Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Giuseppe Verdi (2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 14 Mai 2018 - 14:44

Xavier a écrit:
Moi ça va être facile. Smile

Ceux que j'aime bien:
-Otello
-Falstaff

Celui qui j'aime un petit peu:
-Aïda

Ceux que je n'aime pas:
-Don Carlos (ou Don Carlo)
-Rigoletto
-Nabucco
-Macbeth
-Un bal masqué

Celui que je déteste:
-La Traviata

Ceux que je n'écouterai probablement jamais:
-Tous les autres

pété de rire

Tu pourrais essayer Simon Boccanegra qui se rapproche assez d'Aida et d'Otello Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 14 Mai 2018 - 17:27

J'aime énormément :

Don Carlos
Othello
Requiem (ah, pardon, on parlait de vrais opéras ?)

J'aime beaucoup :

La Traviata

J'aime des morceaux mais j'ai du mal avec le tout :

Nabucco
Rigoletto
Un ballo in maschera
La forza des destino (mais quelle ouverture, quand même !)

J'ai du mal :

Le Trouvère
Simon Boccanegra
Aïda

Je me dis que je devrais aimer mais je ne rentre pas du tout dedans :

Falstaff

J'ai jamais entendu :

Tout le reste.

Je me rends quand même compte que j'ai finalement écouté incroyablement plus d'opéras de Verdi que de Strauss, je ne suis pas sûr que ce soit totalement cohérent avec mes goûts musicaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30269
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 14 Mai 2018 - 17:42

Que j'ai adoré et que j'adore encore :

Otello
Falstaff

Que j'ai adoré, et qu'objectivement j'aime sensiblement moins, mais que j'aime encore :

Aida
Don Carlos
Un ballo in maschera
Rigoletto
Requiem

Que je ne plus vraiment tordre :

La Traviata

Que je n'ai jamais aimé :

Le Trouvère
Nabucco

Que je n'ai écouté qu'une fois ou deux, et ça risque d'en rester là :

I due Foscari
Simon Boccanegra
Macbeth

Que je ne connais pas :

Tout le reste ^^.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 14 Mai 2018 - 17:43

Moi c'est vraiment Rigoletto et la Traviata (sauf l'acte 2) que j'aime beaucoup, beaucoup. La tristesse de l'acte III de la Traviata le rapprocherait un peu de la musique allemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Lun 14 Mai 2018 - 18:20

Cololi a écrit:
Que j'ai adoré et que j'adore encore :

Otello
Falstaff

Que j'ai adoré, et qu'objectivement j'aime sensiblement moins, mais que j'aime encore :

Aida
Don Carlos
Un ballo in maschera
Rigoletto
Requiem

Que je ne plus vraiment tordre :

La Traviata

Que je n'ai jamais aimé :

Le Trouvère
Nabucco

Que je n'ai écouté qu'une fois ou deux, et ça risque d'en rester là :

I due Foscari
Simon Boccanegra
Macbeth

Que je ne connais pas :

Tout le reste ^^.

Pour ces trois là, ça me dépasse. Boccanegra es un cas un peu à part, je te l'accorde car le rôle titre n'a pas véritablement d'air propre mais Amélia, Adorno et Fiesco sont très bien servis. Mais Nabucco et Macbeth Verdi a composé quelques unes des plus belles pages qui existent à l'opéra.

Je ne peux pas dire que je n'aime pas I due Foscari; je ne l'ai vu qu'une fois et en plus avec un ténor qui se prend pour ce qu'il n'est pas, je n'ai donc pas vraiment de points de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 15 Mai 2018 - 0:53

Celui que j'écoute et joue sans relâche depuis toujours (pas le meilleur, mais celui qui me paraît le plus familier) :
Il Trovatore

Chefs-d'œuvre absolus, indispensables :
Falstaff
Requiem
Don Carlos
Un Ballo in maschera
Aida
Rigoletto

Grosses claques :
Stiffelio
Nabucco
Les Vêpres siciliennes
La Forza del Destino
Simone Boccanegra
Jérusalem

Bijoux de jeunesse, pas aussi typés que les grands, mais remarquables
Il Corsaro
Oberto, Conte di San Bonifacio

Fulgurants mais inégaux :
Otello
La Traviata
Luisa Miller

Belcanto postdonizettien réussi :
Ernani
I Lombardi alla prima crociata
Attila
Macbeth

Belcanto postdonizettien dispensable :
I Masnadieri
Un giorno di regno, o Il finto Stanislao (du bouffe rossinien, en fait)
I due Foscari
Giovanna d'Arco
La Battaglia di Legnano

Écouté sans suivre de près le livret, impressions à affiner Embarassed :
Aroldo (très bien !)
Alzira (pas mal)

--

Étrangement, il y a eu pas mal de déplacements chez Verdi : je n'écoute plus guère Rigoletto (que je trouve toujours aussi incroyable) ; Don Carlo (que j'ai tellement écouté et joué, il faut dire…) me comble moins ; en revanche je suis à chaque réécoute plus impressionné par le Requiem, Aida, Stiffelio, même Nabucco. Découverte relativement tardive du Corsaire (vraiment superbe, à défaut de préserver la langue et l'humour de Byron), et épiphanie en septembre en entendant Falstaff en vrai, finalement pas si bizarre et d'une richesse incroyable. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 15 Mai 2018 - 6:41

Glocktahr a écrit:
Moi c'est vraiment Rigoletto et la Traviata (sauf l'acte 2) que j'aime beaucoup, beaucoup. La tristesse de l'acte III de la Traviata le rapprocherait un peu de la musique allemande.
Ces deux là ce sont les seuls que j'aime vraiment écouter chez moi car la musique est vraiment excellente, mais j'aime voir Verdi en salle en général même si ce sont des choses que je ne mettrai pas en disque, il y a eu quelques semaines j'ai vu une représentation de Simon Boccanegra j'ai beaucoup aimé, et par exemple Aida ou Le trouvère je ne mets pas ça pendant deux heures en regardant mon plafond comme je peux le faire pour Rigoletto (ou Die Walküre), mais j'irai aux représentations si j'en avais l'occasion, je suis sûr que ça doit bien rendre avec une belle mise en scène et bien chanté, et l'opéra a été conçu pour ça à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6493
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Ven 18 Mai 2018 - 21:33

Bon, à mon tour.

Ceux que j’aime beaucoup et que je réécoute souvent:
Il Trovatore
Un ballo in maschera
Don Carlo

(... et le Requiem)

Ceux que j’aime bien mais que je réécoute peu:
Aida
Nabucco
Rigoletto
La Forza del destino
Falstaff
Don Carlos


Ceux que j’écoute de temps à autre, que je ne déteste pas mais pour lesquels j'ai toujours quelques réserves:
Otello
La Traviata
Simon Boccanegra


Ceux que je n’ai pas écoutés depuis longtemps mais dont je garde un souvenir positif:
Stiffelio
Jérusalem
I Lombardi alla prima crociata
Les Vêpres siciliennes


Ceux que je n’ai pas écoutés depuis longtemps mais dont je garde un souvenir mitigé, voire négatif:
Luisa Miller (Je parle bien l'opéra, hein, on est d'accord, je n'ai rien contre le double de Calbo.)
Macbeth
Giovanna d’Arco


Ceux que je ne crois pas avoir écoutés:
tout le reste.

En fait, il faudrait probablement que je me remette à jour (écouter ceux que je ne connais pas, réécouter ceux dont je n'ai qu'un souvenir vague, peut-être trouver d'autres versions pour ceux dont je ne raffole pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 26 Mai 2018 - 22:57

DavidLeMarrec a écrit:
Celui que j'écoute et joue sans relâche depuis toujours (pas le meilleur, mais celui qui me paraît le plus familier) :
Il Trovatore

Chefs-d'œuvre absolus, indispensables :
Falstaff
Requiem
Don Carlos
Un Ballo in maschera
Aida
Rigoletto

Grosses claques :
Stiffelio
Nabucco
Les Vêpres siciliennes
La Forza del Destino
Simone Boccanegra
Jérusalem

Bijoux de jeunesse, pas aussi typés que les grands, mais remarquables
Il Corsaro
Oberto, Conte di San Bonifacio

Fulgurants mais inégaux :
Otello
La Traviata
Luisa Miller

Belcanto postdonizettien réussi :
Ernani
I Lombardi alla prima crociata
Attila
Macbeth

Belcanto postdonizettien dispensable :
I Masnadieri
Un giorno di regno, o Il finto Stanislao (du bouffe rossinien, en fait)
I due Foscari
Giovanna d'Arco
La Battaglia di Legnano

Écouté sans suivre de près le livret, impressions à affiner Embarassed :
Aroldo (très bien !)
Alzira (pas mal)

--

Étrangement, il y a eu pas mal de déplacements chez Verdi : je n'écoute plus guère Rigoletto (que je trouve toujours aussi incroyable) ; Don Carlo (que j'ai tellement écouté et joué, il faut dire…) me comble moins ; en revanche je suis à chaque réécoute plus impressionné par le Requiem, Aida, Stiffelio, même Nabucco. Découverte relativement tardive du Corsaire (vraiment superbe, à défaut de préserver la langue et l'humour de Byron), et épiphanie en septembre en entendant Falstaff en vrai, finalement pas si bizarre et d'une richesse incroyable. Very Happy

Il existe un CD d'Aroldo Shocked ? C'est ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6493
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Sam 26 Mai 2018 - 23:26

Tu ne sais pas ça, toi? Shocked
Ça fait partie des Verdi rares enregistrés par Luisi pour Decca (comme le génial Jérusalem) - et celui-ci avec de grosses stars, en plus (Shicoff, Vaness.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 3:45

C'est une refonte de Stiffelio dans un contexte médiéval plus classique, en réalité (non plus le pasteur cornufié, mais un simple croisé, façon Genoveva). Mais il y a pas mal de différence, ça reste une œuvre distincte, un peu comme les Lombardi et Jérusalem.

Outre les versions des intégrales Cetra (Basile 1951, avec Vitale et Panerai) et C Major (Morandi 2003), il y a aussi deux versions avec Cecchele (Rinaldi 75, avec Gulín ; ou Queler 75 avec Caballé et Pons, qui est bien le seul à faire envie dans cet enregistrement), une bande de la Fenice (Inbal 1985, avec Aliberti !), et surtout le fameux enregistrement Serafin de 53 avec Stella, Penno et Protti !

C'est un des Verdi les moins enregistrés (et très rarement programmé, ce qui explique que tu sois passée à côté, étant plutôt tournée vers les artistes actuellement en activité sur les scènes), mais il y a quand même de quoi trouver assez aisément pour l'écouter (Luisi et Morandi ont été publiés très officiellement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 9:06

luisa miller a écrit:


Il existe un CD d'Aroldo Shocked ? C'est ou ?

Ben oui ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 9:22

J'étais tellement certaine qu'il n'y avait pas de disco que ça m'a scotchée Smile . Merci pour l'indication kiss , en espérant que le CD n'est pas indisponible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 8186
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 9:42

luisa miller a écrit:
J'étais tellement certaine qu'il n'y avait pas de disco que ça m'a scotchée Smile . Merci pour l'indication kiss , en espérant que le CD n'est pas indisponible

Je pense que d'occasion tu devrais pouvoir le trouver. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 9:51

Mince, on a deux alien . Je vais aller fouiner sur les sites de vente Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 12:49

Au besoin, encore plus récent, il y a la version Morandi que je signalais (en revanche c'est un DVD Bongiovanni et pas la collection parmesane de C Major, comme je l'avais cru).

Il y a quand même une bonne demi-douzaine de versions, ce serait bien le diable si tu ne parvenais pas à en dégoter une ! (Jérusalem de Luisi a été réédité, je crois ; il faudrait vérifier s'ils ont fait de même avec Alzira et Aroldo.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Dim 27 Mai 2018 - 13:20

DavidLeMarrec a écrit:
Au besoin, encore plus récent, il y a la version Morandi que je signalais (en revanche c'est un DVD Bongiovanni et pas la collection parmesane de C Major, comme je l'avais cru).

Il y a quand même une bonne demi-douzaine de versions, ce serait bien le diable si tu ne parvenais pas à en dégoter une !  (Jérusalem de Luisi a été réédité, je crois ; il faudrait vérifier s'ils ont fait de même avec Alzira et Aroldo.)


Oui, j'ai vu le DVD sur le site de la FNAC; mais j'ai vu qu'il y avait entre autres la très médiocre Domato qui m'avait fait dressé les cheveux sur la tête il y a quelques années à la Scala (une production de Carmen si mauvaise que la claque et le bandeau s'étaient déchainés aux saluts). Je regarderai de plus près dans le courant de la semaine.

Concernant Jérusalem, je vais attendre la sortie de la production parmesane en croisant les doigts pour que ce soit un DVD tant Hugo de Ana a fait un travail exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 13:15

Ce soir, je vais voir pour la première fois le Trouvère en salle. Je suis hâte et emphase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 13:21

DavidLeMarrec a écrit:
Ce soir, je vais voir pour la première fois le Trouvère en salle. Je suis hâte et emphase.

Et en plus, ça va la distribution... manque juste un Luna qui ne hurle pas... Mr.Red mais les trois autres Shocked
Par contre, vu la mise en scène... Rolling Eyes j'ai fait l'impasse...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 13:44

La mise en scène, peu m'importe (je n'ai même pas regardé qui c'était, de toute façon à Bastille on voit que les décors). J'aurais aimé que ce soit dans une petite salle, mais je n'ai pas trop le choix, en IDF les grands Verdi ne passent que dans le hangar à bateau. Alors j'ai au moins attendu une distribe sympa.

Étrange que cette œuvre, essentiellement mélodique, continue de me fasciner autant, alors que j'ai eu l'impression d'user beaucoup d'autres en théories plus robustes (comme Rigoletto ou Don Carlos).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Opérateur opérationnel
Mélomaniaque


Nombre de messages : 593
Age : 262
Localisation : par GPS de préférence
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 17:18

Ceux que j'aime intégralement :
- La trilogie (Rigoletto, Traviata, Trovatore)
- Luisa Miller

Celui dont j'aime beaucoup de parties :
- Nabucco

Ceux dont j'aime quelques parties :
- Ernani
- MacBeth
- Un ballo in maschera
- Don Carlos
- Aïda
- La forza del destino
- I vespri siciliani

Ceux qui m'ennuient :
- Simon Boccanegra
- Otello (à part "Dio mi potevi scagliar"...)

Ceux que j'ai écoutés d'une oreille trop distraite pour les juger :
- Un giorno di regno
- I due foscari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveurpro.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82436
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 17:53

Bah et Falstaff? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opérateur opérationnel
Mélomaniaque


Nombre de messages : 593
Age : 262
Localisation : par GPS de préférence
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 10 Juil 2018 - 22:16

Il me semble avoir écouté le début de Falstaff, et ne pas y avoir entendu quoi que ce soit de transcendant Arrow abandon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveurpro.over-blog.com
Mood Indigo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2018

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 17:33

Est-ce que quelqu'un a lu une bonne biographie de Verdi ?
Pas une analyse de musicologue trop pointu, mais une biographie bien écrite, vivante, qui replace ses œuvres dans leur contexte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3740
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 17:39

Opérateur opérationnel a écrit:
Il me semble avoir écouté le début de Falstaff, et ne pas y avoir entendu quoi que ce soit de transcendant Arrow abandon.

Ca dépend de la version que tu as mis dans ton appareil. Je ne saurais trop te conseiller Bruson (celui des années 70/80) ou Pertusi. Je tenterais bien celui de De Candia, mais je ne sais pas sous quelle forme (CD? DVD?) la production du festival de Parme sortira si tant est qu'ils décident de se focaliser sur Falstaff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 17:45

Mood Indigo a écrit:
Est-ce que quelqu'un a lu une bonne biographie de Verdi ?
Pas une analyse de musicologue trop pointu, mais une biographie bien écrite, vivante, qui replace ses œuvres dans leur contexte...

Pour court et aisé d'accès, Michel Orcel fonctionne bien. Il y en a de meilleures (que je n'ai pas lues), je ne suis pas certain qu'elle soit toujours rigoureusement vérifiée, mais la biographie épouse vraiment la composition de chaque opéra, avec ses remises en perspective et anecdotes. Pour une approche courte et efficace, ça fait très bien l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mood Indigo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 09/09/2018

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 18:19

DavidLeMarrec a écrit:
Mood Indigo a écrit:
Est-ce que quelqu'un a lu une bonne biographie de Verdi ?
Pas une analyse de musicologue trop pointu, mais une biographie bien écrite, vivante, qui replace ses œuvres dans leur contexte...

Pour court et aisé d'accès, Michel Orcel fonctionne bien. Il y en a de meilleures (que je n'ai pas lues), je ne suis pas certain qu'elle soit  toujours rigoureusement vérifiée, mais la biographie épouse vraiment la composition de chaque opéra, avec ses remises en perspective et anecdotes. Pour une approche courte et efficace, ça fait très bien l'affaire.

J'ai vu la quatrième de couv'.
Ça ressemble exactement à ce que je cherche.
Merci pour le conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opérateur opérationnel
Mélomaniaque


Nombre de messages : 593
Age : 262
Localisation : par GPS de préférence
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 18:33

Le début de Falstaff, j'ai dû l'écouter sur le site du grand Satan Wink.
Ce que je préfère, c'est découvrir l'opéra en live. Pas envie de dépenser du temps et de l'argent pour ensuite devoir juger quelque chose qui n'est pas présenté dans des conditions idéales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveurpro.over-blog.com
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 11 Sep 2018 - 18:33

Je signale celle-ci, vraiment très agréable à lire et très bien informée ; l'édition est épuisée depuis longtemps, mais on la trouve pas chère sur les sites de ventes de livres d'occase...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1043
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 25 Sep 2018 - 22:38

Dans ma longue entreprise de normalisation de mes rapports jadis conflictuels avec le père Giuseppe hehe , j'ai remis le couvert sur Un ballo in maschera. Et je dois dire que j'ai bien aimé en fait.

C'est en effet un opéra charnière car j'y ai trouvé le meilleur Verdi (le Verdi tardif que j'apprécie), mais aussi ça et là quelques restes du Verdi que je déteste, même si dans Ballo il y a très peu de ces faiblesses. Ainsi dans l'Acte I "Alla Vita Che t'arride" est marqué du sceau du bel canto, surtout en raison de son accompagnement ploumploum des cordes, assez typique de ce qui me rebute dans l'opéra italien. Dans le magnifique acte II, je trouve que la séquence de Riccardo "O qual soave brivido" gâche un peu la qualité de l'ensemble.
En dehors de ça j'ai trouvé l'argument intéressant, le format parfaitement maîtrisé en terme de rythme et d'évolution de l'action. La scène du gibet et l'air d'Amelia sont superbes et le IIIè acte est pour moi un sommet qui souffre d'aucune faiblesse. Comme dans Rigoletto il illustre parfaitement ce que je peux admirer chez Verdi, à savoir l'homme de théâtre. Ça avance, l'intensité ne retombe pas, vocalement c'est magnifique et la science de l'orchestre a évolué.

En revanche c'est curieux mais autant je peux aimer maintenant certains Verdi, y revenir et trouver certains passages vraiment beaux, autant ça n'a jamais été au point de m'émouvoir profondément. Neutral


Dernière édition par Iskender le Mer 26 Sep 2018 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 590
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mar 25 Sep 2018 - 23:00

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85590
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 26 Sep 2018 - 10:51

Iskender a écrit:
Ainsi dans l'Acte I "Alla Vita Che t'arride" est marqué du sceau du bal canto, surtout en raison de son accompagnement ploumploum des cordes, assez typique de ce qui me rebute dans l'opéra italien.

Et l'harmonie, et la ligne, en effet tout respire la période précédente.

Citation :
Dans le magnifique acte II, je trouve que la séquence de Riccardo "O qual soave brivido" gâche un peu la qualité de l'ensemble.

Ah, quand même, c'est certes du gentil majeur avec aigus et points d'orgue, mais quelle veine mélodique séduisante !


Citation :
En dehors de ça j'ai trouvé l'argument intéressant,

Normal : livret de Scribe (simplement adapté par Somma).


Citation :
Comme dans Rigoletto il illustre parfaitement ce que je peux admirer chez Verdi, à savoir l'homme de théâtre. Ça avance, l'intensité ne retombe pas, vocalement c'est magnifique et la science de l'orchestre a évolué.

C'est cela. Very Happy Et puis quand on est glotto en sus, ça aide (peut-être le petit écart qui t'empêche d'être complètement ému). hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   Mer 26 Sep 2018 - 11:25

À propos de la version Karajan ; qui est sans doute la plus personnelle de la discographie (à peu près ce que peut être Giulini au Trovatore et Sinopoli à la Forza ; c'est à dire des versions tout sauf recommandables en première écoute et qui demandent d'être approchées pas à pas, longuement caressées avant de se laisser apprivoiser).

bAlex a écrit:
Karajan : vraisemblablement le plus bel orchestre de la discographie, le plus fouillé (les cordes médianes et l'assise grave, une infinités de détails, cf. les vents hurlants au début de "Su, profetessa", etc.). Une violence incroyable, des stridences alla Elektra dans les accords ouvrant le tableau chez Ulrica. Aucune légèreté mais, au contraire, le combat de forces insidieuses qui sourd jusque dans les épisodes a priori gracieux/légers. Distribution loin d'être irréprochable (Quivar, qui est aussi la plus étrange des Ulrica, la plus incroyablement vaticinante avec Mödl), voire carrément dépassée (Barstow qui, à tout juste 49 ans, a à peu près autant de registres que de notes mais qui vampe le plateau et, notamment, le duo avec Domingo sans parler du "Morro" qui se fond dans le "consort" de cordes éteint/asthénique fourbi par Karajan) ; quelque chose de monolothique chez Nucci (mais quelle concentration du son !), une épure légérissime chez Jo, etc. Un automne général (et pour cause !) chez le chef mais une version tout sauf inutile, formidablement captée et parfaitement assumée.
Est-ce que c'est recommandable pour autant ? Oui sans doute, comme version d'approfondissement ; à mettre du côté des "très personnels" comme Mitropoulos/Busch/Solti I (pour moi, en tout cas, bien plus puissante que la vulgate verdiano-tarte-à-la-crème de Serafin ou Toscanini qui n'ont, pour eux que leur tradition mais ni le plateau, ni l'orchestre silent) !

Et, plus largement : http://classik.forumactif.com/t3108p200-verdi-un-bal-masque?highlight=verdi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Verdi (2)
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Giuseppe Verdi (1813-1901)
» Giuseppe Verdi - Otello d'après Othello
» Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Don Carlo(s) Giuseppe Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: