Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sombres perspectives pour EMI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 16:46

Le gars qui tient HM à Lyon est super à tous points de vue : très sympa, et très très connaisseur!
Oui, hélas les disques sont chers, ça n'aide pas à notre époque internet+coffrets bradés, brilliant etc..
par contre ils sont imbattables niveau packaging, prises de son. Et en général, c'est du très haut niveau d'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 16:52

Cololi a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Glocktahr a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Guillaume a écrit:
C'est quoi la situation de HM ? scratch

Des ventes en chute , depuis 2 ans notamment.
Qqn qui travaille chez HM m'a dit que les magasins HM avaient juste enregistré une légère baisse au cours des 2 dernieres années. Ce qui s'est effondré ce sont les ventes de disques HM chez les magasins partenaires (FNAC, Carrefour...)

Laughing Heu, HM, vient de fermer 10 de ses 40 boutiques au cours de cette année 2010..

Faut dire que HM Bordeaux par ex ... ils sont aussi accueillants qu'une porte de prison ... vraiment j'y mettrai plus les pieds ...
Bon celà dit le lable a des bons disques, mais je les achète ailleurs (Internet / Virgin ...)
A dijon, ça marche fort, il faut dire que les deux vendeuses sont très sympas. peut etre que les 10 boutiques qui ont fermé n'ont jamais marché.
Pelleas le dijonnais, tu y vas des fois à la boutique de Dijon? Tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 16:59

Laughing Décidément.. non non, les boutiques ferment parce que HM souffre, leur avenir n'est pas rose ; j'en ai longuement discuté avec le vendeur lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:02

HOLLIGER a écrit:
Laughing Décidément.. non non, les boutiques ferment parce que HM souffre, leur avenir n'est pas rose ; j'en ai longuement discuté avec le vendeur lui même.
Bon ben tu connais un vendeur pessimiste et moi un vendeur optimiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:04

Le mien connait la boutique depuis bien longtemps..
Et de fait, 10 boutiques qui ferment, ça parle! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:05

HOLLIGER a écrit:
Le mien connait la boutique depuis bien longtemps..
Moi c'est la doyenne des vendeuses nananères...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:06

Laughing Wink
tu n'as pas dû sinon avoir le temps de lire mon édit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:07

on pourrait continuer longtemps comme ça, je vais essayer de voir ce qu'ils disent sur internet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:14

Certes, mais je me base sur des faits, 25% des boutiques qui ferment en l'espace de quelques mois..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:20

HOLLIGER a écrit:
Certes, mais je me base sur des faits, 25% des boutiques qui ferment en l'espace de quelques mois..

J'ai trouvé cet article http://www.leprogres.fr/fr/region/l-ain/bourg-en-bresse/article/4100669/Arretez-la-musique-Harmonia-Mundi-fermera-boutique-le-15-janvier.html

Ils disent que 8 boutiques ont fermé récemment. Ce soir je vois madame mundi, j'essaierai de lui demander des détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 17:22

Qui s'ajoutent aux 2 qui ont fermé en début d'année..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 19 Nov 2010 - 18:11

Glocktahr a écrit:

Pelléas le dijonnais, tu y vas des fois à la boutique de Dijon? Tu en penses quoi?

Oui je suis déjà allé chez HM à Dijon, c'est une boutique sympa, mais je n'y achète pas grand-chose, je fais presque tous mes achats musicaux sur le net.


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4606
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Sam 20 Nov 2010 - 14:30

J'ai eu des explications de madama mundi sur les fermetures. Ce serait du aux changements dans la direction après la mort du fondateur. Le fondateur tenait à maintenir ces magasins ouverts bien qu'ils n'aient jamais été très rentables. A sa mort ses successeurs n'ont pas fait de sentiment et s'en sont séparé, sans pour autant qu'il y ait eu de véritable changements dans la situation d'HM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 22 Nov 2010 - 1:38

RAV avec la discussion précédente, mais voici la page facebook d'Emi et de Virgin classics :

http://www.facebook.com/#!/EMIVirginClassics

Eloquent, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 22 Nov 2010 - 9:43

C'est en effet la RAV partie des stars du classiques (belle coiffure David Fray Mr. Green )! Rolling Eyes Cool Cool
Edifiant, consternant, mais pas nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 23 Nov 2010 - 11:16

HOLLIGER a écrit:
C'est en effet la RAV partie des stars du classiques (belle coiffure David Fray Mr. Green )! Rolling Eyes Cool Cool
Edifiant, consternant, mais pas nouveau.

Oui, pas vraiment nouveau...
Il y a bien pire : l'industrie discographique semble presqu'intégralement vouée aux compils et aux compils de compils - il suffit de jeter une oreille à la mal nommée Radio classique pour entendre des pubs pour des coffrets du genre "La musique de vos pubs favorites", où par exemple "Caro nome" est référencée comme la musique illustrant "Juanita banana" le clip d'United Fruits....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 23 Nov 2010 - 18:06

Montfort a écrit:
HOLLIGER a écrit:
C'est en effet la RAV partie des stars du classiques (belle coiffure David Fray Mr. Green )! Rolling Eyes Cool Cool
Edifiant, consternant, mais pas nouveau.

Oui, pas vraiment nouveau...
Il y a bien pire : l'industrie discographique semble presqu'intégralement vouée aux compils et aux compils de compils - il suffit de jeter une oreille à la mal nommée Radio classique pour entendre des pubs pour des coffrets du genre "La musique de vos pubs favorites", où par exemple "Caro nome" est référencée comme la musique illustrant "Juanita banana" le clip d'United Fruits....

Montfort

Quand on sait qu'en plus on a Nelson Monfort à la baguette! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 24 Jan 2011 - 18:43



Shit

A ce rythme, je programme la fin du monde pour 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12177
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 24 Jan 2011 - 18:50

Guillaume a écrit:


Shit

A ce rythme, je programme la fin du monde pour 2015.

Moi, plutôt pour 2014, on parie Mr. Green ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 24 Jan 2011 - 18:51

Oui, enfin vu que le prix moyen, d'un disque a dû sacrément baisser depuis 99, il faudrait mieux juger sur le nombre d'heures de musiques vendues et non sur un volume financier pour voir si le disque est si en crise que ça!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Fauremderéquié
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Lun 24 Jan 2011 - 20:21

...et aussi, pour verser dans le demi-optimisme, il faut peut-être se réjouir de penser que le CD a de fortes chances d'être le dernier support physique mis sur le marché avant longtemps....Aucun industriel, dans l'état actuel des choses, ne se lancerait dans le développement d'une nouveau support destiné à le supplanter - tous les regards et les efforts étant portés sur le virtuel et le numérique.
Sans successeur (et donc supplanteur) annoncé, le CD gagne quelques années de vie encore.
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 10:47

Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 11:47

Remarque, ça n'est que la surface, on nous parle des artistes très connus et des majors ou des labels français... Quid du reste ? Comment vont Glossa, CPO, Harmonia Mundi, Berlin Classics, Orfeo...etc ? La baisse de 22% est catastrophique, mais si les gens ne veulent pas acheter des disques de Musique, tant pis pour eux, qu'est ce que vous voulez, dans notre monde moderne où tout doit tomber tout cuit et se faire en maximum 3 minutes, quelle place pour la musique dite "classique" ?

Evidemment, tout le passage sur la pub frise le grotesque, mais on récolte là les fruits de à la fois une mauvaise politique d'éducation, l'absence de tout soutien de l'Etat à l'industrie vraiment culturelle (la TVA à 5.5% sur le disque on l'attend toujours...), la place toujours moindre à la culture chez nos compatriotes, l'absence de politique vraiment ambitieuse des majors...etc

Reste maintenant à espérer pour nous qu'ils nous laissent le temps de complèter nos discothèques, qu'ils sortent dans l'intervalle des choses rares, et que les disques et leurs lecteurs aient une durée de vie suffisante (vu que lorsque j'aurais 25 ans il n'y aura plus de disques ou peu s'en faut, il faut que tous mes CDs durent environ 70 ans) pour couvrir nos besoins vitaux.

La disparition du disque, si rien n'est fait ne sera que le prélude à une entreprise de démantèlement de la culture jugée "savante" ou "élitiste" : les maisons d'opéras fermeront (plusieurs centaines de millions pour quelques privilégiés = ça ne résistera pas à une future politique de rigueur), on arrêtera d'enseigner la musique classique à l'école (c'est déja quasiment le cas), tout le monde baignera dans la soupe ambiante et la plupart des gens seront contents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 11:55

Et le monde s'écroulera, Ragnarök arrivant bla bla bla... hehe
Nous retournerons vivre dans des cavernes et marcheront à quatre pattes en poussant des grognements aussi hein! Laughing

Au pire, il n'y aura plus beaucoup de nouveauté studio... mais on aura toujours des diffusions radio, des DVD... Alors oui, tu ne pourras pas avoir ton beau coffret qui brille dans ta discothèque. Mais si tu veux continuer à découvrir des oeuvres, tu auras encore des choses à écouter au moyen des diffusions radio!

Plus de disque dans 8 ans! J'attends de voir personnellement! Si c'était la cas, crois-tu vraiment qu'il y aurait des nouvelles firmes qui se lancent actuellement? Si le marché était si croulant qu'on ne le présente ici (où on cible clairement les grandes majors!), je doute que des Glossa, CPO et autres Dynamic continuent à creuser leur tombe! Le tout est de changer un peu de modèle économique à mon avis, de ne pas vouloir absolument faire des produits de diffusion à grande échelle mais plutôt des produits bien ficelés pour une petite niche qui sera prête à payer plus cher pour un produit rare.
Alors oui, on aura plus 3 versions de Don Giovanni par an en DVD peut-être... mais de là à ce que les opéras ferment leur portes, j'en doute sérieusement avant un certain temps!

Faut être un peu positif dans la vie! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 11:57

Guillaume a écrit:
Remarque, ça n'est que la surface, on nous parle des artistes très connus et des majors ou des labels français... Quid du reste ? Comment vont Glossa, CPO, Harmonia Mundi, Berlin Classics, Orfeo...etc ? La baisse de 22% est catastrophique, mais si les gens ne veulent pas acheter des disques de Musique, tant pis pour eux, qu'est ce que vous voulez, dans notre monde moderne où tout doit tomber tout cuit et se faire en maximum 3 minutes, quelle place pour la musique dite "classique" ?
Glossa est financé pour tous les gros projets par la fondation Bru Zane, ça ne tient pas tout seul.
CPO ne tient pas tout seul non plus, et c'est difficile de connaître les somme injectées pour que ça continue de tourner.
Harmonia Mundi est loin d'être en forme.
Globalement c'est vraiment mauvais, quel que soit le label.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 12:05

Tout ceci est grotesque. La musique classique n'est pas un produit de grande consommation ceci n'a rien d'un scoop. Et puis les majors peuvent bien couler je ne vois pas où est le problème... A côté des lamentations habituelles (baisse des ventes, téléchargement, etc.) on voit que des labels plus essentiels (Naxos, Chandos, CPO, Timpani, Glossa, etc.) ont des rythmes de production inchangés - l'équilibre est peut-être précaire pour les plus petits mais ils tiennent bon. On peut aussi constater que l'autoproduction est en pleine expansion : les Siècles, le LSO, le Mariinsky, l'orchestre de Hallé, etc. Mais Marie-Aude Roux n'en parle pas. Evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 12:22

Polyeucte a écrit:
Et le monde s'écroulera, Ragnarök arrivant bla bla bla...
Nous retournerons vivre dans des cavernes et marcheront à quatre pattes en poussant des grognements aussi hein!

La soupe commerciale actuelle est un retour en arrière monstrueux, parfois on se croirait à l'âge des cavernes, avec des grognements (le rap...)...

Citation :
Au pire, il n'y aura plus beaucoup de nouveauté studio... mais on aura toujours des diffusions radio, des DVD... Alors oui, tu ne pourras pas avoir ton beau coffret qui brille dans ta discothèque. Mais si tu veux continuer à découvrir des oeuvres, tu auras encore des choses à écouter au moyen des diffusions radio!

C'est bien là le problème... l'absence de support physique serait catastrophique !

Citation :
Plus de disque dans 8 ans! J'attends de voir personnellement! Si c'était la cas, crois-tu vraiment qu'il y aurait des nouvelles firmes qui se lancent actuellement?

Fuite en avant, volonté de traire la vache jusqu'à ce qu'elle meure, folie (génie ?) de certains entrepreneurs... 8 ans, c'est un chiffre lancé au hasard, mais quand tu compares la situation d'il y a dix ans à celle d'aujourd'hui, tu n'en crois pas tes yeux : il y a dix ans, c'était encore l'époque des coffrets studios luxueux avec livret, il y a dix ans, Erato, Philips, Teldec existaient encore, il y a dix ans, les rayons des Fnac étaient immenses !!! Shocked

Citation :
Si le marché était si croulant qu'on ne le présente ici (où on cible clairement les grandes majors!), je doute que des Glossa, CPO et autres Dynamic continuent à creuser leur tombe! Le tout est de changer un peu de modèle économique à mon avis, de ne pas vouloir absolument faire des produits de diffusion à grande échelle mais plutôt des produits bien ficelés pour une petite niche qui sera prête à payer plus cher pour un produit rare.

Le problème est que ce marché est ultra-libéral, il faudrait une intervention de l'Etat pour subventionner certaines choses et éviter que des pans du patrimoine s'effondre !

Citation :
Faut être un peu positif dans la vie!

Quand je vois que je suis dans toutes les niches, dans tous les secteurs en déclin, parfois je suis très pessimiste : européen + mélomane + discopathe + fan d'opéra français, ça fait beaucoup... pale J'ai une vision du monde qui sera forcément différente d'un chinois adepte de variétés et de gadgets bling-bling...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 12:26

Guillaume a écrit:
Remarque, ça n'est que la surface, on nous parle des artistes très connus et des majors ou des labels français... Quid du reste ? Comment vont Glossa, CPO, Harmonia Mundi, Berlin Classics, Orfeo...etc ? La baisse de 22% est catastrophique, mais si les gens ne veulent pas acheter des disques de Musique, tant pis pour eux, qu'est ce que vous voulez, dans notre monde moderne où tout doit tomber tout cuit et se faire en maximum 3 minutes, quelle place pour la musique dite "classique" ?

Evidemment, tout le passage sur la pub frise le grotesque, mais on récolte là les fruits de à la fois une mauvaise politique d'éducation, l'absence de tout soutien de l'Etat à l'industrie vraiment culturelle (la TVA à 5.5% sur le disque on l'attend toujours...), la place toujours moindre à la culture chez nos compatriotes, l'absence de politique vraiment ambitieuse des majors...etc

Reste maintenant à espérer pour nous qu'ils nous laissent le temps de complèter nos discothèques, qu'ils sortent dans l'intervalle des choses rares, et que les disques et leurs lecteurs aient une durée de vie suffisante (vu que lorsque j'aurais 25 ans il n'y aura plus de disques ou peu s'en faut, il faut que tous mes CDs durent environ 70 ans) pour couvrir nos besoins vitaux.

La disparition du disque, si rien n'est fait ne sera que le prélude à une entreprise de démantèlement de la culture jugée "savante" ou "élitiste" : les maisons d'opéras fermeront (plusieurs centaines de millions pour quelques privilégiés = ça ne résistera pas à une future politique de rigueur), on arrêtera d'enseigner la musique classique à l'école (c'est déja quasiment le cas), tout le monde baignera dans la soupe ambiante et la plupart des gens seront contents.

Le problème avec ce genre de discours, c'est que la culture et l'éducation ne peuvent pas se justifier par l'entretien d'un « business ». C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle est aussi méprisée aujourd'hui, le discours de ses défenseurs est souvent un simple discours de lobbies : « éduquez le peuple pour nous donner un public ». Il faut commencer par comprendre l'importance de la culture dans nos sociétés, la façon de la promouvoir (ce qui passe aussi par le prix car le public des opéras n'est pas privilégié pour rien), la « consommation » suivra. Sinon, la musique classique sera de plus en plus une niche.

De plus, on parle de la situation française, là. Je ne suis pas sûr que ce soit aussi catastrophique en Allemagne par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 12:38

Je pense aussi que les majors vont abandonner le classique à moyen terme, car aujourd'hui, la logique capitalistique pousse les entreprises à chercher le profit maximum. Dans les années 1850 - 1900, aux débuts du capitalisme, des taux de rentabilité compris entre 5 et 10 % étaient de bons résultats. Aujourd'hui, les investisseurs veulent du 30 % par an, ce qui est complètement stupide... Alors, on sabre dans les secteurs les moins rentables...

Cependant, à côté des entreprises capitalistiques il y a ceux qui ne sont pas assujettis à la bourse et qui se "contentent" de leur 5% de profit annuel, car ils n'ont pas de fonds de pension pour actionnaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 12:59

vincent.1976 a écrit:
Je pense aussi que les majors vont abandonner le classique à moyen terme,.
Je n'en crois rien, à terme c'est le seul secteur qui leur rapportera encore. 80 pour cent des jeunes de 18 à 25 ans n'ont jamais acheté un CD de leur vie.
Si les industriels cessaient de poursuivre leurs clients, il se pourrait que ceux-ci consentent à racheter des disques. L'acceptation de la Licence Globale permettrait à ces marchands du temple de survivre pour les siècles à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 13:16

Tu n'as pas tort Vincent, mais ces objectifs de hauts profits sont plus récents, années 90, quand les financiers ont pris le pouvoir de l'industrie.

Quant aux CD je ne crois pas trop à leur disparition, il reste un support de haute qualité sans coupures entre les plages, quel support immatériel le peut?
Le CD pourra évoluer en Blu-Ray c'est possible avec une capacité accrue. Mais où est la clientèle, le marché? Ici sur ce forum bien sûr, mais en Province où acheter des disques? A la Fnac de Dijon le rayon classique diminue comme "peau de chagrin"! Il reste le net heureusement!

Pourtant la musique classique reste vivante en concert et à l'opéra, les fréquentations des salles est bonne. Il y a 35 ans à Dijon, il était exceptionnel d'aller à un concert, maintenant je pourrais y aller toutes les semaines sinon plus! Peut-être que ça résulte en moins d'achats de disques?

Il y a aussi d'autres raisons, pouvoir d'achat, dépenses sur d'autres sujets d'intérêt (téléphonie...) Confused

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 13:19

Guillaume a écrit:
La soupe commerciale actuelle est un retour en arrière monstrueux, parfois on se croirait à l'âge des cavernes, avec des grognements (le rap...)...
Parce qu'il y a 2 siècles, il n'y avait pas de soupe dans le genre???
On a aussi des choses qui sont loin d'être un retour en arrière question musique actuelle!

Citation :
C'est bien là le problème... l'absence de support physique serait catastrophique !
En quoi? Tu veux posséder l'objet ou découvrir la musique qu'il comporte?

Citation :
Fuite en avant, volonté de traire la vache jusqu'à ce qu'elle meure, folie (génie ?) de certains entrepreneurs... 8 ans, c'est un chiffre lancé au hasard, mais quand tu compares la situation d'il y a dix ans à celle d'aujourd'hui, tu n'en crois pas tes yeux : il y a dix ans, c'était encore l'époque des coffrets studios luxueux avec livret, il y a dix ans, Erato, Philips, Teldec existaient encore, il y a dix ans, les rayons des Fnac étaient immenses !!! Shocked

Et bien je préfère l'époque actuelle où on nous sort plein de choses pour pas cher à l'ancien luxe très cher! Au moins, ça me permet d'aller chercher et fouiller dans plein de choses rares!
Il y a 10 ans, tu n'avais pas non plus CPO, Naïve, Glossa, Melba et d'autres maisons qui sortent plein de choses très rares...

Citation :
Le problème est que ce marché est ultra-libéral, il faudrait une intervention de l'Etat pour subventionner certaines choses et éviter que des pans du patrimoine s'effondre !
Oui, enfin l'Etat a d'autres choses à faire à mon avis que de soutenir le patrimoine malheureusement... je trouve logique que l'Etat finance des actions plus essentielles... Même si j'aimerai bien... mais faut être réaliste aussi des fois...

Citation :
Quand je vois que je suis dans toutes les niches, dans tous les secteurs en déclin, parfois je suis très pessimiste : européen + mélomane + discopathe + fan d'opéra français, ça fait beaucoup... pale J'ai une vision du monde qui sera forcément différente d'un chinois adepte de variétés et de gadgets bling-bling...
Mais il y a d'autres choses dans la vie! Ou sinon, faut que tu essayes de remonter le temps! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 16:37

S'il est vrai que l'industrie du disque est en bien mauvaise posture, notre situation de consommateur du disque classique tend à s'améliorer en dépit de tout ce qui se dit. Ainsi, pour le même budget qu'il y a 10 ans, j'achète 2 fois plus de CD. Quant au choix, il s'est accru dans des proportions incroyables, notamment en matière de musique contemporaine. Je suis moins opposé à la dématérialisation qu'il y a 2 ou 3 ans car certaines plate-forme (rares !) se mettent enfin à vendre du format compressé sans perte. Mais le prix reste dissuasif puisque j'arrive souvent à acquérir le CD pour un montant du même ordre que le téléchargement correspondant (ex : market place de Amazon). J'entends bien les arguments des uns et des autres. Il reste cependant que je dispose de moyens limités et que je privilégie donc le rapport qualité/prix. A cela s'ajoute le fait que je me refuse, par principe, au piratage.
L'industrie du disque devrait bien comprendre que les mélomanes honnêtes - ce qui est un pléonasme - en ont un peu marre d'être pris pour de vulgaires vaches à lait.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 16:59

vincent.1976 a écrit:
Je pense aussi que les majors vont abandonner le classique à moyen terme, car aujourd'hui, la logique capitalistique pousse les entreprises à chercher le profit maximum. Dans les années 1850 - 1900, aux débuts du capitalisme, des taux de rentabilité compris entre 5 et 10 % étaient de bons résultats. Aujourd'hui, les investisseurs veulent du 30 % par an, ce qui est complètement stupide... Alors, on sabre dans les secteurs les moins rentables...
en même temps y avait pas de disques!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12177
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 17:32

Bien vu Nutella...euh pardon Otello study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 20:36

Bonsoir

Les critiques n'ont ils pas contribué à la baisse des ventes des grosses productions ?
En effet, à lire certains avis, tous les enregistrements d'autrefois sont mieux : les voix plus fortes, plus justes, les productions plus "léchées", les orchestres plus "chauds", etc...
Partant de là, où est l'intérêt d'acheter un nouvel opéra alors que la version parue il y a cinquante ans, rééditée à prix ultra économique, trônant dans notre discothèque, à laquelle nous sommes habitués comme le pied dans la pantoufle est censée être bien meilleure...?

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 20:52

pas autant que les directeurs de label qui enregistrent avec les pieds la 3600ème version de la 5ème de Ludwig ou des valses de Chopin.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 21:13

Je suis bien d'accord, nul besoin d'enregistrer les valses depuis Lipatti, et la 5° depuis 1943… Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 21:16

Mariefran a écrit:
Je suis bien d'accord, nul besoin d'enregistrer les valses depuis Lipatti, et la 5° depuis 1943… Mr.Red

mains

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 21:16

Mariefran a écrit:
les valses depuis Lipatti
Mauvais exemple fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 21:20

alexandre. a écrit:
Mariefran a écrit:
les valses depuis Lipatti
Mauvais exemple fleurs

T'écoutes les valses de Chopin, toi ? Et Lipatti, tu connais ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Mar 31 Mai 2011 - 21:22

Mariefran a écrit:
alexandre. a écrit:
Mariefran a écrit:
les valses depuis Lipatti
Mauvais exemple fleurs

T'écoutes les valses de Chopin, toi ? Et Lipatti, tu connais ? affraid
Oui, je connais Lipatti, et pour moi il y a mieux et surtout après : Michelangeli et Richter dans le peu qu'ils ont bien voulu jouer. Il doit y avoir quelques Moiseiwitsch qui sont pas mal aussi. Je n'aime pour l'instant aucune intégrale de ces valses.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Jeu 7 Juil 2011 - 10:19


Warner Music vient de changer d'actionnaire : il est repris par Access Industries contrôlé par le milliardaire russo américain Len Blavatnik - pour environ 3 milliards de US$.
Il semblerait qu'il puisse s'intéresser ensuite à EMI qui va etre mise en vente par son créancier Citigroup.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Jeu 7 Juil 2011 - 10:20

Oh non, au moins que ce soit Universal qui reprenne EMI, parce que Warner ne sort plus aucune nouveauté et ne fait que des réeditions sauvages... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Jeu 7 Juil 2011 - 15:45

Guillaume a écrit:
Oh non, au moins que ce soit Universal qui reprenne EMI, parce que Warner ne sort plus aucune nouveauté et ne fait que des réeditions sauvages... Neutral

Sans doute, mais il n'y a plus beaucoup de volontaires pour investir dans ce secteur : au moins on peut penser que Blavatnik va continuer à commercialiser les catalogues...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 11 Nov 2011 - 16:53

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/11/11/04002-20111111ARTFIG00416-universal-music-rachete-emi-pour-14-milliard-d-euros.php

EMI racheté par Universal... on a échappé au pire (Warner, qui ne fait que des réeditions misérables et pourries de son catalogue), on échappe au mieux aussi (Sony, qui fait de vrais beaux coffrets de temps en temps et sort des nouveautés à peu près acceptables).

C'est la fin de la rivalité Culshaw / Legge, puisque le premier a en quelque sorte racheté le second. Bientôt on verra peut-être donc du Callas sous étiquette DGG, une véritable révolution culturelle. hehe

Et c'est bizarre, j'ai l'impression que quelque chose est oublié dans l'article, mais quoi donc ?

Le Figaro (non pas les Noces...) a écrit:

EMI, la maison de disque de Coldplay et de David Guetta, a vécu ses heures de gloire avec les Beatles et les Pink Floyd.
[...]
les albums de Coldplay ou David Guetta
[...]
catalogue de 1,3 million de chansons
[...]
dont celles de Beyoncé, Kanye West duo Artic Monkeys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 11 Nov 2011 - 16:59

Warner le pire??? Alors qu'ils ressortent des choses qui seront de toute manières déficitaires? Genre Chausson, Dukas et autres??
On a pas trop la même vision des choses...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 11 Nov 2011 - 17:02

Oui, alors qu'on sait ce qu'Universal fait des catalogues Accord-Musidisc, ASV, etc. c'est à dire RIEN !

Conseil : bondissez sur la musique anglaise chez EMI parce qu'Universal ne va pas rééditer du Vaughan Williams, du Tippett, du Britten et du Walton alors que ça ne se vend quasiment pas hors de Grande Bretagne. Et bondissez aussi sur les réédition à bas prix EMI parce que l'équivalent des coffrets Karajan, Callas ou Samson François chez DG, ça n'est édité qu'au Japon et avec quatre chiffres sur l'étiquette en euros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 11 Nov 2011 - 17:08

Ceci étant, Universal+EMI ça fait à peu près 40% du marché du disque, donc la procédure des autorités de la concurrence aux États-Unis et en Europe risque d'être plutôt difficile pour ce projet de fusion. Donc rien n'est perdu. Si EMI et Universal fusionnent il y aura une major qui fixera les prix sur le marché. EMI-Warner, ça n'aurait jamais fait qu'un troisième groupe à la hauteur des deux gros...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   Ven 11 Nov 2011 - 17:48

Polyeucte a écrit:
Warner le pire??? Alors qu'ils ressortent des choses qui seront de toute manières déficitaires? Genre Chausson, Dukas et autres??
On a pas trop la même vision des choses...

Hé, tu as vu comment il les ressortent ???? Sans livret aucun, ça ne sert à rien, les raretés. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombres perspectives pour EMI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombres perspectives pour EMI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sombres perspectives pour EMI
» L'informatique musicale, nouvelle lutherie et perspectives
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: