Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Handel-Agrippina

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23255
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyLun 16 Aoû 2010 - 15:54

C'est le premier grand opéra de Handel avant Rinaldo. J'ai 4 lives : 2 dirigés par Jacobs avec Antonacci dans le rôle titre, 2 lives (1 dirigé par Biondi et 1 dirigé par Cutis) avec Ann Hallenberg dans le rôle titre. Je n'ai donc aucune version officielle. Il paraît que la version Gardiner est la meilleure de la discographie mais qu'elle est à écouter essentiellement pour lui et pour Della Jones dans le rôle titre.
Agrippina est incontestablement l'un des grands rôles d'Antonacci.

Voici mon opinion sur des lives :

posté le 23 décembre 2008 je crois :
aurele a écrit:
Je me suis procuré une captation de ce live qui était donné en version scénique et qui n'est jamais paru en DVD. Je parle bien sûr de l'Agrippina dirigée par René Jacobs dans une mise en scène de David McVicar que les parisiens ont pu voir au TCE. Voici la distribution de ce live :
Agrippina : Anna Caterina Antonacci
Nerone : Malena Ernman
Poppea : Miah Persson
Claudio : Lorenzo Regazzo
Ottone : Lawrence Zazzo
Pallante : Antonio Abete
Narciso : Dominique Visse
Lesbo : Lynton Black

_Anna Caterina Antonacci explore toutes les facettes du personnage et met très bien en avant son côté manipulatrice. La tragédienne ressort. La voix est sublime et la technique est confondante de maîtrise. Son interprétation de "Pensieri voi mi tormentate" pour ne citer que cela est royale, chaque mot est ciselé.
_Malena Ernman est un Nerone plein de tempérament, le timbre très particulier de cette chanteuse me séduit. Les vocalises dans le "Come nube che fugge dal vento" sont négociées avec beaucoup d'aisance et Ernman est très percutante dans cet air.
_Miah Persson est une Poppea très séduisante sur le plan vocal, elle n'est peut être assez sensuelle mais elle est fraîche, coquine et pimpante. Les vocalises ne lui posent aucun problème. Je n'ai pas compris par quel air a été remplacé "Bel piacer" qui est dans le 3e acte et sur la même musique. Si quelqu'un a vu une des représentations, ce serait gentil de sa part de me le dire
_Le Claudio de Regazzo est très bien esquissé et vocalement, c'est parfait. Les vocalises ne lui posent aucun problème.
_Lawrence Zazzo est un Ottone très touchant, j'aime beaucoup sa voix. Ce genre de rôle lui convient mieux que les rôles héroiques créés par Senesino.
_Dominique Visse créer un personnage et est très investi sur le plan dramatique, je pense que cela devait être intéressant de le voir sur scène. Il a une très musicalité mais je ne suis pas fan du timbre
_Abete a une voix très profonde qui lui donne une présence et une autorité. Il a de très beaux graves et est efficace.
_Lynton Black complète de manière idéale la distribution.
_La direction de Jacobs insiste sur la théâtralité de l'oeuvre comme souvent, j'aime beaucoup ce chef. Le Concerto Köln est un très bon orchestre.

J'espère qu'un DVD sortira un jour. Je précise que c'était la première fois que je découvrais cet opéra en entier. Je rappelle qu'Alan Curtis prévoit de l'enregistrer avec pour le trio principal : Joyce DiDonato dans le rôle titre, Karina Gauvin qui connaît le rôle pour l'avoir déjà chanté à la scène (elle a enregistré des extraits dans un album consacré à Alcina et Agrippina, très bel album mais elle n'était pas aussi mure qu'aujourd'hui lors de cet enregistrement), je suis sûr que sa Poppea si Curtis ne la bride pas sera fantastique au point de vue de la caractérisation et sur le plan vocal. C'est une des plus belles sopranos haendeliennes aujourd'hui. Nerone sera Maite Beaumont dont j'aime bien la voix, elle a de plus une excellente technique et un sacré abattage vocal.

posté le 24 octobre 2009 :

Aurele a écrit:
Agrippina de Handel, 23 octobre 2009, Cracovie :

J'ai écouté hier une retransmission en direct sur la radio polonaise.
Fabio Biondi qui dirigeait son orchestre ne m'a pas déçu pour une fois. Sa direction était intelligente, bien calibrée avec un dynamisme certain, de belles couleurs. Cependant, la direction de Jacobs était un cran au dessus.
Ann Hallenberg dans le rôle titre a été remarquable sur tous les plans. L'incarnation du personnage était magistrale, le chant sublime, la variation dans l'expression également. Son interprétation du monologue était bouleversante. Elle offre une vision totalement différente de celle d'Antonacci pour les Agrippina récentes, elles n'ont de toute manière pas la même voix.
Antonio Abete a été abominable en Claudio, cette voix blanche, grise, qui déraille est très désagréable. Il ne m'a convaincu que dans un air, l'air du 3e acte "Se vuoi pace, o volto amato" il me semble.
José Maria lo Monaco a un timbre cuivré très agréable mais elle était trop dans la retenue pour être crédible dans le rôle, il n'y a eu aucune folie dans son incarnation.
Gemma Bertagnolli est une chanteuse pétillante, ce qui fait que le personnage de Poppea lui convenait bien, elle a fait preuve d'une belle énergie. Cependant, je préfère dans le rôle Rosemary Joshua que j'ai simplement entendu dans une captation pour la finesse de son incarnation.
Xavier Sabata a été sensible en Ottone mais je préfère toutefois Zazzo dans la version Jacobs qui m'a plus ému et qui était plus investi sur le plan dramatique.
Ugo Guagliardo était convaincant en Pallante.
Milena Storti m'a bien plu en Narciso et en Giunone. Le timbre est agréable, l'incarnation était convaincante même si le Narciso de Visse était impayable.
Roberto Abbondanza a été lui aussi convaincant en Lesbo.
Une captation qui m'a plu et que je retiens surtout pour la superbe performance d'Ann Hallenberg.

Il faut que je réécoute les deux autres lives : le deuxième dirigé par Jacobs avec Rosemary Joshua et celui dirigé par Alan Curtis.
Le projet d'enregistrement de l'opéra par Alan Curtis avec DiDonato, Gauvin et Beaumont n'est plus à l'ordre du jour malheureusement.
Concernant Biondi, j'ai dit quelque chose d'assez positif sur sa direction mais au final, c'était assez plat. J'avais préféré largement donc la direction de Jacobs et celle d'Alan Curtis.
Le DVD de la production de McVicar ne paraîtra certainement jamais malheureusement. Jacobs comme je l'ai dit enregistre cet opéra en automne avec d'autres chanteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyJeu 13 Oct 2011 - 14:17

aurele a écrit:
C'est le premier grand opéra de Handel avant Rinaldo. J'ai 4 lives : 2 dirigés par Jacobs avec Antonacci dans le rôle titre, 2 lives (1 dirigé par Biondi et 1 dirigé par Cutis) avec Ann Hallenberg dans le rôle titre. Je n'ai donc aucune version officielle. Il paraît que la version Gardiner est la meilleure de la discographie mais qu'elle est à écouter essentiellement pour lui et pour Della Jones dans le rôle titre.
Agrippina est incontestablement l'un des grands rôles d'Antonacci.

Voici mon opinion sur des lives :

posté le 23 décembre 2008 je crois :
aurele a écrit:
Je me suis procuré une captation de ce live qui était donné en version scénique et qui n'est jamais paru en DVD. Je parle bien sûr de l'Agrippina dirigée par René Jacobs dans une mise en scène de David McVicar que les parisiens ont pu voir au TCE. Voici la distribution de ce live :
Agrippina : Anna Caterina Antonacci
Nerone : Malena Ernman
Poppea : Miah Persson
Claudio : Lorenzo Regazzo
Ottone : Lawrence Zazzo
Pallante : Antonio Abete
Narciso : Dominique Visse
Lesbo : Lynton Black

_Anna Caterina Antonacci explore toutes les facettes du personnage et met très bien en avant son côté manipulatrice. La tragédienne ressort. La voix est sublime et la technique est confondante de maîtrise. Son interprétation de "Pensieri voi mi tormentate" pour ne citer que cela est royale, chaque mot est ciselé.
_Malena Ernman est un Nerone plein de tempérament, le timbre très particulier de cette chanteuse me séduit. Les vocalises dans le "Come nube che fugge dal vento" sont négociées avec beaucoup d'aisance et Ernman est très percutante dans cet air.
_Miah Persson est une Poppea très séduisante sur le plan vocal, elle n'est peut être assez sensuelle mais elle est fraîche, coquine et pimpante. Les vocalises ne lui posent aucun problème. Je n'ai pas compris par quel air a été remplacé "Bel piacer" qui est dans le 3e acte et sur la même musique. Si quelqu'un a vu une des représentations, ce serait gentil de sa part de me le dire
_Le Claudio de Regazzo est très bien esquissé et vocalement, c'est parfait. Les vocalises ne lui posent aucun problème.
_Lawrence Zazzo est un Ottone très touchant, j'aime beaucoup sa voix. Ce genre de rôle lui convient mieux que les rôles héroiques créés par Senesino.
_Dominique Visse créer un personnage et est très investi sur le plan dramatique, je pense que cela devait être intéressant de le voir sur scène. Il a une très musicalité mais je ne suis pas fan du timbre
_Abete a une voix très profonde qui lui donne une présence et une autorité. Il a de très beaux graves et est efficace.
_Lynton Black complète de manière idéale la distribution.
_La direction de Jacobs insiste sur la théâtralité de l'oeuvre comme souvent, j'aime beaucoup ce chef. Le Concerto Köln est un très bon orchestre.

J'espère qu'un DVD sortira un jour. Je précise que c'était la première fois que je découvrais cet opéra en entier. Je rappelle qu'Alan Curtis prévoit de l'enregistrer avec pour le trio principal : Joyce DiDonato dans le rôle titre, Karina Gauvin qui connaît le rôle pour l'avoir déjà chanté à la scène (elle a enregistré des extraits dans un album consacré à Alcina et Agrippina, très bel album mais elle n'était pas aussi mure qu'aujourd'hui lors de cet enregistrement), je suis sûr que sa Poppea si Curtis ne la bride pas sera fantastique au point de vue de la caractérisation et sur le plan vocal. C'est une des plus belles sopranos haendeliennes aujourd'hui. Nerone sera Maite Beaumont dont j'aime bien la voix, elle a de plus une excellente technique et un sacré abattage vocal.

posté le 24 octobre 2009 :

Aurele a écrit:
Agrippina de Handel, 23 octobre 2009, Cracovie :

J'ai écouté hier une retransmission en direct sur la radio polonaise.
Fabio Biondi qui dirigeait son orchestre ne m'a pas déçu pour une fois. Sa direction était intelligente, bien calibrée avec un dynamisme certain, de belles couleurs. Cependant, la direction de Jacobs était un cran au dessus.
Ann Hallenberg dans le rôle titre a été remarquable sur tous les plans. L'incarnation du personnage était magistrale, le chant sublime, la variation dans l'expression également. Son interprétation du monologue était bouleversante. Elle offre une vision totalement différente de celle d'Antonacci pour les Agrippina récentes, elles n'ont de toute manière pas la même voix.
Antonio Abete a été abominable en Claudio, cette voix blanche, grise, qui déraille est très désagréable. Il ne m'a convaincu que dans un air, l'air du 3e acte "Se vuoi pace, o volto amato" il me semble.
José Maria lo Monaco a un timbre cuivré très agréable mais elle était trop dans la retenue pour être crédible dans le rôle, il n'y a eu aucune folie dans son incarnation.
Gemma Bertagnolli est une chanteuse pétillante, ce qui fait que le personnage de Poppea lui convenait bien, elle a fait preuve d'une belle énergie. Cependant, je préfère dans le rôle Rosemary Joshua que j'ai simplement entendu dans une captation pour la finesse de son incarnation.
Xavier Sabata a été sensible en Ottone mais je préfère toutefois Zazzo dans la version Jacobs qui m'a plus ému et qui était plus investi sur le plan dramatique.
Ugo Guagliardo était convaincant en Pallante.
Milena Storti m'a bien plu en Narciso et en Giunone. Le timbre est agréable, l'incarnation était convaincante même si le Narciso de Visse était impayable.
Roberto Abbondanza a été lui aussi convaincant en Lesbo.
Une captation qui m'a plu et que je retiens surtout pour la superbe performance d'Ann Hallenberg.

Il faut que je réécoute les deux autres lives : le deuxième dirigé par Jacobs avec Rosemary Joshua et celui dirigé par Alan Curtis.
Le projet d'enregistrement de l'opéra par Alan Curtis avec DiDonato, Gauvin et Beaumont n'est plus à l'ordre du jour malheureusement.
Concernant Biondi, j'ai dit quelque chose d'assez positif sur sa direction mais au final, c'était assez plat. J'avais préféré largement donc la direction de Jacobs et celle d'Alan Curtis.
Le DVD de la production de McVicar ne paraîtra certainement jamais malheureusement.
Citation :
Jacobs comme je l'ai dit enregistre cet opéra en automne avec d'autres chanteurs.

C'est sorti aujourd'hui : je vais sans doute l'acheter.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 70
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyMar 25 Oct 2011 - 8:56

La version de Jacobs vient de sortir, et fait débat :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3051&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

J'ai déjà la version Gardiner, qui est excellente : je m'interroge finalement sur l'achat de cette nouvelle version : des avis ??

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
vskarl
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/08/2011

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyMar 25 Oct 2011 - 11:00

Montfort a écrit:
La version de Jacobs vient de sortir, et fait débat :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3051&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

J'ai déjà la version Gardiner, qui est excellente : je m'interroge finalement sur l'achat de cette nouvelle version : des avis ??

Montfort

cette nouvelle version est notée 5 diapasons dans le magazine du même nom avec une chronique assez positive.
en gros, pour eux c'est Gardiner pour les arias et Jacobs pour les récits.

je compte l'écouter mais ce sera après les représentations à l'opéra de Lille, histoire de ne pas avoir de version en tête avant.

Revenir en haut Aller en bas
vskarl
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/08/2011

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyVen 28 Oct 2011 - 10:06

la chronique dans Classica est encore meilleure (estampillé CHOC)
aussi une chronique très positive de la version que je vais voir à Lille, du coup je deviens vraiment impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyVen 28 Oct 2011 - 14:05

La soprano prévue est d'ailleurs remplacée par Alexandra Coku, j'ai reçu un mail. Ca dure 4 heures, je ne sais pas comment je vais faire pour tenir, vu mon peu de goût pour Haendel… zen
Revenir en haut Aller en bas
vskarl
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 23/08/2011

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyVen 28 Oct 2011 - 14:09

du coup, pourquoi avoir acheté des places?
moi j'y vais en pleine connaissance de cause et je suis même impatient!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyLun 28 Sep 2015 - 9:19

Vous connaissez cette captation de Drottningholm : http://www.amazon.fr/Agrippina-booklet-Georg-Friedrich-Haendel/dp/B000B6N5Z0/ref=sr_1_17?s=music&ie=UTF8&qid=1443424131&sr=1-17&keywords=ostman ? A priori, on peut difficilement trouver conditions plus "adaptées" pour jouer l'oeuvre ; et personnellement, j'ai toujours été conquis par le travail d'Östman (à telle enseigne, d'ailleurs, que je trouve qu'il a été scandaleusement mal servi par les maisons de disque, cf. ses Mozart, son Orfeo, son Alceste de Gluck même [surtout ?] avec des distributions sans apprêts, sans "gras", tout en nerfs et qui paraissent à la fois évidents et d'autant plus isolés Sad ).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20265
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina EmptyLun 4 Nov 2019 - 13:20

Handel-Agrippina Erato9029533658

Parution le 31 janvier 2020 de cette Agrippina qui fait suite aux différents concerts de la tournée 2019 :
Joyce DiDonato (Agrippina)
Elsa Benoit (Poppea)
Luca Pisaroni (Claudio)
Franco Fagioli (Nerone)
Jakub Józef Orliński (Ottone)
Andrea Mastroni (Pallante)
Carlo Vistoli (Narciso)
Biagio Pizzuti (Lesbo)
Marie-Nicole Lemieux (Giunone)

Il Pomo d'Oro, Maxim Emelyanychev

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Handel-Agrippina Empty
MessageSujet: Re: Handel-Agrippina   Handel-Agrippina Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Handel-Agrippina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: