Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Giuseppe Verdi (2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:29

J'exagère peut être en disant que tu as un coeur de pierre mais tu n'as sans doute pas choisi la meilleure version pour découvrir cet opéra. Si tu voulais le découvrir par le DVD, il fallait prendre celui de Salzburg avec Netrebko, Villazon et Hampson.
Le duo de l'Acte II entre Violetta et Germont, "Amami Alfredo", le concertato "Alfredo, di questo core", "Addio del passato" et l'ensemble de l'acte III sont merveilleux. Je goûte moins l'acte I en dehors du duo entre Alfredo et Violetta et du grand air de Violetta. Parfois la simplicité et non pauvreté de la ligne musicale peut toucher et accompagner avec justesse les sentiments des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82217
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:31

aurele a écrit:
mais tu n'as sans doute pas choisi la meilleure version pour découvrir cet opéra. Si tu voulais le découvrir par le DVD, il fallait prendre celui de Salzburg avec Netrebko, Villazon et Hampson.

Ca j'en étais sûr qu'on allait me parler version, mais c'est l'oeuvre que je n'aime pas, j'ai expliqué pourquoi.
Ce DVD est très réussi et ne fait pas dans l'excès, Gheorghiu ne fait pas de contre-machins excessifs et le public de Covent Garden n'applaudit pas avant la fin des actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:35

Pour le moment on peut dire que tu aimes très peu Verdi même si c'est un raccourci. Essaye Falstaff peut être qui n'est pas l'opéra que je préfère mais qui peut être transcendé par des acteurs-chanteurs. Je peux te conseiller une version au disque que tu peux sans doute trouver en médiathèque : Bernstein avec Fischer-Dieskau dans le rôle titre et Resnik en Quickly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:36

Il a déja essayé Falstaff, et il a aimé. Je suis déçu par contre qu'il n'ai pas aimé Don Carlos, ce qui augure mal pour l'opéra français XIXe.

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:43

Guillaume a écrit:
Il a déja essayé Falstaff, et il a aimé. Je suis déçu par contre qu'il n'ai pas aimé Don Carlos, ce qui augure mal pour l'opéra français XIXe.

Mr. Green

Je n'avais pas fait attention. Je pense qu'il ne reviendra plus à Verdi puisque tout ce qu'il a écouté qui précède Otello et Falstaff lui déplaît pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:44

Il lui manque Aida, mais il va trouver ça pompier et tubesque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:45

Xavier a écrit:
aurele a écrit:
mais tu n'as sans doute pas choisi la meilleure version pour découvrir cet opéra. Si tu voulais le découvrir par le DVD, il fallait prendre celui de Salzburg avec Netrebko, Villazon et Hampson.

Ca j'en étais sûr qu'on allait me parler version, mais c'est l'oeuvre que je n'aime pas, j'ai expliqué pourquoi.
Ce DVD est très réussi et ne fait pas dans l'excès, Gheorghiu ne fait pas de contre-machins excessifs et le public de Covent Garden n'applaudit pas avant la fin des actes.
C'est vrai en revanche qu'avec la version Decker tu aurais au moins pris le plaisir du théâtre, parce que c'est très prenant de ce point de vue. Après, la musique, elle reste ce qu'elle est (Covent Garden accentue le côté belcantiste, mais c'est super bien chanté et joué de toute façon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:47

Guillaume a écrit:
Il lui manque Aida, mais il va trouver ça pompier et tubesque...

Effectivement. Il Trovatore lui déplaira s'il ne l'a pas déjà écouté car c'est très belcantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:48

Oui, Trovatore va l'exaspérer au possible. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 25 Avr 2011 - 11:59

aurele a écrit:
Guillaume a écrit:
Il lui manque Aida, mais il va trouver ça pompier et tubesque...

Effectivement. Il Trovatore lui déplaira s'il ne l'a pas déjà écouté car c'est très belcantiste.
N'empêche qu'il y a davantage de jolies modulations dans le Trouvère que dans Traviata. Very Happy Pas plus que dans Don Carlo en revanche, donc... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Comment aborder Verdi   Sam 14 Jan 2012 - 11:14

Bonjour,

N'étant pas a priori un fan d’opéra j'avoue ne pas bien savoir comment élargir mon répertoire.

Ce que j'aime vraiment c'est Don Giovanni, puis Cosi (un peu moins), Rigoletto. Fidelio m'a laissé indifférent par exemple. Les Contes d'Hoffmann me plaisent mais je reste à la surface.

Il me semble que je trouverais plus facilement satisfaction avec Verdi. Mais par quel "bout" l'aborder ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 14 Jan 2012 - 12:55

Je conseillerais en priorité La Traviata, Il Trovatore, Don Carlo, Aida et Otello.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pärti
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 14 Jan 2012 - 21:47

Merci.
Je vais commencer par Otello avec Serafin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 14 Jan 2012 - 22:53

Excellent choix, c'est l'un des chefs d'oeuvres de Verdi.
Et j'approuve complètement la liste proposée par aurele. J'y ajoute La forza del destino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: traviata   Sam 4 Aoû 2012 - 8:15

Figaro a écrit:
Bien d'accord avec toi ce n'était pas la putain de base. mains


La traviata historique -dont on peut voir encore une plaque sur l'immeuble qu'elle habitait pas trés loin de l'Opera Garnier- était bien une cocotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6843
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 15:41

malko a écrit:
Figaro a écrit:
Bien d'accord avec toi ce n'était pas la putain de base. mains
La traviata historique -dont on peut voir encore une plaque sur l'immeuble qu'elle habitait pas trés loin de l'Opera Garnier- était bien une cocotte.
Non! pas au sens vulgarisé où on entend le mot "cocotte"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 20:38

Bon, c'était une juste une trés jeune fille sans nom ni fortune ni éducation qui se faisait entretenir par un vieux banquier (l'appartement, c'est lui) mais avait aussi un amoureux de son age. A part ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 21:10

Situation dans laquelle peuvent se retrouver des gens mariés depuis longtemps et qui ne veulent pas divorcer pour raisons financières ou peur du qu'en dira-t-on… Mr. Green
Mais le terme est exact, au sens XIX°, c'est bien une cocotte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6843
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 23:12

malko a écrit:
Bon, c'était une juste une trés jeune fille sans nom ni fortune ni éducation qui se faisait entretenir par un vieux banquier (l'appartement, c'est lui) mais avait aussi un amoureux de son age. A part ça ...
non l'histoire de Marie Duplessis est beaucoup plus complexe que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6843
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 23:14

Mariefran a écrit:
Situation dans laquelle peuvent se retrouver des gens mariés depuis longtemps et qui ne veulent pas divorcer pour raisons financières ou peur du qu'en dira-t-on… Mr. Green
Mais le terme est exact, au sens XIX°, c'est bien une cocotte !
demi-mondaine plutôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 23:35

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cocotte_(prostitu%C3%A9e)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 4 Aoû 2012 - 23:51


Cocotte et demi-mondaine sont synonymes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6843
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 5 Aoû 2012 - 0:33

Mariefran a écrit:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cocotte_(prostitu%C3%A9e)
si je m'appuie sur cet article, Marie Duplessis n'était pas une cocotte mais une courtisane (le grade au dessus, dans la catégorie grand luxe!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 5 Aoû 2012 - 15:59

Allez continuer la discussion ici, please…
http://classik.forumactif.com/t5385p900-flood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 8 Aoû 2012 - 17:52

Le troisième acte de la traviata c'est quelque chose... Ca ne ressemble à rien d'autre, c'est passionnant. Pour moi le final est le plus beau de l'histoire de l'opéra.

J'aime bien le premier acte, par contre le deuxième me gonfle profondément.

C'est comme tristan et boris, une oeuvre dont je vénère une partie mais où je n'aime pas le reste, tant pis.

Je vais me renseigner en disco sur les DVDs (si vous avez une idée vous pouvez poster directement là bas...) pour savoir enfin ce qui se dit lors de ces sublimes moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 8 Aoû 2012 - 17:55

Le 2e est l'acte le plus long mais contrastée entre ses deux tableaux malgré une Violetta très peu heureuse, juste au début de l'Acte. Le duo avec Germont et le final ne t'ont pas ému? Cela dépend peut être de la version que tu as écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 8 Aoû 2012 - 17:57

aurele a écrit:
Le 2e est l'acte le plus long mais contrastée entre ses deux tableaux malgré une Violetta très peu heureuse, juste au début de l'Acte. Le duo avec Germont et le final ne t'ont pas ému? Cela dépend peut être de la version que tu as écouté.
Il y a de belles choses c'est vrai, mais pas assez pour conserver ma concentration sur la longueur. Peut etre que ça ira mieux après avoir vu un DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 8 Aoû 2012 - 18:01

J'espère que tu toucheras quelques mots sur la version que tu as écouté en rubrique discographique. Rien ne dit que je la connais après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 18 Juin 2013 - 23:21

Stiffelio est un bel opéra de Verdi. Cela avance bien sur le plan dramatique, je ne me suis pas ennuyé à l'écoute de cet opéra. Il y a de beaux airs et duos. Je pense en particulier au duo entre Lina et Stankar au I, à la prière de Lina au II, à l'air de Stankar au III et au duo du pardon Stiffelio-Lina au III.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 18 Juin 2013 - 23:23

Quelle version? Celle avec Carréras?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 18 Juin 2013 - 23:25

Oui, le studio Gardelli. J'en toucherai quelques mots en rubrique discographique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 18 Juin 2013 - 23:28

De toute façons, je crois que Stiffelio est l'un des opéras de Verdi dont la disco est assez squelettique Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 18 Juin 2013 - 23:32

Effectivement. Il y a trois DVDs si je ne me trompe pas mais en disque, c'est réduit à la portion congrue. Il existe un live avec Del Monaco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 2 Nov 2013 - 17:33

Après avoir délaissé le Maître de Busseto durant plusieurs années, j'ai passé un mois d'octobre dans une ambiance plutôt verdienne!
Avec l'écoute des opéras:
Oberto - Nabucco - Attila - Macbeth - Jerusalem - Rigoletto - Rigoletto - Le Trouvère
La Traviata - Simon Boccanegra - Aïda - Don Carlo - Otello bounce 

Et tout ça avec une petite biographie sous la main.

Je vais quand même faire une petite pause! Very Happy...avant d'écouter Luisa Miller et La forza del destino !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:19

J'écoutais dernièrement Un ballo in maschera, avec grand plaisir d'ailleurs, et la nullité du livret m'a sautée aux yeux. Non pas que je n'en avais pas conscience auparavant, mais cette fois-ci, c'était à la limite de m'indisposer pendant l'écoute. Bon, les opéras des années de galère mis à part, je ne sais pas si on peut trouver plus tarte chez Verdi... L'intrigue est inintéressante, habituelle et se résume sur un papier à cigarette (je pensais à autre chose, mais en fille bien élevée que je suis, je m'en suis abstenue). Il y a toujours cette histoire de ténor-qui-veut-coucher-avec-la-soprane-mais-qui-ne-peut-pas-à-cause-du-baryton, sauf que là, j'ai l'impression qu'il n'y a que ça. Franchement, ceux et celles qui écoutent cet opéra, vous n'avez pas envie de tarter Riccardo et Renato pour être aussi débiles ? Moi, si.

Musicalement, en revanche, quel pied, du moins jusqu'au deuxième air d'Amelia. Après, j'ai juste envie que le ténor se fasse charcuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:21

Elvira a écrit:
Musicalement, en revanche, quel pied, du moins jusqu'au deuxième air d'Amelia. Après, j'ai juste envie que le ténor se fasse charcuter.

Voilà... moi j'y trouve juste un gros plaisir musical... après oui, l'intrigue est nulle et pourrait être résolue de manière tellement simple! Mais on aurait pas autant de drame!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:30

Polyeucte a écrit:
Elvira a écrit:
Musicalement, en revanche, quel pied, du moins jusqu'au deuxième air d'Amelia. Après, j'ai juste envie que le ténor se fasse charcuter.

Voilà... moi j'y trouve juste un gros plaisir musical... après oui, l'intrigue est nulle et pourrait être résolue de manière tellement simple! Mais on aurait pas autant de drame!

Surtout que l'histoire originelle est sensiblement plus intéressante et toute aussi dramatique ! L'histoire de complot est complètement mis de côté, pour une histoire d'adultère (et par-dessus le marché, non consommée ! roh là là).

De fait, je le réécoute pour la x fois, le début est vraiment superbe... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:33

Ce n'est pas le meilleur Scribe, assurément, et on peut y voir une sorte de vaudeville sérieux…

Néanmoins, l'originalité qui m'a toujours frappé, et qui continue à me séduire, c'est que les adultères sont présentés avec sympathie (même si, pour sauver les formes, ils ne consomment pas), alors que dans le rude Stiffelio, cette perspective est tout de même présentée avec horreur.

Oui, c'est assez rudimentaire, mais cette figure du meilleur ami trompé sans malice est quand même assez puissante, surtout mise en scène comme cela la nuit avec les conspirateurs entourant le gibet où l'on va cueillir la mandragore.

Moi j'aime. Je suis davantage gêné par les épisodes mal reliés de la Force du Destin, où il y a clairement des problèmes dans l'adaptation — personnages principaux esquissés, alors qu'on présente plein d'épisodes secondaires assez inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:40

A l'occasion, il faudra que je réécoute la Forza - j'aime beaucoup, mais je n'ai jamais approfondi. Ce sera l'occasion de voir si je suis aussi allergique à son livret. hehe

Citation :
Oui, c'est assez rudimentaire, mais cette figure du meilleur ami trompé sans malice est quand même assez puissante, surtout mise en scène comme cela la nuit avec les conspirateurs entourant le gibet où l'on va cueillir la mandragore

Ah, tu vois, elle ne m'inspire pas du tout. Il y a un mélange de genres qui ne me convient pas, il manque un je-ne-sais-quoi aux personnages qui fait que, même si on connaît et reconnaît les ficelles de l'Opéra, on accepte leurs défauts, et dans un même mouvement, leurs qualités. Là, la stupidité et la légèreté de Riccardo me sautent aux yeux, l'absurde colère de Renato m'exaspère, bref, la magie n'opère absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30133
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:44

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas le meilleur Scribe, assurément, et on peut y voir une sorte de vaudeville sérieux…

Néanmoins, l'originalité qui m'a toujours frappé, et qui continue à me séduire, c'est que les adultères sont présentés avec sympathie (même si, pour sauver les formes, ils ne consomment pas),  alors que dans le rude Stiffelio, cette perspective est tout de même présentée avec horreur.

Oui, c'est assez rudimentaire, mais cette figure du meilleur ami trompé sans malice est quand même assez puissante, surtout mise en scène comme cela la nuit avec les conspirateurs entourant le gibet où l'on va cueillir la mandragore.

Moi j'aime.

Tout à fait d'accord.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:55

Enfin quand même... il aurait suffit qu'Amelia et Renato discutent un peu pour résoudre le soucis non? C'est là qu'est la grande faiblesse à mon sens.
Et puis Riccardo qui reste naïf d'un bout à l'autre... Rolling Eyes
Mais sinon il y a de super situation qui permettent à Verdi d'écrire de superbes passages! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:56

Polyeucte a écrit:
Enfin quand même... il aurait suffit qu'Amelia et Renato discutent un peu pour résoudre le soucis non? C'est là qu'est la grande faiblesse à mon sens.
Et puis Riccardo qui reste naïf d'un bout à l'autre... Rolling Eyes
Mais sinon il y a de super situation qui permettent à Verdi d'écrire de superbes passages! Very Happy

cololi a écrit:
Tout à fait d'accord.

Mr. Green

L'histoire amoureuse est surajoutée de manière maladroite à l'histoire politique. En somme, il y a intrigue politique parce que les deux hommes sont bêtes. Je maintiens. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:58

aurele a écrit:
Dans La Forza del destino, le personnage de Leonora di Vargas a de très belles choses à chanter mais je rejoins David dans le sens où le personnage est plutôt antipathique. Ce n'est pas l'héroine verdienne la plus passionnante qui soit non plus. Tout ceci n'engage que moi.

Euh … C'est un peu exagéré. J'ai vu Forza à Parme il y a 10 jours et je n'ai vu qu'une jeune fille détruite par le destin; et c'était d'autant plus inscrit qu'elle est incapable de choisir entre son père et son amant qu'elle aime autant l'un que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 15:59

Polyeucte a écrit:
Enfin quand même... il aurait suffit qu'Amelia et Renato discutent un peu pour résoudre le soucis non? C'est là qu'est la grande faiblesse à mon sens.

Je vois ça d'ici. Désolé, j'aime ton meilleur ami, on a failli rouler dans les fourrés, mais tu es arrivé sans prévenir, tu pourrais pas frapper sur le crâne d'un conspirateur assassin avant de débarquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:00

Ca rendrait la chose nettement plus sympathique et correspondrait bien mieux au ton de l'oeuvre. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:02

DavidLeMarrec a écrit:
Je vois ça d'ici. Désolé, j'aime ton meilleur ami, on a failli rouler dans les fourrés, mais tu es arrivé sans prévenir, tu pourrais pas frapper sur le crâne d'un conspirateur assassin avant de débarquer ?

Non, mais elle pourrait expliquer pourquoi elle était là-bas, lui avouer son attirance mais qu'elle a toujours refusé d'y céder...
Et puis après une grande cabalette où elle se menace d'un couteau sur la gorge pour dire qu'elle va se suicider si il ne lui pardonne pas. Lui finit pas se joindre à elle et ils enchainent sur une cabalette en duo avec force sur-aigu pour jurer leur amour et leur fidelité...
Et ils partent là où Riccardo les envoie.

Fin...

(à la limite Riccardo se suicide une fois qu'ils sont partis... Mr.Red)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:03

pété de rire Vos élucubrations sur Ballo sont assez hilarantes pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:04

Hé, les enfants, vous devriez arrêter de fumer des pages de Rossini serio, c'est mauvais pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:06

DavidLeMarrec a écrit:
Hé, les enfants, vous devriez arrêter de fumer des pages de Rossini serio, c'est mauvais pour vous.

Dit celui qui écoute tout et n'importe quoi, y compris Phil Glass hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 20 Oct 2014 - 16:06

DavidLeMarrec a écrit:
Hé, les enfants, vous devriez arrêter de fumer des pages de Rossini serio, c'est mauvais pour vous.

J'écoute du LULLY en ce moment... Embarassed Je suis peut-être un peu en manque de glotte, pardon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Verdi (2)
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe Verdi (1813-1901)
» Giuseppe Verdi - Otello d'après Othello
» Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Don Carlo(s) Giuseppe Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: