Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kurt Moll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 12:15

Cette basse allemande est née à Buir près de Cologne le 11 avril 1938. Il a étudié le violoncelle et la guitare et a chanté dans le choeur de l'école dans sa jeunesse. Par la suite, il a étudié au Köln Hochschule für Musik avec Emmy Müller.
Il a commencé sa carrière à l'Opéra de Cologne à l'âge de 20 ans et il fut invité par la suite à Aaachen où il a chanté certains rôles comme Sarastro ou Daland. Ses premiers Ramfis et Roi Marke, il les a donné à Mainz avant de devenirun membre du Wuppertal Opera pour une durée de 5 ans.
En 1969, il accepta un engagement à l'Hamburg State Opera et il chanta par la suite dans les principales salles d'opéras de l'Europe à Paris, Munich, Vienne, au Festival de Salzburg, au Festival de Bayreuth. Il a fait ses débuts à la Scala en 1972 dans le rôle d'Osmin. En 1974, il a fait ses débuts aux Etats-Unis au San Francisco Opera dans le rôle de Gurnemanz et a chanté la même année le rôle de Marke. Il a chanté au San Francisco Opera également d'autres rôles comme le Baron Ochs (1985), Gurnemanz (1988) et Osmin (1990). Ses débuts au Met remontent à 1978 en Landgraf dans Tannhäuser. Durant la même saison, c'est-à-dire 1978-1979, il est apparu sur la scène du Met dans les rôles de Rocco dans Fidelio et de Sparafucile dans Rigoletto.Sa dernière apparition au Met remonte à 2005 dans le rôle de Sarastro. Il a fait ses adieux à la scène en 2006 pour des raisons de santé dans le rôle du Nachtwächter dans Die Meistersinger von Nürnberg au Münchner Opern-Festspiele.
Il a une voix impressionnante sur le plan de la tessiture qui est très large, une voix très ronde, très lyrique, chaleureuse. C'est une très belle voix de basse incontestablement.
Il a marqué de nombreux rôles qu'il serait fastidieux de tous les citer. On peut se contenter de Sarastro, du Roi Marke, de Gurnemanz et du Baron Ochs.

Personnellement, je le connais dans un nombre encore une fois assez limité de rôles : son Sarastro que j'avais entendu dans la version de studio de Sawallisch (il faudrait que je puisse réécouter car mon écoute remonte aux balbutiements de ma découverte de l'opéra c'est-à-dire à plus de 3 ans), son Marke (version de studio de Kleiber, il faut que je réécoute cette version mais j'en ai un excellent souvenir, un très beau Marke), son Hunding (Ring Met DVD, très bien chanté mais pas assez noir, pas assez effrayant, pas assez cruel, pas assez brutal), son Gurnemanz (DVD Met, un de ses grands rôles, bouleversante incarnation et chant parfait) et son Roi Henri dans Lohengrin (studio Abbado, superbe au niveau du chant). Je connais également un peu son Commendatore, assez impressionnant.
C'est une des grandes basses wagnériennes de son temps. Il faudra que je l'entende en Pogner, en Daland, en Fafner, en Fasolt et en Landgraf par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 12:35

Ma basse favorite avec Matti Very Happy

Très belle voix, tessiture vertigineuse. J'ai entendu aucune voix d'opéra aussi à l'aise dans le grave, tout simplement ! Et l'aigu n'est pas en reste, il est dompté, maitrisé, facile, jamais hurlé.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 12:40

Salminen avait son topic. Moll aura donc le sien. Tu le connais en particulier dans quels rôles Cololi? Peux tu préciser les versions à chaque fois? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 13:46

aurele a écrit:
Salminen avait son topic. Moll aura donc le sien. Tu le connais en particulier dans quels rôles Cololi? Peux tu préciser les versions à chaque fois? Merci.

Gurnemanz, avec Levine, Karajan et ... Kubelik je crois (suis pas sur pour ce dernier).
Ochs avec Karajan et Dohnanyi (pas encore écouté ce dernier)
Hunding avec Levine
Osmin avec Böhm
Sarastro
un des ouvriers dans Wozzeck

Pour moi il est irremplaçable en Osmin, Ochs et Gurnemanz.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Ven 2 Juil 2010 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 13:47

Cololi a écrit:
Gurnemanz, avec Levine, Karajan et ... Kubelik je crois (suis pas sur pour ce dernier).
Ochs avec Karajan et Dohnanyi (pas encore écouté ce dernier)
Hunding avec Levine
Osmin avec Böhm
Sarastro
un des ouvriers dans Wozzeck

Il faut donc que tu connaisses son Roi Marke en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 13:55

C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:15

Pour la musique sacrée, il est Pontius Pilatus dans la Passion selon Saint Jean dans la version de Wolfgang Gönnenwein. Ce personnage n'a aucun air par contre.
Il a enregistré également deux cantates de Bach sous la direction de Karl Richter : BWV10 "Meine Seel erhebt den Herren" et BWV76 "Die Himmel erzählen die Ehre Gottes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:47

Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse. Salminen, j'aime beaucoup mais ce n'est pas tout à fait du même niveau que ces deux là surtout dans l'ampleur de l'extrême grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:52

Je ne connais Moll que dans cette version de Die zauberflöte ou il incarnait Sarastro avec Battle (Pamina), Araiza (Tamino) et Serra (Reine de la nuit). Dans mes souvenirs le cocktail est assez explosif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:55

Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:55

@Calbo : il te reste à connaître son Osmin (Böhm) et on Ochs (Karajan par ex). Gurnemanz je te propose pas Razz

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:56

Otello a écrit:
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse. Salminen, j'aime beaucoup mais ce n'est pas tout à fait du même niveau que ces deux là surtout dans l'ampleur de l'extrême grave.

Quels sont pour toi les plus grands rôles de Moll?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16142
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:57

Un Gurnemanz paternel et bienveillant, tout en lyrisme.
Bon les mauvaises langues diront un peu "sucré"(voix un peu trop veloutée) parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:59

arnaud bellemontagne a écrit:
Un Gurnemanz paternel et bienveillant, tout en lyrisme.
Bon les mauvaises langues diront un peu "sucré"(voix un peu trop veloutée) parfois...

Je ne connais son Gurnemanz que par le live du Met en DVD et je suis d'accord avec ce que tu dis. C'est assurément l'un de ses plus beaux rôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 14:59

autre magnifique version:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:01

aurele a écrit:
Otello a écrit:
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse. Salminen, j'aime beaucoup mais ce n'est pas tout à fait du même niveau que ces deux là surtout dans l'ampleur de l'extrême grave.
Quels sont pour toi les plus grands rôles de Moll?
tout chez Mozart, Beethoven, Weber, Wagner, Nicolai, Strauss et Verdi. Il est proprement phénoménal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:01

@ Aurèle :Je n'ai pas approfondi la question, mais je pense le faire quand j'en aurais terminé avec les deux CDs de La clémence de Titus que j'ai empruntées à mon fournisseur

@ Cololi : tu as raison de ne pas insister sur Wagner, encore que votre mauvaise influence pourrait me faire faire de grosses bêtises hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:02

calbo a écrit:
@ Aurèle :Je n'ai pas approfondi la question, mais je pense le faire quand j'en aurais terminé avec les deux CDs de La clémence de Titus que j'ai empruntées à mon fournisseur

@ Cololi : tu as raison de ne pas insister sur Wagner, encore que votre mauvaise influence pourrait me faire faire de grosses bêtises hehe

Par contre pour Osmin et Ochs j'insiste siffle

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:05

Je me doute bien que tu vas insister sur les deux autres hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:06

Il me semble que calbo n'aime pas Richard Strauss cependant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:07

Guillaume a écrit:
Il me semble que calbo n'aime pas Richard Strauss cependant...

Oui mais c'est du Strauss sucré, je pense qu'elle peut finir par aimer, en commençant en DVD Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:08

On verra le moment venu Guillaume. J'ai encore 3 semaines avant de faire des bêtises (ou pas hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:11

Otello a écrit:
tout chez Mozart, Beethoven, Weber, Wagner, Nicolai, Strauss et Verdi. Il est proprement phénoménal.

D'accord. En ce qui concerne le répertoire verdien, on peut l'entendre que ce soit dans des lives pirates ou des enregistrements de studio en Ramphis (live pirate), Filippo II (en studio, en allemand, extraits), Il Grande Inquisitore (lives pirates), Il Marchese di Calatrava (enregistrement de studio), Il Padre Guardiano (lives pirate), Lodovico (enregistrement de studio et lives pirates) et Monterone (enregistrement de studio). Le connais tu dans tous ces rôles?
Pour Weber, il n'a pas enregistré Kaspar du Freischütz en studio alors qu'il l'a chanté en 1977 à Covent Garden sous la direction de Sir Colin Davis. Il existe un live pirate. Ce rôle a peut être été anecdotique dans sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:16

Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Te laisse pas faire, Guillaume ! Very Happy

(Tu feras rapidement une belle place à Bastin après avoir entendu la Damnation, c'est lui le plus grand de tous les temps...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:19

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Te laisse pas faire, Guillaume ! Very Happy

(Tu feras rapidement une belle place à Bastin après avoir entendu la Damnation, c'est lui le plus grand de tous les temps...)

Tu le pousses à faire des sottises toi tutut .
[modeprovoc on] Et pis d'abord, c'est pas Bastin le plus grand, nan mais hehe [modeprovoc off]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:20

Façon les 2 plus grands c'est Matti, Kurt, Martti, Ruggero et Tomlinson !
Comment ça, ça fait plus de 2 ? scratch

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:23

pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:30

Figaro a écrit:
Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

Il a chanté un rôle très mineur donc on peut dire effectivement que cela ne compte pas : una voce misteriosa dans Mosè in Egitto sous la direction de Sawallisch à Munich en 1988 (live édité par Orfeo) avec notamment Ruggero Raimondi dans le rôle titre, Francisco Araiza en Aménofi, Carol Vaness en Anaide et Doris Soffel en Sinaide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc.d
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1204
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:32

J'ai un bon souvenir de lui dans le voyage d'hiver de Schubert ( disque Orfeo) avec au piano Cord Garben
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:41

Heureusement que Calbo est là pour compter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:45

DavidLeMarrec a écrit:
Heureusement que Calbo est là pour compter !

Et David pour raconter que des bêtises. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:50

Guillaume a écrit:
Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Ridderbusch juste après Talvela et Moll, oui ok.
Raimondi, c'est pas tout à fait une vraie voix de basse, en tout cas pas au même plan que Talvela, Moll, Ridderbusch ou Salminen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 15:53

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Ridderbusch juste après Talvela et Moll, oui ok.
Raimondi, c'est pas tout à fait une vraie voix de basse, en tout cas pas au même plan que Talvela, Moll, Ridderbusch ou Salminen.

C'est une basse légère ^^. Mais ça me semble une vraie basse. Depuis que j'ai écouté son grand Inquisiteur je suis convaincu que c'est une vraie basse. Pas du tout dans la même catégorie que les poids lourds de la liste qui sont basses profondes.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 16:11

Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Raimondi, c'est pas tout à fait une vraie voix de basse, en tout cas pas au même plan que Talvela, Moll, Ridderbusch ou Salminen.
C'est une basse légère ^^. Mais ça me semble une vraie basse. Depuis que j'ai écouté son grand Inquisiteur je suis convaincu que c'est une vraie basse. Pas du tout dans la même catégorie que les poids lourds de la liste qui sont basses profondes.
à mon sens un contre-emploi total! Raimondi est davantage baryton basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 22:00

Otello a écrit:
à mon sens un contre-emploi total!
Ca me paraît assez objectif. Smile Néanmoins c'est tout à fait assumé... et ça fonctionne magnifiquement en studio. Sur scène, face à Ghiaurov, ce serait fantomatique, mais précisément, ça cadre bien avec le livret (un vieillard épuisé qui tient tête au roi), plus finalement que les voix de basse qui font trembler les murs.

Citation :
Raimondi est davantage baryton basse.
Je ne suis pas d'accord si on prend la catégorie de façon rigoureuse : un baryton-basse est un baryton pourvu d'une extension grave glorieuse et d'un aigu éclatant. Raimondi n'a ni l'un ni l'autre, c'est plutôt une basse aiguê, une basse claire, un peu du genre de la basse à la française comme on en écrivait dans la seconde moitié du XIXe (typiquement les deux Méphisto ou Hagen de Sigurd).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 23:11

DavidLeMarrec a écrit:
Ca me paraît assez objectif. Smile Néanmoins c'est tout à fait assumé... et ça fonctionne magnifiquement en studio. Sur scène, face à Ghiaurov, ce serait fantomatique, mais précisément, ça cadre bien avec le livret (un vieillard épuisé qui tient tête au roi), plus finalement que les voix de basse qui font trembler les murs.
ben justement c'est là qu'est le souci: Raimondi ne fait pas du tout vieillard vocalement parlant dans ce rôle; il ferait même plutôt jeune premier doté d'une voix grave en pleine santé et comme le timbre est trop clair, ça ne fonctionne pas du tout. Tellement peu impressionnant que 3 claques et il retourne chez sa maman cet inquisiteur là. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Ven 2 Juil 2010 - 23:15

Oui, c'est vrai qu'il fait jeune, mais ce que je soulignais, c'est plutôt qu'il apparaît faible... comme un spectre. On a l'impression que le roi pourrait l'écraser... à condition que sa main ne traverse pas l'ectoplasme.

C'est presque une incarnation de la conscience politique de Philippe dans cette version.

Je trouve ça très impressionnant, mais c'est sûr que c'est très décalé par rapport à ce qu'on a l'habitude d'entendre (et Verdi imaginait très vraisemblablement, vu l'écriture, quelque chose de plus 'vocal' et spectaculaire).

On ne peut ne pas aimer ce choix radical, mais en tout cas, il est abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80233
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 1:05

Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.

Tu as écouté quoi de Moll? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 8:58

Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.

Tu as écouté quoi de Moll? siffle

Trop facile ... elle marche tout le temps avec le lapin celle là albino

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:33

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.
Ridderbusch juste après Talvela et Moll, oui ok.
Raimondi, c'est pas tout à fait une vraie voix de basse, en tout cas pas au même plan que Talvela, Moll, Ridderbusch ou Salminen.

Je voudrais pas ajouter mon grain de sel à ce classement de basses (d'autant que cet exercice me semble toujours un peu vain quand il ne compare pas des artistes qui n'ont pas exactement le même répertoire, ce qui n'arrive jamais), mais des chanteurs aussi différents par ailleurs que Salminen et Ramey me semblent tout de même avoir mérité d'y figurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:46

Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.

Tu as écouté quoi de Moll? siffle

Plein de choses, dans des rôles parfois ultra-secondaires (Holsteiner dans Friedenstag, Kammersänger dans Intermezzo, Précepteur d'Oreste...) et quelques "grands" rôles aussi (Marke, Monterone...)

Tout mélomane ne peut le louper, et je l'aime beaucoup, même si je préfère d'autres basses. Par ailleurs, en général, je préfère mes basses barytonnants. (exemple typique avec Ridderbusch, qui aurait presque pu faire Wotan...et avec sa puissance verbale...ça laisse réveur... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:53

Guillaume a écrit:
Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
Otello a écrit:
Figaro a écrit:
C'est également pour moi, sans aucun doute ma basse préférée. Mais il n'est pas plus "wagnérien" que "mozartien". Sincèrement il est excellent dans tout ce qu'il a chanté. Ses Verdi son également admirable : son Monterone dans le Rigoletto de Giulini est l'un des plus impressionnant de ceux que je connais, tout comme son Padre Guardano dans le Force du Destin. Il a enregistré un très beau Bailli dans le Werther de Chailly. Il est également admirable dans le répertoire sacré : la Missa Solemnis ou la Création. Le seule répertoire qu'il n'a, à ma connaissance, pas abordé est le répertoire rossinien.

PS : concernant Salminen que vous semblez (presque) tous aimer, personnellement, je n'aime pas plus que ça. Je trouve son timbre particulièrement terne, surtout en comparaison avec celui de Moll
Moll c'est dans la même cour que Talvela, les 2 plus grandes voix de basse.

Ah moi j'aurais dit Raimondi et Ridderbusch, mais je sens qu'on ne va pas être d'accord.

Tu as écouté quoi de Moll? siffle

Plein de choses, dans des rôles parfois ultra-secondaires (Holsteiner dans Friedenstag, Kammersänger dans Intermezzo, Précepteur d'Oreste...) et quelques "grands" rôles aussi (Marke, Monterone...)

Tout mélomane ne peut le louper, et je l'aime beaucoup, même si je préfère d'autres basses. Par ailleurs, en général, je préfère mes basses barytonnants. (exemple typique avec Ridderbusch, qui aurait presque pu faire Wotan...et avec sa puissance verbale...ça laisse réveur... )

En fait il aurait clairement pu le faire, semble-t-il, quand on voit qu'aujourd'hui Rene Pape se lance dans l'aventure...

Il aurait pu l'être chez Karajan par exemple, protégé par les artifices du studio (encore que j'aime bien ce qu'y fait Thomas Stewart).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:54

Ridderbusch aurait tout à fait pu. J'ose à peine imaginer quelle gloire vocale (sans parler des mots en effet...) ç'aurait été.

Je ne suis pas sûr qu'il ne l'ait pas fait, en tout cas pour Walküre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:56

Pour éviter les HS, je pense que je vais créer un topic sur Ridderbusch, autre basse importante. Vous pourrez en parler comme bon vous semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:58

aurele a écrit:
Pour éviter les HS, je pense que je vais créer un topic sur Ridderbusch, autre basse importante. Vous pourrez en parler comme bon vous semble.

-Ouiiiiii, mon maîtreuuuuuuuu
-Oh oh d'où viens cet air fâché ?
-etc, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 10:59

Wagneropathe a écrit:
[-Ouiiiiii, mon maîtreuuuuuuuu
-Oh oh d'où viens cet air fâché ?
-etc, etc...

Je ne suis pas du tout fâché. Je pense juste qu'il faut limiter les HS (voir la discussion sur Raimondi en Inquisiteur qui n'avait pas sa place dans ce topic).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 11:01

aurele a écrit:
Wagneropathe a écrit:
[-Ouiiiiii, mon maîtreuuuuuuuu
-Oh oh d'où viens cet air fâché ?
-etc, etc...

Je ne suis pas du tout fâché. Je pense juste qu'il faut limiter les HS (voir la discussion sur Raimondi en Inquisiteur qui n'avait pas sa place dans ce topic).

Beh oui mais là tu vas me forcer à faire une autre digression sur les Contes d'Hoffmann, car tu n'as reconnu la citation apparemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 11:45

Guillaume a écrit:
Par ailleurs, en général, je préfère mes basses barytonnants. (exemple typique avec Ridderbusch, qui aurait presque pu faire Wotan...et avec sa puissance verbale...ça laisse réveur...)
ah je regrette infiniment mais Ridderbusch était une basse profonde à l'aigu certes facile mais à la couleur de voix noire dans le même registre que Talvela et Moll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28684
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 11:55

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Par ailleurs, en général, je préfère mes basses barytonnants. (exemple typique avec Ridderbusch, qui aurait presque pu faire Wotan...et avec sa puissance verbale...ça laisse réveur...)
ah je regrette infiniment mais Ridderbusch était une basse profonde à l'aigu certes facile mais à la couleur de voix noire dans le même registre que Talvela et Moll.

Tout à fait. Moll a l'aigu facile si l'on regarde à quel point de l'autre côté du spectre ses ré1 et do1 sont faciles.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Sam 3 Juil 2010 - 12:13

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Par ailleurs, en général, je préfère mes basses barytonnants. (exemple typique avec Ridderbusch, qui aurait presque pu faire Wotan...et avec sa puissance verbale...ça laisse réveur...)
ah je regrette infiniment mais Ridderbusch était une basse profonde à l'aigu certes facile mais à la couleur de voix noire dans le même registre que Talvela et Moll.

Dans le Ring de Karajan, je trouve quand même qu'en Fafner et Hagen il n'a pas tout-à-fait la rondeur dans les graves qu'on peut entendre chez Talvela (Fasolt et Hunding dans la même intégrale)... ça n'est pas un problème de note, mais plutôt d'aisance dans la tessiture. Du coup, même si c'est une basse authentique, il aurait aussi pu être à l'aise dans un ambitus un peu plus tiré vers l'aigu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurt Moll   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurt Moll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kurt Moll
» Kurt Weill
» Kurt Weil, chansons
» Kurt Sanderling
» Kurt Masur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: