Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Philharmonie de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 11:37

Récemment la presse a fait état de l’arrêt pendant une longue période de ce chantier - les terrassements et les parois de l'excavation ont été réalisées, puis plus rien - le chantier est en train de se transformer en lac, avec à terme des risques d'éboulement.
Il semble que le responsable soit l'Etat qui n'a pas mis en place les financements annoncés - 60 % du total - malgré les visites de Sarkozy qui présente le projet comme un jalon du futur "Grand Paris". En admettant que cela soit le cas, ce qui est probable, on n'a pas entendu jusqu'à maintenant les protestations des deux autres parties prenantes : La Ville de Paris et la Région IDF - mais il notoire qu'aussi bien Delanoë qu'Huchon n'ont pas le moindre intérêt pour la musique classique.

Pour ma part, je considére que ce projet n'aurait pas du voir le jour, à fortiori à cet endroit :
Je passe sur la démagogie habituelle qui consiste à prétendre qu'en construisant un grand équipement dans un quartier populaire, on va "démocratiser" le public - les exemples de l'Opéra Bastille ou plus récemment du 104 prouvent le contraire.
Mais surtout avec Pleyel, le Chatelet, le TCE et bientôt la Maison de la Radio, Paris est déjà très largement doté - il y a des manières plus intelligentes de dépenser de l'argent, et tant pis si ça doit chagriner Boulez !

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 11:43

Ce serait peut-être plutôt pour la rubrique concerts malgré tout, même si on ne l'achève jamais, non ? Smile

Montfort a écrit:
Je passe sur la démagogie habituelle qui consiste à prétendre qu'en construisant un grand équipement dans un quartier populaire, on va "démocratiser" le public - les exemples de l'Opéra Bastille ou plus récemment du 104 prouvent le contraire.
Oh, ça amène quand même de la vie et de l'économie dans le quartier, et le fait que l'offre soit plus large rend plus facile aux non spécialistes de trouver des places (un Wagner à Garnier, ce devait pas être évident de s'y faire une place Exclamation ).

Citation :
Mais surtout avec Pleyel, le Chatelet, le TCE et bientôt la Maison de la Radio, Paris est déjà très largement doté - il y a des manières plus intelligentes de dépenser de l'argent, et tant pis si ça doit chagriner Boulez !
Je suis d'accord sur ce point, il y a quand même énormément de salles, certes utilisées à pleine capacité, je ne vois pas vraiment l'intérêt de dépenser pour quelque chose qui coûtera très cher (et en plus, l'Etat construit encore une fois quelque chose qui ne profitera qu'à Paris, et même à l'élite cultivée de Paris... Rolling Eyes ).
Egoïstement, je suis ravi puisque ça me fait encore plus d'offre, mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 12:21

DavidLeMarrec a écrit:


Montfort a écrit:
Je passe sur la démagogie habituelle qui consiste à prétendre qu'en construisant un grand équipement dans un quartier populaire, on va "démocratiser" le public - les exemples de l'Opéra Bastille ou plus récemment du 104 prouvent le contraire.
Oh, ça amène quand même de la vie et de l'économie dans le quartier, et le fait que l'offre soit plus large rend plus facile aux non spécialistes de trouver des places (un Wagner à Garnier, ce devait pas être évident de s'y faire une place Exclamation ).

Citation :
Mais surtout avec Pleyel, le Chatelet, le TCE et bientôt la Maison de la Radio, Paris est déjà très largement doté - il y a des manières plus intelligentes de dépenser de l'argent, et tant pis si ça doit chagriner Boulez !
Je suis d'accord sur ce point, il y a quand même énormément de salles, certes utilisées à pleine capacité, je ne vois pas vraiment l'intérêt de dépenser pour quelque chose qui coûtera très cher (et en plus, l'Etat construit encore une fois quelque chose qui ne profitera qu'à Paris, et même à l'élite cultivée de Paris... Rolling Eyes ).
Egoïstement, je suis ravi puisque ça me fait encore plus d'offre, mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de la chose.

Pour ma part je trouve ça bien que Paris possède enfin une grande salle de concert de plus de 2000 places ! Le Chatelet et Le TCE sont des théâtres et font office de ...
Une grande salle avec un volume suffisant pour écouter des oeuvres nécessitant de grosses formations. Pleyel a d'ailleurs réduit son nombre de places pour gagner en volume ! En juin les Gurrelieders à Pleyel, j'ai peur d'une certaine saturation sonore...
Au fait il sera terminé quand l'auditorium de la radio ? Et puis ce ne sera pas une grande salle...
Enfin il est vrai qu'à Paris il ne faut pas se plaindre, avec une offre conséquente dans une ville où la musique classique n'est pas une priorité.
On ne pourrait pas construire cette salle à Prague qui ne possède que deux salles moyennes de 1200 places (et encore) mais des orchestres d'une rare qualité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 12:24

Utnapishtim a écrit:

Pour ma part je trouve ça bien que Paris possède enfin une grande salle de concert de plus de 2000 places ! Le Chatelet et Le TCE sont des théâtres et font office de ...
Une grande salle avec un volume suffisant pour écouter des oeuvres nécessitant de grosses formations. Pleyel a d'ailleurs réduit son nombre de places pour gagner en volume ! En juin les Gurrelieders à Pleyel, j'ai peur d'une certaine saturation sonore...

Je n'ai jamais ressenti ça à Pleyel, contrairement au Poème de l'extase dirigé par Tabachnik à la Cité en septembre... shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 13:07

Compte tenu de la configuration des lieux, je doute que la vie du quartier soit le moins du monde modifiée par la présence de cette salle, sauf peut par etre les embouteillages en début et fin de spectacle, parce que la desserte en transports publics ... Déjà, pour aller à un concert à la Cité en semaine, c'est la galère.

Est-il souhaitable d'avoir une salle de grande capacité à Paris ? Si on fait abstraction de toute contrainte financière, peut etre - mais ce n'est pas indispensable : ça ne se justifie que pour des oeuvres marginales comme la "Symphonie des mille" - les salles existantes fournissent un confort d'audition au moins tout à fait acceptables et personne, à ma connaissance ne prétend qu'il y a pénurie de places pour les spectateurs.

Si on était dans un environnement financier non contraint, je serais ravi que Jean Nouvel, qui est très talentueux, puisse donner à Paris l'équivalent de la splendide Philharmonie de Berlin - hélas, cette entreprise a été engagée, et mal engagée : on a donc pas fini d'en entendre parler, jusqu'à sa livraison dans un avenir indéfini.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 13:20

Montfort a écrit:
Compte tenu de la configuration des lieux, je doute que la vie du quartier soit le moins du monde modifiée par la présence de cette salle, sauf peut par etre les embouteillages en début et fin de spectacle, parce que la desserte en transports publics ... Déjà, pour aller à un concert à la Cité en semaine, c'est la galère.

Je ne vois pas en quoi c'est galère d'aller à la Cité en transports. scratch
Il y a une station de métro à 20 mètres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 13:30

Montfort a écrit:
Déjà, pour aller à un concert à la Cité en semaine, c'est la galère.
Non mais ça va pas ! Laughing Le métro te pose devant tout de même, on ne peut pas incriminer les transports. Smile Vu d'où tu viens, oui, tu as tout Paris à traverser, donc en gros une ligne presque complète jusqu'à Austerlitz et puis la 5, mais ça doit prendre quoi, une heure ?
Oui, ça fait une certaine durée, mais c'est pas parce que c'est mal desservi, juste parce que tu es de l'autre côté. Smile

Effectivement, si tu termines le travail tard, ça peut devenir compliqué, surtout si tu veux avoir le temps de manger, mais quel luxe quand même de pouvoir y accéder, il ne faut pas négliger cela. Very Happy


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 6 Oct 2010 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 13:33

Xavier a écrit:
Utnapishtim a écrit:

Pour ma part je trouve ça bien que Paris possède enfin une grande salle de concert de plus de 2000 places ! Le Chatelet et Le TCE sont des théâtres et font office de ...
Une grande salle avec un volume suffisant pour écouter des oeuvres nécessitant de grosses formations. Pleyel a d'ailleurs réduit son nombre de places pour gagner en volume ! En juin les Gurrelieders à Pleyel, j'ai peur d'une certaine saturation sonore...

Je n'ai jamais ressenti ça à Pleyel, contrairement au Poème de l'extase dirigé par Tabachnik à la Cité en septembre... shaking

La cité de la musique c'est en effet trop petit pour le Poème de l'Extase... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 13:55

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Déjà, pour aller à un concert à la Cité en semaine, c'est la galère.
Non mais ça va pas ! Laughing Le métro te pose devant tout de même, on ne peut pas incriminer les transports. Smile Vu d'où tu viens, oui, tu as tout Paris à traverser, donc en gros une ligne presque complète jusqu'à Austerlitz et puis la 5, mais ça doit prendre quoi, une heure ?
Oui, ça fait une certaine durée, mais c'est pas parce que c'est mal desservi, juste parce que tu es de l'autre côté. Smile
Sauf que les autres salles sont plus ou moins en plein Paris, donc personne n'est "de l'autre côté" pour elles. Le fait que la Philharmonie ne soit sur aucune ligne directe depuis Châtelet-Les Halles, et sur une ligne relativement secondaire, est quand même un vrai problème de desserte, qu'on ne peut pas toujours balayer en disant qu'il y a des transports en commun (bah oui, il y a des transports, heureusement, vu la taille de Paris).

Autrement, pour la saturation de Pleyel, ca s'entend assez régulièrement, et ca dépend aussi pas mal du placement dans la salle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 14:08

Montalte Trout a écrit:
Sauf que les autres salles sont plus ou moins en plein Paris, donc personne n'est "de l'autre côté" pour elles.
Donc tu préconises de détruire la Tour Saint-Jacques pour mettre un auditorium à la place, ou de le faire en sous-sol ? Mr. Green Parce que s'il faut ajouter au cahier des charges qu'il faut en plus que ce soit dans un arrondissement situé entre le Ier et le XIe, sous prétexte que les autres sont "loin", c'est pas gagné, surtout qu'il y a évidemment moins d'endroits disponibles.

Citation :
Le fait que la Philharmonie ne soit sur aucune ligne directe depuis Châtelet-Les Halles, et sur une ligne relativement secondaire, est quand même un vrai problème de desserte,
Quand je lis ça, je suis toujours plus émerveillé qu'ulcéré devant tant de candeur. Mr. Green J'ai longtemps vécu dans une ville importante de province (je ne parle même pas des petites villes où pour le moindre achat non vivrier, il faut faire un quart d'heure à une demi-heure de voiture...), et les transports en commun, ça ne ressemble vraiment pas à Paris, il faut attendre patiemment l'heure de passage, puis laisser le temps passer dans le petit centre saturé... Et quand un des transports dysfonctionne (grève, embouteillage OU panne), il n'y en a pas de remplacement. On n'a pas le choix entre RER / métro / bus / vélib...

Alors le fait qu'il y ait une correspondance, voire deux, non, ça ne parvient pas à me bouleverser, vu le temps de transport effectif qui dépasse difficilement l'heure d'un bout à l'autre de Paris.

En plus, la "petite ligne" en question doit être la seule avec la 4 à desservir trois gares, ce qui n'en fait pas un axe mineur pour un certain nombre de ceux qui n'habitent pas Paris.

Après ça, on est libre de pleurer et de penser qu'on ne devrait construire des salles de spectacles que devant chez soi, mais j'avoue que j'ai du mal à concevoir cette indignation-là...


Citation :
Autrement, pour la saturation de Pleyel, ca s'entend assez régulièrement, et ca dépend aussi pas mal du placement dans la salle.
Oui, j'entends toujours une légère saturation (et pourtant je ne vais pas voir de gros machins scriabino-schoenbergiens, moi) quand je suis au parterre. Très supportable, mais j'imagine que pour les oeuvres vraiment très sonores, ça doit pouvoir gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 14:35

DavidLeMarrec a écrit:
Donc tu préconises de détruire la Tour Saint-Jacques pour mettre un auditorium à la place, ou de le faire en sous-sol ? Mr. Green Parce que s'il faut ajouter au cahier des charges qu'il faut en plus que ce soit dans un arrondissement situé entre le Ier et le XIe, sous prétexte que les autres sont "loin", c'est pas gagné, surtout qu'il y a évidemment moins d'endroits disponibles.
Evidémment, mais la concentration des salles dans ce quartier commence à surprendre : la cité de la musique, les halles, le trabendo, le Zénith, Glazart, le conservatoire...

Citation :
Quand je lis ça, je suis toujours plus émerveillé qu'ulcéré devant tant de candeur. Mr. Green J'ai longtemps vécu dans une ville importante de province (je ne parle même pas des petites villes où pour le moindre achat non vivrier, il faut faire un quart d'heure à une demi-heure de voiture...), et les transports en commun, ça ne ressemble vraiment pas à Paris, il faut attendre patiemment l'heure de passage, puis laisser le temps passer dans le petit centre saturé... Et quand un des transports dysfonctionne (grève, embouteillage OU panne), il n'y en a pas de remplacement. On n'a pas le choix entre RER / métro / bus / vélib...
Sauf que tu oublies un fait simple : j'étais à Strasbourg ce week-end, et il y avait une grève des trams... quelle importance? J'ai tout fait à pied, sachant que pour faire le centre et un peu plus que le centre d'un bout à l'autre, il fallait moins de la moitié de ce qu'il me faut pour aller à la cité de la musique. Donc, je suis pour ma part émerveillé par les villes de provinces que l'on peut parcourir de long en large à pied en deux fois moins de temps qu'il n'en faut pour faire la moindre chose à Paris et où les transports en commun sont caduques pour tout le centre. Et je connais Bordeaux, j'y ai toujours à peu près tout fait à pied aussi. Vraiment : ce qui m'émerveille en bon parisien c'est bien ca plutôt que les transports à Paris, qui sont une nécessité vitale. En plus, ces jours-ci, c'est colis suspect tous les jours sur la ligne A, j'ai mis pour la deuxième fois de la semaine 1h30 en heure de pointe pour aller à la cité de la musique l'autre jour - c'est sûr, ca doit être merveilleux de passer 3 heures dans les transports pour aller voir 1h10 de musique!
De toute façon comparer me paraît tout à fait absurde : vivre à Paris sans transports en commun est impossible, ce qui n'est absolument pas le cas dans les villes de province. 15 minutes en voiture pour le moindre achat non vivrier, ca me laisse rêveur... c'est rien, je mets 3 fois plus de temps pour faire la moindre chose à Paris.
Et puis je trouve que tu es bien souvent prompt à juger sans en avoir l'air (alors que tu le reproches souvent aux autres...) sans forcément prendre en compte tous les paramètres... Les autres ont le droit d'avoir une opinion informée et lucide sans qu'elle corresponde forcément à la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 15:10

Montalte Trout a écrit:
Evidémment, mais la concentration des salles dans ce quartier commence à surprendre : la cité de la musique, les halles, le trabendo, le Zénith, Glazart, le conservatoire...
J'imagine que c'est pour des raisons de place, mais effectivement, ça devient un pôle culturel alternatif.


Citation :
Sauf que tu oublies un fait simple : j'étais à Strasbourg ce week-end, et il y avait une grève des trams... quelle importance? J'ai tout fait à pied, sachant que pour faire le centre et un peu plus que le centre d'un bout à l'autre, il fallait moins de la moitié de ce qu'il me faut pour aller à la cité de la musique.
Donc, je suis pour ma part émerveillé par les villes de provinces que l'on peut parcourir de long en large à pied en deux fois moins de temps qu'il n'en faut pour faire la moindre chose à Paris et où les transports en commun sont caduques pour tout le centre. Et je connais Bordeaux, j'y ai toujours à peu près tout fait à pied aussi.
Quand tu habites dans le centre et que tu vas dans le centre, oui. Et encore, tu ne peux pas aller travailler le matin à pieds, il te faut quand même bien une heure selon ta destination...
Mais il y a un Bordeaux de l'autre côté du pont, par exemple, ou bien la longue extension du côté de Bacalan, et ça, tu ne peux vraiment pas le parcourir à pieds. Oui, comme touriste ou résident du coeur de la ville, c'est très agréable. Mais dès qu'on est un peu éloigné, ce n'est pas possible. Et évidemment l'offre culturelle n'étant pas la même, il n'y a que deux salles où se rendre, donc ça détruit assez la problématique en fin de compte. Mr. Green

Ce n'est pas la même vie, tout simplement, mais se plaindre de l'emplacement d'une salle supplémentaire alors qu'on y aura quand même accès et en plus en transports en commun, c'est choquant pour un provincial, je t'assure. Mon propos ne va pas plus loin que cette remise en perspective : c'est déjà très bien d'avoir accès à une nouvelle salle. Songe juste que sont financées par l'impôt national des salles qui ne sont visibles que par les franciliens (et pour l'ONP, pour avoir les places les moins chères, il faut faire la queue au guichet... impossible quand on habite en province).


Citation :
Vraiment : ce qui m'émerveille en bon parisien c'est bien ca plutôt que les transports à Paris, qui sont une nécessité vitale. En plus, ces jours-ci, c'est colis suspect tous les jours sur la ligne A, j'ai mis pour la deuxième fois de la semaine 1h30 en heure de pointe pour aller à la cité de la musique l'autre jour - c'est sûr, ca doit être merveilleux de passer 3 heures dans les transports pour aller voir 1h10 de musique!
Mauvais exemple, le métro bordelais, c'est juste la technique, et pas juste pendant le Vigipirate écarlate. Mr. Green Mais on prend bien sûr la situation toutes choses égales par ailleurs, en considérant que les transports fonctionne.


Citation :
De toute façon comparer me paraît tout à fait absurde : vivre à Paris sans transports en commun est impossible, ce qui n'est absolument pas le cas dans les villes de province.
Dans les villes de province, si tu n'as pas de voiture, tu es dans une belle galère. Ou alors tu habites et travailles dans le centre, fort bien, mais ça ne concerne qu'assez peu de gens en pourcentage.
Mais on va peut-être pas tourner ça en débat Paris-Province, c'est différent et c'était pas mon propos initial. Smile


Citation :
15 minutes en voiture pour le moindre achat non vivrier, ca me laisse rêveur... c'est rien, je mets 3 fois plus de temps pour faire la moindre chose à Paris.
Pour faire quoi ? Il te faut 45 minutes de métro pour aller acheter de la décoration d'intérieur, un rasoir électrique ou un coussin ?
Je parlais du temps de déplacement, évidemment il faut aller chercher la voiture, et marcher ensuite. Et surtout il n'y a pas d'autre choix.


Citation :
Et puis je trouve que tu es bien souvent prompt à juger sans en avoir l'air
Est-ce que j'ai porté un jugement d'aucune sorte sur qui que ce soit ? J'ai dit que je trouvais exagéré de se plaindre pour une salle à laquelle on a un accès non enclavé dans le cadre d'une offre déjà pléthorique. Je n'ai traité (ni suggéré) personne de capricieux, blasé, parisianiste ou quoi que ce soit. Tu es libre après de m'extrapoler en chevalier blanc juge des coeurs, mais ça ne correspond ni à mes messages, ni à ma pensée.


Citation :
Les autres ont le droit d'avoir une opinion informée et lucide sans qu'elle corresponde forcément à la tienne.
Mes messages sont truffés de "il me semble", "à mon avis" et autres modalisateurs pour toujours insister sur le fait que mes interventions sont personnelles. C'est déjà suffisamment laid comme ça, il va être difficile d'en rajouter sans transformer mes messages en brouet. hehe
Mais si jamais tu te sens agressé par ce genre d'intervention, comme je ne suis pas un mauvais bougre, quoi que tu en penses à partir de la lecture de mes messages, je suis tout à fait disposé à ne plus contester avec toi les sujets où tu trouves mon attitude tendancieuse, ça ne me pose aucune espèce de difficulté si ça peut éviter des tensions inutiles. Smile

Je suis réellement désolé de t'avoir paru lourd en insistant sur le privilège (et je me suis bien gardé de prononcer le mot) des franciliens dans l'accès à l'offre culturelle (en banlieue éloignée, c'est plus difficile évidemment, mais le fait que ça reste possible est déjà une bénédiction - même si elle s'accompagne incontestablement de malédictions). C'est ce que je pense, constate et ressens, et je ne juge personne à partir de cela. Si le simple fait de l'exprimer est vécu comme une intolérance, tout ce que je puis faire est de m'en abstenir, du moins en réaction à tes messages. Confused Je ne vois pas quoi proposer de plus efficace, mais si tu as une suggestion, je prends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ciro
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 15:21

j'apprécie personnellement beaucoup la Cité de la musique et sa programmation, mais il faut reconnaître honnêtement que c'est peu pratique d'accès (une seule ligne de métro, toujours bondée). Et dire que ça peut avoir un impact culturel ou économique sur des quartiers dits défavorisés, ça me semble d'une hypocrisie sans fond ! - ou une façon de se donner bonne conscience à peu de frais dans un pays ou on fait si peu pour l'éducation musicale.
Et ce qui m'échappe, c'est pourquoi on est allé installer une salle de concert dans un quartier ou il y avait un peu d'espace (c'est rare à paris) si c'était pour construire un bâtiment aussi peu accueillant, avec un hall d'entrée mal fichu, sans espace pour s'installer avant le concert et pendant les pauses, avec une cafétéria aussi miteuse. Si on compare à la philharmonie de Berlin, construite elle aussi dans un quartier excentré (à l'origine), c'est le jour et la nuit.
Quant à l'idée de construire une nouvelle grande salle, je n'ai rien contre sur le principe, mais je pense qu'en étant optimiste, il y a deux chances sur trois pour que l'acoustique et l'architecture soient un ratage total: dans ce cas, on sera obligé de subir jusqu'à la fin des temps une mauvaise salle, on a déjà Bastille avec son esthétique de restaurant à sushi installé dans un hall d'aéroport et son acoustique calamiteuse, je n'ai pas envie de subir ça également pour les concerts symphoniques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 15:35

DavidLeMarrec a écrit:

Quand tu habites dans le centre et que tu vas dans le centre, oui. Et encore, tu ne peux pas aller travailler le matin à pieds, il te faut quand même bien une heure selon ta destination...
Ce qui est la même chose à Paris : si tu habites dans Paris même, les transports, dès qu'on s'éloigne du centre, on complexifie d'autant les problématiques de transport (et vu les prix de l'immobilier ces temps-ci Shocked).

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas la même vie, tout simplement, mais se plaindre de l'emplacement d'une salle supplémentaire alors qu'on y aura quand même accès et en plus en transports en commun, c'est choquant pour un provincial, je t'assure. Mon propos ne va pas plus loin que cette remise en perspective : c'est déjà très bien d'avoir accès à une nouvelle salle.
Mais je ne vois pas où on peut dire que ca soit autre chose que normal : s'ils construisent une nouvelle salle à Bordeaux, elle sera accessible par les transports en commun, le contraire serait totalement absurde. Tu me diras, avec les mairies, les conseils régionaux et autres, ca peut toujours arriver, mais bon... ca me paraît de l'ordre de la normalité que ce qui sera la plus grande salle de musique classique en France soit accessible par les transports en communs, où qu'elle soit, il n'y a même pas à porter de jugement sur cette existence là.

Citation :
Dans les villes de province, si tu n'as pas de voiture, tu es dans une belle galère.
Et à Paris, si tu as une voiture et que tu veux t'en servir, tu es dans une belle galère Laughing. Mais oui, ce sont deux modes de vies : il n'y a pas à comparer. Je ne pensais pour ma part qu'à la localisation de la nouvelle salle par rapport au reste de l'offre, pas par rapport au ressenti des provinciaux : peut être qu'il n'y avait nulle part ailleurs où la construire (même si quand même j'en doute), mais le fait est que ce n'est pas du tout idéal sur le plan des transports.

Citation :
Pour faire quoi ? Il te faut 45 minutes de métro pour aller acheter de la décoration d'intérieur, un rasoir électrique ou un coussin ?
Je parlais du temps de déplacement, évidemment il faut aller chercher la voiture, et marcher ensuite. Et surtout il n'y a pas d'autre choix.

Oui enfin les gens qui ont 45 minutes à faire pour aller dans un supermarché, c'est un choix de vie. Pour ma part, il me faut 5-10 minutes pour aller dans un supermarché oui, et encore parce que j'ai une voiture. Si j'étais qu'en transport ca serait 30 bonnes minutes (la déserte des bus est franchement pas exceptionnelle dès qu'on sort de Paris même).

Citation :
Est-ce que j'ai porté un jugement d'aucune sorte sur qui que ce soit ?
Parler de candeur me semble relever d'un jugement un peu (et j'ai bien dit "un peu") hautain, oui.

Citation :
Mes messages sont truffés de "il me semble", "à mon avis" et autres modalisateurs pour toujours insister sur le fait que mes interventions sont personnelles. C'est déjà suffisamment laid comme ça, il va être difficile d'en rajouter sans transformer mes messages en brouet. hehe
C'est juste que tu tends à nous (me, mais je suis pas le seul) faire passer pour des méchants qui n'aiment rien et ne sont jamais contents, et grands naïfs pour cette raison, ce qui est un peu fatiguant à la longue. Je crois que je sais relativement bien de quoi je parle, d'autant plus que j'ai vécu certaines choses dans les faits des milieux parisiens et que j'ai pu en parler directement avec les musiciens, les critiques et ceux qui produisent la musique, donc nous accuser de naïveté et de confort intellectuel en permanence alors que je m'efforce de faire précisément le contraire au prix parfois de résultats et de réactions très négatives (ce qui fait vite passer l'impression de confort, je te l'assure), ca saoule un peu.
Après les "il me semble", "il me paraît", je m'en fiche, je sais bien qu'on est sur un forum et que ce n'est que ton opinion, et tu peux même les enlever. Juste ne pas réagir sur notre "candeur" ou nos prétendues facilités de jugement (en somme) dès qu'on trouve un truc pourri, croire qu'on ne juge pas gratuitement, ca me suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 15:52

Montalte Trout a écrit:
Ce qui est la même chose à Paris : si tu habites dans Paris même, les transports, dès qu'on s'éloigne du centre, on complexifie d'autant les problématiques de transport (et vu les prix de l'immobilier ces temps-ci Shocked).
Tout à fait, mais les solutions de transport sont plus nombreuses et efficaces à Paris. Smile

Citation :
Mais je ne vois pas où on peut dire que ca soit autre chose que normal : s'ils construisent une nouvelle salle à Bordeaux, elle sera accessible par les transports en commun, le contraire serait totalement absurde. Tu me diras, avec les mairies, les conseils régionaux et autres, ca peut toujours arriver, mais bon... ca me paraît de l'ordre de la normalité que ce qui sera la plus grande salle de musique classique en France soit accessible par les transports en communs, où qu'elle soit, il n'y a même pas à porter de jugement sur cette existence là.
Tout à fait, et la Cité de la Musique est accessible en transports en commun, donc tout va bien. Smile

Citation :
Je ne pensais pour ma part qu'à la localisation de la nouvelle salle par rapport au reste de l'offre, pas par rapport au ressenti des provinciaux : peut être qu'il n'y avait nulle part ailleurs où la construire (même si quand même j'en doute), mais le fait est que ce n'est pas du tout idéal sur le plan des transports.
Je parle pas du ressenti des provinciaux (qui ne toute façon ne peuvent pas y aller, alors ça n'entre pas vraiment dans les problématiques rationnelles) mais du fait qu'on a une nouvelle salle de plus et qu'on trouve moyen de dire que c'est très loin, alors que c'est quand même du supplément. Smile

Citation :
Oui enfin les gens qui ont 45 minutes à faire pour aller dans un supermarché, c'est un choix de vie. Pour ma part, il me faut 5-10 minutes pour aller dans un supermarché oui, et encore parce que j'ai une voiture. Si j'étais qu'en transport ca serait 30 bonnes minutes (la déserte des bus est franchement pas exceptionnelle dès qu'on sort de Paris même).
Là, on parlait de déplacement pour Paris intra muros (où les supermarchés, évidemment, c'est pas ça, c'est sûr). Si tu parles de la banlieue, même proche, c'est beaucoup moins idyllique, c'est certain, et ça dépend vraiment de l'endroit où on se situe.

Citation :
Parler de candeur me semble relever d'un jugement un peu (et j'ai bien dit "un peu") hautain, oui.
La candeur, c'est méchant ? Surprised Alors là, on n'y met vraiment pas la même chose. Lorsque tu considères que ne pas avoir une ligne de métro directement branchée sur Châtelet est une difficulté (la 5 est à trois stations de Châtelet...), ça me paraît tellement loin de ce que représente un véritable enjeu de transports (ceux desservis par un seul RER tout le temps en panne, c'est pas de la même farine) que je trouve ça attendrissant. Après, on peut dire que l'attendrissement, c'est de la condescendance. Mais ça devient compliqué de dire quoi que ce soit si tout est interprété en mauvaise part.

Citation :
C'est juste que tu tends à nous (me, mais je suis pas le seul) faire passer pour des méchants qui n'aiment rien et ne sont jamais contents, et grands naïfs pour cette raison, ce qui est un peu fatiguant à la longue.
[...]
Juste ne pas réagir sur notre "candeur" ou nos prétendues facilités de jugement (en somme) dès qu'on trouve un truc pourri, croire qu'on ne juge pas gratuitement, ca me suffit.
Des méchants ? Jamais contents ? Juger gratuitement ? Où ai-je dit cela ??

Peu importe cela dit, c'est convenu, je m'appliquerai à ne plus te proposer quelque épithète que ce soit, et à ne plus discuter le fondement de tes avis. Ca risque m'amener en revanche à réagir moins souvent à tes messages parce que dans certain cas, les préalables étant totalement incompatibles, ce serait discuter sur du sable.

Et je suis sincèrement contrit si je t'ai donné l'impression désagréable de te juger en quoi que ce soit, qui est très loin de ce que je souhaitais transmettre.

Si suite il y a pour les modalités d'application, on peut passer par MP, ce sera plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 15:55

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis réellement désolé de t'avoir paru lourd en insistant sur le privilège (et je me suis bien gardé de prononcer le mot) des franciliens dans l'accès à l'offre culturelle (en banlieue éloignée, c'est plus difficile évidemment, mais le fait que ça reste possible est déjà une bénédiction - même si elle s'accompagne incontestablement de malédictions).

C'est simple, aller à un concert à Paris en semaine relève du défi. Autant dire que ce n'est pas possible (sauf si c'est dans la journée). A l'aller il faut obligatoirement se prévoir une marge de trois quart d'heures (je prends mon cas) en plus du temps de transports. Car il y a toujours un truc qui ne va pas. Là ce n'est pas bien grave, on est quand même sur 1h30-2h. C'est pour le retour que ça se complique. Il ne faut surtout pas rater le dernier train de banlieue, et il y en a moins que des métros parisiens et il y en a aussi moins tardivement. Je ne te raconte pas le nombre de fois où j'ai du attendre qu'un bus de nuit passe et qu'il daigne bien s'arrêter (et le nombre de fois où j'ai du être hébergé par des amis en dernier recours). Tout ça freine mes ardeurs quand je regarde les concerts qui m'intéressent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 16:46

J'ai consulté RATP.fr : depuis mon domicile -j'habite dans l'Ouest parisien - jusqu'à la Cité : # 1 heure - évidemment la nuit, c'est probablement beaucoup plus - je n'aurais pas d'objection à ce fait si il était patent que la salle était située dans une zone avec un potentiel raisonnable de spectateurs, mais ce n'est pas le cas - on a choisi une logique à la fois bureaucratique - la Philharmonie rattachée à la Cité, et urbanistique, en considérant, à tort AMHA, que cette réalisation revitaliserait ce quartier.
Il est vrai qu'il y a peu de terrains dans Paris intra muros pour de grands équipements, mais il y a la ZAC Pont Cardinet sur lequel cet équipement aurait pu etre réalisé et qui aurait l'avantage d'etre moins excentrée , mieux desservi par les transports publics sans pour autant privilégier les "beaux quartiers" puisque cette zone est située dans le 17ème - quartier réputé "bourgeois" mais proche du 18ème considéré comme plus populaire - on objectera que ça se ferait au détriment de la construction de logements sociaux, priorité bien plus importante qu'une salle de concert, mais il suffirait alors de raser le 104 - il y a 100 000 m2 au sol, de quoi construire plusieurs milliers de logements...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 16:58

Ciro a écrit:
Quant à l'idée de construire une nouvelle grande salle, je n'ai rien contre sur le principe, mais je pense qu'en étant optimiste, il y a deux chances sur trois pour que l'acoustique et l'architecture soient un ratage total: dans ce cas, on sera obligé de subir jusqu'à la fin des temps une mauvaise salle, on a déjà Bastille avec son esthétique de restaurant à sushi installé dans un hall d'aéroport et son acoustique calamiteuse, je n'ai pas envie de subir ça également pour les concerts symphoniques!

L'extérieur de Bastille ce n'est pas top, mais je trouve l'intérieur plutôt réussi. Smile Quant à l'accoustique, ben pour peu qu'on ne soit pas sous le premier balcon, je ne trouve ça pas si mal comparée à Pleyel par exemple... siffle
Si on pense que le résultat va être mauvais, autant ne rien construire en effet... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 17:18

DavidLeMarrec a écrit:
Lorsque tu considères que ne pas avoir une ligne de métro directement branchée sur Châtelet est une difficulté (la 5 est à trois stations de Châtelet...), ça me paraît tellement loin de ce que représente un véritable enjeu de transports (ceux desservis par un seul RER tout le temps en panne, c'est pas de la même farine) que je trouve ça attendrissant.

On peut même préciser que la Gare du Nord (pour la ligne 5) est à 2 minutes environ de Châtelet avec le RER B. (une station)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mer 6 Oct 2010 - 17:19

Montfort a écrit:
J'ai consulté RATP.fr : depuis mon domicile -j'habite dans l'Ouest parisien - jusqu'à la Cité : # 1 heure - évidemment la nuit, c'est probablement beaucoup plus

Je mets au moins autant depuis ma banlieue (et même plus quand je dois attendre le bus un certain temps), et à vrai dire je ne trouve pas ça si horrible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 7 Oct 2010 - 1:51

Bon, c'est vrai qu'on peut débattre de si les transports autour de Paris sont supportables, la comparaison avec la province, et les divers temps que chacun est prêt à supporter.

La question ne serait-elle pas : comment est-ce qu'on fait venir des gens à la Philharmonie---une salle énorme quand même donc ça suppose l'ambition de faire venir beaucoup de gens (la salle de la Cité est plutôt petite)---alors que c'est globalement peu commode en comparaison aux salles déjà ouvertes.

Il ne s'agit pas pour David de nous dire à quel point c'est différent à Bordeaux (n'oublions pas que c'est aussi différent dans le sens où les gens ne passent probablement pas autant qu'à Paris deux heures dans les transports à heure de pointe---ce qui pourrait expliquer qu'ils n'aient pas envie de le faire après le travail), mais plutôt de convaincre les parisiens qui sont déjà, si vous voulez, gâtés, de prendre sur eux pour aller là-bas.

Il me semble que c'est une opportunité de développer l'accès au Nord Est de Paris qui est globalement moins accessible par rapport au reste de la capitale (tout en ayant une desserte métro, j'en conviens).

Par ailleurs, j'ai entendu parler de systèmes intéressants, par exemple en Hollande : là-bas, un billet de spectacle vaudrait parfois comme titre de transport. En effet, les pouvoirs publics auraient pour envie d'éviter les problèmes de congestion, et le font en incitant les gens à prendre les transports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 7 Oct 2010 - 8:11

Froberger a écrit:
Bon, c'est vrai qu'on peut débattre de si les transports autour de Paris sont supportables, la comparaison avec la province, et les divers temps que chacun est prêt à supporter.

La question ne serait-elle pas : comment est-ce qu'on fait venir des gens à la Philharmonie---une salle énorme quand même donc ça suppose l'ambition de faire venir beaucoup de gens (la salle de la Cité est plutôt petite)---alors que c'est globalement peu commode en comparaison aux salles déjà ouvertes.

Il ne s'agit pas pour David de nous dire à quel point c'est différent à Bordeaux (n'oublions pas que c'est aussi différent dans le sens où les gens ne passent probablement pas autant qu'à Paris deux heures dans les transports à heure de pointe---ce qui pourrait expliquer qu'ils n'aient pas envie de le faire après le travail), mais plutôt de convaincre les parisiens qui sont déjà, si vous voulez, gâtés, de prendre sur eux pour aller là-bas.

Il me semble que c'est une opportunité de développer l'accès au Nord Est de Paris qui est globalement moins accessible par rapport au reste de la capitale (tout en ayant une desserte métro, j'en conviens).

Par ailleurs, j'ai entendu parler de systèmes intéressants, par exemple en Hollande : là-bas, un billet de spectacle vaudrait parfois comme titre de transport. En effet, les pouvoirs publics auraient pour envie d'éviter les problèmes de congestion, et le font en incitant les gens à prendre les transports.

Tu as raison de soulever la question de la programmation : avant de savoir comment ils iront, les spectateurs potentiels se demanderont bien entendu si ils iront - que sait-on sur ce plan ? Il me semble me souvenir que la formation en résidence devrait etre l'Orchestre de Paris - AMHA, pas de quoi fasciner et inciter les foules à faire un long trajet...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 7 Oct 2010 - 20:14

Froberger a écrit:
où les gens ne passent probablement pas autant qu'à Paris deux heures dans les transports à heure de pointe
Ce qui, précisément, n'est pas exact, les distances étant plus courtes mais les moyens de se déplacer beaucoup moins performants. Smile Mais je ne reviens pas sur le sujet, tu poses par ailleurs les bonnes questions.

Moi aussi je me demande comment on va remplir... Par ailleurs, la salle va être gérée par qui ? On y fera venir les grands orchestres ? Que mettrait-on à la place à Pleyel ou au TCE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 7 Oct 2010 - 20:30

DavidLeMarrec a écrit:

Moi aussi je me demande comment on va remplir... Par ailleurs, la salle va être gérée par qui ? On y fera venir les grands orchestres ? Que mettrait-on à la place à Pleyel ou au TCE ?

La salle sera géré par la Cité de la musique qui gère déjà la Salle Pleyel, ce pôle aura donc trois salles. Tant au TCE, je l'encouragerai à tirer profit de sa salle en se recentrant sur l'opéra et le ballet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Ven 8 Oct 2010 - 11:37

La ZAC Cardinet présente presque le même problème de desserte. Il existe une seule ligne de métro, la 13, totalement saturée. On peut ajouter deux bus (31 et 66) et à la rigueur un troisième (53). A la rigueur, la station Rome, sur la ligne 2, n'est pas trop éloignée, mais il faut marcher (un bon km), ou prendre le 53.

Le problème de la porte de Pantin est qu'elle combine une desserte médiocre pour Paris à un éloignement des quartiers où habitent et travaillent les gens à qui on est bien content de vendre les places en première catégorie (contrairement à la ZAC Cardinet, sur ce dernier point). Même si les prix baissent un peu du fait de la jauge plus importante, je doute que les deux premières catégories soient à portée d'autres personnes que les sales bourgeois qui vivent loin de la future salle... L'accès en voiture est également problématique, le périphérique est en général chargé vers 19/20h et passer par l'intérieur de Paris en venant de l'ouest implique de franchir les zones d'embouteillages créées par les Khmers verts (notamment les alentours de la gare du Nord et de la gare de l'Est, ça n'a jamais bien roulé, mais c'est devenu pire, et l'avenue Jean Jaurès, avec cet aménagement totalement imbécile qu'est la voie de bus centrale).

Berlin et Amsterdam feront sans doute toujours le plein, mais j'ai de sérieux doutes pour les concerts "de tous les jours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Ven 8 Oct 2010 - 12:27

Stolzing a écrit:
La ZAC Cardinet présente presque le même problème de desserte. Il existe une seule ligne de métro, la 13, totalement saturée. On peut ajouter deux bus (31 et 66) et à la rigueur un troisième (53). A la rigueur, la station Rome, sur la ligne 2, n'est pas trop éloignée, mais il faut marcher (un bon km), ou prendre le 53.

Le problème de la porte de Pantin est qu'elle combine une desserte médiocre pour Paris à un éloignement des quartiers où habitent et travaillent les gens à qui on est bien content de vendre les places en première catégorie (contrairement à la ZAC Cardinet, sur ce dernier point). Même si les prix baissent un peu du fait de la jauge plus importante, je doute que les deux premières catégories soient à portée d'autres personnes que les sales bourgeois qui vivent loin de la future salle... L'accès en voiture est également problématique, le périphérique est en général chargé vers 19/20h et passer par l'intérieur de Paris en venant de l'ouest implique de franchir les zones d'embouteillages créées par les Khmers verts (notamment les alentours de la gare du Nord et de la gare de l'Est, ça n'a jamais bien roulé, mais c'est devenu pire, et l'avenue Jean Jaurès, avec cet aménagement totalement imbécile qu'est la voie de bus centrale).

Berlin et Amsterdam feront sans doute toujours le plein, mais j'ai de sérieux doutes pour les concerts "de tous les jours".

Mais tu oublies la station SNCF Pont Cardinet : 3 minutes depuis la gare Saint Lazare qui est à la limite sud de la ZAC.
Sur le reste, tu as totalement raison : la Porte de Pantin, en voiture, c'est aussi la galère, et je ne sais pas si le projet de Jean Nouvel prévoit de reconstruire les parkings détruits par le chantier...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Ven 15 Oct 2010 - 16:39


Des amis m'ont dit que les soirs de concert, il y avait des navettes de bus avant et après le spectacle entre la Cité et Chatelet.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Ven 15 Oct 2010 - 19:53

Je confirme. Smile En revanche, jamais essayé de les prendre, il faut peut-être sortir vite (ou au contraire attendre un peu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Sam 16 Oct 2010 - 0:35

Montfort a écrit:
Mais tu oublies la station SNCF Pont Cardinet : 3 minutes depuis la gare Saint Lazare qui est à la limite sud de la ZAC.
Toute station gérée par la SNCF a une utilité réduite, dans la mesure où la SNCF fait souvent grève ou a des problèmes techniques grave. En effet si la SNCF a un niveau national est plutôt efficace, force est de constater que le transport commun local n'est pas son truc (je veux dire, on le constate tous les jours ne serait-ce qu'avec le contraste des problèmes entre partie SNCF et RATP des RER A et B).

On ne peut donc pas compter dessus, et j'en ai récemment fait les pots cassés en rentrant de Versailles (ou par exemple aujourd'hui, quand j'ai voulu prendre la ligne L pour aller au travail).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Sam 16 Oct 2010 - 8:58

Froberger a écrit:
Montfort a écrit:
Mais tu oublies la station SNCF Pont Cardinet : 3 minutes depuis la gare Saint Lazare qui est à la limite sud de la ZAC.
Toute station gérée par la SNCF a une utilité réduite, dans la mesure où la SNCF fait souvent grève ou a des problèmes techniques grave. En effet si la SNCF a un niveau national est plutôt efficace, force est de constater que le transport commun local n'est pas son truc (je veux dire, on le constate tous les jours ne serait-ce qu'avec le contraste des problèmes entre partie SNCF et RATP des RER A et B).

On ne peut donc pas compter dessus, et j'en ai récemment fait les pots cassés en rentrant de Versailles (ou par exemple aujourd'hui, quand j'ai voulu prendre la ligne L pour aller au travail).

C'est vrai que les cheminots ont une certaine propension à faire grève, surtout pour des causes qui ne les concernent, pas comme actuellement la réforme des retraites - mais il faut rester raisonnable, ça fonctionne quand meme la plupart du temps....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Sam 16 Oct 2010 - 13:18

Qu'est ce qu'il faut pas entendre dès fois quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Sam 16 Oct 2010 - 17:37

Era a écrit:
Qu'est ce qu'il faut pas entendre dès fois quand même...

Tu vas en entendre davantage par M P.

M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Dim 17 Oct 2010 - 0:08

Mon but n'est pas de relancer une histoire sur les transports, ou pis, sur les grèves, etc.. Je ne juge ni la RATP, ni la SNCF, mais je constate que les transiliens, et le RER B / C, voire même la ligne SNCF du RER A, connaissent des problèmes d'ordre divers, qui perturbent leur exploitation.

Évidemment, ce sont des problèmes ponctuels. Ce n'est pas grave d'avoir 30 minutes de retard à son boulot, ou en rentrant chez soi (ni même une heure, ni même deux heures). Non plus que d'avoir à emprunter un détour complexe parce que telle station est bloquée. Non plus que d'être dans un wagon sans mouvement pendant 20 minutes avec plus de 6 personnes au m^2. Même avoir à rester chez soi, c'est pas un problème --- tu prends une journée de congé, tu étudies à la maison, etc. Tout cela sont des désagréments. Au pire, tu prends un taxi.

Mais quand tu rentres la nuit d'un concert, a fortiori en banlieue, ces problèmes ponctuels deviennent des vraies catas. Un désagrément, c'est pas la même chose que d'être paumé dans la nuit sans alternative. Heureusement, les Noctiliens aident beaucoup, mais bon... Et puis y'en a pas partout non plus.

Rien de cela ne s'applique à la Philharmonie, surtout s'ils organisent des navettes (et si cela existe pour la Cité, il n'y aucune raison que les mêmes gestionnaires ne recyclent pas avantageusement l'idée pour la Philharmonie).

Mais voilà Era, pourquoi ce n'est pas complètement n'importe quoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Dim 17 Oct 2010 - 0:20

Froberger a écrit:
Mon but n'est pas de relancer une histoire sur les transports, ou pis, sur les grèves, etc.. Je ne juge ni la RATP, ni la SNCF, mais je constate que les transiliens, et le RER B / C, voire même la ligne SNCF du RER A, connaissent des problèmes d'ordre divers, qui perturbent leur exploitation.

Évidemment, ce sont des problèmes ponctuels. Ce n'est pas grave d'avoir 30 minutes de retard à son boulot, ou en rentrant chez soi (ni même une heure, ni même deux heures). Non plus que d'avoir à emprunter un détour complexe parce que telle station est bloquée. Non plus que d'être dans un wagon sans mouvement pendant 20 minutes avec plus de 6 personnes au m^2. Même avoir à rester chez soi, c'est pas un problème --- tu prends une journée de congé, tu étudies à la maison, etc. Tout cela sont des désagréments. Au pire, tu prends un taxi.

Mais quand tu rentres la nuit d'un concert, a fortiori en banlieue, ces problèmes ponctuels deviennent des vraies catas. Un désagrément, c'est pas la même chose que d'être paumé dans la nuit sans alternative. Heureusement, les Noctiliens aident beaucoup, mais bon... Et puis y'en a pas partout non plus.

Je ne sais pas si j'ai de la chance ou quoi... mais j'ai toujours habité en banlieue, avec RER + bus à prendre ensuite... Et depuis plus de 15 ans que je vais à des concerts à raison de 30 à 50 concerts par an, souvent seul, ce que tu décris (se retrouver bloqué à Paris dans la nuit) ne m'est jamais arrivé...
Il m'est arrivé 2 ou 3 fois de devoir dormir chez quelqu'un à Paris mais c'était parce que le concert se finissait tellement tard que je ne pouvais pas rentrer (genre Saint François à Pleyel) ou bien que je devais être tôt sur Paris le lendemain, et j'ai toujours pu prévoir ces choses-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Dim 17 Oct 2010 - 0:50

Xavier a écrit:
Je ne sais pas si j'ai de la chance ou quoi... mais j'ai toujours habité en banlieue, avec RER + bus à prendre ensuite... Et depuis plus de 15 ans que je vais à des concerts à raison de 30 à 50 concerts par an, souvent seul, ce que tu décris (se retrouver bloqué à Paris dans la nuit) ne m'est jamais arrivé...
Il m'est arrivé 2 ou 3 fois de devoir dormir chez quelqu'un à Paris mais c'était parce que le concert se finissait tellement tard que je ne pouvais pas rentrer (genre Saint François à Pleyel) ou bien que je devais être tôt sur Paris le lendemain, et j'ai toujours pu prévoir ces choses-là.
Ça dépend vraiment de la (ou des) ligne(s) que tu as besoin d'emprunter. Mais en soit, être bloqué à Paris est moins dramatique que d'être bloqué en banlieue (ce que je voulais plutôt dire). J'avoue que d'avoir récemment frôlé de très très près la nuit dans les rues de Versailles m'a un peu secoué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81448
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Dim 17 Oct 2010 - 7:34

Froberger a écrit:
Mais en soit, être bloqué à Paris est moins dramatique que d'être bloqué en banlieue (ce que je voulais plutôt dire).
Pourquoi ? Les hôtels (à part à Versailles en effet Mr. Green ) doivent être plus abordables, le cas échéant. En tout cas, personnellement, je ne me vois pas appeler un ami à minuit pour aller dormir chez lui (il est plus facile d'en trouver dans Paris que dans une banlieue précise, c'est sûr).

Et puis il doit y avoir des foyers d'urgence partout. (Je t'imagine. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 22 Nov 2010 - 17:03

Apparemment, Sarko donne les sous nécessaires pour que ça reparte http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/11/22/nicolas-sarkozy-fait-redemarrer-le-chantier-de-la-philharmonie-de-paris_1443505_3246.html

Je ne résiste pas à citer un commentaire de lecteur : "de mémoire, l'architecte doit être Nouvel non? Dans ce cas, prévoir tout de suite le budget pour les dépassements et prévoir aussi un budget important pour la maintenance de tout ce qui sera très beau le jour de l'inauguration et ne marchera plus après quelques mois... " Espérons que ce ne sera pas pire que Bastille (j'ai eu à traiter d'un dossier relatif à la construction de l'opéra il y a peu, si si, plus de vingt ans après).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 22 Nov 2010 - 17:20


C'est quand meme une nouvelle positive : maintenant que le chantier est lancé, ça ne pouvait pas rester inachevé...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 25 Nov 2010 - 18:02


Confirmation, nettement moins positive, dans Les Echos : l'Orchestre de Paris y sera en résidence à partir de 2014 - reste à espérer un miracle : que Jarvi fasse beaucoup progresser cet orchestre...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 685
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 12 Sep 2011 - 11:40

Une interview de Bayle :
http://www.altamusica.com/entretiens/document.php?action=MoreDocument&DocRef=4717&DossierRef=4302

Quelques informations pratiques : ouverture en principe à l'automne 2014, avec l'OP et une farandole des orchestres invités déjà présents à Pleyel. Pleyel, justement, sera consacrée à la variétoche. Après le Châtelet, encore un endroit où je n'irai plus. Ce n'est pas grave, j'ai toujours trouvé cette salle froide et mcohe, mais tout de même, on prend ses habitudes, on s'attache un peu au bout de 30 ans de fréquentation.

A noter quelques sottises bien pensantes sur la proximité de la banlieue, dites avec si peu de conviction que je pense qu'elles ne sont là que parce que la rue de Valois doit les attendre dans toute interview sur la question pour qu'on ne dise pas que la philharmonie est un truc pour les bourgeois ou, pire, les vieux. Alors, à défaut d'aller écouter Beethoven, les djeuns à casquette pourront se promener sur le toit (si si), c'est trop top-délire.

Espérons au moins que l'acoustique sera bonne, parce que se farcir de traverser Paris soit dans des métros bondés et toujours plus remplis, soit dans les embouteillages Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 12 Sep 2011 - 13:37

Je relève cette phrase : "Nous devons aussi nous battre contre le conformisme des chefs qui abordent toujours le même répertoire."

C'est ce que nous verrons. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mar 13 Sep 2011 - 18:31

Stolzing a écrit:
Quelques informations pratiques : (...) Pleyel, justement, sera consacrée à la variétoche.
Comment ça la variétoche ? Dans une salle publique ?

... sinon, bien d'accord avec la remarque de WoO concernant le conformisme des programmations, c'est assez consternant. Est-ce la faute des chefs ? ça ne me semble pas évident... Plutôt des organisateurs de concert qui veulent remplir leurs salles et qui hésitent à prendre des risques avec une programmation plus éclectique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mar 13 Sep 2011 - 21:04

Fiordiligi a écrit:
Stolzing a écrit:
Quelques informations pratiques : (...) Pleyel, justement, sera consacrée à la variétoche.
Comment ça la variétoche ? Dans une salle publique ?

... sinon, bien d'accord avec la remarque de WoO concernant le conformisme des programmations, c'est assez consternant. Est-ce la faute des chefs ? ça ne me semble pas évident... Plutôt des organisateurs de concert qui veulent remplir leurs salles et qui hésitent à prendre des risques avec une programmation plus éclectique.

Ce sera pas vraiment de la variétoche façon stars américaines (pas assez de place et trop de sièges de toute façon), mais ils parlent de compléter l'offre de l'Olympia, donc plutôt développer l'offre en musique jazzy-world-rock, qui existe déjà un peu d'ailleurs.

Enfin je pense que ce sera plus compliqué que ça. Je vois bien Pleyel sortir du giron de la Cité de la musique au bout d'un moment, concurrencer un peu la Philharmonie, conserver de petits orchestres parisiens (Colonne et cie), et certains orchestres étrangers qui privilégieront encore cette salle. Un peu comme Vienne qui ne veut se produire qu'au TCE. Le LSO ne sera sûrement pas dérangé d'aller à la Philharmonie (c'est plus près de la gare du Nord), mais il n'en sera peut-être pas de même de certains orchestres américains qui descendent dans des hôtels de l'ouest de Paris.
Et puis il ne faut pas oublier la musique de chambre, les récitals de piano... Pleyel pourrait vivre sans empiéter sur la Philharmonie.
La vraie peur de Bayle, c'est de ne pas arriver à faire se déplacer le public des XVIe-XVIIe arrondissements porte de Pantin, car malgré son allusion à la banlieue c'est bien de cela qu'il s'agit : garder le même public, prêt à payer 150€ en première catégorie, et d'ailleurs plus nombreux qu'à Pleyel.

Je trouverais intelligent d'avoir une offre élargie à quatre grandes salles (TCE, Radio France, Pleyel, Philharmonie, avec la grande de la Cité de la musique en bonus), de façon complémentaire (plus d'opéra au TCE, plus de musique de chambre à Pleyel), et en diminuant un peu les prix, ça pourrait certainement marcher et, pour le coup, attirer un public plus nombreux, et donc bénéficier à tout le monde, y compris peut-être à des orchestres qui auraient l'occasion de plus jouer, de gagner plus d'argent, et au final de se professionnaliser ou du moins progresser (EOP, Lamoureux-Colonne-Pasdeloup... sans oublier naturellement les Siècles ou l'Orchestre des Champs qui ne cracheraient pas sur quelques soirées de plus). Et aux orchestres de province de se faire voir à Paris plus souvent.
Malheureusement, le manque de courage des producteurs de concerts doit faire oublier ce beau rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 15 Sep 2011 - 15:51

Les idées de Laurent Bayle sur la future Philharmonie :

http://www.altamusica.com/entretiens/document.php?action=MoreDocument&DocRef=4717&DossierRef=4302

Plusieurs points déjà évoqués :
Il faudra beaucoup plus que la simple localisation géographique pour permettre l'accession du public des banlieues au répertoire classique.
On retombe aussi sur la question de la relation programmatique entre la Philharmonie et Pleyel, mais aussi avec les autres salles parisiennes, notamment le nouvel auditorium de la Maison de la radio...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80228
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Jeu 15 Sep 2011 - 16:36

Montfort a écrit:
Les idées de Laurent Bayle sur la future Philharmonie :

http://www.altamusica.com/entretiens/document.php?action=MoreDocument&DocRef=4717&DossierRef=4302

Ben oui, c'est de cette interview qu'on parle depuis deux pages. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 29 Oct 2012 - 16:02

Les travaux avancent, mais pour le reste, c'est à dire ce qui s'y passera après, ça à lair d'etre un vrai foutoir :


[url]5 octobre 2012 : Rapport alarmant sur la Philharmonie de Paris Selon un communiqué de presse, Yann Gaillard, sénateur UMP de l’Aube, rapporteur spécial de la mission Culture au nom de la commission des finances, vient de rendre public son rapport d’information relatif à la Philharmonie de Paris. Ce grand équipement fait partie des chantiers que le ministère de la culture a souhaité préserver, malgré l’arrêt ou le report de plusieurs autres, dans un contexte budgétaire très contraint. Ce projet n’en soulève pas moins un certain nombre d’interrogations. Son dimensionnement particulièrement ambitieux fait notamment débat : fallait-il voir si grand ? En effet, le futur équipement bénéficiera d’un luxe d’espaces annexes dont l’utilité reste, selon lui, à démontrer, compte tenu, en particulier, de la quasi-mitoyenneté de la Cité de la musique. Il souligne également que la conduite du projet s’est avérée chaotique, se heurtant à des difficultés juridiques, favorisées par le caractère atypique du projet, porté à parts égales par l’État et la Ville de Paris. La défaillance des tutelles a été sévèrement critiquée par un rapport d’inspection publié en décembre 2009. Même si des améliorations ont été apportées depuis lors, la capacité de l’Etat à développer une contre-expertise à la maîtrise d’ouvrage doit être renforcée. Le projet ne fait pas non plus exception à la loi des grands chantiers culturels, et connaît une dérive de ses coûts et de son calendrier. Aujourd’hui, le retard accumulé est estimé à 24 mois, reportant l’ouverture de l’équipement au dernier trimestre 2014. S’agissant de l’inflation des coûts, alors que l’estimation initiale était de l’ordre de 170 millions d’euros, les dernières évaluations anticipent une facture globale finale de l’ordre de 386 millions d’euros. De surcroît, le financement du projet, assuré majoritairement par l’État et la Ville de Paris, prévoit une participation de la région Île-de-France, dont le niveau n’est pas encore définitivement arrêté. Enfin, au-delà de la construction du nouvel auditorium, ce sont les enjeux associés à son ouverture qui interpellent. Dès à présent, il est nécessaire de préciser le statut sui generis du futur établissement, d’évaluer de manière fiable, à partir d’une étude de fréquentation approfondie, son budget prévisionnel de fonctionnement, et la clé de répartition des subventions publiques qui seront nécessaires. Et le sénateur de s’interroger in fine : ne faut-il pas craindre de voir ce type d’investissement se traduire par un effet d’éviction durable au détriment des autres moyens du ministère ? La commission des finances a exprimé ses vives inquiétudes à ce sujet. [/url]

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Lun 7 Jan 2013 - 16:18

Long entretien avec Laurent Beyle à propos de la Philharmonie dans le dernier numéro de la revue de la Cité de la Musique.

Rappel de quelques éléments factuels :
Ouverture au public en septembre 2014
La jauge de 2400 places pourra, dans certaines circonstances être portée à 3000 / 3500
C'est bien l'O P qui sera en résidence
La salle aura vocation aussi à accueillir d'autres orchestres en tournée, ainsi que le Pilhar pour "plusieurs programmes annuels en très grand effectif" ??
Concernant les tournées, on verra si les grands orchestres internationaux se laissent séduire par la modernité de la salle, ou si certains d'entre eux n'auront pas une propension à aller au TCE ?
Par ailleurs il est indiqué que Pleyel sera confiée à un délégataire pour se consacrer aux jazz, musique du monde... la question de la résidence du Philhar se posera, mais il y aura le nouvel auditorium de la Maison de la Radio
La question de l'élargissement du public est posée : à la différence d'autres, Beyle n'a pas la naïveté de penser que l'installation d'un équipement culturel dans un quartier populaire suffirait à diffuser la culture parmi ses habitants : concrètement il y aura des quotas importants de places à des tarifs accessibles : 10 à 30 €, et des actions pédagogiques, des ateliers de pratique collective pour les jeunes, ainsi que des concerts d'initiations, plus courts, formatés pour des publics non initiés.
La question de l'accessibilité est aussi évoquée : le projet prévoit des parkings en sous-sol, qui remplaceront ceux détruits par les travaux- le site est désormais desservi par le tramway et une ligne du RER desservira le site ; il y aura aussi des navettes vers le centre et l'ouest les soirs de concert.

Ce sont plutôt des propos articulés et raisonnables - je reste néanmoins dubitatif, à cause du site, mais aussi du faible attrait artistique -AMHA - de l'OP.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Sam 28 Sep 2013 - 12:45

Les travaux avancent bien - il y aura un peu de décalage dans le planning : 1er trimestre 2015 au lieu du 4ème 2014 - rien d'extraordinaire !

Sous la signature de Claude Askolovitch, "Vanity Fair" de septembre consacre un long article au projet.
Au début, on a le sentiment d'une opération de com de Jean Nouvel sur le thème de l'artiste incompris dépossédé de son œuvre ; en fait il n'en est rien et l'article fait une relation précise d'une entreprise largement basée sur la tromperie, et qui n'aurait sans doute jamais vu voir le jour !!
On sait que l'inspirateur en est Pierre Boulez, qui soutient qu'une capitale artistique comme Paris ne saurait prospérer sans une grande salle moderne. Cette démarche est totalement anachronique quand on se souvient que la Philharmonie de Berlin a été construite en 1963.
Aujourd'hui le projet est porté par Laurent Bayle, disciple du maitre et patron de la Cité de la musique - pour justifier la construction, il use d'un argument - pour moi totalement fallacieux - selon lequel faute d'une telle salle les grands orchestres ne viendraient plus à Paris ! Il suffit de lire les programmes des TCE, Pleyel et autres saison après saison pour constater que rien de tel ne se produit - Paris est en fait déjà très largement pourvu, et va bientôt bénéficier d'un nouvel auditorium de 1500 places à la Maison de la radio !
Cette histoire dure depuis trente ans ; le projet sort des limbes en 2002 car mis au programme des candidats à la présidentielle - ensuite le projet s'enlise à nouveau jusqu'en 2005 - à ce moment Bayle pense qu'il a une opportunité de plaider sa cause - Pleyel est fermée pour rénovation et l'O P doit donner ses concerts à Mogador - habilement réussit à convaincre le ministre de la culture de Chirac, Donnedieu de Vabres, ainsi que Delanoë - le projet est avalisé sur la base d'un chiffrage effectué par Bayle de 118 Mo d'euros - on sait aujourd'hui que ce chiffrage est fantaisiste - c'était le job du cabinet du ministre de le vérifier :ça ne sera pas fait.
Ensuite l'Etat organise un concours d'architecte ; Portzamparc, qui a conçu la Cité, et qui pense être le mieux placé pour l'achever est mis sur la touche : on l'embrigade dans le jury, il ne peut plus concourir !
Le jury tranche début 2007 : il élimine des candidats de poids, comme Francis Soler ou Zaha Hadid : celle-ci a proclamé que sur la base du cahier des charges, le bâtiment couterait au moins 300 millions - c'est Jean Nouvel qui l'emporte, au prix d'un mensonge : il accepte l'enveloppe de 118 millions, alors qu'il sait que ce budget n'est pas sérieux - ça lui reviendra plus tard à la figure.
Il n'est évidemment pas question de contester le grand talent de Nouvel : il a construit une des meilleures salles de concert contemporaines : celle du Palais des congrès de Lucerne - et son projet parisien est à l'avenant : la salle a été dessinée par une grande spécialiste, Brigitte Métra, avec le concours d'acousticiens de renom.
Immédiatement après, la réalité s'impose : l'Etat désigne son mandataire, un ingénieur aussi inconnu du grand public que compétent en matière de grands travaux :
Patrice Januel - il a présidé notamment à la construction du Centre Pompidou et du musée du Quai Branly. L'irréalité du chiffrage devient aveuglante - Nouvel demande à ce que son contrat d'architecte, calculé au prorata du cout des travaux, soit effectué sur la base du cout effectif - Januel lui oppose le chiffrage du concours et sa rémunération sera calculée sur la base de ce dernier. Lorsque les entreprise remettent leur prix, la moins disante, Bouygues qui sera retenue, affiche un cout de 306 millions. En réalité l'addition sera probablement encore plus élevée...
Aujourd'hui Nouvel a été largement marginalisé sur ce chantier, et celui-ci est animé par l'équipe technique du maitre d'ouvrage - l'Etat - et par l'entreprise Bouygues dont chacun loue la compétence technique et l'aptitude à trouver des solutions constructives aux idées souvent audacieuses de Nouvel.
Celui-ci a essayé de faire le siège des politiques pour plaider sa cause, mais il s'est heurté à un mur, tant au Ministère de la culture qu'à la mairie de Paris.

L'article se conclut sur une note optimiste : tout ça sera oublié lorsque la salle fonctionnera - peut-être, à condition qu'elle trouve son équilibre d'exploitation...

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4123
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   Mar 3 Déc 2013 - 11:35

Faute de savoir où le positionner je signale un intéressant article paru dans "Les Echos" du 2 décembre : "Culture et industries créatives, filières d'excellence pour Paris au niveau mondial".
L'article analyse l'impact des activités culturelles sur le développement des grandes métropoles, notamment à partir d'une étude publiée par l'Institut d'Architecture et d'Urbanisme - d'après cette étude le secteur de la culture au sens large emploie environ 500 000 personnes en Ile de France et Paris se  positionne très favorablement parmi les grandes métropoles pour le nombre de musées, de salles de concert, de galeries d'art ou de salles de cinéma - leader mondial dans ces deux dernières catégories.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: La Philharmonie de Paris   Mer 19 Fév 2014 - 11:25



Un projet qui fait couler beaucoup d'encre... et ce n'est pas fini.
La salle devrait être inaugurée l'année prochaine mais on n'a aucune date précise. Comme toujours dans ce type de projet, ça coûte beaucoup plus cher que prévu, ça prend du retard, on se demande si c'était vraiment nécessaire, c'est très critiqué... En plus, il paraît que Pleyel abandonnerait le classique quand la Philharmonie ouvrirait : pourquoi tant d'argent et d'effort pour seulement transférer le public chic vers un quartier populaire ?

Le projet est présenté sur un site très bien réalisé.

http://www.philharmoniedeparis.com/fr/le-projet/presentation

La principale critique est qu'à Paris, nous n'avons pas d'orchestre de renommée internationale qui mérite de tels investissements. Après tout, le London Symphony Orchestra et le New York Philharmonic jouent dans des salles à l'acoustique médiocre, et pourtant ce sont d'excellents orchestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Philharmonie de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Philharmonie de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Philharmonie de Paris
» Philharmonie de Paris, Cité de la musique - 2017-2018
» Philharmonie - Nuit du raga - 31/01/15
» Philharmonie 23-04-15 Beethoven-Wagner-Boulez-Barenboïm
» Philharmonie - Te Deum de Berlioz - Roth - 20/06/15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: