Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Daniel Barenboïm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 16:59

C'est mon opinion Wink . C'est ton droit de ne pas être d'accord mais tu ne me feras pas changer d'avis; Dieu sait pourtant que comme pour Wagner j'ai essayé. Et comme pour Wagner je me suis royalement fait *****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 17:01

Ce n'est pas parce que tu n'apprécies pas une œuvre que cela t'autorise un jugement de valeur… Tu ne comprends pas Wagner, soit, mais cela n'enlève rien à son génie ! Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 17:03

J'ai encore le droit d'en placer une? Nan mais c'est vrai quoi, y en a d'autres qui descendent gratuitement les artistes ou les oeuvres qu'ils détestent et comme par hasard ceux la on ne leur dit rien. carton rouge 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 17:14

calbo a écrit:
J'ai encore le droit d'en placer une? Nan mais c'est vrai quoi, y en a d'autres qui descendent gratuitement les artistes ou les oeuvres qu'ils détestent et comme par hasard ceux la on ne leur dit rien. carton rouge 
Disons que si tu argumentais plus que "je me suis fait ch....", ça aiderait un peu.
Et ta première phrase sous-entendais que vu le résultat, il avait abandonné de composer des opéras... ce qui n'est pas la réalité il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28752
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 17:32

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Soyons franc, je ne l'ai jamais entendu dans de l'opéra italien, mais dans Wagner ou Mozart c'est excellent.
Je ne connais pas ses Strauss.
Non c'est pas excellent du tout dans Mozart! en tout cas si tu fais allusion à ses intégrales ERATO, c'est, niveau direction orchestrale, mauvais de chez lourdingue!
Oui oui je fais allusion à ses intégrales chez Erato (en fait je ne connais que Don Gio et Cosi dans cette série). Moi j'aime beaucoup. Cosi je peux comprendre qu'on aime pas ... et encore ... je ne comprend pas les reproches. Mais dans Don Gio ça va à ravir.
Et je dis ça ... sachant que j'aime beaucoup aussi des directions différentes dans Mozart, comme Harnoncourt ou Böhm.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Oct 2013 - 19:01

bAlexb a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Et le grand mercato des chefs d'orchestre qui s'annonce pourrait à la rigueur lui réserver une belle place.
Il y aurait déjà des fuites siffle ???
Ben oui, moi j'aime bien Barenboim et je suis, notamment, très très fan de sa première intégrale des symphonies de Beethoven, alors ça m'intéresse... Embarassed 
J'aime également beaucoup cette intégrale. Les Schumann avec le même orchestre sont également de très grande valeur. Ses enregistrements avec Chicago étaient souvent un peu anonymes (même si plutôt bons dans l'absolu), avec la Staatskapelle Berlin on est très souvent un bon cran au-dessus.


calbo a écrit:
Cololi a écrit:
Soyons franc, je ne l'ai jamais entendu dans de l'opéra italien, mais dans Wagner ou Mozart c'est excellent.
Je ne connais pas ses Strauss.
Tu n'as pas regardé son Don Giovanni scaligère toi. C'était pour, lent , pataud .... Super méga I don't want that . C'est pas par hasard si au retour de l'entracte on a entendu un "Troppo lento" très sonore. Rien que le 1er acte durait au moins 15 à 20 minute de plus que le plus lent des 1ers actes de cet opéra toutes versions confondues.
Puisque tu ne parles toujours que de cette production, c'est bien la seule fois que tu as entendu Barenboim ?
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mer 30 Oct 2013 - 9:28

bAlexb a écrit:
Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Et le grand mercato des chefs d'orchestre qui s'annonce pourrait à la rigueur lui réserver une belle place.
Il y aurait déjà des fuites siffle ???
Ben oui, moi j'aime bien Barenboim et je suis, notamment, très très fan de sa première intégrale des symphonies de Beethoven, alors ça m'intéresse... Embarassed 
Non pas vraiment, mais il va peut-être retenter sa chance une troisième fois à Berlin Mr. Green 
Il paraît que les Philharmoniker affectionnent plutôt les "jeunes" au moment de faire leur choix ! C'est pourquoi on dit que Nelsons a toutes ses chances ; à la différence de Thielemann, par exemple et, a fortiori, Barenboim. Et puis, même si Barenboim a beaucoup joué/enregsitré avec Berlin, ça irait peut-être un peu à contre-courant des acquis de "l'ère" Rattle ; nonobstant quoi, je ne mise pour ma part sur aucun cheval...
Il est encore en poste à la Staatskapelle Berlin, Barenboim, d'ailleurs ?
Non, il ne sera probablement pas candidat une nouvelle fois Wink. Mais la suite de mon message était plus sérieuse : en cas de chaises musicales, il peut atterrir quelque part, mais où ? A la mort de Karajan, les spécialistes prévoyaient, dans leur grande clairvoyance, que la nomination probable de Mehta à Berlin allait permettre à Abbado de rejoindre le poste qui se libérerait conséquemment à... New-York !

Vu son âge et son expérience, je vois plutôt Barenboïm mener une carrière de chef invité de luxe, en dehors de ses activités avec le West-Eastern Divan Orchestra et la Staatskapelle de Berlin, qu'il dirige toujours - en revanche, je ne sais pour combien de temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mer 30 Oct 2013 - 9:33

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
Non plus !! j'aime beaucoup Wagner et je n'aime guère Barenboim dedans! Il y est tout aussi lourd, long, lent, pataud, déliquescent, innervé, bref méga-chiant!
pas d'accord... il a fait de magnifiques Wagner! Les DVD du Ring de Bayreuth, son Parsifal en DVD, son Tristan avec Meier et Jerusalem (toujours en DVD! Mr.Red) sont splendides... par contre, ses derniers Wagner à La Scala ne m'ont pas vraiment passionnés... un peu trop secs et cassants pour moi...
Moi je ne vais pas redire ce que j'ai déjà écrit plus haut ; et notamment pour ce qui concerne ses Wagner qui comptent depuis plus de 30 ans désormais (le Tristan avec Ponnelle) et continueront à compter longtemps encore. Je sais que ses Mozart ont mauvaise presse ; je les trouve loin d'être inintéressant dans leur optique, par ailleurs parfaitement assumée ! Idem pour ce qu'il a fait dans le symphonique, etc.
Et pour revenir juste deux instants sur Wagner, dire que c'est "innervé", c'est plutôt l'exact contraire de "méga-chiant" : parce que c'est donner du nerf, justement . Ce qui n'est par ailleurs pas la principale qualité de Barenboim à mon avis, quel que soit le répertoire ; voir, là encore, ce que j'ai écrit plus haut.
Les Mozart qu'il a donnés (et donne encore) à Berlin sont les plus intéressants dans une optique très "grand répertoire" dépourvue de lourdeur pour autant.

Sans être fan de tout ce qu'il a fait (certaines de ses intégrales de studio, y compris chez Wagner), je lui reconnais d'immenses réussites, notamment, au DVD, son Ring avec Kupfer, son Tristan avec Chéreau, qui suffisent à lui ouvrir en grand les portes du Panthéon musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mer 30 Oct 2013 - 9:34

Mariefran a écrit:
calbo a écrit:
Je sais mais le R.Strauss opératique ne m'intéresse pas (Les quatre derniers lieder m'avaient assez plu par contre) quant à Beethoven excuse moi mais comme compositeur d'opéra .... Euh ....pété de rire . C'est pour ça qu'il n'en n'a composé qu'un seul d'ailleurs hehe
Là, tu dis franchement n'importe quoi… Rolling Eyes 
Fidelio est un mauvais opéra, donc un chef qui le dirige bien est un mauvais chef d'opéra... non non, il y a une logique ! bedo 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mer 30 Oct 2013 - 10:22

1) Fidelio n'est pas du tout un mauvais opéra.
2) Barenboim le dirige pas mal du tout mais comparativement, au sein de la discographie de l'oeuvre, sa direction est en queue de peloton.
3) Oui le répertoire germanique est celui qui lui convient le mieux; pour autant il reste la plupart du temps lourdaud, pataud à l'opéra quoi qu'il y dirige.

La seule chose que je trouve totalement incontestablement positive chez lui, c'est son sens de l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22843
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 31 Oct 2013 - 14:50

Otello a écrit:
Non plus !! j'aime beaucoup Wagner et je n'aime guère Barenboim dedans! Il y est tout aussi lourd, long, lent, pataud, déliquescent, innervé, bref méga-chiant!
Pas du tout d'accord avec toi. Dans ce que je connais de ce chef, c'est chez ce compositeur que je le préfère. De magnifiques Tristan und Isolde notamment. Je l'ai trouvé très bien notamment dans Götterdämmerung dans le live des Proms de cet été. Je ne connais pas encore vraiment ses Parsifal ni son Ring de Bayreuth ou celui de La Scala plus récemment en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 31 Oct 2013 - 15:09

aurele a écrit:
Otello a écrit:
Non plus !! j'aime beaucoup Wagner et je n'aime guère Barenboim dedans! Il y est tout aussi lourd, long, lent, pataud, déliquescent, innervé, bref méga-chiant!
Pas du tout d'accord avec toi.
Bien sûr qu'on ne peut pas être d'accord avec Otello, sur ce sujet ; mais il défend une optique personnelle, ce qui est la règle du jeu, même si ça ne l'empêche pas, ici, de se tromper de "victime" (à tout le moins, de passer à côté de ce qui fait que Barenboim est un authentique et authentiquement bon wagnérien) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22843
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 31 Oct 2013 - 15:19

Je vais faire une attaque pas très sympathique mais quand on a du mal avec Parsifal qui est un des plus beaux opéras de Wagner avec Tristan und Isolde, on aime pas vraiment ce compositeur. Pour faire découvrir Tristan und Isolde à une personne, j'ai choisi la version Barenboim CD que je ne connais pas encore d'ailleurs, j'ai le DVD Müller, la version Kleiber DGG et la version Karajan II mais à Nancy. J'ai fait avec ce que j'ai trouvé en médiathèque à Montpellier et j'ai privilégié Barenboim à Böhm qui est certes une version très intéressante mais qui a un gros handicap dans sa distribution, ce qui n'engage que moi : Nilsson. C'était pour le petit discours personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 31 Oct 2013 - 17:27

aurele a écrit:
Je vais faire une attaque pas très sympathique mais quand on a du mal avec Parsifal qui est un des plus beaux opéras de Wagner avec Tristan und Isolde, on aime pas vraiment ce compositeur.
Et pour te répondre sur le même ton, tu n'es nullement compétent pour décider de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22843
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 1 Nov 2013 - 10:18

Tu te crois meilleur que tout le monde pour décider souvent de ce qui est bien ou pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 1 Nov 2013 - 11:20

aurele a écrit:
Tu te crois meilleur que tout le monde pour décider souvent de ce qui est bien ou pas !!!
Absolument pas. C'est toi qui crois pouvoir décider de ce que j'aime vraiment ou pas. Et puis ne mélange pas tout! Et enfin ton agressivité (trèèèèsssss malvenue de ta part à mon égard!) tu te la remballes car je ne t'ai rien fait.
Donc merci de rester cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 1 Nov 2013 - 11:55

Visiblement, Barenboim chef d'orchestre divise pas mal ! Pour ma part, c'est essentiellement en sa qualité de pianiste que je le connais le mieux, et il a réussi, au tournant des années 70, une belle intégrale des sonates de Beethoven, récidivée selon des choix esthétiques assez proches, au début des années 80. De même, ses concerti pour piano avec Klemperer sont très intéressants, et mieux à mon avis que le remake avec Rubinstein (et Barenboim comme chef). Il est également appréciable comme soliste dirigeant dans les concerti pour piano de Mozart.
Comme chef, j'ai plus de mal, que soit dans le grand répertoire symphonique (Beethoven, Bruckner...) ou chez Wagner. Son Ring avec Kupfer, en DVD, vaut pour la qualité d'ensemble plus que pour ses qualités propres de chef. Ses autres Wagner, que j'ai en CD, dorment depuis longtemps sur des étagères, aux côtés, d'ailleurs, de ceux de Levine... Je n'ai jamais réussi à accrocher, mais c'est peut-être lié également à mon attachement aux "vieilles cires" et à une esthétique "contemporaine" que j'ai du mal à apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 23 Jan 2014 - 23:21

milia a écrit:
Otello a écrit:
milia a écrit:
J'y ajoute aujourd'hui Barenboïm.
Ah ben non alors! Barenboim n'est pas du tout un chef de la trempe et du niveau d'Abbado!

Otello, je ne pense pas effectivement que Barenboïm soit un chef de la trempe d'Abbado. Il a été par contre un fabuleux pianiste et  est tout de même un très bon chef. Mais je parle de la dimension des personnages, qui sont des porteurs de culture et qui dépassent le seul statut de l'interprète. Fischer Dieskau parce qu'il était un encyclopédiste du Lied, Bernstein parce qu'il était un immense passeur, Abbado parce qu'il était un incroyable expérimentateur, innovateur et qu'il était le garant que le monde de la musique "classique" ne se fossilise pas, et si je cite Barenboïm, c'est parce que ce qu'il fait à la tête du West Eastern divan Orchestra est miraculeux. Je vais ajouter Rattle, qui lui aussi est un expérimentateur et le travail qu'il mène à Berlin en direction des publics est digne d'éloge. Je pense que lorsqu'il quittera le BPO, il sera comme Abbado l'a été, un puissant vecteur d'énergie.

Fabuleux me semble un peu fort. Excellent dans certains répertoires, notamment germaniques, oui, mais certes pas fabuleux. Comme chef, ça dépend aussi des répertoires; comme symphoniste il me semble faire partie des grands mais comme chef opératique je crois qu'il devrait songer à abandonner, entre autres compositeurs, Mozart et les italiens qu'il massacre joyeusement Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 24 Jan 2014 - 9:05

Diablotin a écrit:
Visiblement, Barenboim chef d'orchestre divise pas mal

Oui, à lire beaucoup de participations ici, il semble qu'il s'inscrive dans la cohorte de ces gens parvenus (dans tous les sens du terme) un peu par hasard et que tout le reste ne soit que bavardage (mais comme j'aime bien bavarder, en-dehors de l'intérêt que j'ai pour le musicien, forcément le sujet est de choix). Quant à savoir comment il se maintient à sa place apparemment usurpée... la question reste posée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 24 Jan 2014 - 11:02

Il a le soutien des "grands" de ce monde et d'une certaine presse (ce n'est pas le seul, je sais). De la à dire qu'il a "usurpé" sa place non, je ne pense pas. Par contre il est clair que tous les répertoires ne lui vont pas et le chef aux multiples passeports (attention ce n'est pas un reproche. Barenboïm est à ce jour le seul à avoir la double nationalité israélo-palestinienne ce qui es un vrai tour de force) continue quand même à s'y frotter quitte à se faire siffler (à la scala surtout). C'est d'autant plus regrettable que lors du concert du nouvel an il était moins soporifique que d'habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 24 Jan 2014 - 11:10

calbo a écrit:
C'est d'autant plus regrettable que lors du concert du nouvel an il était moins soporifique que d'habitude

Ce qui montre bien que même la logique des répertoires (là où il est supposé être bon et là où il est supposé ne pas l'être) ne suffit pas à régler son compte. Les soutiens mêmes (le terme, d'ailleurs, est suffisamment large pour lui faire couvrir à peu près tout et n'importe quoi) ne peuvent pas seulement s'expliquer par un entregent ou un effet de mode quelconque.
Moi je pense vraiment qu'on n'est pas là depuis 50 ans complètement par hasard, simplement parce qu'il y avait de la lumière dans une salle, que le public (incluant la critique et les "décideurs") sont entrés et que quelques effets de manche distribués de manière aléatoire les ont rassasié.
(Et le débat est le même avec d'autres artistes au sujet desquels il est de bon ton d'adopter une posture au moins méfiante : Lang Lang, Hélène Grimaud, etc.)
Mais sans doute je suis trop idéaliste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 24 Avr 2014 - 3:06

 Smile Parution chez DG d'un coffret hommage au chef d'orchestre, en 16 CD :


http://www.amazon.fr/Art-Daniel-Barenboim/dp/B00I30SGDW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 50
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 25 Avr 2014 - 9:19

bAlexb a écrit:
Moi je pense vraiment qu'on n'est pas là depuis 50 ans complètement par hasard, simplement parce qu'il y avait de la lumière dans une salle, que le public (incluant la critique et les "décideurs") sont entrés et que quelques effets de manche distribués de manière aléatoire les ont rassasié.
C'est sans doute d'autant plus vrai que le jeune Barenboim était d'une grande "sobriété" médiatique. Ses sonates de Beethoven -première intégrale- sont remarquablement peu ostentatoires, techniquement parlant, pour un si jeune homme. Je le reconnais d'autant plus volontiers que le pianiste me parle à peine plus que le chef, même si je lui reconnais de grandes choses -ses deux intégrales des sonates de Beethoven, en particulier-. Par contre, son Liszt avec Boulez -les concerti- s'avère vraiment très décevant et sa technique semble avoir disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 43
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Dim 27 Avr 2014 - 11:38



à Paris en 1955
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Dim 27 Avr 2014 - 11:47

Mélomaniac a écrit:
 Smile Parution chez DG d'un coffret hommage au chef d'orchestre, en 16 CD :


http://www.amazon.fr/Art-Daniel-Barenboim/dp/B00I30SGDW

J'aime : la largeur du répertoire, l'éventail des phalanges, la période couverte par les enregistrements. Très vraisemblablement, je me laisserai tenter.

A ceci :

bAlexb a écrit:
(il paraît que son récent album Liszt avec Boulez est une erreur ; votre avis ?).

... merci pour la réponse :

Diablotin a écrit:
Par contre, son Liszt avec Boulez -les concerti- s'avère vraiment très décevant et sa technique semble avoir disparu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Avr 2014 - 9:15

Je serai Berlin fin septembre/début octobre ; Barenboim y donnera un programme de sonates de Schubert à la Philharmonie : http://www.staatsoper-berlin.de/de_DE/calendar-2014-2015/barenboim-zyklus-i.12271158 .
Ça donne quoi, aujourd'hui, Barenboim dans Schubert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Avr 2014 - 11:10

Techniquement, ces sonates ne sont pas difficiles et ne devraient donc pas lui poser de problèmes de doigts. Comme c'est par ailleurs un vrai musicien, ça devrait être bien. Cela dit, des amis l'ont entendu à Salzbourg l'année dernière ou celle d'avant dans ces sonates et en sont sortis horrifiés par son impréparation et le foutoir qu'il a osé présenter. Bref, s'il a un peu bossé, ça peut être une bonne soirée, mas s'il n'a vraiment rien fichu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 29 Avr 2014 - 11:18

Stolzing a écrit:
Bref, s'il a un peu bossé, ça peut être une bonne soirée, mas s'il n'a vraiment rien fichu...

En gros, c'est la roulette russe  hehe !
Je vérifierai les tarifs pour voir si c'est raisonnable, moyennement raisonnable ou carrément déraisonnable (mais pour le plaisir seul d'être à la Philharmonie avec la possibilité du placement à 360°)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Lun 23 Juin 2014 - 11:18

Stolzing a écrit:
Techniquement, ces sonates ne sont pas difficiles et ne devraient donc pas lui poser de problèmes de doigts. Comme c'est par ailleurs un vrai musicien, ça devrait être bien. Cela dit, des amis l'ont entendu à Salzbourg l'année dernière ou celle d'avant dans ces sonates et en sont sortis horrifiés par son impréparation et le foutoir qu'il a osé présenter. Bref, s'il a un peu bossé, ça peut être une bonne soirée, mas s'il n'a vraiment rien fichu...

Sonates 13, 16 & 17 pour être précis : http://www.berliner-philharmoniker.de/en/concerts/calendar/details/21354/ .
Me tâte toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 854
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 7 Aoû 2015 - 14:35

Je viens de passer un très très bon moment en compagnie des concertos pour piano de Beethoven que Barenboim a gravé en 2007 (chez Decca) avec la Staatskapelle de Berlin (en concert). Ça n'est pas éblouissement techniquement mais il y a de vrais moments de grâce. Les tempi sont souvent très justes, fluides mais pas précipités. Barenboim, au piano et à la baguette, donne une lecture très humble, engagée mais jamais brutale. L'ensemble dégage une espèce de joie communicative de faire de la (bonne) musique.

Il existe aussi deux coffrets des symphonies de Beethoven par Barenboim, l'un avec le même orchestre (Staatskapelle de Berlin) chez Warner, l'autre avec le West-Estearn Divan Orchestra (chez Decca). Est-ce que l'un d'entre vous a jeté une oreille sur l'un de ces deux coffrets et peut me dire si c'est recommandable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 7 Aoû 2015 - 15:06

Oui, très très bons Beethoven avec la Staatskapelle. Son un peu large pour moi, mais ça reste excellent, parmi ce qui se fait de mieux dans le genre traditionnel, aujourd'hui. Et unanimement salué.

Sinon, si tu veux entendre Barenboim sous son meilleur jour, il a gravé il y a peu les symphonies de Schumann avec le même orchestre, et il y est transfiguré : pas une trace de lourdeur, une justesse de son et une fluidité insoupçonnées. Je mets ça au niveau de Zinman, Sawallisch et Solti, pour tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Ven 7 Aoû 2015 - 15:22

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, très très bons Beethoven avec la Staatskapelle. Son un peu large pour moi, mais ça reste excellent, parmi ce qui se fait de mieux dans le genre traditionnel, aujourd'hui. Et unanimement salué.

Sinon, si tu veux entendre Barenboim sous son meilleur jour, il a gravé il y a peu les symphonies de Schumann avec le même orchestre, et il y est transfiguré : pas une trace de lourdeur, une justesse de son et une fluidité insoupçonnées. Je mets ça au niveau de Zinman, Sawallisch et Solti, pour tout dire.

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 854
Age : 34
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Jeu 13 Aoû 2015 - 16:36

Voilà, j'ai écouté l'intégrale Beethoven gravée par Barenboim en 2000 pour Teldec avec la Staatskapelle Berlin. Mon impression est mitigée. Je vais laisser un avis détaillé sur le fil consacré à la discographie des symphonies de Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Mar 6 Sep 2016 - 9:49

A propos de Barenboim dans Bruckner, un échange à la faveur de la série des concerts qu'il donne avec la Staatskapelle Berlin à Paris en ce moment :

bAlexb a écrit:
Montfort a écrit:
Lorsque j'ai vu cette programmation j'ai décidé de ne pas y aller : je doute de D. B. soit en mesure de donner une interprétation captivante de ce répertoire, si faussement simple...

Il a quand même prouvé, quelle que soit la "tradition" des phalanges concernées (une intégrale à Chicago, une avec les Berliner Philharmoniker et déjà des prestations avec la Staatskapelle Berlin) que c'était un répertoire avec lequel il avait plus à faire qu'acte de présence seul ; je veux dire : dans lequel il était capable de porter une vraie vision de chef, peut-être plus organique que strictement constructiviste (à l'ancienne, si toutefois cela veut vraiment dire quelque chose ?) mais jamais indifférente. Comme Thielemann, par exemple et à rebours de certaines baguettes qui me paraissent singulièrement inutiles, pour lesquelles le compositeur est un lieu de passage obligé, sans plus.
(Enfin, c'est mon avis ; à prendre pour ce qu'il vaut Embarassed ...)

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas été complètement enthousiasmé par l'intégrale récemment parue (que j'ai seulement commencé à écouter avec les meilleures, les 1 & 2 Cool ) : ce n'est pas une grande claque d'un Barenboim allégé comme leurs Schumann ; remarquablement détaillé, très maîtrisé orchestralement (sacrés crescendos en particulier), mais toujours très épais, l'impression de toujours entendre un peu la même semi-intensité au fil du temps. Je me dis qu'en salle ce devrait être impressionnant et plus prenant (pris aussi des places pour la 7 et les 3 premières). À tester, j'y découvrirai moi aussi ce vénérable orchestre (qui concourt au prix du plus ancien d'Europe…) en salle.

--

bAlexb a écrit:
la 5e, elle, était donnée en miroir avec le Nocturne de Britten (Bostridge).

Mais là, ce sont deux monuments, ça rend le programme très copieux, mais moins insolite. Je veux dire par là que ce ne sont pas univers aussi incompatibles qu'un joli concerto décoratif et délicat et une grosse symphonie complexe et baveuse.  

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Mais je préfère ça à cette espèce d'esprit d'agitation sensationnaliste qui consiste à brasser de l'air pas même musical/musicien sous couvert de "neuvisme", si ce n'est de jeunisme.)

Mais c'est tout sauf clair sans donner des noms, même sans vouloir les dénigrer ou considérer que tu as raison contre eux…

Brasser de l'air sous couvert de neuvisme, c'est Andreae ? Inbal ? Venzago ? Dudamel ? Bringuier ?  

Ça pourrait être Dudamel, oui ; Luisi, assurément ; Gergiev, peut-être ; Nézet-Séguin même si je le trouve d'une autre trempe, pas formaliste ou pas seulement, et plus authentique, volontaire/volontariste quoi qu'on pense du résultat.

DavidLeMarrec a écrit:
(La Neuvième de Luisi est, justement, celle qui m'a le plus impressionné et intéressé au disque, l'une de celles qui tirent le mieux la logique wagnérienne des enchaînements harmoniques et de l'orchestration. Chef immanquablement passionnant de toute façon – ses Scènes de Faust feraient paraître Harnoncourt presque conventionnel.)

Uniquement des noms que je trouve au minimum très respectables – et qui reproduisent moins des réflexes prévisibles que Barenboim ou Thielemann, j'ai l'impression. Mais justement, pour toi qui es sensible à la pâte/patte singulière de telle ou telle individualité, c'est sans doute plus stimulant ; et même un mode de découverte, de parcours du répertoire, non ?

bAlexb a écrit:
C'est moi (une impression, seulement ? des enchaînements qui paraissent plus fluides et/ou organiques ?) ou Barenboim tend non pas forcément à alléger/aérer, mais à accélérer ses interprétations des symphonies de Bruckner ? Justement parce qu'on a déjà deux intégrales comme points de repère.

Bref si comparaison valait raison (et si j'avais raison, surtout hehe ), dans une optique traditionnelle, puisque c'est bien le créneau (et hors questions liées au choix des éditions retenues, j'avoue que je n'ai pas cherché l'info et que je ne suis pas compétent pour en juger, de toute façon), j'aurais presque envie de dire que Barenboim, aujourd'hui, s'inscrit moins dans la lignée des grandes visions telluriques/métaphysiques alla Furtwängler (sans parler de Celibidache ; mais est-ce que ça a jamais été le cas, si ce n'est l'ambition ?) que dans celle, plus intuitive d'un Knappertsbusch (mais chez lui, les interprétations, sans doute par ailleurs très conscientes et pensées, étaient plus le fait d'instants/instantanés du fait de son rapport proverbial aux répétitions).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   Dim 28 Mai 2017 - 22:09


Very Happy A paraître, deux gros coffrets.


Le pavé DG honore les enregistrements en tant que pianiste soliste (inclurant les enregistrements de jeunesse pour Philips et Westminster) :
https://www.amazon.fr/dp/B06ZZYDG1V

Tracklisting : http://www.prestoclassical.co.uk/r/DG/4797371

Vinyles 45t du petit Daniel chez Philips :
 



Le pavé Sony inclut la totalité des enregistrements CBS, principalement comme chef d'orchestre (Mozart, Schubert, Berlioz, Elgar, Debussy, Ravel, Schoenberg...) :
https://www.amazon.fr/Daniel-Barenboim-Retrospective-43cd-Dvd/dp/B01N7Y8TI5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel Barenboïm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Barenboïm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Daniel Barenboïm
» Daniel Steibelt (1764-1823)
» Daniel-François-Esprit Auber et ses opéras
» Daniel balavoine
» Daniel Goyone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: