Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ce qui est plus beau :
Le luth
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_lcap31%Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_rcap
 31% [ 11 ]
L'archiluth
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_lcap3%Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_rcap
 3% [ 1 ]
Le théorbe
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_lcap47%Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_rcap
 47% [ 17 ]
La guitare baroque
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_lcap6%Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_rcap
 6% [ 2 ]
La guitare folk
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_lcap13%Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vote_rcap
 13% [ 5 ]
Total des votes : 36
 

AuteurMessage
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 15/10/2015

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMar 21 Fév 2017 - 7:56

Je viens de lire un article très intéressant sur les oeuvres pour luth de Bach, où l'on y apprend qu'elles n'auraient jamais été composées pour luth mais pour luth-clavecin. En gros elles seraient injouables telles quelles au luth.

Le lien:
http://www.thisisclassicalguitar.com/bachs-lute-suites-clive-titmuss/

On trouve qq enregistrements de Bach sur cet instrument (Hill, Farr, Waldner, Baumont)

Sans surprise, le son est quelque part entre le clavecin et le luth.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMar 21 Fév 2017 - 17:57

tartatane a écrit:
On trouve qq enregistrements de Bach sur cet instrument

Oh, je croyais qu'il avait cessé de se produire en studio dans les années 1740.

Ces théories empilées sur Bach, il faut les considérer avec circonspection – le nombre de mystères, je finis par croire que c'est l'abondance de sources et d'études qui les créent, presque de toutes pièces. J'ai souvent lu, moi, que Bach avait une connaissance médiocre du luth et une écriture en conséquence modérément luthistique – vu le nombre d'enregistrements qui existent, ce doit être inconfortable mais pas physiquement inaccessible (ce qui est rassurant, considérant sa réputation…).

L'écriture générale reste tout de même celle d'une œuvre pour cordes pincées manuellement, ça ne ressemble pas du tout à une œuvre pour clavier, donc je n'y crois guère – et je suppose qu'il y a bel et bien écrit luth sur les éditions, de toute façon… (sinon on l'aurait joué ensuite au clavecin…)

Après, je suis tout sauf un spécialiste de Bach, hein, même si j'en ai beaucoup écouté (et joué…) : je n'ai pas d'informations privilégiées à faire valoir sur cette question précise.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 15/10/2015

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 22 Fév 2017 - 4:02

Moi non plus je n'y connais pas grand-chose, je me suis posé la question en voyant que les suites pour luth avaient été enregistrées par un grand nombre d'instruments différents (luth, guitare, clavecin, piano....etc)

Après, c'est vrai qu'il y a beaucoup de polémiques sur les oeuvres de Bach et que chacun y va de sa théorie. Ceci dit ce lien m'a semblé intéressant car très documenté et citant également les tenants d'une composition pour le luth.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptySam 25 Mar 2017 - 19:35

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Kapsbe10
Kapsberger, Labirinto d’Amore
Thomas Dunford (archiluth Giuseppe Tumiatti, Milan 1994), Anna Reinhold (mezzo-soprano)
Paris, X.2013
Alpha


Ce disque se compose en fait d’une large sélection de toccate du Primo Libro d’intavolatura de Kapsberger, alternés avec des madrigaux de Barbara Strozzi, Giulio Caccini, Monteverdi (Lettera amorosa), Merula et Kapsberger, accompagnés au théorbe.

J’en rends compte ici, parce que ce sont bien les toccate qui constituent le sommet de ce disque. Déjà, les œuvres elles-mêmes font partie de mes œuvres-fétiches, au côté des œuvres pour clavier de Frescobaldi et pour les mêmes raisons: on y est vraiment au cœur du basculement esthétique entre renaissance et baroque, et on y entend à la fois l’écriture harmonique tendue et archaïsante de la Renaissance et la prégnance nouvelle d’un élément mélodique qui reste encore essentiellement déclamatoire (ce qui justifie la composition du programme).

En outre, on y a ici la plus belle lecture qui soit, qui détrônerait dans mon panthéon personnel le disque d’Hopkinson Smith (Astrée/Auvidis; réédité par Naïve, je pense). Et ce, d’abord, pour le choix de l’instrument: une magnifique copie d’archiluth, idéalement capté, d’une sonorité à la fois délicate et ferme, dont la belle assise permet un délié d’une grande finesse et beaucoup de précision. Cet élément technique détermine sans doute assez largement ce qui fait à mes yeux la supériorité de Thomas Dunford: la sonorité plus pleine de l’archiluth permet à Dunford de déployer un jeu plus souple, plus «vocal» dans ses accentuations, et une plus grande diversité des appuis rythmiques que Smith, probablement contraint à un jeu plus raide par le spectre plus étroit du luth. Bref, Dunford est ici absolument confondant.

Ma seule réserve tiendrait cependant à la composition du programme: j’aurais mieux aimé entendre davantage de pièces pour luth seul de Kapsberger, et pas seulement des toccate, choix qui impose une légère monotonie (il n’y a que cela ici, alors qu’il y a aussi des courantes et des gaillardes dans le disque de Smith); et pour les madrigaux, cet enregistrement n’est pas vraiment un premier choix: sans jamais démériter, la voix d’Anna Reinhold n’est pas particulièrement séduisante, et il y a mieux ailleurs, même dans des œuvres plus rares que la Lettera amorosa (dans l’Eraclito amoroso de Barbara Strozzi, j’aime mieux la voix plus naturelle de Cristina Presutti avec l’Ensemble Poïesis; et dans la Canzone spirituale sopra la nina nana de Merula, on est très loin, et d’abord par les choix interprétatifs, beaucoup plus heurtés, du miracle lancinant et suspendu de Sara Mingardo - une de mes «boucles» dans ce répertoire, il est vrai).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 29 Mar 2017 - 16:35

Les parties d'archiluth sont formidables, c'est entendu – Dunford est le plus grand théorbiste en activité, et possiblement de tous les temps. L'éloquence, la variété, la facilité sont telles… et il est beaucoup plus intéressant dans le continuo où il apporte vraiment son goût propre, et pas seulement au service des formules contraintes (et moins passionnantes à mon gré) des pièces prévues pour l'instrument.

Pour moi, c'est justement la partie vocale qui est la plus remarquable : il existe très peu de bons disques d'air de cour, et avec une voix qui a pu paraître un brin empâtée autrefois, et qui n'est pas le plus beau timbre du monde, Reinhold propose des merveilles de style et d'expression… le parcours fait depuis Atys en 2013 est phénoménal (il paraît que c'était patent dès l'année suivante, en Armide).

Après, dans ce genre, la vedette est désormais volée par les Kapsber'girls, qui redonnent à ce répertoire tout leur caractère direct. Irrésistibles, ça ressemble à de la pop du XVIIe, sans exagérer. (et pas au sens donizettien du terme)

Dans le genre hiératique-contemplatif classique, ce disque Reinhold-Dunford est ce qu'on fait de mieux, vraiment.

Pas écouté Presutti, cela dit (Mingardo n'est pas mal dans ce répertoire, mais ce n'est pas vraiment mon univers, très emphatique pour de l'air de cour tout de même). C'est chez quel éditeur ?


Citation :
une plus grande diversité des appuis rythmiques que Smith, probablement contraint à un jeu plus raide par le spectre plus étroit du luth.

Oui, techniquement, les cordes à vide de l'archiluth permettent de laisser résonner une basse sans avoir les doigts occupés, ça donne beaucoup plus de liberté pour les parties supérieures de la composition.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4308
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 29 Mar 2017 - 16:41

DavidLeMarrec a écrit:
Les parties d'archiluth sont formidables, c'est entendu – Dunford est le plus grand théorbiste en activité, et possiblement de tous les temps. L'éloquence, la variété, la facilité sont telles… et il est beaucoup plus intéressant dans le continuo où il apporte vraiment son goût propre, et pas seulement au service des formules contraintes (et moins passionnantes à mon gré) des pièces prévues pour l'instrument.

Pour moi, c'est justement la partie vocale qui est la plus remarquable : il existe très peu de bons disques d'air de cour, et avec une voix qui a pu paraître un brin empâtée autrefois, et qui n'est pas le plus beau timbre du monde, Reinhold propose des merveilles de style et d'expression… le parcours fait depuis Atys en 2013 est phénoménal (il paraît que c'était patent dès l'année suivante, en Armide).

Après, dans ce genre, la vedette est désormais volée par les Kapsber'girls, qui redonnent à ce répertoire tout leur caractère direct. Irrésistibles, ça ressemble à de la pop du XVIIe, sans exagérer. (et pas au sens donizettien du terme)

Dans le genre hiératique-contemplatif classique, ce disque Reinhold-Dunford est ce qu'on fait de mieux, vraiment.

Pas écouté Presutti, cela dit (Mingardo n'est pas mal dans ce répertoire, mais ce n'est pas vraiment mon univers, très emphatique pour de l'air de cour tout de même). C'est chez quel éditeur ?


Citation :
une plus grande diversité des appuis rythmiques que Smith, probablement contraint à un jeu plus raide par le spectre plus étroit du luth.

Oui, techniquement, les cordes à vide de l'archiluth permettent de laisser résonner une basse sans avoir les doigts occupés, ça donne beaucoup plus de liberté pour les parties supérieures de la composition.

A moins de 30 ans c'est d'ailleurs exceptionnel
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 29 Mar 2017 - 16:45

Cristina Presutti est chez Aeon, Sara Mingardo chez Naïve (au demeurant, le Merula est la seule piste que j'aime vraiment sur ce disque, mais je trouve cela absolument hypnotisant - toute question de style mise à part nous sommes bien d'accord).

Anna Reinhold m'a justement paru aller un peu trop loin dans la recherche expressive et stylistique, avec, comme tu le dis, un timbre un tout petit peu ingrat. C'est digne d'admiration, mais ça ne me touche pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 29 Mar 2017 - 16:49

Benedictus a écrit:
le Merula est la seule piste que j'aime vraiment sur ce disque, mais je trouve cela absolument hypnotisant - toute question de style mise à part nous sommes bien d'accord

Celui où elle descend très grave presque sans accompagnement et très peu de vibrato, c'est ça ? Oui, très impressionnant et convaincant, à peu près la seule chose que j'aime d'elle. Je croyais que tu parlais de tout le disque.


Citation :
Anna Reinhold m'a justement paru aller un peu trop loin dans la recherche expressive et stylistique, avec, comme tu le dis, un timbre un tout petit peu ingrat. C'est digne d'admiration, mais ça ne me touche pas vraiment.

Ah, moi c'est au contraire un des rares disques d'airs italiens qui touche d'aussi près l'art de la rhétorique, et qui me touche aussi franchement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 29 Mar 2017 - 17:12

DavidLeMarrec a écrit:
Celui où elle descend très grave presque sans accompagnement et très peu de vibrato, c'est ça ?  Oui, très impressionnant et convaincant, à peu près la seule chose que j'aime d'elle. Je croyais que tu parlais de tout le disque.
Voilà, exactement.

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, moi c'est au contraire un des rares disques d'airs italiens qui touche d'aussi près l'art de la rhétorique, et qui me touche aussi franchement.
En fait, autant je suis sensible à l'art de la rhétorique dans le répertoire français, autant dans l'air de cour italien, je préfère un sans façons qui tend presque vers le chant populaire traditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27715
Date d'inscription : 21/09/2012

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyDim 4 Juin 2017 - 16:59

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Archil10Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Citter10Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Maler210Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Orphar10Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Oud_ud10Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Vihuel10Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Guitar10
Les gratouillis de la Nuit...




Au programme ce soir :   L. Ruiz de Ribayaz - J. Dowland - M. Castelnuovo-Tedesco - J. Rodrigo - S. Dodgson


1) Lucas Ruiz de Ribayaz (1626-c1677) :

Pasacalles, Xacaras, Gallardas, Zarambeques, Chaconas, Folias, Pavanas...

Paul O'Dette : guitare, luth, archiluth, banduria, théorbe
Pat O'Brien : guitare, banduria
Thomas Ihlenfeldt : guitare, théorbe
Steve Player : guitare
Hille Perl : viole de gambe, lira
Jane Achtman : viole de gambe
Pedro Estevan : percussion

Andrew Lawrence-King : harpe, psalterion, orgue, clavecin

(DHM, septembre 1994)

Smile Pour débuter cette nouvelle série d'écoutes qui gratouillent, voilà un album emblématique de la discographie baroque du répertoire.
Un récital tout de cordes tendues, d'un raffinement extrême, sans ostentation ni abus de folklore, mais qui frétille de partout.
Je l'avais acheté à sa parution, aguiché par le Diapason d'Or qu'il avait reçu et mérité.


Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Luz_y_10



Oriane a écrit:

Très réjouissant.



Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 19 Déc 2018 - 9:25

Y aurait-il un interdit sur le jeu avec les ongles au luth ?

Je lisais une critique de ce disque dans laquelle le chroniqueur lamentait le fait que Stiens n'utilise pas la pulpe.

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 5099702010429
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyMer 19 Déc 2018 - 9:42

Un grand débat, à tout le moins. A priori, on jouait avec la pulpe à l'époque de Dowland. Les deux techniques coexistent désormais, mais il y a beaucoup de positions de principe là-dedans. (Moi je trouve tout simplement qu'on n'entend déjà pas la guitare ou le luth, alors si on se force à ne jouer qu'avec la pulpe…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyJeu 20 Déc 2018 - 10:00

Ah ben j'ignorais tout de ce débat. La musique reste l'essentiel, comme tu le laisses entendre.

Tant qu'on y est, j'ai trouvé cette belle somme :

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 51fT%2BCGPV7L    Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 71NSlicD9ZL


Dernière édition par Cello le Ven 21 Déc 2018 - 8:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5572
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyJeu 20 Déc 2018 - 11:03

J'ai voté pour la guitare folk parce que c'est ce que j'écoute le plus, j'aime beaucoup le luth baroque à double choeurs et la guitare dite 'classique'.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptySam 22 Déc 2018 - 13:56

Et moi pour l'archiluth.

Tout le répertoire de son petit frère avec en prime de belles basses profondes : le meilleur des deux mondes...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 12:16

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Gaulti10
Denis GAULTIER: La Rethoriqve des Dievx. Suites pour le luth I. II. XII.¹

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Dufaut10
François DUFAUT: Pièces de luth en manuscrits²

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Visee_10
Robert de VISÉE: Pièces de théorbe³

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Mouton10
Charles MOUTON: Pièces de luth sur differᵗˢ modes

Hopkinson Smith (luth Pietro Railich, Venise 1644¹ ²; théorbe Jacob van de Geest³; luth à onze chœurs Joël van Lennep, Boston⁴)
Nuremberg, II. 1976¹. Domaine de Vernou, XI.1976². Saint-Lambert-des-Bois, IV.1978³; X.1979⁴.
Astrée / Auvidis


Je n’avais pas réécouté ces disques depuis longtemps (des disques-doudous, pour le coup: ils étaient déjà en vinyle dans la discothèque de mes parents!) Ça a été une grande partie de ma playlist de cet été - c’est toujours aussi beau: les couleurs, les textures des cordes pincées, et cette rhétorique musicale, toute en nuances de rythmes et d’appuis, en subtils accidents harmoniques qui évitent les trop faciles séductions de la mélodie...

(Accessoirement, je veux bien qu’on trouve Smith trop peu dansant, et ses instruments d’un grain qui manque un peu de finesse - moi, ça ne me choque pas, si ça a un côté un peu bourru, à la Louis Couperin, disons - mais encore faudrait-il que les bons luthistes et théorbistes d’aujourd’hui enregistrent des monographies de ces compositeurs-là, ou à défaut des récitals un peu substantiels.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 13:03

Oui, H. Smith est un peu austère (et ses instruments pas très chaleureux, un peu durs), mais c'est quand même très bien joué et capté, non sans profondeur d'ailleurs.

Visée, il y a beaucoup de choix et de gravures récentes. Les autres, beaucoup moins (et D. Gaultier, je n'en ai pas aperçu ailleurs, je crois).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 13:25

DavidLeMarrec a écrit:
mais c'est quand même très bien joué et capté, non sans profondeur d'ailleurs.
mains

DavidLeMarrec a écrit:
Visée, il y a beaucoup de choix et de gravures récentes.
Si tu as des recommandations spécifiques...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 14:02

Pas vraiment : il y a eu beaucoup de parutions (Andia chez HM, Inamura chez Capriccio, Monteilhet chez Virgin, Dumestre chez Alpha, Paul Jacobs, Ose chez Christophorus, Conte chez Carpe Diem, Satoh chez le même label, l'intégrale collective Brilliant, le récital Yisrael encore chez Brilliant… sans compter les versions sur guitare parfois très réussies, les anthologies de compositeurs mêlés), mais je n'ai pas forcément de doudou. Disons qu'ils sont tous à peu près sans exception mieux captés que H. Smith, vraiment pris de trop près, c'est vraiment agressif. J'ai beaucoup écouté P. Jacobs parce que je l'avais sous la main (sobre, raisonnablement dansant, son assez mat), mais je ne doute pas que Yisrael (entendu en récital) ou Dumestre (pas réécouté depuis très longtemps) ne soient merveilleux, Monteilhet très conscient du style, l'intégrale Brilliant constituée avec discernement…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 15:06

Quelqu'un a-t-il déjà écouté le luthiste Anthony Bailes? Je vois qu'il existe de lui chez Ramée un disque Gallot / Mouton (Une douceur violente) et un monographie Denis Gaultier (Apollon orateur.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 17:51

Ça m'évoque quelque chose, déjà écouté au disque ou en concert. Mais incapable de t'en dire plus (en tout cas pas essayé ces disques, je crois, mais rien que le programme, même si c'est moyen, qu'est-ce que ça peut faire ? I love you ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 EmptySam 12 Oct 2019 - 17:12

Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Douceu10
Une Douceur violente.
Jacques de GALLOT: Pièces en la mineur
Pierre GALLOT: Pièces en sol mineur
Charles MOUTON: Pièces en do majeur
Jacques de GALLOT: Pièces en fa mineur et do majeur
Charles MOUTON: Pièces en la mineur
Jacques de GALLOT: Les Plaintes de Psyché

Anthony Bailes (luth Gregori Ferdinand Wenger, Augsbourg 1722; restauré par Paul Thomson, Bristol 2005)
Bolland, V.2010
Ramée


Un disque que j’ai énormément aimé, mais que ses qualités mêmes recommandent sans doute davantage pour un approfondissement que pour une découverte de ce répertoire.

DavidLeMarrec a écrit:
Ça m'évoque quelque chose, déjà écouté au disque ou en concert. Mais incapable de t'en dire plus
Un mot d’abord, donc, sur le luthiste Anthony Bailes: c’est un musicien qui appartient en fait à la génération des pionniers du luth baroque avec Joël Cohen et Thomas Binkley; élève de Diana Poulton, puis d’Eugen Müller-Dombois à la Schola Cantorum Basiliensis, il a collaboré avec le Ricercar Ensemble, le Consort of Musicke, les Taverner Players; il a réalisé quelques enregistrements pour EMI Reflexe dans les années 70 et 80 qui se distinguent par l’originalité de leurs programmes (notamment un récital Capirola / Holborne / Gordon  / Kapsberger / Vallet en 1983 et un disque d’airs de cour Louis XIII avec Nigel Rogers en 1977.) Il a enregistré en outre une poignée de disques pour Ramée dans les années 2000-2010.

DavidLeMarrec a écrit:
mais rien que le programme, même si c'est moyen, qu'est-ce que ça peut faire ? I love you
En effet: rien que le programme... Malgré quelques doublons avec les monographies de Hopkinson Smith, il ya ici tellement de raretés absolues (à commencer par les pièces de Pierre Gallot) que cela vaudrait à soi seul l’écoute. Et surtout, que ces pièces sont belles!

On est avec Gallot et Mouton dans les derniers feux de l’école de luth française. Chez Mouton, cela se caractérise par une écriture plus «classique» que «baroque», probablement inspirée par l’émergence du modèle LULLYste (les arrangements de LULLY constituent d’ailleurs une part importante du programme - trois pièces chez Mouton, trois chez Pierre Gallot, dont la Chaconne d’Atys!): une sorte de simplification des lignes intermédiaires et des harmonies de la basse qui permettent de déployer un style mélodique très libre, à la fois chantant et déclamatoire (les chromatismes de l’Allemande Tombeau de Gogo.)

Chez Gallot, en revanche, il y a une forme d’exaltation des textures et d’enrichissement de l’écriture harmonique, qui en font à mon sens un des musiciens les plus passionnants de son temps; même si son art de l’ornementation paraît ici assez incroyable (notamment dans la Courante La Cigogne ou les Folies d’Espagne, déjà documentées par la belle monographie de Smith), c’est peut-être l’Allemande Le Bout de l’An de Mr. Gautier (marquant la fin de l’année de deuil pour Denis Gaultier), plus dépouillée, qui m’aura le plus touché.

L’interprétation d’Anthony Bailes est très différente de celle de Smith. Déjà, du point de vue de l’instrument et de la captation, on peut dire qu’elle lui est même totalement opposée: Bailes choisit un instrument ancien, mais entièrement monté avec des cordes en boyau ni filées ni vernies, et la captation bénéficie d’un halo de réverbération - la sonorité est donc d’une douceur, d’une chaleur assez extraordinaires. Par ailleurs, le jeu de Bailes, tournant délibérément le dos à l’étalage de virtuosité, semblant davantage se préoccuper de résonances et d’éloquence déclamatoire que des «caractères de la danse», possède une qualité d’intériorité qui fait pour moi tout le prix de ce disque. Mais je suis bien conscient que, même si les deux pièces qui clôturent le programme (la Chaconne en la mineur de Mouton et Les Plaintes de Psyché de Gallot) suffiraient à démentir tout soupçon de contemplation statique, cela pourrait sembler manquer d’éclat ou de folie à qui ne serait pas familier de ce répertoire.

Au total, donc, un disque d’une beauté très intimiste qui documente un répertoire particulièrement attachant.  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque   Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comment broder autour d'un thème
» Sonorisation
» Présentation de SeriousBanana
» Arrivage résonateur Johnson Chez EuroGuitar
» CHARVEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: