Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Votre rapport au ballet?
Vous êtes féru de chorégraphie, peu importe la musique. (balletophilie)
6%
 6% [ 3 ]
Vous aimez certaines musiques de ballet, mais la chorégraphie, très peu pour vous!
29%
 29% [ 15 ]
Vous accordez de l'importance à la musique autant qu'à la danse (position de l'esthète)
51%
 51% [ 26 ]
Vous aimez Degas
14%
 14% [ 7 ]
Total des votes : 51
 

AuteurMessage
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 17 Oct 2010 - 23:10

Alain92 a écrit:
J'ai vu deux DVD du Corsaire, c'est le ballet qui a fait connaitre le tout jeune Noureev, sortant de l'école de danse. Il a alors ébloui le public. On voit souvent des extraits de sa prestation et de son style très reconnaissable: un rien d'emphase, ce qu'il faut, de la fierté et ce comportement félin caractéristique. On doit avoir çà sur YT. Très beau ballet souvent donné en Russie.
La nouveauté de ces dernières années, c'est les reconstitutions, qui se basent sur les notations choréographiques effectuées vers 1900 (donc du vivant de Petipa, dans des versions "approuvées" par lui, même si évidemment ayant évolué depuis ses premières versions) pour une partie non négligeable du matériel. En DVD, la version du Kirov est en fait abrégée, et surtout "soviétisée", c'est-à-dire qu'il n'y a plus que la virtuosité un peu bourrin qui compte, bref je n'aime pas du tout. La version de l'ABT, c'est très différent : c'est moins soviétique ( Rolling Eyes ), mais du coup c'est un peu cucul, d'après les extraits que j'ai vus (j'avoue, j'ai pas tout vu). Le Mariinsky continue à jouer la version "soviétique", mais le Bolchoi a recréé il y a quelques années une version, qui est d'ailleurs venue en tournée à Paris, et qui n'a plus grand-chose à voir avec la version soviétique, même si elle garde le célèbre "Pas de deux du Corsaire", ajouté dans les années 30 sur une musique de ballet-type, qui a longtemps été tout ce qu'on connaissait du ballet en Occident (ce serait le Boston Ballet qui aurait été la première compagnie non-russe à le danser, en... 1997!). Donc j'attends avec impatience qu'on se décide à filmer la version du Bolchoi, autrement qu'en captation pirate sur YT !

Par ailleurs, quelles que soient les versions, ça doit être un ballet un peu dur à vivre pour les mélomanes purs : on passe sans transition du ballet original d'Adam et des adjonctions de Delibes à des choses... euh... moins géniales, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 17 Oct 2010 - 23:16

Yohan Nicolas a écrit:
Citation :
En tout cas, je ne crois pas qu'il se soit jamais réapproprié quoi que ce soit en transformant médiocrement quelque pas volé à ses contemporains sans citer leur nom, ce qu'il dénonce entre autre...
Ce n'est pas blanc et noir, je le conçois de toute manière, mais bon, il donne quand même plusieurs exemple très précis de son intégrité, dans son livre, que je ne suis pas spécialement enclin à remettre en cause ici.
Citation :
Toujours est-il qu'il importe peu que Petipa ait lui aussi été un fieffé coquin ou non, puisqu'en dernière analyse ce n'est pas défendable. Qu'il ne soit pas le mieux placé pour en faire la remarque, c'est possible.
On voit que tu as bien étudié le sujet Laughing

Je rejoins Rameau sur les droits d'auteurs qui n'existaient pas : à l'époque de Petipa, chacun pillait allègrement dans les œuvres des autres, mais je doute qu'il faille voir là un manque d'imagination ou une vile copie. Copier était alors plus un enrichissement qu'autre chose. On image mal Petipa débarquant avec son génie et réinventant son art de fond en comble. Il a pu s'inspirer plus ou moins lourdement de ce qu'on fait ses contemporains ou prédécesseurs, sans que cela soit déshonorant pour lui. Au contraire, le mérite lui revient de réinventer ou de sublimer des pas qui existaient déjà.
De même, l'art du XVIe siècle est bourré de références à Michel-Ange, jusqu'à l'overdose, et pourtant tout est réinventé, et pas forcément dans le sens de ce que voulait le maître au départ.

Je m'empresse de vous faire savoir que je ne connais rien à l'art chorégraphique. Ma remarque a donc plus comme objet d'ouvrir un débat enrichissant que de se montrer désagréable Wink .

Commencer ton message par une remarque désobligeante et un smiley hilare n'était pas le meilleur moyen de le faire sentir. Wink

Toujours est-il qu'il ne s'agit pas de dire que Petipa a tout inventé de toute pièce, et cela n'a même rien à voir, puisque selon ses dires, ce sont des chorégraphies entières qui lui sont volées, il donne des exemples extrêmement précis et documentés, lisez donc le bouquin. Pas la peine donc de venir me reprocher ce que je n'ai pas dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 18 Oct 2010 - 10:01

Mais non, ce n'était pas si désobligeant... un peu mordant, peut-être Wink Il ne faut pas le prendre mal!

Je vais essayer de me procurer le corsaire, ou la fille mal gardée!
D'abord voir si c'est à la médiathèque... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 18 Oct 2010 - 21:07

Franchement, sur l'histoire des Mémoires de Petipa, il n'y a pas de quoi s'énerver... Je voulais juste dire qu'il fallait peut-être ne pas trop les prendre au premier degré, c'est pas bien méchant, mais si ça t'embête autant, tant pis...

Yohan, comme je le disais, je déconseille les DVD du Corsaire, surtout celui du Kirov ; par contre, La Fille mal gardée (2 DVD différents du Royal Ballet), Coppélia (Ecole de danse de l'Opéra de Paris) ou La Sylphide (soit la version danoise que je ne connais pas, soit la version Opéra de Paris qui est très bien), ou alors carrément La Belle au bois dormant (Opéra de Paris), qui est aussi un bijou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 15:25

Rameau a écrit:
Franchement, sur l'histoire des Mémoires de Petipa, il n'y a pas de quoi s'énerver... Je voulais juste dire qu'il fallait peut-être ne pas trop les prendre au premier degré, c'est pas bien méchant, mais si ça t'embête autant, tant pis...

Et j'ai effectivement nuancé mon propos, ce qui apparemment ne t'a pas suffit.
De toute manière, je n'ai plus envie d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 19:22

J'ai commencé le ballet par Casse-noisette, si , si ! A travers Fantasia, puis un disque (mon premier !) d'extraits comprenant Casse-noisette, la belle au bois dormant et le lac des cygnes, puis une représentation de casse-noisette diffusée à la télé et dansée par des enfants (version qui n'est pas éditée). Je suis donc venue à la danse classique par la musique de ballet. Mr. Green
C'est le côté magique, avec les fées, les tutus, le conte. qui m'a enchanté petite fille. J'ai même couru à la bibliothèque emprunter l'histoire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 19:40

Spoiler:
 
J'ai écouté pendant plusieurs années les suites des trois grands ballets de Tchaïkovsky (Le lac des cygnes, La belle au bois dormant, Casse-noisette), interprétés par Rostropovitch sans savoir que l'on dansait dessus.
Mon entourage n'était pas très pédagogique... hehe
Et j'ai toujours ce disque! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28443
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 20:28

frere elustaphe a écrit:
J'ai commencé le ballet par Casse-noisette, si , si ! A travers Fantasia, puis un disque (mon premier !) d'extraits comprenant Casse-noisette, la belle au bois dormant et le lac des cygnes, puis une représentation de casse-noisette diffusée à la télé et dansée par des enfants (version qui n'est pas éditée). Je suis donc venue à la danse classique par la musique de ballet. Mr. Green
C'est le côté magique, avec les fées, les tutus, le conte. qui m'a enchanté petite fille. J'ai même couru à la bibliothèque emprunter l'histoire !



Bon maintenant on peut te le dire : les princes charmant ça n'existe pas ... même à Bordeaux Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 20:30

Cololi a écrit:
frere elustaphe a écrit:
J'ai commencé le ballet par Casse-noisette, si , si ! A travers Fantasia, puis un disque (mon premier !) d'extraits comprenant Casse-noisette, la belle au bois dormant et le lac des cygnes, puis une représentation de casse-noisette diffusée à la télé et dansée par des enfants (version qui n'est pas éditée). Je suis donc venue à la danse classique par la musique de ballet. Mr. Green
C'est le côté magique, avec les fées, les tutus, le conte. qui m'a enchanté petite fille. J'ai même couru à la bibliothèque emprunter l'histoire !



Bon maintenant on peut te le dire : les princes charmant ça n'existe pas ... même à Bordeaux Mr.Red
Forcément, ils sont partis. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Oct 2010 - 20:38

On a fait sauter tous les ponts de Paris.Sur l'Ile Saint-Louis, on ne craint rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Jeu 21 Oct 2010 - 21:11

J'a vu le DVD du Roméo et Juliette de Prokofiev avec la chorégraphie de Nureyev (Opéra de Paris).
C'est très bien, si ce n'est une direction assez molle et des plans de caméra pas toujours adaptés.

Je parlerai surtout de l'oeuvre, en fait.
La musique de Prokofiev est tout simplement géniale, très inspirée, avec des thèmes qui reviennent transformés. C'est tout simplement génial: en ce moment même, j'écoute l'interprétation d'Abbado, et il n'y a pas à dire, en musique pure, c'est de la très grande musique qui fonctionne très bien individuellement.
Et avec la chorégraphie, c'est encore bien mieux (on ne le répétera jamais assez!). Nureyev a fait un travail remarquable: il y a des passages géniaux: lorsque le Prince vient dire aux deux familles de cesser de se battre, et alors qu'il s'en va, tout le monde sort à nouveau les armes et... bon dit comme ça, évidemment, ça n'a pas beaucoup d'intérêt, mais c'est vraiment bien fait. Les scènes de combat, d'une manière générale, sont très bien faite, tout comme la scène du désespoir de Juliette trouvant Roméo mort, etc...

Un très beau Roméo et Juliette dans l'Histoire de l'Art, donc! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 23 Oct 2010 - 15:45

Les ballets de Prokovief, surtout Roméo et Juliette et Cendrillon, sont des œuvres musicales à part entière, en CD il y a aussi les versions d'Ozawa et de Gergiev pour Roméo et Juliette.

La chorégraphie de Noureyev dans Cendrillon est tout sauf ringarde, même si le King Kong, n'est guère à sa place ici, cela se situe dans une partie du livret où l'action semble assez mal définie, donc pourquoi pas ces scènes anecdotiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 5 Fév 2011 - 16:54

Vu ce matin: Le Corsaire (DVD Kirov Ballet, Chorégraphie de Petipa).

D'après l'oeuvre de Byron, donc.
Le livret du DVD annonce la couleur:
"Ce qui attire le public d'aujourd'hui aux représentations du Corsaire, ce n'est pas tant l'intrigue absurde, avec sa double ration d'enlèvement et de sauvetages, pas tant la promesse d'une fantaisie pittoresque (bien que ce soit une partie de son attrait), que la chance de voir une oeuvre peu connue du grand maître de ballet et chorégraphe du dix-neuvième siècle, Marius Petipa."

Et c'est effectivement mon ressenti. D'un point de vue dramatique, peu d'intérêt effectivement: ce n'est pas emballant, il se passe à la fois beaucoup et vraiment peu de choses; la chute est assez décevante.
C'est donc plutôt du côté de la chorégraphie et de l'interprétation qu'il faudra se tourner, la musique n'étant pas elle-même franchement enthousiasmante, reprenant tour à tour tous les clichés qui caractérise la musique de ballet du XIXème: c'est extrêmement léger, sans inspiration. En revanche, la chorégraphie est très réussie, même si la rhétorique n'a pas été si orientalisée que cela. Le passage du Jardin animé est extrêmement beau en tout cas, entre quelques autres fulgurances.
C'est effectivement dommage que l'on n'ait pas le temps de s'attacher aux personnages (le ballet ne dure qu'un peu plus d'une 1h20). Tout va très vite, et involontairement ce ballet a un côté rocambolesque. Mais en résumé, la grâce chorégraphique rachète quand même bien l'ensemble. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oleo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 15 Avr 2011 - 4:25

watch?v=lH13ocmWBSA

existe-t-il un dvd de cette version ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 27
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 15 Avr 2011 - 18:54

Oui, c'est la reconstitution du ballet original de Nijinsky, qui se trouve dans un DVD de Gergiev avec l'Oiseau de feu.

Perso, je n'y aime pas trop l'interprétation de Gergiev.

Edit: maintenant si tu parles de cette version, je ne sais pas si c'est la même, mais il me semble bien que la réalisation est très différente chez Gergiev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oleo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 15 Avr 2011 - 20:28

j'ai fait un peu plus de recherches depuis hier...
Le dvd de gergiev, je l'ai vu sur amazon. Il atterrira dans ma dvdthèque bientôt, c'est sûr. Smile
J'ai aussi trouvé sur youtube en intégralité la reconstitution de 1987, par le joffrey ballet suite au travail de millicent hodson. Ce n'est visiblement jamais paru en dvd, juste diffusé aux USA sur PBS.
En revanche, la version complète de l'extrait avec Pietragalla qui interprète The chosen one, je n'ai toujours pas mis la main dessus. Ce n'est jamais sorti en dvd, ça c'est sûr, mais est-ce que cela a été diffusé sur arte en intégralité Question Question J'aimerais bien trouver le ballet en entier car l'interprétation de Pietragalla, que je préfère à celle de beatriz rodriguez en 87, a été un véritable choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wredo
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Jeu 22 Mar 2012 - 23:36

Je rentre à l'instant de Bastille, où j'ai assisté à La Bayadère. C'est mon 1er ballet, un peu obligé d'y aller, ça venait avec mon abonnement ! Rolling Eyes
Et je dois dire que j'ai été bluffé. Je ne pensais pas être aussi touché par la beauté des chorégraphies, la musique m'a fait autant vibrer qu'à un opéra.

Bon je ne vais pas non plus tout lâcher pour le ballet (il y avait tout de même quelques longueurs), mais à l'avenir je tâcherai de m'y intéresser un peu plus.
J'ai de plus eu la chance d'être témoin de la nomination d'une danseuse étoile, à la fin : moment très émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatice
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Fan de danse classique   Sam 12 Avr 2014 - 22:10

Bonjour,
Je suis une nouvelle utilisatrice du forum. J'ai commencé à m'intéresser à la musique classique grâce à la danse classique. J'ai eu l'occasion d'assister à un ballet de Cuba qui était tout simplement magnifique . J'aimerai voir un jour La Bayadère dont j'ai vu quelques extraits sur internet qui m'a l'air d'être un superbe spectacle. Autrement, je regarde des vidéos de danse sur youtube. Quels ballets me recommandez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 12 Avr 2014 - 22:26

Casse-Noisette, La belle au bois dormant, Spartacus, Le boulon, Le Boléro de Béjart.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 3 Nov 2014 - 15:41

Le dernier numéro de "Challenge" consacre un assez long article à la troupe de ballet de l'ONP, vue au travers du prisme de Philippe Villin.
Ce personnage atypique est connu à plusieurs titres :
Inspecteur des finances, il a été directeur général du Figaro - maintenant il est banquier d'affaire indépendant - il est aussi un des portes drapeaux des gays dans le monde des affaires.
C'est un mélomane compulsif, qui dit voir 120 spectacles par an, et le fait est qu'il m'est arrivé de le croiser régulièrement, notamment au TCE pour des concerts des "Grandes voix".
Dans cet article, il évoque son admiration, et son enthousiasme pour le ballet de l'ONP - il commente aussi la succession de Brigitte Lefèvre, en disant tout le mal possible de Millepied " Millepied, c'est le choix du marketing et des paillettes - on peut inviter Jeff Koons à Versailles, mais on ne peut pas lui confier les clés - Millepied est au mieux un "chorégraphe invité" à ne pas inviter trop souvent".
Il explique notamment que Nicolas Le Riche avait bâti un projet artistique solide que Lissner aurait écarté sans vraiment le considérer.
D'ailleurs il ne semble pas avoir une très grande affection pour Lissner qui l'a fait éjecter de l'AROP !!

Enfin, attendons de voir, tout ça n'est peut etre que pure malveillance...

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 3 Nov 2014 - 16:01

Je vais voir Casse Noisette au Grand Théâtre de Genève, http://www.geneveopera.ch/production_210 ; parce que... ça relevait de la figure imposée dans mon abonnement (à choisir, en toute honnêteté, j'aurais préféré une des deux versions lyonnaises : http://www.opera-lyon.com/spectacle/concert/casse-noisette ou http://www.auditorium-lyon.com/Saison-2014-2015/Concerts-de-l-Orchestre/Concerts-symphoniques/Casse-noisette ).
Le ballet est un monde qui me resta assez (euphémisme) hermétique ; ici, je compte sur la musique elle-même, que je connais bien et que j'apprécie beaucoup. L'avent... en avance !
A quoi m'attendre avec le travail de Jeroen Verbruggen ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Jeu 25 Déc 2014 - 13:41

Encore quelques semaines et on pourra commencer à juger Millepied sur ses actes.

 En attendant il s'exprime dans les médias :

http://www.nytimes.com/2014/11/02/arts/dance/benjamin-millepied-takes-over-at-paris-opera-ballet.html?_r=0


 Cet article donne quelques orientations sur sa conception : il a l'air de trouver notamment l'institution trop hiérarchisée.
  Il a aussi donné une interview dans Match dans laquelle il revient sur la critique du concours interne, qu'il a envisagé de supprimer - il serait intéressant de connaitre ce qu'il envisagerait de mettre à la place, ce qu'il ne dit pas.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 24 Avr 2015 - 16:21

Histoire de relancer le sujet, mes spectacles préférés en vidéo:
_ Tous les Lacs des cygnes avec Galina Mezentseva
_ Roméo et Juliette avec Monique Loudières et Manuel Legris, Opéra de Paris, 1995 (dans la chorégraphie de Noureyev, que je n'apprécie pourtant pas particulièrement - ni comme chorégraphe, ni comme danseur)
_ Don Quichotte, avec Maximova et Vassiliev (l'un de mes artistes préférés de tous les temps hihi), Bolshoï, 1977
_ La Bayadère avec Darcey Bussell et Altyani Asylmuratova, The Royal Ballet
_ Tout ce qu'ont dansé Carla Fracci et Maya Plisetskaya
_ Don Quichotte et Giselle, avec Nadezhda Pavlova, Bolshoï, 1977

Et les ballets que j'ai préféré danser :
_ La fille mal gardée, en tant que jeune fille dans le fond
_ Giselle, en tant de Willis
_ Roméo et Juliette (Lavrovsky, Prokofiev), une partie du ballet en tant que Juliette

En danse contemporaine, je pourrais citer de chouettes moments aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 24 Avr 2015 - 16:37

Oriane a écrit:
_ La fille mal gardée, en tant que jeune fille dans le fond

Ah, le plus beau ballet de tous les temps. J'y retourne en fin de saison. cheers

Mais en ballet, je n'ai pas forcément bon goût : Macmillan plutôt que Noureïev pour Roméo… et j'aime même beaucoup Ratmanski-Vainonen-Asafiev. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 24 Avr 2015 - 16:48

La fille mal gardée est un très chouette ballet! Pour une danseuse, c'est vraiment une joie de danser ça : c'est varié, amusant, original ... Et la chorégraphie est vraiment bien pensée. Malheureusement, je ne l'ai jamais vu en tant que spectatrice.

Le Roméo et Juliette de Noureïev est la version que j'aime le moins Embarassed [edit : jugement trop expéditif]


Dernière édition par Oriane le Dim 26 Avr 2015 - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 24 Avr 2015 - 17:09

Ça me rassure, je dois dire : il est présenté comme une référence incontournable, mais je n'y trouve ni la fraîcheur des originaux de Petipa, ni l'innovation remarquable qu'il est censé incarner. (mais en ballet, je ne suis pas forcément forcément pas la bonne personne pour émettre un avis valable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Ven 24 Avr 2015 - 21:39

Même en étant passionnée de ballet, et en ayant fait 14 ans de danse classique, je n'ai jamais fait très attention aux différences entre les versions (je regarde peu de DVD, je ne vais presque jamais à l'opéra ...). Ce que je sais, c'est que Noureïev a beaucoup étoffé les rôles masculins, en en faisant des personnages plus complexes, et en leur donnant plus souvent la vedette. L'homme est devenu moins décoratif. Il n'était plus là pour porter la princesse et jouer les jolis cœurs entre trois entrechats.


Dernière édition par Oriane le Mer 4 Nov 2015 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 25 Avr 2015 - 0:00

J'ai oublié de mentionner, parmi les DVD que j'adore, le très beau Winter Dreams de Kenneth MacMillan, avec Darcey Bussell (Royal Ballet, 1992)

(Le Daphnis et Chloé d'Ashton est aussi un super ballet; mais je n'ai pas de DVD à conseiller)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21651
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 26 Avr 2015 - 1:41

Oriane a écrit:

_ Roméo et Juliette avec Monique Loudières et Manuel Legris, Opéra de Paris, 1995 (dans la chorégraphie de Noureyev, que je n'apprécie pourtant pas particulièrement - ni comme chorégraphe, ni comme danseur)


Smile Ah bon ? Pourtant cette chorégraphie est un chef d'oeuvre de technicité (la Danse populaire,  par exemple) et d'idées géniales (les spectres de Mercutio et Pâris qui viennent hanter Juliette lorsqu'elle songe au suicide).
Tu dis que les danseurs sont moins mis en valeur, je trouve que Noureyev les instrumentalise, les considère comme vecteurs sémaphoriques davantage que comme protagonistes.
La mise en scène s'avère un peu trop grandiose, inspirant une émotion assez glacée, mais c'est un édifiant spectacle.
En tout cas, que ce soit pour les grands ensembles ou les quelques scènes plus intimistes, Noureyev a poussé très loin ses conceptions, où aucun détail n'est laissé au hasard.

DavidLeMarrec a écrit:

Macmillan plutôt que Noureïev…


La prestation du Royal Ballet en DVD chez Decca est très intéressante, hélas la vedette masculine (Carlos Accosta) m'horripile par ses manières de poseur et ses sourires Colgate. Sa carrure athlétique n'offre aucun atout décisif pour ce ballet -on n'est pas dans le peplum bodybuildé de Spartacus.
Dans la version Macmillan, je préfère le spectacle scaligère filmé en 2000 avec les adorables Angel Corella et Alessandra Ferri, aux attitudes un peu naïves mais dont la spontanéité attire la sympathie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 26 Avr 2015 - 3:18

De mémoire :

J'ai surtout trouvé que la chorégraphie n'était pas tout à fait en adéquation avec la musique; elle n'en accompagnait pas les grands moments d'intensité dramatique (quand c'est Loudières et Legris qui dansent, c'est moins évident, parce qu'ils étaient tous les deux géniaux). Ça m'a toujours frustrée tous ces pas très complexes qui semblent presque incongrus dans certaines situations, où l'on s'attendrait à des gestes peut-être plus univoques, mais au moins pleins d'émotion.

Les prouesses techniques des danseurs sont mises en valeur, mais pas forcément la beauté de leur corps (c'est plus visible dans Cendrillon ou la Belle au bois dormant). L'angle sous lequel les mouvements sont faits n'est pas toujours flatteur, par exemple; mais Noureyev a dû enfreindre certains codes délibérément. On a effectivement davantage l'impression que le corps est un instrument dont on tire toutes sortes de possibilités, mais qu'on ne montre pas sous son meilleur jour. Il n'y a plus tellement de fusion entre l'expression, la "matière" physique, et la musique. J'ai donc à peu près le même sentiment que toi en regardant ce ballet (et d'autres) : il y a une distance, une froideur, dans ces mouvements. Selon moi, elle résulte de la dissociation d'éléments censés fusionner dans la danse. Je conçois que ce soit un parti pris intéressant, mais dans Roméo et Juliette ou La belle au bois dormant ... Ce n'est pas forcément ce que j'attends Smile

Si je parlais de plus grande profondeur psychologique, c'est parce que Noureyev a introduit toutes sortes de détails qui donnent une complexité plus grande aux personnages. Ces symboles s'intègrent bien dans le spectacle, et lui donne une dimension que je trouve intéressante; ils ne le rendent cependant pas plus émouvant.

Il est certain que rien n'est gratuit (il y a bien quelques variations très techniques dont je ne vois pas l'intérêt dans certains ballets, mais du point de vue de l'histoire elles peuvent toujours plus ou moins se justifier). Noureyev, comme en attestent certains témoignages ou entretiens, avait des conceptions très intéressantes des personnages, ou du sens des ballets. Rien de ce qu'il a fait n'est dénué d'une véritable vision artistique. Ses versions sont assez peu "naïves" comparées à d'autres : le regard sur le conte de fée s'est enrichi de nuances plus sombres, et quelque part une forme de plénitude s'est rompue.

Bon, c'est très très contestable ce que j'écris, et je n'étais qu'une petite danseuse de province. En plus, je suis allée trois fois à l'opéra dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 26 Avr 2015 - 13:53

Une dernière note, et ensuite j'arrête de polluer ce fil :

Contrairement à Mélomaniac, j'aime bien l'interprétation de Carlos Acosta et Tamara Rojo (2007, Royal Ballet), que je trouve d'une fraîcheur et d'une naïveté touchantes. Roméo a peut-être un petit côté loubard m'as-tu-vu, mais ce n'est pas si gênant pour ce type de personnage (même si le Roméo de Shakespeare est supposé être un garçon mélancolique). C'est un couple d'enfants, comme dans la version originale. Rojo est pleine de grâce, tout en possédant une solide maîtrise technique.

Concernant le physique d'Acosta, il n'est pas hors norme dans le ballet classique, même s'il est plus proche des standards d'il y a 30 - 40 ans. Aujourd'hui, on demande peut-être aux danseurs d'être plus fins, moins massifs. Le public n'est plus habitué à voir des Hercules dans les rôles de princes et d'amants !

Mais je pense que tu t'y connais bien toi aussi.  kiss




Dernière édition par Oriane le Mer 4 Nov 2015 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 27 Avr 2015 - 7:49

Acosta, c'est l'opposé de l'école française.

Je ne vois pas comment aimer les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 27 Avr 2015 - 10:56

L'entrée, c'est l'opposé du dessert.

Je ne vois pas comment aimer les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 28 Avr 2015 - 14:52

C'est pourtant facile : ce ne sont pas les mêmes ingrédients.

Alors qu'Acosta danse Giselle. (Sans rire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21651
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 23 Mai 2015 - 15:30

Mélomaniac, in Playlist, a écrit:

Anthony a écrit:

Tiens d'ailleurs il y a une très bonne série sur les ballets russes éditée chez Hänssler


Surprised Ah bon, ça se trouve où ?


Very Happy J'ai trouvé la liste : http://www.haenssler-classic.de/en/series-and-editions/les-ballets-russes.html

Enfin, hormis les intéressants volumes 7 et 9 (Auric, Sauguet, Milhaud), c'est quand même des oeuvres assez rabâchées (Oiseau de Feu, Schéhérazade, Daphnis et Chloé, Jeux, Le Tricorne, Lac des cygnes...) jouées par des orchestres alla David de seconde zone.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 30
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 23 Mai 2015 - 15:33

Eh non ! C'est très bien les orchestres du Sud-Ouest de l'Allemagne. Tu ne connais pas la remarquable intégrale Mahler de Gielen ?

Pour ce que j'en ai écouté, c'est vraiment beau, raffiné, et la prise de son est top, en plus. Après, effectivement, peu de raretés dans cette série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21651
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 23 Mai 2015 - 15:38

Anthony a écrit:

Eh non ! C'est très bien les orchestres du Sud-Ouest de l'Allemagne. Tu ne connais pas la remarquable intégrale Mahler de Gielen ?


Smile Si si, j'ai pas dit que c'étaient des mauvais orchestres, loin de là.

Mais bon, dans le genre Oiseau de Feu, Schéhérazade ou Daphnis, je connais à peu près toutes les versions enregistrées, et je m'attends peu à une révélation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 23 Mai 2015 - 17:43

Ah, « orchestres de seconde zone », ça ne veut pas dire ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21651
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Jeu 22 Oct 2015 - 1:33

Mélomaniac, in playlist, a écrit:



Willem Kersters (1929-1998) :

Ulenspiegel le gueux, ballet en deux actes Op. 67

d'après la légende de Till l'Espiègle

= Edgard Doneux, Orchestre philharmonique de Liège

(Emi, 1976)


Carte postale illustrée par
Karl Blossfeld
(1892-1975)



DavidLeMarrec a écrit:

À quoi cela ressemble-t-il ?  De la musique tonale un peu illustrative, je suppose ?  

(le disque ne semble plus très disponible Neutral )  



Smile Oui la musique reste descriptive, ou du moins support de l'action chorégraphique, -on n'est pas ici dans un ballet symphonique abstrait.
De style assez hétéroclite, et volontiers cinématographique. Ca ressemble à du Arnold ou Walton, mais très dissonant voire atonal. Le langage onomatopéique et percussif (les tambours et caisses sont omniprésents) confère à l'oeuvre une forte empreinte rythmique, souvent éruptive et agressive. Ce relief s'intensifie encore par des couleurs crus, relevées aux bois et cuivres.
Ca et là (au début et à la fin notamment) s'invitent quelques échos de musique médiévale, par la voix de anches criardes (du genre chalemie ou bombarde).
L'oeuvre négocie un habile mélange d'inspiration populaire et de procédés modernistes, et il s'en dégage de prégnantes images (les titres des numéros sont en flamands, je n'ai pas tout traduit, mais d'oreille on perçoit que les péripéties sont nombreuses et collent à l'histoire).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Jeu 22 Oct 2015 - 1:37

Merci !

Ça ne me fait pas très envie, mais je suis curieux quand même. Si je tombe dessus (ce sera par hasard, vu que je n'ai pas trouvé en cherchant), j'écouterai, ne serait-ce que pour ne pas te laisser seul sur quelque terrain que ce soit. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mer 28 Oct 2015 - 22:00

Je revois le Casse-noisette de l'Opéra de Paris (1989) dans la version Noureïev, avec Élisabeth Maurin et Laurent Hilaire. C'est une interprétation froide, inquiétante, et donc finalement peu festive du ballet. Je trouve qu'elle est davantage de l'ordre du cauchemar (bal des spectres?) que du conte de Noël ! Malgré tout, cette lecture se tient tout à fait.

Le Prince Orgeat et la Fée Dragée sont sérieux comme pas possible, ce qui achève de refroidir la scène au deuxième acte, mais la valse des flocons à la fin du premier acte est vraiment magique ... Pour moi, c'est le grand moment du spectacle. Et là, force est d'avouer que la représentation est particulièrement belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mer 4 Nov 2015 - 16:21

Je signale la parution prochaine (le 23 novembre) d’un livre sur la danse, La traversée du corps d’Elsa Ballanfat. La chorégraphe et philosophe qui l'a écrit est passionnante : cet essai a toutes les chances de l'être aussi.  Smile  La préface est de Nicolas Le Riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Sam 7 Nov 2015 - 1:43

J'ai revu le Casse-noisette télévisé de 1977 avec Mikhail Baryshnikov et Gelsey Kirkland.

Noureïev n'est pas le seul à avoir davantage mis en valeur les personnages masculins ! Sauf qu'ici, c'est au détriment des personnages féminins, qui perdent clairement en relief. Heureusement que Mikhail Baryshnikov et Gelsey Kirkland forment un couple assez fabuleux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 8 Nov 2015 - 19:15

Le concours interne au ballet de l'ONP :

http://www.resmusica.com/2015/11/08/le-bel-automne-du-concours-de-promotion-de-lopera/

  Millepied arrivera - t -il à le supprimer ??

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Dim 17 Jan 2016 - 22:31

L'avantage de ce concours, c'est qu'il permet de juger quelles sont les qualités des danseurs du corps de ballet. En effet, par les variations individuelles, les artistes montrent ce dont ils sont capables en tant que solistes. Ils en ont rarement (voire, pour certains, jamais) l'occasion sur scène.

En Russie, il me semble que les solistes sont repérés dès l'école et formés pour devenir des stars. D'où des injustices : certains danseurs deviennent intéressants avec le temps, mais peu de chance leur est offerte de progresser dans la hiérarchie du théâtre où ils sont employés.

A part ça, je suis d'accord que le concours est absurde à plein d'égards. Les danseurs qui ont déjà fait leurs preuves sur scène ne devraient être soumis à un tel examen. Rien ne remplace l'épreuve du spectacle !

Le concours, très infantilisant, ne permet peut-être pas aux artistes de donner le meilleur d'eux-mêmes. Mais c'est une solution comme une autre ... Dans d'autres pays, les danseurs participent constamment à des compétitions, notamment à la télé, ce qui est un moyen de se faire remarquer du public et des théâtres (et éventuellement de décrocher un contrat). L'Opéra de Paris fait la même chose mais en plus confidentiel ... Et sans déplacer des foules de spectateurs, ce qui est une différence majeure. Mais en France, faire exploser l'audimat avec des danseurs classiques, ce n'est tout simplement pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Lun 18 Jan 2016 - 1:39

A part ça, j'ai examiné pas mal de chorégraphies du Lac des cygnes. 1ère remarque : beaucoup brodent à partir de la refonte d'Ivanov (qui correspondait à la révision musicale de Riccardo Drigo). Dans l'Acte noir, quelques morceaux de l'ancienne organisation surnagent, et notamment des extraits du Pas de six. Des versions célèbres incluent par exemple la 5ème variation dans le pas de deux Odile / Siegfried. J'aime bien ce passage et les mouvements qui ont fini par s'imposer dans la plupart des productions reposant sur ce choix. Mais musicalement, il détonne. hehe

MacMillan est un peu revenu à l'organisation de Petipa, en chorégraphiant l'intégralité du Pas de Six, mais ce n'est pas sa version qui est actuellement dansée par le Royal Ballet (c'est celle d'Ashton, me semble-t-il).

Sans surprise, la version Noureyev est centrée sur le personnage masculin, auquel elle donne davantage de relief. Dans le premier acte, le chorégraphe a transformé le Pas d'action en une variation du prince. Il a aussi utilisé des passages habituellement supprimés qu'Ivanov avait destinés à ce dernier. Son point de vue l'emporte également : le lac enchanté est en fait une fantasmagorie de Siegfried.

Les versions divergent aussi en fonction de la place accordée au méchant Rothbart. Dans l'acte III dansé par le Royal Ballet, le pas de deux Odile / Siegfried se transforme en pas de trois. C'est d'ailleurs une option ancienne qui n'est pas rare.

Pour ce qui est de l'interprétation ... Difficile de choisir. Il existe pas mal de vidéos sur youtube qui ne sont que des fragments du ballet. Parmi les versions complètes, je conseillerais celle de Galina Mezentseva et de Konstantin Zaklinsky pour la perfection du geste. Mezentseva est une Odette incroyable. Son Odile, en revanche, manque un peu de méchanceté !! Dans le genre perfide et moqueuse, Zenaida Yanowsky est sûrement la danseuse la plus convaincante. Pas de tics de fausse méchante, pas de minauderies. Simplement un regard pétillant de mépris et d'ironie. Le contraste avec la naïveté de Siegfried est saisissant. Vraiment garce. Malheureusement, je crois qu'il n'existe que des extraits de son interprétation. Edit : dans les versions trouvables en DVD, celle avec Lopatkina et Korsuntsev n'est pas mal du tout. La danseuse a un style unique (et notamment une fluidité dans les mouvements des bras qui rappelle un peu Mezentseva), une grande musicalité et une vraie sensibilité artistique. Peut-être pas l'Odile la plus impressionnante, mais c'est d'un haut niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Jan 2016 - 17:34

Le lac des cygnes (suite)

J'ai regardé la vidéo de la Scala avec Roberto Bolle et Svetlana Zakharova. La version est celle de Vladimir Burmeister à partir de la refonte de Lev Ivanov. Créée dans les année 50, elle a pour particularité de remplacer la fin tragique par un improbable happy ending. Certaines parties de la musique y retrouvent également leur place originelle, ce qui en fait un arrangement moins éloigné de la version Tchaïko / Petipa que celle de Drigo. C'est la chorégraphie à laquelle je suis le plus habituée. On a là une belle production dans l'ensemble (bonne cohésion des danseurs, niveau technique satisfaisant, musicalité). Roberto Bolle est élégant, et les mouvements de Svetlana Zakharova incarnent la perfection classique (lignes très épurées, grande précision). En revanche, personne ne joue très bien la comédie : ni les seconds rôles, ni le couple vedette. Bolle est un peu inexpressif (même si l'ombre de la stupéfaction passe parfois sur son visage). Mais c'est surtout les moues et les mimiques de Zakharova qui ne m'ont pas convaincue. Elle essaie d'incarner son personnage, c'est bien. Mais elle en fait beaucoup trop (et ce n'est pas la première fois que je le remarque chez cette danseuse). Il y a aussi quelque chose de très canonique dans ses mouvements. Comme l'absence d'une gestuelle qui lui serait propre. Du coup, je ne suis pas trop touchée par ce qui se passe. J'admire les longs bras et les longues jambes du cygne, mais de là à être émue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 19 Jan 2016 - 19:44

Sinon, j'ai aussi assisté à des spectacles de danse contemporaine ces derniers temps.

Celui qui m'a le plus marquée, c'est From black to blue de Mats Ek. Ses adieux ont été pas mal relayés par la presse, et notamment parce qu'il a retiré tous ses ballets des répertoires des théâtres où ils étaient dansés afin qu'ils ne soient pas recréés sans son consentement. On peut discuter cette décision ... S'il acceptait que le destin de son œuvre lui échappe, ce ne serait pas forcément un mal (elle s'enrichirait peut-être de ses réinterprétions successives). M'enfin.

She was black  (1994), dansé par le Semperoper Ballett Dresden sur une musique de Gorecki, est peut-être la partie que j'ai le moins aimée, malgré l'intérêt que pouvait susciter la répétition de nos gestes quotidiens de façon presque rituelle. Loin de les rendre risibles ou absurdes, ça les faisait paraître inquiétants. L'humour un peu sadique m'a rappelé certaines pièces de Beckett ... La chorégaphie mettait en scène l'humiliation sous plusieurs formes (au travail, sur scène, dans le couple amoureux), en laissant libre cours à un onirisme très poétique qui semblait trancher avec l'agressivité de la vie ordinaire.

Solo for 2, dansé par Dorothée Delabie et Oscar Salomonsson sur plusieurs musiques d'Arvo Pärt, était pour moi le plus beau moment de la soirée. Cette chorégraphie est une adaptation d'un film que Mats Ek a créé pour son frère et Sylvie Guillem. La coiffure blonde du personnage masculin rappelait instantanément Niklas Ek, comme un clin d’œil nostalgique. Le duo a été magnifiquement dansé. Le temps fort, c'était pour moi le moment où les deux personnages échangeaient leurs vêtements. Voir Oscar Salomonsson douloureusement étendu par terre dans la robe de Dorothée Delabie était très émouvant - et très beau curieusement. Si les gestes quotidiens formaient là encore la base de la chorégraphie, c'était dans un tout autre sens que dans la pièce précédente. Ils faisaient du corps une partition, avec ses grands mouvements et ses chutes. Dans ces effondrements, les tics de la vie de tous les jours étaient non seulement dotés d'un sens, mais aussi d'une dimension très différente de celle qu'ils ont d'habitude. Je n'ai rien vu d'absurde ici. La danse créait plutôt des fissures par lesquelles le sens pouvait tout métamorphoser.

Seule création de la soirée, Hâche était dansée par des fidèles de Mats Ek, et pour cause : sa femme Ana Laguna et son ami de longue date Yvan Auzely. La musique était une transposition pour quatuor de l'adagio d'Albinoni. C'était assez logiquement la dernière étape du spectacle : après la jeunesse, la rencontre et la séparation amoureuse, la vie d'un vieux couple. Faite d'indifférence, de lubies incarnées dans des gestes obsessionnels, et de dialogues de sourds où chacun danse sa souffrance de son côté. Les deux personnages se rencontrent un court moment, se poursuivent. La chorégraphie évoquait moins la fusion amoureuse que l'effort de continuer à vivre ensemble. Assez touchant.

Bref, une belle soirée. Je n'étais pas sûre d'aimer à cause de la trivialité que Mats Ek a introduite dans ses ballets. En apparence, ils ne ressemblent en rien à une vision idéalisée de l'existence. Et pourtant, les gestes n'expriment rien d'autre que nos aspirations, nos fantasmes. La scène met en lumière le rêve dans ce qu'il a de plus quotidien.  Il n'y a rien de gratuit dans l'irrévérence de Mats Ek. Il ne s'agit pas simplement de briser les codes ... Chez lui, la danse révèle l'inconscient du corps qui est indissociablement lié à notre vie spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oriane
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1130
Age : 25
Localisation : Orléans / Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mer 20 Jan 2016 - 17:20

Je regarde une compétition russe à la télé où les stars et jeunes espoirs de plusieurs théâtres s'affrontent. C'est l'occasion de découvrir des chorégraphies nouvelles !

[potins] Brigitte Lefèvre (qui faisait partie du jury) a bien défoncé la chorégraphie de Benjamin Millepied choisie par Nadia Batoeva et Ernest Latypov. hehe  Je dois avoir des goûts bizarres, mais je la trouve bien cette chorégraphie ... C'est vrai qu'il ne s'y passe pas grand chose, mais elle n'est pas plus creuse que celles de Balanchine ! Et les deux danseurs sont très gracieux et impliqués. [/potins]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 18
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   Mar 26 Jan 2016 - 12:26

Le ballet ca manque de surprise. On sait à quoi s'attendre. C'est toujours gracieux. Et c'est difficile de s'attacher à des personnages chorégraphiques; il n'y aucun lien entre eux et le quotidien de la vie; personne vit en dansant et personne se comporte comme dans une boule à secouer. Ca rejoint difficilement la culture populaire. Je suppose que c'est difficile de développer un ballet sur des thèmes d'actualité comme l'argent, l'avortement ou les problème de sexualité. Bref, ca appartient à une époque révolue, cadrée et répressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie
» L'Oiseau de feu ( Stravinski )
» Boléro ( Ravel )
» Stravinsky Théâtre et chorégraphie
» AaRON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: