Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Méhul, Gossec, ces génies oubliés!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 9:23

[quote="franchom"]
♫ a écrit:
franchom a écrit:
Nous possédons si peu à nos oreilles de symphonies françaises autour de 1800 que je serais indélicat de faire la fine bouche .


Ça dépend aussi de ce qu'on appelait "symphonie" à cette époque. Dans bon nombre de cas, il s'agit de toute forme de musique instrumentale.
http://books.google.fr/books?id=z4UvAAAAMAAJ&pg=RA7-PA10-IA10&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CFAQ6AEwBw#v=onepage&q=symphonie&f=false
http://books.google.fr/books?id=lDwVAAAAQAAJ&pg=PA647&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CDIQ6AEwAQ#v=onepage&q=symphonie&f=false

Certes mais celà ne m' empêche pas de rester rêveur
voir d' ailleurs
http://philidor.cmbv.fr/catalogue/oeuvre-symphonie-1

Oui, on peut rester rêveur devant le nombre d'oeuvres tombées dans l'oubli, mais cela concerne tout le répertoire. Et une fois de plus, regardons les effectifs quand ils sont indiqués :
Première oeuvre :2 violons, alto, basse, 2 hautbois, 2 cors en ut.
4e oeuvre : 2 violons, alto, basse chiffrée, 2 hautbois, 2 cors
symphonies de Bailleux : 2 violons, alto et basse chiffrée
Ce n'est vraiment pas ce qu'on a aujourd'hui en tête en parlant de symphonies. C'est tout le genre instrumental !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 10:33

♫ a écrit:
[

Oui, on peut rester rêveur devant le nombre d'oeuvres tombées dans l'oubli, mais cela concerne tout le répertoire. Et une fois de plus, regardons les effectifs quand ils sont indiqués :
Première oeuvre :2 violons, alto, basse, 2 hautbois, 2 cors en ut.
4e oeuvre : 2 violons, alto, basse chiffrée, 2 hautbois, 2 cors
symphonies de Bailleux : 2 violons, alto et basse chiffrée
Ce n'est vraiment pas ce qu'on a aujourd'hui en tête en parlant de symphonies. C'est tout le genre instrumental !

Si l' on compare l' effectif à Mahler......C 'est sûr , toutefois on trouve un nombre considérable de symphonies à grand orchestre dans ce répertoire de Brooks
Je peux en ajouter 4 de Pierre Joseph Candeille qui sont conservées à La bibliothèque municipale de Lille
Elles sont pour grand orchestre
La première (1781) a été recréé à Lille à la fin des années 90
.
Nous sommes bien dans un effectif ( Haydn Mozart)
Ce qui est intéressant, c ' est la genèse de la forme et nous rendre compte que la symphonie avec l' acception contemporaire avait une pleine existence en France . Même si je concède que le terme générique de symphonie était relatif à la musique instrumentale .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 9 Sep 2010 - 21:02

Octavian a écrit:
Sortie annoncée pour le 30/09 chez Naxos d'une intégrale du Déserteur de Monsigny (1769) sous la baguette de Ryan Brown.
Ecoutée il y a quelques jours. C'est très bien, mais comme toujours avec Brown un peu propret. La version de Compiègne avec Dudziak était beaucoup plus convaincante, vivante et contrastée. Là, on a un peu affaire à un robinet d'eau tiède qui peut donner l'impression, studio aidant, que cette musique est plate. C'est vraiment une musique qui vit à la scène...

A part ça, c'est bien joué et très correctement chanté, y compris le français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 9 Sep 2010 - 21:05

adriaticoboy a écrit:
Concerto Köln sinon rien. Wink

J'en avais parlé avec HOLLIGER il y a quelque temps, il me semble... et c'est effectivement un disque stupéfiant. Qui révèle une modernité peut-être même supérieure aux Méhul - certes dans un langage moins romantisant, mais avec une quantité de trouvailles impressionnante.

Je trouve que c'est du niveau des plus belles symphonies de Mozart (et pour ne rien gâcher c'est plus dans ma sensibilité). Alors que Méhul n'est quand même pas du niveau de Beethoven (ni même de la Première de Czerny).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 1 Oct 2010 - 23:21

DavidLeMarrec a écrit:
Le Déserteur de Monsigny, ça, j'ai entier (et en vidéo !), ça a été joué à Compiègne il y a un vingtaine d'années. C'est de la musique d'opéra-comique, mais alors, quel propos sombre (une mauvaise blague qui tourne très mal). La musique est bien plus belle et dense que du Grétry...

Je suppose à en entendre des extraits que c'est une rééddition mais cela me paraît assez bon comme interprétation ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Oct 2010 - 0:19

Non, ce disque vient de sortir et n'est pas une réédition. C'est le live d'une production américaine qui vient de se donner à la saison dernière (aux Etats-Unis). Et effectivement, c'est une très bonne interprétation. Mais David pourra en dire davantage... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 474
Age : 61
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Oct 2010 - 0:41

Ah bien, merci pour ce renseignement. En écoutant des extraits, à la façon de chanter, je pensais que c'était assez ancien ... par certains aspects, cela m'a fait penser à 'Richard Coeur de Lion' de Gretry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Oct 2010 - 7:42

C'est très très tiède. Très franchement, j'ai adoré à Compiègne et je me suis ennuyé ici...

Sinon, c'est bien sûr très correctement interprété, mais il y a toujours ça chez Brown, une sorte de distance, comme s'il n'était pas impliqué autrement que techniquement dans ce qu'il joue... peu de contrastes aussi.

En plus, je ne l'ai écouté qu'une fois, mais je me demande s'ils n'ont pas mis des récitatifs à la place des dialogues initiaux, parce que ça "musique" beaucoup, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Oct 2010 - 11:04

Mais ça se trouve, cette fameuse version de Compiègne ?....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Oct 2010 - 11:06

Il y a plein de Compiègne qui se trouvent en DVD à présent, pas celui-là ?

Sinon, j'ai eu accès à ça par le réseau des lutins, tout ça. Il manque la fin à mon exemplaire, d'ailleurs, mais elle existe bel et bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 6 Oct 2010 - 13:16

DavidLeMarrec a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Concerto Köln sinon rien. Wink

J'en avais parlé avec HOLLIGER il y a quelque temps, il me semble... et c'est effectivement un disque stupéfiant. Qui révèle une modernité peut-être même supérieure aux Méhul - certes dans un langage moins romantisant, mais avec une quantité de trouvailles impressionnante.

Je trouve que c'est du niveau des plus belles symphonies de Mozart (et pour ne rien gâcher c'est plus dans ma sensibilité). Alors que Méhul n'est quand même pas du niveau de Beethoven (ni même de la Première de Czerny).

Précisons donc que l'interprétation ne gâche rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 7 Oct 2010 - 0:18

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, j'ai eu accès à ça par le réseau des lutins, tout ça. Il manque la fin à mon exemplaire, d'ailleurs, mais elle existe bel et bien.
Oui, mais comme ton disque est plein, malheureusement, tu as dû passer ton tour, n'est-ce pas ? Mr. Green (Dit-il commençant à se demander si le disque-dur ne serait pas tout simplement imperméable à la musique baroque---ou pire, imperméable à la musique de Cavalli.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 7 Oct 2010 - 19:04

Froberger a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, j'ai eu accès à ça par le réseau des lutins, tout ça. Il manque la fin à mon exemplaire, d'ailleurs, mais elle existe bel et bien.
Oui, mais comme ton disque est plein, malheureusement, tu as dû passer ton tour, n'est-ce pas ? Mr. Green (Dit-il commençant à se demander si le disque-dur ne serait pas tout simplement imperméable à la musique baroque---ou pire, imperméable à la musique de Cavalli.)
Ca fait un an que j'ai chargé ça... Et je ne l'ai plus à disposition sur l'heure puisqu'il est sur mes disques etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Raminagrobis
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 20 Jan 2012 - 14:06

En écoutant sur TubeToi l'ouverture du Jeune Henri, opéra de Méhul, il m'a semblé reconnaître au beau milieu, joué au cor, l'air de la chanson de l'oignon. Un air qui était chanté par les soldats français pendant les guerres napoléoniennes. J'ai rêvé ou bien d'autres peuvent confirmer qu'il s'agit bien de la même chose ? Le peu que j'ai trouvé sur le net dit que l'origine du chant est inconnue. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 28 Aoû 2013 - 23:06

Une parution très attendue je crois; ça sort dans un mois environ:



http://www.amazon.fr/Gossec-Thésée-François-Joseph/dp/B00DUE8HZI/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 29 Aoû 2013 - 14:18

C'est une reprise du livret de Quinault (le Prologue en moins évidemment Mr. Green ). Les tuilages de l'acte I sont assez vertigineux (le reste est plus inégal), et la distribution est de feu (Pochon, Borgh, Antoun, Christoyannis...). Assez indispensable si on s'intéresse au genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Nov 2013 - 10:37

Francois-Joseph Gossec : Grande Messe des morts (1760)

Chantal Santon, Soprano
Hélène Fauchère, Soprano
Emiliano Gonzalez Toro, Ténor
Arnaud Richard, Baryton-Basse
Ensemble Les Siècles
François-Xavier Roth, Direction

On peut l'écouter ici : http://www.francemusique.fr/emission/le-concert-de-l-apres-midi/2013-2014/les-siecles-jouent-gossec-11-01-2013-00-00
On peut le regarder ici : http://culturebox.francetvinfo.fr/grande-messe-des-morts-a-la-chapelle-royale-de-versailles-142369


Superbe découverte en tout cas!

(un disque doit sortir selon le site de l'Opéra de Versailles...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1116
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Nov 2013 - 10:45

Oui, c'est une œuvre superbe que j'avais eu le plaisir de chanter en chorale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 15:12

DALAYRAC

fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Dalayrac

Quatuor N° 5 - allegro

watch?v=kFLDWhZX_Zw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 15:29

bonjour je poste ici des oeuvres de compositeurs oubliés.

s'il vous plait cet air connu est-ce du LOUIS NIEDERMEYER ?

car j'ai lu également un autre nom un certain Casella ?????

PIETA SIGNORE.
Mario del Monaco "Pietà, Signore"

watch?v=wP0UNwCDmSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80496
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 15:48

Oui sauf que Gossec et Mehul font partie d'une même époque.

Si tu regardes l'index tu trouveras un sujet spécifique sur Casella: http://classik.forumactif.com/t4931-alfredo-casella-1883-1947
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1116
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 16:14

hommepiano a écrit:
s'il vous plait cet air connu est-ce du LOUIS NIEDERMEYER ?
car j'ai lu également un autre nom un certain Casella ?????
PIETA SIGNORE.
Mario del Monaco "Pietà, Signore"  
Casella, tu es sûr ? Ce n'est pas du tout le genre.
En fait, cet air est souvent appelé "air d'église" et est attribué depuis longtemps à Alessandro Stradella. Il se trouve que Niedermayer a composé un opéra intitulé Stradella, disponible sur IMSLP. Il est possible qu'il ait repris cet air dans son opéra, encore que je n'aie pas eu le courage de vérifier.
En fait, il est vraisemblable que le véritable auteur reste inconnu.
Mais ce n'est pas Casella, ça, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 16:56

Ce doit être une œuvre à pseudonyme comme ces pseudo-arie antiche... ça ne se compare pas du tout à son style sérieux, mais Casella a pu en faire pour gagner des sous à telle époque de sa vie, non ? Il est tout aussi possible (encore plus) que ce soit quelqu'un d'autre, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 20:44

Michel Desrousseaux a écrit:
hommepiano a écrit:
s'il vous plait cet air connu est-ce du LOUIS NIEDERMEYER ?
car j'ai lu également un autre nom un certain Casella ?????
PIETA SIGNORE.
Mario del Monaco "Pietà, Signore"  
Casella, tu es sûr ? Ce n'est pas du tout le genre.
En fait, cet air est souvent appelé "air d'église" et est attribué depuis longtemps à Alessandro Stradella. Il se trouve que Niedermayer a composé un opéra intitulé Stradella, disponible sur IMSLP. Il est possible qu'il ait repris cet air dans son opéra, encore que je n'aie pas eu le courage de vérifier.
En fait, il est vraisemblable que le véritable auteur reste inconnu.
Mais ce n'est pas Casella, ça, c'est sûr.

bonsoir vous avez raison michel, c'est une erreur de ma part, il s'agit de stradella et non de casella...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 22 Fév 2014 - 21:13

Dans ce cas, effectivement, Stradella est l'auteur fictif, et Niedermeyer l'auteur réel (ou une attribution fantaisiste à cause du nom de son opéra... ou encore une pièce non tirée de son opéra qu'il a faussement attribuée à Stradella pour satisfaire la commande de l'éditeur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sinbad
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 56
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 10 Juin 2014 - 9:45

"

Conte Fantastique Mele de Chants.
JOSEPH: Laurence Dale.
JACOB: Frédéric Vassar.
SIMEON: René Massis.
BENJAMIN: Brigitte Lafon.
UTOBAL : Philippe Jorquera.
UNE JEUNE FILLE: Natalie Dessay.
Mme PUTIPHAR: Jezabel Carpi.
L'INSTITUTEUR: Abbi Patrix.
Le Théâtre Français de la Musique.
Direction artistique, mise en scène et réalisation : Pierre JOURDAN.
Les débuts de Nathalie DESSAY.

Si cela vous intéresse, je crois que la version CD existe aussi. Je peux me renseigner auprès d'un ami qui a un rôle dans cette distribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 10 Juin 2014 - 20:17

Direction artistique, mise en scène, tripatouillage et réalisation : Pierre JOURDAN.

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 21:52

Je viens d'écouter pour la seconde fois l'Adrien de Méhul qui vient de paraître chez Singulares :

=> Livret très vivant.

=> Musique ébouriffante (entre Gluck et Beethoven, très proche de Sémiramis de Catel).

=> Exécution de feu (et il y a de la glotte !).

J'en parlerai plus longuement, mais c'est à acheter, impérativement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:17

Et ça ne va pas être édité en disque? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:21

Comme si c'était mon genre. Rolling Eyes

Si, si, c'est dans les bacs depuis le 16 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:30

DavidLeMarrec a écrit:
Comme si c'était mon genre. Rolling Eyes

Si, si, c'est dans les bacs depuis le 16 juin.

Je sais bien... mais je dois dire que surtout pour ce genre de parutions, je suis très preneur d'un disque quand même... mon côté collectionneur sans doute!

Sinon tu l'as vu dans les bacs? Parce que en dehors de Qobuz, je ne trouve rien Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:34

Ah non, je n'ai pas vérifié. Mais ça existe, des parutions uniquement en ligne, pour ce type d'objet ?

EDIT : Apparemment, oui. Surprised

Le site de la Fondation a écrit:
Le Palazzetto Bru Zane a en effet choisi de publier cette œuvre uniquement en téléchargement : retrouvez-la sur Qobuz, iTunes et toutes les plateformes de télécharement légal.

Désolé.

Mais c'est magistral, il faut écouter quand même. (Trois fois en entier en deux jours, ça ne m'est pas arrivé depuis Sémiramis...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:38

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, je n'ai pas vérifié. Mais ça existe, des parutions uniquement en ligne, pour ce type d'objet ?

EDIT : Apparemment, oui. Surprised

Le site de la Fondation a écrit:
Le Palazzetto Bru Zane a en effet choisi de publier cette œuvre uniquement en téléchargement : retrouvez-la sur Qobuz, iTunes et toutes les plateformes de télécharement légal.

Désolé.

Mais c'est magistral, il faut écouter quand même. (Trois fois en entier en deux jours, ça ne m'est pas arrivé depuis Sémiramis...)

Grrrrr...
Et je fais comment moi pour me faire un beau Livre-Disque? Mr.Red
Bon, je ferais peut-être une exception pour cet Adrien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 24 Juin 2014 - 23:42

Bon, tu veux que ce soit joli, ou tu veux de la bonne musique ?

Si tu veux du joli, je peux t'offrir le coffret collector Andreu Rié à Palma de Majorque ou l'intégrale Bocelli-Verdi de Noël (ruban et roman-photo inclus !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 25 Juin 2014 - 9:42

Les deux mon capitaine! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 25 Juin 2014 - 15:20

Après demande de confirmation au Palazetto... ils ne le publieront pas en livre disque... sniff Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Juil 2014 - 13:54

Sortie prévue des Bayadères de Catel le 26 aout 2014


(par contre, pas sûr d'être tout à fait au bon endroit, mais je ne trouve aucun endroit où on ne parle que de Catel Confused)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Juil 2014 - 14:25

C'est légèrement après, mais ça fera l'affaire. J'ai un peu lu la partition (je ne croyais pas que ce serait redonné de sitôt !), et c'est très différent de Sémiramis : on a clairement basculé dans le romantisme, et un romantisme un peu décoratif. J'ai trouvé le livret mauvais (il n'y a pas grand'chose à se mettre sous la dent) et la musique beaucoup moins tendue. Je suis donc perplexe, et j'espère être convaincu !

En tout cas, rythme de parution très soutenu de Bru Zane (de meme qu'Ambroisie et quelques autres), c'est génial, ça permet de prendre plus de risques.

Dire qu'il y a quinze ans, on aurait eu une publication de Didon de Desmarest… et les gens s'obstinent à parler de la décadence de l'ère du disque… Rolling Eyes

L'avenir du disque se trouve probablement dans ces entreprises subventionnées : fondations comme Bru Zane, ou labels de prestige adossés à des orchestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Juil 2014 - 15:28

DavidLeMarrec a écrit:
… et les gens s'obstinent à parler de la décadence de l'ère du disque… Rolling Eyes
En même temps je ne suis pas certain que ce genre de publication se trouve un jour au top 1 des ventes…  Neutral
(Je suis curieux de connaître le nombre d'exemplaires vendu sur ce type de publication  scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Juil 2014 - 15:51

Jaky a écrit:
En même temps je ne suis pas certain que ce genre de publication se trouve un jour au top 1 des ventes…  Neutral
(Je suis curieux de connaître le nombre d'exemplaires vendu sur ce type de publication  scratch )

Moins de 3000 vu que en général ils ne sont édités qu'à 3000 exemplaires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 24 Juil 2014 - 17:35

Oui, ils doivent en vendre guère plus de la moitié dans les mois qui suivent la parution. (C'est bien pour ça que les disques épuisés mettent longtemps à être réédités… il faut des années pour les écouler et rentabiliser le pressage.)

En revanche, pour Singulares, je crois qu'il y a quand même un public : c'est un monopole sur un répertoire, personne d'autre ne fait de l'opéra français fin XVIIIe-début XIXe. Et le nom de Bru Zane a fait ses preuves comme label de qualité.

Là où je me pose la question, c'est plutôt pour les éditions qui présentent Pelléas de Fauré & Schönberg par Darlington et Duisburg, par exemple : qui peut réellement acheter cela, à part quelques fans (tout à fait justifiés au demeurant, et les captations Acousense sont formidables !) ou les spectateurs locaux ? C'est encore pire pour les intégrales de lieder de compositeurs tout à fait obscurs chez CPO… j'en ai bien acheté quelques volumes. Mais qui va acheter tout, même si c'est Loewe ou Pfitzner, franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 25 Juil 2014 - 15:37

DavidLeMarrec a écrit:
Dire qu'il y a quinze ans, on aurait eu une publication de Didon de Desmarest… et les gens s'obstinent à parler de la décadence de l'ère du disque… Rolling Eyes

L'avenir du disque se trouve probablement dans ces entreprises subventionnées : fondations comme Bru Zane, ou labels de prestige adossés à des orchestres.

A une autre époque (et avec des bonheurs divers, je le reconnais), Naxos a aussi assumé une vraie politique courageuse et consciencieuse en terme de répertoire ; ce que lui permettait, sans doute, d'adosser les "découvertes" à des tubes captés bon marché et écoulés à grande échelle.
Mais qui, depuis, a osé des Boismortier comme ceux offerts à Niquet ?
Qui, sur un créneau équivalent, pour mettre à disposition de manière aussi "encyclopédique" les pépites de la collection "Patrimoine" (est-ce que je dis ça parce que j'ai reçu à midi les Cantates inédites pour le Prix de Rome ?) dont on parlait dans le sujet Roger-Ducasse ?
S'est-on seulement félicité d'avoir le solide Clovis & Clotilde/Te Deum de Bizet, etc. ? Les Lully même, et la jolie floraison Monsigny/Sacchini/Rebel/Grétry de Ryan Brown qui offrent a minima une alternative aux enregistrements des pionniers vingtenaires, etc. ?
Ne serait-ce que les superbes Berlioz de Casadesus ? Les Canteloube de Gens/Casadesus-Baudo ? (Là, comme ce qui se fait avec l'Orchestre national de Lyon depuis Märkl et avec Slatkin aujourd'hui, il y a une politique de "proximité" mais aussi de qualité qui est un terrain trop délaissé, à mon avis).
Et aujourd'hui encore : Meyerbeer (à l'orchestre, seulement, mais avec le premier enregistrement de l'ouverture du Prophète qu'on va chercher en Espagne et en Nouvelle-Zélande), David, etc.
Avec le Palazetto, c'est le rythme qui change ; mais pas nécessairement la dynamique (et les enregistrements sont définitivement trop chers à mon goût pour toucher un "vrai" public, d'ailleurs je n'en ai acheté aucun ; même si j'entends bien que les charges engagées rapportées au nombre d'exemplaires pressés induisent cette politique tarifaire).
(EDIT : je ne râle pas réellement, je vous rassure Wink  Embarassed !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BLeibl
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 01/08/2014

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 2 Aoû 2014 - 16:38

Dans le même genre il y a Beck que je trouve particulièrement géniale. Certes il est originaire d'Allemagne, de Mannheim même !, mais il a œuvré essentiellement en France.

Je le connais par ses symphonies opus 3 dans une interprétation de La Stagione Frankfurt. L'influence de Mannheim y est évidente, mais aussi celle de Rameau, notamment dans certains mouvements calqués sur des danses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 13 Aoû 2014 - 22:31

bAlexb a écrit:
A une autre époque (et avec des bonheurs divers, je le reconnais), Naxos a aussi assumé une vraie politique courageuse et consciencieuse en terme de répertoire ; ce que lui permettait, sans doute, d'adosser les "découvertes" à des tubes captés bon marché et écoulés à grande échelle.

Si tu veux chanter les louanges de Naxos, tu ne me trouveras pas sur ton chemin : peu de labels ont à ce point combiné l'exploration méthodique du répertoire, les interprétations de premier plan (indépendamment des considérations de célébrité, donc souvent beaucoup mieux que chez les majors) et le tarif très avantageux.


Sur le fond tout de même, si je peux qu'acquiescer à ce que tu dis sur le baroque français avec le Concert Spirituel (LULLY, Clérambault, Boismortier), je suis moins convainvu par la collection Patrimoine, reflet d'une période moins faste où les prises de son étaient métalliques et les interprètes pas toujours à la hauteur.

Justement, les disques que tu cites (Caplet, Roger-Ducasse) sont quand même assez moyennement exécutés, aussi bien techniquement que stylistiquement. Exception pour la Salomé intégrale de Schmitt, fabuleuse, mais il me semble que c'est plus tard.


Citation :
la jolie floraison Monsigny/Sacchini/Rebel/Grétry de Ryan Brown qui offrent a minima une alternative aux enregistrements des pionniers vingtenaires, etc. ?

Là, franchement, non. Ce que fait Brown avait d'abord ma sympathie, forcément, mais ce n'est pas défendable. Manifestement tout le monde déchiffre à vue péniblement dans le studio : aucun relief, aucun contraste, pas d'engagement. Ça rend Armide presque ennuyeuse, mais dans du répertoire d'opéra-comique comme Monsigny (pourtant, le Déserteur, c'est excellent !) ou Grétry, voire intrinsèquement plus faible musicalement, comme Sacchini, ça ne pardonne pas, et ça nuit à ce répertoire : en les exhumant, Brown discrédite ces œuvres, faute de leur donner ce qui est nécessaire...

J'aimerais vraiment en dire du bien, mais là, non. Stubbs / O'Dette chez CPO, c'est frustrant mais je respecte. Brown, non, ce n'est pas possible, surtout qu'il existe d'autres ensembles pas très célèbres ni coûteux en Amérique, d'une autre trempe qu'Opéra Lafayette.


Citation :
Ne serait-ce que les superbes Berlioz de Casadesus ? Les Canteloube de Gens/Casadesus-Baudo ? (Là, comme ce qui se fait avec l'Orchestre national de Lyon depuis Märkl et avec Slatkin aujourd'hui, il y a une politique de "proximité" mais aussi de qualité qui est un terrain trop délaissé, à mon avis).

Là, on n'est vraiment plus dans la rareté. Mais oui, l'intégrale Debussy de Märkl, beaucoup plus complète que la concurrence, est excellente, en effet.


Citation :
Avec le Palazetto, c'est le rythme qui change ; mais pas nécessairement la dynamique (et les enregistrements sont définitivement trop chers à mon goût pour toucher un "vrai" public, d'ailleurs je n'en ai acheté aucun ; même si j'entends bien que les charges engagées rapportées au nombre d'exemplaires pressés induisent cette politique tarifaire).

Si, si, il y a un changement de nature, puisqu'il y a dix ans, à part Gluck (plus Les Danaïdes, et l'Iphigénie de Piccinni, à cause de l'homonyme), il n'y avait absolument rien. Et ne parlons pas de versions correctement jouées…

Bru Zane a rendu la tragédie lyrique réformée et l'opéra français rare vraiment accessible, et avec des choix autrement plus judicieux qu'Opera Rara (en tout cas infiniment mieux réalisés).

Non, vraiment, j'ai le plus grand respect pour Naxos, mais c'est un autre univers. Et les concerts attenants, et la documentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80496
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:01

DavidLeMarrec a écrit:

Justement, les disques que tu cites (Caplet, Roger-Ducasse) sont quand même assez moyennement exécutés, aussi bien techniquement que stylistiquement. Exception pour la Salomé intégrale de Schmitt, fabuleuse, mais il me semble que c'est plus tard.

Alors il y a beaucoup d'exceptions!
Les Koechlin de Segerstam, l'autre disque Schmitt avec Rêves et la 2è symphonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81916
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 0:32

Xavier a écrit:
Alors il y a beaucoup d'exceptions!
Les Koechlin de Segerstam, l'autre disque Schmitt avec Rêves et la 2è symphonie...

Je ne les trouve pas extraordinaires, en particulier parce que la prise de son est plutôt terne et opaque (et les orchestres pas vraiment dans le style). Mais oui, c'est mieux que ceux que nous avons cités, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:26

DavidLeMarrec a écrit:
Bru Zane a rendu la tragédie lyrique réformée et l'opéra français rare vraiment accessible

Justement, pour des raisons de prix, notamment (et dans une moindre mesure de lieux pour les concerts) ça me paraît, à moi (et peut-être à tort), tout sauf accessible. Ne serait-ce que parce que, comme tu le soulignes, la qualité du travail "écrit" flèche très largement les projets en direction d'un public averti, si ce n'est restreint.
A part quoi j'imagine qu'on pourrait pinailler longtemps (pardon Jacques Le Goff  ) sur l'appellation même du centre "Musique romantique française" et sa cohérence avec les productions liées (Sacchini, Massenet, Debussy : romantiques scratch ?).
C'est pas tout à fait la question, évidemment, et toute entreprise "patrimoniale" (même si la notion est toujours à manipuler avec précaution) doit être justement saluée ; là-dessus tu ne trouveras pas un contradicteur avec moi Wink .
(EDIT : c'est pas le lieu, je sais ; mais j'ai entendu en concert à Lyon un concerto d'Alkan couplé à Harold de Berlioz, entre autres et si les Berlioz viennent d'être édités par Naxos [pardon, le but n'est pas de recaser systématiquement "mon" Naxos], tel n'est pas le cas pour Alkan. Le Palazetto a un projet de publication ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:40

bAlexb a écrit:
Justement, pour des raisons de prix, notamment (et dans une moindre mesure de lieux pour les concerts) ça me paraît, à moi (et peut-être à tort), tout sauf accessible. Ne serait-ce que parce que, comme tu le soulignes, la qualité du travail "écrit" flèche très largement les projets en direction d'un public averti, si ce n'est restreint.
Question prix, si on regarde le travail réalisé pour chaque édition de livre-disque (puisque c'est là que la différence de prix se fait), ce n'est au final pas si cher. Si on compare avec des éditeurs un peu "à la marge" comme des Melodyia par exemple, c'est moins cher mais avec une documentation très développée alors que Melodyia propose trois feuilles à peines argumentées. Alors oui, c'est plus cher que des parutions DG ou Warner. Mais dans les petites maisons, ça se situe je trouve dans la moyenne de prix mais avec une valeur ajoutée certaine!

Citation :
A part quoi j'imagine qu'on pourrait pinailler longtemps (pardon Jacques Le Goff  ) sur l'appellation même du centre "Musique romantique française" et sa cohérence avec les productions liées (Sacchini, Massenet, Debussy : romantiques scratch ?).
C'est pas tout à fait la question, évidemment, et toute entreprise "patrimoniale" (même si la notion est toujours à manipuler avec précaution) doit être justement saluée ; là-dessus tu ne trouveras pas un contradicteur avec moi Wink .
Hum... je dirais tout simplement qu'on balaye les précurseurs jusqu'aux descendants...
Sacchini est plus classique oui (mais dans ce cas là il ne va ni avec le CMBV, ni avec Bru-Zane... donc il n'apparaît pas :sniff:) mais Debussy pour le Prix de Rome, c'est clairement romantique encore. De même que d'Ollone au final qui reste très dans l'esprit d'une fin de romantisme français.
Donc c'est la grande période romantique qui est ciblée : depuis la fin du baroque (pour les précurseurs et les ancêtres), jusqu'à toute l'école française du début du XXème pour les descendants et ce qu'ils en ont fait. Sachant qu'en plus ces descendants ont souvent été élèves des grands romantiques du centre de la période (Massenet par exemple!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 10:55

Bien sûr, tous vos arguments tombent plus ou moins sous le sens (j'ai un peu plus de mal, j'avoue, avec l'agrégat assez informe romantisme/pré-romantisme/post-romantisme ; mais ça, c'est ma déformation naturelle d'historien de l'art). En réalité, je pense que je ne suis simplement pas le public visé (j'ai vu Le Mage et je n'ai pas acheté le coffret, idem si Les Barbares étaient publiés alors que j'ai été passionné par l'oeuvre/l'entreprise) ; je  silent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 14 Aoû 2014 - 11:13

bAlexb a écrit:
Bien sûr, tous vos arguments tombent plus ou moins sous le sens (j'ai un peu plus de mal, j'avoue, avec l'agrégat assez informe romantisme/pré-romantisme/post-romantisme ; mais ça, c'est ma déformation naturelle d'historien de l'art). En réalité, je pense que je ne suis simplement pas le public visé (j'ai vu Le Mage et je n'ai pas acheté le coffret, idem si Les Barbares étaient publiés alors que j'ai été passionné par l'oeuvre/l'entreprise) ; je  silent !

Moi je suis le pigeon parfait! Je vois un livre-disque et je me précipite... j'ai même sauté sur le Gouvy alors que je n'avais jamais entendu une note et qu'il y a pas mal de symphonique et de musique de chambre (répertoire pas vraiment à la base de mes écoutes) Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
» Les grands oubliés
» François-Joseph Gossec (1734-1829)
» Assassin, oubliés du rap français?
» Messe des morts de Gossec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: