du thème en rondeau ne sont nullement variés dans la partition). En revanche, la partie de piano, quoique destinée à l'accompagnement, est assez brillante.
Une pièce jugée mineure, qui l'est certes du point de vue de l'histoire de la musique, mais pas du charme très fort qu'elle porte - voilà ce qu'est une véritable Invitation à la danse !

- Grand duo concertant sur des thèmes de Robert le Diable (de Meyerbeer). Cette pièce, plus rarement donnée, est assez faible en réalité : les thèmes choisis ne sont clairement pas les plus marquants de Robert (plutôt les cantilènes belcantistes d'Isabelle, je pense), et la réalisation en est assez laborieuse. En tout cas, je suis toujours passé à côté du discours même de cette pièce.

- Variations sur le rondeau final de La Cenerentola (de Rossini). Une ébauche dont l'attribution est douteuse. Le piano ne fait réellement que plaquer l'harmonie (jamais changée), à la façon des chansons de variété les plus indigentes, et la flûte brode joliment des diminutions peu originales sur le thème entraînant de Rossini. Un exercice d'écolier, mais rien de spécialement intéressant, il y a bien mieux chez les laborieux académiques de l'époque...
Alors que sa toute première Polonaise à l'âge de sept ans est déjà envoûtante. (Personnellement, indépendamment de la platitude de l'oeuvre, je suis très étonné que Chopin qui composait au clavier ait écrit des accords aussi plats, même sous forme d'ébauche...)

Les trois premières pièces, indispensables, figurent dans un remarquable disque P. Franck / Ma / Ax.

--

Mélodies Polonaises

17 sont publiées sous l'opus 74, il en existe deux autres publiées séparément, et on a aussi trace d'une autre de perdue.

Chopin aurait dû exceller dans le domaine vocal, mais étrangement, la plupart de ces mélodies restes assez charmantes, et la mélancolie évidente qui s'y trouve ne torture pas la forme comme elle le fait dans ses oeuvres pour piano solo. C'est dommage, tout le potentiel est là, mais on dirait qu'il craint de briser le caractère présentable en salon de ses pièces, qui sont néanmoins extrêmement belle, je m'empresse de le préciser.

La plupart sont sur des poèmes de Witwicki et Pol, et on trouve même un Mickiewicz.

Si vous voulez écouter quelques mélodies pour vous faire une idée du style, je vous recommandes celles-ci dans l'opus 74 :
- Śpiew z mogiłki (n°17), qui raconte de façon saisissante le paysage de la Pologne martyre, bouleversant ;
- Nie ma czego trzeba (n°13), une belle plainte nostalgique ("Chanter, ah, chanter, et personne pour m'entendre") ;
- Wojak (n°10), une évocation assez bien imitée du pas du cheval du guerrier parti à la guerre ;
- Smutna Rzeka (n°3), une rivière gonflée par les pleurs d'une mère ayant perdu ses sept enfants, sur une mélodie ineffable typique de Chopin ;
- Hulanka (n°4), une bacchanale étonnante, dont on n'attendrait pas les accents presque insolents de Chopin ;
- Śliczny chłopiec (n°8 ), le blason de l'amant aimé par la jeune fille, avec une jubilation communicative ;
- Piosnka litewska (n°16), une petite histoire lituanienne d'une jeune fille mouillée par la rosée en allant chercher l'eau à son puits...

On en trouve des partitions en différentes langues, y compris des arrangements français, on peut donc y avoir accès facilement même si on ne maîtrise pas du tout le polonais.

Je recommande sans hésitation l'intégrale d'Elzbieta Szmytka et Malcom Martineau, parce que le polonais y est extraordinairement limpide, et la voix sublime. Description et extraits ici :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2006/10/22/412 .

--

J'espère que ceci donnera aussi l'occasion à ceux qui n'aiment pas le Chopin pianistique de lui donner une autre chance, avec les mêmes qualités, mais un autre ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Re: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste EmptyDim 20 Juin 2010 - 14:03

Merci pour ce topic, en voyant sur un autre fil une évocations de "mélodies" de Chopin, j'ai été surpris et je me posais justement la question sur l'existence de plusieurs œuvres dans lesquelles le piano n'a pas la vedette Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Re: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste EmptyDim 20 Juin 2010 - 14:05

Je les ai toutes citées cela dit, donc ça n'est pas immense comme corpus. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Re: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste EmptyJeu 24 Juin 2010 - 11:19

"chacune des oeuvres de ces opus" Wink J'ai en effet écouté la totalité de l'oeuvre de Chopin (qui tient sur une quinzaine de CD).
Moi qui souvent suis insensible à la mélodie, j'apprécie celles de Chopin (peut-être par son côté "exotique" : on n'entend pas souvent du polonais!). il est étonnant, d'ailleurs, qu'ayant vécu en France la moitié de sa vie (et les deux tiers de sa vie de compositeur), il n'ait pas composé de mélodies françaises.

J'aime bien aussi sa musique de chambre, en particulier le trio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5712
Date d'inscription : 03/01/2007

Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Re: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste EmptyJeu 24 Juin 2010 - 13:28

Je connais la sonate pour violoncelle et piano et l'Introduction et Polonaise pour violoncelle et piano (Rostropovitch - Argerich chez DG).

J'ai mis un peu de temps à me laisser séduire par la première mais elle monte dans mon estime à chaque écoute. Je la trouve vraiment remarquable, avec une belle inspiration mélodique un peu plaintive. Quant à la deuxième disons qu'elle est immédiatement charmante mais moins marquante. Je viens de les réécouter tout récemment en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty
MessageSujet: Re: Chopin, oeuvres à piano non soliste   Chopin, oeuvres à piano non soliste Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin, oeuvres à piano non soliste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chopin, oeuvres à piano non soliste
» Max Reger
» Hans von Bülow (1830-1894)
» Ignaz Moscheles (1794-1870)
» Nino Rota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: