Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kurt Moll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mer 30 Déc 2015 - 13:19

et l'opéra italien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mer 30 Déc 2015 - 15:29

Cololi a écrit:
ojoj a écrit:
Quelle voix là aussi!
Il a bien été question de Talvela plus haut mais je crois que si Moll a bien eut un "rival" si je puis dire, c'est bien Talvela!
Excellents tout les deux dans le même répertoire et les mêmes rôles.
Osmin, Sarastro, le commandeur, les rôles wagnériens et la missa solemnis ou la 9é de Beethoven leur vont parfaitement!

Pour Moll en particulier, il a été question de sa version de la Création de Haydn avec Levine, je suis toujours surpris d'entendre avec quel mordant il chante la partie d'Adam, que Bernstein a préféré faire chanté à Kurt Olmann, ce que je trouve regrettable.

Un monsieur, retraité des choeurs de l'opéra de Bordeaux, rencontré par hasard au cours d'une petite fête, m'a fait par de son meilleur souvenir de ce chanteur en particulier dans Wagner.

Tu oublies que le répertoire de Moll était bien plus vaste ... je pense à Strauss, à Monteverdi ou encore au lied.

Oh oui ! Un peu comme Greindl, des Loewe saisissants notamment et un Winterreise assez prodigieux dans sa dimension lunaire ; et pas que par "l'étrangeté" de l'instrument ramené (mais ça n'est pas un rapetissement et c'est, justement, tout l'intérêt) à cet exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 20:38

Décès de Kurt Moll dimanche 5 mars 2017 Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28548
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 20:42

Figaro a écrit:
Décès de Kurt Moll dimanche 5 mars 2017  Sad Sad

Surprised Confused Sad Sad

Adieu, le roi des basses pale

Il s'est surtout illustré dans Strauss, Wagner, Mozart, Haydn, Schubert, Beethoven et Monteverdi ... (Moussorgski, Mendelssohn, Loewe, Wolf ...) L'opéra comme le lied et l'oratorio, baroque, classique, XIX°,  XX° ... allemand surtout ... mais parfois français, italien, voire russe ...
Il a tout fait.

Dans quoi faut-il l'avoir absolument entendu ? Ochs avant tout, puis Gurnemanz, 2 rôles où il me semble la référence Smile

Quelques extraits :
Strauss : Ochs => watch?v=-kW4I0EFYoI
Monteverdi : Sénèque => watch?v=aKq7crpfGho
Wagner : Gurnemanz => watch?v=xGCD_LfoJGg

Comment caractériser sa voix ?
D'abord une grande facilité à monter comme à descendre, il pouvait monter presque comme un baryton, en ayant les graves d'une basse profondissime. Ensuite un timbre délicat, de velour qui ne brusquait jamais la ligne de chant. C'est peut être ce que certains lui reprocheront : trop de douceur, trop de faclité.
L'interprète est toujours très sobre et concentré. Certains y verront un modèle de chanteur musicien, d'autres trouveront peut-être cela un peu trop neutre.
De mon point de vue ... un très très grand de sa catégorie.

Son répertoire était celui de la basse profonde : Ochs, Sarastro, Osmin, Le Commandeur, Gurnemanz, Sénèque ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Lun 6 Mar 2017 - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2188
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 21:05

Confused Un immense mozartien vient de nous quitter Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 21:17

Une immense basse vient de nous quitter. Quel Gurnemanz, quel Ochs effectivement, quel Sarastro en particulier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 56
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 22:09

La fin d'un grand roi Marke. Une bien triste nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Lun 6 Mar 2017 - 22:34

Kurt Moll, c'est avant tout selon moi le Sarastro le plus parfait de la discographie : une noblesse et une autorité naturelle avec un timbre magnifique. A écouter de préférence dans la version Sawallisch de studio : passer du 2ème air de la Reine de la Nuit par Edda Moser au 2ème air de Saratro par Moll, juste après, c'est splendide drunken  drunken  drunken

Ensuite, je dirais le Commandeur, Gurnemanz, Osmin, Bartolo, Och

Une mention spéciale également pour son Monterone dans le Rigoletto ditigé par Giulini chez DGG, il transfigure complètement le rôle, son "ti maledetto" est phénoménal et donne des frissons.

Bon et plus généralement, tout ce qu'il a chanté est à connaître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 1:22

Non...!!! Sad

Entièrement d'accord avec Figaro: son Monterone dans l'enregistrement Giulini est le pivot de l'action (dans ses deux interventions): sans Monterone, point de malédiction, donc un vide total de vraisemblance dramatique (c'est le cas dans la plupart des enregistrements et productions). Moll est implacable dans ce rôle-pivot et donne tout son sens à l'exclamation finale de Rigoletto: "Ah! La maledizione !" affraid .

Ce n'est qu'un exemple, mais ses interventions inégalées demeurent gravées vocalement ou dramatiquement dans notre mémoire mélomane.

Et que penser de son Agnus Dei dans la Missa Solemnis de Bernstein ?

Vraiment, j'ai beaucoup de peine. pale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 642
Age : 31
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 8:33

Salut l'artiste!

Pour moi la plus grande basse mozartienne avec Marti Talvela, dommage que ce dernier soit partit trop tot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15976
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 10:55

Ma basse préférée avec Talvela.

Adieu Gurnemanz Sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28548
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 11:26

Il est aussi une référence dans la Création d'Haydn :

https://youtu.be/32Xq7Tcj428?t=1255

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15976
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 14:07

Oui, j'oubliais la version Bernstein. thumleft

Cette voix veloutée qui déborde d'humanité... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 594
Age : 40
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Mar 7 Mar 2017 - 19:17

On lui doit aussi (avec Cord Garben) un Winterreise envoûtant, particulièrement lent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurt Moll   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurt Moll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Kurt Moll
» Kurt Weill
» Kurt Weil, chansons
» Kurt Sanderling
» Kurt Masur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: