Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Clavicorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 4:32

Le clavicorde est très peu sonore, ce qui explique qu'il est difficile à utiliser en concert, et que son enregistrement est délicat : jusqu'où doit-on aller pour respecter l'authenticité, et est-ce qu'on doit ou non augmenter le gain pour que l'auditeur entende quelque chose ? C'est par ailleurs un instrument qui est encore plus sensible au touché que le piano : non seulement l'attaque d'une note compte sur sa sonorité, mais une fois la touche est appuyée, on peut encore moduler le son produit. Cela nécessite un travail particulier, et cela explique pourquoi on entend très peu souvent du clavicorde.

Si les bons enregistrements de musique sur clavicorde sont rares, je connais un disque qui est très certainement le meilleur disque enregistré sur l'instrument (et c'est peut-être même l'un des plus beaux disques enregistrés par Leonhardt) : les Pièces pour clavier de Georg Böhm jouée par Leonhardt chez Sony. Dessus, Leonhardt tisse un programme magnifique avec des oeuvres jouées sur clavecin et sur orgue. Il joue néanmoins deux suites sur clavicorde, et c'est celle-ci qui fascinent.



Une vitalité, un élan à couper le souffle, en particulier dans la Courante et la Gigue de la sixième suite. Jamais Böhm n'a sonné pareil --- et certainement pas dans les enregistrements plus récents, comme l'intégrale très belle mais complètement asceptisée de Mitzi Meyerson chez Glossa (même si elle réussit un Prélude en sol épatant et hypnotisant).

Récemment ce disque est ressorti dans le cadre du coffre "Jubilee Edition" pour le 80ième anniversaire de Leonhardt : c'est le sixième disque.

Des extraits sur Amazon ici (écoutez surtout les quatre dernier morceaux).

(Je note au passage, que Leonhardt avait fait un autre enregistrement antérieur, réunissant des oeuvres pour clavecin de compositeurs allemands, dont Böhm, sur une casserole, qui est à éviter à tout prix !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 10:08

On peut même moduler la hauteur d'ailleurs, selon l'intensité du toucher (quand tu dis varier le son, c'est faire un vibrato d'amplitude en réalité !).

A part ça, c'est l'instrument le plus rudimentaire qui soit : la tangeante atterrit sur une corde et selon l'emplacement de la touche sur laquelle on appuie, la distance de corde (et donc la hauteur de son) varie.

Le son est celui d'une casserole, sur beaucoup de modèles on ne peut jouer qu'une note à la fois (et jamais des accords de plus de quatre notes de toute façon), et on n'entend rien à plus de cinq mètres. Certains pianistes et même clavecinistes l'utilisent pour pouvoir s'entraîner à minuit sur un instrument acoustique. Laughing

Pour voir une photo et entendre le son :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2010/01/09/1447 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 13:20

Est ce –que c’est l’instrument que Ralph Kirkpatrick utilise pour son Clavier Bien Tempéré?
 
Si oui, les timbres  et l’intimité me plaisent beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 13:32

En effet, c'est bien un clavicorde, mais super évolué, parce que le son est stable et la polyphonie possible. Je me demande jusqu'à quel point ce n'est pas une reconstruction moderne d'un instrument qui n'a jamais existé à ce degré de perfectionnement.

En plus, pour une fois, le son n'est pas laid en effet (on dirait un muselaar, quasiment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 14:41

DavidLeMarrec a écrit:
et jamais des accords de plus de quatre notes de toute façon
Si le clavicorde n'est pas lié, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas jouer plus de quatre notes à la fois. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 14:43

Pan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
et jamais des accords de plus de quatre notes de toute façon
Si le clavicorde n'est pas lié, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas jouer plus de quatre notes à la fois. Question
Ca dépend du nombre de cordes évidemment : il y a souvent plusieurs tangentes pour une seule corde, donc on ne peut pas les actionner simultanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 14:46

Mais tu dis toi-même sur ta page : Les non liés ou libres apparurent ensuite, et disposaient d'une corde par touche, ce qui permettait des combinaisons moins contraintes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 14:48

Oui, si on parle des non liés absolus (puisqu'au départ il y avait une seule corde pour toute une rangée de touches !), mais il me semble pas qu'ils aient été très répandus.

Même chose pour la netteté du son, l'exemplaire de Kirkpatrick, authentique ou non, est sacrément perfectionné et stable pour un clavicorde. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 15:06

DavidLeMarrec a écrit:
mais il me semble pas qu'ils aient été très répandus.
Je crois que si, dans la deuxième moitié du XVIIIe, enfin tout est relatif. Voici un exemplaire moderne, d'après un modèle de Gerlach :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 19:34

Froberger a écrit:


. . . Une vitalité, un élan à couper le souffle, en particulier dans la Courante et la Gigue de la sixième suite.. . .

(Je note au passage, que Leonhardt avait fait un autre enregistrement antérieur, réunissant des oeuvres pour clavecin de compositeurs allemands, dont Böhm, sur une casserole, qui est à éviter à tout prix !!!)

Très bon. Très, très bon Very Happy
 
Merci de  m’avoir averti de cette interprétation.
 
Et oui, je pense que tu as raison – je préfère la seconde sur clavicorde que la première sur clavecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Clavicorde   Lun 25 Oct 2010 - 20:02

Un autre disque de clavicorde, uniquement consacré à l'instrument et à Haydn :
http://www.amazon.fr/Clavichord-Sonatas-Joseph-Haydn/dp/B000EQHTBS/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1288029623&sr=8-1
De très belles sonates en plus qui s'éclairent autrement, j'aime beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Jeu 28 Oct 2010 - 20:21

N'importe quoi David...

DavidLeMarrec a écrit:
Certains pianistes et même clavecinistes l'utilisent pour pouvoir s'entraîner à minuit sur un instrument acoustique. Laughing
En effet, un claveciniste achète un clavecin, mais comme cet instrument est si peu cher, décide également de se prendre un clavicorde pour pouvoir répeter à minuit !!! Plus sérieusement, c'est une blague méchante envers le clavicorde, du genre de ce aimable chef d'orchestre qui pensait que le son du clavecin lui évoquait deux squelettes en train de copuler... Les clavecinistes lorsqu'ils s'entraînent le soir enlèvent tous les jeux ce qui fait que les sautereaux ne pincent plus rien.

Mandryka a écrit:
Très bon. Très, très bon Very Happy

Merci de m’avoir averti de cette interprétation.
Enchanté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Clavicorde   Jeu 28 Oct 2010 - 21:34

Froberger a écrit:
cet aimable chef d'orchestre qui pensait que le son du clavecin lui évoquait deux squelettes en train de copuler...
...sur un toit de tôle, plus précisément. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Jeu 28 Oct 2010 - 22:18

Non, non, j'ai réellement lu que certains s'en servaient pour avoir un instrument peu sonore d'entraînement. J'ai effectivement moi aussi trouvé ça absurde, mais le signaler donne une idée du caractère peu sonore de l'instrument. Parce que même une épinette, en appartement à minuit, ça s'entend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Jeu 28 Oct 2010 - 23:44

J’ai lu quelque part que selon Constanze, Mozart se servait d’un clavicorde afin de composer ses dernières œuvres.

Je suppose que c'était pour ne pas déranger les voisins Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Ven 29 Oct 2010 - 0:07

Wolferl a écrit:
Froberger a écrit:
cet aimable chef d'orchestre qui pensait que le son du clavecin lui évoquait deux squelettes en train de copuler...
...sur un toit de tôle, plus précisément. Laughing
GRRRrrrrrr... !

DavidLeMarrec a écrit:
Non, non, j'ai réellement lu que certains s'en servaient pour avoir un instrument peu sonore d'entraînement.
Attention aux écrits apocryphes.

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai effectivement moi aussi trouvé ça absurde, mais le signaler donne une idée du caractère peu sonore de l'instrument. Parce que même une épinette, en appartement à minuit, ça s'entend.
Une épinette n'a généralement pas de tirettes pour contrôler les jeux puisqu'elle n'a qu'un jeu de corde. Sur un clavecin en revanche, tu peux retirer tous les jeux et ne produire aucun son tout en conservant un touché exploitable (certes pas le même puisque tu ne sens pas la résistance du sautereau sur la/les corde(s)), et c'est ce que font les clavecinistes contemporains qui veulent s'entraîner sans faire de bruit. Sinon, épinette comme clavecin, avec le couvercle, s'entend vraiment très peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Clavicorde   Ven 29 Oct 2010 - 0:12

Froberger a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Non, non, j'ai réellement lu que certains s'en servaient pour avoir un instrument peu sonore d'entraînement.
Attention aux écrits apocryphes.
Mais comme je n'ai pas conservé la référence, tu n'as pas plus de preuve que c'est apocryphe que moi j'en ai que c'est authentique. cool-blue

Citation :
Sinon, épinette comme clavecin, avec le couvercle, s'entend vraiment très peu...
Ah oui, c'est vrai que contrairement au piano, le couvercle est toujours ouvert. On voit que je n'en ai jamais eu chez moi. Et en pleine nuit, ça ne s'entend pas chez les voisins ? Surprised

Cela dit, c'est vrai que c'est pas très bruyant dans l'absolu un clavecin, alors bien étouffé, ça ne doit pas faire vibrer les murs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Clavicorde   Ven 29 Oct 2010 - 0:23

DavidLeMarrec a écrit:
Mais comme je n'ai pas conservé la référence, tu n'as pas plus de preuve que c'est apocryphe que moi j'en ai que c'est authentique. cool-blue
En l'absence de référence, mon expertise en ce domaine est plus crédible que ton papier fantôme. Razz

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Sinon, épinette comme clavecin, avec le couvercle, s'entend vraiment très peu...
Ah oui, c'est vrai que contrairement au piano, le couvercle est toujours ouvert. On voit que je n'en ai jamais eu chez moi. Et en pleine nuit, ça ne s'entend pas chez les voisins ? Surprised
Aucune idée. Je sais que ça s'entend (faiblement) dans la chambre d'à côté, et que le voisin (mitoyen) n'entend rien, mais j'habite dans une maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Clavicorde   Ven 29 Oct 2010 - 17:47

Donc tout le monde s'en fout du disque 100% clavicorde de marcia hadjimarkos! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 246
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Clavicorde   Mar 22 Oct 2013 - 18:07

Interview, pas mal et instructive, d'une, comment dire...clavicordiste (?); l'écoute sur youtube d'une interprétation par elle m'a incitée à commander un disque...

http://www.musebaroque.fr/Chroniques/interview_jocelyne_cuiller.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 21665
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Clavicorde   Sam 25 Jan 2014 - 13:01

Mélomaniac, in C.P.E. Bach, a écrit:

Concernant l'oeuvre pour clavier, on doit signaler les quelques disques que Jocelyne Cuiller a enregistrés sur clavicorde, et notamment celui-là, pour le label Ligia en février 2011.
Ceux qui craignent la sonorité habituellement falote et émaciée de ce type d'instrument seront surpris de l'entendre ici capté avec un relief absolument étonnant.
Emergent une dramaturgie, une scénographie qui nous embarquent dans un creuset d'humeurs exacerbées qui convient idéalement au compositeur.
L'interprète éclaire cette musique en perspective de la littérature de Yukio Mishima : un rapprochement d'où surgit une narration où les sentiments, les états d'âme se projettent dans un microcosme psycho-affectif singulièrement inspiré.
Cette confrontation avec les textes de l'écrivain japonais suscite un dialogue à travers les genres, la géographie et les époques, et sculpte ces Sonates comme autant de pièces de théâtre.
Un récital fiévreux et passionnant !

Il n'existe pas de lien intrinsèque entre le fils Bach et Mishima, sauf que ce dernier a stimulé l'imagination de l'interprète. Cette source d'inspiration est arbitraire : ça aurait pu être un autre romancier, un peintre, que sais-je...
Mais voilà : le secret des muses est inexplicable.

Ceci dit, ce rapprochement est révélateur : dans les ellipses, les traits expressifs, le raptus, la prosodie haletante de CPE, je retrouve des caractères propres à la langue japonaise, -telle que je l'entends (n'étant nullement spécialiste des langues ô).

En tout cas, ce disque de Sonates pour Yukio est absolument prodigieux : un chaudron d'émotions fortes, qu'on n'associerait jamais au timide clavicorde. C'est à tomber du fauteuil !

http://www.amazon.fr/Sonates-Pour-Clavier-Wq-17-22-31/dp/B005PZFEOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Dim 27 Avr 2014 - 12:58

Bonjour,
Il y a deux autres disques merveilleux de Jocelyne Cuiller

O Süsser Clavichord, qui met en parallèlle JS Bach et CPE Bach par l'intermédiaire de la fantaisie.
Rêveries pour connaisseurs et amateurs qui met en parallèle CPE Bach et JJ Rousseau.

Une très belle prise de son met en valeur "l'expression des sentiments". Ultra sensible. Pour moi la découverte de l'instrument et de Carl Philipp Emanuel Bach





Il y a aussi l'intégrale CPE Bach par Miklós Spányi


Dernière édition par xoph le Sam 28 Jan 2017 - 12:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Dim 27 Avr 2014 - 15:19

Bonjour

Il y a aussi la seconde partie du concert de Benjamin Alard (les tempéraments à  la Cité de la Musique) et l'interview qui va avec. Particulièrement expressif.

http://www.citedelamusiquelive.tv/interview/1015646.html

http://www.citedelamusiquelive.tv/Concert/1015028/benjamin-alard-johann-sebastian-bach.html

jusqu'au 14 mars 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Sam 24 Mai 2014 - 13:45

HOLLIGER a écrit:
Donc tout le monde s'en fout du disque 100% clavicorde de marcia hadjimarkos! Laughing

Pas du tout, c'est un disque magnifique (merci forum et Mr Holliger pour cette découverte). Comme souvent (pour moi) le clavicorde met à vif et porte ce qui pourrait être galant vers des tensions dramatiques. C'est une très belle approche de Haydn

Spoiler:
 



Dernière édition par xoph le Mer 26 Oct 2016 - 22:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Mar 28 Avr 2015 - 21:30

A propos de Carl Philipp Emanuel Bach et du clavicorde (voir fil CPE Bach)

Rock le brave a écrit:
Je viens d'écouter encore Miklós Spányi, c'est impressionnant ! Vol. 23 de son intégrale. Jamais peut-être œuvres de musique de chambre n'avaient aussi bien porté ce nom. Carl Philipp Emmanuel est un génie et Spányi aussi. Si je n'avais plus rien d'autre qu'une chambre à moi, c'est cette intégrale que je prendrais. Mais pourquoi le clavicorde ? Comment justifier ce choix pour l'intégralité ? Je ne crois pas que Miklós Spányi le justifie dans cette notice-là.

Voilà les sources de Jocelyne Cuiller (à défaut de Miklós Spányi) , avec quelques mises en abîme

"Il n'est pas besoin de chercher bien les justifications à l'interprétation de la famille Bach au clavicorde. Parlant de Johann Sebastian, Johann Nikolaus Forkel écrit dans sa célèbre biographie: "Le clavicorde était son instrument favori. Le clavecin bien que susceptible d'une grande variété d'expression n'avait point à son gré assez d'âme, et le pianoforte était de son temps dans état  tellement embryonnaire qu'il ne pouvait guère s'en contenter. Cela lui faisait considérer le clavicorde comme le meilleur instrument, soit pour étudier , soit pour faire de la musique dans l'intimité...""

Puis parlant de CPE interprétant CPE et citant Charles Burney: "...il réussissait à arracher à son instrument un véritable cri de douleur et de lamentation tel qu'on ne peut en produire que sur le clavicorde, et dont nul autre musicien ne serait sans doute capable..."

Quant à CPE cité par Jocelyne Cuiller: foin de romantisme, encore que..."...les cordes doivent bien résister pour qu'on puisse les frapper ou les caresser et donc d'être en mesure d'exprimer toutes les sortes de "piano" ou de "forte" d'une façon juste et nette..."

Toutes sources: livret Jocelyne Cuiller - O süsser Clavichord -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Clavicorde   Mar 28 Avr 2015 - 21:57

Mais oui, JS Bach aussi au clavicorde, je suis déjà converti ! Ça existe ? Kirkpatrick dans le Clavier bien tempéré, au moins ? J'ai envie de revenir aux Partitas et Ton Koopman me laisse sur ma faim, sans y entrer vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Mar 19 Jan 2016 - 23:40

Très beau disque parcours de Carole Cerasi où le clavicorde décèle par sa voix singulière des affinités de ton. (Haydn a toujours d'ailleurs manifesté son admiration pour CPE Bach)

Treasures of the Empfindsamkeit
Carole Cerasi , Clavicorde C G Hoffmann, 1784
 (Cobbe Collection, Hatchlands Park)

study Suite à son enregistrement des sonates CPE Bach primé en 1998, Carole Cerasi est revenue, dans sa dernière version, à cet instrument musical très rare qu'est le clavicorde, afin de présenter un récital des énoncés musicaux profonds qui incarnent le style musical progressif , Empfindsamkeit ou le «style sensible», tant aimé par CPE Bach. En ouvrant avec une de ses oeuvres les plus étonnantes, la Fantaisie en fa dièse mineur, elle vise à éclairer ce style particulièrement expressif, trouver sa manifestation dans les recoins insolites du grand répertoire et en plaçant de fait des compositeurs contemporains dans un contexte révélateur. Carole Cerasi a eu le grand privilège d'avoir accès au clavicorde Hoffman de 1784 au Hatchlands Park, qui n'a jamais auparavant été enregistré pour une sortie commerciale. "Cerasi joue tous les trois mouvements de la Sonate en mi mineur sensationnellement, exploitant pleinement les sonorités nasillarde de l'instrument. Dans Arioso et Variations de Müthel, les contraintes agogiques de Cerasi et les accents mûrement réfléchis intensifient des embellissements et indexent des notes isolées dans la basse sans pour autant paraître le moins du monde maniéré ".  Gramophone 2014

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) :
'Freye Fantasie' en do # min Wq.67, Sonate en mi min Wq.52/6,
La Stahl Wq.117/25,
L'Aly Rupalich Wq117/27

Johann Gottfried Müthel (1728-1788) :
Arioso II avec 12 variation en do min
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :
Adagio en si min KV 540  
Joseph Haydn (1732-1809) :
Sonate en do min Hox XVI/20


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Sam 28 Jan 2017 - 12:46

Autre très beau disque de Clavicorde.
On ne s’y étonne pas outre mesure d’y retrouver Miklós Spányi et Johann Gottfried Eckard (que je découvre quant à moi) à propos duquel je lis « Il a assimilé en autodidacte le jeu des instruments à clavier, son seul « maître » ayant été  « Versuch über die wahre Art das Clavier zu spielen », livre de C.P.E Bach. »
Le premier CD est interprété sur clavicorde (le second, sur piano à tangentes).
« …il n’y a aucun doute que les morceaux d’Eckard pouvaient être joués au clavecin. Le caractère expressif de ses compositions et l’emploi d’inflexions dynamiques fines font penser qu’il s’agissait surtout du piano-forte et du clavicorde… Eckard mentionne, aux côtés du piano-forte et du clavecin, le clavicorde comme un instrument de rang égal… Des sources contemporaines dont les paroles d’une chanson témoignent qu’il avait le renom d’éminent joueur de clavicorde… » Miklós Spányi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5455
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Clavicorde   Sam 28 Jan 2017 - 14:24

Un très bel album. Pour ma part je tiens ce lui de Schoonderwoerd comme imbattable (sur pianoforte Clarke), mais ce n'est pas une intégrale, et ce n'est pas un clavicorde. Le choix d'instruments pour la musique de cette époque est souvent matière à discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1495
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Clavicorde   Sam 28 Jan 2017 - 16:57

André a écrit:
...Schoonderwoerd ...
coucou pas encore trouvé mais pas oublié.
André a écrit:
...ce n'est pas un clavicorde. Le choix d'instruments pour la musique de cette époque est souvent matière à discussion.
mains je ne cherche pas l'authenticité en la matière mais des approches (d'interprètes ou d'instruments) qui agissent comme révélateurs (et je trouve que c'est souvent le cas avec le clavicorde, qui justement fait vibrer les cordes sensibles, pour cette période.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clavicorde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clavicorde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clavicorde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: