Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 9:06

Elles ont existé mais n'ont jamais été éditées. Dans l'avertissement du recueil où Couperin a publié les leçons du mercredi il écrit : " Je composai il y a quelques années trois leçons de Ténèbres pour le vendredi Saint, à la prière des dames religieuses de L** , où elles furent chantées avec succès; cela m'a déterminé depuis quelques mois à composer celles du mercredi et du jeudi. Cependant n'ayant pas assez de temps d'ici au Carême pour faire graver les six autres."
Pourquoi n'ont-elles jamais été éditée, ça par contre on en sait rien et aucune trace de manuscrit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 10:47

Merci mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 11:00

Hidraot a écrit:





J'ai les versions Deller/ Todd et Chrsitie avec Daneman et Petitbon. La première profonde à souhait et la seconde lumineuse mais moins extatique à mon gout.
Ta version nécessite un détour ?

Edit : J'ai les versions Jacob et Lesne également. Moins indispensable à mon gout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 11:20

scratch
D'ailleurs en parcourant les versions Deller/Todd orgue et cordes ( je sais pas si c'est une contrebasse ou une viole Embarassed ) , Christie au clavecin uniquement ( certainement plus en harmonie avec la voix des sopranos très clinquantes ici ).
Couperin les a écrit pour quel(s) instrument(s) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 11:36

atomlegend a écrit:



J'ai les versions Deller/ Todd et Chrsitie avec Daneman et Petitbon. La première profonde à souhait et la seconde lumineuse mais moins extatique à mon gout.
Ta version nécessite un détour ?

Edit : J'ai les versions Jacob et Lesne également. Moins indispensable à mon gout.

C'est-à-dire que c'est très épuré : orgue et une soliste des demoiselles de Saint Cyr, ça fait pas bien lourd. Personnellement j'adore mais je ne suis pas convaincue que ce soit LA version à avoir. Ce qui m'intéresse aussi beaucoup c'est, comme je l'ai dit, l'inclusion de ces leçons dans la liturgie.
En même temps c'est un CD très bon marché, une dizaine d'euros.

Pour ta question sur l'effectif instrumental je ne sais pas trop, il semblerait que ça ait été écrit pour deux voix et basse continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84049
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Mar 1 Nov 2011 - 12:41

Amusant, je viens justement de jouer ça aujourd'hui, donc je confirme évidemment les dires d'Hidraot : voix seule (deux pour la Troisième Leçon) et basse continue, donc librement constitué.

Selon les enregistrements, on trouve clavecin + viole de gambe (+ théorbe) ou orgue (+ viole de gambe (+ théorbe) ).

Pour toi, je te recommanderais la version Desrochers / O. Vernet chez Ligia, c'est vraiment épatant et enchanteur. Pas aussi profondément méditatif que Deller, mais bien plus mystique que Christie, clairement.

Et puis, dans un genre plus dramatique, Laurens / Müller chez Erato. bounce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84049
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Lun 9 Juin 2014 - 16:31

Je n'ai pas fini mes recherches, mais je me suis aperçu qu'il existait bien une trentaine d'intégrales ! J'en suis à 27 intégrales (plus 11 leçons isolées).

D'ailleurs, pas mal de parution récentes très intéressantes (Zomer-Fentross, Sampson-King, Zanetti-Masset-Holland !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84049
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Jeu 11 Sep 2014 - 21:16

xoph a écrit:
François Couperin
Office des ténèbres du mercredy (dont 3 leçons de ténèbres de François Couperin)
Gérard Lesne et Ensemble II Seminario musicale.

Les trois leçons sont inscrites dans un rituel liturgique. Antienne, "répons" et Verset (retrouvés dans un bréviaire parisien de l'époque de Couperin). Une fois admise (comprise) cette mise en perspective (Antienne, leçon A1, répons A1, leçon A2, répons A2,...Verset) :
zen
@David Le Marrec: c'est effectivement autre chose que Rousset, me voilà réconcilié avec ces leçons

plenum a écrit:
Moi je reste attaché avec Anne Monoyos / Anne-Marie Lasla / Bernard Coudurier / Gérard Lesne, du label BNL.

xoph a écrit:
Je connais pas (comme beaucoup de choses Wink)

plenum a écrit:


http://www.deezer.com/album/6019395 Wink

DavidLeMarrec a écrit:
xoph a écrit:
François Couperin
Office des ténèbres du mercredy (dont 3 leçons de ténèbres de François Couperin)
Gérard Lesne et Ensemble II Seminario musicale.

Les trois leçons sont inscrites dans un rituel liturgique. Antienne, "répons" et Verset (retrouvés dans un bréviaire parisien de l'époque de Couperin). Une fois admise (comprise) cette mise en perspective (Antienne, leçon A1, répons A1, leçon A2, répons A2,...Verset) :
zen
@David Le Marrec: c'est effectivement autre chose que Rousset, me voilà réconcilié avec ces leçons

J'aime davantage avec des voix de femme, mais la version Lesne est très intense, sans comparaison (même si Rousset a vraiment ses qualités, mais il faut déjà être bien familier des œuvres et accepter ses alanguissements).


plenum a écrit:
Moi je reste attaché avec Anne Monoyos / Anne-Marie Lasla / Bernard Coudurier / Gérard Lesne, du label BNL.

Vocalement, une des meilleures. Après, pour le continuo, il y a beaucoup mieux.

plenum a écrit:
Oui c'est vrai, mais à défaut de la perfection, je préfère amplement des voix sublimes avec un continuo correct qu'un continuo très passionnant mais avec des voix bien corrects...

DavidLeMarrec a écrit:
Choix respectable, mais dans la discographie, on peut avoir les deux ! Desrochers-Vernet, Warnier-Mandrin, Zomer-Fentross, Daneman-Petibon-Christie, Laurens-Sluis-Monteilhet-Müller-Boulay…

Cela dit, j'aime énormément cette version Zanetti-Coudurier (mais avec Zanetti, il y a la récente version Holland que je trouve meilleure, en plus c'est avec Masset !).

plenum a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Choix respectable, mais dans la discographie, on peut avoir les deux ! Desrochers-Vernet, Warnier-Mandrin, Zomer-Fentross, Daneman-Petibon-Christie, Laurens-Sluis-Monteilhet-Müller-Boulay…

Cela dit, j'aime énormément cette version Zanetti-Coudurier (mais avec Zanetti, il y a la récente version Holland que je trouve meilleure, en plus c'est avec Masset !).

M'oui mais les deux sopranos dans la version BNL c'est de la pureté inégalée.

DavidLeMarrec a écrit:
Si tu veux de la pureté, justement, Vernet, Mandrin, Fentross, Christie, Charlston le sont largement autant. Enfin, je dis ça si tu ne les as pas écoutées, parce qu'à ce niveau de beauté, on parle vraiment d'inclinations personnelles.

plenum a écrit:
J'ai écouté voyons! Wink Les sopranos ont de très belles voix mais pas autant pures que les deux du label BNL, dont cette dernière est plus aérienne alors que la version Erato est plus épaisse, plus pachiderme. hehe Mais je réécouterai et te répondrai sous très peu.

xoph a écrit:
plenum a écrit:


http://www.deezer.com/album/6019395 Wink

En tout cas le lien entre Jérémie (Couperin/leçons des ténèbres) et Rembrandt est assez évident
Je trouve par ailleurs que Couperin ressemble à Rembrandt

DavidLeMarrec a écrit:
plenum a écrit:
J'ai écouté voyons! Wink Les sopranos ont de très belles voix mais pas autant pures que les deux du label BNL, dont cette dernière est plus aérienne alors que la version Erato est plus épaisse, plus pachiderme. hehe Mais je réécouterai et te répondrai sous très peu.

Je n'ai pas cité Boulay II-Erato pour le caractère aérien ! C'est sûr que c'est au contraire une vision très dramatique, presque malveillante. Very Happy

plenum a écrit:
Bref les deux ont leurs valeurs propres, mais la version BNL est d'un aérien qui incite à ressentir un mysticisme paradisiaque. hehe
La version Ligia est très bien aussi. Wink

Roderick a écrit:
François Couperin - Leçons de Ténèbres - Robin Blaze/Daniel Taylor/Jonathan Manson/Laurence Cummings



Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Sublime dans le style anglais, mais très (trop) peu dramatique à mon goût (même comparé à Deller). Et puis à force d'écouter Petibon/Daneman/Christie je préfère maintenant la prononciation française du latin... et les voix de soprano dans cette oeuvre.

DavidLeMarrec a écrit:
Roderick a écrit:
François Couperin - Leçons de Ténèbres - Robin Blaze/Daniel Taylor/Jonathan Manson/Laurence Cummings



Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Sublime dans le style anglais, mais très (trop) peu dramatique à mon goût (même comparé à Deller). Et puis à force d'écouter Petibon/Daneman/Christie je préfère maintenant la prononciation française du latin... et les voix de soprano dans cette oeuvre.

Les deux versions de Deller sont très peu dramatiques justement, c'est ce qui fait leur beauté, cette suspension pieuse…

Il y a d'autres belles versions avec prononciation gallicane que Christie, effectivement c'est un bel atout (moi aussi je suis fan).

Qu'est-ce qui te paraît anglais là-dedans ? Les relatives rondeurs ? Très belle version en tout cas, même si moi aussi je suis plus intéressé par les voix de femme (plus nettes et tranchantes, et aussi ductiles).

Roderick a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Roderick a écrit:
François Couperin - Leçons de Ténèbres - Robin Blaze/Daniel Taylor/Jonathan Manson/Laurence Cummings

Spoiler:
 

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Sublime dans le style anglais, mais très (trop) peu dramatique à mon goût (même comparé à Deller). Et puis à force d'écouter Petibon/Daneman/Christie je préfère maintenant la prononciation française du latin... et les voix de soprano dans cette oeuvre.

[...]
Qu'est-ce qui te paraît anglais là-dedans ? Les relatives rondeurs ?
[...]
"anglais" est peut-être assurément un qualificatif mal choisi, en fait je pensais en creux "pas français" (une sobriété dans les ornements) et "pas italien" (tirant moins vers la tragédie lyrique, en particulier dans la 3ème).

(Après une seconde écoute, les vocalises sur les lettres en hébreux sont vraiment magnifiques, en particulier celles de la première leçon)

DavidLeMarrec a écrit:
Roderick a écrit:
"anglais" est peut-être assurément un qualificatif mal choisi, en fait je pensais en creux "pas français" (une sobriété dans les ornements) et "pas italien" (tirant moins vers la tragédie lyrique, en particulier dans la 3ème).

(Après une seconde écoute, les vocalises sur les lettres en hébreux sont vraiment magnifiques, en particulier celles de la première leçon)

Je ne suis pas sûr de percevoir les choses de la même façon (le style italien, pour moi, est plus attaché à une forme de musicalité pure qu'au drame, justement), mais effectivement, il y a quelque chose d'épuré qui ne fait pas forcément très Grand Siècle (et que j'aime beaucoup nonobstant).

Je suis d'accord, la vocalisation est superbe.

Roderick a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Roderick a écrit:
"anglais" est peut-être assurément un qualificatif mal choisi, en fait je pensais en creux "pas français" (une sobriété dans les ornements) et "pas italien" (tirant moins vers la tragédie lyrique, en particulier dans la 3ème).

Je ne suis pas sûr de percevoir les choses de la même façon (le style italien, pour moi, est plus attaché à une forme de musicalité pure qu'au drame, justement), mais effectivement, il y a quelque chose d'épuré qui ne fait pas forcément très Grand Siècle (et que j'aime beaucoup nonobstant).

Encore une imprécision un contresens de ma part : en écrivant "italien", je pensais à Monteverdi ou Cavalli.

François Couperin - Leçon de Ténèbres (3ème) - Gens/Piau/Rousset bounce

plenum a écrit:
xoph a écrit:
Roderick a écrit:
xoph a écrit:
Roderick a écrit:
François Couperin - Leçon de Ténèbres (3ème) - Kirkby/Mellon/Medlam/Charlston



Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile

Mais vraiment Kirkby là-dedans Confused

Tiens, Rembrandt a perdu de ses couleurs. (la faute à Kirkby?) Wink

Oui, avec Greuillet, les couleurs passent mieux :



Smile

Sacré Jérémie!

La plus colorée, autant pour le contenu. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84049
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Jeu 11 Sep 2014 - 21:19

Roderick a écrit:
Encore une imprécision un contresens de ma part : en écrivant "italien", je pensais à Monteverdi ou Cavalli.

Ah, d'accord, mais on n'est vraiment pas à la même époque, cette esthétique n'existait plus (malheureusement) au début du XVIIIe, elle se vocalise & pyrotechnique progressivement au cours du second XVIIe.

Sinon, étrangement, j'aime beaucoup Kirkby ici (et pourtant je ne suis pas suspect d'être son plus grand fan !), sobriété parfaite, belle diction, attaques nettes… Ce n'est pas une version expansive ou typée, mais je l'écoute finalement très souvent (celle avec Medlam plus que celle avec Hogwood), justement pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Senthinel
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Sam 10 Fév 2018 - 18:27

Quelqu'un a t'il déjà entendu la version Kirkby/Nelson/Hogwood(dir)?

J'avoue que j'ai du mal à trouver encore une version qui me satisfasse complètement. Lesne je trouve ça magnifique mais je crois que je préfère les voix féminines.
Et pour les versions "féminines", je m'ennuie avec Rousset et les versions Christie. Si jamais quelqu'un a déjà entendu la version plus haut, je serai curieux de savoir ce qu'il en pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5540
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Sam 10 Fév 2018 - 18:47

J'ai entendu Kirkby / Nelson / Hogwood: c'est moins indolent que Christie et Rousset, mais pas forcément idéal non plus (continuo un peu raide et peu coloré, Nelson et Kirkby pas les plus belles voix du monde.) Si tu tiens à Kirkby, sa prestation chez Medlam (chez BIS) est nettement plus fouillée Hogwood - et en plus il y a Agnès Mellon!

Si tu préfères les voix de femmes, je te conseillerais aussi Eugénie Warnier chez Mandrin et les Demoiselles de Saint-Cyr (Ambronay) ou Hasnaa Bennani, Isabelle Druet et Claire Lefilliâtre chez Dumestre et le Poème Harmonique (Alpha): là, on est sûr de ne pas s'ennuyer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84049
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   Sam 10 Fév 2018 - 18:48

Elle est très bien, très pure, très sobre. Mais si tu t'ennuies avec Christie, c'est sensiblement moins animé. (Oui, Rousset est assez terne ici.)

Essaie peut-être Mandrin, vraiment élancé. Sinon, parmi les grandes versions, il y a aussi Vernet (avec Greuillet et Desrochers), Gester, Fentross (avec Zomer et Grimm), Charlston (avec Kirkby et Mellon), Holland (avec Zenetti et Masset, là c'est dit et incarné, même si la prise de son n'est pas très jolie), et bien sûr la très dramatique version Boulay II (avec Guillemette Laurens dans la Première Leçon !).

Vraiment des versions qui avancent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint   

Revenir en haut Aller en bas
 
François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: