Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Haydn-Opéras

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptySam 25 Sep 2010 - 21:25

http://www.prestoclassical.co.uk/r/C%2BMajor/703508

Il s'agit d'une parution en DVD de Il Mondo della luna enregistré au Theater an der Wien en 2009. Nikolaus Harnoncourt dirigeait le Concentus Musicus de Vienne. Le metteur en scène est Tobias Moretti. Voici la distribution :
Buonafede : Dietrich Henschel
Ecclitico : Bernard Richter
Ernesto : Vivica Genaux
Clarice : Christina Landshamer
Flaminia : Anja Nina Bahrmann
Lisetta : Maité Beaumont
Cecco : Markus Schäfer

Cela doit paraître en France le 7 octobre si je me fie à amazon.fr. C'est la première fois que cet opéra est publié en DVD. Voici la distribution de la version Dorati au disque :
Buonafede : Domenico Trimarchi
Ecclitico : Luigi Alva
Ernesto : Lucia Valentini-Terrani
Clarice : Edith Mathis
Lisetta : Frederica von Stade
Flaminia : Arleen Auger
Cecco : Anthony Rolfe-Johnson

Je ne connais de cet opéra que l'air "Raggion nell'alma siede" de Flaminia. Cela m'intéresserait d'avoir des commentaires de votre part sur les différents enregistrements d'opéras de Haydn que vous connaissez. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptySam 25 Sep 2010 - 21:33

Il ne serait pas plus logique de commencer par se demander lesquels sont le plus digne d'intérêt ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptySam 25 Sep 2010 - 21:37

DavidLeMarrec a écrit:
Il ne serait pas plus logique de commencer par se demander lesquels sont le plus digne d'intérêt ? Very Happy

Il me semble qu'il y a au moins Armida et Orlando Paladino. Harnoncourt a enregistré ces deux opéras. Jacobs a donné sa version d'Orlando Paladino et cela existe en DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyVen 8 Oct 2010 - 23:16

L'isola disabitata est un opéra de "chambre" superbe, et a été enregistré au moins 3 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 729
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyDim 10 Oct 2010 - 16:40

J'ai vu de mondo della Luna viennois en vrai, j'ai passé un très bon moment. L'écriture n'est pas trop exigeante et l'état vocal apparemment préoccupant de Henschel dans d'autres répertoires n'était pas gênant - et il est drôle sur scène. Le reste de la distribution était très bien et Harnoncourt met beaucoup de vie dans sa direction (là où je trouve Dorati souvent raide, alors qu'il est si bon dans les symphonies). La mise en scène est amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyMar 20 Sep 2011 - 11:55

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il ne serait pas plus logique de commencer par se demander lesquels sont le plus digne d'intérêt ? Very Happy

Il me semble qu'il y a au moins Armida et Orlando Paladino. Harnoncourt a enregistré ces deux opéras. Jacobs a donné sa version d'Orlando Paladino et cela existe en DVD.

Jacobs a aussi donné un Mondo magnifique à Innsbrück, gorgé de couleurs, absolument épatant !

Je n'irais pas que la totalité des opéras écrits pour Esterhaza sont des chefs-d'oeuvre ; mais on ne peut pas nier, chez Haydn, un beau talent de faiseur et une sensibilité dramatique certaine (tout ça, notamment, à travers des instrumentations très fines). Alors, oui avec toi pour Armida (je ne sais pas si tu as entendu cet enregistrement [Schwetzingen, je crois], avec Tamar et Van Rensburg comme la très belle intégrale avec Janowitz) et Orlando. L'Incontro improvviso (à comparer avec Les Pèlerins de la Mecque de Gluck) est une partition dans laquelle chaque personnage jouit d'une caractérisation très bienvenue.

Dans l'ensemble Dorati est très recommandable dans tout ce qu'il a enregistré (belles distributions, orchestre très mobile) ; Harnoncourt et Jacobs restant, aujourd'hui, à mes yeux, les tenants d'un Haydn très juste et pour le théâtre et pour la voix (avec des moyens notablement différents, d'ailleurs).

Harnoncourt, justement, avait donné, à Zurich un Orfeo que j'apprécie énormément (Sacca, Bartoli, Mei) qui n'a jamais été diffusé régulièrement, à ma connaissance. Or Orfeo reste l'une des plus belles partitions de Haydn, à mon sens. L'usage des récitatifs accompagnés, à mon avis, est d'une justesse absolue et d'une efficacité rarement rencontrée chez un compositeur qu'on aime considérer comme un petit maître de l'opéra.

De cette partition, des versions très contrastées mais, surtout, 60 ans d'interprétation ce qui est suffisamment rare pour être rappelé. Quelques jalons :

- Swarowsky dès 51 avec Hellwig (joliment timbrée et imaginative même si le chant orné n'est, de toute évidence, pas son domaine d'élection), Poell (Creonte puissant), Handt (ténor mozatien moyen dans tous les sens du terme) et Edda Heusser en Amore (acide, forcément). La direction est archi intelligente et très enlevée dès une ouverture colorée comme, finalement, peu l'oseront. A connaître.
- Bonynge 67 avec Gedda, Sutherland & Malas. Version très chantée (et pas spécialement "dirigée" j'ai envie de dire), assumée et qui a le mérite de proposer de vrais beaux formats (l'intelligence du format, après tout en parle-t-on tant que ça ?).
- Hager avec Donath, dans une optique similaire paraît autrement empesé et d'esprit médiocre.
- Schneider (La Stagione) en 91, je crois. Direction plutôt inspirée (belles couleurs, je trouve) et version à connaître presque exclusivement pour Prégardien, Orfeo définitif jusqu'à aujourd'hui, mâle et poète à la fois.
- Hogwood, 2001 joue de couleurs sublimes à l'orchestre, tout en mesure (mais ce n'est pas un reproche que d'approcher cette musique par une métrique exacte pour en exalter les affects divers, je trouve). Bartoli fait (fort bien) son numéro, y compris en Amore, elle aussi éclatante de couleurs, ébouriffante, ébouriffée aussi (Amore, justement), d'une richesse de ligne, comme une émulsion vocale pour son premier air. Heilmann et D'Arcangelo, qui complètent, sont loin d'être des seconds couteaux et, de toute évidence, cette version est la plus recommandable.

J'ajoute, pour ceux qui seraient intéressés, une version danoise, de 2009, dirigée par Adam Fischer (expert, lui aussi, pour un Haydn très justement mesuré d'où émerge un drame affiné mais assumé dans toutes ses dimensions, plus peut-être que celui, violent d'un Harnoncourt évacuant tout aspect pastoral de l'oeuvre) mettant côte à côte un Dürmüller ténor/ténorisant en Orfeo poète plus que héros et Simone Kermes, en plein show, comme souvent mais d'une profusion de ligne et de couleurs absolument scotchante, à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyMar 20 Sep 2011 - 16:14

Merci pour toutes ces pistes Benoit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyLun 16 Jan 2012 - 22:36

aurele a écrit:
http://www.prestoclassical.co.uk/r/C%2BMajor/703508

Il s'agit d'une parution en DVD de Il Mondo della luna enregistré au Theater an der Wien en 2009. Nikolaus Harnoncourt dirigeait le Concentus Musicus de Vienne. Le metteur en scène est Tobias Moretti. Voici la distribution :
Buonafede : Dietrich Henschel
Ecclitico : Bernard Richter
Ernesto : Vivica Genaux
Clarice : Christina Landshamer
Flaminia : Anja Nina Bahrmann
Lisetta : Maité Beaumont
Cecco : Markus Schäfer

Je viens de finir de voir cette production. Globalement ce n'est pas très intéressant, c'est juste distrayant.
Déjà le livret n'est pas de très haut niveau, c'est histoire de ne pas chanter "blabla", tout est bien qui finit bien. Chaque personnage à tour de rôle a son grand air, une fois que tout le monde est passé ça recommence.
Au niveau de la musique, je ne pense pas que ce soit ce qu'Haydn ait fait de mieux, j'ai largement préféré Armida qui me paraissait plus riche, après je ne suis pas une grande connaisseuse. J'ai l'impression qu'il a écrit un peu de la musique au kilomètre, mais il y a des moments fort sympathiques !
Je n'ai pas du tout aimé la mise en scène qui est moderne, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé Mr.Red, et parfois limite de mauvais goût. Je trouve qu'elle n'apporte aucun intérêt à l'oeuvre (ou alors je n'ai absolument rien compris à la mise en scène, ce qui est possible aussi. Et dans l'ensemble elle est assez sombre, on ne voit pas forcément toujours ce qu'il se passe sur scène, c'est pas très agréable.
Après au niveau de la direction je n'ai rien à redire, Harnoncourt était très bien. Par contre dans son premier air j'ai trouvé Bernard Richter un peu juste par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyMar 17 Jan 2012 - 8:43

Cleme a écrit:
Déjà le livret n'est pas de très haut niveau, c'est histoire de ne pas chanter "blabla", tout est bien qui finit bien. Chaque personnage à tour de rôle a son grand air, une fois que tout le monde est passé ça recommence.
Au niveau de la musique, je ne pense pas que ce soit ce qu'Haydn ait fait de mieux, j'ai largement préféré Armida qui me paraissait plus riche, après je ne suis pas une grande connaisseuse. J'ai l'impression qu'il a écrit un peu de la musique au kilomètre, mais il y a des moments fort sympathiques !

Livret de Goldoni, quand même Wink !
Quant à comparer l'oeuvre avec Armida, de toute évidence les bonheurs ne peuvent être que divers ; un drame d'un côté et un divertissement de l'autre.
Au contraire donc, justement, moi j'ai tendance à penser que c'est cette opposition systématique qui témoigne, le mieux, de cette qualité de "faiseur" dont je parlais plus haut. Haydn, quel que soit le cahier des charges, parvient à mon avis à caractériser ses opéras à travers des ambiances précises ; je pense, là, à la théorie des "modes" chez Poussin. Il y a des fulgurances dans Armida ; autant qu'il y a des couleurs puissantes, des parfums prenants, des personnages théâtralement vivants dans le Mondo (c'est encore plus vrai chez Harnoncourt et Jacobs).
Fondamentalement, je n'ai envie de me priver d'aucun des deux, en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras EmptyVen 19 Juil 2013 - 9:09

Otello a écrit:
(mais on se doit par honnêteté de contextualiser et de rendre justice à Bonynge pour avoir été un de ceux qui ont vraiment retrouvé une part de vérité de cette musique qu'on ne savait plus du tout ni diriger ni chanter!)

Voir 3 interventions plus haut ; 15 ans avant, il y avait Swaroswki, déjà ! Qui savait très bien diriger cette musique.
Ah la la ! Si on pouvait seulement avoir "Filomena abbandonta" par Callas Sad!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Haydn-Opéras Empty
MessageSujet: Re: Haydn-Opéras   Haydn-Opéras Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Haydn-Opéras
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haydn, Flötenuhr-Stücke
» La Fedelta premiata de Joseph Haydn
» Haydn. La Missa Cellensis.
» [Pleyel] Sibelius 6-7, Mozart 23, Haydn 82 – Pressler, Järvi
» Georg von Pasterwitz (1730-1803)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: