Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jonas Kaufmann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 19 Sep 2013 - 11:00

Pour le projet avec Pappano, la distribution a changé. Ce n'est plus Gheorghiu qui est prévue en Aida mais Hibla Germzava, une soprano russe que je n'ai jamais entendu, elle a un répertoire bien différent de celui de la vocalité d'Aida. Semenchuk en Amneris, c'est prometteur. Lucic en Amonasro sinon. Enregistrement prévu pour 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Lun 30 Sep 2013 - 23:06

Ecoute du récital Verdi de Kaufmann... et quelques retours...

Alors déjà, pour certains rôles, c'est vraiment pas possible pour moi... Le Duc de Rigoletto bien sûr (beaucoup trop sombre et lourd, en aucun cas jouisseur, jamais dominateur ou virevoltant...), mais aussi Riccardo dont le premier air "Di' tu se fedele" est là aussi d'un terre à terre assez impressionnant : où se trouve la légèreté de cet esprit libre? Tout ça ne décolle pas et reste toujours appliqué et sombre. Le deuxième air "Forse la soglia attinse... Ma se m'è forza perderti", par son caractère plus introspectif et sombre convient mieux en effet à la voix et au tempérament... mais bon, il n'arrive pas à faire simple et "léger" (alors que Vickers dans le même rôle y arrivait! Na! Mr.Red)
Autre erreur à mon sens, le "Oh! fede negar potessi... Quando le sere al placido" de Luisa Miller manque lui aussi de cette grâce que demande souvent Verdi... Peut-être suis-je trop habitué à des Alvarez, Vargas ou Calleja dans cet air... mais toujours est-il que non, ça ne marche pas pour moi! Et puis "O inferno! Amelia qui!... Sento avvampar nell'anima... Cielo pietoso, rendila" de Simon... ralalala... mais non non non!!! Ce n'est pas possible pour Gabriele, noble au sang un peu chaud mais à la jeunesse éclatante de se trouver affublé d'une telle voix! Pour Simon pourquoi pas, mais pas le jeune et preux Gabriele... Là encore on est face à du Kaufmann et non un personnage.

Les choses vont mieux pour Alvaro où le personnage s'habille bien de ces teintes sombres et profondes, la mélancolie de l'air totalement maîtrisée. De même, l'air de Macduff convient assez bien au ténor, même si je doute un peu sur la durée du rôle. Disons que là dans l'instant de cette déploration, ça colle. Après on reste un peu trop loin du "bel canto" pour moi dans le sens où les effets sont un peu trop démonstratif et réfléchi, manquant de spontanéité.

Avec Aïda, on est en effet devant quelque chose de très beau... j'ai toujours du mal avec le timbre et la façon de chanter, mais ce qu'il fait de cet air est vraiment saisissant, musical et très bien rendu.
De même, et je mange mon chapeau..., les deux extraits d'Otello sont splendides... On entend clairement des accents de Vickers (en fin du premier air, ce sont exactement les mêmes façon de faire!!). Mais il ne va pas chercher à assombrir encore plus, au contraire il semble plutôt alléger et simplifier son émission. Très nuancé et musical. Bravo!

Après, reste le duo de Don Carlo... Connu... pas fan de son Carlo, mais c'est plutôt bien.
Et puis I Masnadieri... jamais entendu... plutôt convaincant, mais ne connaissant ni l'oeuvre ni l'air... je ne jugerai pas!

Orchestre qui accompagne bien, mais rien de transcendant...

Donc de grandes réussites, des choses plus discutables... et certains vrais loupés pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 0:57

Je n'ai écouté qu'une partie du récital, on y trouve effectivement le meilleur (Radamès impressionnant de facilité, et avec une épaisseur tourmentée dès le début), mais aussi des fourvoiements liés au studio (effectivement Riccardo est chanté comme si c'était Tu che le vanità, aussi bien le style que le caractère ! ce n'est tout simplement pas possible...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 1:52

J'ai finalement été écouter le reste... Beaucoup plus positif que toi, mais globalement les mêmes lignes de force : extraordinaire d'aisance, toujours très intense, mais pas forcément adapté à tous les rôles. Je n'aime pas beaucoup son Alvaro très tassé (au moins, en récital sur le vif, l'air proprement dit était vraiment suspendu).

Le Carlo des Masnadieri est superbement arrogant.

Accompagnement orchestral un peu routinier, mais excellente initiative de conserver les introductions orchestrales (Dio... mi potevi scagliar, et surtout la clarinette d'Alvaro bounce ), ce n'est pas anodin pour le climat d'ensemble.

En fait, je suis assez ébloui comme d'habitude par la maîtrise, mais comme la finesse a moins sa place ici, comme les tessitures sont moins tendues que celles qui le mettent en valeur, la plus-value Kaufmann ne me paraît pas aussi évidente que dans Wagner, le vérisme ou les décadents de tous pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 8:29

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai finalement été écouter le reste... Beaucoup plus positif que toi, mais globalement les mêmes lignes de force : extraordinaire d'aisance, toujours très intense, mais pas forcément adapté à tous les rôles. Je n'aime pas beaucoup son Alvaro très tassé (au moins, en récital sur le vif, l'air proprement dit était vraiment suspendu).

Le Carlo des Masnadieri est superbement arrogant.

Accompagnement orchestral un peu routinier, mais excellente initiative de conserver les introductions orchestrales (Dio... mi potevi scagliar, et surtout la clarinette d'Alvaro bounce ), ce n'est pas anodin pour le climat d'ensemble.

En fait, je suis assez ébloui comme d'habitude par la maîtrise, mais comme la finesse a moins sa place ici, comme les tessitures sont moins tendues que celles qui le mettent en valeur, la plus-value Kaufmann ne me paraît pas aussi évidente que dans Wagner, le vérisme ou les décadents de tous pays.
Tout pareil, si ce n'est que son Alvaro, en général, m'intéresse terriblement ; même "tassé" (c'est jamais vraiment ce que j'entends, d'ailleurs). Arrogance, tu as raison ; avec tout ce que cela implique (un peu de témérité, des foucades, peut-être des effets de manche, cf. l'aigu indéfiniment tenu d'Aida qui a autant de gueule que celui de Caballe avec Muti même si on sait que c'est un artifice de studio, etc.), jamais en tout cas de demi-mesure ni d'économie. Evidemment, son Duca est exotique ; son Riccardo aussi, d'une certaine manière même si je peux comprendre que la logique du saucissonnage l'amène à noircir/dramatiser "Di tu se fedele" là où la construction, sur scène et dans la continuité, serait vraisemblablement autre. Immense moment de chant, de technique pour moi, en revanche : la deuxième partie de l'air de Luisa Miller que d'aucuns jugeront chichiteux, exagéré, ou que sais-je encore, mais où j'entends pour le coup une lecture ; ce qu'on demande après tout à un artiste.
Sublime : son Otello. Vivement l'intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 10:34

bAlexb a écrit:
même "tassé" (c'est jamais vraiment ce que j'entends, d'ailleurs)
Un peu grave pour lui, les mots ne sont plus nettement sériés, en-dessous de ses standards pour moi. Je parle surtout du récitatif, parce que c'est l'une des plus belles pages de Verdi (et que je me moque assez de l'air, pour être tout à fait honnête).

Citation :
même si je peux comprendre que la logique du saucissonnage l'amène à noircir/dramatiser "Di tu se fedele" là où la construction, sur scène et dans la continuité, serait vraisemblablement autre.
Assurément autre, surtout qu'il n'est pas le plus mauvais acteur de sa génération ; néanmoins, ce contresens est remarquablement étonnant, comme s'il n'avait jamais vu/entendu/lu l'opéra dans son intégralité, comme si personne ne lui avait signalé le sens de sa scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 11:08

DavidLeMarrec a écrit:
Assurément autre, surtout qu'il n'est pas le plus mauvais acteur de sa génération ; néanmoins, ce contresens est remarquablement étonnant, comme s'il n'avait jamais vu/entendu/lu l'opéra dans son intégralité, comme si personne ne lui avait signalé le sens de sa scène.
Mais là, je vois plutôt ça comme un besoin de "marquer" ; de "faire" dramatique, justement parce qu'il a vu/entendu/lu l'opéra dans son intégralité et qu'il charge/surcharge l'air de tout ce qui l'entoure. C'est un contresens, peut-être, je suis d'accord ; mais dans le sens d'un raccourci de l'oeuvre (ce qui ne justifie rien, par ailleurs, j'en suis conscient).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 11:41

Le Bal Masqué n'est pas forcément intrinsèquement sombre... c'est aussi un drame qui met en scène l'insouciance (jusqu'aux quiproquos de boulevard dans les moments les plus paroxystiques), je ne vois pas trop en quoi surcharger les moments ouvertement ironiques et légers apporterait du sens. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 11:53

DavidLeMarrec a écrit:
Le Bal Masqué n'est pas forcément intrinsèquement sombre... c'est aussi un drame qui met en scène l'insouciance (jusqu'aux quiproquos de boulevard dans les moments les plus paroxystiques), je ne vois pas trop en quoi surcharger les moments ouvertement ironiques et légers apporterait du sens. bounce
C'est un produit de studio ; et, a priori, le récital studio est pour moi le non-sens absolu en matière d'opéra (c'est paradoxal mais ça me paraît une hypothèse beaucoup plus tenable en concert). Les ficelles y sont grosses, en général et puis... Riccardo n'est peut-être simplement pas un rôle pour Kaufmann .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 12:55

bAlexb a écrit:
Riccardo n'est peut-être simplement pas un rôle pour Kaufmann .
Oui! Il lui manque cette spontanéité qui caractérise Riccardo... et puis même d'un point de vue souplesse, je vois mal Kaufmann dans le grand duo ou l'air le plus sautillant et riant... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 19:46

bAlexb a écrit:
C'est un produit de studio ; et, a priori, le récital studio est pour moi le non-sens absolu en matière d'opéra (c'est paradoxal mais ça me paraît une hypothèse beaucoup plus tenable en concert).
Le récital d'opéra est par nature une abomination. Ça n'empêche pas d'en écouter, au demeurant. bounce

Citation :
Riccardo n'est peut-être simplement pas un rôle pour Kaufmann .
Possible, mais ça n'explique pas vraiment le mystère (ta précédente exégèse ne me convainc pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 20:03

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
C'est un produit de studio ; et, a priori, le récital studio est pour moi le non-sens absolu en matière d'opéra (c'est paradoxal mais ça me paraît une hypothèse beaucoup plus tenable en concert).
Le récital d'opéra est par nature une abomination. Ça n'empêche pas d'en écouter, au demeurant. bounce
J'en consomme beaucoup ; mais je n'y cherche simplement pas les mêmes choses que dans un enregistrement intégral (et a fortiori qu'un live, évidemment) ; là, je m'accommode de ces raccourcis mal venus ailleurs.

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Riccardo n'est peut-être simplement pas un rôle pour Kaufmann .
Possible, mais ça n'explique pas vraiment le mystère (ta précédente exégèse ne me convainc pas).
Ce que tu dis là et la légèreté avec laquelle tu me le dis me fendent le coeur Sad !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Oct 2013 - 23:32

Allons donc, depuis le temps que tu dis qu'Otello brise ton petit cœur, je puis tout au plus en abraser les coronaires. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Oct 2013 - 0:06

DavidLeMarrec a écrit:
Allons donc, depuis le temps que tu dis qu'Otello brise ton petit cœur, je puis tout au plus en abraser les coronaires. Mr. Green
Pardon ??? hehe  Mais non!! Je lui brise pas le coeur du tout! Il n'en a absolument rien à talquer de ce que je pense ou de ce que je dis; ça lui glisse dessus comme la pluie sur les plumes du canard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Oct 2013 - 8:20

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Allons donc, depuis le temps que tu dis qu'Otello brise ton petit cœur, je puis tout au plus en abraser les coronaires. Mr. Green
Pardon ??? hehe  Mais non!! Je lui brise pas le coeur du tout! Il n'en a absolument rien à talquer de ce que je pense ou de ce que je dis; ça lui glisse dessus comme la pluie sur les plumes du canard ...
"Il" a voix au chapitre ou pas hehe ?
(Je me souviens pas vraiment avoir écrit ça au sujet des échanges plus ou moins amènes que j'ai avec Otello scratch...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Oct 2013 - 11:09

Vous ne manquez quand même pas de toupet de me faire endosser le rôle du bad guy, après toutes ces années de şikayas en duetto façon perpetuum mobile. Surprised

Non, ce n'est pas un pari de mettre le plus de langues possibles dans une phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Sam 7 Déc 2013 - 12:09

Son prochain disque chez Sony sera le Winterreise. Le pianiste sera évidemment Helmut Deutsch. (source prestoclassical).

Je suis très curieux de l'entendre dans ce cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Sam 7 Déc 2013 - 12:33

Je l'avais entendu en 2003 dans le même programme... et c'était très décevant, terne, peu adapté à sa voix. Les grandes cantilènes et la sobriété des lignes ne le flattent pas, alors que la Meunière, plus lyrique, lui seyait bien davantage.

Cela dit, il a beaucoup gagné en profondeur depuis, et même en homogénéité de timbre, donc j'essaierai, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 14 Jan 2014 - 13:43

Beaucoup de parutions prévues en février pour le ténor, essentiellement en DVD. La pochette du Winterreise a été dévoilée également. Il est très étrange que ce soit lui qui soit mis en valeur sur la pochette du DVD/blu-ray d'Ariadne auf Naxos même si c'est lui la star de Sony Classical. Je dois dire que j'aime assez l'ambiance qui se dégage de la pochette du Winterreise.

Winterreise : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88883795632

Don Carlo de Salzburg : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88843005769

Ariadne aux Naxos de Salzburg : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88843005749%25C2%25A0

Parsifal du Met : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Sony/88883725589

En priorité, je suis intéressé par le Winterreise et Parsifal (je ne l'avais pas vu au cinéma). Je n'ai que la version Sinopoli d'Ariadne aux Naxos mais j'avais lu des commentaires mitigés sur cette version. Don Carlo ne m'avait pas totalement convaincu malgré la magnifique Elisabetta de Harteros, le Don Carlo engagé de Kaufmann et l'excellente Eboli de Semenchuk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Lun 10 Fév 2014 - 13:21

On peut écouter ici des extraits de l'ensemble du Winterreise :

https://soundcloud.com/kaufmannjonas/sets/schubert-winterreise

J'ai hâte d'être à la semaine prochaine pour l'écouter au boulot pendant ma pause avant de recevoir le disque. Je rappelle qu'il sort lundi 17 février.

Les extraits m'ont beaucoup plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 19 Fév 2014 - 11:52

Tu fais quoi comme travail ?

Prochaine prise de rôle dans deux nouvelles productions (quel luxe d'être le plus grand ténor du monde !) : Le Chevalier Des Grieux à Covent Garden et à l'Opéra de Munich.

On espère que les deux spectacle seront filmés voire retransmis en direct dans les cinémas ou en streaming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 27 Fév 2014 - 6:53

Obligations professionnelles obligent, je ne pourrais être à Berlin le 1er avril pour la Winterreise Kaufmann - Deutsh. D'où 2 places de 1ere catégorie au 9e rang orchestre sur les bras ( 59 € si j'ai bonne mémoire). Si quelqu'un est tenté, faites moi signe par mp. Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 14:48

Ma tante est amoureuse de Jonas Kaufmann. Elle m'a emmené le voir à Covent Garden, dans Manon Lescaut ce week-end (mise-en-scène foireuse).
Dans la foulée j'ai revu le DVD de son Don Carlo Salzbourgeois (j'ai lu à boire et à manger sur cette version ici, mais je trouve que le duo qu'il forme avec Hampson d'une classe absolue).
Et puis elle m'a offert son disque de Verdi.

Voilà et je crois que je suis tombé amoureux de lui à mon tour... (mais je pense que le physique y est pour beaucoup, et je suis pas particulièrement porté sur la gente masculine d'ordinaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 15:01

Resigned a écrit:
Ma tante est amoureuse de Jonas Kaufmann. Elle m'a emmené le voir à Covent Garden, dans Manon Lescaut ce week-end (mise-en-scène foireuse).
Dans la foulée j'ai revu le DVD de son Don Carlo Salzbourgeois (j'ai lu à boire et à manger sur cette version ici, mais je trouve que le duo qu'il forme avec Hampson d'une classe absolue).
Et puis elle m'a offert son disque de Verdi.

Voilà et je crois que je suis tombé amoureux de lui à mon tour... (mais je pense que le physique y est pour beaucoup, et je suis pas particulièrement porté sur la gente masculine d'ordinaire)

Je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à avoir détesté cette mise en scène Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 20:18

Resigned a écrit:

Voilà et je crois que je suis tombé amoureux de lui à mon tour... (mais je pense que le physique y est pour beaucoup, et je suis pas particulièrement porté sur la gente masculine d'ordinaire)
j'avais annoncé que j'allais me taire, mais quelques propos sont parfois provocants Mr.Red 
Je suis plutôt porté, comme chacun sait, sur la gent masculine (comme tu dis, et depuis le temps qu'on se fréquente -littérairement- tu ne m'en voudras pas de réagir là-dessus) mais hélas pour moi le physique de Kaufmann -et l'équivalent en traduction de son patronyme- équivaudraient plutôt à de définitifs repoussoirs. Pourtant, et personne n'y est revenu, son Winterreise s'est révélé un choc, peut-être moins que la Müllerin, parce que je connais sans doute mieux la partition, mais, contrairement à ses prestations d'opéra qui ne me font oublier aucun de ses aînés, quand bien même il s'y révèle comparable, sa compréhension et la perfection de sa diction et du théâtre qu'il impose dans les lieder de Schubert me laisse pantois et au bord des larmes. Gerhaber et Keenlyside viennent juste après, mais je reste étonné que cette époque consternante ait pu produire un chanteur de mélodies d'une pareille pertinence. Bref, on ne peut pas passer à côté, ,et l'audio seul permet, miraculeusement de se passer de l'écueil du physique facile.
Revenir en haut Aller en bas
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 20:50

Son physique, il n'y peut rien  siffle . Mais quel travail sur la voix !  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 22:06

Resigned a écrit:
Ma tante est amoureuse de Jonas Kaufmann. Elle m'a emmené le voir à Covent Garden, dans Manon Lescaut ce week-end (mise-en-scène foireuse).
Dans la foulée j'ai revu le DVD de son Don Carlo Salzbourgeois (j'ai lu à boire et à manger sur cette version ici, mais je trouve que le duo qu'il forme avec Hampson d'une classe absolue).
Et puis elle m'a offert son disque de Verdi.

Voilà et je crois que je suis tombé amoureux de lui à mon tour... (mais je pense que le physique y est pour beaucoup, et je suis pas particulièrement porté sur la gente masculine d'ordinaire)

Pourtant, ceux que tu cites sont plutôt des enregistrements moyens (du moins à son échelle).

Essaie alors sa Meunière, son récital vériste, son Werther, ses Lohengrin, ses Siegmund, ses Cavaradossi. Là, on touche au miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28629
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 1 Juil 2014 - 22:21

Un miracle d'engorgement de détimbrage et d'inexpressivité oui  fleurs 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 10:36

DavidLeMarrec a écrit:

Pourtant, ceux que tu cites sont plutôt des enregistrements moyens (du moins à son échelle).

Essaie alors sa Meunière, son récital vériste, son Werther, ses Lohengrin, ses Siegmund, ses Cavaradossi. Là, on touche au miracle.

J'ai jeté un œil et une oreille sur son Werther et en effet ça me plaît beaucoup, ce genre de rôle lui va à ravir... physiquement également... (quand je parlais de physique, je plaisantais un chouia, mais je parlais aussi de sa présence sur scène, son incarnation...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 11:12

Resigned a écrit:
(quand je parlais de physique, je plaisantais un chouia, mais je parlais aussi de sa présence sur scène, son incarnation...).

Dans une récente interview (Classica ou Diapason ; difficile de se souvenir puisque les deux prennent beaucoup de peine à afficher des couvertures interchangeables) il se plaint d'ailleurs un peu de cette focalisation sur son physique (qu'il a, en effet, fort avenant). De mémoire il doit dire quelque chose comme : "moi qui n'ai jamais mis les pieds dans une salle de sport".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 14:10

C'est-à-dire qu'indépendamment du seul physique, il a pour lui un port qui sied très bien aux héros tragiques.

C'était moins évident pour Bergonzi, Pavarotti ou Heppner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 14:24

Il a aussi une "gueule". Une barbe de trois jours, une chevelure fougueuse, le regard sombre et pénétrant. Et beaucoup de prestance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 33
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 14:24

Oui et son association avec Hampson donne un côté Astérix et Obélix qui a flatté mon instinct gaulois, j'avoue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 14:48

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 20:36

Pipus a écrit:
Il a aussi une "gueule". Une barbe de trois jours, une chevelure fougueuse, le regard sombre et pénétrant. Et beaucoup de prestance.

Mais c'est d'Aurele dont tu parles !  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 21:26

Oui, avant de faire connaissance de Kaufmann, j'ai longtemps cru que c'était son vrai visage  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 2 Juil 2014 - 21:45

Pipus a écrit:
Oui, avant de faire connaissance de Kaufmann, j'ai longtemps cru que c'était son vrai visage  hehe

 thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 3 Juil 2014 - 12:45

Je suis tombé sur une vidéo de l'acte II de Parsifal en cherchant dans google "Jonas Kaufmann torse nu" ou un truc comme ça je crois  hehe

Eh bien je suis resté scotché sur cette vidéo.

La mise en scène minimaliste, où se conjuguent le noir, le blanc et le sang, est tragique sans être grossière, et la stature, le visage, la voix (le torse) de Kaufmann sont d'une dramaturgie qui m'a passionné. J'avais encore les images en tête ce matin au réveil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 3 Juil 2014 - 22:33

Pipus a écrit:
Je suis tombé sur une vidéo de l'acte II de Parsifal en cherchant dans google "Jonas Kaufmann torse nu" ou un truc comme ça je crois  hehe

Eh bien je suis resté scotché sur cette vidéo.

La mise en scène minimaliste, où se conjuguent le noir, le blanc et le sang, est tragique sans être grossière, et la stature, le visage, la voix (le torse) de Kaufmann sont d'une dramaturgie qui m'a passionné. J'avais encore les images en tête ce matin au réveil.


Oui, Kaufmann a un raptus extraordinaire, et c'est particulièrement vrai dans son mâle Parsifal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 3 Juil 2014 - 23:41

David, peux-tu préciser ce que tu entends pas raptus ? J'ai du mal à comprendre en regardant les définitions sur le web. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Jeu 3 Juil 2014 - 23:46

Pipus a écrit:
David, peux-tu préciser ce que tu entends pas raptus ? J'ai du mal à comprendre en regardant les définitions sur le web. Merci.

Au sens le plus latin du terme : un ravissement. Aussi bien dans l'emportement de celui qui chante que de celui qui écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2890
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 4 Juil 2014 - 7:35

Merci  Smile 

J'étais tombé sur une définition médicale : "A. − PATHOL. Raptus hémorragique. Afflux de sang suivi d'hémorragie. Une vaso-dilatation excessive notamment peut entraîner non seulement des exsudations séreuses, mais une rupture des capillaires et la formation de raptus hémorragiques."

Effectivement la mise en scène apportait son lot d'hémoglobine, mais de là à dire que Jonas a une hémorragie sanguine extraordinaire, il me semblait nécessaire de creuser l'expression  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 4 Juil 2014 - 11:11

Comme l'indique le « A. » en tête de définition, tu dois pouvoir trouver un sens « B. », plus littéraire (qui n'est d'ailleurs pas le sens figuré du premier), dans les bons dictionnaires. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mar 22 Juil 2014 - 19:57

En même temps, à l'acte II de Parsifal, il y en a, de la vaso-dilatation.

C'est vrai que ce II du MET est assez scotchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 3 Oct 2014 - 11:28

Séjour à Berlin = Dussmann Embarassed ...
Rentré avec quelques "bricoles" dont le collector du dernier album de JK.
Excellemment fait, avec un goût sans faille et sans démonstration. Aucune complaisance quant aux questions strictement musicales ; j'entends par là que la voix est assumée dans un contexte (musique "légère") à la fois parfaitement compris et, lui aussi, pleinement assumé.
Ça donne des airs largement chantés/embrassés ("Du bist die Welt für mich") autant qu'une "petite musique" (au sens de la "petite musique" de Sagan) au parfum fragile mais prégnant/imprégné ("Irgendwo auf der Welt" qui est aussi personnel, pour moi, que la version de Nina Hagen dans l'album éponyme, que je vous recommande vivement Wink ).
Bref, Kaufmann est un aussi grand charmeur, une plume aussi légère ici (des moyens musicaux et d'expression ramenés à leur forme la plus essentielle pour aller droit au but dans "Hab' ein blaues Himmelbett") qu'il peut être un héros schillerien, un dramaturge prométhéen (Parsifal). Ni Tauber, ni Peter Anders, ni René Kollo (pas le "squillo", peut-être pas l'abandon naturel non plus ; mais un autre charme, la largeur sombre/sombrée en plus) ; Jonas Kaufmann ("tout simplement", j'ai envie de dire ; c'est à dire reconnaissable, pas passé au laminoir d'un stéréotype "à la manière de") dans un album parfaitement apprêté, amidonné juste ce qu'il faut et d'une personnalité à laquelle, moi, j'adhère sans réserve.
Accompagnement d'une qualité sans reproche (là aussi, le juste poids, le juste swing au bon moment) ; Julia Kleiter bien appariée pour ses participations (Paul Abraham et Korngold pour un "Glück, das mir verlieb" plutôt inattendu dans ce contexte même si on y garde une très belle participation de Tauber avec Lotte Lehmann).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rwandrall
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 23
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Mer 22 Oct 2014 - 22:05

Ce que j'aime beaucoup avec Kaufmann, c'est qu'avec son timbre on s'attend pas à entendre un ténor. Du coup, ça me surprend à chaque fois hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Dim 7 Déc 2014 - 14:57

Comme il n'y a pas de raison que je sois le seul à enrager :
http://www.theguardian.com/music/2012/mar/11/jonas-kaufmann-cbso-tristan-review .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 23 Jan 2015 - 10:40

bonjour à tous, je lis parfois que Jonas KAUFMANN est considéré comme étant le meilleur tenor au monde....
est-ce vrai ? merci si vous en savez plus ! il n'est pas meilleur que notre ténor national quand même .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 23 Jan 2015 - 10:45

On a un ténor national? Manuel Valls peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   Ven 23 Jan 2015 - 11:59

julot a écrit:
On a un ténor national? Manuel Valls peut-être?

Compte tenu du "sujet", j'aurais plutôt parié sur certain ténor annoncé en Lohengrin à Bayreuth ...
(Auquel cas, j'aurais spontanément répondu que : si, assurément, il me semble bien meilleur, en tout cas autrement polyvalent, fût-il aussi proverbial, à sa manière mais silent !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonas Kaufmann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonas Kaufmann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Garnier - Récital Jonas Kaufmann / Helmut Deutsch
» Jonas Kaufmann, ténor
» Jonas Kaufmann - TCE - 20/02/12
» TCE 12/03 - J.Kaufmann, A.Nelsons - Sibelius Strauss Mahler
» Mahler – Das Lied von der Erde – Vienne, Kaufmann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: