Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28451
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 15:47

Euuuuuh non ! Pour moi ça n'explique rien du tout. Les trous ne bougent pas d'une lecture à l'autre ou d'un lecteur à l'autre. Et je vois pas pourquoi ça serai pas numérique. Ce format est normalisé c'est LPCM ! J'insiste : c'est numérique Smile

Après pour le checksum je sais pas. Mais j'ai toujours entendu dire qu'il y avait un système de correction de donnée dans les CDs. Sinon ils pourraient en fait contenir plus d'infos. C'est aussi pour ça que des CDs pas trop en bon état marchent parfois encore.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 15:56

Scherzian a écrit:
... En tout cas merci d'avoir corrigé ce qui était plus qu'un abus de langage de ma part.
Je voulais parler d'abus de langage en général et non de toi en particulier. Je ne me serais pas permis. Pour en revenir à mes explications, elles sont très sommaires.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:02

Le CD audio est un format numérique. Avec toutefois une petite astuce, il numérise un signal analogique sans en changer la structure. Alors qu'un encodage FLAC (par exemple) change radicalement la structure tout en en conservant toutes les donnés.

Le propre d'un signal analogique est d'être théoriquement d'une qualité infinie, dépendant de la qualité de gravure et de la finesse des lecteurs. Hors le flux analogique numérisé d'un CD audio est finit puisqu'il obéit à des limites, notamment en terme d'échantillonnage. De plus le CD audio contient bien un système, de correction d'erreur.

La différence de qualité des platines s'explique par la qualité de ces corrections d'erreurs qui doivent être faites en temps réel, ainsi que par la qualité des composants formant le signal analogique final, celui qui sera transféré dans votre câble audio. La reconversion en analogique depuis un CD est particulièrement simple, le travail étant en sorte quelque peu pré-mâché par la structure même du format.


Dernière édition par Siegmund le Mar 28 Sep 2010 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:05

@ Cololi :

Les trous ne bougent pas d'une lecture à l'autre ou d'un lecteur à l'autre, en effet, mais seulement dans la mesure où ils sont invariables sur le support lu. Mais ce qui change d'une lecture à l'autre ou d'un lecteur à l'autre, c'est la qualité de la lecture. Selon la stabilité mécanique (charriot et châssis), la qualité optique (lentilles) et l'absence ou non d'interférences électromagnétiques le long de la transmission du signal au sein du lecteur, je suppose que tu peux avoir des lectures plus ou moins fidèles à ce qui est gravé ou pressé (et qui ne bouge certes pas, en tout cas pour les CD audio pressés). Si j'ai bien compris le post de Cocotier, il s'agit quand même de lire une très longue série de traits (à une fréquence de 44,1kHz) et d'en mesurer la hauteur. Comme Cocotier l'a dit, on ne lit pas (et on n'a bien sûr pas non plus gravé ou pressé) des séquences de seize bits. Je ne dis pas qu'il faut dépenser 3k€ dans un lecteur de CD pour en avoir un bon, pas du tout, mais je dis simplement qu'on aurait tort de ne pas comparer tous les lecteurs de CD dans une gamme de prix jugée acceptable, car dans le lot il y en a sûrement un dont le « rendu sonore de lecture » plaira plus que ceux des autres (j'en ai fait l'expérience et c'est très nettement audible).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28451
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:07

Siegmund a écrit:
Le CD audio est un format numérique. Avec toutefois une petite astuce, il numérise un signal analogique sans en changer la structure. Alors qu'un encodage FLAC (par exemple) change radicalement la structure tout en en conservant toutes les donnés.

Le propre d'un signal analogique est d'être théoriquement d'une qualité infinie, dépendant de la qualité de gravure et de la finesse des lecteurs. Hors le flux analogique numérisé d'un CD audio est finit puisqu'il obéit à des limites, notamment en terme échantillonnage. De plus le CD audio contient bien un système, de correction d'erreur.

La différence de qualité des platines s'explique par la qualité de ces corrections d'erreurs qui doivent être faites en temps réel, ainsi que par la qualité des composants formant le signal analogique final, celui qui sera transféré dans votre câble audio. La reconversion en analogique depuis un CD est particulièrement simple, le travail étant en sorte quelque peu pré-mâché par la structure même du format.

Merci. J'avais donc vu juste : ça ne pouvait être que la correction d'erreur qui change qq ch.
Soit dit en passant, tu parles de passage ne analaogique ... mais n'oublie pas, qu'on peut brancher en numérique a un ampli. C'est mon cas perso d'ailleurs. Dans ce cas, je vois pas vraiment ce qui justifierai que je me ruine pour un lecteur de CD.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:17

Cololi a écrit:

Merci. J'avais donc vu juste : ça ne pouvait être que la correction d'erreur qui change qq ch.
Soit dit en passant, tu parles de passage ne analaogique ... mais n'oublie pas, qu'on peut brancher en numérique a un ampli. C'est mon cas perso d'ailleurs. Dans ce cas, je vois pas vraiment ce qui justifierai que je me ruine pour un lecteur de CD.

Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble toutefois qu'un travail de conversion en numérique (en un nouveau format normatif) préliminaire est effectué par le lecteur CD dont la qualité peut varier. Mais en principe c'est une opération à faible risque.
Toujours est-il que si le lecteur CD n'effectue pas lui même la conversion et la sortie audio lui même, ce sera à l'ampli de le faire avec là encore une qualité variables selon les modèles.

Mais il semble évident, que sauf cas extrêmes, il est préférable que le lecteur CD soit relié en numérique à l'ampli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:21

La correction d'erreur n'intervient que lorsqu'il y a une difficulté ou une impossibilité de lecture. Quand le lecteur estime que la lecture a été possible, il ne fait pas appel à la correction d'erreur, même si ce que le lecteur a lu n'est pas identique à ce qui est gravé ou pressé sur le CD. Comment pourrait-il en être autrement, d'ailleurs, puisqu'il n'y a pas (et, selon l'explication de Cocotier, il ne peut pas y avoir) de somme de contrôle.

Tout ce que je puis dire, c'est qu'en auditorium en 1989, un lecteur de CD Denon 1500/II a été battu (selon mes critères : selon ceux de quelqu'un d'autre, ce sera peut-être l'inverse) par un lecteur de CD Luxman D117 (de prix quasi identique), raison pour laquelle j'ai choisi le Luxman. Le reste de la chaîne de restitution sonore était identique (salle de l'auditorium, enceintes acoustiques, câbles, amplificateur et bien sûr CD lui-même).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:24

HOLLIGER a écrit:
Cololi a écrit:


Et tu peux m'expliquer ce que ça change la qualité d'un lecteur CD ? Il passe les infos en numérique à l'ampli. Donc ...

Shocked Shocked Shocked Laughing
Euh, comme dire, je suis interloqué là, voir même ici, pour tout dire! Cool
Tu n'as jamais remarqué de différence d'écoute entre une chaine et une autre, entre des lecteurs ? Tu crois donc qu'il ny a que des effets placebo, que les lecteurs à 3000 euros sont des attrapes nigauds ??
Toutes les composantes electroniques d'un lecteur ont de l'importance évidemment ;un mauvais enregistrement ne sera certes pas rehaussé par un lecteur ; à l'inverse un très bon enregistrement laissera passer ses infimes nuances avec un bon lecteur (et le reste). Combien d'amis sont venus chez moi avec des cds qu'ils connaissaient par coeur.. pour découvrir des sons ou des instruments qu'ils n'avaient jamais entendus!
il ne s'agit pas simplement d'un simple transfert de données numériques!

Pour entrer dans ce débat, un ancien collègue (qui était par ailleurs mon manager) était passionné de jazz, de musique classique et de Hifi...et quelqu'un en qui j'avais entièrement confiance en terme de probité intellectuelle et d'objectivité. Et doté d'une bonne feuille je pense.

Il avait un matériel Hifi assez sophistiqué avec un lecteur CD très cher. puis c'était amusé à acheter un lecteur DVD grand public (Philips) pour faire des tests en aveugle. Et bien, il était un peu dégoûté d'avoir mis si cher dans un lecteur CD.

A contrario, au moment d'acheter mon ensemble HIFI, à ampli et enceintes égaux, j'avais écouté différents lecteurs CDs et il est vrai qu'il y avait des différences notables.

En ce qui concerne le vinyl, je crois qu'effectivement, ça dépent beaucoup de la prise de son de départ. Par exemple, les Nocturnes par Arrau me semblent être une réussite qu'on retrouve de façon très probante dans le format CD.

Mais récemment, j'ai eu la chance, dans le quartier du Marais, de trouver une boutique spécialisé dans les disques vinyls, et qui vend un bon paquet de 33t. Quand j'y étais, le propriétaire du magasin avait mis "Pavane pour une infante défunte" dans l'enregistrement d'Abbado, et c'était...envoûtant de chaleur et de présence. Ok, il avait un ensemble très très cher par rapport au mien, mais je doute qu'on retrouve ça au CD.

Quoi qu'il arrive, la numérisation crée une perte d'informations , non ?

Et d'ici 20 ans, les oreilles seront tellement habituées au format compressé (hélas) qu'on trouvera le son du CD extraordinairement riche, j'en suis persuadé.

Pour conclure : vive le concert (mais pas au parterre sous la corbeille du Châtelet tutut )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:25

Cocotier a écrit:
Scherzian a écrit:
... En tout cas merci d'avoir corrigé ce qui était plus qu'un abus de langage de ma part.
Je voulais parler d'abus de langage en général et non de toi en particulier. Je ne me serais pas permis. Pour en revenir à mes explications, elles sont très sommaires.
C'est gentil Wink mais je crois que j'avais vraiment parlé sans savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:32

@ Scherzian
Ce qui a été écrit postérieurement à mon post me met dans le doute. Je citais "de mémoire" et, ma mémoire, ce n'est plus tout-à-fait ça. Alors, je vais procéder à qqes vérifications. Désolé si je me suis trompé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:27

@ Scherzian
Ce qui a été écrit postérieurement à mon post me met dans le doute. Je citais "de mémoire" et, ma mémoire, ce n'est plus tout-à-fait ça. Alors, je vais procéder à qqes vérifications. Désolé si je me suis trompé...
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:34

Richard a écrit:


Quoi qu'il arrive, la numérisation crée une perte d'informations , non ?


Oui, mais aussi une sécurité bien supérieur tant aux informations qui ont été gardé. L'analogique est très exposé à de subtiles variations d'une même information, variations qui peuvent être assez importantes.
De plus les formats analogiques sont extrêmement sensibles au vieillissement ou à des qualités de fabrications douteuses. Avec le numérique c'est plus simple, soit l'information est lu, soit elle ne l'est pas, d'où les "bips" ou effet CD rayé des lecteurs CD.

Toutefois si le numérique bride les informations, des formats moderne comme le SACD ou des master de studio sont maintenant largement supérieur en pratique au Vinyl et ce en tout point, même si celui-ci est théoriquement d'une qualité infinie. Tant au CD, il offre à mon sens un confort d'écoute supérieur au Vinyl, puisque le son n'est pas altéré dès la source ; certes l'ont peut faire des merveilles avec certains beaux vinyls, et de beaux lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 16:46

J'ai lu en effet que le cd était plus proche du signal original que le vinyle, et que l'impression de chaleur des vynils venait du traitement du vynil et non de la fidélité à l'enregistrement original (et en constituait donc une altération).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 17:29

Richard a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Cololi a écrit:


Et tu peux m'expliquer ce que ça change la qualité d'un lecteur CD ? Il passe les infos en numérique à l'ampli. Donc ...

Shocked Shocked Shocked Laughing
Euh, comme dire, je suis interloqué là, voir même ici, pour tout dire! Cool
Tu n'as jamais remarqué de différence d'écoute entre une chaine et une autre, entre des lecteurs ? Tu crois donc qu'il ny a que des effets placebo, que les lecteurs à 3000 euros sont des attrapes nigauds ??
Toutes les composantes electroniques d'un lecteur ont de l'importance évidemment ;un mauvais enregistrement ne sera certes pas rehaussé par un lecteur ; à l'inverse un très bon enregistrement laissera passer ses infimes nuances avec un bon lecteur (et le reste). Combien d'amis sont venus chez moi avec des cds qu'ils connaissaient par coeur.. pour découvrir des sons ou des instruments qu'ils n'avaient jamais entendus!
il ne s'agit pas simplement d'un simple transfert de données numériques!

Pour entrer dans ce débat, un ancien collègue (qui était par ailleurs mon manager) était passionné de jazz, de musique classique et de Hifi...et quelqu'un en qui j'avais entièrement confiance en terme de probité intellectuelle et d'objectivité. Et doté d'une bonne feuille je pense.

Il avait un matériel Hifi assez sophistiqué avec un lecteur CD très cher. puis c'était amusé à acheter un lecteur DVD grand public (Philips) pour faire des tests en aveugle. Et bien, il était un peu dégoûté d'avoir mis si cher dans un lecteur CD.

A contrario, au moment d'acheter mon ensemble HIFI, à ampli et enceintes égaux, j'avais écouté différents lecteurs CDs et il est vrai qu'il y avait des différences notables.

En ce qui concerne le vinyl, je crois qu'effectivement, ça dépent beaucoup de la prise de son de départ. Par exemple, les Nocturnes par Arrau me semblent être une réussite qu'on retrouve de façon très probante dans le format CD.

Mais récemment, j'ai eu la chance, dans le quartier du Marais, de trouver une boutique spécialisé dans les disques vinyls, et qui vend un bon paquet de 33t. Quand j'y étais, le propriétaire du magasin avait mis "Pavane pour une infante défunte" dans l'enregistrement d'Abbado, et c'était...envoûtant de chaleur et de présence. Ok, il avait un ensemble très très cher par rapport au mien, mais je doute qu'on retrouve ça au CD.

Quoi qu'il arrive, la numérisation crée une perte d'informations , non ?

Et d'ici 20 ans, les oreilles seront tellement habituées au format compressé (hélas) qu'on trouvera le son du CD extraordinairement riche, j'en suis persuadé.

Pour conclure : vive le concert (mais pas au parterre sous la corbeille du Châtelet tutut )

ton ami n'avait peut-être pas une chaine très homogène : car il ne faut pas l'oublier : l'élément "inférieur" de l'ensemble bride le système ; d'où la nécessité, surtout en haut de gamme, de faire cohabiter des éléments complémentaires.
Des écoutes comparées, j'en ai fait pas mal : ainsi mes enceintes ( I love you bedo ) n'avaient pas l'air d'être les mêmes avec d'autres amplis (en l'occurence plinius contre 3dlab pour des concordes jmr signature).
le but d'un bon système est de minimiser les pertes inhérentes aux transmissions des appareils les uns avec les autres et à l'intérieur (de ces mêmes appareils) ; je resignale que certains appareils (comme les miens, amplis classe d notamment) entièrement numériques, reliés en xlr, ne subissent pas la "transformation "analogique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 17:42

Suite... quand on écoute les saisons de Haydn (jacobs) ou les concertos de Hertel (aeolus, orchestre de frankfurt Mr. Green ), et ben.. on ne regrette pas la chaleur du vinyle et on gagne de l'amplitude spatiale et sonore!
Dans tous les cas, la prise de son est cruciale, et des 33t de merde, y en a plein aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 18:45

Siegmund a écrit:
Mais il semble évident, que sauf cas extrêmes, il est préférable que le lecteur CD soit relié en numérique à l'ampli.
Il me semble poutant qu'aujourd'hui encore la chaîne "de base" de la majorité des mélomanes hifistes, c'est un lecteur CD (qui fait la conversion D/A) relié en analogique à un ampli stéréo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28451
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 18:48

adriaticoboy a écrit:
Siegmund a écrit:
Mais il semble évident, que sauf cas extrêmes, il est préférable que le lecteur CD soit relié en numérique à l'ampli.
Il me semble poutant qu'aujourd'hui encore la chaîne "de base" de la majorité des mélomanes hifistes, c'est un lecteur CD (qui fait la conversion D/A) relié en analogique à un ampli stéréo.

Je précise que ce n'est pas mon cas Smile (d'où mes remarques)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 18:55

HOLLIGER a écrit:
Suite... quand on écoute les saisons de Haydn (jacobs) ou les concertos de Hertel (aeolus, orchestre de frankfurt Mr. Green ), et ben.. on ne regrette pas la chaleur du vinyle et on gagne de l'amplitude spatiale et sonore!
Dans tous les cas, la prise de son est cruciale, et des 33t de merde, y en a plein aussi!
La prise de son... et le pressage ! Car du temps du microsillon, la qualité des pressages étaient très variables d'un pays à l'autre (la France par exemple n'était pas particulièrement gâtée), et de bons enregistrements mal pressés en 33t ont pu dégoûter des générations des mélomanes.
L'arrivée du CD a permis d'uniformiser un peu tout ça, et de redécouvrir la qualité originelle de certains enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Sep 2010 - 23:08

Tu as raison de préciser toutcela ; il parait même que la qualité décroit sur une série de disques pressés et qu'il valait mieux tomber sur les premiers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 26 Déc 2010 - 20:25

Pas grand chose à rajouter: le vinyle est et restera toujours le plus beau support.

Ce qui fait la force du vinyle, de la bande magnétique, des lampes d'amplification, enfin bref de l'analogique, c'est le fait que les défauts techniques se transforment naturellement en qualités auditives. En numérique, c'est l'inverse. Le moindre défaut est catastrophique. Essayez de distordre un signal dans un ampli à transistor, puis à lampes...

Jugez:

http://www.youtube.com/watch?v=apjPaX05dls

Ca sonne.

Et pour ceux qui n'aiment pas le souffle... dites-vous que le souffle, c'est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Sam 8 Jan 2011 - 16:12

Sauf que ce souffle est artificiel, il n'existe pas dans le jeu des musiciens.
précise donc que le vinyle restera le plus beau support POUR TOI et d'autres, nuance. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Sam 8 Jan 2011 - 16:27

Mon Dieu.

Les crachotements + la compression... Mr. Green

Ni l'un ni l'autre ne m'ont jamais effrayé, mais quand même, mêler les deux, si c'est pas du masochisme. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80029
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Sam 8 Jan 2011 - 18:58

Oui enfin la compression c'est Youtube, pas le vinyl, faut pas être de mauvaise foi non plus. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Sam 8 Jan 2011 - 20:26

Xavier a écrit:
Oui enfin la compression c'est Youtube, pas le vinyl, faut pas être de mauvaise foi non plus. Laughing
C'est ce que je viens de dire : vouloir prouver la supériorité du son vinyl en postant un truc ultra-compressé en numérique qui fait justement disparaître la chaleur du son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80029
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 1:34

Je trouve que la différence est quand même flagrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 10:37

Xavier a écrit:
Je trouve que la différence est quand même flagrante.
Oui. Je soulignais juste que pour une "preuve" de la supériorité du vinyle, on ne faisait que cumuler ses défauts (moins précis, spectre un peu étroit) avec les défauts du numérique (agressivité métallique due à la compression pour le poster sur YT).

J'aime beaucoup le son du vinyle, mais en l'occurrence, je ne suis vraiment pas convaincu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 50
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 11:35

Et il y a aussi beaucoup, énormément, de contraintes indirectes avec le vinyle qui rendent ce dernier beaucoup moins "plug and play" que le CD si on veut l'exploiter au maximum de ce qu'il peut offrir :

- Déjà le prix. Pour bien exploiter un vinyle, il faut mettre un certain prix dans la platine (socle et plateau lourds, bras très léger, moteur très fiable et linéaire, cellule de qualité, ...) quand un lecteur CD, même d'entrée de gamme sera déjà très performant.

- Les réglages. Très nombreux sur une platine vinyle et nécessitant une bonne expérience.

- L'usure. Aussi soigneux soit-on, un vinyle s'usera, surtout si les réglages mentionnés au-dessus sont mal effectués. Contact diamant/sillon, mais aussi angle variable du diamant au cours de la lecture font que le disque va s'altérer dans le temps. C'est mécanique.

- Stockage et entretien du vinyle. Toujours vertical, et légèrement sous pression pour éviter qu'il ne se gondole. Nettoyage très délicat pour être efficace sans génerer de rayure ... et ça peut aussi devenir onéreux. Un cd, à moins de le nettoyer au "scotch-brite" ne rencontre pas ce genre de problèmes.

- Qualité. La qualité des vinyles est très variable, ça a déjà été dit. Qualité du polymère, du moule de pressage, sachant que ce dernier s'use aussi et qu'un vinyle gravé en début de vie du moule sera bien meilleur qu'un vinyle gravé après 10000 disques.
Après, il existe des gravures très bonnes : poids du vinyle et gravures limités ... mais c'est très cher !

- Et pour les flémards, il n'existe pas de télécommande qui retourne le vinyle. Et la durée disponible par face est assez courte, ce qui oblige souvent des césures dans une oeuvres. Ca peut être un défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 13:24

Poster un son Vinyl sur Youtube est d'une imbécilité flagrante, car youtube utilise un très fort format de compression très largement inférieur à la qualité CD et détruit dans la pratique toutes les fréquences extrêmes ; hors leur possession est bien le seul véritable avantage du Vinyl sur le CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 14:45

Sauf dans les cas, qui ne sont en fait pas rares du tout (ce qui ne fait sans doute qu'ajouter au scandale), où l'éditeur propriétaire de la bande originale ou des matrices de départ n'a pas jugé bon de rééditer l'enregistrement en question sur CD et dans des conditions acceptables. Dans plusieurs cas, certains enregistrements essentiels attendent toujours leur première édition sur CD, vingt-cinq ans après. Et dans des cas encore plus nombreux, la ou les rééditions sur CD se sont transformées en une espèce de concours à qui filtrerait le plus radicalement possible les bandes ou les matrices de départ, sans doute afin de les rendre soi-disant « conformes » aux enregistrements effectués avec un matériel moderne. Dans le premier cas, la mise à disposition, sur toituyau ou ailleurs, est une bénédiction (temporaire, mais une bénédiction quand même). Dans le second cas, ce sont bien souvent les rééditions non interventionnistes à partir des 78T ou des vinyles originaux (exemplaires de qualité et de première génération) qui donnent de loin les meilleurs résultats, parce que les bandes originales, lorsqu'elles existent encore, restent soumises au vieillissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80029
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Dim 9 Jan 2011 - 15:19

Siegmund a écrit:
Poster un son Vinyl sur Youtube est d'une imbécilité flagrante

Toujours aimable. Mr.Red
Evidemment que ce n'est pas idéal, mais malgré tous les défauts mentionnés, on entend la différence, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aïtmatov
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Aoû 2012 - 22:38

j'ai acheté la revue "Diapason" pour la première fois, qui est je crois la référence au niveau de la musique classique. dedans il y avait les concertos pour piano 1 et 2 de liszt en CD et en 33 tours, je vais donc pouvoir comparer car c'est la même interprétation (sviatoslav richter et kiril kondrachine)
quand j'aurai récupéré une platine 33 tours car évidemment je n'en ai pas pour le moment Laughing (je n'ai même pas de lecteur CD je copie sur l'ipod et j'ai un bon dock pour écouter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80029
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Aoû 2012 - 23:20

aïtmatov a écrit:
j'ai acheté la revue "Diapason" pour la première fois, qui est je crois la référence au niveau de la musique classique.

Non la référence en musique classique c'est ce forum.
Diapason c'est tout pourri. rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aïtmatov
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Aoû 2012 - 23:35

Xavier a écrit:
aïtmatov a écrit:
j'ai acheté la revue "Diapason" pour la première fois, qui est je crois la référence au niveau de la musique classique.

Non la référence en musique classique c'est ce forum.
Diapason c'est tout pourri. rambo

Laughing ok alors je suis bien tombé Mr. Green
étonnant d'ailleurs dans diapason ils recommandent très peu voire pas du tout les concerts baroques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80029
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Aoû 2012 - 23:38

aïtmatov a écrit:
étonnant d'ailleurs dans diapason ils recommandent très peu voire pas du tout les concerts baroques?

Bon alors je reviens sur ce que j'ai dit, ils ont du goût à Diapason. Mr.Red

Je sais pas, ça fait une éternité que j'ai pas ouvert Diapason, y a un dépliant concerts j'imagine?
En cherchant bien il doit y avoir une bonne dose de baroque tout de même j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aïtmatov
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mar 28 Aoû 2012 - 23:56

ce que je vois c'est une rubrique spectacles avec juste "23 rdv à ne pas manquer"
sinon il y a le guide de la saison des opéras mais j'ai pas encore regardé en détail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleese
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2013

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 10:54

Je me permets de relancer cette discussion... Embarassed 
j'aimerais avoir l'opinion des membres du forum sur la question suivante : y a-t-il un avenir pour le 33t en musique classique ? car dans les magasins de type fnac on voit le vinyle revenir dans tous les genres musicaux sauf le répertoire "savant", et il semble qu'en effet aucun label ne soit intéressé par ce support. Pourtant dans le même temps les ventes de cd continuent à diminuer et j'ai du mal à imaginer que les amateurs de musique classiques soient en majorité convaincus par la dématérialisation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28451
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 11:07

Il faut être sérieux. Quel avenir cela pourrait il avoir à l'heure du téléchargement (légal et illégal) de masse ? Aucun comme le CD.

Ils arrivent p être a en vendre à quelques nostalgiques ... ou quelques bobo qui veulent se démarquer, mais franchement ... quel avenir sachant que le principe de l'industrialisation c'est d'avoir des chaînes de production qui frabriquent le plus possible ? Ca sera forcément cher et confidentiel.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
cleese
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/08/2013

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 13:04

Justement il me semblait à la lecture de ce forum que peu de mélomanes étaient enthousiastes vis à vis du téléchargement légal (et encore moins illégal), et ne l'étant pas moi-même, je m'interroge un peu sur le support que je choisirai pour mes achats dans l'avenir, dans la mesure où un sombre avenir est souvent annoncé pour le cd... Cependant s'il est vrai que dans la musique classique il ne sort aucune nouveauté en vinyle, l'importance des rayonnages de 33t dans certains magasins m'incite à penser que la production est repartie à un niveau que l'on pourrait qualifier d'industriel, et même si la clientèle est parfois composée de bobos (surtout dans certains genres musicaux), il apparait que certains, notamment des membres de ce forum, apprécient les caractéristiques sonores du 33t (et possédant moi-même des vinyles j'ai pu faire de même). Je suppose que ce forum est plutôt représentatif de la population des mélomanes, d'où mon interrogation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 13:45

Je ne serais pas aussi catégorique que toi. Oui, cher et confidentiel, mais pour ceux qui ont le matériel, il y a quand même une qualité de son très différente. C'est comme jouer sur deux instruments différents, quel est le pianiste qui n'a pas voulu essayer un vieil Érard, pour y trouver des plaisirs différents ?

Si un label se spécialisait dans les grands disques libres de droits (ou mieux encore, à des inédits de la radio, un peu comme Walhall), ce ne serait pas forcément voué à l'échec. Il faudrait vraiment étudier le segment.

(Je précise quand même que je ne le conseille pas à quiconque, parce que faire de l'argent en vendant des disques de musique classique reste toujours un pari dangereux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28451
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 13:51

Sauf que je ne vois pas en quoi ça peut être l'avenir. Au mieux (mais vraiment au mieux) une niche.

Quel intérêt également d'avoir un support qui se dégrade au fil des lectures ?

Personne ne maintiendra des chaînes de productions que ce soit de CD de vinyl ou n'importe quel autre support ... rien que pour le classique. Les prix seraient exorbitants.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 13:53

Cololi a écrit:
Quel intérêt également d'avoir un support qui se dégrade au fil des lectures ?
On arrive à créer des matériaux résistants à la traversée de tout le système solaire, on peut peut-être améliorer les vinyles sur ce point.

Cololi a écrit:
Au mieux (mais vraiment au mieux) une niche.
Bien sûr, je ne dis pas le contraire. De toute façon l'avenir, comme dirait Siegmund, c'est la carte flash de ta clef USB qui contient les 5 To de ta discothèque en format original masters.

Allez, je te laisse pleurer. À plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Lun 26 Aoû 2013 - 16:01

Il se fait encore quelques Vinyl, y compris en classique. En général, les labels utilisent le même master numérique initialement destiné au Cd pour graver le Vinyle. (C'est du vécu)

Mais les audiophiles rétro adorent, la dégradation du son au pressage est unique et sans équivalent au CD hehe 

Coté qualitatif, la seule évolution crédible, ce sont les formats numériques dits "Studio Master", le SACD étant définitivement dans l'impasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mer 28 Aoû 2013 - 14:35

Siegmund a écrit:
Il se fait encore quelques Vinyl, y compris en classique. En général, les labels utilisent le même master numérique initialement destiné au Cd pour graver le Vinyle. (C'est du vécu)

Mais les audiophiles rétro adorent, la dégradation du son au pressage est unique et sans équivalent au CD hehe 
Tous les audiophiles rétro ne tombent pas dans le panneau cela dit. Pour les enregistrements d'origine analogique, l'utilisation de masters numériques pour les nouveaux pressages a fini par montrer les limites de la fameuse sonorité chaude du microsillon. Quand le master numérique ne sonne pas bien (noise reduction, compression dynamique etc.), le microsillon ne sonnera pas beaucoup mieux. Ainsi, quand on lit un forum comme celui de Steve Hoffmann, on constate que nombreux sont ceux qui considèrent au final que les premières versions CDs des années 80 (transférées la plupart du temps à partir du master analogique, avec peu de retouche) sont bien souvent supérieures aux versions CDs remasterisées et aux nouveux pressages 33t basées sur ces versions remasterisées.

Bon, à côté de ça, les (meilleurs) pressages originaux gardent bien sûr une valeur inestimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat17
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 54
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mer 28 Aoû 2013 - 15:17

Siegmund a écrit:
le SACD étant définitivement dans l'impasse.
Pas plus que le vinyl je pense. Il est dommage d'écarter cette solution d'un trait de plume de clavier, car c'est justement le SACD qui se rapproche le plus (et combien !) du 33 tours, les inconvénients en moins.

Mais j'ai cru comprendre que tu étais un farouche partisan de la musique dématérialisée... hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 55
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mer 28 Aoû 2013 - 22:13

cleese a écrit:
Je me permets de relancer cette discussion... Embarassed 
j'aimerais avoir l'opinion des membres du forum sur la question suivante : y a-t-il un avenir pour le 33t en musique classique ? car dans les magasins de type fnac on voit le vinyle revenir dans tous les genres musicaux sauf le répertoire "savant",

Je suis un grand amateur de disques vinyles, pas des rééditions style fnac mais des véritables disques analogiques originaux que l'on trouve (de moins en moins) dans les brocantes ou les magasins d'occasions. J'écoute aucun disque des années 70, par exemple, en CD. Mais je dois avouer qu'en matière de musique classique je suis resté au format CD. Deux raisons majeures : les craquements, nettement plus perceptibles à l'écoute d'un disque classique et la durée des œuvres symphoniques qui oblige à changer 2, 3 fois de face. Difficile dans ce dernier cas de revenir 40 ans en arrière surtout si on écoute, comme moi confortablement allongé, sur son canapé.
C'est je pense les deux raisons qui font qu'on trouve rarement un disque classique d'occasion à plus de 1 euro même scellé dans son emballage d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mer 28 Aoû 2013 - 22:57

CTI a écrit:

C'est je pense les deux raisons qui font qu'on trouve rarement un disque classique d'occasion à plus de 1 euro même scellé dans son emballage d'origine.
Dans les brocantes peut-être, mais entre collectionneurs avertis certains 33t de musique classique atteignent quand même des cotes assez élevées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 55
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   Mer 28 Aoû 2013 - 23:09

adriaticoboy a écrit:
CTI a écrit:

C'est je pense les deux raisons qui font qu'on trouve rarement un disque classique d'occasion à plus de 1 euro même scellé dans son emballage d'origine.
Dans les brocantes peut-être, mais entre collectionneurs avertis certains 33t de musique classique atteignent quand même des cotes assez élevées.
Oui bien sur, je parlai en général. C'est particulièrement vrai pour la musique contemporaine. Je me souviens d'avoir trouvé des disques de musique contemporaine aux puces et de les avoir revendu à l’étranger via ebay à un très bon prix (40 fois ma mise environ). J'avais pas fait ça pour l'argent à l'époque mais autant qu'ils tombent dans de bonnes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
CD et Vinyle: qualité musicale comparée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» FLAC et MP3 : qualité musicale comparée ?
» Qu'écoutez-vous en ce moment ?
» écoute comparée : Aida
» La question musicale du jour
» Beethoven - Sonate n.30 op.109 - Ecoute Comparée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: