Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arthur HONEGGER - oeuvres vocales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Avez-vous écouté l'Aiglon lors de sa radiodiffusion en 2004 ?
Oui, et enregistré, et réécouté très souvent
0%
 0% [ 0 ]
Oui, et enregistré
10%
 10% [ 1 ]
Oui
0%
 0% [ 0 ]
J'ai honte
60%
 60% [ 6 ]
Je n'étais pas né
30%
 30% [ 3 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Jeu 29 Juil 2010 - 15:07

De concert avec WoO, un fil plus spécifiquement dédié aux oeuvres vocales d'Arthur Honegger.

--

Les mélodies

Je ne parlerai pas tout de suite de la mélodie, je me contente de signaler deux disques remarquables :
- Michel Carey, accompagné par Marcelle Dedieu-Vidal dans un disque également consacré à Auric (les Quatre Chants de la France malheureuse !) et à Poulenc. De l'ancienne manière à son meilleur. Difficile à trouver.
- Jérôme Corréas avec le Quatuor Parisii, admirable évidemment. Chez Timpani, donc disponible.

J'en ai quelques-unes à lire sur mon piano, je pourrai sans doute en parler plus précisément comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Jeu 29 Juil 2010 - 15:08

Concernant les opéras, ils sont au nombre de sept, et aucun n'est aujourd'hui disponible...

Opéras de jeunesse, inachevés

1. Philippa (1903), opéra pour enfants.
2. Sigismond (1904), jamais représenté et pas orchestré.
3. La Esmeralda (1907), opéra pour enfants, d'après le livret tiré par Hugo lui-même de son roman (pour Louis Bertin). Inachevé et pas orchestré.
4. La Mort de sainte Alméene (1918), un mystère sur un texte de Max Jacob. Ici aussi, ce n'est pas tout à fait complet.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 29 Juil 2010 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Jeu 29 Juil 2010 - 15:15

Opéras de maturité

Restent donc les trois derniers opus (...opera), tous enregistrés mais plus disponibles.

5. Antigone (1924-927), sur un livret de Cocteau d'après Sophocle.
=> Une oeuvre au langage très libre, avec une âpreté et un goût de la dissonance pas si fréquent chez les français. Cocteau a beau accentuer le trivial et le grotesque, le livret demeure très proche de Sophocle et très viable, loin de la prétention prosaïque de certains autres de ses livrets.
=> Il existe une version CD de Maurice Le Roux chez Bourg (1960), indisponible depuis des décennies, je pense. Très belle version dans le style radio d'époque et avec un orchestre correct (Collard, Giraudeau, Roux, Vessières...).

6. Judith (1926), sur un livret de René Morax.
=> Il en existe deux versions CD : Abravanel 1964 (Vanguard) et Corboz 1990 (Cascavelle, avec Brigitte Baileys dans le rôle-titre), toutes deux introuvables, je le crains.

7. L'Aiglon (1936-7), arrangement par Henri Cain de la pièce d'Edmond Rostand (presque que des coupures). Honegger en a signé les actes II et IV, et il y a apparemment incertitude sur le III qu'on lui attribue, mais peut-être en partenariat partiel avec Ibert.
=> Une oeuvre superbe, aux couleurs nacrées, mélangeant musicalement le galant, le martial, le cinématographique, le truculent - bref, une oeuvre-monde, comme il se doit pour un Rostand majeur. Et très proche de son texte.
Un des passages les plus impressionnants se trouve à l'acte IV (donc composé par Honegger), où après la mort d'un ancien grognard, Wagram s'éveille et retentissent des choeurs de fantômes qui chantent simultanément le Chant du Départ et la Marseillaise tandis que le Duc de Reichstadt, égaré, déclame les paroles de sa propre immolation.
On peut l'entendre ici avec son texte.
=> Outre la bande radio des soirées marseillaises de 2004 (Davin, Cousin, Barrard, Vernhes), une version vinyle, jamais reportée, existe (Dervaux, Boué, Berton, Bourdin, Despraz, Lovano !).


Restent les opérettes et les oeuvres diverses, ça va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Ven 30 Juil 2010 - 0:53

Opérettes

(On parle d'opérette essentiellement à cause de la date...)

1. Les Aventures du Roi Pausole (1929-30). La plus célèbre.
=> Il existait un enregistrement de 1992 par Mario Venzago, pour MGB. Une version vient d'être remise sur le marché (Ed Spanjaard).
2. La Belle de Moudon (1931).
3. Les Petites Cardinal (1937), avec sa petite réputation aussi. En collaboration avec Ibert.


Autres oeuvres lyriques

Le roi David (1921). Un "psaume dramatique", un oratorio un peu hétéroclite où divers langages musicaux se côtoient, parcourant la vie entière du roi à travers des psaumes discontinus. Un patchwork à la néoclassique, plus touchant que Jeanne, mais moins aventureux aussi. La raison en est la nature initiale de la commande : une musique de scène pour la pièce de René Morax (librettiste de Judith en sérieux et La Belle de Moudon en léger).
=> Nombreuses versions disponibles.

Jeanne d'Arc au Bûcher (1935, révisé en 1944). Un "oratorio dramatique" où se mélangent paroles parlées et chants, de façon assez désordonnée et dans la langue délibérément prosaïque de Claudel. J'avoue être très peu touché par ce bric-à-brac même pas mystique.
Même musicalement, on se situe plus dans l'effet ponctuel que dans la profondeur continue...
=> Nombreuses versions disponibles.

Amphion (1929), mélodrame dansé sur un texte de Paul Valéry. Amphion est un poète aux pouvoirs dignes d'Orphée (pouvant commander aux pierres, dit la légende), et membre de l'expédition des Argonautes. Honegger écrit ici une pièce plus conventionnellement lyrique, mais avec du vrai raffinement français. Très belle à défaut d'originalité.
=> Deux versions : Georges Tzipine en 1954 (reparu récemment chez Naxos), et Jean-Francois Antonioli chez Timpani récemment.

--

Voilà, j'ai fait un petit tour en attendant de revenir sur les mélodies.

Ne vous reste plus qu'à rebondir, dans la mesure où ces choses sont disponibles bien sûr. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Ven 30 Juil 2010 - 1:10

Merci David pour cette présentation très utile et qui vient combler un manque important du forum mains

Je "rebondirai" lorsque j'aurais entendu quelque chose - L'Aiglon par exemple siffle Mais pour le moment je ne suis pas dans une période vocale donc ça ne sera pas pour tout de suite (et puis Schreker passera sans doute avant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12111
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Sam 13 Avr 2013 - 23:51

Merci à toi David pour tes descriptions et tes conseils discographiques. Very Happy

Justement, je souhaite découvrir Jeanne d'Arc au Bûcher. Malheureusement, je ne me suis pas encore décidé sur la version que je souhaite acquérir. Que pensez-vous de celle-ci ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Dim 14 Avr 2013 - 0:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4464
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Dim 14 Avr 2013 - 0:10

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Merci à toi David pour tes descriptions et tes conseils discographiques. Very Happy

Justement, je souhaite découvrir Jeanne d'Arc au Bûcher. Malheureusement, je ne me suis pas encore décidé sur la version que je souhaite acquérir. Que pensez-vous de celle-ci ?


Si je me souviens bien il y a beaucoup de dialogues parlés, au disque ça risque d'être pas très passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12111
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Dim 14 Avr 2013 - 14:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22274
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Sam 10 Mai 2014 - 17:30

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

arnaud bellemontagne, jeudi soir, a écrit:

Honegger : Jeanne d'Arc au Bûcher (Ozawa)



C'était la première fois que tu écoutais cet oratorio ?

Excellente version d'ailleurs ; une des meilleures.

Qu'en as-tu pensé ?



arnaud bellemontagne a écrit:

Non, c'est pas la première fois.  Smile

Ben je suis un peu partagé.  bounce
Il y a de belles choses, mais je trouve ça un peu disparate d'un point de vue qualitatif sans parler de l'esthétique un peu outrée qui selon moi à pris un sacré coup de vieux (la prosodie par ex.).



 Surprised Ah... Moi j'adore cet oratorio, son cadre médiéval, le sujet historique, son traitement dramatique (le flash back, construit à rebours de la chronologie : Jeanne sur le bûcher se remémore les péripéties qui l'ont menée là) et musical.
Alternance de burlesque (la scène du Jeu de cartes, la parodie de procès avec le tribunal constitué d'animaux), d'édification (le passage du roi à Reims), de gravité (le sublime prologue qui fait allusion aux sombres heures que connaissait la France à l'époque de la composition), et bien sûr d'émotion naïve mais puissante (le Trimazo, la passion finale...)

Un petit chef d'oeuvre. Belles trouvailles instrumentales aussi, avec des saxos parmi les cuivres, les ondes Martenot (les hurlements du chien, ça glace le sang...), mais au-delà de l'effet pittoresque l'orchestration atteint une parfaite plénitude.

Si tu ne connais pas encore, tu pourrais essayer d'autres oeuvres vocales, telle que Les Cris du Monde, Nicolas de Flue, Le Roi David...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1012
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Dim 17 Mai 2015 - 1:18

Honegger : Jeanne d'Arc au Bûcher

Très plaisant.. Mais je crois parce qu'en français.
Si ç'avait été conté dans une autre langue, même avec un livret traduit, je pense que je n'aurai pas du tout accroché.
Il y a finalement très très peu de musique dans tout ça !
Juste une portion congrue, maigre à l'os, et pas même structurante.
J'ai l'impression d'écouter le Petit Prince avec des illustrations sonores.
Je suis bien content d'avoir acquis un enregistrement de cette œuvre contre si peu d'argent : Un euro de plus et j'aurais été désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Mar 19 Avr 2016 - 20:40

Il y L'Aiglon de DECCA, dont on s'est abondamment réjoui ; mais il y a aussi celui de Malibran : http://www.forumopera.com/cd/laiglon-oui-mais-justement-il-y-a-mieux !!!
(Et Boué, Depraz, Bourdin drunken ...)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anaëlle
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1412
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Sam 8 Juil 2017 - 4:23

anaëlle, in Playlist a écrit:
Ibert - Honegger : L’Aiglon. Nagano
Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Pas mal du tout. J'essayerai d'en dire deux mots.


À mon sens, la réussite réside principalement dans l’efficience du livret, qui sait allier puissance dramatique du sujet historique avec dynamisme et fluidité.

La musique est très facile d’accès (Honegger et Ibert avaient témoigné de leur volonté «  d’écrire une oeuvre d’un caractère populaire et directe  »).

Une partition d’une grande simplicité évocatrice, qui va de la simple musique simili-militaire (lors de la description par le duc de Reichstadt de ses soldats de bois, [I, 5], par exemple), aux valses viennoises de Schönnbrun [bal du III], jusqu’à l’incroyable représentation d’un Wagram rêvé, où le Chant du départ , la Marseillaise , les gémissements des blessés et les vivats pour l’Empereur se mêlent et se complètent, dans la génialissime scène du IV.

L’oeuvre est d’une grande unité stylistique, bien qu’écrite à quatre mains. Néanmoins, j’ai l’impression qu’il y a une certaine différenciation entre les deux compositeurs, dans la mesure où Honegger se concentre plus sur la beauté de l’écriture harmonique (ex : début de l’acte IV) , tandis que l'apport d’Ibert tient plus à la douceur translucide de son orchestration.

La prononciation des interprètes est admirable, ce qui n'est pas négligeable du tout.

J'ai surtout aimé les deux derniers actes, qui illustrent assez bien la diversité de l'oeuvre. L'acte IV, tout en puissance, ne tombe pas dans le mélo (suicide de Flambeau, à peine appuyé), tandis que l'acte V est plus réservé, et d'un lyrisme touchant.

Bref, pas le chef-d’oeuvre ultime, mais une bien sympathique découverte, rien que pour Wagram.
(il commence à se faire tard, mon expression est peut être un peu embrumée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81468
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   Mer 12 Juil 2017 - 10:33

Merci pour ce retour ! Very Happy

Le livret, c'est tout simplement la pièce de Rostand (très adroitement) coupée, sans guère de retouches (quelques ajustements pratiques dans les grandes périodes, mais rien de neuf d'ajouté). Donc efficient, oui, mais aussi un sommet de l'expression verbale à la française. I love you
Tu as raison cela dit, ça participe grandement à la réussite de l'ensemble.

Je suis d'accord avec le reste, sauf que sous la simplicité de surface, il y a quand même beaucoup de sophistication d'écriture, ce n'est pas du pur archaïsme. Et surtout, les qualités séparées et combinées de la hauteur verbale et de la veine musicale en font peu ou prou un des meilleurs opéras du répertoire. Very Happy Et très accessible, comme tu l'as dit. Le genre de titre qu'on pourrait vraiment remettre à la mode en le présentant correctement (côté filmique du traitement cursif, mise en avant de Rostand pour les théâtreux, du sujet tiré du « roman national »… ça peut motiver plusieurs publics distincts).


Citation :
dans la génialissime scène du IV.

Bref, pas le chef-d’oeuvre ultime, mais une bien sympathique découverte, rien que pour Wagram.

Je sens comme une contradiction. drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur HONEGGER - oeuvres vocales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur HONEGGER - oeuvres vocales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur HONEGGER - oeuvres vocales
» Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre
» Arthur Honegger (1892-1955) Hors orchestre
» Arthur Honegger (1892-1955)
» Antigone d'Arthur Honegger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: