Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Berlioz - les Troyens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mer 20 Juil - 21:12

benvenuto a écrit:
Je suis d'accord, le style pompier représente finalement une part assez réduite du langage de Meyerbeer (pour ce que j'en connais dans les Huguenots) mais on peut quand même le prendre beaucoup plus souvent en défaut que Berlioz (pour resituer ton accusation de lourdeur concernant les Troyens).
Hou-là, mais je ne disais pas pompier, je disais juste lourd, et je précisais dans le sens de monumental. C'est pesant, c'est épais quelquefois, mais pas bruyant, et pas souvent creux (à part à l'acte III hehe ).

Citation :
il y avait quand même eu Weber qui certes, était déjà mort en 1836...et puis Mendelssohn qui, sans être révolutionnaire, possède un langage au moins aussi riche, une inspiration plus large et un goût plus élevé...et puis Liszt pointe le bout de son nez quand même, bien que son style soit encore loin d'être abouti.
Justement, je ne trouve pas tout cela plus neuf que ce que fait Meyerbeer. Plus ou moins équivalent, certes, mais pas plus neuf.

Citation :
D'autre part je connais très mal Glinka mais à vue de nez il doit pouvoir tenir la comparaison...
Heu... dans quoi ? Confused C'est quand même bien gentil Glinka.

Citation :
Enfin mettons à part ce dernier pour lequel j'ai quand même un gros doute, et conviens que les quelques rares que je place avant lui te prouvent assez l'estime que j'ai pour Meyerbeer....note que je ne t'ai pas opposé un seul italien, Rossini inclus, non plus que le Wagner des années 30 dont le Rienzi est à tout prendre inférieur aux Huguenots, et pas un seul français hormis HB!!!!
Ah, si tu mets Meyerbeer directement après ce beau monde, je ne râle plus, tu l'aimes peut-être plus que moi. Very Happy

Pour le Wagner de jeunesse, Rienzi est ridicule à côté des Huguenots, mais les deux autres sont vraiment chouettes, à défaut d'atteindre la même maîtrise formelle évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mer 20 Juil - 21:16

Un de ces quatre, quand même, il faudrait que je l'écoute, ce Meyerbeer, ce grand novateur qui fait aussi bien que Weber, Mendelssohn et Liszt réunis.
(On va bien rire hehe )

Bon ceci dit, on est HS les enfants. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mer 20 Juil - 21:27

Xavier a écrit:
Un de ces quatre, quand même, il faudrait que je l'écoute, ce Meyerbeer, ce grand novateur qui fait aussi bien que Weber, Mendelssohn et Liszt réunis.
(On va bien rire hehe )
Je n'ai jamais pu voir ce que tu trouvais de si terrible à Weber, en me plaçant de ton point de vue, donc il n'y a pas de raison que tu ne trouves pas Meyerbeer génialissime, même si évidemment tu feras mine de rien que pour énerver Guillaume.
Oui, j'ouvre, le parapluie, c'est plus prudent. hehe

Plus sérieusement : Meyerbeer n'est pas un novateur au sens où il invente quelque chose de nouveau, en revanche il est à la pointe de son époque, et pousse les recherches plus loin dans l'orchestration (la clarinette basse toute seule avec les chanteurs pendant cinq minutes, tu peux toujours la chercher, même dans les opéras de la seconde moitié du siècle !), l'harmonie, les petites subtilités rythmiques, la légère dislocation des numéros, etc.

Mais c'est à considérer dans le cadre de la musique scénique et française, donc ce n'est pas aussi charpenté qu'une symphonie de Mendelssohn, c'est une évidence... Mais tout aussi neuf, oui, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 5:29

DavidLeMarrec a écrit:
benvenuto a écrit:
D'autre part je connais très mal Glinka mais à vue de nez il doit pouvoir tenir la comparaison...
Heu... dans quoi ? Confused

Il reste plus classique dans sa séparation très nette entre airs et récitatifs mais au niveau de l'orchestre et de ses coloris, il est audacieux et il a des intuitions géniales : climat féérique de Russlan, choeur masculin de la Tête, scène du barde, etc. Tchaïkovsky et Rimsky-Korsakov n'étaient pas admiratifs sans raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 6:08

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
benvenuto a écrit:
D'autre part je connais très mal Glinka mais à vue de nez il doit pouvoir tenir la comparaison...
Heu... dans quoi ? Confused

Il reste plus classique dans sa séparation très nette entre airs et récitatifs mais au niveau de l'orchestre et de ses coloris, il est audacieux et il a des intuitions géniales : climat féérique de Russlan, choeur masculin de la Tête, scène du barde, etc. Tchaïkovsky et Rimsky-Korsakov n'étaient pas admiratifs sans raison.

Dans Rouslan oui... ça reste très marqué "opéra italien" dans sa structure et on est plus dans une démonstration (magnifique!!). Par contre, Une Vie pour le Tsar me semble plus complexe et moins "gentil" justement Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 6:15

En résumé : Glinka a composé 2 chefs-d'oeuvre, Berlioz 1 (Les Troyens) et Meyerbeer 0, je pense qu'on peut en rester là. Basketball

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 8:01

WoO a écrit:
En résumé : Glinka a composé 2 chefs-d'oeuvre, Berlioz 1 (Les Troyens) et Meyerbeer 0, je pense qu'on peut en rester là. Basketball


Non, car comme on est dans le sujet Berlioz, les foudres vengeurs de mon juste courroux peuvent légitimement s'abattre sur ta tête coupable: Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil un seul chef-d'oeuvre chez Berlioz??!! carton rouge fesse fouet louis16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 9:37

DavidLeMarrec a écrit:
[Pour le Wagner de jeunesse, Rienzi est ridicule à côté des Huguenots, mais les deux autres sont vraiment chouettes, à défaut d'atteindre la même maîtrise formelle évidemment.

Je ne crois pas avoir dit quoi que ce soit sur le Vaisseau, par exemple; je n'entrerai pas dans la comparaison par égard pour ce cher Giacomo.... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 12:16

benvenuto a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
[Pour le Wagner de jeunesse, Rienzi est ridicule à côté des Huguenots, mais les deux autres sont vraiment chouettes, à défaut d'atteindre la même maîtrise formelle évidemment.

Je ne crois pas avoir dit quoi que ce soit sur le Vaisseau, par exemple; je n'entrerai pas dans la comparaison par égard pour ce cher Giacomo.... hehe
Il y a quinze ans d'écart entre les chefs-d'oeuvre de Meyerbeer et le Vaisseau... Sinon, je suis bien d'accord, je place le Vaisseau exactement sur le même piédestal que la Damnation, c'est l'une des oeuvres lyriques les plus abouties jamais écrites - le meilleur Wagner pour moi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 21 Juil - 13:49

DavidLeMarrec a écrit:
[Il y a quinze ans d'écart entre les chefs-d'oeuvre de Meyerbeer et le Vaisseau...

D'où mon silence... Wink et d'ailleurs c'est faux, les Huguenots sont de 1836 et le Vaisseau de 1843...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 6 Sep - 9:51

@ atomlegend: et alors donc, ces Troyens? (Big Brother nous regarde....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 6 Sep - 9:53

benvenuto a écrit:
@ atomlegend: et alors donc, ces Troyens? (Big Brother nous regarde....)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 6 Sep - 10:32

Bien sûr que c'est du harcèlement! Basketball
Si tu achoppes encore sur les Troyens, tu pourrais faire un détour par l'Enfance du Christ, la tragique noirceur de la scène des prophètes pourrait te permettre de mieux aborder la Prise de Troie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 6 Sep - 10:39

benvenuto a écrit:
Bien sûr que c'est du harcèlement! Basketball
Si tu achoppes encore sur les Troyens, tu pourrais faire un détour par l'Enfance du Christ, la tragique noirceur de la scène des prophètes pourrait te permettre de mieux aborder la Prise de Troie...

J'ai déjà du entendre l'enfance du christ au moins une bonne vingtaine de fois. Herreweghe et Gardiner. hehe. Si ça marche pas je changerai de version de ces troyens (dvd Gardiner).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 6 Sep - 10:41

OK j'arrête de t'embêter!!! Mr. Green
Tiens-nous au courant quand même! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Ven 9 Sep - 12:59

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Ven 9 Sep - 14:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 13 Sep - 18:48

Alors atomlegend, et ces Troyens??? Mr.Red Mr.Red Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 29 Sep - 12:43

Alors , j'ai bien essayé mais hors quelques duos et passages superbes qui ne m'ont pas réellement transporté, le compte n'y ait pas sur les 4 heures que comptent cette œuvre. Que de longs tunnels sans fin a franchir. Embarassed Shit .
Heureusement le livret nous aide à passer le cap.
Je me suis alors tourné, sur les conseils de DLM, sur la version Prêtre de 1965 (Paris salle Wagram) avec en Cassandre et Didon Régine Crespin et Guy Chauvet dans le rôle de Enée.
Par mégarde j'ai acheté la version "Extraits" . Et du coup je ne sais pas si on peut trouver l’œuvre complète dans son intégralité.

Et c'est enfin en cette version que j’entends mon Berlioz à moi. Son originalité, son tableau musical unique est ici bien mieux dépeint.
On a dit d'elle que c'était une version" électrisante" et c'est bien plus que ça. Les airs exaltés, les accords ravageurs, l'univers sombre " malheureux roi" on plonge dans le désespoir. ( comparé a la version Gardiner et ça fait mal de le dire, c'est bien mieux).Le rythme et la tension dramatique. Bref, il y a tout Berlioz ici.
Je vais pas énumérer les 16 pistes de ce mini cd, mais pour ma part il n'y a rien a jeter. j'ai plongé dedans, de quoi me réconcilier avec les Troyens. Reste a voir comment Prête a franchis ces tunnels.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 29 Sep - 12:45

L'intégrale Prêtre n'est pas la même version. Les chanteurs ne sont pas aussi bien, mais la direction est du même tonneau, ça explose sévère. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 29 Sep - 13:16

Ah je préfère Gedda à Chauvet moi!

Après, Horne et Verrett sont quand même géniales... Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 29 Sep - 14:30

atomlegend a écrit:
Alors , j'ai bien essayé mais hors quelques duos et passages superbes qui ne m'ont pas réellement transporté, le compte n'y ait pas sur les 4 heures que comptent cette œuvre. Que de longs tunnels sans fin a franchir. Embarassed Shit .
Heureusement le livret nous aide à passer le cap.
Je me suis alors tourné, sur les conseils de DLM, sur la version Prêtre de 1965 (Paris salle Wagram) avec en Cassandre et Didon Régine Crespin et Guy Chauvet dans le rôle de Enée.
Par mégarde j'ai acheté la version "Extraits" . Et du coup je ne sais pas si on peut trouver l’œuvre complète dans son intégralité.

Et c'est enfin en cette version que j’entends mon Berlioz à moi. Son originalité, son tableau musical unique est ici bien mieux dépeint.
On a dit d'elle que c'était une version" électrisante" et c'est bien plus que ça. Les airs exaltés, les accords ravageurs, l'univers sombre " malheureux roi" on plonge dans le désespoir. ( comparé a la version Gardiner et ça fait mal de le dire, c'est bien mieux).Le rythme et la tension dramatique. Bref, il y a tout Berlioz ici.
Je vais pas énumérer les 16 pistes de ce mini cd, mais pour ma part il n'y a rien a jeter. j'ai plongé dedans, de quoi me réconcilier avec les Troyens. Reste a voir comment Prête a franchis ces tunnels.

C'est clair que c'est pas une oeuvre qui supporte facilement la médiocrité (même si Gardiner est loin d'être médiocre...), je connais pas beaucoup d'opéras plus exigeants que celui-ci, dont l'effet puisse être aussi radicalement annihilé par une direction peu investie, froide et sur la réserve! Mais quand la passion et la sincérité sont au rendez-vous, ça peut être une expérience incroyable!
Pour ma part, même si je comprends les réserves de beaucoup d'avis exprimés sur les Troyens, je n'arrive pas à trouver de réelles faiblesses dans cette oeuvre, juste des passages délicats qui demandent un investissement total et une perfection absolue de l'exécution pour toucher au but!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Sam 24 Jan - 16:28

bonsoir depuis 3 soirs à raison de 1 heure par soiree j'écoute l'intégrale de cet opera LES TROYENS SUR YOUTUBE :

Berlioz - Les Troyens (Antonacci, Barcellona, Capitanucci, Kunde - Pappano)



watch?v=j-x2TF-bebg
______________
TEATRO ALLA SCALA DI MILANO

LES TROYENS
Grand-Opéra in five acts
libretto and musica by Hector Berlioz

Enée: Gregory Kunde
Chorèbe: Fabio Capitanucci
Panthée: Alexandre Duhamel
Narbal: Giacomo Prestia
Iopas: Shalva Mukeria
Ascagne: Paola Gardina
Cassandre: Anna Caterina Antonacci
Didon: Daniela Barcellona
Anna: Maria Radner
Hylas: Paolo Fanale
Priam: Mario Luperi
a greec soldier: Ernesto Panariello
Hector's ghost: Deyan Vatchkov
Hélénus: Oreste Cosimo
first troyan soldier: Guillermo Esteban Bussolini
second troyan soldier: Alberto Rota
le Dieu Mercure: Emidio Guidotti
Hécube: Elena Zilio

Orchestra and Choir Teatro alla Scala di Milano
Conductor Antonio Pappano
__________
comment trouvez vous cette version (Antonacci, Barcellona, Capitanucci, Kunde - Pappano) ?
__________

le sommet de ces TROYENS pour moi c'est l'acte 4, second tableau :N°35 : Récitatif et Quintette - « Tout conspire à vaincre mes remords »
avec les paroles A vaincre mes remords et mon cœur est absous.....que c'est divin !  

comment trouvez-vous cette version et ce petit extrait geniallissime ? merci pour vos reponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Sam 24 Jan - 18:29

je viens de réécouter le tube "nuit d'ivresse" des troyens et je préfère toujours mon quintette ci-dessus, en fin de compte je préfère les airs moins connus que les "tubes".

Acte IV n°35 quintette à fin acte
watch?v=_97eyTWS8TE affraid

Didon / Cassandre : BÉATRICE URIA-MONZON
Enée : ROBERTO ALAGNA

Sous la direction de LAWRENCE FOSTER
Orchestre et Chœur de l'Opéra de Marseille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Dim 25 Jan - 11:29

Le quintette est effectivement sublime, mais pour moi le sommet absolu reste le septuor nocturne qui lui succède, quelque chose de proprement inouï et hypnotique.
Quoi qu'il en soit, toute cette fin du IV, avec cet enchaînement incroyable du quintette, du septuor et du duo d'amour plongeant progressivement l'auditeur dans une sorte de rêve éveillé, envoûtant, mystérieux et fervent, brutalement interrompu par l'intervention in extremis de Mercure, me semble l'un des plus grands moments du répertoire lyrique universel (oui, rien que ça)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 2 Avr - 3:54

J'adore les Troyens , mais plus j'écoute Berlioz en général, plus je trouve sa musique attachante, et a aucun moment faible. Que ce soit par exemple Béatrice et Bénédict, L'enfance du Christ ou bien Harold en Italie, il a choisi à chaque fois ou une forme nouvelle ou bien ancienne et il s'y tient, y met sa patte personnelle et nous régale , sans que cela nous semble à aucun moment de la pâle copie, sans parler de Roméo et La damnation , qui tous les deux ont des formes très originale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 2 Avr - 6:11

gluckhand a écrit:
J'adore les Troyens , mais plus j'écoute Berlioz en général, plus je trouve sa musique attachante, et a aucun moment faible. Que ce soit par exemple Béatrice et Bénédict, L'enfance du Christ ou bien Harold en Italie, il a choisi  à chaque fois  ou une forme nouvelle ou bien ancienne et il s'y tient, y met sa patte personnelle  et nous régale , sans que cela nous semble à aucun moment de la pâle copie, sans parler de Roméo et La damnation , qui tous les deux ont des formes très originale?


cheers mains sunny Que cela fait plaisir à lire! Very Happy kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 2 Avr - 6:48

J'aime et admire Berlioz, dans cette époque de dénigrement passager , en plus d'être un très grand compositeur ,c'est un formidable écrivain,Benvenuto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6183
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Jeu 2 Avr - 7:39

je rejoins Benvenuto en berliozien je suis trés heureux de lire ça aussi (et je plussoie pour l'écrivain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8497
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 1 Mar - 9:34

La BNF a acquis une partition piano-chant des Troyens de la propre main de Berlioz ; au-delà de l'objet proprement dit, les enjeux musicologiques semblent de poids.

"Le manuscrit contient en effet bon nombre de scènes supprimées de la version orchestrale ou de la version de Choudens, voire des passages totalement inédits. C'est notamment le cas du final et de l'épilogue, très écourtés par l'éditeur", indique-t-on.

Karine Deshayes en donnera une première lecture qui sera captée et retransmise le 29 mars par France Musique : http://www.francemusique.fr/emission/le-dossier-du-jour/2015-2016/le-manuscrit-de-la-partition-piano-voix-des-troyens-de-berlioz-acquis-par-la-bnf-03-01 . Amateurs de raretés, berlioziens, curieux, etc. , ne vous privez pas Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 1 Mar - 12:04

Je suppose que c'est un concert privé, je ne trouve mention que de la date et du lieu…

Bon, de toute façon, le 29, j'avais prévu d'aller voir des chants sacrés du XVIe siècle finno-suédois. Ce sera sans doute moins plein. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 8:50

J'ai beau chercher, je ne trouve pas ce concert sur le programme de France-Musique...
Pourtant, je suis assez curieux mais rien de rien Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 8572
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 9:14

J'ai découvert cette oeuvre il n'y a pas très longtemps et je suis resté sur ma faim.
Je n'ai pas ressenti l'émotion que l'on peut avoir parfois lors de la première écoute d'une oeuvre.
Je ne l'ai pas ré-écoutée depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4079
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 9:39

Quelle version?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 8572
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 9:51

luisa miller a écrit:
Quelle version?
Dutoit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 19878
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 10:25

Rubato a écrit:
luisa miller a écrit:
Quelle version?
Dutoit.

Ah ben forcément! Mr.Red (mais je n'irais pas plus loin... rubrique générale oblige! la discographie, c'est ICI)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4079
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 10:31

Connais pas. Essaie le DVD avec Kunde et Antonnacci


http://www.amazon.fr/Troyens-Blu-ray-Hector-Berlioz/dp/B003757W1A/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1459258024&sr=1-2&keywords=les+troyens

Sinon, il y a aussi celui ci avec Antonacci et Westbroeck

http://www.amazon.fr/Berlioz-Troyens-Antonacci-Westbroek-Capitanucci/dp/B00EWT186A/ref=sr_1_7?s=music&ie=UTF8&qid=1459258100&sr=1-7&keywords=les+troyens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 8572
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 29 Mar - 10:41

Polyeucte a écrit:
Rubato a écrit:
luisa miller a écrit:
Quelle version?
Dutoit.

Ah ben forcément! Mr.Red (mais je n'irais pas plus loin... rubrique générale oblige! la discographie, c'est ICI)

luisa miller a écrit:
Connais pas. Essaie le DVD avec Kunde et Antonnacci


http://www.amazon.fr/Troyens-Blu-ray-Hector-Berlioz/dp/B003757W1A/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1459258024&sr=1-2&keywords=les+troyens

Sinon, il y a aussi celui ci avec Antonacci et Westbroeck

http://www.amazon.fr/Berlioz-Troyens-Antonacci-Westbroek-Capitanucci/dp/B00EWT186A/ref=sr_1_7?s=music&ie=UTF8&qid=1459258100&sr=1-7&keywords=les+troyens

Je vais dans la rubrique "disco" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1523
Age : 60
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   Mar 5 Fév - 16:09

Tiré de "Café Berlioz" de Pierre-René Serna (chez bleu nuit éditeur)

Les Troyens: un contre grand opéra ?
John Eliot Gardiner: "pour moi, les Troyens restent une oeuvre à part. C'est une grande erreur de les rattacher au genre du ''grand opéra'' à la française de ses contemporains Halévy, Auber ou Meyerbeer. Cette erreur a eu des conséquences sur l'image même de cet ouvrage, perçu comme une oeuvre gigantesque, nécessitant des grandes voix -quasiment wagnériennes!-, un orchestre épais et une mise en scène pesante. Les racines musicales et littéraires des Troyens plongent bien au-delà. Malgré la rupture de la révolution française, qui a brisé la continuité de la musique, la véritable filiation de cette oeuvre est à rechercher, selon moi, du côté de Rameau"
et Pierre-René Serna poursuit: "Et c'est l'évidence même. A la tragédie lyrique française, de Lully à rameau et Gluck, tout rattache les Troyens"
soit
. le sujet mythologique
. la langue et l'élévation classiques du livret
. le découpage (par numéros intercalés)
. "la musique où les emprunts à la facture baroque abondent"
. les 5 actes de la tragédie lyrique.

Le roman de la Momie: une source méconnue des Troyens ?
Pierre-René Serna développe plusieurs arguments
. l'Egypte antique présente dans le ballet et l'air de Iopas
. le divertissement musical et dansé de Tahoser, à rapprocher du spectacle qui ne parvient pas à distraire Didon
. Le dialogue Nofré et Tahoser, qui fait songer au duo de Anna et Didon
. un cortège solennel d'agriculteurs, semblable à l'entrée des laboureurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Berlioz - les Troyens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Berlioz - les Troyens
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: mélodies, cycles.
» Hector BERLIOZ - La Damnation de Faust
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Berlioz - La Damnation de Faust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: