Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Méhul, Gossec, ces génies oubliés!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 25 Aoû 2009 - 22:50

Sinon, Moander, si tu as l'occasion de croiser le disque de symphonies de Gossec par le Concerto Köln, il faut te jeter dessus. C'est phénoménal de bout en bout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 25 Aoû 2009 - 23:03

Bon je crois que je vais laisser tomber la résurrection programmée de ce fil qui finalement a repris cet été un visage humain, à défaut d'être méthodique. Mr. Green Oui le disque du Concerto Köln, absolument génial - il commence à devenir difficile à trouver évidemment. Le disque idéal pour aborder Gossec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 26 Aoû 2009 - 0:11

adriaticoboy a écrit:
Sinon, Moander, si tu as l'occasion de croiser le disque de symphonies de Gossec par le Concerto Köln, il faut te jeter dessus. C'est phénoménal de bout en bout.

Ah, ça me fait bien plaisir, je ne savais pas comment aborder la grande production symphonique de Gossec!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 4 Sep 2009 - 19:59

Premiers contacts avec Méhul cet après-midi pour moi, avec ces deux disques disponibles sur MusicMe :



Les deux symphonies dirigées par Minkowski sont un vrai égal. Vraiment il est dommage que ces partitions soient aussi peu connues! Quant à Stratonice, il s'agit d'un opéra-comique sur une intrigue digne d'une tragédie racinienne, mais revisitée toutefois à l'aune de préoccupations appartenant typiquement au Siècle des Lumières. La musique est là encore très bonne - mention spéciale pour l'Ouverture, mais il y a des airs excellents ("Insensé, je forme des souhaits..."). Point sombre: les parties dialoguées (assez longues), en alexandrins que les chanteurs débitent sur un ton vraiment pompeux et peu vivant. En tout cas il faudra que je réécoute tout ça... et un certain nombre de fois! Belle découverte, en ce qui me concerne. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 12 Sep 2009 - 18:27

Tu n'as pourtant pas commencé avec le meilleur de Méhul, côté opéra... Ce disque est très figé (c'est quoi qui te fait penser à Racine, j'ai pas remarqué moi ?), et l'oeuvre pas de première qualité. Effectivement les dialogues, à mauvais volume en plus, plombent le reste déjà faiblard.

C'est vraiment Joseph qu'il faut connaître, mais il n'en existe qu'une double version (en allemand...). Du moins sur le marché, parce que pour les initiés, Ainsley a chanté ça outre-Manche il y a quelques années... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 12 Sep 2009 - 18:43

DavidLeMarrec a écrit:

C'est vraiment Joseph qu'il faut connaître, mais il n'en existe qu'une double version (en allemand...). Du moins sur le marché, parce que pour les initiés, Ainsley a chanté ça outre-Manche il y a quelques années... Cool

Il y a aussi la version en français avec Laurence Dale, celui-là même qui avait recréé l'oeuvre en grande pompe au théâtre du Rond-Point il y a quelques lustres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 13 Sep 2009 - 11:39

J'allais le dire (version empruntée à la médiathèque, pas encore écoutée). Ceci dit les parties entre les sections chantées ont été entièrement réécrites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 29 Oct 2009 - 21:05

Donc, quelques mots sur cette version (française) de Joseph en Egypte, avec Laurence Dale dans le rôle-titre, et sous la direction de Claude Barbon (Chant du monde, 1989).

A l'origine, si j'ai bien compris, il s'agit d'une pièce de théâtre d'Alexandre Duval, Joseph et ses frères (1807), "drame mêlé de chants en trois actes". Dans cette version, comme je le mentionnais, seules les parties chantées ont été conservées. Le reste a été réécrit, un peu à la façon d'un conte oriental, pour être narré par une seule personne (le "conteur"), d'où le titre exact du spectacle et de l'enregistrement qui en a été fait: La Légende de Joseph en Egypte. Après tout pourquoi pas, ça n'est pas mal fait, ça nous évite les déclamations loupées d'alexandrins façon Stratonice, et surtout quand on entend la qualité des textes conservés, dans les parties chantées, on se dit qu'authenticité à part, on ne perd vraiment pas grand chose!

Les parties "d'époque" m'ont en effet donné furieusement l'impression que Méhul fait de son mieux pour donner du punch et un côté grandiose à un livret absolument gnangnantissime! Autant l'Ouverture instrumentale, sans être absolument prodigieuse, nous met rapidement dans l'ambiance, autant dès le premier air, quand on entend Joseph se lamenter sur ce que lui ont fait subir ses "méchants frères", ça devient franchement gênant. On remercierait donc presque les chanteurs (et/ou les ingénieurs du son?) dans les moments où ils font preuve d'une diction moins compréhensible. Mr. Green

Reste au final, donc, une œuvre assez intéressante musicalement, pas géniale mais plaisante, même s'il vaut mieux autant que possible faire abstraction du détail du texte chanté.

Le disque contient également du Chant du départ, la célèbre composition révolutionnaire (la victoiiiiiire en chaaaantant, etc.), "sœur" de la Marseillaise, signée Méhul sur un texte de Chénier (Marie-Joseph, pas André, bien sûr).

Pour l'anecdote, c'est également sur ce disque que se trouve a priori, dans un tout petit rôle, le premier enregistrement opératique d'une certaine Nathalie Dessay. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 29 Oct 2009 - 23:26

Pas d'accord.

- Je trouve la naïveté du texte extrêmement touchante, surtout dans la Romance que je chante souvent.

- La musique est impressionnante, c'est vraiment du Beethoven français comme on le dit souvent, le mot n'est pas trop fort : il muscle le discours mozartien pour en faire quelque chose de plus structuré, de plus audacieux !

Et en plus tout ça est super beau.

Alors quand on a la chance d'avoir sous la main la version Dale, on exulte et on se la boucle,

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 30 Oct 2009 - 0:42

DavidLeMarrec a écrit:
- La musique est impressionnante, c'est vraiment du Beethoven français comme on le dit souvent, le mot n'est pas trop fort
Ah mais je n'en disconviens pas. Je n'ai peut-être pas assez insisté dessus mais effectivement c'est assez grandiose. C'est juste que ça fait un peu contraste avec le texte, du coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 15 Déc 2009 - 13:10

Je suis tombé par hasard sur Stratonice (merci MusicMe pour de telles palpitantes découvertes ) et je suis heureux de voir qu'il existe un fil sur Méhul...

C'est un ressenti assez curieux en ce qui me concerne: si on passe sur les dialogues qui cassent bien le rythme et l'ambiance, la musique (ouverture et airs) a quand même pas mal de tenue et d'intérêt. Mais tout reste affreusement figé. C'est engourdi au possible comme musique, non ?! J'aurais bien attribué ce problème à l'interprétation mais je la trouve en tous points satisfaisante.

Si j'ai saisi le sens des messages précédents, il ne me reste qu'à écouter le Joseph en Egypte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 15 Déc 2009 - 17:59

Ouais, et les symphonies aussi, parce que le disque de Stratonice est effectivement terriblement figé. Déjà, les dialogues enregistrés différemment de la musique, ça tue tout. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 27 Mar 2010 - 16:16

Petit retour sur Joseph. Je viens de réécouter l'enregistrement Bardon en ne sélectionnant (après copie sur mon ordinateur) que les passages empruntés directement à Méhul (exeunt les interventions du "conteur") - et accessoirement en remettant dans l'ordre les quelques numéros bousculés par l'adaptation. Eh bien j'ai l'impression que ça a d'un coup une autre allure. bounce

Stylistiquement c'est très homogène, on s'en rend plus directement compte comme ça. Du coup, on plonge plus directement aussi dans cette ambiance induite par la musique (après, côté texte il y a toujours çà et là des naïvetés typiques de l'époque, c'est sûr, mais sur l'ensemble moins que ma sensation première). Par ailleurs, j'ai pu trouver l'intégralité du livret (c'est dispo sur ODB), et je ne sais pas si c'est à force de fréquenter des textes XVIIIe pour mes recherches à côté Mr.Red mais je trouve que sans être génial, ça se défend honnêtement. Et puis c'est en prose, donc on aurait de toute façon évité le risque que je mentionnais par rapport aux déclamations du Stratonice de Christie.

J'en déduis qu'on peut classer cette "adaptation" façon conte comme une fausse bonne idée, qui a pu paraître utile pour présenter l'œuvre au public (il faudrait voir ce que ça donnait vraiment via la version filmée, mais ça pour le coup ça m'a l'air bien introuvable), mais qui, au final, biaise assez fortement la perception qu'on peut avoir de cet opéra en accentuant paradoxalement un côté "gentillet" dont on peut douter qu'il soit le plus apte à toucher le public actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Dim 28 Mar 2010 - 3:20

Le grand truc qui frappe ce genre de résurrection, aussi, ce sont les présentations "second degré". Sur le principe, je n'ai rien contre, mais sur ces textes, c'est tellement facile que ça en devient mesquin, et ça accrédite l'idée d'une médiocrité intrinsèque de ces oeuvres.

C'est ce qui est arrivé à des représentations de Zampa (Hérold) avec dialogues grotesques parlés et à Paul & Virginie (Lesueur) dans la version donnée par Niquet. Le second était spirituel et amusant, mais au bout du compte, on parvient à un dynamitage en règle de l'oeuvre, qui la discrédite en tant que telle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 29 Mai 2010 - 20:16

En passant à la Rnac tout à l'heure, je suis tombé sur ce DVD sorti récemment :



Il s'agit visiblement de la captation vidéo du spectacle dont j'évoquais par le passé la captation audio. Pour ma part je me satisfais très bien de cette dernière, mais comme elle est à peu près introuvable, et qu'il n'y a pas d'autre enregistrement de Joseph, ça peut (peut-être) en intéresser certains ici. Avec les réserves que j'ai émises plus haut sur les "vertus" de cette adaptation, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 29 Mai 2010 - 20:39

DavidLeMarrec a écrit:
Moander a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Moi, tandis que nous devisons de faux romans, j'écoute de la vraie musique Louis XVI de qualité (oui, ça existe : La Mort d'Abel de Kreutzer, le Déserteur de Monsigny, Thésée de Gossec... Cool )

Tout ce que j'ai envie d'entendre...
Parle-nous en un peu et indique-nous une discographie si cela existe.
Je vais faire simple pour la discographie : aucun de ces trois compositeurs n'a jamais eu d'intégrale enregistrée. Pis pour Kreutzer et Gossec, ça n'a pas dû être joué quasiment depuis 1810 ou 1820... Déjà, des extraits, c'est bombance.

Pour Monsigny, Dalayrac, Isouard ou Poise, pas de disques, mais ça a un peu peu été joué depuis une vingtaine d'années.


Il y a un Cendrillon (si on parle du même Nicolo Isouard) qu'avait enregistré Bonynge (pas très bien chanté d'ailleurs dans l'ensemble). Je trouve cette musique très belle en fait. Rien de novateur, plutôt une utilisation habile de procédés bien connus sans doute, mais les couleurs chimériques et nocturnes de l'orchestre m'enchantent et il y a certaines trouvailles mélodiques qui sont vraiment réussies, à mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 29 Mai 2010 - 21:03

Si le logo jaune ne leur attire pas des procès, ils pourront s'estimer veinards. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Sam 29 Mai 2010 - 21:05

Toi aussi, ça t'a rappelé quelque chose? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussette
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 7 Juin 2010 - 21:37

Bonjour à tous!

Quel forum merveilleux où déjà 4 pages sont consacrées à ces génies méconnus!

Bon, sérieusement, je comprends qu'on puisse ne pas les considérer comme des génies, mais je vous invite à ne pas vous priver, par exemple, du Triomphe de la République: une vraie invitation à danser dans son salon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 7 Juin 2010 - 21:41

De toute manière, par définition, tout disque édité chez un label qui s'appelle chaconne est une invitation à danser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 0:59

Poussette a écrit:

Bon, sérieusement, je comprends qu'on puisse ne pas les considérer comme des génies, mais je vous invite à ne pas vous priver, par exemple, du Triomphe de la République: une vraie invitation à danser dans son salon.


Moi, je ne comprends pas...

Mais oui, les 20 dernières minutes de danse sont assez anthologiques.

Bienvenue à toi en tout cas!! Pas tous les jours qu'un nouveau poste un premier message sur Gossec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussette
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 7:26

Merci!

Attendez de voir le sujet que je vais ouvrir sur Minkus...




Mais non, ah, ce n'est que pour vous faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 8:52

Mais j'adore Minkus moi ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 9:39

coucou

Moander a écrit:
Bienvenue à toi en tout cas!! Pas tous les jours qu'un nouveau poste un premier message sur Gossec...
C'est clair ! hehe

D'autant que :
Poussette a écrit:
Quel forum merveilleux où déjà 4 pages sont consacrées à ces génies méconnus!
Oui, enfin, comme tu l'as sans doute constaté, ce fil a quand même eu des débuts un peu difficiles. Mr. Green Mais petit à petit on travaille à redresser la chose. Tout nouvel amateur de cette musique est donc d'autant plus bienvenu qu'il reste beaucoup de choses, de Gossec notamment, dont on n'a pas ou quasiment pas parlé encore - et encore je n'évoque que de ce qui est disponible au disque, moi, contrairement à d'autres. Mr.Red

Dans les mêmes parages esthétiques, tu peux aussi aller voir le fil sur Grétry, qui a été "exfiltré" d'ici avec succès Smile ou celui sur Spontini qui balbutie encore un peu. Et si tu veux créer un fil sur ce Minkus que j'avoue ne pas connaître du tout, ne te gêne surtout pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussette
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 10:06

Non, Minkus, c'était une blague... même moi, je n'aime pas.



Oh, allez, je peux peut-être ouvrir un fil juste pour vous faire découvrir? A-t-on le droit de mettre des liens Youtube ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 13:20

Euh, non, il vaut mieux éviter les liens Youtube, en tout cas les liens directs. Je suppose que le matériel en question n'est pas libre de droit.

Sinon, à défaut d'ouvrir un fil, si c'est vraiment si terrible que ça, tu peux toujours nous le présenter ici, on n'est plus à ça près. Laughing

Edit : ah ben non plus en fait, parce qu'après avoir vérifié, c'est pas du tout la bonne époque ni le bon contexte. Quand même. - C'est le fil "Valeur musicale" qui m'a mis la puce à l'oreille. Mais pourquoi tout le monde parle de ce gars-là aujourd'hui ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 13:53

Octavian a écrit:
Euh, non, il vaut mieux éviter les liens Youtube, en tout cas les liens directs. Je suppose que le matériel en question n'est pas libre de droit.

Sinon, à défaut d'ouvrir un fil, si c'est vraiment si terrible que ça, tu peux toujours nous le présenter ici, on n'est plus à ça près. Laughing

Edit : ah ben non plus en fait, parce qu'après avoir vérifié, c'est pas du tout la bonne époque ni le bon contexte. Quand même. - C'est le fil "Valeur musicale" qui m'a mis la puce à l'oreille. Mais pourquoi tout le monde parle de ce gars-là aujourd'hui ? What the fuck ?!?

Je pense que Alexandreg avait lu ce fil avant de poster à propos de Minkus dans le fil Meyerbeer non ? Sinon ce n'est pas le genre de compositeurs auquel on pense le soir au fond des bois .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 13:55

Grégoire de Tours a écrit:
Octavian a écrit:
Euh, non, il vaut mieux éviter les liens Youtube, en tout cas les liens directs. Je suppose que le matériel en question n'est pas libre de droit.

Sinon, à défaut d'ouvrir un fil, si c'est vraiment si terrible que ça, tu peux toujours nous le présenter ici, on n'est plus à ça près. Laughing

Edit : ah ben non plus en fait, parce qu'après avoir vérifié, c'est pas du tout la bonne époque ni le bon contexte. Quand même. - C'est le fil "Valeur musicale" qui m'a mis la puce à l'oreille. Mais pourquoi tout le monde parle de ce gars-là aujourd'hui ? What the fuck ?!?

Je pense que Alexandroneg avait lu ce fil avant de poster à propos de Minkus dans le fil Meyerbeer non ? Sinon ce n'est pas le genre de compositeurs auquel on pense le soir au fond des bois .
Je l'ai pris parce-que tu en as parlé mais je le connaissais très bien avant (puisque ma sœur est fan de danse classique). Et puis ça permet d'avoir un exemple de compositeur sans aucun intérêt sur le plan strictement musical.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 13:58

Je ne sais pas. Tu ne lui reconnais même pas ... je ne sais pas ... une certaine habileté à flatter l'oreille ? Une invention mélodique ? (j'aime beaucoup le motif du grand pas de deux dans Don Quichotte). Rien de bien saillant, mais du métier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3046
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 13:59

Bon j'ouvre un fil Minkus du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 8 Juin 2010 - 14:01

Grégoire de Tours a écrit:
Je ne sais pas. Tu ne lui reconnais même pas ... je ne sais pas ... une certaine habileté à flatter l'oreille ? Une invention mélodique ? (j'aime beaucoup le motif du grand pas de deux dans Don Quichotte). Rien de bien saillant, mais du métier ?
Il n'y a que du métier, et de toute façon on n'a souvent demandé que ça aux compositeurs de ballet. Ça ne me flatte pas du tout (mais je suis à peu près aussi insensible à Rossini et Donizetti donc je comprend que l'on ne puisse pas s'entendre sur ce point).
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 14:26

Il y a une oeuvre de Gossec qui m'intrigue. Octavian l'a évoqué en Playlist. C'est la symphonie à 17 parties. Je ne l'ai jamais écoutée.

Voici ce qu'en dit l'historien Jean Mongrédien dans la musique en France, des Lumières au Romantisme (1789-1830) (Fayard, 1986) :

Citation :
Il faut mentionner, certes, le retour, en 1809, du "père de la symphonie française", Gossec, qui, alors âgé de 75 ans et après plus de 20 ans de silence, écrit sa symphonie à dix-sept parties. C'est l'époque où l'on entend les premières oeuvres de Beethoven à Paris et le vieux maître - est-ce sous cette influence et sous celle également de Mozart ? - semble y témoigner d'une vigueur plus grande que dans ses symphonies d'avant la Révolution. On y trouve quantité d'idées originales, dont ce menuet en ut mineur qui est écrit en forme de fugue avec sujet et contre-sujet. Scandaleusement négligée jusqu'à nos jours (elle n'a jamais été éditée), cette symphonie vient tout récemment de triompher au festival de La Chaise-Dieu. Elle est appelée sans aucun doute à figurer à l'avenir au catalogue des grandes maisons de disques.

Le manuscrit se trouve à la Bnf (Département de la Musique), sous la cote Ms 1432. Je ne sais pas si on l'a édité depuis 1986 ?

Quelqu'un peut en toucher deux mots ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 15:16

Très différente en effet des symphonies antérieures, cette symphonie à 17 parties, en fa majeur, est presque beethovenienne. Les dix sept parties font référence non pas au nombre de mouvements, mais à l'instrumentation : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 trompettes, 2 cors, 2 bassons, 2 violons, 1 alto, contrebasse et timbales (comme il est d'usage les parties de cordes peuvent être multipliées, sinon ce serait pratiquement une symphonie pour vents).

Elle pourrait être surnommée l'héroïque de Gossec, en particulier pour le premier mouvement, qui commence par un Maestoso suivi d'un allegro molto à l'allure de fanfare. Contraste avec le Larghetto, très poétique. Le Menuet, qui n'est pas dansant mais plutôt tragique en style fugué, comporte un trio aux allures martiales. Le finale, allegro molto, est lui aussi dans le même esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 15:38

Merci pour ce commentaire détaillé. Smile Tu as une version à recommander ? J'ai l'impression que peu l'enregistre et, du coup, on doit facilement tomber sur des orchestres de seconde zone.

Edit : merci, Adriatico. Smile


Dernière édition par Ophanin le Mer 9 Juin 2010 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 15:51

Concerto Köln sinon rien. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 15:59

Je viens de contrôler, et il semble bien qu'il n'y a que deux versions disponibles : Naxos, en 2 CD, avec le Requiem. C'est celle que j'ai, et elle n'est pas mal. Et celle chez Capriccio par le Concerto Köln avec d'autres symphonies. Celle ci, je ne la connais pas, mais c'est sans doute celle que je choisirais si je ne voulais que la symphonie. Et le concerto Köln, en principe, c'est bien Wink

edit : je vois que Adriati est du même avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mer 9 Juin 2010 - 18:41

C'est vrai que je n'avais pas répondu à ta question Ophanin, désolé. Mais du coup d'autres l'ont fait mieux que je n'aurais pu. Smile

Et on ne le dira jamais assez, ce disque du Concerto Köln est incontournable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 15 Juil 2010 - 0:56

Première écoute de Stratonice de Méhul, opéra comique en un acte, enregistré par Christie.



Niveau livret, rien de très intéressant, Antiochus aime Stratonice et en est aimé mais ils ignorent la réciprocité de leur sentiment. Stratonice doit en plus épouser le père d'Antiochus. Celui-ci s'interroge sur le secret qui rend son fils si malheureux et demande à Erasistrate de l'aider à redonner goût à la vie à son fils. Tout se termine bien, Antiochus et Stratonice peuvent s'épouser sous l'oeil bienveillant du papa.
Du côté de la musique, c'est une oeuvre très courte (1h à peu près). Ce n'est pas très bien équilibré, les arias sont entrecoupés de récictatifs parlés, du coup, ça jacasse énormément. J'ai beaucoup apprécié l'ouverture et le premier aria de Antiochus "insensé je forme des souhait ... mes yeux sont lassés de s'ouvrir, mon coeur est lassé de souffrir"
Après le reste est un peu décevant. Je pense que ça tient surtout au format, on a légèrement l'impression que c'est expédié. Pas de duo d'amour passionné, pas de duo père-fils.
Point de vue interprétation, ça me semble très bon, Beuron ayant la palme bien entendu, son Antiochus est superbe, touchant malgré un livret qui prête à rire. Chose non négligeable à signaler, on peut suivre parfaitement sans livret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 15 Juil 2010 - 1:27

Hidraot a écrit:
Ce n'est pas très bien équilibré, les arias sont entrecoupés de récictatifs parlés, du coup, ça jacasse énormément.
C'est peut-être l'inverse en fait, je pense. Comme c'est un disque (et qu'en plus les passages parlés sont fort mal interprétés), on a un attendu avant tout "musical", mais pour le public ça devait être plutôt une pièce de théâtre mêlée d'airs, un format très répandu à la fin du XVIIIe.

J'ai croisé un certain nombre de ses œuvres récemment, et il est assez amusant quand on regarde dans les quelques publications qui les évoquent les dénominations qui varient selon la "spécialisation": la même œuvre sera présentée comme une "comédie mêlée d'ariettes" (voire toute simplement comme une "comédie", sans plus de précision) par une étude littéraire, comme un "opéra" par une étude musicologique.

Ce genre de mélange indistinct nous paraît spontanément très étrange (alors qu'objectivement c'est un principe qu'on pourrait très facilement rapprocher de la comédie musicale hollywoodienne "classique", par exemple) ; du coup, nos perceptions en sont un peu faussées.

Hidraot a écrit:
J'ai beaucoup apprécié l'ouverture et le premier aria de Antiochus "insensé je forme des souhait ... mes yeux sont lassés de s'ouvrir, mon coeur est lassé de souffrir"
C'est aussi ce qui m'a tout de suite le plus marqué dans cette œuvre. Smile

Hidraot a écrit:
Après le reste est un peu décevant.
J'ai eu aussi cette impression à la première écoute, mais finalement...... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 15 Juil 2010 - 1:31

Très intéressant Smile

Comme le français est apparemment parfait tout ça donne très envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 15 Juil 2010 - 9:03

Octavian a écrit:
C'est peut-être l'inverse en fait, je pense. Comme c'est un disque (et qu'en plus les passages parlés sont fort mal interprétés), on a un attendu avant tout "musical", mais pour le public ça devait être plutôt une pièce de théâtre mêlée d'airs, un format très répandu à la fin du XVIIIe.
Oui, le problème est qu'on massacre ces oeuvres en coupant abondamment les dialogues, ce qui fait qu'on n'a plus qu'une action taillée à la serpe, avec quelques airs décontextualisés...

Sinon, concernant Stratonice, entre la captation insupportable des dialogues (changement de plan sonore), leur diction assez peu passionnante, et la musique elle-même qui n'est pas impérissable... Rendez-nous Joseph, ça suffira. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Jeu 15 Juil 2010 - 22:38

DavidLeMarrec a écrit:
Rendez-nous Joseph, ça suffira. Very Happy

+ 1 Wink J'ai en effet beaucoup aimé Joseph. Mais je n'ai pas été subjugué par Stratonice, ni par l'Irato,
Par contre, les ouvertures des opéras de Méhul sont géniales, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 16 Juil 2010 - 0:08

joachim a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Rendez-nous Joseph, ça suffira. Very Happy

+ 1 Wink J'ai en effet beaucoup aimé Joseph. Mais je n'ai pas été subjugué par Stratonice, ni par l'Irato,
Par contre, les ouvertures des opéras de Méhul sont géniales, je trouve.
Mais, mais L'Irato c'est différent, c'est de l'opéra-comique très léger, ce qu'on appelle couramment (et de façon anachronique) de l'opérette. Une petite intrigue, un tout petit peu de musique sans trop de saveur, et un agréable divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Ven 16 Juil 2010 - 2:43

DavidLeMarrec a écrit:
joachim a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Rendez-nous Joseph, ça suffira. Very Happy

+ 1 Wink J'ai en effet beaucoup aimé Joseph. Mais je n'ai pas été subjugué par Stratonice, ni par l'Irato,
Par contre, les ouvertures des opéras de Méhul sont géniales, je trouve.
Mais, mais L'Irato c'est différent, c'est de l'opéra-comique très léger, ce qu'on appelle couramment (et de façon anachronique) de l'opérette. Une petite intrigue, un tout petit peu de musique sans trop de saveur, et un agréable divertissement.

Oui, c'était pour faire plaisir aux mauvais penchants italiens de Bonaparte... Tout ce qui a été pondu pour lui est affreusement mauvais semble-t-il!!

Mais, Méhul est un bon pourtant. Quasiment toute sa production instrumentale est intéressante ou excellente. On nous refile juste sa production lyrique sans intérêt pour l'instant!!

Et puis le brave et génial citoyen Méhul n'est pas gâtée. Tous ses enregistrements sont quand même tous assez moyens, pour ne pas dire complètement ratés pour certains... Même pour le Chant du départ, je suis bien en peine pour trouver une version qui me convienne!! J'en suis dépité.

P.S. Un bref retour pour gémir!! Smile



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 2 Aoû 2010 - 15:25

J'avais loupé ça :
T-A-M de Glédel a écrit:
Et puis le brave et génial citoyen Méhul n'est pas gâtée. Tous ses enregistrements sont quand même tous assez moyens, pour ne pas dire complètement ratés pour certains...
Et les symphonies par Minkowski ??

( PS HS : oui j'ai bien reçu ton MP, je te répond sous peu. )


Sinon, puisque ce fil continue d'accueillir les déshérités-de-la-postérité de passage :



Sortie annoncée pour le 30/09 chez Naxos d'une intégrale du Déserteur de Monsigny (1769) sous la baguette de Ryan Brown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Lun 2 Aoû 2010 - 15:52

[quote="T-A-M de Glédel"][quote="DavidLeMarrec"]
joachim a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Rendez-nous Joseph, ça suffira. Very Happy



Oui, c'était pour faire plaisir aux mauvais penchants italiens de Bonaparte... Tout ce qui a été pondu pour lui est affreusement mauvais semble-t-il!!

On lui préféra Paisiello pour la messe du Sacre du coup
Mais, Méhul est un bon pourtant. Quasiment toute sa production instrumentale est intéressante ou excellente. On nous refile juste sa production lyrique sans intérêt pour l'instant!!



Et puis le brave et génial citoyen Méhul n'est pas gâtée. Tous ses enregistrements sont quand même tous assez moyens, pour ne pas dire complètement ratés pour certains... Même pour le Chant du départ, je suis bien en peine pour trouver une version qui me convienne!! J'en suis dépité.

P.S. Un bref retour pour gémir!! Smile


Dans l' ensemble la position sur les enregistrements est assez juste . Ils existent et nous pouvons goûter un peu sa musique
Même les enregistrements sous le manteau de Uthal , Horatius Cocles sont de qualité médiocre. Certes celà n' aide pas .
Joachim a raison de dire que ses ouvertures sont délicieuses
et les deux premières symphonies par Minko sont recevables .


Accueillons le nouveau CD du Déserteur de Monsigny chez Naxos avec entrain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 1:19

franchom a écrit:
et les deux premières symphonies par Minko sont recevables
On parle de la qualité de l'œuvre ou de celle de l'interprétation là ?... What the fuck ?!?

C'est un peu beaucoup faire la fine bouche, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 4:47

Octavian a écrit:
franchom a écrit:
et les deux premières symphonies par Minko sont recevables
On parle de la qualité de l'œuvre ou de celle de l'interprétation là ?... What the fuck ?!?

C'est un peu beaucoup faire la fine bouche, quand même...

Les symphonies de Mehul sont tout à fait importantes. La Musique fort inspirée. Je défends d' ailleurs toute les tentatives pour faire vivre son oeuvre . Nous possédons si peu à nos oreilles de symphonies françaises autour de 1800 que je serais indélicat de faire la fine bouche .


N' oublions pas que Barry S. Brook dans son livre publié en 1962 La symphonie française entre 1750 et 1800 dénombre 1200 symphonies.
Ca laisse rêveur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 7:26

franchom a écrit:
Nous possédons si peu à nos oreilles de symphonies françaises autour de 1800 que je serais indélicat de faire la fine bouche .


N' oublions pas que Barry S. Brook dans son livre publié en 1962 La symphonie française entre 1750 et 1800 dénombre 1200 symphonies.
Ca laisse rêveur

Ça dépend aussi de ce qu'on appelait "symphonie" à cette époque. Dans bon nombre de cas, il s'agit de toute forme de musique instrumentale.
http://books.google.fr/books?id=z4UvAAAAMAAJ&pg=RA7-PA10-IA10&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CFAQ6AEwBw#v=onepage&q=symphonie&f=false
http://books.google.fr/books?id=lDwVAAAAQAAJ&pg=PA647&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CDIQ6AEwAQ#v=onepage&q=symphonie&f=false
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Mar 3 Aoû 2010 - 8:30

[quote="♫"]
franchom a écrit:
Nous possédons si peu à nos oreilles de symphonies françaises autour de 1800 que je serais indélicat de faire la fine bouche .


Ça dépend aussi de ce qu'on appelait "symphonie" à cette époque. Dans bon nombre de cas, il s'agit de toute forme de musique instrumentale.
http://books.google.fr/books?id=z4UvAAAAMAAJ&pg=RA7-PA10-IA10&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CFAQ6AEwBw#v=onepage&q=symphonie&f=false
http://books.google.fr/books?id=lDwVAAAAQAAJ&pg=PA647&dq=symphonie&hl=fr&ei=R6dXTOa3I-CX4gbDyon8Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CDIQ6AEwAQ#v=onepage&q=symphonie&f=false

Certes mais celà ne m' empêche pas de rester rêveur
voir d' ailleurs
http://philidor.cmbv.fr/catalogue/oeuvre-symphonie-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
» Les grands oubliés
» François-Joseph Gossec
» Assassin, oubliés du rap français?
» Messe des morts de Gossec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: