Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Tchaikovsky-La Dame de pique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 10:24

DavidLeMarrec a écrit:
parce que Serjan est pire encore, côté articulation.  

C'est quand même étonnant pour une soprano russe.

Sinon, je suis bien embêté avec cette version Jansons : d'un côté, je n'aime souvent pas l'interprétation (même si le ténor nuance un peu dans son air d'entrée, sa déclaration d'amour et sa mort mais on est si loin des sortilèges de Nelepp ...) et de l'autre, j'aime beaucoup les timbres de l'orchestre (la radio bavaroise tout de même : il suffit d'écouter la soie des cordes au début de la scène de la comtesse), de Didyk et de Serjan. Vais-je succomber à la pure ivresse sonore ou faire de la résistance devant le manque de raffinement de cet enregistrement ? Mystère et boule de gomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 10:30

hugo75 a écrit:
C'est quand même étonnant pour une soprano russe.

Pas spécialement, c'est une question de technique. C'est pareil avec Françoise Pollet ou Nora Gubisch en français, Fiorenza Cedolins (ou Mirella Freni…) en italien, Anna Netrebko en russe…  Si on fait passer le legato et l'homogénéité du timbre avant tout, le texte souffre, c'est normal.

Tatiana Serjan a pour elle d'être expressive dans ses phrasés, ce qui compense les éléments manquants dans le texte. (C'est déjà moins vrai pour Netrebko si on retire l'image !)  Évidemment, quand on a le tempérament de Freni, ça ne pardonne pas – cela dit, je trouve sa Tatiana avec Levine très valable, à défaut d'être une référence personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 11:57

DavidLeMarrec a écrit:
Evidemment, quand on a le tempérament de Freni, ça ne pardonne pas – cela dit, je trouve sa Tatiana avec Levine très valable, à défaut d'être une référence personnelle.  

Toi tu n'as pas écouté sa Jeanne d'Arc! bounce Si tu me dis qu'elle est impavide... je ne te parle plus! (en même temps tu seras peut-être débarrassé! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 12:41

Je n'ai pas dit qu'elle était tout le temps comme ça… mais la plupart du temps, elle conserve un petit quant-à-soi, tout de même.

En effet, je n'ai pas tenté sa Pucelle ! je ne suis pas un garçon comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 12:50

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas dit qu'elle était tout le temps comme ça… mais la plupart du temps, elle conserve un petit quant-à-soi, tout de même.
C'est sûr qu'elle n'est pas toute émotion dehors. Il y a une sorte de réserve, mais c'est aussi ce qui fait son charme je trouve! Very Happy

Citation :
En effet, je n'ai pas tenté sa Pucelle !  je ne suis pas un garçon comme ça…  
Rho... tu peux la regarder aussi... (une vidéo existe Very Happy)
Mais pour être plus sérieux, elle y est totalement à fond. Dernier rôle, je pense qu'elle ne cherchait plus du tout à gérer ou se ménager. Et il fallait aussi luter par moments contre l'instrument un peu rebel... du coup, elle est (je trouve) totalement dedans!

Et pour revenir à la Dame de Pique, tu as une version en DVD qui existe aussi avec Freni...
Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51iSeK%2B%2BHyLTchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51VuvvxPKEL

Par contre, pas de sous-titre... du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 13:14

Polyeucte a écrit:
Citation :
En effet, je n'ai pas tenté sa Pucelle !  je ne suis pas un garçon comme ça…  
Rho... tu peux la regarder aussi... (une vidéo existe Very Happy)
[...] elle est (je trouve) totalement dedans!

Surprised


Citation :
Et pour revenir à la Dame de Pique, tu as une version en DVD qui existe aussi avec Freni...

Pas particulièrement mieux que le CD, je trouve… Sauf Mödl bien sûr. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 13:48

DavidLeMarrec a écrit:
Pas particulièrement mieux que le CD, je trouve…  Sauf Mödl bien sûr. I love you  

Et surtout, en DVD, on perd le sublime prince Yeletsky de Hvorostovsky qui était l'un des points forts de la version audio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 13:52

DavidLeMarrec a écrit:
Pas particulièrement mieux que le CD, je trouve…  Sauf Mödl bien sûr. I love you  

Euh... Mödl, c'est du grand spectacle mais moi je ne supporte pas... Alors oui, Forrester est un peu sage, mais là Mödl je n'entends que des râles et des cris... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 14:07

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Pas particulièrement mieux que le CD, je trouve…  Sauf Mödl bien sûr. I love you  

Euh... Mödl, c'est du grand spectacle mais moi je ne supporte pas... Alors oui, Forrester est un peu sage, mais là Mödl je n'entends que des râles et des cris... Confused

Mais elle caractérise très bien son personnage, Forrester même si je préfère quand la comtesse est chantée par une artiste en pleine possession de ses moyens vocaux et non sur le déclin. Ma préférée ? Valentina Levko chez Khaïkine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 14:19

hugo75 a écrit:
Mais elle caractérise très bien son personnage, Forrester même si je préfère quand la comtesse est chantée par une artiste en pleine possession de ses moyens vocaux et non sur le déclin. Ma préférée ? Valentina Levko chez Khaïkine.

Oui, elle caractérise mais ne chante pas trop Mödl Confused Confused
Pour moi c'est Sofia Preobrazhenskaya qui domine le rôle de la tête et des épaules! Hantée, magnétique, un français parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 15:20

Preobrazhenskaya est justement trop assurée pour moi, elle ne peut pas mourir dans une telle gloire de santé !

Effectivement, Mödl fait n'importe quoi, mais elle pourrait très bien faire Lisa sans les notes et me bouleverser quand même. hehe

Forrester est très très bien, mais là aussi, elle a tellement de tenue… je n'aime pas les chanteuses déclinantes dans quelque rôle que ce soit, mais vu la tessiture (et la nature) de celui-ci, on peut vraiment se faire plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 15:42

DavidLeMarrec a écrit:
Preobrazhenskaya est justement trop assurée pour moi, elle ne peut pas mourir dans une telle gloire de santé !
Oui, assurée, grande dame noble... mais avec cette autorité, cette nostalgie qui se dévoile...
Elle peut très bien mourir... Après tout, la Comtesse meurt d'une attaque non? Donc pourquoi pas.
Je reste toujours totalement subjugué quand j'écoute Preo.

Citation :
Effectivement, Mödl fait n'importe quoi, mais elle pourrait très bien faire Lisa sans les notes et me bouleverser quand même.  hehe
Déjà que sa Waltraute chez Böhm je ne peux pas, là c'est encore pire! hehe  

Citation :
Forrester est très très bien, mais là aussi, elle a tellement de tenue… je n'aime pas les chanteuses déclinantes dans quelque rôle que ce soit, mais vu la tessiture (et la nature) de celui-ci, on peut vraiment se faire plaisir !  

Une chanteuse un peu déclinante pourquoi pas. Mais point trop n'en faut!
Diadkova c'était superbe (et vraiment pas beaucoup déclinant! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 16:16

Polyeucte a écrit:
Citation :
Effectivement, Mödl fait n'importe quoi, mais elle pourrait très bien faire Lisa sans les notes et me bouleverser quand même.  hehe
Déjà que sa Waltraute chez Böhm je ne peux pas, là c'est encore pire! hehe

carton rouge carton rouge carton rouge
Encore faut-il s'entendre (ou l'entendre, elle Wink ) ; tu parles de la version à Vienne (92, c'est ça de mémoire ?) ou de celle de Cologne en 81 avec Kollo ? Ça n'est déjà pas tout à fait la même chose, vocalement (même si Mödl, passée une certaine date est restée plutôt stable ; quel que soit l'angle sous lequel on se place !).
Sinon, Silja n'est pas inintéressante, dans le genre ; voire Souliotis (dans la veine de cette incroyable Zia Principessa de Suor Angelica avec Bartoletti dont personne ne parle jamais).
(EDIT : Crespin ???)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20066
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 17:41

bAlexb a écrit:
carton rouge carton rouge carton rouge
Encore faut-il s'entendre (ou l'entendre, elle Wink ) ; tu parles de la version à Vienne  (92, c'est ça de mémoire ?) ou de celle de Cologne en 81 avec Kollo ? Ça n'est déjà pas tout à fait la même chose, vocalement (même si Mödl, passée une certaine date est restée plutôt stable ; quel que soit l'angle sous lequel on se place !).

Non, à Bayreuth... Embarassed
J'ai du mal avec le côté un peu aléatoire et le timbre "fibreux" (désolé, c'est un peu ce que j'entends Confused)

Citation :
Sinon, Silja n'est pas inintéressante, dans le genre ; voire Souliotis (dans la veine de cette incroyable Zia Principessa de Suor Angelica avec Bartoletti dont personne ne parle jamais).
(EDIT : Crespin ???)

Ah oui, Souliotis ça doit être quelque chose! (sa Zia Pincipessa est en effet splendide!).
Sinon, Rysanek j'ai du mal. Gorr tient mieux le coup je trouve dans le genre vieille gloire un peu usée (mais elle reste dans ses notes alors que Rysanek c'est bas et ça bouge trop pour moi!).

Non, moi j'ai une Comtesse qui tient encore son pouvoir, qui reste digne et forte! Very Happy Mais sait donner cette nostalgie et ce côté "vieille noblesse"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 18:15

Palmer était encore dans tous ses moyens à Paris (que devient-elle), mais Söderström au Met, dans le genre « mue réussie », ça se tenait très bien : voix asséchée et aigrie, mais encore toute l'aisance vocale requise, assez parfait. Néanmoins, pour la chanson, il y a mieux… Mödl par exemple

Cela dit, en général, je me satisfais de toutes les Comtesse : si c'est bien chanté, je suis content, si c'est mal chanté, j'y crois, si le français est bon, ça fait plaisir, s'il est mauvais, c'est crédible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 18:20

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
carton rouge carton rouge carton rouge
Encore faut-il s'entendre (ou l'entendre, elle Wink ) ; tu parles de la version à Vienne  (92, c'est ça de mémoire ?) ou de celle de Cologne en 81 avec Kollo ? Ça n'est déjà pas tout à fait la même chose, vocalement (même si Mödl, passée une certaine date est restée plutôt stable ; quel que soit l'angle sous lequel on se place !).

Non, à Bayreuth... Embarassed
J'ai du mal avec le côté un peu aléatoire et le timbre "fibreux" (désolé, c'est un peu ce que j'entends Confused)

Excuses ; je parlais bien d'une autre Dame, en 81 à Cologne (et en allemand ; ceci explique, cela).
(Personnellement, Mödl, quelle que soit la période, me fascine par cette espèce d'emprise impérieuse, cette qualité hypnotique qu'elle impose à ce qu'elle chante ; alors ça n'est plus tout à fait Strauss, Wagner, Tchaikovski et tout tend plus ou moins à se ressembler, mais ça reste diaboliquement efficace à mes yeux Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 2661413304 !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 9 Sep 2015 - 18:57

Discographie comparée :

1- Pour une première approche de l'œuvre : A mon avis, pour une découverte de l'œuvre avec une bonne prise de son et un livret traduit en français, il faut privilégier Gergiev. Il faut savoir que le ténor est omniprésent dans cet opéra et que Hermann est à la Dame de Pique ce que Violetta est à la Traviata. C'est pourquoi j'ai une préférence pour la version du Mariinsky en raison de la prestation de Grigorian qui est le seul titulaire subtil du rôle avec Nelepp même s'il est loin d'égaler ce dernier. Le reste de la distribution est homogène sans réel point faible avec une Guleghina captée dans ses meilleures années, un Chernov un peu indifférent mais bien chantant (on est quand même très loin de la classe de Lisitsian et Hvorostovsky), une Arkhipova un peu neutre et une Borodina, imbattable par la noblesse de ses phrasés et le velours de sa voix, dans le rôle de Pauline. Bonne direction même si cela sent un peu trop le studio.

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51VIl1XdaxL._AA160_


2- La version de référence : Si vous acceptez une ancienne prise de son (1950), Melik-Pachaïev l'emporte de la tête et des épaules en raison d'une distribution masculine intouchable: Nelepp, qui fut peut être l'un des deux ou trois meilleurs ténors lyrico-spinto du XXème siècle, y déploie un timbre splendide avec une souplesse de l'émission, un art de la coloration et une maitrise de la voix mixte absolument uniques. A bien des égards, il est une sorte de mélange improbable entre Bergonzi et Gigli. De surcroît, il campe un personnage mystérieux, inquiétant, subtil à l'aide de pianissimi sublimes. Bref, rarement, dans un opéra, un ténor a dominé, à ce point, la situation et ses concurrents. Lisitsian est un remarquable Yeletsky au souffle inépuisable. En revanche, la distribution féminine, fort correcte au demeurant, n'atteint pas les mêmes cimes en dépit de la direction nerveuse et passionnée de Melik-Pachaïev. Cela a été réédité chez Preiser et Great hall mais supprimé dans les deux cas. On le trouve néanmoins d'occasion ou en téléchargement mais dans un son qui sera sans doute très compressé.

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Zoomin_506187


Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51VoglbfszL._AA160_


3- Un live passionnant : pour l'urgence du live dans un son excellent mais forcément un peu moins précis qu'un enregistrement en studio, il y a la version Shuraïtis chez Orfeo dominée par la Lisa frémissante de Varady, au timbre absolument sublime et galvanisée par un chef déchainé. De ce fait, Atlantov, sentant qu'on lui vole la vedette à moins tout simplement qu'il ne soit dans un bon jour, se met à nuancer en voix mixte (écoutez son "angel" murmuré ou sa déclaration d'amour vraiment habitée) pour être au diapason de ses partenaires. Cela reste très inférieur à Nelepp mais infiniment préférable à toutes ses gravures en studio. Le reste du casting, sans démériter, reste malheureusement un peu quelconque.

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 41k6GGobslL._AA160_

4- Une belle version de complément : Jansons dirige trop lentement (21' et 25' contre 15'30 et 22' chez Melik-Pachaïev et Shuraïtis dans les dernières scènes des deux premiers actes par exemple) ôtant par là même une grande partie de l'impact théâtral de cet opéra magnifique même si l'orchestre (celui de la Radio bavaroise) est le plus beau et mieux enregistré de la discographie. L'ensemble donne souvent une impression de lourdeur avec des cuivres parfois surexposés même si la soie des cordes et l'individualité de la petite harmonie sont souvent enivrantes. Globalement, c'est bien chanté car c'est la première fois, depuis Nelepp, qu'on entend dans le rôle de Hermann, une voix aussi belle, grâce à Dydik. Malheureusement ce ténor, au timbre très sombre mais onctueux et jamais métallique, chante un peu tout autour du mezzo forte; ce qui rend son interprétation trop monolithique. Superbe Lisa aux couleurs très chaleureuses de Serjan et partenaires allant du bon (Dyadkova) au quelconque (les clefs de fa). Bref une version qui aurait pu être fantastique mais qui, faute de l'allant du chef et d'une plus grande subtilité du ténor, ne peut convaincre pleinement : au début, je l'ai totalement rejetée pour finalement reconnaitre certains de ses mérites inhérents à ses timbres -orchestraux et vocaux- superbes.

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 61HY3eC1A4L._AA160_

5- Les versions à éviter :

A- Ozawa : tout serait parfait s'il n'y avait pas Atlantov, enregistré en fin de carrière avec une voix vieillie et hurlante. Rien à voir avec sa belle prestation chez Shuraïtis captée sept ans plus tôt : il y a malheureusement un âge où les années comptent double pour un chanteur. C'est vraiment dommage pour le reste du casting assez fantastique : Freni et ses magnifiques pianissimi, Hvorostovsky dont la classe et la beauté de timbre font jeu égal avec Lisitsian , la comtesse saisissante de Forrester et la direction de bon goût (à défaut d'être légendaire) du chef nippon.

B- Les deux versions parues chez Melodiya sous la baguette de Khaïkine (1966) et d'Ermler (1974, disponible aussi fugacement sous étiquette Philips) : Attention, on peut vite les confondre dans la mesure où les rôles de Lisa et de la comtesse sont tenus par les mêmes interprètes : Milashkina et Levko. L'une et l'autre sont préférables en 1966 car plus jeunes, rondes de timbre et mieux dirigées par un Khaïkine qui a un vrai sens du théâtre contrairement à Ermler qui lit la météo. Malheureusement, dans les deux cas, Hermann est tenu par un ténor qui chante tout en force (Andzhaparidze ou Atlantov), donnant au héros de Pouchkine une image caricaturale.

C- Rostropovitch : Malheureusement c'est trop tard pour Vichnevskaïa au timbre vieilli et strident (on mesure ce qu'on a perdu en écoutant ses deux airs de Lisa dans un récital gravé au faîte de sa gloire paru chez Preiser) et un ténor bourré de bonnes intentions mais à la technique défaillante. Dommage pour la splendide comtesse de Resnik.


Dernière édition par hugo75 le Sam 19 Sep 2015 - 16:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyLun 28 Déc 2015 - 20:31

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
carton rouge carton rouge carton rouge
Encore faut-il s'entendre (ou l'entendre, elle Wink ) ; tu parles de la version à Vienne  (92, c'est ça de mémoire ?) ou de celle de Cologne en 81 avec Kollo ? Ça n'est déjà pas tout à fait la même chose, vocalement (même si Mödl, passée une certaine date est restée plutôt stable ; quel que soit l'angle sous lequel on se place !).

Non, à Bayreuth... Embarassed
J'ai du mal avec le côté un peu aléatoire et le timbre "fibreux" (désolé, c'est un peu ce que j'entends Confused)

Citation :
Sinon, Silja n'est pas inintéressante, dans le genre ; voire Souliotis (dans la veine de cette incroyable Zia Principessa de Suor Angelica avec Bartoletti dont personne ne parle jamais).
(EDIT : Crespin ???)

Ah oui, Souliotis ça doit être quelque chose! (sa Zia Pincipessa est en effet splendide!).
Sinon, Rysanek j'ai du mal. Gorr tient mieux le coup je trouve dans le genre vieille gloire un peu usée (mais elle reste dans ses notes alors que Rysanek c'est bas et ça bouge trop pour moi!).

Non, moi j'ai une Comtesse qui tient encore son pouvoir, qui reste digne et forte! Very Happy Mais sait donner cette nostalgie et ce côté "vieille noblesse"...

Encore immédiatement reconnaissable, avec une empreinte vocale assez incroyablement permanente, je trouve, en 99 : /watch?v=HPKXe8PEouE .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyJeu 24 Mar 2016 - 13:46

Il n'était pas pour peu, avec son Hermann tendu et "boutant" en même temps, dans la réussite de la formidable Dame de Pique de Gergiev, captée au Marinsky : Gegam Grigorian est décédé à l'âge de 65 ans, http://www.forumopera.com/breve/mort-du-tenor-gegam-grigorian .

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51VIl1XdaxL._SX355_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyVen 8 Avr 2016 - 17:24

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 MI0001191379.jpg?partner=allrovi

J'aime bien cette série de rééditions du Monde. Ils choisissent bien sûr des enregistrements libres de droits, mais n'est-ce pas là qu'on retrouve des interprétations légendaires ? De plus les prises de son ont été remastérisées vers 2007 lorsque cette série fut lancée, donc au moins on a du sérieux de ce côté. Excellente présentation avec essai sur l'oeuvre, appréciation critique de l'enregistrement, synopsis et livret russe/français. Il y a même une discographie de l'oeuvre à la fin (à jour en 2007).

La prise de son est très correcte. Les voix féminines sont très bonnes (sans plus) mais du côté des hommes, c'est le pied ! Nélepp et Lisitsian en particulier sont superbes. Ivanov est également très bon. La direction me semble excellente. Ceci est ma première version complète de l'opéra.J'ai également Ozawa sur mes étagères, mais je ne l'ai pas entendue. J'en attends des félicités complémentaires de celles de M-P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMar 12 Avr 2016 - 2:39

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 51F82GS1%2B3L

Après Melik-Pashaev, voici Ozawa (Boston Symphony Orchestra) avec Atlantov, Freni, Hvorostovsky, Leferkus et Forrester.

Différences notables au niveau des voix, et bien sûr, distribution 'internationale' côté occidental, avec les exceptions notables des 3 rôles masculins principaux (russophones). Freni était 'coachée' en russe par son mari Nicolaï Ghiaurov (bulgare mais russophone). Je suis incapable de détecter si ça apporte un 'plus' dans son interprétation. Il me semble que son émission vocale de type 'tube de pâte à dents' (*rare chez les sopranos italiennes) convient bien à cette écriture vocale.

Forrester en vieille comtesse me semble nettement supérieure à sa consoeur russe, tant au niveau de la voix que de l'expression dramatique ( Surprised ). Sinon, l'équilibre s'établit entre les plus et les moins de chaque version. Celle de MP est dramatique, voire mélodramatique; celle d'Ozawa lyrique et vivante.

En tout cas, j'ai apprécié les deux.

(*) J'ai appris ce terme il y a longtemps par le biais de publications américaines qui décrivent ainsi (en anglais) une émission vocale tendant à enfler et vibrer le son, un peu à l'image d'un tube de dentifrice dont l'éjection augmente et se densifie avec la pression sur le tube.
Les sopranos slaves telles Vishnevskaya ou Lucia Popp étaient souvent citées. Si vous n'approuvez pas, écrivez à High Fidelity ou Stereo Review Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87407
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyMer 13 Avr 2016 - 1:35

Le tube dentifrice, c'est un équivalent assez adroit du vomitare la voce, élément technique traditionnel de l'émission lyrique italienne (une image destinée à maintenir la gorge bien ouverte), et que Freni applique en effet avec un zèle assez exclusif. Mr. Green

(Même en russe, c'est trop flottant… le texte est au moins aussi inintelligible qu'en italien.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1032
Date d'inscription : 28/09/2017

Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 EmptyVen 19 Jan 2018 - 10:43

La captation de la production Jansons - Herheim faite au printemps 2016 à l'Opéra des Pays - Bas va sortir en DVD début février.

J'avais fait le voyage et j'avais été scotché de la première à la dernière note, à commencer par la m e s d'Herheim, particulièrement inventive.

Elle sera diffusée dans les salles UGC en avril, et doit etre reprise à Covent Garden, mais avec une distribution, un chef autres et sans le Concertgebouw dans la fosse, ce qui risque de faire une certaine différence...

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tchaikovsky-La Dame de pique   Tchaikovsky-La Dame de pique - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tchaikovsky-La Dame de pique
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tchaikovsky-La Dame de pique
» La Dame de pique
» Tchaikovsky - Ouvertures
» Ecole de Notre-Dame (1160-1250)
» Dame pipi [CH]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: