Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Méhul, Gossec, ces génies oubliés!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 23 Nov 2005 - 23:25

Ce topic est dédicacé à notre cher Père fondateur. Xavier n'aurait jamais osé l'ouvrir lui-même et pourtant ce n'est pas l'envie qui lui manque. Il fallait juste que quelqu'un le fasse à sa place.

En effet, Xavier n'a jamais pu affirmer au grand jour sa passion secrète pour nos grands compositeurs français de la période classique. Il nous vante à longueur de journée les louanges de Wagner, Debussy ou Scriabine (et aussi des néo-tonaux, ce qui est louche et aurait dû nous mettre sur la piste de son terrible refoulement) mais au fond, il ne vibre véritablement que pour les opéras de Méhul, les symphonies de Gossec et toutes ces oeuvres patriotes à la gloire de la Révolution et de l'Empire! Penchant naturel vers le nationalisme que Xavier n'est d'ailleurs pas parvenu à dissimuler mais qu'il a simplement déplacé sur Wagner pour ne pas éveiller les soupçons.

Allez vous autres qui aimez aussi Méhul et Gossec, venez s'il vous plaît partager et témoigner de votre passion sur ce fil. Xavier se sentira moins moins seul et pourra enfin se dévoiler sans crainte.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 23 Nov 2005 - 23:38

Mais qu'est-ce que c'est que cet acharnement! Mr. Green

Je ne connais qu'un peu de Grétry, et c'est carrément mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 23 Nov 2005 - 23:41

Xavier a écrit:


Je ne connais qu'un peu de Grétry, et c'est carrément mauvais.

Très bien dit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 23 Nov 2005 - 23:55

Xavier a écrit:
Mais qu'est-ce que c'est que cet acharnement! Mr. Green

Je ne connais qu'un peu de Grétry, et c'est carrément mauvais.

Vaine tentative de diversion. Grétry est né à Liège donc ça va, tu ne tapes pas vraiment sur tes idoles secrètes françaises. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Nov 2005 - 0:09

adriaticoboy a écrit:
Vaine tentative de diversion. Grétry est né à Liège donc ça va, tu ne tapes pas vraiment sur tes idoles secrètes françaises. Mr. Green
D'ailleurs, peu savent qu'il était en réalité le grand-père caché de César Franck, lui-même fils spirituel de Wagner. Je dis ça, je dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Nov 2005 - 12:10

J'ai entendu un peu de Méhul récemment. C'était très agréable et surprenant parfois. Mais il n'y a rien qui motive pour une seconde écoute. Ca reste assez académique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richie3774
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Nov 2005 - 12:45

adriaticoboy a écrit:
Xavier a écrit:
Mais qu'est-ce que c'est que cet acharnement! Mr. Green

Je ne connais qu'un peu de Grétry, et c'est carrément mauvais.

Vaine tentative de diversion. Grétry est né à Liège donc ça va, tu ne tapes pas vraiment sur tes idoles secrètes françaises. Mr. Green

Mais Gossec était wallon lui aussi, natif de Vergnies dans le Hainaut, et j'aime bien leur musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.resmusica.com
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 2:27

ouannier a écrit:
J'ai entendu un peu de Méhul récemment. C'était très agréable et surprenant parfois. Mais il n'y a rien qui motive pour une seconde écoute. Ca reste assez académique.

Essaye la 2ème symphonie par Minkowsky, ce n'est pas académique du tout ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 16:06

Pour Gossec, je déteste son te deum à grand orchestre. Par contre, je réécoute son requiem et je le trouve très plaisant quoique monumental.... En tout cas, il semble que Mozart est également trouvé son inspiration du sien dans celui de Gossec en plus de celui de Michael Haydn:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 19:21

@ leo: De quand date cette version du Requiem de Gossec que tu possèdes? La prise de son est-elle bonne?
Je m'offrirais bien cet enregistrement qui est réédité en série économique mais je me demande ce que valent les autres versions existantes comme celle de Naxos par exemple. Si certains connaissent...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 19:23

Et si au lieu de faire de l'esprit, adriaticoboy, tu nous en parlais un peu de ce Gossec? Wink

A quoi ça ressemble? Influences?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 19:34

Ca date de 1988 et la prise de son est très correcte ( à mon oreille du moins, pour Bezout, je sais pas Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 20:13

Et j'ajoute qu'il existe deux versions de ce requiem: selon les notes de la pochette, trois semaines avant l'enregistrement, un nouveau manuscrit de Gossec a été découvert. Première version: 1760 - Seconde version, date inconnue, plus courte - mais bien de la main de Gossec lui-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Nov 2005 - 20:56

Xavier a écrit:
Et si au lieu de faire de l'esprit, adriaticoboy, tu nous en parlais un peu de ce Gossec? Wink

A quoi ça ressemble? Influences?...

Je ne pense pas être le mieux placé pour en parler. En réalité je ne connais et possède que 2 disques de Gossec dans ma discothèque: ses quatuors à cordes (disque Alpha) et ses symphonies par le Concerto Köln.
Décrire cette musique n'est pas vraiment facile. Il me semble y voir un style bien appuyé sur l'héritage allemand de JS Bach et, au niveau symphonique notamment, je trouve que c'est assez proche de l'oeuvre de CPE Bach en ce qui concerne l'innovation formelle même si c'est sans doute davantage avec les symphonistes de Mannheim comme Stamitz qu'il faudrait chercher à faire des rapprochements. Cependant, je ne connais vraiment pas assez cette Ecole donc je préfère ne pas dire de bêtises. Après cela reste très français dans l'esprit, avec beaucoup de clarté, d'expressivité mélodique et souvent aussi de virtuosité, l'influence d'un Rameau sans aucun doute... On peut vraiment se demander pourquoi ces compositeurs français sont finalement tombés dans un certain académisme au contraire de leurs confrères "viennois" qui pourtant n'étaient pas si éloignés (on peut souvent lire en effet que Haydn et Mozart auraient beaucoup retenu de Gossec)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
avatar

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 29 Nov 2005 - 21:13

J'ai Stratonice de Mehul ! (dir. William Christie)

Un disque... heu... inécoutable (par moi, à tout le moins).



Là, j'écoute la simphonie en do majeur de Gossec. J'ai déjà écouté la symphonie en ré majeur.

Problème : j'ai déjà tout oublié ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 17:19

Ces deux compositeurs, ont-ils fait la transition entre la période baroque et la période classique ? Ils ont dû précéder Mozart et Gluck non ? Dites moi si je me trompe ! A moins que ce ne soit Vivaldi qui a composé les premières symphonies ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 17:25

Ah non, c'est la transition entre classicisme et romantisme en France (1790-1810).

Méhul est l'auteur du Chant du Départ, notamment. On en parle comme le Beethoven français, ce qui n'est pas tout à fait absurde. De réelles beautés et de réelles surprises dans ses partitions pourtant très classiques.

Je recommande chaleureusement Joseph en Egypte, son meilleur opéra à ma connaissance. De forme opéra-comique (avec dialogues), mais en traitant un sujet religieux et sérieux, une rencontre alors assez rare. Je me demande si les deux seules versions aujourd'hui disponibles ne sont pas en allemand. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 17:58

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, c'est la transition entre classicisme et romantisme en France (1790-1810).

Méhul est l'auteur du Chant du Départ, notamment. On en parle comme le Beethoven français, ce qui n'est pas tout à fait absurde. De réelles beautés et de réelles surprises dans ses partitions pourtant très classiques.

Je recommande chaleureusement Joseph en Egypte, son meilleur opéra à ma connaissance. De forme opéra-comique (avec dialogues), mais en traitant un sujet religieux et sérieux, une rencontre alors assez rare. Je me demande si les deux seules versions aujourd'hui disponibles ne sont pas en allemand. Confused

Ok autant pour moi, je me suis trompé de transition. Je lis pas mal aussi ces temps-ci, je devrais moins, car je me mèle parfois les pinceaux. Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 19:26

J'ai finalement découvert il y a quelque temps les deux premières symphonies de Méhul par Minkowski. C'est vraiment intéressant et très agréable à écouter. Il y a incontestablement dans cette musique tous les germes du language beethovénien. Manquent juste les idées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 19:52

DavidLeMarrec a écrit:


Je recommande chaleureusement Joseph en Egypte, son meilleur opéra à ma connaissance. De forme opéra-comique (avec dialogues), mais en traitant un sujet religieux et sérieux, une rencontre alors assez rare. Je me demande si les deux seules versions aujourd'hui disponibles ne sont pas en allemand. Confused

Tout à fait d'accord, j'aime beaucoup cet opéra (que je n'ai pas en CD : introuvable).
Un que je voudrais écouter, c'est La Chasse du jeune Henri, car à en juger par l'ouverture, il doit être magnifique.

Pour Xavier qui a horreur de Grétry, je recommande Richard Coeur de Lion, un opéra à leitmotiv bien avant Wagner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 20:05

Tu es bien sévère, Adriatico ! Il ne faut pas les comparer, les logiques sont tout de même assez dissemblables. Evidemment, si on veut les confronter, Méhul ne peut que s'effondrer côté musique pure.


joachim a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


Je recommande chaleureusement Joseph en Egypte, son meilleur opéra à ma connaissance. De forme opéra-comique (avec dialogues), mais en traitant un sujet religieux et sérieux, une rencontre alors assez rare. Je me demande si les deux seules versions aujourd'hui disponibles ne sont pas en allemand. Confused

Tout à fait d'accord, j'aime beaucoup cet opéra (que je n'ai pas en CD : introuvable).
Si, si, il y a un an à peu près, une double version allemande des années 50 est sortie, avec des chanteurs célèbres (Josef Traxell notamment).

Tu l'aimes comment, alors, si tu n'as pas de disque ? Partition toi aussi ?


Citation :
Un que je voudrais écouter, c'est La Chasse du jeune Henri, car à en juger par l'ouverture, il doit être magnifique.
Ca ne veut pas toujours dire grand chose, mais on aimerait avoir un peu plus de Méhul sérieux. Ses oeuvres plus légères ne sont pas toujours exceptionnelles, c'est vrai.
Joseph reste, de ce que je connais, son chef-d'oeuvre absolu.


Citation :
Pour Xavier qui a horreur de Grétry, je recommande Richard Coeur de Lion, un opéra à leitmotiv bien avant Wagner
Exclamation Ah bon ! Je n'ai vraiment pas vu ça !
Tu veux dire qu'il y a un thème répété, plutôt, parce que le leitmotiv, c'est tout de même de la musique postrousseauiste, même pas de la complexité de Mozart !
J'aime bien, cela dit, des pages très séduisantes, mais ça ne tient pas trop au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kougelhof 1er
Mélomane averti


Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 20:11

Petit hors-sujet pour parler du romantisme pur : pour moi la symphonie, l'oeuvre la plus romantique qui soit est la symphonie rhénane "Die Rheinische" de Schumann, je sens le Rhin couler à mes côtés. Le premier mouvement "lebhaft". Plus germanique, plus romantique tu meurs ! Voilà j'ai refermé la parenthèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 20:50

[quote="DavidLeMarrec"]Tu es bien sévère, Adriatico ! Il ne faut pas les comparer, les logiques sont tout de même assez dissemblables. Evidemment, si on veut les confronter, Méhul ne peut que s'effondrer côté musique pure.


[quote="joachim"]
DavidLeMarrec a écrit:



1 Tu l'aimes comment, alors, si tu n'as pas de disque ? Partition toi aussi ?


Citation :
Un que je voudrais écouter, c'est La Chasse du jeune Henri, car à en juger par l'ouverture, il doit être magnifique.
2 - Ca ne veut pas toujours dire grand chose, mais on aimerait avoir un peu plus de Méhul sérieux. Ses oeuvres plus légères ne sont pas toujours exceptionnelles, c'est vrai.
Joseph reste, de ce que je connais, son chef-d'oeuvre absolu.


Citation :
Pour Xavier qui a horreur de Grétry, je recommande Richard Coeur de Lion, un opéra à leitmotiv bien avant Wagner
3 - Exclamation Ah bon ! Je n'ai vraiment pas vu ça !
4 - Tu veux dire qu'il y a un thème répété, plutôt, parce que le leitmotiv, c'est tout de même de la musique postrousseauiste, même pas de la complexité de Mozart !
J'aime bien, cela dit, des pages très séduisantes, mais ça ne tient pas trop au ventre.


1 - Je l'ai enregistré sur cassette video une fois qu'il est passé à la télé il y a plusieurs années. En plus, je l'ai entendu sur la RTB3 une ou deux fois.

2 - Je n'ai entendu aucun autre opéra, à part quelques extraits de Stratonice. Heureusement au moins qu'il est sorti un CD d'Ouvertures par l'Orchestre de Bretagne dirigé par Stefan Sanderling.

3 - voir le second post où Xavier nous dit que ce qu'il a entendu de Grétry est carrément mauvais Wink Wink

4 - Je reconnais que le mot Leitmotiv est exagéré, il n'y en a qu'un, c'est un air répété, comme tu dis.

Tu as entendu les quatre symphonies de Méhul ? . Il existe un seul enregistrement intégral à ma connaissance, par le Lisbon Gulbenkian Foundation Orchestra direction Michel Swierczewski.

Concernant les opéras de Grétry, je crois avoir tous ceux qui existent en CD : Richard Coeur de Lion, Zémire et Azor, l'Amant Jaloux, Pierre le Grand, Denys le tyran.
J'aimerais bien aussi en écouter de Gossec...et de Saint-George Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 21:06

joachim a écrit:
1 - Je l'ai enregistré sur cassette video une fois qu'il est passé à la télé il y a plusieurs années. En plus, je l'ai entendu sur la RTB3 une ou deux fois.
Sur la RTB3, c'était un vieil enregistrement, ou des représentations récentes ?


Citation :
2 - Je n'ai entendu aucun autre opéra, à part quelques extraits de Stratonice. Heureusement au moins qu'il est sorti un CD d'Ouvertures par l'Orchestre de Bretagne dirigé par Stefan Sanderling.
Stratonice n'est pas un chef-d'oeuvre. L'Irato ou l'Emporté encore moins, a été joué à Cologne en 2005 (avec Cyril Auvity !).


Citation :
3 - voir le second post où Xavier nous dit que ce qu'il a entendu de Grétry est carrément mauvais Wink Wink
Je parlais des leitmotivs. Wink


Citation :
4 - Je reconnais que le mot Leitmotiv est exagéré, il n'y en a qu'un, c'est un air répété, comme tu dis.
Oui, important dans la dramaturgie, d'ailleurs !


Citation :
Tu as entendu les quatre symphonies de Méhul ? . Il existe un seul enregistrement intégral à ma connaissance, par le Lisbon Gulbenkian Foundation Orchestra direction Michel Swierczewski.
Non, pas les quatre, mais j'ai une petite idée de ce à quoi ça ressemble.


Citation :
Concernant les opéras de Grétry, je crois avoir tous ceux qui existent en CD : Richard Coeur de Lion, Zémire et Azor, l'Amant Jaloux, Pierre le Grand, Denys le tyran.
J'aimerais bien aussi en écouter de Gossec...et de Saint-George Wink
Il y a quand même le Triomphe de la République de paru (Fasolis), et quelques tragédies lyriques tardives de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 22:03

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
4 - Je reconnais que le mot Leitmotiv est exagéré, il n'y en a qu'un, c'est un air répété, comme tu dis.
Oui, important dans la dramaturgie, d'ailleurs !
Une idée fixe ? Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 9 Fév 2007 - 22:08

Zoilreb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
4 - Je reconnais que le mot Leitmotiv est exagéré, il n'y en a qu'un, c'est un air répété, comme tu dis.
Oui, important dans la dramaturgie, d'ailleurs !
Une idée fixe ? Idea
Pas tout à fait, c'est plutôt de l'ordre du pivot. Un thème cité qui constitue une forme de parole. Richard joue un air au violon pour communiquer. [Oui, parce que le violon, co-inventé, dit-on, par Léonard de Vinci, Richard en jouait déjà !]

Même pas une idée fixe, donc. :shaking2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 10 Fév 2007 - 1:19

joachim a écrit:

3 - voir le second post où Xavier nous dit que ce qu'il a entendu de Grétry est carrément mauvais Wink Wink

C'était précisément Richard Coeur de Lion me semble-t-il. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 117
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 21 Fév 2008 - 19:13

Si vous vouliez faire apprécier à notre chef des connards la musique française de la fin du 18ème siècle, c'est carrément raté, heureusement que je n'ai pas lu ce sujet avant d'emprunter du Gossec Shocked

Je vous invite chaleureusement à découvrir une symphonie de ce compositeur « transitoire » (mais à quoi va penser Vartan ? Mr. Green ) qui m'a drôlement surpris : la no3, en Do mineur. Très « Sturm-und-Drang » je dirais, et beaucoup plus inspirée que je ne le pensais (j'ai quelques vilains préjugés sur la France d'après Rameau Confused ). J'aime surtout le premier mouvement, plein d'énergie, intéressant dans son développement, passionnant dans les timbres des vents, quelques modulations croustillantes, une expression riche et fournie... une forte influence de Haydn à mon avis, germanique en tous cas, mais avec une énergie digne de Beethoven... bref, foncez !

J'ai aussi écouté ses quatuors. De jolis divertissements dans un style fluide et très différent du quatuor viennois, mais ce n'est pas passionnant.
EDIT : sauf le quatuor no3, dont le Larguetto cite le thème de l'Offrande Musicale de Bach... mais qu'est-ce que ça vient faire ici ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 53
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 21 Fév 2008 - 21:56

Tu peux préciser si la symphonie en ut mineur dont tu parles, c'est l'opus 4 n° 3 ? J'ai regardé son catalogue, il semble que ce soit la seule dans cette tonalité .

Je possède sa symphonie en fa majeur, dite à 17 parties, l'une de ses dernières oeuvres, qui est enregistrée chez Naxos avec le Requiem.

C'est une symphonie magistrale, à mon avis elle ne dépare pas par rapport aux symphonies germaniques de la même époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 117
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 22 Fév 2008 - 0:34

Citation :
la no3, en Do mineur.

Et c'est l'opus 6 Very Happy

Mais étant donné qu'il a composé une soixantaine de symphonies, je ne serais pas étonné qu'il en existe d'autres en ut mineur.

Qu'entends-tu par "elle ne dépare pas" ? Cette symphonie m'intéresse bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 53
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 22 Fév 2008 - 15:53

Kryzstof a écrit:
Citation :
la no3, en Do mineur.

Et c'est l'opus 6 Very Happy

Mais étant donné qu'il a composé une soixantaine de symphonies, je ne serais pas étonné qu'il en existe d'autres en ut mineur.

Qu'entends-tu par "elle ne dépare pas" ? Cette symphonie m'intéresse bien...

Je veux dire qu'elle est aussi belle et impressionnante que les grandes symphonies de Haydn par exemple.

Elle dure autour de 25 minutes, pour grand orchestre, en quatre mouvements, avec une introduction Maestoso. Je crois qu'elle devrait te plaire.

Pour l'op 6 n° 3, je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 22 Fév 2008 - 17:15

jesus a écrit:


Qu'entends-tu par "elle ne dépare pas" ? Cette symphonie m'intéresse bien...

Je veux dire qu'elle est aussi belle et impressionnante que les grandes symphonies de Haydn par exemple.

Pour l'op 6 n° 3, je ne connais pas.[/quote]


Que les londoniennes, peut-être pas quand même...encore que...mais que les parisiennes, certainement.

Je ne connais pas non plus l'opus 6 n° 3, mais j'ai écouté les op 6 n° 1 en fa majeur et op 6 n° 5 en sol mineur, il est vrai qu'elles sont intéressantes.
Admirateur de cette période des classiques français, comme chacun sait, je possède plusieurs enregistrements des symphonies de Gossec (notamment celui de Sanderling et celui de Bamert).

Il y a même une symphonie pastorale (op 5 n° 3) et une de chasse (op 13 n° 3).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 21 Aoû 2009 - 15:07

DavidLeMarrec a écrit:
Moi, tandis que nous devisons de faux romans, j'écoute de la vraie musique Louis XVI de qualité (oui, ça existe : La Mort d'Abel de Kreutzer, le Déserteur de Monsigny, Thésée de Gossec... Cool )

Tout ce que j'ai envie d'entendre...
Parle-nous en un peu et indique-nous une discographie si cela existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 21 Aoû 2009 - 16:16

Moander a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Moi, tandis que nous devisons de faux romans, j'écoute de la vraie musique Louis XVI de qualité (oui, ça existe : La Mort d'Abel de Kreutzer, le Déserteur de Monsigny, Thésée de Gossec... Cool )

Tout ce que j'ai envie d'entendre...
Parle-nous en un peu et indique-nous une discographie si cela existe.
Je vais faire simple pour la discographie : aucun de ces trois compositeurs n'a jamais eu d'intégrale enregistrée. Pis pour Kreutzer et Gossec, ça n'a pas dû être joué quasiment depuis 1810 ou 1820... Déjà, des extraits, c'est bombance.

Pour Monsigny, Dalayrac, Isouard ou Poise, pas de disques, mais ça a un peu peu été joué depuis une vingtaine d'années.


Pour Kreutzer, je n'ai que l'air d'Adam, tiré d'un récital remarquable de Pierre Yves Pruvot, où il évoque la punition terrible de voir son fils Caïn détester son appel... C'est presque aussi sombre que chez Borngräber !

Pour Thésée de Gossec, c'est un duo seulement qui est entre mes mains, c'est vraiment dans le style de la dernière tragédie lyrique, mais très peu gluckiste (bien moins en tout cas que Salieri et surtout Sacchini) : on est plutôt du côté de Johann Christian Bach, quelque chose qui tire vers le naturel de l'opéra-comique, mais avec une grandeur qui tient plus de Lully que de Rameau.
C'est le duo où Phèdre propose au vieux Thésée d'assassiner cet étranger qui a la faveur du peuple (très proche du Thésée de Quinault, si ce n'est que ça se passe ici avec Médée et Egée, et Thésée en victime).
Absolument admirable.

Le Déserteur de Monsigny, ça, j'ai entier (et en vidéo !), ça a été joué à Compiègne il y a un vingtaine d'années. C'est de la musique d'opéra-comique, mais alors, quel propos sombre (une mauvaise blague qui tourne très mal). La musique est bien plus belle et dense que du Grétry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 21 Aoû 2009 - 21:30

DavidLeMarrec a écrit:
Tout ce que j'ai envie d'entendre...
Parle-nous en un peu et indique-nous une discographie si cela existe.
Je vais faire simple pour la discographie : aucun de ces trois compositeurs n'a jamais eu d'intégrale enregistrée. Pis pour Kreutzer et Gossec, ça n'a pas dû être joué quasiment depuis 1810 ou 1820... Déjà, des extraits, c'est bombance.

Pour Monsigny, Dalayrac, Isouard ou Poise, pas de disques, mais ça a un peu peu été joué depuis une vingtaine d'années.


Pour Kreutzer, je n'ai que l'air d'Adam, tiré d'un récital remarquable de Pierre Yves Pruvot, où il évoque la punition terrible de voir son fils Caïn détester son appel... C'est presque aussi sombre que chez Borngräber !

Pour Thésée de Gossec, c'est un duo seulement qui est entre mes mains, c'est vraiment dans le style de la dernière tragédie lyrique, mais très peu gluckiste (bien moins en tout cas que Salieri et surtout Sacchini) : on est plutôt du côté de Johann Christian Bach, quelque chose qui tire vers le naturel de l'opéra-comique, mais avec une grandeur qui tient plus de Lully que de Rameau.
C'est le duo où Phèdre propose au vieux Thésée d'assassiner cet étranger qui a la faveur du peuple (très proche du Thésée de Quinault, si ce n'est que ça se passe ici avec Médée et Egée, et Thésée en victime).
Absolument admirable.

Le Déserteur de Monsigny, ça, j'ai entier (et en vidéo !), ça a été joué à Compiègne il y a un vingtaine d'années. C'est de la musique d'opéra-comique, mais alors, quel propos sombre (une mauvaise blague qui tourne très mal). La musique est bien plus belle et dense que du Grétry...



Gossec, Mehul, Monsigny, Dalayrac, Isouard Poise, tiens...



Ecoutez... vous lire nous fait plaisir !...


















On vous voit si heureux, avec votre musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 21 Aoû 2009 - 23:37

Bonne remarque... il y a quand même une tâche dans cette liste de compositeurs importants français : Qui est Poise?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 0:15

Citation :
L'Irato ou l'Emporté encore moins, a été joué à Cologne en 2005 (avec Cyril Auvity !)..

Et paru en cd



Pour la petite histoire L' IRATO fut présenté en 1801 sous un pseudonyme "il signor Fiorelli"
En réponse à Napoléon qui prétendait que les français n' étaient pas capables de faire de l'opéra Buffa.
L' oeuvre a eu un grand succès , Mehul révèla l' imposture.
Sur le coup napoléon en rit, toutefois il ne pardonna pas à Mehul, il preféra confier l' essentiel de la musique de son sacre (1804) à Paisiello entrecoupé de quelques motets de Lesueur.
Mehul avait composé sans commande une messe en la bémol pour son sacre........Aucune reconnaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 16:14

J'ai le CD de l'Irato, un court opéra comique en 1 acte de 58 minutes, mais j'avoue que là j'ai été plutôt déçu. Il est vrai que je ne l'ai écouté qu'une fois, il faudrait que je récidive.

Je me suis procuré aussi Joseph en Egypte, dans la version allemande, la seule disponible. Je me répète mais c'est quand même malheureux d'ignorer ainsi les opéras français de cette époque.

Rodolphe Kreutzer, on a également décidé de l'ignorer, car à part l'ouverture de Paul et Virginie, les Etudes pour violon seul, un Quintette et un concerto pour haubois, on ne trouve rien de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 19:15

franchom a écrit:
Pour la petite histoire L' IRATO fut présenté en 1801 sous un pseudonyme "il signor Fiorelli"
En réponse à Napoléon qui prétendait que les français n' étaient pas capables de faire de l'opéra Buffa.
L' oeuvre a eu un grand succès , Mehul révèla l' imposture.
Sur le coup napoléon en rit, toutefois il ne pardonna pas à Mehul, il preféra confier l' essentiel de la musique de son sacre (1804) à Paisiello entrecoupé de quelques motets de Lesueur.
Mehul avait composé sans commande une messe en la bémol pour son sacre........Aucune reconnaissance.

Oui, j'ai lu ça aussi dans le livret mais c'est plutôt douteux cette "rancœur" du petit Napoléon. Paisiello aurait de toute façon composé l'essentiel de la musque du Sacre. C'était un formidable entrepreneur, il ne se ferait pas moucher alors qu'il a une place officielle. Mehul entretenait de bonne relation auprès de l'empereur cependant ça ne l'engageait à rien.

Sinon, j'ai aussi écouté cet enregistrement et bof. C'est gentil pour du Mehul. Ses symphonies sont bien plus intéressantes que ce pastiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 21:28

Oui, Irato est très décevant. Très peu de musique consitante à se mettre sous la dent, et une intrigue qui ne retient pas vraiment l'attention. Auvity paraît d'ailleurs un peu paumé dans cette musique (vite gêné par son engorgement).

En revanche, Joseph (ça a été joué par les Anglais en français, très belle version avec Mark Padmore il y a une dizaine d'années) et La mort d'Abel, c'est vraiment remarquable.
Dans Joseph, le qualificatif de 'Beethoven français' prend tout son sens, il y a vraiment une communauté de posture dans ce classicisme qui devient soudain très vigoureux, et tourne au romantisme. Formules obsessionnelles plus que strophiques, importance du facteur rythmique, augmentation des modulations... c'est vraiment dans le même courant que Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 22:55

Moander a écrit:
Qui est Poise?
Un compositeur d'opéras-comiques, mais plus tardif, du milieu du XIXe. Ca reste dans le même goût naïf, presque du Dalayrac à peine romantisé, si ce n'est qu'en tant que réac, c'est assez fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Aoû 2009 - 23:14

Ophanin a écrit:
franchom a écrit:
Pour la petite histoire L' IRATO fut présenté en 1801 sous un pseudonyme "il signor Fiorelli"
En réponse à Napoléon qui prétendait que les français n' étaient pas capables de faire de l'opéra Buffa.
L' oeuvre a eu un grand succès , Mehul révèla l' imposture.
Sur le coup napoléon en rit, toutefois il ne pardonna pas à Mehul, il preféra confier l' essentiel de la musique de son sacre (1804) à Paisiello entrecoupé de quelques motets de Lesueur.
Mehul avait composé sans commande une messe en la bémol pour son sacre........Aucune reconnaissance.

Oui, j'ai lu ça aussi dans le livret mais c'est plutôt douteux cette "rancœur" du petit Napoléon. Paisiello aurait de toute façon composé l'essentiel de la musque du Sacre. C'était un formidable entrepreneur, il ne se ferait pas moucher alors qu'il a une place officielle. Mehul entretenait de bonne relation auprès de l'empereur cependant ça ne l'engageait à rien.




Je ne suis pas si sûr que la musique de cérémonie fut acquis pour Paisiello.
Jean Mongredien explique celà très bien dans
"La musique du sacre de Napoléon ", Revue de musicologie 1967
De plus cette histoire de messe du sacre de Mehul n' est pas clair du tout
On sait qu' elle fut écrite en 1804.Toutefois on a retrouvé aucune commande.La partition fut d' ailleurs envoyé ensuite à Presbourg( actuel Bratislava)
On sait qu' elle fut donnée de nombreuses fois avec succès au début du XIXé. Comme les symphonies le parallèle avec Beethoven est frappant.
La partition a été ensuite retrouvé par l' abbé Neyrat en voyage à Bratislava
Il a recopié le manuscrit , il en a tiré une version réduite pour orgue ( publié à la fin du XIX è
En 1963 (centenaire de sa naissance) la messe fut donnée à Paris dans sa version réduite pour orgue.(de la mémoire de Mongrédien)

en 1989 Elle fut donnée à Givet (lieu de naissance de MEHUL)avec orchestre, dans une obscure version différente du manuscrit??????

Enfin elle est donnée dans sa version originale (à partir du manuscrit) en juin 2004.

Bon allez j' arrête de vous barber ............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 23 Aoû 2009 - 10:14

franchom a écrit:

Enfin elle est donnée dans sa version originale (à partir du manuscrit) en juin 2004.

Bon allez j' arrête de vous barber ............

Mais tu ne nous barbe pas, continues Very Happy

Si cette Messe de Méhul a été interprétée en 2004, pas une firme ne l'a enregistrée ? De plus en plus désolant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 23 Aoû 2009 - 10:16

joachim a écrit:
franchom a écrit:

Enfin elle est donnée dans sa version originale (à partir du manuscrit) en juin 2004.

Bon allez j' arrête de vous barber ............

Mais tu ne nous barbe pas, continues Very Happy

Si cette Messe de Méhul a été interprétée en 2004, pas une firme ne l'a enregistrée ? De plus en plus désolant !

Non il en existe qu' une captation pour archive


Dernière édition par franchom le Dim 23 Aoû 2009 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 23 Aoû 2009 - 18:13

Je suis à la recherche des Symphonies de Méhul. J'ai écouté Minkowski et j'ai trouvé ça très intéressant.

Est-ce que cette intégrale est valable (intérêt des symphonies 3 et 4, qualité de la version)?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 23 Aoû 2009 - 18:41

Moander a écrit:
Je suis à la recherche des Symphonies de Méhul. J'ai écouté Minkowski et j'ai trouvé ça très intéressant.

Est-ce que cette intégrale est valable (intérêt des symphonies 3 et 4, qualité de la version)?


Pour la 1ère et la deuxième je préfère Minkowski je trouve celà plus frais...Pour le 3è et la 4è à ma connaissance c' est la seule version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 24 Aoû 2009 - 14:11

franchom a écrit:
Pour la 1ère et la deuxième je préfère Minkowski je trouve celà plus frais...Pour le 3è et la 4è à ma connaissance c' est la seule version.

Oui c'est la seule version, hélas. Et elle manque de tonus, la prise de son est faiblarde. Ceci dit ces symphonies sont grandioses. Dans les mémoires de Habeneck on apprend que Mehul les a composés suite à la première interprétation des deux premières symphonies de Beethoven (par un orchestre d'étudiants au Conservatoire). Ces mémoires sont rédigés 30 ans après les faits mais parait-il que seul Habeneck et Mehul ont appréciés cette "musique bizarre et savante" (terme de la presse de l'époque)

Sinon : non, tu ne nous barbe pas, Franchom, Mongrédien a peut être raison. Il y a malheureusement si peu de choses sérieuses à lire sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 24 Aoû 2009 - 14:38

Pour les symphonies 1 & 2 il y a aussi le disque de Jorge Rotter chez Naxos. Une interprétation bien plus énergique et préférable à celle de Michel Swierczewski mais le son n'est pas meilleur, très réverbéré pour le coup (un peu la marque des anciens Naxos, on est ici en 1988). Je ne connais pas la version de Minkowsky qui doit certainement être bien pêchue comme il faut. Méhul est un symphoniste intéressant qui gagne à être connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 25 Aoû 2009 - 16:40

DavidLeMarrec a écrit:

Pour Thésée de Gossec, c'est un duo seulement qui est entre mes mains, c'est vraiment dans le style de la dernière tragédie lyrique, mais très peu gluckiste (bien moins en tout cas que Salieri et surtout Sacchini) : on est plutôt du côté de Johann Christian Bach, quelque chose qui tire vers le naturel de l'opéra-comique, mais avec une grandeur qui tient plus de Lully que de Rameau.
C'est le duo où Phèdre propose au vieux Thésée d'assassiner cet étranger qui a la faveur du peuple (très proche du Thésée de Quinault, si ce n'est que ça se passe ici avec Médée et Egée, et Thésée en victime).
Absolument admirable.

Ce Duo est remarquable... Je trouve que c'est l'urgence dramatique de Gluck qui rejoint la caractérisation orchestrale de Rameau, les bois en plus j'ai l'impression, (je n'ai pas tes références dans mon stock de connaissance pour mieux affiner) avec peut-être des bribes du lyrisme propre à Grétry.
C'est alléchant, il nous faut une recréation de suite.

Par contre, c'est incroyable le changement de cadre librettistique à Athênes alors que le passage est une copie pure et simple du poème de Quinault... Le librettiste avait sérieusement le droit de faire ça et de dire que c'était son oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 25 Aoû 2009 - 22:45

Le disque de Minkowski est incontestablement la référence pour les symphonies n° 1 & 2 de Méhul, mais à l'époque (1989) les Musiciens du Louvre étaient encore un peu verts, et la prise de son assez sèche n'aide pas. Il faut vraiment pousser le volume pour profiter de cette interprétation explosive.
Bref, si Minkowski pouvait les réenregistrer (ainsi que les 3 & 4) dans de meilleures conditions, avec un orchestre moderne pourquoi pas, ça pourrait être très sympathique !


Dernière édition par adriaticoboy le Mer 26 Aoû 2009 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
» Les grands oubliés
» François-Joseph Gossec (1734-1829)
» Assassin, oubliés du rap français?
» Messe des morts de Gossec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: